Phénomènes structurels et stratégiques agissant sur lintervention collective Yvan Comeau, professeur titulaire École de service social, Université Laval.

  • Published on
    03-Apr-2015

  • View
    102

  • Download
    0

Transcript

Page 1 Phnomnes structurels et stratgiques agissant sur lintervention collective Yvan Comeau, professeur titulaire cole de service social, Universit Laval Chaire de recherche Marcelle- Mallet sur la culture philanthropique Page 2 www.ulaval.ca 2 Introduction Question de recherche : comment expliquer les formes diffrentes que prend lintervention collective selon les poques et dans diffrents lieux ? Rfrence lorganisation communautaire (OC), une mthode dintervention du travail social documente depuis la fin du 19e sicle. Objectif de la prsentation : mettre en vidence les processus de transformation (dans le temps) et de diffrenciation (dans lespace) de cette pratique professionnelle du social. Page 3 www.ulaval.ca 3 Problmatique Lobjet dtude : les changements de lOC et les phnomnes dinfluence. Pertinence scientifique : o La dernire enqute est ralise en 1988 (Hurtubise et al., 1989). o Les recherches antrieures ont une vise descriptive, sans corrlations statistiques. o Absence de comparaison entre poques et organisations. Pertinence sociale : o Emprise des intervenants sur lorientation de leur pratique (capacits stratgiques). Page 4 www.ulaval.ca 4 Problmatique Cadre conceptuel : thorie de la structuration (Anthony Giddens). Dualit du structurel. Influence des phnomnes structurels sur lintervention. Influence des phnomnes rflexifs : reproduction et production. Consquences souvent imprvisibles des conduites sur le contexte. Page 5 www.ulaval.ca 5 Mthodologie Vise de gnralisation et de vrification des liens entre diffrentes variables. Enqute statistique subventionne par le CRSH. quipe sous la responsabilit de Yvan Comeau : Martine Duperr, Yves Hurtubise, Clment Mercier et Daniel Turcotte. Un livre : Lorganisation communautaire en mutation (2008). Page 6 www.ulaval.ca 6 Mthodologie Transformation : les processus de changements dans le temps. 1988 : 252 / 357 intervenants en OC de CLSC rpondent un questionnaire. 2004 : 211 / 411 personnes du mme univers un questionnaire bonifi. Vise de recensement. Reprsentativit des chantillons selon les critres disponibles : 1988, sur le plan des rgions et 2004, sur la composition femmes/hommes. Page 7 www.ulaval.ca 7 Mthodologie Diffrenciation en 2004 : organisations diffrentes. 211 / 411 intervenants en CLSC. 204 / 439 intervenants dans diffrentes organisations de trois rgions, dont 189 provenant dorganismes communautaires. Reprsentativit sur la base des organisations dappartenance. Analyses statistiques pour reprer les diffrences : khi deux, t de Student, Anova. Quatre groupes de discussion sur linterprtation des rsultats. Page 8 www.ulaval.ca 8 Phnomne structurel 1 : cadre rglementaire tatique Diffrentes politiques accroissement du nombre dorganismes communautaires, dveloppement de secteurs de lconomie sociale et diversification des organismes de dveloppement. problmatiques et modles dintervention dossiers caractre socio-conomique dossiers caractre socio-sanitaire concertation du milieu courants dides et valeurs valeur combativit diversit dorganismes division du travail entre organisations et intervenants population principalement faibles revenus et conception de lintervention organisation de services deux fois plus importante chez les intervenants du communautaire Page 9 www.ulaval.ca 9 Phnomne structurel 1 : cadre rglementaire tatique Accroissement de la taille des tablissements publics et de leur territoire. les directions dunits sont plus loignes soutien provenant des pairs plus grand territoire des tablissements publics population rejointe plus diversifie personnes rejointes exclusivement faible revenu Page 10 www.ulaval.ca 10 Phnomne structurel 2 : les tablissements-employeurs la mission Vocation territoriale et accroissement du territoire varit de la population rejointe population mixte (faibles et moyens revenus) diversit des modles dintervention tous les types dintervention courant dides plutt intgrateur courant de la concertation (public) mission sectorielle dans le communautaire : conscientisation tches : types de groupes anims Diffrence de groupes anims : comits dans le communautaire, tables de concertation dans le public Page 11 www.ulaval.ca 11 Phnomne structurel 2 : les tablissements-employeurs leur taille Taille des organisations plus leve dans le rseau public. structure hirarchique ne pas avoir de suprieur salari : 44,7 % des intervenants dans le communautaire et 2,4 % dans le rseau public diversit des tches leve dans le rseau communautaire (petites organisations) fonctions dOC : 68,6 % du temps dans le communautaire et 86,1 % dans le public interventions psychosociales : 53,1 % des rpondants du communautaire et 20,9 % du public Page 12 www.ulaval.ca 12 Phnomne structurel 2 : les tablissements- employeurs les rgles relatives lemploi La syndicalisation, une convention collective et les coutumes organisationnelles caractristiques des intervenants. revenus plus levs dans le public salaire annuel moyen en 2004 : 24 858 $ dans le communautaire et 51 162 $ dans le public scolarit plus leve dans le public (embauche et promotion) diplme universitaire : 6 / 10 communautaire et 8,5 / 10 public matrise de 1998 2004 anciennet accrue dans le public (permanence) dans le public, rpondants gs de moins de 40 ans : 77 % en 1988 19 % en 2004 Page 13 www.ulaval.ca 13 Phnomne structurel 2 : les tablissements- employeurs les rgles relatives lemploi La syndicalisation, une convention collective et les coutumes organisationnelles (bis) : identit professionnelle fonde sur la formation et le titre demploi dsir de mobilit dans le communautaire (effets sur lexprience et identit professionnelles) chercher un travail dans les 12 prochains mois : 2,77 / 7 dans le rseau communautaire et de 1,94 / 7 dans le rseau public domaine de la formation acadmique diplme en service social : 4,5 / 10 communautaire et 6 / 10 public titre demploi titre organisateur communautaire : 92,4 % public. Communautaire : coordonnateur (1,5 / 10), puis charg de projet, intervenant, conseiller, agent de dveloppement, de milieu, dinformation Page 14 www.ulaval.ca Phnomne structurel 3 : les caractristiques des intervenants sentiment dautonomie professionnelle (autres phnomnes contributeurs, dont la formation) De 1988 2004 : sentiment de disposer dune autonomie au travail fin de lintervention parce que les objectifs sont atteints pression de lemployeur pour mettre fin une intervention 14 ge : exprience professionnelle. Sexe. courants dides et valeurs femmes en 2004 : 6 / 10 public (6,4 / 10 en 2010) et 7,4 / 10 communautaire adhsion plus forte du groupe des femmes au fminisme et la conscientisation Page 15 www.ulaval.ca Phnomne structurel 4 : une association professionnelle frquentation des activits de formation sessions ponctuelles de formation : 47,6 % des rpondants en 1988 et 62,3 % en 2004 15 RQIIAC : bulletin, site internet, rencontres rgionales, colloque bisannuel, cadre de rfrence identit professionnelle : usage du titre Page 16 www.ulaval.ca Phnomne structurel 5 : loffre de formation (quantit et qualit) impression de la qualit de la formation depuis 15 ans les tudes ont bien prpar occuper les fonctions : 61,4 % en 1988 et 75,1 % en 2004 les activits de formation contribuent amliorer la pratique : 87,1 % en 1988 et 94,6 % en 2004 16 sentiment dautonomie professionnelle : impression de comptence Page 17 www.ulaval.ca Phnomne structurel 6 : les communauts Milieu rural-urbain (groupes de discussion) : rapports interpersonnels de proximit incitation concevoir une pratique plutt consensuelle. Comparaisons statistiques faire dans un autre projet de recherche 17 Page 18 www.ulaval.ca Phnomnes stratgiques Selon la thorie de la structuration : Comptence comprendre un contexte et poser les gestes attendus. Rflexivit limite toutefois par linformation pralable laction. Intentionnellement ou non, les intervenants et les acteurs sociaux participent soit au maintien, soit la modification du contexte. On ne prvoit pas compltement les consquences des actions. 18 Page 19 www.ulaval.ca Phnomne stratgique 1 : laction des mouvements sociaux courants dides et stratgies dintervention dossiers caractre socio- conomique modles dintervention 19 Pendant la priode, stratgie de DL et en faveur de lconomie sociale par une partie des MS. Marginalit du mouvement syndical dans le communautaire. caractristiques des intervenants (conditions socio- conomiques) satisfaction pour les conditions de travail : 4,66 / 7 communautaire et 5,59 / 7 public Page 20 www.ulaval.ca Phnomne stratgique 2 : laction modernisatrice des autorits Lois et rformes du systme de sant en 1991, 1996 et 2003, mise sur pied du SACA en 1995, le plan daction en faveur de lconomie sociale en 1996, Loi sur le ministre des Rgions en 1997 La technostructure nest pas que dominante. Elle peut se comporter en classe dirigeante et insuffler le changement (Alain Touraine). La dcision est un des processus de changement, avec le conflit et linnovation (Norbert Elias). La dcision : pression des mouvements sociaux et ncessit (dficit budgtaire). 20 Page 21 www.ulaval.ca Phnomne stratgique 3 : la mobilisation pour une association professionnelle contribution du RQIIAC en matire de formation quantit et qualit de la formation 21 hypothse sur le plan de la lgitimation de lOC Page 22 www.ulaval.ca Phnomne stratgique 4 : laccroissement des capacits rflexives des intervenants caractristiques des intervenants ge et exprience professionnelle diplme de matrise : 19,4 % en 1988 et 27,8 % en 2004 22 Capacits rflexives : accs linformation, habilet danalyse de linformation et aptitude considrer la complexit des situations. technologies utilisation dun ordinateur au travail : 19,2 % des rpondants en 1988 et 97,4 % en 2004 consquence imprvue reconnaissance par les directions ( sentiment dautonomie professionnelle) demandes de participation la rorganisation interne ingrence dans la dcision de mettre fin une intervention Page 23 www.ulaval.ca Phnomne stratgique 5 : les efforts de recadrage sur lOC Groupes de discussion : explication aux nouvelles quipes de direction et aux nouveaux collaborateurs sur la nature de lOC et sur sa contribution au bien-tre et au dveloppement des collectivits. Documents produits (Fdration des CLSC, chercheurs, RQIIAC). sentiment dautonomie professionnelle (capacits rflexives). 23 Page 24 www.ulaval.ca Phnomne stratgique 6 : le positionnement organisationnel rencontres entre intervenants intervenants en OC participant des rencontres entre eux dans leur tablissement : ces rencontres sont reconnues par lemployeur 24 Diffrentes manires dexercer une influence en faveur dune approche collective des problmes sociaux. information sur lOC dans ltablissement dveloppement dune expertise mise en place de rgles et de coutumes action sur lutilisation des ressources groupes de discussion Page 25 www.ulaval.ca Conclusion Plusieurs phnomnes structurels conditionnent la pratique de lOC. Elle subit linfluence des actions stratgiques de plusieurs acteurs. Les pratiques des intervenants modifient le contexte avec des consquences imprvisibles (cration de diffrents types dorganisations division du travail entre intervenants sur divers plans spcialisation). Action stratgique ayant eu le plus deffets : constitution dune association professionnelle. Phnomnes socitaux actuels et leurs exigences (en termes de comptences) : ma prsentation de demain ! 25 Page 26 www.ulaval.ca Merci de votre attention ! 26

Recommended

View more >