Presentation of Dr Ababacar Sadikh NDOYE of ITA

  • Published on
    05-Dec-2014

  • View
    11

  • Download
    0

DESCRIPTION

Sminaire "European Agribusiness in Africa: Opportunities and Challenges" 10/04 Bruxelles btiment Charlemagne de la Commission europenne.

Transcript

Sminaire Union Europenne Agri business europen en Afrique: Opportunits et dfis le 10 avril 2013 Btiment Charlemagne, BruxellesVALORISATION DE RESULTATS DE RECHERCHES AGROALIMENTAIRES AU SENEGAL : TRANSFERTS REUSSIS POUR LE DEVELOPPEMENTDr Ababacar Sadikh NDOYE Directeur gnral de lITAPLAN DE LEXPOSE1. 2.3. 4.5. 6.Introduction Caractristiques du secteur agro-alimentaire (environnement-ITA) Acquis en matire de recherche finalise ; Expriences de lITA en matire de transfert de technologie; Opportunits sur la chane de valeurs mangue Conclusion et perspectivesI - INTRODUCTIONLa stratgie de valorisation des ressources naturelles locales (le Consommer local) sest raffirme dans le temps au Sngal avec laccent particulier mis sur la valorisation des productions agricoles : Cration en 1963 de lInstitut de Technologie Alimentaire (ITA) pour prendre en charge toutes les recherches lies a la valorisation des produits agricoles locaux (rponse au modle de consommation des sngalais extraverti) ; Cration lITA en 1992 avec le soutien de la rgion Wallonne dun Ple de Technologie Agroalimentaire gr par lITA et le Centre Wallon de Biologie Industrielle (CWBI) qui ont t rejoints en 1996 par lEcole Suprieure Polytechnique (ESP/UCAD). Les objectifs ci-aprs sont viss travers ces crations: Augmentation du degr de transformation des produits agricoles par une intgration verticale plus pousse ; Diversification plus large de la transformation industrielle des ressources agricoles disponibles avec lintroduction de technologies nouvelles et le dveloppement de nouveaux produits. Pilotage de la recherche par la demande en tenant compte des besoins rels des utilisateurs des rsultats de la recherche (confort par lavnement du FNRAA).II -CARACTERISTIQUES DU SECTEUR AGROALIMENTAIRE CONSTITUANT LENVIRONNEMENT DE LITA1.2.3.Le secteur agroalimentaire fait partie des secteurs les plus dynamiques de lconomie sngalaise , Ce secteur est marqu par une dualit prononce entre un secteur moderne structur et un secteur constitu dune multiplicit dunits formelles et informelles de transformation (PME, PMI mais surtout Micro-Entreprises de type familial). Secteur moderne structur peu attir par des innovations pour lesquelles le march est crer et le circuit dapprovisionnement mal organis; Ce qui a amen lITA surtout orienter ses recherches sur les objectifs de dveloppement de la Micro- Entreprise, la Petite et Moyenne Entreprise/Industrie dont les capacits de production sont plus en adquation avec le niveau dorganisation des circuits dapprovisionnement en matire premire locale et celui de la technicit des acteurs.Dveloppement de la PME : une option des pouvoirs publicsCes orientations prises par lITA sont confortes par celles des pouvoirs publics consistant a favoriser lmergence de catgories dunits de transformation de type ME/PME/PMI pour constituer un tissu dense et intgr dentreprises capables de proposer aux consommateurs des produits locaux transforms de qualit.III-Les Acquis de lITA : Base dmergence de Micro Petites Entreprises (MPE)Les MPE transforment une gamme trs diversifie de produits locaux (crales, lgumineuses, fruits et lgumes, produits de la mer, tubercules, arachide, lait) en sappuyant sur les acquis de la recherche agroalimentaire notamment ceux obtenus par lITA et le Ple Agroalimentaire.Quels sont les acquis en matire de recherches agroalimentaires?Acquis en matire de valorisation des crales et lgumineusesTechnologies de stockage adaptes ( fts hermtiques pour le stockage descrales, techniques de traitement simples et adaptes pour prserver les stocks de linfestation etc)Procds de transformation primaire des crales locales (dcorticage etmouture sec)dveloppement de technologies pour la transformation du nib (farinefermente, nib grill , recettes)Dveloppement de produits de cuisson base de farines composes bl/mil; bl/mas et bl/nib (Pains riches/Biscuits /Produits de Ptisserie ) Dveloppement daliments de complment base de crales locales(aliments pour les centres de rcupration nutritionnelle).de confection de livret de recettes publi).Dveloppement de nombreuses recettes base de crales locales (baseAcquis en matire de valorisation des crales (quelques illustrations)Pain richeGteau de masGteau de milDiouka de masAcquis de recherches sur la valorisation des produits carnsDans le domaine du traitement de ces produits, laccent a t surtout mis sur le dveloppement de produits de charcuterie rpondant aux proccupations des consommateurs musulmans : Mise au point de produits de charcuteries bovines (saucissons, saucisses, jambon, salami, luncheon beef meat, buf press) ; Mise au point divers pts (foie, cervelle, langue, volaille, etc.) ; Dveloppement de techniques de fumage des produits carns (buf, poulet, etc.).Acquis de recherches sur les produits halieutiquesLI.T.A. sest beaucoup investi dans ce domaine en mettant un accent particulier dans lamlioration des techniques traditionnelles de transformation du poisson. Les rsultats saillants ci-aprs ont t obtenus :La mise au point de pt blanc de sardinelle La mise au point de sardinelles sales presses La mise au point de Techniques amliores de prtraitement du poisson avant le fumage, le braisage ou la fermentation La mise au point de techniques de Traitement du poisson sch pour la conservation.Fumage du poisson (four parpaing)acquis de recherches sur la transformation des fruits et lgumesBoissons, Nectars, Sirops, Concentrs Produits atomiss Confitures, Marmelades Conserves de lgumes diversPoudre de bissap atomiseAcquis sur la valorisation des racines et tubercules (patate douce et manioc) Des produits base de manioc et de Patate douce ont t dvelopps :pains base de farines composes (pains au lait) 3 types de Gari 2 types de Mbourak 4 types de gteaux des petits cailloux couscous de manioc des beignets et des biscuits de la farine et des produits rouls des cossettes etc.Pain base de patate douceAcquis du Ple Agroalimentaire ITA/ESP/CWBI (Biotechnologie)Les rsultats saillants noter sont : Slection de souches de bactries lactiques et laboration dun starter (ferment) pour la production de lait caill traditionnel (Wayaliine) ; Dveloppement de la filire nr (Gestion de la ressource, valorisation des produits de transformation du nr, mise au point dun procd semiindustriel de transformation, laboration dun starter, etc.) ; Slection de souches indignes pour la transformation des surplus de production de mangues (var. Sierra Leone) en vinaigre ; Mise au point dun processus original de production de vinaigre par la mthode dOrlans ; Identification des agents responsables de la fermentation du couscous de mil, laboration dun starter pour la fermentation dirige de la farine de mil; Production dun biopolymre gomme xanthane pour lindustrie boulangre en Afrique (panification des farines de crales locales) ; Etablissement dune banque de souches africaines dintrt industriel ; Mise en place dunits de production de champignons comestibles au Sngal.Acquis en matire de dveloppement de recettes partir des produits locauxLivrets de recettesIV - EXPERIENCES DE LITA EN MATIEREDE TRANSFERT DE TECHNOLOGIELes stratgies la base du transfert des acquis de lITA ont t : Lapproche-client (thmes dcoulant de demandes exprimes par les clients) La formation appuye par une politique volontariste des pouvoirs publics (monitrices dconomie familiale rurale, promoteurs, tudiants, formation aux mtiers de lalimentation des femmes, etc.): 504 personnes formes en 2007 , contre 660 en 2008, 1083 en 2009, 609 en 2010 et 300 en 2011 Laccompagnement des privs engags dans la valorisation des produits locaux ( KIRENE, Transformateurs des crales locales, des fruits et lgumes, du lait , des produits halieutiques et de la viande, divers GIE cres travers le pays etc...); Lincubation ( possibilit donne aux promoteurs privs de tester leurs marchs sur un acquis de lITA en utilisant ses units pilotes : cette approche a t le point de dpart de bon nombre de produits transforms prsents aujourdhui sur le circuit moderne de distribution et a donn confiance aux promoteurs pour investir ) La cration en 2007 dune structure prive de transfert (cas de la Socit de Dveloppement des Bioindustries) entre lITA, lESP/UCAD et le CWBIEXPERIENCES DE LITA EN MATIERE DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE (suite)Creation de la Socit pour le Dveloppement des Bioindustries en Novembre 2007Pole de Technologie Agroalimentaire POLEITAESP dlgation dutilisation Socit pour le Dveloppement des Bio-industries SARL SODEBIOCWBICoordinationDocument de transfertLicences, participations financires, royalties, Partenaire local Partenaire local 10Strategie de transfert de technologie du pole agroalimentaireEXPERIENCES EN MATIERE DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE (illustrations : commercialisation de la poudre instantane de Bissap de SODEBIO au Japon )Produits prpars au Japon partir de la poudre instantane de Bissap Commercialise par SODEBIOGele de bissapMacaron de bissapPoudre de bissap instantane commercialise au Japon par SODEBIO17EXPERIENCES EN MATIERE DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE (illustrations : crales locales transformes proposes par les MPE/PME)EXPERIENCES DE LITA EN MATIERE DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE (illustrations : production de mangues sches et de vinaigre de mangue par les Micro Petites Entreprises en Casamance) . .Production de vinaigre de mangue par le G.I.E. USOFORAL en CasamanceProduction de mangues sches par APRAN en CasamanceProduction de mangues sches dans une PME dakaroise qui a bnfici dun transfert de technologie de lITAEXPERIENCE EN MATIERE DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE (illustrations : production de champignon comestible par les femmes en Casamance )EXPERIENCES DE LITA EN MATIERE DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE (illustrations : production de boisson Bissap par KIRENE partir de concentr dvelopp par lITA)Pressea Bissap KIRENEBoisson base de bissap commercialise en Suisse par KERIDAM partir du concentr produit par lITA.Boisson bissap vendue en SuisseConcentr de bissap fourni par ITA KeridamEXPERIENCES DE LITA EN MATIERE DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE (illustrations : production industrielle de poudre de bissap instantane par VALDAFRIQUE en partenariat avec SODEBIO / ITA)Trois nouveaux produits sngalais positionner sur lexport par VALDAFRIQUE en partenariat avec SODEBIO et ITAV- Opportunits signaler sur la chane de valeurs mangueValorisation alimentaire de la mangueLes produits ci-aprs constituent de bonnes opportunits de valorisation de la mangue au Sngal (52 000 tonnes/an): Pulpe raffine de mangue; Poudre instantane de mangue; Confitures et marmelades fantaisies ; Introduction de morceaux de mangue dans les boissons base de fruits locaux ; Cocktails de boissons base de mangue et de fruits locaux ;Opportunits signaler sur la chane de valeurs mangue (suite)Valorisation non alimentaire de la mangueLors de l'atelier multi-acteurs tenu Dakar du 11 au 14 mars 2013 et organis par le COLEACP avec le soutien de PAEPARD, les pistes de valorisation ci-aprs ont t dfinies et valides : Mise au point de produits cosmtiques base de beurre damandes de mangue; Mise au point de compost ; Production dnergies (biogaz et briquettes combustibles) ; Mise au point daliments de btail.Conclusion et PerspectivesLe transfert des rsultats de recherche capitaliss par l ITA a favoris lmergence de PME/PMI et de Micro Petites Entreprises (MPE) qui fabriquent aujourdhui une gamme trs diversifie de produits partir de nos ressources alimentaires locales bien positionns sur le march local et lexport (crales, lgumineuses, fruits et lgumes, produits de la mer, tubercules, arachide, lait etc.). Des socits industrielles commencent maintenant sintresser la transformation des produits locaux ( KIRENE, JABOOT,AGRIDEV , VALDAFRIQUE etc.) contribuant asseoir une bonne organisation des circuits dapprovisionnement en matires premires.Conclusion et Perspectives (suite) De nombreux programmes (WBI, USAID,UE ,Banque Mondiale, ACDI, FAC, PAM, FAO, FIDA etc) accompagnent les institutions de recherche et les oprateurs dans la valorisation et la promotion des produits agricoles contribuant ainsi une bonne organisation de certaines chanes de valeurs. La consolidation de ces chanes de valeurs dans nos pays pourrait contribuer latteinte des objectifs du Millnaire pour le Dveloppement (OMD) vu le nombre important de la population concern par les filires agricolesExemple du soutien du Programme de la Banque Mondiale (PPAAO/WAAPP) la cration lITA par les oprateurs dune Centrale dachat sur les emballages en verre (ANDADOO)Produits commercialiss par lentreprise Fruitales membre de la centrale dachat (importance de la mise en rseaux des acteurs)

Recommended

View more >