PROJET DE RENOUVELLEMENT ET D’EXTENSION D’UNE CARRIERE DE ... ?· PROJET DE RENOUVELLEMENT ET D’EXTENSION…

  • Published on
    11-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Transcript

  • PROJET DE RENOUVELLEMENT ET DEXTENSION DUNE CARRIERE DE SABLES ET GRAVIERS

    Communes : Cazres sur lAdour, Renung, Duhort-Bachen (40) Rsum non technique de ltude dimpact

    CR 1564 Mai 2012

  • Afin de faciliter la prise de connaissance par le public des informations contenues dans l'tude dimpact, celle-ci doit faire lobjet dun rsum non technique, objet du prsent dossier

    1. LE PROJET DEXTENSION DE LA GRAVIERE La gravire dite de Cazres sur lAdour, en rive gauche de lAdour, a t mise en exploitation en 2001. Elle stend sur le territoire communal de Cazres sur lAdour, Renung et Duhort-Bachen (40).

    Lautorisation dexploiter actuellement en vigueur cours jusquen 2021. Toutefois, les mauvaises caractristiques du gisement sur certains secteurs (qui ne seront pas extraits) ainsi que la fourniture de matriaux lors du chantier de lautoroute A65 (ce qui a impliqu une extraction au rythme maximum pendant quelques annes) font que, actuellement, le gisement sur les terrains autoriss a t en grande partie exploit. Il reste la date de ralisation de ce dossier (fin 2011) moins de 1 million de tonnes de sables et graviers extraire, reprsentant moins de 2 annes de rserve au rythme de 500 000 tonnes/an. Les matriaux extraits sont achemins (par bandes transporteuses) jusquaux installations de lavage concassage et criblage implantes sur lautre rive de lAdour. Ces installations sont alimentes en quasi-totalit par cette gravire. Afin de prenniser lalimentation en granulats des entreprises et des chantiers du secteur landais, il est ncessaire denvisager ds maintenant une extension de la carrire actuelle. Le projet prsent ici sinscrit dans cette dmarche.

    Gravire de Cazres sur lAdour

    Projet de renouvellement et dextension dune carrire de sables et graviers

    Communes de Cazres sur lAdour, Duhort-Bachen et Renung (40) - Rsum non technique -

    CR 1564 / Mai 2012

    EOS

    3

  • En effet, les granulats produits sont destins au march local, dans le secteur de Cazres - Aire sur lAdour et de lagglomration de Mont de Marsan. Cette utilisation locale permet dune part de rduire la circulation des camions avec les consquences induites (moindre consommation dnergie, de rejets de gaz dchappement, ) et dautre part contribue la fourniture de granulats de grande qualit un cot optimis (par la faible distance de transport entre les sites de production et dutilisation). La gravire de Cazres sur lAdour prsente une grande importance dans lconomie locale, tant par lusage local des granulats produits que par les emplois quelle gnre. La carrire, avec les installations de traitement qui lui sont associes, reprsente plus de 25 emplois directs et implique environ 75 emplois indirects (fournisseurs, entretien des engins, sous-traitants ). La poursuite de lactivit de la gravire exploite par la Socit GAMA dans le secteur de Cazres sur lAdour est donc primordiale et ncessite de dvelopper lextraction sur de nouveaux terrains, justifiant lextension qui est aujourdhui envisage.

    Note : lemplacement des bandes transporteuses permettant dacheminer les sables et graviers jusquaux installations de traitement est compris dans le primtre de lextension afin dinclure ces ouvrages dans lemprise globale de la carrire (et dans ltude dimpact).

    Trac des tapis rejoignant les installations de traitement

    Projet de renouvellement et dextension dune carrire de sables et graviers

    Communes de Cazres sur lAdour, Duhort-Bachen et Renung (40) - Rsum non technique -

    CR 1564 / Mai 2012

    EOS

    4

  • 2. PRESENTATION DE LEXPLOITANT

    2.1. La Socit GAMA La Socit GAMA (GASCOGNE MATERIAUX) a pour actionnaires : SCREG SUD-OUEST et COLAS SUD-OUEST. Pour le Grand Sud-Ouest, la production des diffrentes carrires de la Socit SCREG SUD-OUEST est de 4,5 millions de tonnes de granulats par an pour un chiffre daffaire de 40 millions dEuros, dont prs de 18 millions dEuros pour la seule socit GAMA. La Socit GAMA exploite 5 autres carrires dans les Landes et le Gers : Plus particulirement implante dans ce secteur de la valle de lAdour, la Socit GAMA exploite les carrires de Cahuzac-sur-Adour et de Cazres-sur-lAdour.

    Dpartement Commune Carrire Landes Saint-Martin

    dOney Calcaire

    Landes Cazres/Adour rive droite

    Sables et graviers

    Landes Cazres/Adour rive gauche

    Sables et graviers

    Landes Cazres/Adour Luzan

    Sables et graviers

    Gers Cahuzac sur Adour

    Sables et graviers

    Lexploitation de la gravire de Cazres sur lAdour prsente moins de 2 annes de rserve de gisement. Aussi, afin dassurer la prennit de lactivit dextraction dans ce secteur de la valle de lAdour, il est donc ncessaire pour la Socit GAMA denvisager une extension de ce site.

    Il ne sagit donc pas de crer ici un nouveau site dextraction mais dtendre une gravire dont lexploitation et le ramnagement des terrains autoriss est trs avanc.

    La Socit GAMA est signataire de la CHARTE PROFESSIONNELLE DE L'INDUSTRIE DES GRANULATS ; ce titre, elle s'engage notamment :

    - mettre en uvre une concertation relle et une information facilement accessible tous les partenaires,

    - introduire et dvelopper des comptences optimales en matire de techniques de production ou de ramnagement et denvironnement,

    - mettre en place une dmarche environnementale totalement intgre dans la gestion des sites.

    La socit GAMA est CERTIFIEE ISO 9001 ET ISO 14001 pour la fabrication, la commercialisation et la livraison de granulats ainsi que OHSAS 18001 pour la scurit. La Socit GAMA possde les capacits techniques et financires pour exploiter, dans les meilleures conditions, la prsente carrire.

    Projet de renouvellement et dextension dune carrire de sables et graviers

    Communes de Cazres sur lAdour, Duhort-Bachen et Renung (40) - Rsum non technique -

    CR 1564 / Mai 2012

    EOS

    5

  • 2.2. Un ramnagement exemplaire de la Socit GAMA

    La Socit GAMA a t cit plusieurs fois pour le ramnagement des sites aprs exploitation : on peut notamment prsenter le ramnagement dune ancienne gravire Bordres Cazres Renung, proximit du site tudi.

    Extrait de : Carrires et dveloppement durable - Union Nationale des Producteurs de Granulats, mars 2007

    Projet de renouvellement et dextension dune carrire de sables et graviers

    Communes de Cazres sur lAdour, Duhort-Bachen et Renung (40) - Rsum non technique -

    CR 1564 / Mai 2012

    EOS

    6

  • 3. LES CARACTERISTIQUES PRINCIPALES DU PROJET

    3.1. La carrire Lautorisation dexploiter (autoris restant extraire et extension projete) concerne une surface exploitable denviron 46 ha. Le gisement exploiter se dveloppe sur une paisseur moyenne de 5,2 m. Les matriaux valorisables reprsentent, sur les terrains de lextension, environ 1 million de m3 soit, 2 millions de tonnes (densit des matriaux en place de lordre de 2). Sur les terrains autoriss il reste exploiter prs de 900 000 tonnes sur les terrains dj autoriss. Les sables et graviers seront extraits, laide dune pelle hydraulique. Extraction la pelle hydraulique et reprise

    des sables des matriaux la chargeuse Le gisement total exploiter reprsentera environ 1,9 millions de mtres cubes soit 3,8 millions de tonnes sur les terrains exploitables de lextension et ceux restant extraire sur les terrains autoriss. La production sera de 500 000 tonnes/an en moyenne et de 750 000 t/an au maximum. En fonction de ce rythme dextraction, le gisement restant exploiter reprsente environ 8 annes de rserves. Lautorisation dexploiter la carrire est demande pour 10 ans afin de tenir compte des fluctuations du march du granulat et de la remise en tat du site.

    Installations de traitement De Joualanne

    Bandes transporteuses acheminant les sables et graviers

    Projet de renouvellement et dextension dune carrire de sables et graviers

    Communes de Cazres sur lAdour, Duhort-Bachen et Renung (40) - Rsum non technique -

    CR 1564 / Mai 2012

    EOS

    7

  • Les matriaux extraits sont ensuite achemins laide de bandes transporteuses jusquaux installations de traitement existantes Joualanne, sur lautre rive de lAdour par lintermdiaire dun pont transbordeur.

    Pont transbordeur sur lAdour Les terres et matriaux de dcouverte, dun volume total denviron 800 000 mtres cubes,

    seront utiliss sur le site mme de la carrire afin de ramnager les terrains exploits. Plus de 10 ha seront ainsi remblays, en complment de ceux qui ont dj t combls dans le cadre de lexploitation en cours. Travaux de dcapage pralables lexploitation des sables et graviers Un plan deau isol, Larroque Ouest, sera en partie remblay sur environ 7 ha avec les particules fines rsultant du lavage des sables et graviers. La progression de lexploitation (le

    phasage) a t tudie en fonction des contraintes du site, pour minimiser les transferts de matriaux de dcouverte et permettre leur remploi immdiat pour le remblayage de certains secteurs, en minimisant les stockages temporaires. Plan de phasage de lexploitation

    1a

    1b

    1b 2a

    2b

    2c

    Projet de renouvellement et dextension dune carrire de sables et graviers

    Communes de Cazres sur lAdour, Duhort-Bachen et Renung (40) - Rsum non technique -

    CR 1564 / Mai 2012

    EOS

    8

  • Le phasage de lexploitation prend galement en compte lexploitation agricole de ces terrains afin de permettre le maintien en culture des parcelles non encore mises en chantier. Une concertation a t tablie avec lexploitant agricole concern et sera rgulirement renouvele. 3.2. Organisation gnrale des activits Le transport des matriaux seffectue avec des bandes transporteuses fonctionnant llectricit. Les engins en activit sur le site se rduisent une pelle hydraulique et une chargeuse. Pelles et dumpers sont prsents par campagne lors des travaux de dcapage et de ramnagement. Lextraction et le transport des matriaux extraits ne ncessiteront pas deau lexception de larrosage des pistes en priode estivale. Le lavage des sables et graviers seffectue sur le site des installations et fonctionne en circuit ferm, permettant un recyclage des eaux. Les eaux charges en particules fines seront achemines (par canalisation) sur le site de la carrire et employes pour remblayer un secteur isol du lac de Larroque Ouest.

    Remblayage du site de Larroque Ouest

    avec les fines de lavage.

    Le restant du ramnagement du site est uniquement effectu avec les matriaux de dcouverte. Il ne sera pas employ de matriaux de provenance extrieure (dchets inertes de chantiers) dans le cadre de ces activits. La carrire fonctionne dans le crneau horaire : 7h00-22h00, hors dimanche et jours fris. En rgle gnrale, ces horaires seront du type 7h00 18h30. Aucun trafic de camion nest directement li lextraction du fait du transport des sables et graviers par bandes transporteuses rduisant ainsi considrablement les nuisances (bruit, poussires, missions de CO2, ) lies au transport des matriaux bruts jusqu linstallation de traitement. La production des granulats, sur le site des installations, avec un rythme de lordre de 2 250 t/jour, reprsente lquivalent de 80 90 rotations journalires de camions semi-remorques. Ce trafic existe dj et ne sera pas modifi du fait de la poursuite des activits, il sera simplement prolong dans le temps. Ces camions sortent du site des installations par la zone dactivit de Joualanne et dbouchent sur la RD 824 par un carrefour amnag et scuris.

    Projet de renouvellement et dextension dune carrire de sables et graviers

    Communes de Cazres sur lAdour, Duhort-Bachen et Renung (40) - Rsum non technique -

    CR 1564 / Mai 2012

    EOS

    9

  • 3.3. Effets principaux de lactivit L'exploitation des diverses activits sera potentiellement l'origine d'un certain nombre d'impacts qui doivent tre identifis afin d'en limiter les effets en mettant en place des mesures adaptes :

    - la prsence d'hydrocarbures et de lubrifiants dans les rservoirs des engins de chantier qui volueront sur le site ainsi que la suppression de la protection naturelle que constituent les formations gologiques superficielles reprsentent un risque de pollution locale pour le sous-sol et la nappe phratique qui circule dans les formations alluviales sous-jacentes.

    - Lextraction des sables et graviers, louverture des plans deau et le remblayage de

    certains secteurs par les matriaux de dcouverte et les fines de lavage (moins permables) seront lorigine de nouvelles conditions de circulation des eaux souterraines.

    - Les modifications topographiques et les mouvements de terre seront susceptibles de modifier le rgime hydraulique des terrains et de provoquer des ruissellements deaux charges en matires en suspension. Ils pourraient avoir des consquences lors dune ventuelle inondation du site.

    - Le fonctionnement des engins de chantier sera l'origine d'missions sonores et de poussires qui pourraient tre perues de faon sensible proximit du site et, en l'absence de toute protection, dans un rayon plus loign. Ils impliqueront galement des rejets de gaz dchappement et la consommation dnergie.

    - Lextraction pourrait affecter le milieu naturel sur le site mais galement dans les

    environs. Des espces faunistiques ou floristiques sensibles ou protges pourraient tre affectes. Il pourrait y avoir galement un risque de perturbation des corridors cologiques qui permettent le dplacement de la faune.

    - La prsence dune industrie de Travaux publics , de stocks et le remblayage du site

    modifieront le paysage local pour les habitants du voisinage mais galement depuis les divers points de perception du site.

    - Il existe aussi un risque de dpts sauvages de dchets dans la mesure o le site ne serait pas surveill ou interdit au public.

    Une fois ces inconvnients potentiels identifis, ceuxci doivent tre quantifis afin de pouvoir mettre en place des mesures appropries pour en supprimer ou limiter les effets. Ltude dimpact permet didentifier, prciser et quantifier ces consquences possibles de lexploitation. Une fois celles-ci bien dfinies, des mesures de protection sont mises en place pour empcher tout effet sur lenvironnement. Dans le cas prsent, il faut remarquer que les activits dextraction et de traitement des sables et graviers se droulent dj depuis plusieurs annes sur ce site sans que ces inconvnients potentiels naient t nots. Des mesures appropries sont donc dj appliques afin de rduire les perceptions de ces activits, les risques de pollution,

    Projet de renouvellement et dextension dune carrire de sables et graviers

    Communes de Cazres sur lAdour, Duhort-Bachen et Renung (40) - Rsum non technique -

    CR 1564 / Mai 2012

    EOS

    10

  • 3.4. Le principe du ramnagement du site Sur lensemble du site, il sera cr 5 plans deau couvrant 71 ha environ au total. Des zones humides seront modeles sur les abords de la plupart des lacs, dans des secteurs o la quitude de la faune infode ces milieux sera assure. Au total, 1,3 ha de zones humides seront models en 8 zones diffrentes. Des plantations seront ralises sur le site :

    2,8 ha de bosquets, constitus dun plant tous les 10 m2, soit environ 2 800 plants,

    2900 m de haies paisses et lisres boises 3 plants/ml soit 6 000 plants, 1400 m de massifs et lisires arbustives (abords des zones humides)

    4 plants/ml soit 5 600 plants, 1,3 ha de plantations dans les zones humides avec 3 plants tous les 10 m2 soit 4 000

    plants, 50 arbres de haut-jet (accs la ferme de Larroque).

    Les grands secteurs remblays pourraient tre remis en culture sur plus de 26 ha. Les abords des lacs, berges et autres secteurs remblays seront enherbs sur environ 30 ha. Il sagit ici de principes estimatifs de plantations. Lors du ramnagement, les conditions relles de terrain couples aux avis dexperts (cologue, ppiniristes ) pourront faire voluer sensiblement ces densits. 3.5. Les principaux critres qui ont conduit dfinir et retenir ce projet (raisons du choix du site et du projet) Parmi les possibilits pour dvelopper et poursuivre les activits extractives de la Socit GAMA sur le site de Cazres sur lAdour, les principaux critres qui retenus sont les suivants :

    - la prsence d'un gisement de bonne qualit permettant la production de granulats

    rpondant des exigences svres (travaux routiers, fabrication de btons ).

    - La situation des terrains extraire dans une zone de sensibilit environnementale faible, bien que des terrains proches prsentent un grand intrt pour le milieu naturel (et classs en zones protges) ainsi que labsence de contre-indications au sens du schma dpartemental des carrires.

    - La situation des terrains hors zone sensible dun point de vue hydraulique (hors espace de mobilit).

    - Une emprise foncire importante qui permet denvisager de prolonger lexploitation

    existante pour environ 6 annes supplmentaires, sans ouverture dune nouvelle gravire en site vierge.

    - Le maintien dune activit conomique sur le secteur de Cazres sur lAdour avec 25 emplois directs et ceux induits par cette exploitation.

    - Lexistence dinfrastructures pour lacheminement des sables et graviers jusquaux installations sans impliquer de trafic de camions ou dengins.

    - La possibilit dexploiter ce site sans risque pour les eaux souterraines afin de ne

    pas affecter cette ressource et ses utilisations.

    Projet de renouvellement et dextension dune carrire de sables et graviers

    Communes de Cazres sur lAdour, Duhort-Bachen et Renung (40) - Rsum non technique -

    CR 1564 / Mai 2012

    EOS

    11

  • - Le voisinage est relativement distant ce qui permet denvisager lextraction sans gnrer de nuisances pour ces riverains. De plus, une concertation a t mene auprs de ces riverains afin de les informer du projet dextension de la gravire.

    - Les maires locaux ont t consults et informent que le projet dextension nest pas contraire aux projets communaux tels que llaboration des documents durbanismes

    - Le ramnagement du site permet de dvelopper des milieux favorables la biodiversit, avec des zones humides, des lisires boises , qui contribueront dvelopper les trames verte et bleue locales.

    Plan du site ramnag

    Projet de renouvellement et dextension dune carrire de sables et graviers

    Communes de Cazres sur lAdour, Duhort-Bachen et Renung (40) - Rsum non technique -

    CR 1564 / Mai 2012

    EOS

    13

  • 13

  • 4. LES CARACTERISTIQUES DU SITE, LES MESURES PROPOSEES POUR SUPPRIMER,

    REDUIRE ET COMPENSER LES EFFETS DE LA CARRIERE 4.1. Documents durbanisme, contraintes rglementaires, servitudes Aucune contrainte durbanisme ne concerne le secteur de la carrire. Les risques concernant le secteur du projet dextension sont lis principalement linondabilit et la prsence dune canalisation de gaz. Les divers ouvrages recoupant le site seront dplacs en priphrie (lignes lectriques) ou supprims (rseau dirrigation desservant les terrains exploiter). Lancien canal dirrigation qui traverse le secteur sera protg.

    Canal de Cantiran Le caractre inondable du site a t pris en compte et une tude spcifique a t ralise. De mme, la prsence de zones naturelles protges a t prise en compte avec la ralisation dune tude cologique spcifique. Les objectifs et prconisations du schma dpartemental des carrires sont pris en compte et respects. Le ramnagement du site, avec la cration de plans deau, de zones humides, de secteurs enherbs, de haies et de secteurs boiss, permet le dveloppement de la biodiversit. Ces diffrents points constituent des atouts essentiels pour ce projet. 4.2. Topographie Dans un contexte de plaine alluviale, les terrains concerns par le projet prsentent une topographie trs plane. Ils sont une cote topographique comprise entre 66 et 67 m NGF, avec une trs lgre pente vers le Nord-Ouest, en direction de lAdour.

    Contexte topographique trs plat dans la plaine de lAdour, sur les terrains de lextension.

    La topographie locale ne sera que faiblement modifie par les travaux dextraction. Les plans deau prsenteront une surface en eau situe 2 4 m sous le terrain naturel environnant.

    Projet de renouvellement et dextension dune carrire de sables et graviers

    Communes de Cazres sur lAdour, Duhort-Bachen et Renung (40) - Rsum non technique -

    CR 1564 / Mai 2012

    EOS

    14

  • 4.3. Climat Le climat local est principalement marqu par une influence ocanique. Les pluies reprsentent, par an, plus de 900 litres deau par mtre carr, rparties assez rgulirement sur toute lanne. Les vents dominants soufflent du Nord-Ouest ; le vent dAutan, du Sud-Est est galement prsent et introduit un caractre mditerranen. Au niveau local, la proximit de lAdour et des secteurs boiss qui laccompagnent peut favoriser la persistance de brouillards. La cration de plans deau pourrait trs localement retarder la dissipation des formations brouillardeuses, relativement frquentes dans ce secteur de plaine. Les activits de la carrire nimpliquent que peu de mouvements dengins et lacheminement des sables et graviers extraits seffectue laide de lnergie lectrique. Les rejets de gaz susceptibles de contribuer leffet de serre sont ainsi minimiss. Lutilisation locale des granulats fabriqus rduit les distances de transport, donc les rejets de gaz dchappement. 4.4. Sous-sol, gologie La carrire actuelle et le projet dexploitation concernent donc les alluvions tardi-glaciaire (ou basse plaine) de la valle de lAdour. Les sables et graviers constituant le gisement exploitable se dveloppent sur 5,2 m dpaisseur en moyenne. Un recouvrement de limons, sur 1,5 m en moyenne, devra tre enlev au pralable. Ces sables et graviers prsentent de bonnes qualits de rsistance pour des usages nobles, tels la fabrication des btons et enrobs. La qualit des sols sera prserve par une gestion stricte des hydrocarbures : stockages sur rtention, entretien rgulier des engins, sensibilisation rgulire du personnel, Les qualits agronomiques des sols seront prserves par un dcapage slectif des terres vgtales et un rgalage de celles-ci sur les terrains remblays, en limitant les stockages intermdiaires.

    Talutage des berges en pentes adoucies (lac de Larroque Ouest)

    La stabilit des terrains environnants sera assure en arrtant les travaux dextraction 10 m minimum des limites de la carrire. Les berges des lacs seront ensuite modeles en pentes adoucies.

    Projet de renouvellement et dextension dune carrire de sables et graviers

    Communes de Cazres sur lAdour, Duhort-Bachen et Renung (40) - Rsum non technique -

    CR 1564 / Mai 2012

    EOS

    15

  • 4.5. Hydrogologie, eaux souterraines

    Situation locale des eaux souterraines La nappe qui se met en place au sein des sables et graviers est draine par lAdour. Sous les terrains du projet, les eaux souterraines se localisent plus de 1,5 m sous le terrain naturel et la nappe prsente une paisseur minimale de lordre de 2 m.

    Carte pizomtrique en

    dcembre 2011 (basses eaux) Une modlisation hydrogologique a t ralise afin de prciser les conditions des coulements souterrains dans ce secteur et permettre de visualiser les impacts du projet de gravire. Le projet se trouve en lcart des captages deau potable qui ne concernent pas les mmes aquifres. Quelques puits particuliers existent prs des habitations voisines mais ne sont pas directement utiliss pour la consommation humaine. Des prlvements effectus localement rvlent des eaux souterraines de bonne qualit.

    Projet de renouvellement et dextension dune carrire de sables et graviers

    Communes de Cazres sur lAdour, Duhort-Bachen et Renung (40) - Rsum non technique -

    CR 1564 / Mai 2012

    EOS

    16

  • Impacts sur la ressource La modlisation hydrogologique permet de prvoir les effets du projet. Le model des plans deau et la localisation des secteurs remblays ont t dfinis afin de ne pas perturber les coulements de la nappe phratique. Les besoins en eau de lextraction sont trs faibles et limits larrosage des pistes. Une surverse du lac de Larroque Ouest, qui doit tre remblay en partie avec les fines de lavage, sera mise en place pour crter les niveaux de hautes eaux en direction du canal de Cantiran. Ceci permettra de limiter la remonte des eaux souterraines en amont de ce secteur remblay et prviendra les phnomnes dhydromorphie dans les sols. Cet crtement du lac de Larroque Ouest vers le rseau hydrographique naura pas dincidence sur la ressource en eau souterraine.

    Ainsi, le niveau des eaux souterraines ne sera pas modifi de manire importante aux abords du site. Un abaissement de la nappe pourrait tre ressenti dans le secteur de Tremblant, au Nord des terrains de lextension. Un suivi de la nappe sera assur par lexploitant dans les pizomtres environnants et permettra de reprer les ventuelles variations de niveau deau lies lextraction des sables et graviers. Variation du niveau pizomtrique aprs exploita-tion et ramnagement du site (en situation de basses eaux).

    Qualit des eaux souterraines

    La qualit des eaux souterraines sera protge par la gestion des hydrocarbures sur le site, il ny aura notamment pas de rserve de gazole sur la carrire. Le remblayage partiel ne sera ralis quavec les produits de dcouverte et les particules argileuses rsultant du lavage des sables et graviers, lexclusion des matriaux dorigine extrieure. Les utilisations des eaux souterraines aux abords du site ne seront pas affectes par lexploitation. Aucun captage deau potable ne se localise dans ce secteur. Des analyses permettront de contrler la qualit des eaux rejetes vers le milieu naturel.

    Ramnagement du site et objectifs du SDAGE Les diverses mesures de protection des eaux souterraines rendent le projet compatible avec les objectifs du SDAGE. Le respect de ces objectifs sera assur par le model des lacs, la prservation de la ressource, le suivi de la nappe et le ramnagement, comportant notamment la cration denviron 1,3 ha de zones humides peu profondes et vgtalises aux abords des lacs.

    Projet de renouvellement et dextension dune carrire de sables et graviers

    Communes de Cazres sur lAdour, Duhort-Bachen et Renung (40) - Rsum non technique -

    CR 1564 / Mai 2012

    EOS

    17

  • 4.6. Eaux superficielles, inondabilit du site

    LAdour et ses crues, lespace de mobilit LAdour coule proximit des terrains de lextension projete et il peut recouvrer ce site, ainsi quune grande partie de la plaine, lors des crues. Une expertise hydrogomorphologique spcifique a permis de prciser les volutions du lit du fleuve et linondabilit des terrains du projet. Les dbordements de lAdour commencent recouvrir la plaine environnante au-del dune crue dont la priode de retour est de 5 ans. On peut estimer que les terrains du projet dextension sont atteints par les eaux lors dune crue dcennale.

    La crue de rfrence dans ce secteur est celle de 1952, correspondant lvnement de frquence centennale. La plaine dans le secteur du projet se trouve alors sous 1,2 1,8 m deau. Les eaux de crues arrivent de lamont et elles peuvent scouler avec une vitesse estime entre 0,7 1,2 m/s. Extension de la zone inondable de lAdour. Espace de mobilit de lAdour

    Les terrains du projet ne se localisent pas dans lespace de mobilit fonctionnel de lAdour, espace au sein duquel le fleuve est aujourdhui susceptible de divaguer et qui est limit son plus bas niveau alluvial. Ces terrains ne sont donc pas susceptibles dtre recoups par le fleuve dont le trac aurait t modifi suite une crue importante. De mme, il ny a pas de risque, suite une crue, de mise en relation des lacs ouverts avec le fleuve. Lors dune crue, le remplissage des

    Espace de mobilit admissible (depuis 3 sicles)

    Mobilit lpoque glaciaire

    Projet de renouvellement et dextension dune carrire de sables et graviers

    Communes de Cazres sur lAdour, Duhort-Bachen et Renung (40) - Rsum non technique -

    CR 1564 / Mai 2012

    EOS

    18

  • excavations ouvertes sur la carrire pourrait entraner quelques phnomnes drosion. Le maintien de lexploitation 10 m minimum lintrieur du primtre demand protgera les terrains riverains. Les merlons ne seront raliss que face aux plus proches maisons et ils prsenteront des discontinuits permettant le libre coulement des eaux. Les stocks de matriaux seront raliss sous forme de cordons allongs selon le sens dcoulement des eaux. La remise en tat avec un model adouci des berges, lenherbement, les bosquets darbres et darbustes, assureront la future stabilit de ces terrains en cas de crue aprs le ramnagement du site. Une consigne sur la conduite tenir en cas de crue sera tablie.

    Eaux de ruissellement, rseau hydrographique Lexploitation impliquera le dcaissement des terrains : il ny aura donc pas de risque de voir des eaux de ruissellements charges en particules fines provenant du site scouler vers lextrieur et affecter le rseau hydrographique environnant. Les possibilits dinfiltration dans les terrains dcaps empcheront tout ruissellement ou accumulation deau, mme lors de trs fortes pluies. Le canal de Cantiran, autrefois utilis pour lirrigation, ne sera pas affect par lextension de la carrire. De mme le ruisseau de Lourden, en limite de la carrire autorise ne sera pas affect.

    Canal de Cantiran franchit par les Canal de Cantiran et ancien moulin aux bandes transporteuses abords de la RD 65

    Impact sur la qualit de leau La qualit des eaux superficielles sera prserve grce la mise en place de mesures strictes dans la gestion des hydrocarbures. En cas dannonce de crue, les engins seront retirs du site dextraction et parqus hors zone inondable. La surverse du lac de Larroque Ouest vers le canal de Cantiran fera lobjet dun suivi avec des analyses rgulires des eaux rejetes. Le site sera ramnag uniquement avec les terres et limons de dcouverte, excluant ainsi tout matriau de provenance extrieure.

    Respect des objectifs des plans de gestion des cours deau Le SDAGE rvle une eau de qualit moyenne dans le secteur de Cazres sur lAdour. Le projet de carrire sera compatible avec les orientations et les objectifs du SDAGE Adour-Garonne. Les enjeux du SAGE en projet seront galement respects

    Projet de renouvellement et dextension dune carrire de sables et graviers

    Communes de Cazres sur lAdour, Duhort-Bachen et Renung (40) - Rsum non technique -

    CR 1564 / Mai 2012

    EOS

    19

  • 4.7. Faune, flore, milieux naturels Une tude cologique spcifique a t ralise avec des relevs de terrain en mai et aot 2011 et janvier 2012.

    Localisation des zonages environnementaux

    Les terrains du projet dextension sont recoups pour une faible partie dentre eux dans une ZNIEFF de type 2 (Saligues et gravires de l'Adour) mais lextraction ne recoupera pas cette zone protge. Ils se trouvent proximit du site Natura 2000 (LAdour). Une tude dincidence du projet sur cette zone Natura 2000 a t ralise et a conclut labsence dincidence.

    Les espces observes sur le terrain et ses abords

    La majorit du site est occup par des grandes cultures. Aucune espce de plante protge n'a t repre sur les terrains du projet dextension. Le site du projet, prsente diffrents facis dhabitats permettant la faune, de sabriter, salimenter et, ventuellement, se reproduire. La faune ornithologique du secteur sest rvle trs diversifie, grce la prsence proche de lAdour et des lacs de gravire.

    Grbe hupp Bergeronnette grise Tourterelle des bois Diffrents groupes despces protges se localisent sur les terrains du projet : les oiseaux, les reptiles et amphibiens (Lzard des murailles et Rainette sp). Les mammifres (cureuil roux) et les coloptres (Morime rugueux), ont t observs en limites des terrains.

    Rainette verte

    Lzard des murailles

    Projet de renouvellement et dextension dune carrire de sables et graviers

    Communes de Cazres sur lAdour, Duhort-Bachen et Renung (40) - Rsum non technique -

    CR 1564 / Mai 2012

    EOS

    20

  • Les enjeux Les terrains du projet dextension ne sont pas essentiels au maillage cologique du secteur, mais le rseau de fosss et de haies reste essentiel dans la dissmination des espces. LAdour et les rseaux de haies jouent un rle important dans le dplacement local de la faune. Les enjeux pour les corridors cologiques sont moyens sur le site du projet. Les habitats despces sur la zone demande en renouvellement et les terrains du projet dextension prsentent des enjeux moyens forts mais les enjeux pour la flore sont faibles sur le site du projet.

    Carte des enjeux Les espces animales recenses sur les terrains du projet et la zone autorise prsentent des enjeux moyens forts. Il faut noter que les espces protges qui ont t rencontres se localisent plus particulirement sur les terrains dj exploits et ramnags (lacs prsentant un attrait important ).

    Enjeux forts

    Enjeux moyens

    Enjeux faibles

    Projet de renouvellement et dextension dune carrire de sables et graviers

    Communes de Cazres sur lAdour, Duhort-Bachen et Renung (40) - Rsum non technique -

    CR 1564 / Mai 2012

    EOS

    21

  • Les impacts, les mesures de protection et dintgration du projet dans son environnement naturel

    Limpact potentiel global sur le milieu naturel serait moyen fort en labsence de mesures daccompagnement. Les mesures de rduction des impacts sont intgres au projet technique afin de limiter les effets de celui-ci sur les milieux environnants. Des rserves priphriques seront mises en place afin de ne pas perturber les cours deau et de limiter les impacts sur les rives. La rserve priphrique pour le canal dirrigation sera de 15 m de part et dautre, et pour lAdour un retrait atteignant 30 m afin de maintenir lextraction 50 m de distance du lit mineur. Les boisements au Nord-Est de Larroque seront conservs en ltat et ceux situs au Sud bnficieront dune rserve priphrique de 10 m. Les mesures conservatoires favoriseront le dveloppement dune faune et dune flore infodes aux habitats crs. Avec lapplication de lensemble des mesures prvues, que ce soit des mesures de suppression, de rduction ou conservatoires lies au ramnagement de la carrire, limpact global sur le milieu naturel restera globalement faible. Grce aux diverses mesures dj appliques, il napparaitra pas dimpact rsiduel : ainsi, aucune mesure compensatoire ne sera ncessaire. Un accompagnement et un suivi de lexploitation et du ramnagement seront effectus pour sassurer de la pertinence des mesures proposes et dadapter ventuellement celles-ci. Les diverses mesures mises en place, mais galement la dfinition mme du projet technique, avec la prservation des secteurs boiss et humides (cours deau + ripisylves) sur et en limites de site, permettront de ne pas affecter lquilibre des populations despces protges inventories sur le primtre dj autoris ou sur les secteurs de lextension qui ne feront pas lobjet dextraction.

    Projet de renouvellement et dextension dune carrire de sables et graviers

    Communes de Cazres sur lAdour, Duhort-Bachen et Renung (40) - Rsum non technique -

    CR 1564 / Mai 2012

    EOS

    22

  • 4.8. Paysage

    Le contexte paysager Le secteur de Cazres sur lAdour, aux confins des coteaux du Gers, recense diverses units paysagres :

    Le paysage dans la plaine agricole est caractris par :

    les coteaux boiss au Sud, les haies limitant les parcelles agricoles et confrant un caractre bocager, les boisements accompagnant lAdour.

    Coteaux boiss fermant la valle du Sud

    Projet de renouvellement et dextension dune carrire de sables et graviers

    Communes de Cazres sur lAdour, Duhort-Bachen et Renung (40) - Rsum non technique -

    CR 1564 / Mai 2012

    EOS

    23

  • Paysage de plaine agricole marque par les boisements et les haies

    Le contexte paysager local rvle la prsence de haies et secteurs boiss qui contribuent rduire les ouvertures visuelles. Le contexte paysager aux alentours proches et sur les terrains du projet se marque donc par :

    Sur les terrains de lextension, un paysage rapidement ferm par des haies et secteurs boiss.

    Sur les terrains de la carrire actuelle et au Nord de celle-ci, un paysage plus ouvert qui permet le dveloppement des vues jusquaux abords de la ripisylve de lAdour et jusquaux coteaux boiss au Sud.

    Au Sud, un contexte bocager marqu, Au Sud-Est, une plaine agricole ouverte.

    Perceptions visuelles

    Les terrains de lextension sont essentiellement perceptibles depuis les abords des RD 65 et 352E. Depuis la RD 65 en venant de Cazres, au dbouch des secteurs boiss, les vues souvrent sur les terrains de lextension. Depuis la RD 352E, une lgre butte et une haie rduisent les vues sur ces terrains . Coupe des abords de la RD 352E au droit du projet.

    Projet de renouvellement et dextension dune carrire de sables et graviers

    Communes de Cazres sur lAdour, Duhort-Bachen et Renung (40) - Rsum non technique -

    CR 1564 / Mai 2012

    EOS

    24

  • Depuis la RD 352, les vues souvrent largement sur la carrire en cours dexploitation .

    Les vues sur les terrains en cours dexploitation et sur ceux de lextension projete demeurent trs rduites, voir quasi inexistantes pour le voisinage proche. Depuis les abords de Renung, quelques vues sur la plaine de lAdour souvrent localement la faveur de troues dans la vgtation.

    Insertion paysagre Au cours de lexploitation, limpact paysager et visuel sera principalement li la ralisation de merlons sur certaines bordures du site. Les terrains destins lextraction et louverture des plans deau se situent dans une plaine o leau fait partie intgrante du paysage (Adour, Saligues, lacs existants). Ainsi, lapparition de ces plans deau (ou leur extension) ne sera pas ressentie comme paradoxale dans cette zone. La cration de ces plans deau renforcera terme la vocation naturelle et cologique dans ce secteur de la plaine.

    Lac ramnag de Laroque Ouest Ainsi, par un model de terrain et une revgtalisation approprie, il sera possible dintgrer de manire cohrente ces nouveaux lments dans le paysage environnant. De plus, le ramnagement coordonn du site limitera les surfaces en cours de travaux, rduisant ainsi leur perception. Les caractristiques du ramnagement (forme des lacs ) et les types de plantations (haies, arbres isols, bosquets, prairies ) ont t tudis en fonction du paysage local et des caractristiques de lunit paysagre dans laquelle on se situe.

    Projet de renouvellement et dextension dune carrire de sables et graviers

    Communes de Cazres sur lAdour, Duhort-Bachen et Renung (40) - Rsum non technique -

    CR 1564 / Mai 2012

    EOS

    25

  • 4.9. Le voisinage et les perceptions des activits

    Voisinage aux abords de la carrire La plus proche habitation, Castets, se trouvera 50 m des terrains devant tre extraits dans le cadre de la poursuite des travaux sur la carrire autorise. Aux abords de lextension, les 3 maisons de Cantiran se trouvent entre 65 90 m de la zone exploiter dans le cadre de lextension. Les habitations suivantes sont 175 m (Cantiran, au bord de la RD 65) et 250 m (Garasse et Enclos de Mellet).

    Maison de Castets, situe au sein de la carrire autorise

    Maisons de Cantiran

    Perception sonore des activits Les niveaux sonores auprs des habitations du secteur sont de lordre de 35 43 dBA selon la proximit des voies de circulation. Les plus proches maisons, Cantiran, sont spares des terrains de lextension par la RD 352E et par quelques secteurs boiss. Des merlons seront raliss face aux plus proches habitations lorsque les travaux dexploitation se drouleront leurs abords. Ainsi, les mergences sonores perues seront infrieures ou gales 5 dBA auprs des diverses habitations environnantes. Les activits sur le site nentraneront donc aucune gne pour le voisinage. Ces mergences resteront en de des seuils rglementaires. Des mesures de niveaux sonores seront ralises lors de la mise en exploitation de la carrire sur les terrains de lextension puis rgulirement. Si des anomalies taient rvles des mesures efficaces de rduction ou de suppression pourront tre tudies et ralises.

    Qualit de vie La qualit de lair sur ce secteur est caractristique dun milieu rural faible activit. Les teneurs en poussires atmosphriques sont notamment faibles et aucune influence notable des activits de la carrire nest mise en vidence. Il ny aura pas de modification de la mthode dexploitation, donc de source potentielle de nuisances, par rapport la situation actuelle. Les envols de poussires sont prvenus par larrosage des pistes. Le transport des sables et graviers par bandes transporteuses vite un trafic dengins et contribue galement la rduction des missions de particules fines.

    Projet de renouvellement et dextension dune carrire de sables et graviers

    Communes de Cazres sur lAdour, Duhort-Bachen et Renung (40) - Rsum non technique -

    CR 1564 / Mai 2012

    EOS

    26

  • Les rejets de gaz dchappement seront faibles et limits lvolution des engins assurant lextraction. La consommation dnergie fossile sera donc trs faible sur le site et elle nimpliquera que de faibles rejets de gaz dchappement, non perceptibles aux alentours.

    Scurit Les secteurs en exploitation seront bords par des cltures qui interdiront tout accs. Les accs seront galement ferms par des portails en dehors des heures dactivits. Des panneaux signaleront linterdiction daccs.

    Cltures autour du site et barrire

    fermant lentre. A lintrieur, les pistes seront spares des plans deau par des buttes de terres empchant la chute accidentelle des vhicules ou engins.

    4.10. Rseau routier Le rseau routier ne sera pas sollicit puisque lacheminement des sables et graviers jusquau site des installations seffectue par bandes transporteuses, par lintermdiaire dun pont transbordeur franchissant lAdour. La circulation lie la carrire se rduit quelques vhicules lgers du personnel travaillant sur le site et, ponctuellement, quelques camions dintervention. Cette situation ne sera pas modifi par rapport actuellement. 4.11. Activits agricoles Les grandes cultures sont prsentes dans le secteur de Cazres sur lAdour, notamment sur les terrains du projet dextension.

    Cultures de mas irrigus sur les terrains de lextension de Larroque

    Le recul de la surface agricole, phnomne constat aux chelles nationale, rgionale, dpartementale et communale est principalement li lurbanisation. La part des gravires dans ce phnomne est trs faible. Lextension de la carrire impliquera la disparition denviron 48 ha de terres agricoles, sajoutant prs de 94 ha dj concerns par la gravire en cours dexploitation.

    Projet de renouvellement et dextension dune carrire de sables et graviers

    Communes de Cazres sur lAdour, Duhort-Bachen et Renung (40) - Rsum non technique -

    CR 1564 / Mai 2012

    EOS

    27

  • La perte de surface agricole sera ainsi limite. Un unique fermier proche de la retraite cultive les terres concernes par le projet. Des accords ont t trouvs afin de lui permettre de replier progressivement son activit lavance de lextraction pour ne pas tre pnalis conomiquement. 4.12. Activits conomiques Lextension de la carrire impliquera des retombes conomiques directes au niveau local, partir des taxes locales mais galement en maintenant des emplois dans le secteur. Environ 20 25 emplois sont directement lis lactivit de la carrire et des installations de traitement qui y sont associes. Ceci induit environ 75 emplois indirects qui seront prenniss du fait de la poursuite de lexploitation. 4.13. Patrimoine et activits de loisirs Le monument historique inscrit le plus proche est constitu par le Pont Eiffel, 300 m de lextension. Il nexiste pas de vues directes sur les terrains devant tre exploits depuis les abords de ce pont.

    Pont Eiffel Larchitecte des Btiments de France a t consult. Les travaux dextraction resteront peu perus depuis les autres lments du patrimoine des environs.

    Si le clocher de lglise de Renung, monument historique inscrit, est perceptible depuis la plaine, depuis les abords de cet difice, la carrire nest pas visible. Eglise de Renung vue depuis la plaine Aucun itinraire de randonne, infrastructure touristique ne se trouve proximit immdiate du site, toutefois, quelques chemins des environs peuvent

    tre parcourus par des promeneurs. Il nest pas mentionn de vestiges archologiques sur les terrains du projet dextension. Un diagnostic archologique pralable sera ralis.

    Projet de renouvellement et dextension dune carrire de sables et graviers

    Communes de Cazres sur lAdour, Duhort-Bachen et Renung (40) - Rsum non technique -

    CR 1564 / Mai 2012

    EOS

    28

  • 4.14. Effets sur la sant Le risque sanitaire pour les populations environnantes peut tre li la transmission de pollution par les eaux (pollution de la nappe principalement) ou par lair (rejets de gaz, poussires, bruits). Dans le cas prsent, le voisinage est loign du site et plus particulirement des sources potentielles de contamination. De nombreuses mesures, dj appliques dans le cadre de lexploitation en cours, seront mises en place sur le site de lextension pour prvenir le risque de pollution ou les impacts lis ces rejets. Ces mesures concernent notamment la protection des eaux souterraines, en liaison avec le captage proche. Il nexiste donc pas de risque pour la sant des riverains ou la sant humaine en gnral, lis au droulement des activits de la carrire.

    Projet de renouvellement et dextension dune carrire de sables et graviers

    Communes de Cazres sur lAdour, Duhort-Bachen et Renung (40) - Rsum non technique -

    CR 1564 / Mai 2012

    EOS

    29

  • 5. LE REAMENAGEMENT DU SITE

    Rappel : vue arienne actuelle du site de lextension

    Projet de renouvellement et dextension dune carrire de sables et graviers

    Communes de Cazres sur lAdour, Duhort-Bachen et Renung (40) - Rsum non technique -

    CR 1564 / Mai 2012

    EOS

    30

  • Vue du site ramnag dans son contexte

    Projet de renouvellement et dextension dune carrire de sables et graviers

    Communes de Cazres sur lAdour, Duhort-Bachen et Renung (40) - Rsum non technique -

    CR 1564 / Mai 2012

    EOS

    31

  • Sur lensemble du site, il sera cr 5 plans deau couvrant 71 ha environ au total. Des zones humides seront modeles sur les abords de la plupart des lacs, dans des secteurs o la quitude de la faune infode ces milieux sera assure. Au total, 1,3 ha de zones humides seront models en 8 zones diffrentes. Les terrains remblays reprsenteront au total plus de 26 ha.

    Les diffrents plans deau et leurs abords En fonction des amnagements proposs et des caractristiques du site, les vocations des plans deau pourraient tre les suivantes :

    Le lac de Bordecarrre, environ 22 ha, pourrait prfrentiellement tre orient vers des activits de nature (pche, zone naturelle ). Du fait du caractre ouvert de ce lac, la frquentation par lavifaune sera privilgie, orientation ainsi ce site vers une vocation dobservation de la nature.

    Le lac de Cameloung, 17 ha, avec des abords boiss et aisment accessible depuis la RD 352E, pourrait avoir une vocation de loisirs : pche, baignade, promenade aux abords.

    Le lac de Cantiran, 17 ha, caractris par la presqule de la ferme de Larroque, avec plusieurs zones humides sur ses abords, pourrait accueillir des activits de type pche, parcours sportif

    Le lac de Larroque Est, 10,5 ha, proche de lAdour, dans le prolongement direct des boisements accompagnant le fleuve, aura une vocation naturelle plus marque.

    Le lac de Larroque Ouest, 5 ha, plus lcart des autres plans deau aura une vocation naturelle, lie la proximit des secteurs boiss de lAdour.

    Toutefois, ces lacs en fonction des souhaits de leurs futurs propritaires, pourraient avoir des utilisations lgrement diffrentes. Nanmoins, la remise en tat de tel ou tel lac restera en totale cohrence avec lamnagement global du site orient vers un respect de lenvironnement, des riverains et des intrts de chacun (collectivits, propritaires privs, GAMA, ).

    Des zones humides seront modeles sur certains abords des lacs afin de crer des secteurs plus particulirement favorables lavifaune et, dune manire gnrale, la biodiversit. Ces secteurs seront models avec les matriaux de dcouverte.

    Dtail de lamnagement des zones humides

    Projet de renouvellement et dextension dune carrire de sables et graviers

    Communes de Cazres sur lAdour, Duhort-Bachen et Renung (40) - Rsum non technique -

    CR 1564 / Mai 2012

    EOS

    32

  • Les plantations

    Le lac de Bordecarrre sera volontairement maintenu largement ouvert sur la plaine. Les boisements aux abords y seront trs limits afin de maintenir un paysage ouvert favorisant la frquentation de lavifaune dj prsente sur ce secteur. De mme, les abords du lac de Cameloung ne seront pas plants sur leur limite Nord afin douvrir ce site sur le lac de Bordecarrre. Quelques bosquets et sections de haies seront mis en place sur les abords Sud et Sud-Ouest de ce lac. Divers bosquets seront plants aux abords du lac de Cantiran, les haies bordant ce site seront renforces. Les abords de la ferme de Larroque seront plants de quelques bosquets. Le chemin daccs ces btiments sera plant dalignement darbres de haut-jet pour crer une alle. Au Nord du lac de Laroque Est, les boisements existants, en liaison avec la ripisylve de lAdour, seront prolongs sur les secteurs remblays. Quelques haies seront plantes afin de structurer le paysage. Les terrains remblays Castets pourront tre destins une remise en culture. Seules quelques sections de haies seront mises en place sur certains de leurs abords. Des massifs darbustes seront mis en place aux abords des zones humides afin de dissuader la frquentation (humaine) de ces secteurs et prserver la quitude de la faune. Au total, il sera mis en place :

    2,8 ha de bosquets, constitus dun plant tous les 10 m2, soit environ 2 800 plants,

    2900 m de haies paisses et lisres boises 3 plants/ml soit 9 000 plants, 1400 m de massifs et lisires arbustives (abords des zones humides)

    4 plants/ml soit 5 600 plants, 1,3 ha de plantations dans les zones humides avec 3 plants tous les 10 m2 soit

    environ 4 000 plants, 50 arbres de haut-jet (accs la ferme de Larroque).

    Les abords des lacs, berges et secteurs remblays seront enherbs sur environ 30 ha. Ces plantations ont t tudies pour rpondre la volont de prserver la biodiversit locale et rpondre aux caractristiques paysagres du secteur, afin de favoriser lintgration du site ramnag dans son environnement. Les plantations ainsi ralises, tant dans les essences employes que dans la localisation des haies, bosquets ont pour vocation de crer une trame verte dans la plaine de lAdour, permettant ainsi les circulations cologiques entre la ripisylve au Nord et les haies qui prexistent au Sud, puis les secteurs boiss bordant la valle. La trame bleue sera galement renforce avec la cration de plans deau, dont certains de grande tendue et proximit de lAdour.

    Projet de renouvellement et dextension dune carrire de sables et graviers

    Communes de Cazres sur lAdour, Duhort-Bachen et Renung (40) - Rsum non technique -

    CR 1564 / Mai 2012

    EOS

    33

  • Le dtail du ramnagement du site

    Projet de renouvellement et dextension dune carrire de sables et graviers

    Communes de Cazres sur lAdour, Duhort-Bachen et Renung (40) - Rsum non technique -

    CR 1564 / Mai 2012

    EOS

    34

    ChristineRectangle

  • Coupes types des berges repres sur le plan

    Projet de renouvellement et dextension dune carrire de sables et graviers

    Communes de Cazres sur lAdour, Duhort-Bachen et Renung (40) - Rsum non technique -

    CR 1564 / Mai 2012

    EOS

    35

Recommended

View more >