Question)*L’AsieduSudetdel’Est:lesenjeuxdelacroissance) L’Asie)duSudet)de ?· 2014-05-21 · L’Asie"…

  • Published on
    10-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Transcript

1 Question - LAsie du Sud et de lEst : les enjeux de la croissance LAsie du Sud et de lEst : les dfis de la population et de la croissance (3 heures) Bibliographie et sitographie utilises J.-P. Paulet, LAsie : nouveau centre du monde ?, Ellipses, 2005. R. De Koninck, LAsie du Sud-Est, Colin, 2009. J . Sopppelsa, Gopolitique de lAsie-Pacifique, Ellipses,2001 P. Pelletier, Gopolitique de lAsie, Nathan, 2006 T. Sanjuan, Le dfi chinois, La Documentation photographique n 8064, 2008. T. Sanjuan dir, Atlas de la Chine, Autrement, 2007. R. Scoccimarro, Le Japon, La Documentation photographique n 8076, 2010. F. Landy, LInde ou le grand cart, La Documentation photographique n 8060, 2007. Donnes statistiques http://hdr.undp.org/fr/donnees/carte/ http://www.ined.fr/fr/tout_savoir_population/jouer_population/simulateur_population/ http://www.populationdata.net/index2.php?option=continent&cid=4&nom=asie http://www.statistiques-mondiales.com/asie.htm Articles http://geoconfluences.ens-lyon.fr/doc/breves/2011-2/2.htm, Agricultures sous tension, terres agricoles en extension : des transactions sans frontires, juin 2011 http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2011/11/07/bangkok-une-capitale-inondee-a-l-avenir-difficile_1599753_3216.html, novembre 2011 http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2012/07/28/des-manifestants-anti-pollution-font-plier-les-autorites-dans-l-est-de-la-chine_1739557_3216.html , juillet 2012 http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2012/08/01/en-chine-les-nouveaux-dissidents-sont-verts_1740978_3208.html, juillet 2012 LAsie du Sud et de lEst (ce qui exclut donc lAsie centrale et la partie orientale de la Russie) concentre la majeure partie de la population mondiale avec plus de 3,5 milliards dhabitants. Cest aussi la partie du monde qui connat actuellement la plus forte croissance conomique Cette croissance, initialement centre sur lAsie de lEst, sest galement diffuse la partie mridionale du continent. Mais lAsie est galement le continent qui compte aujourdhui le plus de personnes pauvres, soulignant ainsi que son essor conomique ne permet pas, pour linstant, de rpondre compltement aux besoins de sa trs nombreuse population. 1 Diapo 1 Titre- Localisation de lespace tudi- problmatique Quels sont les liens entre population et croissance conomique dans un espace encore assez largement la recherche dun vritable dveloppement ?2 1 Source Eduscol 2 idem 2 Document 1 3 De fortes disparits en Asie du Sud et de lEst Chine Hong Kong Inde Japon Core du Sud Malaisie Vietnam Myanmar Bangladesh Population en millions 1341 7 1 210 127 50 28 86 54 150 Croissance dmographique en % 0.6 0.45 1.76 -0.24 0.26 1.3 1 1.08 2.056 PIB /hab en $ 5184 34049 1389 45774 23749 8624 1498 571 700 Croissance du PIB en % (2011) 9.2 - 2.80 6.5 -0.9 6.1 -1.7 8.5 0.9 5.6 Indice de fcondit 1.78 1.06 2.62 1.2 1.15 2.67 1.86 2.26 3.09 Population de plus de 65 ans en % 9 - 5.5 25 11.4 5 5.5 5 4.7 IDH 2011 0.687 0.898 0.547 0.901 0.897 0.761 0.593 0.483 0.500 % dhabitants des bidonvilles dans la population urbaine4 33 - 35 - - - 41 45 70 Sources : PNUD, populationdata.net, statistiques-mondiales.com I- Les dfis dmographiques 1- Le dfi du nombre LAsie du Sud et lAsie de lEst constituent les deux principaux foyers de peuplement mondiaux. Certains des pays qui les composent connaissent encore une assez forte croissance dmographique, mme si lvolution de la population est trs contraste dans cette partie du monde. a- Des populations nombreuses mais de fortes ingalits internes Diapo 2 : carte des densits en Asie + tableau statistique ci-dessus [+ un planisphre physique mural sera utile pour faciliter le reprage des grands ensembles] - 55% de la population mondiale, 3,8 milliards dhabitants et deux gants dmographiques : la Chine et lInde, avec en 2011 1,348 milliard et 1,21 milliard5 - de trs fortes densits dans les plaines alluviales et les deltas, avec de trs fortes densits rurales (Java compte 136 millions d'habitants et sa densit de population est de l'ordre de 1064 habitants/km), et de gigantesques rgions urbanises (mgalopole japonaise) mais de trs faibles densits dans les rgions montagneuses (plateau du Tibet) ou de fort quatoriale (Borno6) (ces grands repres gographiques sont localiss sur la carte du diaporama) 3 donn aux lves et auquel se rfre lensemble du cours 4 chiffres manifestement peu fiables et anciens (2005) mais qui peuvent permettre dvoquer les problmes de fiabilit des donnes, tout en montrant limportance des ingalits urbaines. 5 LInde dpassera selon toute vraisemblance la Chine avant 2015, compte-tenu de la croissance actuelle 6 Dforestation nanmoins en cours avec le dveloppement de la monoculture du palmier huile 3 - une volution marque par une forte augmentation des densits au cours des quarante dernires annes, surtout en Asie du Sud-Est, parfois lorigine de tensions ethniques car fortes pressions sur les espaces peu peupls, souvent forestiers, o vivent des groupes minoritaires7 b- Une croissance matrise ? Diapo 3 et doc. 1 : schma de la transition dmographique et statistiques Globalement dans tous les tats qui se dveloppent, constat du ralentissement de la croissance dmographique avec le passage la deuxime phase de la transition dmographique Diapo 4 Schma 18 Des disparits importantes de la croissance dmographique - Etats dvelopps trs faible croissance : Japon, Dragons - Etat faible croissance ayant conduit une politique antinataliste autoritaire = cas de la Chine : politique antinataliste partir de 1979 o simpose la rgle de lenfant unique , ingalement applique9 cependant. Actuellement fcondit de 1.78 ; des effets pervers manifestes (voir les dsquilibres ci-dessous), au point que le gouvernement chinois encourage certaines familles privilgies en milieu urbain concevoir un deuxime enfant et la lgislation sassouplit. - Etat ayant conduit une politique antinataliste plus ou moins efficace et coercitive mais o la croissance reste moyenne, du fait dune population trs jeune = ex de lInde : politique antinataliste dIndira Gandhi ds 1975, autoritaire 10 entre 1975 et 1977, puis incitative. Remarquer la forte corrlation entre le niveau dducation des femmes et la fcondit : ainsi le Kerala, o 80 % des femmes sont alphabtises a le taux de fcondit le plus bas. 2- Les dfis majeurs actuels et venir a- Une urbanisation rapide et massive = croissance souvent incontrle de gigantesques mtropoles, alimente surtout par un exode rural massif lAsie compte auj. la moiti des mgapoles mondiales Diapo 5 : les grandes mtropoles asiatiques : localiser11 Tokyo, Soul, Mumbai, Manille, Bangkok, Delhi, Djakarta, Shanghai, Osaka-Kok-Kyoto, Calcutta, Dacca, Beijing, Hong Kong, Nagoya, Singapour Diapo 6 Mise en activit des lves : reprise orale de ltude de cas sur Mumbai partir de la photographie : Consigne: montrer que Mumbai est reprsentative des dfis de la population et de la croissance en Asie du Sud et de lEst. Porter un regard critique sur le document. Aide la contextualisation du document : au premier plan, le slum (bidonville) de Krantinagar en bordure du vaste Parc National Sanjay Gandhi, situ au sein de la mtropole de Mumbai. Les limites de ce parc national ont largement volu au cours des dix dernires annes, donnant lieu une srie d'expulsions manu militari des zones d'habitat prcaires visant librer cette zone de conservation de toute activit humaine. La ville et la fort se livrent ainsi d'incessants conflits, au travers des lobbyings que constituent les groupes cologistes et les promoteurs 7 Rappeler ici ventuellement la trs grande diversit ethnique de la majorit des tats asiatiques, donne importante de la gopolitique de lAsie mais que le programme nincite pas dvelopper 8 forme trs simplifie qui peut poser des problmes de localisation aux lves mais est facile mmoriser ; le schma 2 prsente une forme plus complexe 9Minorits non concernes et plus de tolrance (2 enfants) dans les campagnes 10 Scandale des strilisations forces 11 Par ordre de population dcroissante, chiffres 2011 4 immobiliers, soucieux de rpondre la demande croissante en logements de qualit manant des couches aises de la population urbaine. Face aux doubles pressions cologiques et urbaines, les populations pauvres rsistent, sont expulss et reviennent sans cesse dans des interstices rests temporairement libres (source : la forge numrique12) b- Des dsquilibres * hommes/femmes : Diapo 7 tude de la pyramide des ges de la Chine Constat du trs fort dsquilibre du sex-ratio : choix des parents (infanticide fminin ou avortement slectif aprs chographie ; surmortalit fminine lie au manque de soins) qui est li un hritage culturel (les garons soccupent de leurs parents, de la perptuation du patrimoine et du patronyme alors que les filles passent sous lautorit de leur belle-famille) Le simulateur de lINED permet de visualiser le dsquilibre du sex-ratio et les consquences de la baisse de la fcondit, avec un trs fort rtrcissement de la base de la pyramide : http://www.ined.fr/fr/tout_savoir_population/jouer_population/simulateur_population/ A une moindre chelle, le problme existe aussi dans dautres pays asiatiques, surtout en Core du Sud et dans certaines rgions indiennes (Nord-Ouest). Le dficit fminin en Asie est estim plus de 100 millions * vieillissement : ex du Japon : forte baisse de la fcondit (1,2 en 2011) et allongement de lesprance de vie (80 pour les hommes, 86 pour les femmes) les plus de 65 ans reprsentent 25 % de la population13 diminution de la population active, recours ncessaire limmigration, y compris qualifie14. Ces dsquilibres posent terme pour les pays concerns de redoutables problmes socio-conomiques, qui proccupent dautant plus les tats quils peuvent tre un frein la croissance II- Une forte croissance conomique 1- Une croissance conomique rapide et ingale LAsie de lEst et du Sud est la partie du monde qui connait la plus forte croissance conomique, dabord en Asie Orientale puis du Sud et du Sud-Est. Reprise des donnes du document 1 : distinguer les pays forte et faible croissance ; nuancer les donnes en montrant que certaines sont conjoncturelles, comme la rcession Hong Kong ou au Japon (consquence de la crise financire), alors que forte croissance antrieure pour Hong Kong, dans une moindre mesure pour le Japon. 12 http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/forge/4041 13 Moins de 10% pour les moins de 15 ans 14 Voir JM Bouissou, le Japon est-il en dclin ? , Questions internationales, mars- avril 2011 5 Diapo 8 La diffusion de la croissance en Asie du Sud et de lEst 1950-1970 Japon 1970-1980 4 Dragons ou NPIA-115: Core du Sud, Hongkong, Singapour, Tawan Des Nord : IDH et PIB/hab trs levs 1980-1990 Tigres ou NPIA-2 : Malaisie, Indonsie, Philippines, Thalande 1990 Chine, Inde 2000 Vietnam, Cambodge Des Sud qui mergent : forte croissance, IHD moyen Diffusion de la croissance par des dlocalisations et des investissements (IDE, APD) Diapo 9 16 : les facteurs de la croissance Voir diapo Les ressources naturelles ne sont pas reprsentes sur le schma : mme si le dcollage conomique de certains NPIA a pu se fonder en partie sur lexploitation de ces ressources (ex de la Core du Sud avec la sidrurgie ou auj. de lIndonsie avec les hydrocarbures), la majorit des pays de lAsie du Sud et de lEst sont dans une situation de dpendance croissante (taux dindpendance nergtique du Japon en 2010 de seulement 18%, et encore en comptant lnergie nuclaire comme semi-nationale ; 96% pour la Chine, mais dpendance de 50% pour les hydrocarbures). Le schma du Hatier p.318 sur le dveloppement en vol doies sauvages permet de prciser les tapes de la croissance : il montre lintgration la mondialisation, le glissement des industries lourdes et de main duvre vers les industries de hautes technologies (remonte des filires), et surtout limportance des dlocalisations et de la sous-traitance, et donc la diffusion de la croissance partir du Japon et des Dragons. Une Asie au pied dargile ?17 La crise de 1997, partie de Thalande puis qui stend lA sie, montre les fragilits de la croissance asiatique, mais aussi sa capacit dadaptation dans la mesure o elle est trs rapidement surmonte. La crise financire actuelle affecte fortement le Japon, mais nettement moins la Chine, mme si le ralentissement de la croissance inquite et a des consquences sociales importantes dans les mtropoles du littoral. La principale fragilit tient finalement aux ingalits de la croissance, entre les tats et lintrieur des tats (cf tableau stat ou donnes), entre espaces littoraux et espaces enclavs, mtropoles et campagnes. Diapo 10 Schma de synthse: lAsie de lEst et du Sud face aux enjeux de la croissance 15 Premire gnration des Nouveaux Pays Industrialiss dAsie, devenus des pays du Nord 16 Daprs PAULET Jean-Pierre, lAsie nouveau centre du monde 17 idem 6 2- La population, potentiel ou frein ? Diapo 11 et doc. 2 : mise en activit des lves La photo illustre un des aspects caractristiques de la croissance au Vietnam : laccs dune part croissante des populations urbaines la socit de consommation, symbolise par les scooters. Elle nest pas utilise pour le travail type bac. Document 2 Prpa bac : tude critique de document En vous appuyant sur ltude critique du document, vous montrerez quel est le rle de la population dans la croissance en Asie. La planification industrielle est ambitieuse, sappuyant davantage sur les capitaux extrieurs qui dferlent sur le pays, en provenance surtout des pays asiatiques industriels. Depuis quatre dcennies, les capitaux investis dans des industries utilisant une main duvre abondante, habile et bon march, ont fait le tour des pays de lASEAN. Particulirement mobiles, ces footloose industries (textiles, petite lectronique, etc) ont notamment pour cible le Vietnam. Favoris par un taux dalphabtisme lev parmi sa population, la lgislation sur les investissements trangers y tant tonnamment libral, le Vietnam reprsente dj une nouvelle frontire industrielle, qui souffre cependant, comme plusieurs autres pays de la rgion, de la comptition de la Chine et de son immense bassin de main duvre bon march. Au-del de louverture laide internationale et aux capitaux trangers, notamment amricains, il semble bien que le dveloppement du Vietnam, plus que celui de tout autre pays de la rgion, soit dabord asiatique. La part des capitaux rgionaux, en particulier celle des communauts chinoises, est dj dominante. Cela comprend la participation des Hoa1, dont le retour au pays sacclre, tout comme celle de lensemble de la diaspora vietnamienne, de plus en plus prsente et qui ne fait que sajouter cette ressource considrable ayant toujours fait la force du Vietnam : sa population. DE KONINCK Rodolphe, LAsie du Sud-Est, Armand Colin, juin 2009 1 minorit considre comme faisant partie de la diaspora chinoise Ides principales : la population est un atout majeur : main duvre habile et bon march , mobile, duque, quil sagisse de la population nationale ou de la diaspora. Dautres facteurs expliquent la croissance : louverture la mondialisation, les investissements trangers, dabord asiatiques et surtout chinois. Le document ne montre cependant pas quune population nombreuse peut tre un frein au dveloppement : difficults pour parvenir lautosuffisance alimentaire ; cot lev de laccs lducation et aux soins. 7 En fait complexit de liens entre croissance dmo et croissance conomique, mais il apparait nettement en Asie que la trs nombreuse population est un aiguillon pour la croissance conomique18 et mme que des ressources humaines en abondance [sont] lorigine de la croissance 19: une population nombreuse, peu onreuse , peu revendicative et caractrise par une forte adaptabilit ; une population qui pargne. Ajoutons une population de plus en plus qualifie (3 millions de diplms en sciences appliques, sciences de la communication et ingnierie en Inde chaque anne) Mais le poids dmographique pose aussi un certain nombre de problmes en termes de sant, dducation, de logement, et parfois mme encore daccs lalimentation20. Dans ce domaine, lobsession alimentaire a amplifi une formidable capacit produire des richesses agricoles et grer lespace 21 mais les ingalits sont majeures et montrent les difficults transformer la croissance conomique en dveloppement. III- Transformer la croissance conomique en dveloppement et rendre ce dveloppement durable La croissance conomique marque que connaissent aujourdhui les pays asiatique est ingale, toutes les chelles et socialement. De plus, la multiplication des activits aggrave les tensions autour des ressources, ainsi que la vulnrabilit aux risques naturels, dj importante en raison de la densit de population trs leve de certains espaces.22 1- De trs fortes ingalits Diapo 12 partir de la carte de lIDH et du document 1, montrer que croissance conomique et dveloppement en sont pas synonymes (voir les donnes du Vietnam et du Bangladesh) Des pays restent encore trs peu dvelopps : lAfghanistan, le Bangladesh, le Bouthan, le Cambodge, le Laos, Myanmar, le Npal et le Timor Oriental font parti des PMA. La situation de la Core du Nord est difficile apprhender, en raison de labsence ou de labsence de fiabilit- de statistiques officielles et de la fermeture du pays : nanmoins, aprs les famines des annes 1990, le fait que la Core du Nord ait du ritrer dbut 2011 sa demande daide alimentaire internationale montre bien que sa situation reste trs prcaire. Diapo 13 : comparaison de lIDH et de lIDH ajust aux ingalits pour la Chine, tat en dveloppement et la Core du Sud, tat dvelopp. Dans les deux cas, socits ingalitaires, singulirement pour la Chine communiste, mais plus encore pour la Core du Sud. LAsie du Sud et de lEst se caractrise encore par limportance de la pauvret et de la sous-alimentation : 2.2 milliards de pauvres, dont 1.6 pour la Chine et lInde, 70% de la population sous-alimente dans le monde. Nanmoins les progrs sont vidents : forte diminution de lextrme pauvret23 : en Asie du Sud-Est de 79% en 1981 18% en 2005 18 eduscol 19 V. Thbault, Gopolitique de lAsie, Nathan, chapitre 4 20 eduscol 21 Voir 17 22 Source Eduscol 23 Revenu infrieur 1.25 $ par jour et par personne pour la Banque Mondiale 8 Diapo 1424 amlioration de la scurit alimentaire grce aux rvolutions vertes , qui ont permis une forte augmentation de la production agricole, en partie impute par la croissance dmographique. Outre les limites environnementales et sociales de ces rvolutions vertes, des progrs restent faire : 20% de la population est toujours sous-alimente en Inde. 2- Des territoires vulnrables LAsie du Sud et de lEst est espace de trs forte vulnrabilit aux risques du fait de la pression dmographique, dune urbanisation et dune industrialisation rapides et mal matrises. Diapo 15 inondations de 2011 Bangkok Bangkok prsente un forme extrme de polarisation urbaine et industrielle macrocphalie- : plus de 50% de la pop urbaine, 15% de la pop totale, 95% des importations et des exportations; importance de la pauvret (mais pas seulement en ville !). Le site de Bangkok, une cuvette sous le niveau de la mer, dans une zone de subsidence, explique la frquence des inondations dans le pass. Mais la densification, lextension et la modernisation de la mtropole aggravent le phnomne : quelques anciens canaux sont btonns, les pompages dans la nappe phratique augmentent considrablement avec le raccordement leau potable et lindustrialisation, jusqu la fin des annes 1990 o des mesures efficaces sont prises. Le cot humain des inondations de 2011 est lev- plus de 500 morts au total dans le pays- dautant plus que labandon des anciens modes de vie (maisons sur pilotis, embarcations disposition) accrot la vulnrabilit des habitants. La part des consquences du rchauffement climatique dans laugmentation de la frquence et de lampleur des inondations reste un sujet de dbat Prise en compte croissante des enjeux environnementaux par les gouvernements et sensibilit des opinions publiques aux questions environnementales, ancienne au Japon, plus rcent en Chine25. Devenue en 2006, le premier pays metteur de gaz effet de serre, la Chine a longtemps totalement ignor les enjeux environnementaux. Pourtant, pendant lt 2012, deux projets industriels polluants ont t arrts aprs des manifestations populaires, parfois violentes mais qui connaissent une couverture mdiatique indite. Diapo 16 3-Des tensions autour des ressources Croissance conomique et croissance dmographique se conjuguent pour accrotre considrablement les tensions sur les ressources (eau, terres, minerais, hydrocarbures) en Asie du Sud et de lEst. Diapo 17 cartes achat de terres26. LAsie apparait la fois comme un investisseur et une cible de lachat international de terres destines la production agricole. La crise alimentaire de 2008 a t le catalyseur dun phnomne ancien27, mais qui a pris auj une ampleur indite. Les principaux pays acqureursen Asie 24 Pour ceux disposant en cours dun accs Internet: partir de la page daccueil de la FAO , http://www.fao.org/hunger/hunger-home/fr/, ouvrir la carte interactive de la prvalence de la faim qui permet de visualiser lvolution du % de personnes sous-alimentes entre 1990 et 2008. 26 Source geoconfluence, cf sitographie 27 La United Fruit Company possde presque le quart des terres cultivables du Honduras au dbut du XXme sicle 9 (et dans le monde) sont la Chine, le Japon et la Core du Sud, soit par des entreprises dtat, soit par des industriels privs, mais dans le cadre de stratgies encadres par ltat. Les principaux pays cibles en Asie sont le Cambodge, lIndonsie et les Philippines, mais la Chine accrot surtout ses achats en Afrique. Au total quelques 2,1 millions dha auraient ainsi t investis par des intrts chinois dans le monde. Les risques sociaux et conomiques pour les pays htes sont rels : non-respect des droits dusage dont disposent les populations sur les terres et les ressources qui y sont associes (pturages, ressources forestires, eau, etc.), exclusion de certaines catgories (femmes, populations nomades), rduction de la part des cultures vivrires dans la production locale. Des risques environnementaux sont galement prendre en considration: dforestation, diminution des ressources en eau, pollution des nappes par lutilisation massive dintrants chimiques Mise en activit : extrait video 28de lmission le dessous des cartes : Chine, lnergie, 9 mn http://www.lesite.tv/videotheque/0067.0065.00-chine-lenergie Le document insiste particulirement sur les liens entre dveloppement, croissance et ressources nergtique. Il permet surtout de faire la transition avec la partie suivante, sur les enjeux gopolitiques, dont les liens avec les enjeux dmographiques et conomiques sont trs bien mis en vidence. Il ncessite cependant une actualisation : prix du ptrole auj levs ; fortes tensions sino-japonaises pendant lt 2012 autour des les Senkaku en mer de Chine orientale. Prise de notes par les lves. Les ides principales : une croissance conomique soutenue ncessite une croissance nergtique. Faut-il produire plus ? Importer ? Problme de lloignement entre les principaux lieux de production au Nord et les lieux de consommation au Sud. Importance du charbon, qui outre les problmes de transport -60% du frt ferroviaire- posent la question de la rentabilit et de la pollution (usines obsoltes). Prospection louest, o cependant de fortes contraintes mais surtout enjeu essentiel de lexploitation des gisements off-shore de la mer de Chine tensions gopolitiques dans cet espace convoit. 28 La video est tlchargeable dans tous les tablissements abonns au site TV ou facilement transmissible sur demande.

Recommended

View more >