Roche Diagnostics France Une vision partage avec les ... ? Roche Diagnostics France Une vision partage

  • Published on
    14-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Transcript

Roche Diagnostics FranceUne vision partage avec les biologistes et les cliniciens, au bnfi ce des patientsLA BIOLOGIE S'INSTALLE DANS LES SERVICES HOSPITALIERSLa consolidation des laboratoires de biologie, impulse par la nouvelle rglementation ainsi que des impratifs conomiques, puis rendue possible par des volutions technologiques, conduit la multiplication de plateaux tech-niques automatiss desservant de multiples laboratoires de prlvement dans le priv et de nombreux services cliniques dans le public. Paradoxalement, nous observons un dplacement de la ralisation de certaines analyses au lit du patient, devenu ncessaire pour des dcisions cliniques rapides.Ce n'est, ds lors, plus le clinicien qui envoie un prlvement de son patient au labora-toire, mais le biologiste qui dlgue la res-ponsabilit de la pratique de l'analyse au personnel du service. L'effi cience du trip-tyque clinicien/biologiste/fournisseur du diagnostic in vitro est ainsi pleinement mise profi t pour apporter une valeur mdicale ajoute : un rsultat fi able et rapide.FAVORISER LES INTERACTIONS BIOLOGISTE/CLINICIEN Le point de dpart de la biologie dlocali-se, c'est le biologiste , insiste Alain Petit, chef de march Biologie dlocalise, Roche Diagnostics France. Nous l'aidons, en quelque sorte, se tlporter dans les ser-vices hospitaliers par l'intermdiaire de petits appareils d'analyse, connects notre logiciel cobas IT 1000 qui assure le contrle du fonctionnement de ces appareils par le labo-ratoire de biologie de l'hpital. D'ailleurs, la biologie dlocalise renforce parfois chez le clinicien la conscience du rle crucial du bio-logiste. Des biologistes pensent que cette volu-tion est loin d'tre acheve et que, demain, d'autres analyses "critiques" seront effec-tues au lit du patient. Mais cela doit se faire sans baisse de la qualit ni de la fi abilit et toujours sous le contrle des biologistes , poursuit Alain Petit. ROCHE DIAGNOSTICS FRANCE ACCOMPAGNE L'VOLUTION DE LA BIOLOGIE De plus en plus de dcisions thra-peutiques sont bases sur la biologie , rappelle Philippe Delie, chef de groupe Marketing Automation, Workfl ow, IT, Roche Diagnostics France. On estime que c'est le cas de 70 % d'entre elles. Dans certaines pathologies, le besoin mdical et l'volution technologique ont rendu la fois ncessaire et possible le fait que la biologie soit mise en uvre dans les services cliniques, par les infi rmiers. Notre rle est d'accompagner cette volution. Nous avons regroup sous le nom TlBiologie l'ensemble de nos outils de biologie dlocalise , poursuit Philippe Delie. Ils ont trouv leur place dans les services de diabtologie, de griatrie, de pdiatrie, de neurologie et aux urgences. 10 000 BIO - N 94 - JUIN 201506 VISION PARTAGELa vision partage est le paradigme de l'activit de Roche Diagnostics France. Cette vision, nous la partageons avec les biologistes et les mdecins. Son objet ? Le patient. Le patient, dont la prise en charge s'individualise, recourt toujours davantage la biologie et doit reposer sur les changes entre biologistes et cliniciens.Alain Petit, chef de march Biologie dlocalise, Roche Diagnostics FranceMAG_10MBIO_94_TELEBIO_24P_BAT4_FINAL_29052015.indd 6 29/05/2015 17:01LE MAGAZINE DINFORMATION BIOMDICALE DE ROCHE DIAGNOSTICS FRANCE07 Notre ambition est d'accompagner les biologistes et les cliniciens dans leurs res-ponsabilits et d'amliorer la prise en charge ainsi que le suivi du patient. UNE GAMME COHRENTEAu cur de la TlBiologie se situe le logiciel cobas IT 1000 (voir p. 8), qui relie les instruments au laboratoire avec un fl ux double sens : transmission des rsultats depuis les instruments vers le laboratoire, contrles exercs depuis le laboratoire sur les instruments. Pour la simplicit d'utili-sation, le nombre de paramtres est tou-jours limit pour chaque instrument. Leur ergonomie est proche, afi n de faciliter leur prise en main et le passage de l'un l'autre. La formation par e-learning, associe cobas IT 1000, suit toujours le mme modle.En rsum, une gamme effi cace, simple et fi able qui rapproche biologistes et clini-ciens, au service du patient. Nous avons regroup sous le nom TlBiologie l'ensemble de nos outils de biologie dlocalise. (...) Ils ont trouv leur place dans les services de diabtologie, de griatrie, de pdiatrie, de neurologie et aux urgences... PHILIPPE DELIE, CHEF DE GROUPE MARKETING AUTOMATION, WORKFLOW, IT, ROCHE DIAGNOSTICS FRANCELa gamme TlBiologie Roche Diagnostics FranceAccu-Chek Inform II : glycmie capillaire (p. 18-19, 22-23)cobas b 123 : gaz du sang (p. 12-13, 22-23)CoaguChek XS pro : INR (p. 14-15)cobas h 232 : marqueurs cardiaques (p. 16-17)cobas b 101 : HbA1c et profi l lipidique (p. 11)MAG_10MBIO_94_TELEBIO_24P_BAT4_FINAL_29052015.indd 7 29/05/2015 17:01

Recommended

View more >