Salawat Ala Nabi (SalaLAHOU Aleyhi Wa Salam)

  • Published on
    15-Dec-2015

  • View
    117

  • Download
    3

DESCRIPTION

Islam

Transcript

Les passages suivants sont extraits du Recueil dpitres soufies concernant les prires sur la meilleure des cratures1. Nous en traduisons ici lessentiel, autour dun conseil dune autorit que les lecteurs fidles duPorteur de Savoirne stonneront pas de voir une fois encore cite2.Ainsi que nous lavons dj soulign, les autorits rgulires duTaawwufqui se sont exprimes sur la rarfaction ou la disparition extrieure des Matres ducateurs ont accompagn leurs dclarations de conseils et dinstructions, parfois relativement prcis, lgard de ceux qui elles taient destines et qui pouvaient les comprendre et les mettre en oeuvre,in ch Allah.Le cheikh sid Mohammed Ibn Omrn a dit : Sache, mon frre, quil est rapport dans la Sunnah que la prire sur le Prophte est un trsor dentre les trsors du Paradis ()

On rapporte, entre autres, du Cheikh Ibn Abbs el-Hadram [le conseil suivant]. Lemurd, lorsquil ne trouve pas (idh lam yajid) decheikh murchidqui le guide dans la Voie, doit tre constant dans ces paroles, car elle le font parvenir aux pieds (?sq) du Trne :

Je demande pardon Allah lImmensedont il nest de divinit si ce nest Lui, le Vivant, le Subsistant par Lui-mme et je me repends vers Lui.

Allahumma, prie sur notre seigneur Mohammed, Ton serviteur et Ton Envoy, le Prophte illettr, ainsi que sur sa Famille et ses Compagnons, puis salue [le].

Allahumma, par la sacralit quil a auprs de Toi, emplis nos coeurs(amli qulba-n) de Ton amour et de son amour, et ralise-nous par la perfection suivre saSunnahpuis runis-nous dans son groupe.mn!

Les citations suivantes sont extraites dun passage duMaslik el-hunaf il machri e-alt al-l-MutafdAb Bakr al-Qastaln (851-923 Hg.) concernant la particularit du Prophte de recevoir la prire qui est faite sur lui.1Selon Umar ibn Yassar, le Prophte a dit : En vrit Allah a donn un ange (at malak) pour que jentende les cratures. Il se tient prs de ma tombe jusqu ce que lHeure se lve, si bien quil nest personne de ma communaut qui ne fasse une prire sur moi sans quil ne dise : Ahmed ! Untel fils duntel (avec son nom et le nom de son pre) a pri sur toi de telle et telle manire ; et mon Seigneur (tabraka wa tal) ma garanti quAllah prie dix fois sur celui qui fait sur moi une prire et que sil augmente, Allah augmente (in zd zd Allah azza wa jall).

Ubay ibn Kab quAllah soit satisfait de lui-, rapporte : Alors que le quart de la nuit fut pass, il [le Prophte] se leva et dit : gens ! Souvenez-vous dAllah (udhkur-Llah) ! Larjifahest venue, que suit lardifah! La mort est venue, avec ce quelle contient !Ubay ibn Kab dit alors : Envoy dAllah , je multiplie la prire (sur toi). Combien rendrai-je pour toi de ma prire(fakam ajal laka min alt) ? Il rpondit : Comme tu veux. Je demandai : Le quart ? Il rpondit : Comme tu veux et, si tu veux, davantage. Je demandai : La moiti ? Il rpondit : Comme tu veux et, si tu veux, davantage.Je demandai : Les deux-tiers ? Il rpondit : Comme tu veux et, si tu veux, davantage. Je demandai : Dois-je te rendre ma prire (sur toi) tout entire (afa-ajal salti kullu-h laka) ? Il rpondit : Alors, cela suffira tes dsirs et te pardonnera tes pchs !Tirmidh n 2457

*

CommentairesIl existe de ce hadth deux interprtations.

Lune est exotrique et porte que lexpression Combien rendrai-je pour toi de ma prire ?, ainsi que la rponse finale du Prophte , sont des indications, en apparence quantitatives, qui semblent vouloir dire uniquement quil convient de rduire ses pratiques la prire sur le Prophte .

Lautre interprtation, videmment dun ordre plus sotrique puisque provenant dune vision de la part du Prophte lui-mme , montre quil sagit dedonner le bnfice tout entier de la rcitation au Prophte :

28 dc. 2012 V4Le Cheikh Ab el-Mawhib le chdhil vit (en songe) le Prophte et lui dit : Envoy dAllah, je tai donn le bnfice de ma prire sur toi et la rcompense de telle et telle de mes pratiques (spirituelles), si cest cela que tu avais lesprit quand tu as rpondu celui qui tavait demand :Devrais-je te rendre ma prire (sur toi) tout entire ? en lui disant : Alors, cela suffira tes dsirs et pardonnera tes pchs.Le Prophte rpondit : Oui, cest ce que je voulais dire. Cependant, garde le bnfice de telle et telle (pratique) car je nen ai pas besoin.Le Cheikh Ab el-Mawhib le chdhil a dit : Jai vu (en songe) le Prophte qui me dit : Tu intercdes pour 100.000 ! Je lui demandai : Comment ai-je obtenu cela, Envoy dAllah ? Il rpondit : En me donnant la rcompense de la prire faite sur moi.1(Extrait dEl-Kunz el-Mohammediyah)

On trouvemention de cette interprtation dans bien des ouvrages et notamment dans le livreBb el-wul il hadrati-l-Rassl de Mohammed Chahtah Hamd qui la rapporte prcisment sous lautorit du Cheikh Abl-Mawhib, mentionn par lImm Charn dans le chapitre le concernant de sesTabaqt el-Awliy-quAllah soit Satisfait deux deux:

Il a dit : Jai vu lEnvoy dAllah en songe et ai dit : Envoy dAllah, que veut dire la parole de Ubay ibn Kab Combien rendrai-je pour toi de ma prire ? (fakam ajal laka min alt) ? Il rpondit : Cela veut dire de donner ce quil y a en cela de rcompense (an yahd m f dhlika min eth-thawb) dans mon feuillet (de bonnes actions,ahfat) au lieu du sien.

*

On comprend donc aisment,surtout si lon prend soin denvisager aussi la salutation (et ce quelle induit comme rponse ncessaire) sous le rapport prcis de la vivification (tahiyyah),limportance de la bonne comprhension quil y a lieu davoir de cette pratique et de lintrt que celle-ci est effectivement susceptible de prsenter dans le cadre dunsulk, surtout si ce cadre ne fait pas directement rfrence la prsence duncheikhducateur (cheikh murabb) corporellement vivant.

On comprend galement et dans la mme perspective que toutes les ractions concordantes qui peuvent se faire ou senvisager dans ce mme cadre peuvent prendre une importance toute particulire, surtout si lon prend en compte quelles peuvent se porter sur le Prophte lui-mme et maner de lui en retour, puisquil est vivant sans sa tombe (hayy f qabri-hi) , (selon lenseignement de la qidahsunnite unanime) et prsent en nous-mme (selon linterprtation dun certain passage coranique fkum Rasslu-Llah -).2Les citations que nous prsentons ici sont issues dun des plus clbres ouvrages contemporains consacrs la prire sur le Prophte: Les Meilleures prires sur le Seigneur des seigneurs (Afdhlu--alawt al Seyyidi-s-Sadt) du cheikh al-Nabbahn dontde larges extraits ont dj t publis sur ce site.

Le premier extrait traduit provient de la conclusion du quatrime chapitre, ddi aux traditions qui incitent la multiplication (al-ikthr) de la prire sur le Prophte et concerne en particulier lusage de celle-ci en labsence de Cheikh. Lauteur y prcise les bnfices plus ou moins tendus qui peuvent en tre retirs, selon plusieurs autorits que lauteur a pris soin didentifier nominalement1. Les deux autres extraits proposs proviennent du septime chapitre qui clt la premire partie de louvrage et qui est consacr aux bienfaits et aux avantages de la prire sur le Prophte dans le bas-monde et dans la Vie dernire.

*Conclusion du chapitre ddi auxtraditions prophtiques qui incitent la multiplication (al-ikthr) de la prire sur le Prophte et ce qui a t rapport leur propos.{ : }.Certains Connaissants (rifn) ont dit: En raison de sa supriorit (lifakhmatih) sur les autres formes dadoration (ibdah), certains hommes de ralisation effective (ahlu-l-Haqqah) ont indiqu quelle [c'est--dire la prire sur le Prophte] fait parvenir Allah Exalt soit-Il en labsence dun cheikh (min ghayri cheikh). Ceci a t rapport par Al-Fas, dans son commentaire desDalal al-Khayrate, daprs le Cheikh al-Sanussi, le Cheikh Zarruq et le Cheikh Abu-l-Abbas Ahmad ibn Ms al-Yaman

:{ }

Le Ple al-Malaw dit cependant que cela est valable uniquement sous le rapport de lextraordinaire influence quelle possde pour lillumination des curs (li-tanwr el-qulb) mais que lintermdiaire (al-wsitah)2est ncessaire pour lArrive (al-Wul) [ Allah].*

Extraits du chapitre 7 surles bienfaits et les avantages de la prire sur le Prophte dans le bas-monde et dans la Vie dernire*

Al-Fass a dclar dans son commentaire desDalal el-Khayrte :

[]

On a vrifi (juriba) ses effets, son utilit pour obtenir lillumination (al-tanwr) et llvation de laspiration spirituelle (raf al-himmah) jusqu ce quon dise : en vrit, elle permet de se dispenser dun cheikh dans la Voie et quivaut sa station spirituelle (takf an ach-cheikh f-t-tarq wa taqm maqmuhu).[]

:Puis il a dit: on trouve dans Les jardins des lumires sur la prire et la salutation sur le Prophte Choisi , dans le cinquime jardin sur les fruits que retire le serviteur par la prire sur le Prophte et les bienfaits acquis dfinitivement:[ Suivent quarante et une particularits ] : .42me[et dernire particularit]: la multiplication de la prire sur lui tient lieu de Cheikh dducation (fin de la citation).

Cheikh Yussf al-NabbahnParticularits sotriques de la prire sur le Prophte Cheikh Mohammad Ibn Zakr*

*Lextrait propos ci-dessous est une traduction dun passage du commentaire dela prire du Cheikh Abd al-Salm Ibn Machchrdig par le Cheikh Mohammed Ibn Zakr al-Fs1 (m. 1144h. / 1731) connu notamment pour ses commentaires des Sagesses (Hikam)du Cheikh Ahmad Ibn Ataillah et desRgles de linitiation islamique(Qawid at-Taawwuf) de lImam Zarrq2.

Notre travail est bas sur la version contenue dans louvrage du Cheikh Mohammad el-Marun intitul Les Soleils des Lumires et les Mines des secrets sur la prire du Ple suprme notre Matre Abd al-Salm Ibn Machch3et sur le manuscrit autographe numris par la King Saud University4.

Ce commentaire a pour particularit dtre lui-mme constitu dune srie de prires sur le Prophte, runissant ainsi pour le lecteur la pratique rituelle de cette dernire avec ltude des aspects doctrinaux propres la prire commente5.

Lintrt de cet extrait rside tout spcialement dans les rfrences donnes concernant lusage substitutif de la prire sur le Prophte en labsence dun Matre de ralisation effective (Cheikh murchd) ainsi que dans les prcisions techniques relatives aux degrs de connaissance effective qui peuvent tre atteints dans ces conditions.*

Extrait du manuscritautographe*Particularits sotriques de la prire sur le Prophte6 1 Allahummaprie sur celui propos duquel [le Cheikh Ahmad Abu-l-Abbas] el-Hadram a dit: La Prire sur lui est une chelle (sullam), une ascension (mirj) et une progression initiatique effective (sulk) vers Toi, lorsque le demandeur (tlib) ne trouve pas deCheikhmurchd7.

2 -Allahummaprie sur celui propos duquel son lve [l'Imam Ahmad] Zarrq a dit8: En vrit, la Prire sur lui lve (tarfa) la valeur (qmah9) de celui qui est [bien] orient (al-mutawwajah) mme sil se trouve dans un tat disolement (f maqm at-takhliyyah10) car soninvocation (dhikru-hu) est tout entire lumire (nr)11et guide (hud).

3 -Allahummaprie sur celui propos duquel [le Cheikh Mahammad] Ibn Abbad a dit : En vrit, la Prire sur lui influe12sur le renforcement de la certitude (f taqwiyyati-l-yaqn).

4 -Allahummaprie sur celui propos duquel [le Cheikh Mohammed] al-Sanss a dit : Celui a qui les Matres dducation manquent actuellement (man faqada Chuykh at-tarbiyyah), quil multiplie la Prire sur lui et, en vrit, il parviendra par elle louverture initiatique (al-fath al-mubn).

5 -Allahummaprie sur celui propos duquel Al-Machra al-Yaman a dit : En vrit, la Prire sur lui est le Coran du Coran (Qurnu-l-Qurn) et le Discernement du Discernement (Furqnu-l-Furqn)13.

6 -Allahummaprie sur celui dont on a interprt ce qui a t dit [ci-dessus] son propos [comme une indication selon laquelle] sondhikrfait hriter de la contemplation complte et de la vision parfaite (tamma-ch-chuhd wa kmila-l-iyn).

7 -Allahummaprie sur celui propos duquel on a dit: En vrit, la Prire sur lui fait accder celui qui la pratique (taftahu14lihibi-ha) la contemplation de lEssence (chuhd adh-Dht) dans les Vrits essentielles des Qualits (f Haqq a-ift)15.

8 -Allahummaprie sur celui dont on a dit: En vrit, la Prire sur lui fait accder celui qui la pratique la contemplation des Vrits essentielles des Qualits (chuhd Haqiq a-ifat) dans les significations de lEssence (man adh-Dht).

V11 06 novembre 2012

9 -Allahummaprie sur celui dont linvocateur (man dhkiru-hu)16nest pas dtourn de la contemplation (chuhd) des Qualits (ift) par la contemplation de lEssence (dht).

10 -Allahummaprie sur celui dont linvocateur nest pas dtourn de la contemplation de lEssence (dht) par la contemplation des Qualits (ift).

11 Allahummaprie sur celui dont linvocation (dhikru-hu) runit, pour son invocateur (dhkiru-hu), les fruits de llvation spirituelle du cheminant (thamrat taraq-s-slik) et du retour lquilibre du ravi par Allah (tadall-l-majdhb)17.

12 -Allahummaprie sur celui dont la Prire sur lui a pour fruit le renforcement (al-quwwah)18dans les deux contemplations [susmentionnes] par la profusion de lumire (bikathrati tanwrih) [qu'elle produit] dans les curs (al-qulb).

13 Allahummaprie sur celui dont linvocateur (al-muall alayh) est dsir, exauc, agr et bien aim. 14 Allahummaprie sur celui propos duquel Ibn Hajar al-Asqaln a dit : En vrit, la Prire sur lui fait accder (taftaha) certains aspects (abwban) de lAlchimie de la flicit (al-kimiy as-saada)19qui ne peuvent tre obtenus par dautres moyens (la yaftuhuh ghayru-h).(A suivre in ch Allah!)

Cheikh Mohammed Ibn ZakrParmi les particularits [de la prire sur le Prophte] :

[...]

[Selon certains Matres:] On a vrifi (juriba) ses effets, son utilit pour obtenir lillumination (al-tanwr) et llvation de laspiration spirituelle (raf al-himmah) jusqu ce quon dise : en vrit, elle permet de se dispenser dun cheikh dans la Voie et quivaut sa station spirituelle (takf an ach-cheikh f-t-tarq wa taqm maqmuhu) ainsi que cela a t rapport par le Cheikh Senoussi, le Cheikh Zarrq et d'autres encore.

[...]

[Ibn Ajibah rapporte ensuite un autre avis selon lequel la prire sur le Prophte] tient lieu de Cheikh dducation (taqm maqm cheikh tarbiyyah)

[Le cheikh Ibn Ajibah rapporte ensuite son avis personnel:]

Je dis : il ne peut y avoir de contestation sur cela : en vrit la Prire sur lui QuAllah prie sur lui et le salue, et sa multiplication, indique celui qui la pratique celui qui pourra le prendre par la main et le fait parvenir au Cheikh dducation (tarbiyyah) qui est le lieutenant du Prophte (khalfatu-r-Rasouli-Llah) QuAllah prie sur lui et le salue, la condition que le demandeur soit sincre. Quant savoir si elle tient lieu de la station spirituelle du cheikh pour lentre dans la station de lExtinction et de la Permanence, jusqu ce que sa Vrit essentielle (haqqah) et son [application] de Loi soit en harmonie : (je dis) non (fa-l) !

Les folies des mes ne disparaissent que par [par lassujettissement] aux ordres et aux interdictions dun autre que lui, qui soit connaissant des machinations des mes et de leur ruses. Lobjectif auquel le fait parvenir la Prire sur lenvoy dAllah, QuAllah prie sur lui et le salue sil ne trouve pas de Cheikh est lExtinction dans les Attributs (fan fi--ift), il obtient la station suprme des hommes pieux (maqma--ullaha-l-akbr), apparaissent pour lui prodiges et miracles, il est au nombre des Matres des Etats spirituels (arbb al-ahwl) et sil parvient la station de lExtinction (fan), son [application de la] Loi (chariata-hu) sera plus grande (akbr) que sa Ralit essentielle (haqqata-hu).

Cest ce que nous avons gout, vu et entendu de nos Matres, la Voie quils ont prise et quils ont mise en uvre et nous lavons prise deux. En vrit, ils ordonnent liniti, sils considrent quil est prt pour lducation (at-tarbiyyah) de rpter continuellement le Nom seul [dAllah], de steindre en lui jusqu ce que ses mondes scroulent par lui et quand il ralise ensuite son Extinction (fan) et devient absent lui-mme, ils le renvoient la Station de la Permanence (maqm el-baq) et, ce moment l, ils lui ordonnent de pratiquer la Prire sur lenvoy dAllah QuAllah prie sur lui et le salue afin que sa prire sur lui soit parfaite (kmilah) et quil prie sur son Esprit (rhi-hi) et Son secret (sirri-hi) sans voile et quil le contemple en toute heure comme ils lont contempl. Et Allah appartient la Grce propitiatoire (tawfq)!

La mthode de Seyydun Abo Bakr (radiy-Allah anhu)*

Le texte que nous prsentons est un exemple, notamment, de lutilisation mthodique initiatique de la prire sur le Prophte (quAllah prie sur lui et le salue).

Ce premier document, qui concerne lutilisation dela prire abrahamique (ibrhimiyah), galement appeleet-tmmah, constitue en ralit une parfaite introduction la prsentation suivante qui concernera,in ch Allah, une mthode initiatique dutilisation desDalil el-Khayrt, ainsi que certaines pratiques relatives cet aspect, propres la Tarqah Rifiyah.

Cette traduction indite a t effectue partir de la traduction de Riordan MacnamaraLa clef de la ralisation spirituelle et lillumination des mes dIbn At Allah al-Iskandar1ainsi que dune version de ce qui est un texte semblable, voire partiellement identique, mais attribu au Cheikh Chams ed-Dn el-Barchans, dans son livreMufth(sic)el-falh wa mibh el-arwh f dhikr el-Karm el-Fatthdans leMaslik el-Hunaf il machri e-alti al el-Mustaf(quAllah prie sur lui et le salue)2de limm hfidh Abu-l-abbs ibn Muhammed ibn Abu Bakr el-Qastaln (851- 923 H). Lattribution unanime du texte semble donc ne pas tre acquise, ce qui reflte peut-tre lexistence de voies de transmission diffrentes.

M.A.S.

*

(extrait du)Chapitre de la progression graduelle du cheminant dans la Voie par les formules dincantation (adhkr) et de la faon dont il est transfr de degr en degr.Celui qui persvre dans les formules dincantation (adhkr) verra dferler sur lui des lumires et se lever pour lui les voiles couvrant les ralits caches. Celui qui est dtermin rechercher lenseignement initiatique ainsi que la progression dans la voie droite se doit de chercher un cheikh parmi les gens de ralisation, suivant une mthode initiatique, ayant dlaiss ses passions et fermement tabli au service de son Seigneur.

Il ny a pas de meilleure parole ce sujet que les vers du pote qui a dit :

La vrit du Dieu-Vrai est trop leve et majestueusepour lme du voyageur qui suit ses passionsLorsquil la trouv, quil se conforme ce quil lui prescrit et quil sabstienne de ce quil lui dfend et lui interdit, au risque de se perdre. Il numrera les Noms de Dieu, se parera des vertus fondamentales et abandonnera les vices dcoulant des comportements dfendus, des actions et des passions. Il devra tre sur ses gardes, recherchant la progression et la persvrance dans les pratiques dadoration, ainsi que la sincrit dans sa recherche vers Allh dans tout ce quil recherche.

*

Il existe dans la progression initiatique de nombreuses mthodes : vous ne verrez dans aucune delles dviation ou malhonntet.

Je vais mentionner prsent intgralement la mthode de lImam Abou-Bakr el-iddq que jai reue de quelquun de ralis.Elle consiste en ce que le cheminant dans la Voie dbute par la pratique de la prire sur le Prophte lexception de toutes les autres formes dincantation (dn ghayruha min el-adhkr), car il est lintermdiaire (el-wsitah) entre nous et Lui (bayna-n wa bayna-Hu), le critre qui nous dirige vers Lui, celui par lequel nous Le connaissons. Or lattachement lintermdiaire prcde lattachement celui dont il est lintermdiaire.

Par ailleurs, le lieu de la sincrit est le cur, qui peut se dvouer autre quAllah (Elev soit-Il), lme tant oriente vers les cratures, incitant au mal, poursuivant ses passions et inclinant vers les vanits. Tout ceci constitue des impurets qui voilent le cur de la puret (ikhl) et de lorientation vritable vers Allh (Elev soit-Il). Elle [lme] est rceptive aux commandements du diable : si elle ny tait pas rceptive celui-ci ne pourrait, en effet, se frayer un chemin vers le cur. Sa rceptivit envers lui est une indication de sa distraction et de son absence (al-ghaybah) envers Allh, le trs-Haut ; or labsence est un voile pais (kathf) qui spare lme de son crateur ; et le voile est une obscurit. Le cheminant effectif (slik) doit donc chasser cette obscurit et ter ces impurets ; or lobscurit disparat par la lumire.

Il est rapport quil a dit : En vrit, la prire sur moi est une lumire et les impurets sont enleves par ce qui purifie [2] On rapporte dans un hadith quil a dit : Les curs des croyants sont purifis et nettoys de la rouille par la prire quils font sur moi . Cest pour cela quil est prescrit au commencement [de la Voie] celui qui chemine de pratiquer la prire sur le Prophte afin de purifier le lieu-support de la puret-sincre (mahalu-l-ikhla), car il ny pas de puret tant quil subsiste des imperfections et que les grces diminuent.La mention (dhikr) du Bien-aim dAllah et labondance de la prire sur lui amnent la capacit de laimer avec le cur. La capacit de laimer avec le cur produit une dvotion intense envers lui et de lattention envers ses qualits, son caractre et la distinction spirituelle qui est la sienne. Lorsque le novice aura compris quil ne peut suivre ses actions et ses vertus que par une dvotion intense envers lui, quil ne peut parvenir cela que par un amour suprme envers lui, quil ne peut atteindre lamour suprme envers lui que par la multiplication de la prire sur lui, puisque quiconque aime quelque chose la mentionne souvent , alors il commencera sadonner la prire sur le Prophte qui rassemble la fois le souvenir de Dieu (dhikr Allah) et celui de Son Envoy (dhikr Rasli-Hi) .

On rapporte que le Prophte a dit : Dieu le Trs-Haut ma dit : Mohammed ! Jai fait de toi une mention (jaaltu-ka dhikran) qui est de Ma mention (min dhikr-). Qui se souvient de toi (man dhakara-ka), se souvient de Moi et qui taime, Maime.

Le Prophte a dit : Qui me mentionne, mentionne [par le fait mme] Allah (man dhakaran faqad dhakar-Allah) et quiconque maime, aime Allah [par le fait mme] (man ahabban faqad ahabb-Allah) . [En effet], lorsque celui qui fait la prire [sur le Prophte,el-muall] dit Allahoumma [dans la prire sur le Prophte], il invoque Allah.

15 aot 2013 V2Section

Si laspirant la progression effective a commis dans le pass de nombreuses mauvaises actions et des pchs, il doit dbuter sur la Voie par la demande de pardon Dieu pour Lavoir ainsi ngliget ce, jusqu ce quapparaisse le fruit de sa demande. En effet, chaque invocation possde son fruit propre et son signe spcifiques (qui sont bien connus des Gens de la Voie). Le fruit qui caractrise linvocation est de deux types: celui qui est visible au cur lorsquon est veill et celui que le disciple voit dans son sommeil.

Concernant la production de ces fruits, le disciplepeut aussi tre de trois types il sagit de fruits qui lui donnent la progression dune invocation vers une autre. Le premier type progresse partir de ce qui lui est manifest lui lorsquil est rveill. Le deuxime type progresse partir de ce qui lui est manifest de lesprit durant son sommeil. Enfin, le troisime combine les fruits de lveil et du sommeil: voila la plus parfaite des catgories.

Les fruits varient selon lindividu, mais ils drivent dune seule source. Ainsi, en fonction de la familiarit de la proximit Dieu, est rendu manifeste une personne ce qui nest pas rendu manifeste une autre. Et inversement, chaque personne a cependant produit des fruits puisque ce qui est manifest aux deux provient de la mme origine.

Les fruits diffrent en fonction de la grce accorde aux disciples. Ces grces voluent autour de principes immuables tenus pour inaltrables par les sages dots de ralisation. Lorsque son fruit est rendu manifeste au disciple, celui-ci peut avancer dune invocation une autre. Lorsque les signes de lhumilit se sont faits vidents en lui, lorsque les traces de la pnitence et de la soumission sexpriment sur son visage, on devra alors lui donner lordre dengager linvocation qui polit le cur: la prire sur le Prophte Bien-Aim. Voil pour le disciple qui employait jadis ses membres la transgression et dont lme sadonnait au pch. Concernant celui qui faisait dj auparavant des efforts de vertu et qui ne se laissait dj pas sduire par lme qui commande au mal (an-nafs el-ammra bi-ssou), la premire chose qui lui sera donne est la prire sur lEnvoy, car cest par ce moyen quil atteindra lObjectif lev.

On devra alors considrer si le disciple fait partie des gens du commun ou des gens de science religieuse (ahl el-ilm). Sil est des gens du commun il devra commencer par la prire et-tammah et persvrer jusqu ce quil comprenne sa ralit et que sa signification lui soit rvle. Il progressera alors vers une autre manire de faire la prire sur le Prophte. Si le disciple est un savant, on ne doit pas lui dire de commencer avec la prire et-tammah, car sa langue est dj humide par sa constante rptition et de sa frquence dusage. Cependant, il ne pourra pas saisir sa signification dissimule car il ne sait matriser la lumire de la prire sur le Prophte (.). Il lui appartient alors de rciter la prire et-tammah onze fois la fin de chaque prire rituelle obligatoire, en faisant une oraison (wird) jusqu ce que son intellect en discerne sa signification. Quil persvre dans la prire en question jour et nuit.

Prends garde de ne pas ngliger la prononciation du mot Sayyid (Matre), car il contient un secret qui apparat celui qui persvre dans cette invocation. Lorsque ce secret merge et se manifeste, le disciple progresse alors vers une invocation plus leve que la prcdente. Il invoque en disant: Dieu, bnis Ton Bien-Aim, notre matre Mohammed. Linvocation lattache au Crateur, au dessus des tres crs, le distinguant par les degrs damour les plus levs. Cependant, afin davancer vers les degrs les plus levs, le disciple doit avoir lintention accompagne dune ferme rsolution.

A prsent mentionnons la position pour linvocation. Pour nous, fait partie des rgles de convenances (adab) de sasseoir, comme devant son Matre, dune manire soumise, humble et sans prtention, de placer sa tte dans laxe des genoux et de fermer les yeux toute perception sensorielle. A travers cette position, le cur est recueilli et nettoy de ses impurets et ainsi peuvent descendre sur lui les lumires, les parures et les mystres.

Lorsque tu te trouves assis de cette manire, prends refuge en Dieu contre le diable. Ensuite, dis: Au Nom de Dieu. Immdiatement aprs, dis: Dieu, je demande Ta bndiction sur notre Matre Mouhammed, et ainsi de suite un certain nombre de fois, spcifiant le nombre que tu as lintention de faire, avec la foi et lespoir dune rcompense de Dieu Trs-Haut, tout en magnifiant la grce qui nous vient par lEnvoy de Dieu. Puis, entame la prire sur le Prophte (.).

Lorsque tu as termin le nombre fix ou lorsquavec un chapelet tu es arriv lendroit do tu es parti, renouvelle ton intention. Il se pourrait, avec la rptition, quapparaissent les mystres contenus dans les mots, car il ny aucun mot sous sa surface duquel ne soit dissimil un secret.

Avant la pointe de laube ou aprs, le disciple rcitera: Allah atteste, ainsi que Ses Anges et Ceux qui sont dous de science, quil ny a point de divinit part Lui, le Puissant, le Sage!

Aprs cela, il dira: Jatteste de Dieu ce que Lui a attest de Lui-mme et ce que les Anges et Ceux qui sont dous de science parmi les cratures ont attest de Lui. Je remets cette attestation Dieu jusquau moment de ma mort, de mon ensevelissement au tombeau, de mon dpart de celui-ci et de ma rencontre avec mon Seigneur. En vrit, Il ne manque pas ce dont Il se charge. On rpte cela trois, cinq ou sept fois chaque jour. En cette parole est pli un bienfait qui est rvlpar la sincrit envers Allh TaAla dont le rsultat est rvl par la persvrance. Tu dois mentionner ton Sheykh les tats qui te surviennent, et autres choses ainsi que ce que tu vois en rve. Lorsque ton cur irradie des lumires des prires et quil est purifi de la salet des dsirs, le fruit de tes prires te devient vident, les fondations de la sincritse creusent dans ton cur, les vrits caches se manifestent et te couvrent de prsents venants du monde invisible (el-ghayb). La sagesse apparat sur ta langue et celui qui tentends stonne de ton loquence.

Celui qui est au dbut de la Voie doit adopter deux litanies (wird): aprs la prire du lever du soleil et la prire du coucher du soleil. Quant ceux qui sont fermement enracins et qui sont la fin de la Voie, linvocation occupe leur cur tout moment.

Prends garde de ne pas te presser finir la prire sur le Prophte (.) pour une autre pratiqueavant que son fruit ne se rvle toi et ajoutes-y, selon ce que tu dtiens, ledhikrde la ngation et de laffirmation: ce sera ton objectif et ton occupation pour le reste de ton temps; cela consiste dire: L ilha il-Allh, Mohammadoun rassoul Allh. Cest une invocation puissante, bien plus puissante que la premire, et que ne peuvent supporter que les plus forts.

Si linvocateur est dune certaine maturit desprit, sil est quilibr et sil est fermement tabli dans son tat spirituel, il lui est prescrit dabonder dans cette pratique. Sil est perturb, faible, dun temprament chauff, on doit le mener avec douceur et une litanie courante lui est prescrite, base sur ce qui prcde (ou: cause de cela), jusqu ce quelle simpose lme et que la force afflue vers lui petit petit. Arriv ce point, il pourra invoquer frquemment de cette manire car il aura rejoint la catgorie des plus forts, alors que sil augmentait linvocation avant le moment appropri, et tout en tant dun temprament chauff, linvocation le brlerait et il se couperait de son objectif.

Persiste donc dans cette invocation, jusqu ce que le monde entier sordonne en une sphre unique et que tu ne voies par lil de ton cur rien dautre dans les deux mondes que lUn.Tu accompliras alors pour tous les tres la prire des morts et tu feras quatretakbirtsur eux. Lloge ou le blme te seront de valeur gale: tu considreras leur critique comme une discipline et une rprimande, et leurs loges seront pour toi une preuve surmonter (fitna). En effet, cest par Son Dcret que leurs langues se meuvent en loge ou en rprimande ton gard; et lorsque persiste en toi un support quelconque pour lanafs, ne serait-ce que du poids dun atome, alors tu es prtentieux et tu as un diable qui te fourvoie. Lorsque le fruit de linvocation de la ngation et de laffirmation se manifestent sur toi, occupes-toi alors avec linvocation de la transcendance (tanzh) qui consiste dire: Gloire Dieu le Suprme et par Sa Louange.Allhouma Prie sur notre Matre Mohammed et sur Sa Famille. Une fois que le fruit de ceux-l te seront devenus apparents et que leurs mystres tapparatront, tu seras digne de prononcer linvocation simple en disant: Allh, Allh, Allh, de manire permanente. Fais trs attention de ne pas dlaisser le souvenir du Prophte (.) car il est la clef de chaque porte par la Grce du Gnreux, Celui qui donne. Nous avons rellement t lobjet dun don providentiel en suivant cette mthode extraordinaire, dont nous avons profit. Louange Dieu le Proche, Celui qui rpond la demande!

Il existe une autre mthode qui est celle del-Junayd, elle comporte huit conditions:

1. le maintien constant de la puret,

2. la constance dans le jene,

3. le silence constant,

4. la retraite spirituelle constante,

5. linvocation constante dire L illh il-Allh,

6. lattachement constant au cur du Sheykh et bnficier de sa Connaissance des vnements spirituels en teignant sa volont propre dans la sienne,

7. le rejet constant des suggestions de la nafs,

8. labstention constante de sopposer Dieu le Trs-Haut dans tout ce qui advient, bon ou mauvais et enfin,

9. labstention de poser des questions sur le Paradis et chercher refuge contre le Feu.

Une autre mthode consiste dcroitre graduellement sa consommation de nourriture. En vrit le diable et lme se renforcent dans lexcs de nourriture. Et ainsi lorsque la nourriture est diminue, leur puissance lest aussi.

Une autre mthode consiste se confier un Sheykh digne de confiance qui aura autorit sur lme du disciple et qui pourra dcider de ce qui pourra le corriger. En vrit lemouridest dans sa progression spirituelle (soulok) comme un enfant, un nourrisson et un dpensier: chacun deux devant avoir un gardien, un conseiller, un juge ou une autorit qui se chargera de ses affaires.

*

[1] [Note de lditeur] : selon el-Mouttaq el-hind dansKanz el-Umml.

[Note du traducteur : Je dois dire, pour ma part, qu'on ne sait pas si le hadth s'arrte aprs "lumire" ou aprs "purifie" (suivant les textes) ; il faudrait donc vrifier, in ch Allah.]

Ahdth sur les bienfaits de la prire sur le Prophte *

Nous prsentons ici un ensemble dahdth gnraux concernant la prire sur le Prophte sall-Allah alayhi wa sallam. Nous essayerons de les faire figurer autant que possible avec leur rfrence, in ch Allah. Comme lhabitude pour ce genre de travail,nous faisons appel toute personne de bonne volont qui pourrait fournir son aide.1Wa bi-Llah et-tawfq.

Lquipe ditoriale duPorteur de Savoir*

1 On rapporte que le Prophte a dit : Dieu le Trs-Haut ma dit : Mohammed ! Jai fait de toi une mention (jaaltu-ka dhikran) partir de Ma mention (min dhikr-). Qui se souvient de toi (man dhakara-ka), se souvient de Moi (dhakara-n) et qui taime, Maime (man ahabba-ka ahabba-n)

*

2 Le Prophte a dit : Qui me mentionne, mentionne [par le fait mme] Allah (man dhakaran faqad dhakar-Allah) et quiconque maime, aime Allah [par le fait mme] (man ahabban faqad ahabb-Allah).

*

3 Le Prophte a dit a dit : En vrit, la prire sur moi est une lumire et les impurets sont enleves par ce qui purifie

*

4 On rapporte dans un hadith quil a dit : Les curs des croyants sont purifis et nettoys de la rouille par la prire quils font sur moi.

*

5 Le Prophte a dit: Priez abondamment sur moi, car cest sur moi que la premire question vous sera pose dans la tombe.2*

6 Al-qd Abu Al nous a rapport, daprs une chane de transmetteurs qui remonte jusqu Ab Hurayra que le Prophte a dit: Est foul dans la boue, le nez de celui qui ninvoque pas la grce sur moi lorsque je suis mentionn en sa prsence. Est foul dans la boue, le nez de lhomme qui passe le mois de Ramadn sans quon lui pardonne. Est foul dans la boue, le nez de lhomme dont les parents atteindront un ge avanc sans quil entre au Paradis cause deux.3*

7 Al Ibn Ab Tlib rapporte ce hadith unanimement reconnu authentique: Le pire des avares est celui qui ninvoque pas la grce sur moi lorsque je suis mentionn en sa prsence.4*

8 De son ct Jafar Ibn Mohammed rapporte, daprs son pre, que le Prophte a dit: Celui qui ninvoque pas la grce sur moi lorsque je suis mentionn en sa prsence manquera le chemin du paradis.5*

9 Pour sa part Ab Hurayra rapporte que le Prophte a dit: Chaque fois que des gens se runissent puis se dispersent sans mentionner Allah et invoquer la grce sur le Prophte cette runion sera pour eux un manquement lgard dAllah. SIl veut, Il les chtie et sIl veut, Il leur pardonne.6*

10 Le mme Ab Hurayra rapporte quil a dit: Celui qui oublie dinvoquer la grce sur moi, oublie le chemin du paradis.7*

11 Et Jabr rapporte: Chaque fois que des gens se retrouvent puis se quittent sans invoquer la grce sur le Prophte ils se quittent avec une odeur plus nausabonde que celle dune charogne.8*

12 Al-qd `Abdullh al-Tamm rapporte du Prophte : Chaque fois quun homme invoque la paix sur moi et me salue, Allah fait revenir mon esprit pour que je rponde son salut.9*

13 Plus prcisment, Ab Bakr Ibn Ab Shayba rapporte daprs Ab Hurayra que lEnvoy dAllah a dit: Celui qui invoque la grce sur moi prs de ma tombe, je lentends et pour celui qui invoque la grce sur moi en tant loin, on me transmet son invocation.10*

14 Et Ab Mas`d a ajout: Allah a des Anges itinrants sur Terre qui me transmettent les saluts des membres de ma Communaut. (Ab Hurayra rapporte une version semblable)11*

15 Pour sa part Ibn `Umar dit: Multipliez linvocation de la paix et les saluts adresss votre Prophte chaque vendredi, car on les lui rapporte de votre part chaque vendredi.12*

16 Ibn `Abbs rapporte quaucun homme de la Communaut de Mohammed ninvoque la grce et la paix sur lui sans que cela lui parvienne immdiatement. De mme, al-Hassan rapporte que le Prophte a dit: Partout o vous tes, invoquez la grce sur moi car votre invocation me parviendra.13*

17 De mme, Al-Hassan Ibn `Al disait : Lorsque tu entres dans la mosque, invoque la grce sur le Prophte . En effet, il a dit: Nutilisez pas ma demeure comme un lieu de rjouissances. Ne faites pas de vos demeures des tombes, et invoquez sur moi la grce partout o vous tes car votre invocation me parvient quelle que soit votre position.14*

18 Il est dit dans lehadthque rapporte Aws: Multipliez en ma faveur linvocation de la grce le vendredi, car votre invocation repasse devant moi.15*

19 Le Prophte Mohammed a dit: Quand vous dites des prires sur moi, votre nom et votre apparence me sont prsents. Donc, vous devez dire ces prires dune belle faon. (Sadaatud Daarain)16*

20 Daprs Jbir Ibn Abdallah , le Messager de Dieu a dit: Celui qui, aprs avoir entendu lappel la prire, prononce ces mots: Dieu, le Seigneur de cet appel parfait et de loffice qui va tre clbr accorde Muhammad la place minente et lexcellence, et lve-le au rang louable que Tu lui as promis., celui-l mon intercession est due au Jour de la Rsurrection. (Bukhari)17*

21 -Abdoullah ibn Amr ibn Al-As rapporte quil a entendu le Messager de Dieu dire: Quand vous entendez lappel dites aprs lui la mme chose que lui, puis invoquez pour moi la bndiction dAllh car, toutes les fois que quelquun me bnit une fois, Allh le bnit dix fois en contre-partie. Puis demandez Allh de me donner le pouvoir dintercession car cela reprsente une position au Paradis qui ne convient qu lun des esclaves dAllh et jespre que ce sera moi. Celui qui demande pour moi ce pouvoir dintercession aura plein le droit mon intercession en sa faveur. (Mouslim)18*

22 Lange Gabriel vint trouver le Prophte alors que celui-ci montait sur sa chaire pour diriger la prire et lui dit : celui auprs de qui tu es mentionn et ne prie pas sur toi, Dieu le rejettera et ne lui accordera ni sa clmence ni son pardon, quoi quoi lEnvoy de Dieu dit: Amen! Dans une autre variante Gabriel a dit: , il entrera en enfer et Dieu le rejettera. 19*

23 Le Prophte Muhammad a dit : Ornez vos runions en priant sur moi. Ainsi ce sera certainement votre lumire le Jour du Jugement. (Jaamius Sagheer)20*

24 Le Prophte Muhammad a dit : Quand deux amis se rencontrent et se serrent la main et, ensuite et prient sur moi avant de se sparer, leurs pchs passs et futurs sont pardonns. (Nuzhatun Naazireen)21*

25 Ab Hurayrah rapporte du Prophte : tout bon discours qui ne commence pas par le souvenir dAllah et des salutations sur moi est injustifi et sans bndictions. 22*

26 Abdullah ibn Masoud rapporte, Jai fait ma prire dans la Mosque alors que le Prophte , Abu Bakr et Umar (radi Allahu anhuma) taient prsents. Quand jai achev la prire, jai commenc louer Allah Tout-puissant, puis jai pri sur le Prophte . Quand jai commenc la Doa, le Prophte sest exclam, Demande et tu recevras, tu recevras!. (Tirmidhi) 23*

27 Le Prophte a dit: Celui qui prouve des difficults accomplir ce qui lui est ncessaire, quil invoque abondamment la grce divine en ma faveur. En effet cette invocation limine les soucis, les embarras et les afflictions et elle accrot les subsistances et satisfait les besoins.24*

28 Celui qui est mis en difficult par quelque chose, quil prie abondamment sur moi, car cela dlie les noeuds et limine langoisse.25*

29 Si vous oubliez quelque chose, vous devez dire la prire sur moi. Par la grce dAllah Tout-puissant, vous vous rappellerez (ce que vous avez oubli). (Sadaatud Daarain) 26*

30 Le Prophte a dit, Celui qui crit au sujet dune question de savoir en rapport avec moi et y crit aussi les prires sur moi, ensuite tant que le livre est lu, lauteur recevra la rcompense (pour avoir crit les salawat). (Sadaatud Daarain)27*

31 Qui demande des bndictions sur moi dans un livre, les anges le bnissent tant que mon nom est dans ce livre.28*

Prire du soulagement (Et-tafrijiyah)*63 prireLa Prire du Soulagement

Allhumma prie dune prire parfaite et applique une salutation complte sur notre seigneur Mohammed par lequel les nuds seront dfaits, les peines soulages, les besoins combls, de mme que les fins heureuses et par la face gnreuse duquel la pluie est demande des nuages, ainsi que sur sa Famille et ses Compagnons chaque clignement dil et chaque souffle, au nombre de tout ce qui est connu de Toi.

Cette Prire du Soulagement est mentionne par le Sheikh Connaissant Muhammed Haqq Effendi Nazil dans sonKhaznatu-l-Asrr.

On rapporte de lImam Qourtoubi que celui qui persiste la rciter chaque jour quarante et une fois, cent ou plus, Allh lui soulage son soucis et son affliction, Il allge sa peine et son dommage, Il facilite son affaire et la lumire de sa ralit intrieure, Il lve sa valeur, amliore son tat et largit son bien (rizq). Il ouvre pour lui les portes du bien, et des bonnes actions (hasant) en les augmentant, le protge des revirements du sort et du mal, des souffrances de la faim et de la pauvret; Il tablit pour lui un amour dans les curs et il ne demande rien AllhTalsans quIl ne lui accorde. Mais on nobtient ces bienfaits qu condition dtre constant dans la rcitation.

*

Il la mentionne comme tant un trsor parmi les trsors dAllh. Allh ouvre celui dentre ses serviteurs qui est constant dans sa rcitation et il lamne par elle ce que veut Allh.

Il dit dans un autre endroit de son livre susmentionn: Parmi les prires dont lefficacit est vrifie (moujarrabt) il y a laPrire du soulagementde Qourtoub qui est appele chez les marocains laPrireIgne(Nriyyah) car lorsquils dsirent atteindre un objectif ou viter une frayeur-crainte, ils se runissent en une seule assemble, la rcitent 4444 fois et obtiennent ainsi rapidement ce quils dsirent. Les gens qui connaissent les secrets lappellent laCl-du-trsor-global-pour-obtenir-ce que-veut-le-serviteur. Et sous cette formeAllhoumma prie une prire parfaite et applique une salutation complte sur notre Seigneur Mouhammed (jusqu la fin) comme me la autoris le Sheikh Mouhammed es-Senous la montagne Abo Qoubas, puis le Sheikh al-Maghreb, puis le Sheikh, le Seigneur Zan Makk -quAllh soit satisfait deux-; le Sheikh es-Senoussi ajoute chaque clignement dil et chaque souffle, au nombre de tout ce qui est connu de Toi( ).

Celui qui persiste dans sa rcitation onze fois par jour, alors elle fait descendre la subsistance du ciel et elle la fait crotre de la terre.

LImm ed-Dinory dit celui qui lit cette prireaprs chaque prire onze fois et la prend comme oraison rgulire (wird), la subsistance ne lui est pas retranche et il obtient les hauts degrs et les riches contres (ed-dawlata el-ghanyyah).

Celui qui persiste dans sa rcitation tous les jours aprs la prire duoubhquarante et une fois obtient aussi ce quil dsire.

Celui qui persiste dans sa rcitation tous les jours cent fois, ses demandes sont satisfaites et il atteint ses objectifs au-del de ce quil en esprait.

Celui qui persiste dans sa lecture tous les jours au nombre des Prophtes -sur eux soit la paix- (trois cent treize fois) afin de dvoiler les secrets, voit alors tout ce quil veut.

Celui qui persiste dans sa lecture tous les jours mille fois obtient ce que nul ne peut dcrire, ce quaucun il na vu, ce quaucune oreille na entendu et ce qui nest parvenu aucun cur humain.

LImm Qourtoub a dit que celui qui veut obtenir une affaire trs importante ou carter un malheur tabli rcite cettePrire du soulagementet que par elle il fasse une demande dintercession au Prophte (.), dtenteur des caractres magnifiques, 4444 fois car en vrit AllahTa-alfera correspondre ce quil dsire et ce quil recherche son intention.

De mme Ibn Hijr Asqaln mentionne les particularits de ce nombre en disant que cest llixir pour obtenir un effet . Tout ceci figure dansKhaznatou-l-asrr.

*

10 fv. V2Voici ce que mentionneMuhammed Haqq Effendi Nazil dans un autre passage de sonKhaznatu-l-Asrr: Sache quil y a en cette prire letawassulpar son essence mohammdienne en Allah (et-tawassul bi-dhtihi el-mohammediyah il-Allah), comme indiqu dans Sa parole : et recherchez vers Lui lawaslah1, les pronoms personnels dsignant lEnvoy dAllah y revenant en sept occurrences, ce qui, avec la mention du nom Mohammed, amne huit [ces dsignations], alors quil nen est pas ainsi dans les autres prires. Cette prire est un trsor dentre les trsors dAllah ; sa mention est une cl des armoires (khazin) dAllah qui souvrent celui qui, parmi les serviteurs dAllah, est constant dans sa pratique et le conduit ce quAllah veut.

Ne pas se prcipiter dans la rcitation de la prire sur le Prophte *

Le Cheikh Ab-l-Mawhib le chdhil a dit : Jai acclr, une certaine fois, ma prire sur le Prophte afin de terminer monwirdqui tait de 1000 fois la prire sur le Prophte par la formule suivante : Allahummaapplique Ta grce (alli) sur notre seigneur Mohammed et sur la Famille de notre seigneur Mohammed.

Le Prophte me dit (en songe) : Ne sais-tu pas que la prcipitation vient duChaytn? Puis il dit : Dis :Allahumma applique Ta grce sur notre seigneur Mohammed et sur la Famille de notre seigneur Mohammedavec lenteur et distinctement (tartl), moins que le temps ne fasse dfaut, car tu nobtiendras rien si tu te prcipites. Puis le Prophte dit : Ce que je tai mentionn tait selon le meilleur rapport, en dehors duquel celui selon lequel ce que tu as pri est une prire (simple). Le mieux est que tu commences par la prire complte (alah et-tmmah) au dbut de ta prire, ne serait-ce quune seule fois, et, de mme, la fin, que tu termines avec elle. Le Prophte dit : La prire complte est puis il mentionna la troisime prire [du prsent livre,Kunz el-Mohammediyah].

Prire de la Prsence prophtique Cheikh Ab-l-Mawhib le chadhil*

*

. . . . Allahumma prie sur cette Prsence prophtique, guidante, guide et apostolique (rusuliyah) par lensemble de Tes prires parfaites.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . b . . . b . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . n La prire lumineuse (nrniyyah) du Cheikh Ahmad al-Badaw (Maftih al-Qurb)*

*

( )

La prire lumineuse (nrniyyah) du Cheikh Ahmad al-Badaw- quAllah soit Satisfait de lui -1*

.Allhumma, accomplis Ta prire, tends Ton salut et rpands Ta bndiction sur notre Seigneur et notre Matre Muhammad, lArbre lumineux de lOrigine (chajarati-l-asli-l-nrniyyah), la Lueur de la Poigne du Tout Misricordieux2, la Meilleure des cratures humaines, la Plus Noble des images corporelles, la Mine des Secrets Seigneuriaux (al-asrr al-rabbaniyyah) et des Trsors de Sciences choisies, le Possesseur de la Poigne originelle, de la Splendeur clatante et du Degr lev, Celui sous ltendard (liw) duquel se sont rangs les Prophtes : ils vont de Lui vers Lui. .Que Ta prire, Ton salut et Ta bndiction soit sur Lui, sa Famille, et ses Compagnons, au nombre de ce que Tu as cr et nourri, que Tu as fait mourir et vivre, jusquau Jour o ressusciteront ceux que Tu as rduits nant. Et salue-les dune salutation pacifiante et abondante. La Louange est Allah, le Seigneur des Mondes! .

Allhumma, Celui qui a t bienfaisant par la cration des Cieux et de la Terre et bienfaisant envers les ftus dans les ventres de leurs mres, soit bienfaisant envers nous dans Ton Arrt et Ton Dcret3, dune subtile-bienfaisance digne de Ta gnrosit, Le plus Misricordieux des misricordieux!4 .. .Allhummasecours, par Ta grce, notre Religion (Dnan)5, limine la mcrance de nos ennemis et protge-nous dans nos pays; confie nos affaires au meilleur dentre nous et ne confie pas nos affaires au pire dentre nous; te de nous Ton aversion ainsi que Ta colreet ne fais pas rgner sur nous, cause de nos pchs, celui qui ne Te craint pas et qui ne nous fais pas misricorde, Seigneur de Mondes!6Prire de celui qui ouvre (al-Ftih) Maftih al-Qurb* ( )

*

Prire de celui qui ouvre (al-Ftih)Attribue Seyyid Ahmad et-Tijn ainsi qu Seyyid Mohammed al-Bakr1* Allhummaprie sur notre Seigneur Mohammed, qui ouvre ce qui est ferm et qui scelle ce qui prcde, qui fait triompher la vrit par la vrit, le Guide sur le chemin droit. .

ainsi que sur sa Famille et ses Compagnons, la mesure de son mrite et de sa valeur immense.La prire de lImam al-Chfi (Mafatih al-Qurb)*

( (La prire de lImam al-Chfi*

Allahummatends Ta prire la meilleure sur la plus heureuse de tes cratures, notre seigneur Mohammed

][ ainsi que sur sa famille et ses compagnons [et salue-les]1 au nombre de Tes cratures, de ltendue de Tes paroles autant que les invocateurs se souviennent de Toi et que les insouciants sont distrait de son souvenir2,

au nombre de ce que Ta Science englobe, de ce que Ta plume a crit, de ce que le Livre a dnombr,

et que lagrment soit sur nos seigneurs Ab Bakr, Omar, Othmn et Al ainsi que sur lensemble des Compagnons, des suivants et de ceux qui les ont suivis dans lexcellence (ihsn) jusquau Jour dernier.

( )QuAllah soit satisfait de de lensemble de nos Matres, de nos frres et des Saints (Awliyi-Llah) (3 fois)

*

La prire al-Adhmiyyah de Seyyid Ahmad Ibn Idrss (Mafath al-Qurb) La prire al-Adhmiyyah de Seyyid Ahmad Ibn Idrss1*

Allhumma,en vrit je Te demande, par la Lumire de la Face dAllah lImmense (el-azhm), qui emplit les piliers du Trne dAllah lImmense

et qui maintient par elle lensemble des choses cres (awlim) [par] Allah lImmense,

de prier sur notre seigneur et matre (seyyidinwamawln) Mohammed dou dune valeur (qadr) immense

ainsi que sur la famille du Prophte dAllah lImmense,

des compagnons du Prophte dAllah lImmense

et des suivants du Prophte dAllah lImmense

la mesure (qadr) de lIncommensurabilit (azhama) de lEssence (dht) dAllah lImmense,

chaque clin dil et chaque souffle, au nombre (adad) de ce que contient la Science dAllah lImmense, une prire perptuelle (dimatan) par la Permanence (dawm) dAllah lImmense

[en signe de] vnration (tadhman) pour la ralit (haqq) de notre seigneur et matre (seyyidinwamawln) Mohammed dou dun caractre excellent (dhi-l-khuluq el-adhm) !

Et salue-le,Allhumma, ainsi que sa famille, ses compagnons et ses suivants, dune manire identique

et runis-moi lui, comme tu as runi lEsprit (er-Rh) et lme (en-nafs), extrieurement et intrieurement,

ltat dveil (yaqzhatan) et de sommeil (manman), et fais de lui, mon Seigneur, un esprit (rhan) pour mon essence (dht),

partir de lensemble des Faces (wujh), dans cette vie (dunyah) et dans lAutre (khirah), Immense, Immense !

La prire igne Sid Al al-Tz (Maftih el-Qurb)(variante Salatou Nariyah)*

( ) ( ) La prire igne Sid Al al-Tz (Maftih el-Qurb)1* Allhumma prie dune prire parfaite et applique une salutation complte sur notre seigneur Mohammed par lequel les nuds seront dfaits, les peines soulages les besoins combls, les dsirs satisfaits de mme que les fins heureuses et par la face gnreuse duquel la pluie est demande des nuages

ainsi que sur sa Famille et ses Compagnons chaque clignement dil et chaque souffle

la mesure de tout ce qui est connu de Toi, Vivant Subsistant par soi-mme1. Il sagit dune variante de la prire du Soulagement dAl-Qurtb[]

Demande au Prophte la centime vision*

Allahumma applique Ta gce sur notre seigneur Mohammed dont Tu as empli le coeur de Ta Majest et loeil de Ta Grandeur (Beaut), si bien quil arrive au matin joyeux et rjouis, aid et vainqueur, ainsi que sur sa famille et salue-le dune salutation pacifiante. Que la louange soit Allah pour cela !

Le Cheikh Abu Abdallah Numn-quAllah soit Satisfait de lui-vit le Prophte en songe 100 fois et demanda dans la dernire : Envoy dAllah, quelle est la meilleure prire que lon fait sur toi ? Il rpondit : Dis : et il mentionna la prire prcdente.

On dit que celui qui abonde dans cette prire voit le Prophte et obtient la rjouissance (surr) et la joie (farah).

El-Habb el-Hadr Mohammed, Mdine lIllumine, a dit : Celui qui rcite cette formule 100 fois voit le Prophte en songe (Afdal e-alawt).

(Extrait dEl-Kunz el-Mohammediyah)

Les meilleures prires des Meilleures prires*

Lun des Amoureux [du Prophte,ahad el-muhibbn] vit notre seigneur Mohammed en songe et seyydah ichah -quAllah soit Satisfait delle- laquelle il demanda quelle tait la meilleure prire avec laquelle on pouvait prier sur le Prophte . Elle rpondit : Les premire et deuxime prires du livre Les Meilleures des prires (Afdal e-alawt) (du Cheikh Nabbahn), cest--dire les 1 et 2 prires du prsent livre [Kunz el-Muhammediyah].

LImm Naww -quAllah soit Satisfait de lui : Cette prire fait partie des meilleures prires parce quelle est tablie dans les deux recueilssahhde Bukhr et Muslim.

La prire abrahamique 1 prire dEl-Kunz el-Mohammediyah*

Allhoumma prie sur notre seigneur Mouhammed et sur la Famille denotre seigneurMouhammed comme Tu as prisur notre seigneurAbraham et sur la Famille denotre seigneurAbrahamet bnisnotre seigneurMouhammed et la Famille denotre seigneurMouhammed comme Tu as bniAbrahamet la Famillenotre seigneurAbrahamdans les mondes. Tu es, en vrit, Digne de louanges, Glorieux.Cette prire fait partie des plus parfaites formules recommandes et dautres. Rapporte par Bukhr, elle fait partie des prires les meilleures et les plus parfaites car elle clture chaque (cycle de) prire (rakaah) et elle contient le Nom Suprme questAllahummah,qui veut dire Allah.

Elle contient les deux qualits detahmdet detmajd.Lehadthest rapport sans mention de la seigneurie (es-sayydah) [consistant] employer notre seigneur (notre seigneur) mais son usage est justifi par la politesse due au Prophte . Quant au hadth Ne mattribuez pas la seigneurie dans la prire, il est faux et infond.

La prire de la splendeur (al-Bah) Maftih al-Qurb*

La prire de la splendeur (al-bah)Daprs plusieurs grandes autorits (li-badhi kibri-l-aimmah)1*

*

Allahummaprie de toutes tes prires, dans leur plus belle splendeur,

sur notre seigneur Mohammed, la mdecine des curs et leur remde,

la sant des corps et leur gurison, la lumire des regards et leur clart,

lEsprit des esprits et leur vie, le ravissement des mes et leur srnit2,

ainsi que sur sa famille, ses compagnons et salue-les.

*

1. Il sagit dune variante dela prire mdicinale, extraite duMaftih al-Qurbdu Cheikh Mohammed Zak al-Dn Ibrhm quAllah soit satisfait de lui. []

2. Il existe une version plus courte de cette prire, transmise par le Cheikh Zak al-Dn daprs son pre quAllah soit satisfait deux, o ce passage ne figure pas. []

La prire mdicinale (et-Tibbiyah)

La prire mdicinale (et-Tibbiyah)l Allahumma prie sur notre seigneur Mohammed, le remde des coeurs et leur mdicament, la sant des corps et leur gurison, la lumire des regards et leur clat, ainsi que sur sa famille et ses compagnons, et salue-le.

*

Celui qui persiste dans la rcitation de cette prire bnie, son Cheikh sera le Prophte Cheikh Hassan Chiddd

Nous inaugurons avec cette prire une srie de traductions des bienfaits (fawd) relatifs la vision du Prophte quAllah prie sur lui et le salue consigns par le Cheikh Hassan Mohammed Chiddd dans son ouvrage intitul Comment parvenir la vision de notre seigneur lEnvoy Mohammed QuAllah prie sur lui et le salue (Kayfiyatu-l-wul li-ruyatu seyyidun-r-Rasl Mohammed allAllahu alayhi wa sallam).

*60mebienfait*

Allahummatends une grce et une salutation sur notre seigneur Mohammed, le Prophte illettr, ainsi que sur sa famille, au nombre de Ta science (ilmi-Ka)1.

Al-Habb Omar, le fils du trs savant (allmah) Seyyid Mohammed ibn Slim ibn Hafzh2, demeurant al-Baydh ma inform que Al-Habb Mohammed ibnal-Habb Alaw ibn Chihb el-Dna transmis (yanqul), daprs certains connaissants (arfin), que celui qui persiste dans la rcitation de cette prire bnie, son Cheikh sera le Prophte [lui-mme] (yakn Cheikhu-hu an-Nab) quAllah prie sur lui ainsi que sa famille et le salue3.

Cheikh Hassan Mohammed ChidddTraduction du Tanbh el-anm dIbn Adhom*

Le Cheikh el-Harochi (radiy-Allah anhu), dans le commentaire quil fait lui-mme de sonKunz el-Asrr,rapporte laffirmation selon laquelle si la lecture desDalil el-Khayrtapporte la lumire, la lecture duTanbh el-Anmapporte la science. Cest dans cet esprit et avec lespoir que ces bienfaits profitent au site duPorteur de Savoirlui-mme comme ses lecteurs que nous prsentons maintenant la traduction de ce livre rput, surtout dans les pays du Maghreb, dIbn Adhom (radiy-Allah anhu), dont la structure se prte avec vidence la concentration et la parution progressive.

*

Chapitre de la prire sur le Prophte

quAllah prie sur lui et le salue, lennoblisse, le magnifie et le bnisse

()

En vrit Allah et Ses Anges prient sur le Prophte. vous qui croyez, priez sur lui et saluez-le, de manire pacifiante. Allahumma tends une grce et une salutation sur notre seigneur et matre Mohammed, ainsi que sur la famille de notre seigneur Mohammedau nombre de Tes connaissances et multiplie cela encore et encore, tant et tant. Allahumma tends une grce et une salutation sur notre seigneur et matre Mohammed, ainsi que sur la famille de notre seigneur Mohammedau nombre de cela puis tends une salutation pacifiante galement. Allahumma tends une grce et une salutation sur notre seigneur et matre Mohammed, ainsi que sur la famille de notre seigneur Mohammed,le grand signe. Allahumma tends une grce et une salutation sur notre seigneur et matre Mohammed, ainsi que sur la famille de notre seigneur Mohammed, lequel, lorsque lon prie sur lui une fois Allah prie sur lui dix fois (par cette prire, bih). Allahumma tends une grce et une salutation sur notre seigneur et matre Mohammed, ainsi que sur la famille de notre seigneur Mohammed,lequel, lorsque lon prie sur lui dix fois Allah prie sur lui cent fois (par cette prire, bih). Allahumma tends une grce et une salutation sur notre seigneur et matre Mohammed, ainsi que sur la famille de notre seigneur Mohammed, laim, le choisi. Allahumma tends une grce et une salutation sur notre seigneur et matre Mohammed, ainsi que sur la famille de notre seigneur Mohammed, lequel, lorsque lon prie sur lui cent fois Allah prie sur lui mille fois (par cette prire, bih). Allahumma tends une grce et une salutation sur notre seigneur et matre Mohammed, ainsi que sur la famille de notre seigneur Mohammed, lequel, lorsque lon prie sur lui mille fois (le Prophte), se serre contre lui, paule contre paule, la porte du Jardin des Bienheureux. Allahumma tends une grce et une salutation sur notre seigneur et matre Mohammed, ainsi que sur la famille de notre seigneur Mohammeddont celui qui prie sur lui de jour (fi-l-yawm) mille fois ne meurt pas sans voir sa place au Paradis et son chteau.

Allahumma tends une grce et une salutation sur notre seigneur et matre Mohammed, ainsi que sur la famille de notre seigneur Mohammeddont celui qui prie sur lui de jour (fi-l-yawm) mille fois ne meurt pas sans quon ne lui annonce le Paradis, ltat de sommeil et de veille. Allahumma tends une grce et une salutation sur notre seigneur et matre Mohammed, ainsi que sur la famille de notre seigneur Mohammedlequel, Allah interdit sa chair et ses os du Feu celui qui prie sur lui mille fois de nuit ou de jour. Allahumma tends une grce et une salutation sur notre seigneur et matre Mohammed, ainsi que sur la famille de notre seigneur Mohammedlequel, Allah sauve du chtiment du bas-monde et de lAu-del celui qui prie sur lui mille fois abondantes. Allahumma tends une grce et une salutation sur notre seigneur et matre Mohammed, ainsi que sur la famille de notre seigneur Mohammedlequel, Allah donne celui qui prie sur lui mille fois mille chteaux au Paradis de perle et de jacinthe. Allahumma tends une grce et une salutation sur notre seigneur et matre Mohammed, ainsi que sur la famille de notre seigneur Mohammedlequel, Allah pargne celui qui prie sur lui mille fois le chtiment de la tombe et la duret du Jour de la Rsurrection. Allahumma tends une grce et une salutation sur notre seigneur et matre Mohammed, ainsi que sur la famille de notre seigneur Mohammedlequel, celui qui prie sur lui mille fois avec compltude verra son Seigneur (azza wa jalla) dans le sommeil. Allahumma tends une grce et une salutation sur notre seigneur et matre Mohammed, ainsi que sur la famille de notre seigneur Mohammedlequel, celui qui prie sur lui mille fois parfaitement Allah renforcera sa parole dune parole ferme dans la vie du bas-monde et, dans lAu-del, lors du Questionnement. Allahumma tends une grce et une salutation sur notre seigneur et matre Mohammed, ainsi que sur la famille de notre seigneur Mohammedlequel,celui qui prie sur lui chaque jour un nombre de cinq cents fois ne deviendra jamais pauvre. Allahumma tends une grce et une salutation sur notre seigneur et matre Mohammed, ainsi que sur la famille de notre seigneur Mohammedlequel donnera une poigne de mains lui-mme au Jour de la Rsurrection celui qui prie sur lui chaque jour cinq cents fois par amour et gnrosit. Allahumma tends une grce et une salutation sur notre seigneur et matre Mohammed, ainsi que sur la famille de notre seigneur Mohammed lequel,celui qui prie sur lui chaque jour cinq cents fois ses mauvaises actions sont dtruites et son rjouissement dure.

Allahumma tends une grce et une salutation sur notre seigneur et matre Mohammed, ainsi que sur la famille de notre seigneur Mohammedlequel, Allah crit une protection contre lhypocrisie celui qui prie sur lui cent fois par jour.

Allahumma tends une grce et une salutation sur notre seigneur et matre Mohammed, ainsi que sur la famille de notre seigneur Mohammedlequel,Allah crit pour une protection contre le feu celui qui prie sur lui cent fois par jour.

Allahumma tends une grce et une salutation sur notre seigneur et matre Mohammed, ainsi que sur la famille de notre seigneur Mohammedlequel,Allah tablira au Jour de la Rsurrection avec les martyrs celui qui prie sur lui cent fois par jour.

Allahumma tends une grce et une salutation sur notre seigneur et matre Mohammed, ainsi que sur la famille de notre seigneur Mohammedlequel,Allah accorde cent besoins parmi les besoins du bas-monde et de la Vie dernire celui qui prie sur lui cent fois gnreuses (wfirah).

Allahumma tends une grce et une salutation sur notre seigneur et matre Mohammed, ainsi que sur la famille de notre seigneur Mohammedlequel,Allah donne la rcompense de cent aumnes acceptes celui qui prie sur lui cent prires continues (mawlah).

5 mai 2013 V4 36 Allahumma tends une grce et une salutation sur notre seigneur et matre Mohammed, ainsi que sur la famille de notre seigneur Mohammed lequel, les pchs de deux cents ans sont pardonns celui qui prie sur lui compltement cent fois la nuit-veille du vendredi.

38 Allahumma tends une grce et une salutation sur notre seigneur et matre Mohammed, ainsi que sur la famille de notre seigneur Mohammed lequel,les pchs de quatre-vingt ans sont pardonns immdiatement (jilatan) celui qui prie sur lui quatre-vingt fois parfaitement le jour du vendredi.

39 Allahumma tends une grce et une salutation sur notre seigneur et matre Mohammed, ainsi que sur la famille de notre seigneur Mohammed lequel,celui qui prie sur lui le samedi, de nuit ou de jour, saffranchit du Feu par lintercession du Prophte Choisi (el-MukhtrLa Prire du soulagement Cheikh Abd es-Salm al-Asmar* *En vrit, les Amis (Awliy) dAllah nprouveront pas de peuret ne seront pas affligs1

En parcourant Internet lannonce de la destruction des tombeaux de lImam Zarruq et du Cheikh Abd es-Salm al-Asmar2- QuAllah soit satisfait deux, prserve leurs nobles corps et nous fasse profiter de leurBarakah nous avons pris connaissance dune prire sur le Prophte attribue au Cheikh Abd es-Salm al-Asmar dont nous publions ci-dessous le texte3et la traduction en hommage son auteur, ses matres4et ses suivants.

Cette prire, dont il existe plusieurs versions,apparat par ailleurs comme particulirement propice la situation prsente puisquelle a pour particularit remarquable (faidah ajbah), selon un des commentaires proposs, dapporter le soulagement aprs la difficult (al-faraj bad ach-chiddah).

Nous demandons Allah quIl nous garde donc, par elle, avec sesAwliyahet prserve la communaut mohammdienne toute entire des sditions de la fin des temps ainsi que de lAntchrist et de ses armes Que la maldiction dAllah soit sur eux!

Wa bi-Llah et-Tawfq!* La Prire du soulagement (at-tafrjiyyah)5du Cheikh Abd es-Salm al-Asmar quAllah soit satisfait de lui*

Allahumma prie sur notre seigneur Mohammed dune prire qui nous fasse parvenir de Ta part une subsistance et un soulagement,

Par laquelle Tu loignes de nous les sditions (fitan), lpreuve, la surenchre (ghal)et la difficult,

Tu nous sortes de langoisse que provoque la difficult,

Une prire que ne prie une personne rong par les soucis (mahmman)sans tre [immdiatement] soulag

Niun prisonnier sans tre [immdiatement] libr

Et [prie de mme] sur sa familleainsi que ses compagnons et salue-les dune salutation abondante.

Cheikh Abd es-Salm al-AsmarLa Prire sur lElu (Kunz el-Asrr) Cheikh Abu-l-Hassan al-Chdhil

*

Limam al-Nabbahn , dans sa prsentation des prires du Cheikh Abu-l-Hassan al-Chdhil regroupes dans son magistral ouvrage intitulLa flicit des deux demeures sur la prire sur le Seigneur des deux mondes1, indique que cette prire2est extraite desTrsors des Secrets sur la prire et le salut sur le Prophte Choisi (Kunz el-Asrrf--alat wa-s-salm al-n-Nabiyi-l-Mokhtr). Ce recueil de prire sur le Prophte a t compos par le Cheikh Abdallah ibn Mohammed al-Khayyt al-Harsh al-Fas at-Tnis, mort en 1175 h. / 1761 m.

Lattribution decette prire au Cheikh Abu-l-Hassan est indique par le Cheikh al-Harsh lui-mme dans le commentaire consacr auKunz el-Asrrqui figure dans son ouvrageLouverture clatante et les perles prcieuses dans les bienfaits de la prire et du salut sur le Seigneur des Envoys3.

Ce matre, comme lindique son nom, est nau Marocpuis a vcu Tunis o il est enterr. Sa tombe se trouve dansle cimetire du Jallaz Tunis, non loin du Maqm Chdhul. A ce propos, on trouve dans certains crits concernant la visite de ce centre spirituel, la mention dune prire sur lElu (al-Mostaf), sans autre prcision sur la formule, que lonrcite suite certainesoraisons (ahzab) du Cheikh Abu-l-Hassanet qui pourrait biencorrespondre celle que nous prsentons ici, wAllahu alam!

Id al-fitr 1433M. Le Baot*

30me Prire

*

Allahumma prie (alli) sur Ton secret universel, le Guide vers Toi4, Mohammed lElu, ainsi quil en est digne, par Toi, de Toi, vers lui Et salue-le (sallim) selon ce qui lui revient en propre de Ta paix (as-Salm)5 Et fais pour nous de sa prire (allatihi) un lien (iltan)6et un point de retour (idan) par lesquelles Tu parfais notre existence (wujdan), Tu largis notre contemplation (chuhdan) et Tu attribues notre subsistance (mazdan) Et [fais pour nous] de sa salutation (salmihi) une soumission (islman) et une prservation (salmah) Face ce que nous manifestons et dissimulons comme manque de volont, comme choix [individuels], comme vellits dautonomie et de puissance contraignante Afin que nous parvenions Toi avec les corps (qawlib) prservs et les curs (qulb) apaiss selon ce quil [a obtenu] auprs de Toi de la Perfection la plus sainte et de la Beaut la plus prcieuse.La Prire de la Satisfaction Cheikh Ab-l-Mahsin Al-Qwuqaj*

V2 08 janvier 2013La prsente prire est extraite de louvrage du Cheikh Mohammed Ab-l-Mahsin Al-Qwuqaj Al-Kabr Al-Chdhil (1809-1887)1intitulTuhfatu-l-Mulk f-s-siyyar wa-s-sulko il indique quelle fait partie des moyens dorientation (min at-tawwajiht) qui se rattachent (mawslah) la Tarqah Chdhiliyyah, sous un rapport essentiel (al haqqatih).Ceci sexplique, selon nous, par la demande dagrment ou de satisfaction (rid) nominale lgard du Cheikh fondateur de la Tarqah Chdhiliyyah quAllah soit satisfait de lui, conformment une certaine pratique bien tablie dans la Tarqah, en rapport avec sa filiation prophtique2, ce rapport tant ici renforc par lintgration de cette demande dagrment du Cheikh Abu-l-Hassan dans une prire sur le Prophte .* La Prire de la Satisfaction du CheikhAb-l-Mahsin Al-Qwuqaj Al-Kabr Al-Chdhil QuAllah soit satisfait de lui*

Allahumma prie sur notre seigneur Mohammed de la prire de la Satisfaction (ar-rid)

et sois satisfait de monseigneur Al, fils de Abdallah, Ab-l-Hassan al-Chdhil de la Satisfaction de la satisfaction,

comble-le par la Misricorde3et la Lumire, rafrachis son il (wa aqirra ayna-hu) le jour du Rassemblement et de la Rsurrection,

rends manifeste4pour nous sa Voie (tarqati-h), unis-nous aux Gens de sa Ralit essentielle (silki haqqati-hi), fais descendre sur lui un Esprit venant de Toi, Transmets-lui notre salutation (salmanminn), rcompense-le de notre part par la meilleure des rcompenses, fais de lui notre garant5et de nous des membres de son groupe (hizbihi) Et ressuscite-nous avec lui (maahu) sous ltendard (liw) de son Anctre (Jaddi-hi)6Avec ceux que tu as gratifi parmi les Prophtes, les Vridiques, les Martyrs et les Vertueux. Et quelle belle compagnie que la leur!7 Et la louange appartient Allah, le Seigneur des MondesCheikh Ab-l-Mahsin Al-QwuqajLa prire de celui-qui-est-dans-le-besoin (al-muhtj) Cheikh Zk al-Din*

Cette prire est extraite du Maftih el-Qurb,le principal recueil desawrdet dahzbde la Tarqa Mohammediyyah, dans lequelle Cheikh Mohammed Zk al-Dn lattribue certaines grandes autorits de la Voie (kibr el-aimmah). Il est cependant fort possible, selon dautres, que le Cheikh Zk al-Dn en soit en fait lauteur,WAllahu alam!Nous ferons remarquer de plus que le Cheikh- Quallah lui accorde Sa misricorde et Sonagrment- lutilisait dans le cadre de lexorcisme lgal (ar-ruqiyyatu-ch-chariyyah)avec dautres prires sur le Prophte alayhi--alat wa-s-Salam,versets du Coran et invocations prophtiques ainsi quen tmoigne un enregistrement diffus dans latarqahdont nous proposons lextrait correspondant suite notre traduction.*

La prire de celui-qui-est-dans-le-besoin (al-muhtj)

*

Allahumma prie sur notre seigneur Mohammed

la prire du serviteur perplexe, dans le besoin,

qui est puis1par toutes ses angoisses, ses difficults,

qui a cherch asile la Porte du Gnreux2 et pour lequel les portes du soulagement se sont alors ouvertes,

ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et salue-les.

*

1. Litt: tombe de faiblesse. Le premier sens de la racine indique le fait de crier ou dhurler de douleur []

2. Lexpression Bb el-Karm traduite ici sapplique videmment, en premier lieu, au Prophte lui-mme Que la Paix et le Salut soit sur lui. []

Recueil de prires sur le Prophte (sall-Allah alayhi wa sallam) du Cheikh Abu-l-Hassan Chadhl*

Ce fichier regroupe les prires sur le Prophte (sall-Allah alayhi wa sallam) du Cheikh Abu-l-Hassan Chadhl ou qui lui sont attribues (radiy-Allah anhu), publies surLe Porteur de Savoir.

*

31me prire du recueilSaadat ed-darayndu Cheikh Nabbahani1*

Allahumma, accorde Tes prires les plus excellentes, Tes bndictions les plus hautes et Tes salutations les plus pures, en tous temps,

la Plus noble des cratures, notre seigneur et matre Mohammad, le Plus parfait des habitants de la terre et des cieux, et adresse-lui, notre Seigneur, les salutations les plus pures, dans lensemble des Prsences et en tous les instants*

Prire de la Lumire essentielle

Quarante quatrime prire* Prire de la Lumire Essentielle de Sidi Abu-l-Hassan Chdil

Allhumma prie, salue et bnis notre Seigneur Muhammed, la Lumire Essentielle et le Secret circulant dans lensemble des Noms et des AttributsSd Ahmad al-Saw dit que la Prire de la Lumire Essentielle est de Sd Abu-l-Hassan Chdhil -quAllh soit satisfait de lui et nous en fasse bnficier de lui- et quelle vaut 100.000 prires; son nombre est de 500 (fois) pour soulager laffliction.

Ibn Abidn dans sonThabatla mentionne en la rapportant duThabatdel-Sharbaten disant propos de la manire dutiliser une prire magnifique quil a prise la suite de notrecheikh, connaissant par Allh, Sd Ahmad al-Qdir al-Baghdd (), que cest la suivante:

Allhumma prie sur notre Seigneur Muhammed, la Lumire Essentielle qui circule dans lensemble des traces dhritages (thr) et des Noms et des Attributset sur sa Famille et ses Compagnons, et tends sur lui une salutation.

Sd el-Sheikh Ahmad el-Malaw dans sesPriresprcise quelle est de limam Chdhil, quelle vaut 100000 prires et quelle rduit laffliction; mais il la mentionne avec un ajout et un retrait sur ce qui prcde, selon la forme suivante:

Allhumma tends une prire, une salutation et une bndiction sur notre seigneur Muhammed, la Lumire Essentielle et le secret circulant dans lensemble des Noms et des Attributs.

NotrecheikhleCheikhMuhammed Ouqaylat dans sesPriresla mentionne selon la forme suivante:

Allhumma tends une prire, une salutation et une bndiction sur notre Seigneur et notre Souverain (Mawln) Muhammed, la Lumire Essentielle et le secret circulant, son secret (se trouvant) dans lensemble des Noms et des Attributs, et tends (sur lui) une salutation pacifiante (wa sallim taslman).Cheikh Youssouf Nabbahn*

32me prire du recueilSaadat ed-darayndu Cheikh Nabbahani

.*

DansDurrat el-Asrar, cette prire est intgre dans la narration dune visite au Prophte du Cheikh dont voici lintroduction :

Quand il approcha de Mdine quAllah laugmente en noblesse et en magnificence il resta debout devant la porte de lenceinte sacre (Haram), du dbut du jour jusqu mi-journe, nu-tte, pieds nus, demandant la permission dentrer lEnvoy dAllah quAllah prie sur lui et le salue.

Comme on lui demanda pourquoi il agissait ainsi, il rpondit : Jusqu ce quil mautorise car Allah a dit vous qui croyez, nentrez pas dans les demeures duProphte sans y avoir t autoriss2.

Alors, il entendit un appel de lintrieur du Noble Jardin (Rawdah ech-charfah), manant de celui qui y demeure sur lui les meilleures prires et les salutations : Al ! Entre !

Il se tint alors debout face au Noble jardin et dit :3.

Que la Paix sur toi, Prophte, ainsi que la Misricorde dAllah et Sa Bndiction. (3 fois). QuAllah prie sur toi, Envoy dAllah, la meilleure, la plus pure, la plus sublime, et la plus leve prire quIl ait pri sur lun de Ses Envoys et Ses lus. Je tmoigne, Envoy dAllah, que tu as transmis ce avec quoi tu as t envoy, que tu as conseill ta communaut4, que tu as servi ton Seigneur jusqu ce que te vienne la certitude et que tu sois tel quAllah le dcrit dans Son Livre : Un Envoy est venu vous dentre les vtres. Vos preuves lui psent. Il est avide de votre bien. Il est compatissant et clment envers les croyants.5 Que les prires dAllah, de Ses Anges, de Ses Envoys, de Ses Prophtes et de lensemble de Sa Cration, de Ses Cieux et de Sa Terre, soient sur Toi, Envoy dAllah ! Que la Paix soit sur vous deux, Compagnons de lEnvoy dAllah, Ab Bakr et Omar, ainsi que la Misricorde dAllah et Sa Bndiction ! QuAllah vous gratifie de la part de lIslam et de ses gens de la meilleure rcompense quIl ait jamais accorde aux ministres dun Prophte pendant sa vie, ainsi que pour lexcellence de lui avoir succd la tte de sa communaut aprs sa mort. QuAllah vous rcompense tous deux pour cela par Sa Compagnie dans Son Paradis, et nous avec vous, par Sa Misricorde. En vrit, Il est le plus Misricordieux des misricordieux ! Allahoumma, je Te prends tmoin, je prends tmoin Ton Envoy, je prends tmoins Ab Bakr et Omar, je prends tmoins les Anges descendus dans ce Noble Jardin (Rawdah)et ceux qui sy tiennent avec assiduit, que je tmoigne quIl ny a de dieu quAllah Seul, sans associ et je tmoigne que Mohammed est Son serviteur et son Envoy. Je tmoigne que tout ordre, interdiction ou information concernant le pass et le futur quil a apport est vraie, et ne contient ni incertitude ni doute. Je reconnais devant Toi, mon Dieu, les dlits et les dsobissances de ma pense de ma rflexion, de ma volont et ma ngligence. Quoi que Tu aies prfr mon sujet, une chose par laquelle Tu mas punis lorsque Tu las voulu, ou une chose propos de laquelle Tu mas pardonn lorsque Tu las voulu, de ce qui inclut la mcrance, lhypocrisie, la mauvaise innovation, lerrance, la dsobissance ou le mauvais comportement envers Toi, Ton Envoy, Tes Prophtes ou Tes Saints parmi les Anges, les Djinns et les Hommes, ou quoi que ce soit que Tu as cr en Ton Royaume, je me suis nuis moi-mme en tout cela Alors pardonne-moi ! Sois Bienveillant envers moi avec ce par quoi Tu as t bienveillant envers Tes Saints, car Tu es le Bon, le Trs Misricordieux. Cheikh Youssouf Nabbahn*

Extrait de

La comprhension profonde des prires et desloges sur le Prophte6

*

Parmi les prires [sur le Prophte -all'Allahu 'alayhi wa li-hi wa sallam-] les plus clbres et dont le sens est clair (ariha), on trouve la prire attribue Ab-l-Hassan al-Chdhil quAllah soit satisfait de lui:

Allhumma accomplis Ta prire, tends Ton salut et rpands Ta bndiction

sur notre Seigneur Muhammad ainsi que sur sa Famille et ses Compagnons,

la mesure (qadr) de limmensit de Ton essence, en tout temps et tout lieu

A toi reviens dimaginer, [ lecteur,] en partant du caractre limit (mahddiyyah) de la Cration, limmensit (adhamah) de lInfini (al-L-mahdd7) -Exalt et magnifi soit-il- puis imagine ensuite la mesure (qadr)de cette immensit, puis la mesure de ce qui lui revientdans la perfection de Sa divinit (m yunssibuh fi kaml ulhiyyatih), afin quil te soit possible dimaginer lavaleur considrable etinfinie (al-qadra-l-hila-l-l-mahdd)de ce que demande lorant par cette formule sur lEnvoy dAllah-allAllahu alayhi wa li-hi wa sallam.

Et cesten raison de celaquelle figure parmi les oraisons journalires permanentes les plus frquentes (min alzami-l-awrdi-l-yawmiyyati-d-dimah) dun trs grand nombre de communauts (tawaif) chdhilies.

Cheikh Mohammed Zak al-DnPrire du Hizbu-l-Lutf Cheikh Abu-l-Hassan al-Chdhil*

31me prire du recueilSaadat ed-darayndu Cheikh Nabbahani1*

Allahumma, accorde Tes prires les plus excellentes, Tes bndictions les plus hautes et Tes salutations les plus pures, en tous temps, la Plus noble des cratures, notre seigneur et matre Mohammad, le Plus parfait des habitants de la terre et des cieux, et adresse-lui, notre Seigneur, les salutations les plus pures, dans lensemble des Prsences et en tous les instants*

1. La version choisie par le Cheikh que nous traduisons ici prsente quelques variantes avec celle figurant dans les versions courantes duHizb el-Lutf. []

92me prire (Saadatu-d-darayn)*

Allhumma accomplis Ta priresur notre Seigneur Mohammed

Ton serviteur, Ton Prophte et Ton Envoy, le Prophte illettr

et sur sa Famille ainsi que sur ses Compagnons, et salue-le abondamment

la mesure (qadr) de limmensit de Ton essence, en tout temps et tout lieu

Le Cheikh AbdAllah al-Hrch al-Maghreb dit dans son livre Les Trsors des Secretsdans la Prire sur le Prophte choisi (kunzu-l-asrr f--alti al-n-Nabiyyi-l-mukhtr), dans le commentaire1de cette formule: Jai trouv inscrit propos delle quelle valait en vrit lquivalent de cent mille prires et jai rappel ensuite son bienfait certains frres.

Et je lui2dis: On dit quelle vaut, en vrit, lquivalent de cent mille prires, il me dit: Cest un manque de convenance spirituelle (qusr wa sadab)[de dire cela]; en vrit tu dis, en la rcitant : la mesure (qadr) de lImmensit de Ton essence, en tout temps et tout lieu et lImmensit dAllah Glorifi et Exalt soit-Il na pas de fin (l nihyata lah) et sa rcompense est proportionnelle celle-ci, elle ne se termine jamais si Allah veut Exalt soit-Il3. Je me rangeais alors sa parole et lapprouvais4: il ny a aucun doute quelle fasse partie des prires parfaites (al-alawt al-kawmil) fin de la citation .

Cheikh Yussf al-NabbahaniLa prire essentielle (al-dhtiyyah) du Cheikh al-Akbar Muhyi al-Dn Ibn al-Arab *

64me prire du recueilSaadat ed-darayn1*

Allhummaaccomplis Ta prire, tends Ta salutation et rpands Ta bndiction sur la Face de lEssence inviolable, , la Pluie surabondante2, la Perfection impntrable3, , la Nature divine de la Beaut, la Nature humaine de lUnion, la Face du Dieu-Vrai4, , lIpsit de lHomme de l Eternit-sans-commencement dans le dploiement de Celui qui ne-cesse-pas-dtre, , Celui par lequel Tu as dress les natureshumaines de la sparation vers les Voies menant au Dieu-Vrai.

Allhummaaccomplis Ta prire pour lui, de lui, en lui et sur lui et transmets lui Ta salutation pacifiante de manire abondante et la Louange revient Allah, le Seigneur des Mondes*

Commentaire

Le commentateur Cheikh Ahmad ibn Sulayman quAllah lui fasse misricorde a dit [],daprs certains savants enseignants (ahl el-ilm wa-t-talm), daprs le guide parfait (al-murshid al-kmil) Seyyid Motaf al-Hussayn al-iddq, daprs le Cheikh Abd al-Ghan al-Nbuls: En vrit la lecture de cette formule quivaut la rcompense [de celle] desDalil al-Khayrt ;par elle, son auteur, le Ple insurpassable (al-Qutb al-Afkhar), Seyyid Cheikh al-Akbar, a atteint (waala) les stations (maqmt) de Gens de la Connaissance (ahl el-irfn) et est parvenu au degr de Ple suprme de lpoque (r ghawth az-zamn5). Par elle, la Roue cosmique a tourn en sa faveur(wa bi-hla-hudrat rah-l-kawn)6et la Gloire et lAide [divines](al-majd wa-l-awn)lui sont parvenues7.

Cheikh Yusf al-NabbahaniLa prire dal-Chdhil Cheikh Mohammed Zk al-Dn*

Extrait de

La comprhension profonde des prires et desloges sur le Prophte1

*

Parmi les prires [sur le Prophte -all'Allahu 'alayhi wa li-hi wa sallam-] les plus clbres et dont le sens est clair (arhah)2, on trouve la prirequi remonte (allat tunssabu3il) Ab-l-Hassan al-Chdhil quAllah soit satisfait de lui:

Allhumma accomplis Ta prire, tends Ton salut et rpands Ta bndiction sur notre Seigneur Muhammad ainsi que sur sa Famille et ses Compagnons, la mesure (qadr) de limmensit de Ton essence, en tout temps et tout lieuA toi reviens dimaginer, [ lecteur,] en partant du caractre limit (mahddiyyah) de la Cration, limmensit (adhamah) de lInfini (al-L-mahdd4) -Exalt et magnifi soit-il- puis imagine ensuite la mesure (qadr)de cette immensit, puis la mesure de ce qui lui revientdans la perfection de Sa divinit (m yunssibuh fi kaml ulhiyyatih), afin quil te soit possible dimaginer lavaleur considrable etinfinie (al-qadra-l-hila-l-l-mahdd)de ce que demande lorant par cette formule sur lEnvoy dAllah-allAllahu alayhi wa li-hi wa sallam.

Et cesten raison de celaquelle figure parmi les oraisons journalires permanentes les plus frquentes (min alzami-l-awrdi-l-yawmiyyati-d-dimah) dun trs grand nombre de communauts (tawaif) chdhilies.

Cheikh Mohammed Zak al-DnNotes du traducteur

Prire sur le Prophte du Cheikh Ab el-Hassan Chdhil (visite du Prophte)*32me prire du recueilSaadat ed-darayndu Cheikh Nabbahani

.*

DansDurrat el-Asrar, cette prire est intgre dans la narration dune visite au Prophte du Cheikh dont voici lintroduction :

Quand il approcha de Mdine quAllah laugmente en noblesse et en magnificence il resta debout devant la porte de lenceinte sacre (Haram), du dbut du jour jusqu mi-journe, nu-tte, pieds nus, demandant la permission dentrer lEnvoy dAllah quAllah prie sur lui et le salue.

Comme on lui demanda pourquoi il agissait ainsi, il rpondit : Jusqu ce quil mautorise car Allah a dit vous qui croyez, nentrez pas dans les demeures duProphte sans y avoir t autoriss1.

Alors, il entendit un appel de lintrieur du Noble Jardin (Rawdah ech-charfah), manant de celui qui y demeure sur lui les meilleures prires et les salutations : Al ! Entre !

Il se tint alors debout face au Noble jardin et dit :2. Que la Paix sur toi, Prophte, ainsi que la Misricorde dAllah et Sa Bndiction. (3 fois).. QuAllah prie sur toi, Envoy dAllah, la meilleure, la plus pure, la plus sublime, et la plus leve prire quIl ait pri sur lun de Ses Envoys et Ses lus.. Je tmoigne, Envoy dAllah, que tu as transmis ce avec quoi tu as t envoy, que tu as conseill ta communaut3, . que tu as servi ton Seigneur jusqu ce que te vienne la certitude et que tu sois tel quAllah le dcrit dans Son Livre : Un Envoy est venu vous dentre les vtres. Vos preuves lui psent. Il est avide de votre bien. Il est compatissant et clment envers les croyants.4. Que les prires dAllah, de Ses Anges, de Ses Envoys, de Ses Prophtes et de lensemble de Sa Cration, de Ses Cieux et de Sa Terre, soient sur Toi, Envoy dAllah !. Que la Paix soit sur vous deux, Compagnons de lEnvoy dAllah, Ab Bakr et Omar, ainsi que la Misricorde dAllah et Sa Bndiction !. QuAllah vous gratifie de la part de lIslam et de ses gens de la meilleure rcompense quIl ait jamais accorde aux ministres dun Prophte pendant sa vie, ainsi que pour lexcellence de lui avoir succd la tte de sa communaut aprs sa mort.. QuAllah vous rcompense tous deux pour cela par Sa Compagnie dans Son Paradis, et nous avec vous, par Sa Misricorde. En vrit, Il est le plus Misricordieux des misricordieux !. Allahoumma, je Te prends tmoin, je prends tmoin Ton Envoy, je prends tmoins Ab Bakr et Omar, je prends tmoins les Anges descendus dans ce Noble Jardin (Rawdah)et ceux qui sy tiennent avec assiduit, que je tmoigne quIl ny a de dieu quAllah Seul, sans associ et je tmoigne que Mohammed est Son serviteur et son Envoy.. Je tmoigne que tout ordre, interdiction ou information concernant le pass et le futur quil a apport est vraie, et ne contient ni incertitude ni doute.. Je reconnais devant Toi, mon Dieu, les dlits et les dsobissances de ma pense de ma rflexion, de ma volont et ma ngligence.. Quoi que Tu aies prfr mon sujet, une chose par laquelle Tu mas punis lorsque Tu las voulu, ou une chose propos de laquelle Tu mas pardonn lorsque Tu las voulu, de ce qui inclut la mcrance, lhypocrisie, la mauvaise innovation, lerrance, la dsobissance ou le mauvais comportement envers Toi, Ton Envoy, Tes Prophtes ou Tes Saints parmi les Anges, les Djinns et les Hommes, ou quoi que ce soit que Tu as cr en Ton Royaume, je me suis nuis moi-mme en tout cela . Alors pardonne-moi ! Sois Bienveillant envers moi avec ce par quoi Tu as t bienveillant envers Tes Saints, car Tu es le Bon, le Trs Misricordieux. *

1. Coran, XXXIII, 53 []

2. Nous considrons partir dici la version de la prire rapporte dansSaadat ed-darayn[]

3. Ces mots font directement cho ceux qua prononcs le Prophte sur le Mont Arafat lors du Sermon du Plerinage dAdieu. []

4. Coran, IX,128 []

Recueil des prires sur le Prophte du Porteur de Savoir*

*

La prire Abrahamique (Ibrhmiyyah)

* Allhoumma prie sur Mouhammed et sur la Famille de Mouhammed comme tu as pri sur Abraham et sur la Famille dAbrahamet bnis Mouhammed et la Famille de Mouhammed comme tu as bniAbrahamet la Famille dIbrhm dans les mondes. Tu es, en vrit, Digne de louanges, Glorieux.*

La prire complte est : Allahumma prie sur Mohammed et sur la Famille de Mohammed comme tu as pri sur Ibrhm et sur la Famille dIbrhm et bnis Mohammed et la Famille de Mohammed comme tu as bni Ibrhm et la Famille dIbrhm dans les mondes. Tu es, en vrit, Digne de louanges, Glorieux.

Que la Paix (as-Salm) soit sur toi, Prophte, ainsi que la Misricorde dAllah et Sa Bndiction

*

La prire ummiyah Allhoumma prie sur Mouhammed Ton Serviteur et Envoy, le Prophte illettr, et sur la Famille de Mouhammed, ses Epouses et sa Descendance, comme Tu as pri sur Ibrhm et sur la Famille dIbrhm, et bnis Mouhammed, le Prophte illettr et la Famille de Mouhammed, ses Epouses et sa Descendance comme tu as bni Ibrhm et la Famille dIbrhm dans les mondes, Tu es, en vrit, Digne de louanges, Glorieux.*

Troisimeprire Allhoumma prie sur Mouhammed Ton serviteur et envoy, le Prophte illettr, et sur la Famille de Mouhammed, ses Epouses les Mres des croyants, sa Descendance et les Gens de sa Maison comme tu as pri sur Ibrhm et sur la Famille dIbrhm dans les mondes; Tu es, en vrit, Digne de louanges, Glorieux! Et bnis Mouhammed, Ton serviteur et envoy, le Prophte illettr, et la Famille de Mouhammed, ses Epouses les Mres des croyants, sa Descendance et les Gens de sa Maison, comme Tu as bni Ibrhm et la Famille dIbrhm dans les mondes, Tu es, en vrit, Digne de louanges, Glorieux (Prie et bnis-le)comme il convient limmensit de sa noblesse, de sa perfection, de Ton agrment envers lui et ce que Tu aimes et agres pour lui, toujours et jamais, la mesure de ce que contient Ton savoir, ltendue de Tes paroles, de Ton agrment et au poids de Ton Trne, de la prire la plus vertueuse, la plus complte et la plus parfaite chaque fois que les invocateurs se souviennent de Toi et de lui et que ceux qui sont distraits le sont de Ton invocation et de la sienne et salue-les dun salut excellent, et nous avec eux.*

Quatrime prire* Allhoumma prie sur Mouhammed le Prophte illettr, et sur la Famille de Mouhammed comme tu as pri sur Ibrhm et sur la Famille dIbrhm, et bnis Mouhammed le Prophte illettr et la Famille de Mouhammed comme tu as bni Ibrhm et la Famille dIbrhm, Tu es en vrit, Digne de louanges, Glorieux. Allhoumma fais misricorde Mouhammed et la Famille de Mouhammed comme tu as fait misricorde Ibrhm et la Famille dIbrhm, Tu es en vrit, Digne de louanges, Glorieux. Allhoumma accorde Ta piti Mouhammed et la Famille de Mouhammed comme tu as accord Ta piti Ibrhm et la Famille dIbrhm, Tu es en vrit, Digne de louanges, Glorieux. Allhoumma salue Mouhammed le Prophte illettr et la Famille de Mouhammed comme Tu as salu Ibrhm et la Famille dIbrhm, Tu es en vrit, Digne de louanges, Glorieux.*

Cinquime prirePrire de la Demeure rapproche

Allhoumma prie sur Mouhammed et tablis-le dans la demeure rapproche de Toi au Jour de la Rsurrection.*

Sixime prirePrire sur lesprit de Muhammed* Allhoumma prie sur lEsprit de Mouhammed parmi les esprits et sur son Corps parmi les corps et sur sa Tombe parmi les tombes.*

Onzime prire* Allhoumma prie sur Mouhammed et sur sa Famille et salue les.*

Douzime prirePrire qui fatigue 70 scribes durant 1000 matins* Allhumma, Seigneur de Muhammed et de la Famille de Muhammed, prie sur Muhammed et la Famille de Muhammed et accorde Muhammed le Degr etlAccs (Waslah) dans le Paradis. Allhoumma, Seigneur de Muhammed et de la Famille de Muhammed, rcompense Muhammed, quAllah prie sur lui et le salue, par ce dont il est digne.

*

Treizime prire*Prire sur le Prophte illettr

Allhoumma, prie sur Mouhammed, Ton Serviteur et Ton Envoy le Prophte illettr.*Vingt sixime prire La prire salvatrice

* Allhoumma, accomplis sur notre seigneur Mouhammed une grce unitive par laquelle Tu nous sauves de toutes les terreurs et calamits, par laquelle Tu satisfasses tous nos besoins, nous purifies de toutes les mauvaises actions, Tu nous lves, auprs de Toi, aux degrs les plus hauts et nous fasses atteindre les fins extrmes par toutes les bonnes uvres, pendant la vie et aprs la mort!*

Vingt-septime prire

Prire de la lumire de la Rsurrection

* Allhoumma prie sur notre seigneur Mouhammed la Mer de Tes lumires, la Minede Tes secrets, celui qui exprime Ta preuve (lit. la Langue de Ta preuve), la Mariede Ton royaume [symbolisme nuptial], lImm de Ta prsence, le Chef duvre (litt. Broderie) de Ton rgne, les Coffres de Ta misricorde, la Voie de Ta Loi (tarqi charatika), celui qui se dlecte de Ton Unicit, ltre essentiel de lexistence, la cause dterminante de toute existence, lessence (la source) des essences de Ta cration, et celui qui est issue de la lumire de Tes lueurs, dune prire qui soit permanente par Ta permanence et qui persiste par Ta persistance, et qui est sans limite que Tu ignores, et dune prire qui Te satisfasse, qui le satisfasse et par laquelle Tu sois satisfait de nous, Seigneur des mondes!*Trentime prire

* Allhumma prie sur Muhammed et sur la Famille de Muhammed la mesure du contenu de ce bas-monde (dunyah) et du contenu de la Demeure dernire (khirah) et fais misricorde Mouhammed et la Famille de Mouhammed la mesure du contenu de la dounyah et du contenu de la Demeure dernire et rcompense Muhammed et la Famille de Muhammed la mesure du contenu de la dunyah et du contenu de la Demeure dernire et salue Muhammed et la Famille de Muhammed la mesure du contenu de la dunyah et du contenu de la Demeure dernire.*

Quarante troisime prire

Prire al-Machchiyah de Sd Abd el-salm Ibn Machch

* Allhumma, prie sur celui de qui drivent les Secrets spirituels, de qui jaillissent les Lumires, en qui se subliment les Vrits, et en qui furent dposes les Sciences dAdam, de sorte quil rendit les cratures impuissantes. Les intelligences se rapetissent devant lui, et aucun de nous ne le comprit : ni ses Devanciers, ni ses Suivants. Les Jardins du Monde cleste (Malakt) sont fleuris par sa beaut, les Rservoirs du Monde supra-formel (Jabart) dbordent du flux de ses lumires, et il n y a pas de chose qui ne dpende de lui, car sans le Mdiateur, tout ce qui dpend de lui disparatrait. Une prire qui Te convient, de Toi lui, comme il le mrite. Allhumma! Il est Ton Secret qui englobe tout et qui Te dmontre, il est Ton Voile suprme dress devant Toi, entre Tes Mains Allhumma! Joins-moi sa Parent, ralise-moi par sa Noblesse spirituelle, et fais-le moi connatre par une connaissance qui mpargne les abreuvoirs de lignorance et qui me nourrisse des Eaux de la Grce. Porte-moi dans sa voie vers Ta Prsence, en me protgeant par Ton secours, un port accompagn par Ta victoire. Frappe par moi sur la vanit afin que je lanantisse, verse-moi dans les ocans de lUnit (ahadiyyah), et tire-moi du bourbier (de la confusion) du tawhd, et noie-moi dans la source de locan de la solitude divine (wahdah), afin que je ne voie, nentende, ne trouve et ne sente que par elle. Fais que le Voile suprme soit la vie de mon esprit, et son Esprit le secret de ma vrit, et sa Vrit lensemble de mes mondes, par la ralisation de la Vrit premire Premier ! Dernier ! Extrieur ! Intrieur ! Ecoute mon appel comme tu as cout celui de Ton serviteur Zacharie ; et glorifie-moi par Toi pour Toi. Soutiens-moi par Toi pour Toi. Unis-moi Toi, et spare-moi de ce qui nest pas Toi. Allh ! Allh ! Allh ! Oui, Celui qui a inspir le Coran te ramnera l o tous reviendront.( Notre Seigneur ! Accorde-nous une misricorde venue de Toi et dispose de notre sort conformment la voie droite. En vrit, Allh et Ses anges bnissent le Prophte, vous les croyants! priez pour lui et appelez sur lui une salutation pacifiante.*

Quarante quatrime prire* Prire de la Lumire Essentielle de Sidi Abu-l-Hassan Chdil

* Allhumma prie, salue et bnis notre Seigneur Muhammed, la Lumire Essentielle et le Secret circulant dans lensemble des Noms et des Attributs*

31 prire Allhoumma prie sur Mouhammed, dont la lumire est antrieure toute cration et la manifestation une misricorde pour les mondes, au nombre des cratures qui furent et de celles qui demeurent, de celles parmi elles qui furent heureuses comme de celles qui furent malheureuses, dune prire qui complte tout compte et qui cerne la limite, dune prire sans borne, sans fin et sans achvement, dune prire permanente par Ta permanence ainsi que sur sa Famille et ses Compagnons et salue-les pareillement dun salut excellent.*

34 prire de Sd Ahmed Badaw

* Allahumma, accomplis Ta prire, tends Ton salut et rpands Ta bndiction sur notre Seigneur et notre Matre Muhammad,

lArbre lumineux de lOrigine (chajarati-l-asli-l-nrniyyah), la Lueur de la poigne du Tout Misricordieux, la Meilleure des cratures humaines,

la Plus Noble des images corporelles, la Mine des Secrets Seigneuriaux (al-asrr al-rabbaniyyah) et des Trsors de Sciences choisies,

le Possesseur de la Poigne originelle, de la Splendeur clatante et du Degr lev, Celui sous ltendard (liw) duquel se sont rangs les Prophtes : ils vont de Lui vers Lui.

Que Ta prire, Ton salut et Ta bndiction soit sur Lui, sa Famille, et ses Compagnons, au nombre de ce que Tu as cr et nourri, que Tu as fait mourir et vivre, jusquau Jour o ressusciteront ceux que Tu as rduits nant.

Et salue-les (dune salutation) pacifiante et abondante. La Louange est Allah, le Seigneur des Mondes

*

35 priregalement de Sd Ahmed Badaw

* Allhoumma prie sur la Lumire des lumires, le Secret des secrets, le thriaque contre les altrits (aghyr), et la cl de la porte de laisance,

notre Seigneur Mouhammed, le Choisi (al-Mokhtr), et sur sa Famille la plus pure et ses Compagnons les meilleurs, au nombre des bienfaits dAllah et de Ses grces.*

40 prirede

Shamseddn Mouhammed Hanafi

* Allahumma prie sur Mouhammed, le Prophte illettr, ainsi que sur sa Famille et ses Compagnons, et accomplis une salutation pacifiante au nombre de ce que Tu sais, au poids de ce que Tu sais et selon la mesure de ce que Tu sais.*

41 prirePrire de Sidi Matbol* Allhoumma je Te demande par Toi de prier sur notre seigneur Mouhammed et sur les prophtes et les messagers connus ainsi que sur leurs familles et tous leurs compagnons, et je Te demande de me pardonner pour ce qui est pass et de me prserver dans ce qui reste venir.*

63 prireLa Prire du Soulagement* Allhumma prie dune prire parfaite et applique une salutation complte sur notre seigneur Mohammed par lequel les nuds seront dfaits, les peines soulages, les besoins combls, de mme que les fins heureuses et par la face gnreuse duquel la pluie est demande des nuages, ainsi que sur sa Famille et ses Compagnons chaque clignement dil et chaque souffle, au nombre de tout ce qui est connu de Toi.*

Cinquantime prire Prire de celui qui ouvre (al ftih)* Allhoumma prie et rpands Ton salut et Tes bndictions sur notre Seigneur Mouhammed, qui ouvre ce qui est ferm et qui scelle ce qui prcde, qui fait triompher la vrit par la vrit, le Guide sur Ton chemin droit. QuAllh prie sur lui et sur sa Famille ainsi que sur ses Compagnons, la mesure de son mrite et de sa valeur immense.*

Cinquante et unime prire Prire des Hommes de rsolution

* Allhoumma prie et rpands Ton salut et Tes bndictions sur notre Seigneur Mouhammed, ainsi que sur dam, No (Noh), Abraham (Ibrhm), Mose (Ms) et Jsus (s) et sur tous les Prophtes et Messagers qui se trouvent entre eux. Que Les prires dAllh ainsi que Ses salutations soient sur eux tous.*

52 prire Prire de la Flicit* Allhumma, prie sur notre seigneur Muhammed, au nombre de ce qui est dans la science dAllh, dune prire permanente par la permanence du rgne dAllh.*

Allahummaaccomplis Ta prire, tends Ton salut et rpands Ta bndiction sur notre Seigneur et Matre Mohammed

par tout ce quenglobe Ta science dans ce bas-monde et dans la Demeure dernire,

donne-nous le Bien que Ta science englobe dans ce bas-monde et dans la Demeure dernire,

accorde-nous le refuge contre le Mal que Ta science englobe dans ce bas-monde et dans la Demeure dernire,

par linfluence spirituelle du Plus aim de Tes bien-aims dans ce bas-monde et dans la Demeure dernire,

llu, Celui-dont-on-suit-les-traces , lIntercesseur dans ce bas-monde et dans la Demeure dernire,

ainsi que sur sa famille, ses compagnons et ses suivants jusquau jour de la Rtribution.

*

Allahumma, celui qui a tabli la Prire sur le Prophte parmi les actions-permettant-un-rapprochement-effectif (qurubt),

je mapprochede Toi (ataqarrubu ilay-Ka) par toute prire prie sur lui

depuis la premire Cration jusqu ce qui na pas de fin dans les perfections.

*

39me prire

attribue au Cheikh Fakhr al-Rz

*

. . Allahumma renouvelle (jaddid) et dtache (jarrid)1), en cet instant, cette heure, Tes prires les plus compltes et Tes salutations les plus purifiantes ainsi que Ton agrment le plus grand, le plus complet, le plus permanent en direction de Ton serviteur le plus parfait, dans ce monde, parmi fils dAdam

. Que tu as dispos tel une ombre (dhillan) pour toi et pour les besoins de Tes cratures tel uneqiblahet un support (mahall),

. que tu as lu pour Toi-mme (bi-nafsi-Ka), tabli comme Ta preuve, manifest selon Ta forme,

. . choisi comme lieu2de Tes piphanies, comme demeure pour lexcution de Tes ordres et Tes interdictions, sur Ta terre et Tes cieux,

comme intermdiaire entre Toi et Tes cratures3 et transmet lui le Salm de Ton serviteur (abdika hadha), de sorte que lui revienne ds maintenant (al-n), de Ta part (min-Ka), depuis Ton serviteur, les meilleures prires, les salutations (taslm) les plus nobles et les vivifications (tahiyyt) les plus pures

Allahumma mentionne-le ( fais sondhikr) par moi (dhakkir-hu b) afin quil me mentionne (ou plutt fasse mon dhikr ) auprs de Toi propos de ce que tu sais mieux, en vrit, tre utile pour moi, maintenant et lavenir (ou dans ce monde et dans lautre )

Selon la valeur de sa connaissance par Toi (marifati-hi bi-Ka), de son rang (makn) auprs de Toi, non selon la mesure de ma science et la limite de ma comprhension

En vrit tu es capable de toute Grce et tu es Puissant sur ce que tu veux !

Et prie sur notre Seigneur Mohammed ainsi que sur ses Gens et ses Compagnons et salue-les

Et la louange est Allah, le Seigneur des mondes.

* .

Ensuite on lit laFtihaque lon ddie la Prsence (hadra) du Prophte quAllah prie sur lui et le salue, au Ple singulier et universel, ainsi quaux Hommes (rijl) dAllah lev soit-Il.

*

N64

* Allhumma, en vrit je Te demande, par la Lumire de la Face dAllah lImmense (el-azhm),

qui emplit les piliers du Trne dAllah lImmense

et qui maintient par elle lensemble des choses cres (awlim) [par] Allah lImmense,

de prier sur notre Matre (Mawln) Mohammed dou dune valeur (qadr) immense

et sur la famille du Prophte dAllah lImmense,

la mesure (qadr) de lIncommensurabilit (azhama) de lEssence (dht) dAllah lImmense,

chaque clin dil et chaque souffle au nombre (adad) de ce qui [est compris] dans la Science dAllah lImmense,

une prire perptuelle (dimatan) par la Permanence (dawm) dAllah lImmense

[en signe de] vnration (tadhman) pour ta ralit, Notre Matre ! Mohammed ! celui qui est dou dun caractre excellent (khuluq el-adhm) !

Salue-le, ainsi que sa famille, dune manire identique et runis-moi lui,

comme tu as runi lEsprit (er-Rh) et lme (en-nafs), extrieurement et intrieurement,

ltat dveil (yaqzhatan) et de sommeil (manman), et fais de lui, mon Seigneur, un esprit (rhan) pour mon essence (dht),

partir de lensemble des Faces (wujh), dans cette vie (dunyah) avant lAutre (khirah), Immense !

*

8 fev V332me prire du recueilSaadat ed-darayndu Cheikh NabbahaniSalutation et prire du Cheikh Abu-l-Hassan lors de sa visite au Prophtesall-Allah alayhi wa sallam

* Que la Paix sur toi, Prophte, ainsi que la Misricorde dAllah et Sa Bndiction. (3 fois)

. QuAllah prie sur toi, Envoy dAllah, la meilleure, la plus pure, la plus sublime, et la plus leve prire quIl ait pri sur lun de Ses Envoys et Ses lus.

Je tmoigne, Envoy dAllah, que tu as transmis ce avec quoi tu as t envoy, que tu as conseill ta communaut ,

que tu as servi ton Seigneur jusqu ce que te vienne la certitude et que tu sois tel quAllah le dcrit dans Son Livre : Un Envoy est venu vous dentre les vtres. Vos preuves lui psent. Il est avide de votre bien. Il est compatissant et clment envers les croyants.4 Que les prires dAllah, de Ses Anges, de Ses Envoys, de Ses Prophtes et de lensemble de Sa Cration, de Ses Cieux et de Sa Terre, soient sur Toi, Envoy dAllah !

Que la Paix soit sur vous deux, Compagnons de lEnvoy dAllah, Ab Bakr et Omar, ainsi que la Misricorde dAllah et Sa Bndiction !

QuAllah vous gratifie de la part de lIslam et de ses gens de la meilleure rcompense quIl ait jamais accorde aux ministres dun Prophte pendant sa vie, ainsi que pour lexcellence de lui avoir succd la tte de sa communaut aprs sa mort.

QuAllah vous rcompense tous deux pour cela par Sa Compagnie dans Son Paradis, et nous avec vous, par Sa Misricorde. En vrit, Il est le plus Misricordieux des misricordieux !

Allahoumma, je Te prends tmoin, je prends tmoin Ton Envoy, je prends tmoins Ab Bakr et Omar, je prends tmoins les Anges descendus dans ce Noble Jardin (Rawdah) et ceux qui sy tiennent avec assiduit, que je tmoigne quIl ny a de dieu quAllah Seul, sans associ et je tmoigne que Mohammed est Son serviteur et son Envoy.

Je tmoigne que tout ordre, interdiction ou information concernant le pass et le futur quil a apport est vraie, et ne contient ni incertitude ni doute.

Je reconnais devant Toi, mon Dieu, les dlits et les dsobissances de ma pense de ma rflexion, de ma volont et ma ngligence.

Quoi que Tu aies prfr mon sujet, une chose par laquelle Tu ma punis lorsque Tu las voulu, ou une chose propos de laquelle Tu mas pardonn lorsque Tu las voulu, de ce qui inclut la mcrance, lhypocrisie, la mauvaise innovation, lerrance, la dsobissance ou le mauvais comportement envers Toi, Ton Envoy, Tes Prophtes ou Tes Saints parmi les Anges, les Djinns et les Hommes, ou quoi que ce soit que Tu as cr en Ton Royaume, je me suis nuis moi-mme en tout cela

Alors pardonne-moi ! Sois Bienveillant envers moi avec ce par quoi Tu as t bienveillant envers Tes Saints, car Tu es le Bon, le Trs Misricordieux.

*

**

La Prire Englobante

De notre Cheikh lImm et Rad Mouhammed Zak Ibrhm

quAllah Ta-al lui fasse misricorde dune misricorde large et tendue

*

Au nom dAllah, le Tout-Misricordieux le Trs-Misricordieux

Allahoumma prie salue et bnis notre Seigneur Mouhammed et la Famille de notre Seigneur Mouhammed, comme Tu as pri sur notre Seigneur Ibrhm et sur la Famille de notre Seigneur Ibrhm ; bnis notre Seigneur Mouhammed et la Famille de notre Seigneur Mouhammed comme Tu as bni notre Seigneur Ibrhm et la Famille de notre Seigneur Ibrhm ; en vrit, dans les mondes, Tu es Lou et Magnifi.

Allahoumma prie salue et bnis notre Seigneur et Matre Mouhammed, Ton serviteur, Ton Prophte et Ton Envoy,

le Secret de Tes Secrets, la Lumire de Tes lumires, dont aucun autre que Toi ne connat la valeur et dont aucun autre que lui ne connat Ta valeur,

ainsi que sa Famille, ses Compagnons et son Elite, comme sur lensemble de ceux quil aime et la totalit de sa communaut,

.

ainsi que sur ses frres dentre les prophtes qui lont prcd et les Envoys ; sur tous les Vridiques, les Martyrs, les Pieux et les Saints dAllah prcdents (devanciers) et successeurs (suivants), et ceux qui les suivent.

Puis rcompense-le, Allahoumma, de notre part, par ce dont Tu es digne et dont il est digne ;

dune prire et dune salutation de ltendue du pass ternel (al-azal) et du futur ternel (al-abad), de la grandeur du (monde) non-manifest et du manifest, de la saintet du Trne et du Jujubier, de la globalit de la Science, et de la Toute-puissance, de la perfection du Cach et de la Prsence, de lEternit de lEssence et des Attributs,

au nombre de ce qui est connu et de ce qui est inconnu, de ce qui est visible et de ce qui est invisible, du pair et de limpair, de ce qui prcde et de ce qui suit, de ce qui est et de ce qui sera jusquau Jour du Jugement.

( suivre)

*

*

1. litt. dpouiller (un arbre de ces feuilles par ex. []

2. litt.mustawan= plan, niveau []

3. litt.mukawanatika= ceux que tu as existenci []

4. Coran, IX,128 []

parLe Porteur de Savoirle 3 fvrier 2012, mis jour le 17 novembre 2012

La prire du Cheikh Fakhr al-Dn al-Rz*

Remarques introductivesAu del de son bnfice propre, cette prire nous est apparue particulirement digne dintrt, dun point de vue doctrinal, du fait des indications quelle comporte concernant les ractions concordantes sa rcitation. Elle regroupe en effet un ensemble de prcisions propre tablir certaines correspondances avec lenseignement de Cheikh Abd el-Wahid Ren Gunon sur ce point.

Ellesemble dautre part susceptible de sappliquer au Ple particulier de la tradition islamique qui est sous un certain rapport, chaque poque, aprs le Prophte Mohammed sur lui la Grce et la Paix dont il est le substitut (Nabu-Rasli-Llah, selonune formule traditionnelle), le serviteur le plus parfait, dans ce monde, parmi fils dAdam . Ceci est renforc dune part par la lecture de laftihafinale ddie la Prsence (hadra) du Prophte quAllah prie sur lui et le salue et au Ple singulier et universel et dautre part par le fait quelle succde, dans le recueil de Nabbahn, la Prire sur le Ple du Cheikh el-Akbar1. A ce propos, on ditaussi que celui qui la rcite tous les jours est dans le cur de Ple, qui est la Kabah essentielle (haqqiyyah) et le support (mahal) du regard dAllah dans ce monde 2. Il est parfois prconis de la rciter trois fois par jour 3, wAllahu alm !

*

39me prire

attribue au Cheikh Fakhr al-Rz

*

. . Allahumma renouvelle (jaddid) et dtache (jarrid)4), en cet instant, cette heure, Tes prires les plus compltes et Tes salutations les plus purifiantes ainsi que Ton agrment le plus grand, le plus complet, le plus permanent en direction de Ton serviteur le plus parfait, dans ce monde, parmi fils dAdam . Que tu as dispos tel une ombre (dhillan) pour toi et pour les besoins de Tes cratures tel une qiblah et un support (mahall), . que tu as lu pour Toi-mme (bi-nafsi-Ka), tabli comme Ta preuve, manifest selon Ta forme, . . choisi comme lieu5de Tes piphanies, comme demeure pour lexcution de Tes ordres et Tes interdictions, sur Ta terre et Tes cieux, comme intermdiaire entre Toi et Tes cratures6 et transmet lui le Salm de Ton serviteur (abdika hadha), de sorte que lui revienne ds maintenant (al-n), de Ta part (min-Ka), depuis Ton serviteur, les meilleures prires, les salutations (taslm) les plus nobles et les vivifications (tahiyyt) les plus pures Allahumma mentionne-le7par moi(dhakkir-hu b)afin quil me mentionne8auprs de Toi propos de ce que tu sais mieux, en vrit, tre utile pour moi, maintenant et lavenir9 Selon la valeur de sa connaissance par Toi (marifati-hi bi-Ka), de son rang (makn) auprs de Toi, non selon la mesure de ma science et la limite de ma comprhension En vrit tu es capable de toute Grce et tu es Puissant sur ce que tu veux ! Et prie sur notre Seigneur Mohammed ainsi que sur ses Gens et ses Compagnons et salue-les Et la louange est Allah, le Seigneur des mondes.*

.

Ensuite on lit laFtihaque lon ddie la Prsence (hadra) du Prophte quAllah prie sur lui et le salue, au Ple singulier et universel, ainsi quaux Hommes (rijl) dAllah lev soit-Il.

On trouve cette noble prire attribue dans certains recueils lImam des aspirations spirituelles (humm), le savant-matre (el-almati-l-mutafanin) dans lensemble des sciences intellectuelles et rvles (el-ulm maquliha wa manquliha), le vainqueur de la Tradition sur linnovation, de la Vrit sur lerreur, de la Guide sur lgarement, par les preuves tranchantes et les arguments convaincants, le plus grand (adham) des Matres : Fakhr al-Dn al-Rz, lauteur du grand Tafsr dont les uvres ne peuvent tre dnombres . Il ddia cette prire au grand hfidh, le clbre Cheikh ralis, Waliy-al-Dn al-Irq10et cela constitue une indication suffisante de limmensit de son mrite, de llvation de sa valeur, de la multiplicit de ses bienfaits ainsi que de laugmentation de la rcompense lie sa rcitation .

La prire al-Alwiyyah Cheikh Ahmad al-AlwLe Cheikh Ahmad ibn Mutaf al-Alw al-Mustaghnm quAllah soit satisfait de lui -a intgr cette prire dont il est lauteur la fin de sesMunjt. Il conseillait sesfuqar de rciter celles-ci rgulirement, tout particulirement la nuit du Vendredi et du Lundi. Dans certaines branches de la TarqaAlwiyyah, cette prireest rcite trois foisen ouverture ou en clture des oraisons (awrd)et des invocations (du).

*

Allahumma, celui qui a tabli la Prire sur le Prophte parmi les actions-permettant-un-rapprochement-effectif (qurubt), je mapprochede Toi (ataqarrubu ilay-Ka)1par toute prire prie sur lui depuis la premire Cration jusqu ce qui na pas de fin dans les perfections.*

26 Janv. 2012 V21. La notion detaqarrubpour dfinir le processus de la ralisation initiatique ressortdun hadith quds bien connuo Allah dclare: Mon serviteur ne sapproche (taqarraba) pas de Moi par une chose que Jaime, comme Il le fait avec ce que Je lui ai prescrit. Et Mon serviteur ne cessera de sapprocher (yataqarrabu) de Moi par les actes surrogatoires jusqu ce que Je laime. Puis, lorsque Je laime, Je suis son oue avec laquelle il entend, sa vue avec laquelle il voit, sa main avec laquelle il saisit et son pied avec lequel il marche. Selon Michel Vlsan, lexpressionMaqm el-Qurbahcest dire Station de la Proximit sertdailleurs dans lsotrisme islamique, pour des raisons de convenance traditionnelle, [...] couvrir celle dIdentit Suprme(cf. la note 22 de sa traduction delpitre sur lOrientation parfaite de Sadr-ad-Dn al-Qunw). On notera enfin quela prire sur le Prophte relve des deux catgories doeuvres obligatoires et surrrogatoiresdoson intgration parmis lesqurubtdans la mention quen faitici le Cheikh al-Alw.[]

La prire du Cheikh Mahmd Ab Iliyne al-Chdhil Cheikh Mohammed Zak al-Dn Ibrhm ***

*

Le prsent texte est extrait dune petite ptre consacre la prire sur le Prophte dans la Tarqah Mohammediyyah Chdhiliyyah, publie par le Cheikh Mohammed Zak al-Dn dans le numro du mois de afar 1391 Mars 1971 de la revueAl-Muslim,dont il tait le fondateur. Cette pitre a t reprise dans ldition posthume desKalimatu-l-Rid(Vol. 4 p. 57) ainsi quen annexe de la nouvelle dition de son ouvrageFiqh e-alawat wa-l-madaih en-Nabawiyyah. Nous esprons pouvoir prochainement publier la traduction intgrale de cette pitre.

*

Dans les annes 1960-1961, jai t personnellement confront un [] problme destructeur et stupfiant par lequel Allah ma prouv, dans ma vie scientifique et officielle, tel point que jai cru ne jamais pouvoir me sortir de cette situation tant furent nombreux les sparations, les vnements surprenants et les calamits qui en dcoulrent ; lensemble des issues qui se trouvaient devant moi taient bouches, les preuves mentouraient de toutes parts et je ne trouvais dautre recours que de me suffire dAllah comme seul Protecteur (Wal) et Secoureur (Nar).Lune des nuits de cette preuve, alors que celle-ci tait [en ralit] sur le point de sachever, le dsespoir sempara de moi cause du terme [apparemment] inluctable de mon affaire. Je massoupis, alors que je dormais pourtant peu durant cette priode, et fus soudain visit par lEsprit de mon grand-pre le Cheikh Ab Ilyne al-Chdhil quAllah soit satisfait de lui qui mautorisa dans une longue vision (ruya) lintercession(tawassul)par les noms dAllah qui se trouvent dans laFatihaet le verset de lEscabeau puis persister dans la pratique de la formule suivante, autant que possible, tout le reste du temps :

Allahummaaccomplis Ta prire, tends Ton salut et rpands Ta bndiction sur notre Seigneur et Matre Mohammed

par tout ce quenglobe Ta science dans ce bas-monde et dans la Demeure dernire,

donne-nous le Bien que Ta science englobe dans ce bas-monde et dans la Demeure dernire,

accorde-nous le refuge contre le Mal que Ta science englobe dans ce bas-monde et dans la Demeure dernire,

par linfluence spirituelle du Plus aim de Tes bien-aims dans ce bas-monde et dans la Demeure dernire,

llu, Celui-dont-on-suit-les-traces , lIntercesseur dans ce bas-monde et dans la Demeure dernire,

ainsi que sur sa famille, ses compagnons et ses suivants jusquau jour de la Rtribution.

Mon grand-pre me rpta cette formule plusieurs fois dans la vision, selon la mthode dapprentissage traditionnelle (al tarq al-talqn), jusqu ce que je laie entirement mmorise. Je me suis ensuite rveill en la prononant, plein despoir (amal) et rjoui (inchirah). Je copiais alors cette prire pour moi et commenais la pratiquer rgulirement jusquau matin du troisime jour de sa rcitation o se prsentrent des inspecteurs joyeux (farihn) qui me flicitrent, demandant pardon pour leur pchs, et sollicitant de ma part de pieuses invocations. Juste aprs cela, Allah me facilita la ralisation du Grand plerinage (Hajj) et la Visite [au Prophte -all'Allahu 'alayhi wa sallam] (Ziyrah), sans efforts de ma part ni prparation aucune.

Je nai depuis jamais lu cette formule dans un livre, ni eu connaissance quelle ait t attribu lun des Matres de la Voie (achykh) ; elle est donc bien la prire de notre grand-pre et notre Cheikh lImam Ab Ilyne al-Chdhil. Elle ma t utile dans mon cheminement initiatique (sulk il-Llah) ainsi que dans ma vie en gnral.

Prire des Hommes de rsolution *Cinquante et unime prire Prire des Hommes de rsolution

Allhoumma prie et rpands Ton salut et Tes bndictions sur notre Seigneur Mouhammed, ainsi que sur dam, No (Noh), Abraham (Ibrhm), Mose (Ms) et Jsus (s) et sur tous les Prophtes et Messagers qui se trouvent entre eux. Que Les prires dAllh ainsi que Ses salutations soient sur eux tous.Celui qui rcite trois foiscette prire des Hommes de rsolution est comme sil avait entirement rcit le livre (cest--direDalil khayrt), ceci provenant du commentaire qui en a t fait par son auteur Sidi Abo Abdallh Mouhammed fils de Souleymne el-Jazoul, le noble descendant del-Houssein -quAllh soit satisfait de Lui-.

Prires (34 & 35) de Sidi Ahmed el-BadawiV2-24 janv 201234 prire de Sd Ahmed Badaw

Allahumma, accomplis Ta prire, tends Ton salut et rpands Ta bndiction sur notre Seigneur et notre Matre Muhammad, lArbre lumineux de lOrigine (chajarati-l-asli-l-nrniyyah), la Lueur de la poigne du Tout Misricordieux, la Meilleure des cratures humaines, la Plus Noble des images corporelles, la Mine des Secrets Seigneuriaux (al-asrr al-rabbaniyyah) et des Trsors de Sciences choisies,

le Possesseur de la Poigne originelle, de la Splendeur clatante et du Degr lev, Celui sous ltendard (liw) duquel se sont rangs les Prophtes : ils vont de Lui vers Lui.

Que Ta prire, Ton salut et Ta bndiction soit sur Lui, sa Famille, et ses Compagnons, au nombre de ce que Tu as cr et nourri, que Tu as fait mourir et vivre, jusquau Jour o ressusciteront ceux que Tu as rduits nant.

Et salue-les (dune salutation) pacifiante et abondante. La Louange est Allah, le Seigneur des Mondes *

35 priregalement de Sd Ahmed Badaw

Allhoumma prie sur la Lumire des lumires, le Secret des secrets, le thriaque contre les altrits (aghyr), et la cl de la porte de laisance, notre Seigneur Mouhammed, le Choisi (al-Mokhtr), et sur sa Famille la plus pure et ses Compagnons les meilleurs, au nombre des bienfaits dAllah et de Ses grces.

Ces deux nobles prires sont du Ple des Ples Sidi Ahmad Badaw, quAllah nous fasse bnficier de lui.

En ce qui concerne la premire (qui commence parAllhoumma jusqu la fin), Sidi Ahmad Sw a dit que certaines autorits ont mentionn quon la rcite aprs chaque prire sept fois, et que chaque centaine quivaut 33 lectures desDalal el-Khart.

Le trs Savant Sidi Ahmad ibn Zayn Dahln,mouftideschafi la Mecque ennoblie, -quAllah Taal lui fasse misricorde-, a dit dans un recueil dont il est lauteur, dans lequel il mentionne un ensemble des prires sur le Prophte (.) avec leurs bienfaits ainsi que quelques lments sur leTaawwouf, que de nombreux Connaissants mentionnent la prire rapporte comme remontant au Ple parfait Sidi Ahmad Badaw -quAllah soit satisfait de lui- comme tant un moyen dobtenir de nombreuses lumires et le dvoilement de nombreux secrets initiatiques, comme tant un des plus importants moyens de parvenir au Prophte (.) en songe et ltat dveil, comme tant pour de nombreuses personnes un moyen darriver la catgorie de la fonction polaire; elle dtient des secrets pour faciliter les moyens de subsistance extrieurs qui est celui des formes apparentes (al-ashbh) et intrieurs, qui est celui des esprits, cest--dire les sciences et les connaissances initiatiques. Grce elle, on obtient la victoire sur lme, le Shaytn et les autres ennemis. Elle dtient de nombreuses particularits, innombrables et incomparables: il mentionne que lorsque quon la rcite trois fois, cela quivaut la rcitation desDalil el-Khayrt.Il faut que celui qui la rcite fasse un effort de concentration durant sa lecture sur les lumires du Prophte (.) et son immensit, en son cur, ainsi que sur le fait quil est la cause par excellence de lobtention de tout bien, lintermdiaire le plus immense ainsi que la lumire la plus leve. On ne la rcitera quen tant purifi. Celui qui sera assidu la rciter avec ces conditions chaque jour cent fois, durant quarante jours avec rectitude, recevra en guise de lumires et de biens une quantit dont Allah Seul connat la valeur. Celui qui sapplique assidument la rciter trois fois aprs la prire duoubhet trois fois aprs lemaghrebverra en elle de nombreux secrets et cest Allah qui attribue la rcompense. Il cite ensuite la prire mentionne dans sa totalit.

Quant la deuxime prire, qui commence par Allahoumma prie sur la Lumire des lumires et le Secret des secrets jusqu la fin, lInstructeur Sidi Ahmad Dahln, dans son recueil susmentionn, dit aprs avoir cit la prire prcdente (34) et ses bienfaits, quon la fait remonter galement notre Seigneur le Ple Parfait Sidi Ahmad Badaw -quAllah soit satisfait de lui-, tout comme cette prire (35). Aprs lavoir cite, il dit que nombre de Connaissants mentionnent que son efficacit a t vrifie pour obtenir les besoins, soulager les peines, se prserver des tourments, obtenir des lumires et des secrets, donc pour obtenir toutes choses. Le nombre de sonwirdest de cent fois chaque jour, et il faut que lesmourdnlutilisent au dbut de leursolouket la fin quils utilisent la premire formule.

Trente et unime prire31 prire Allhoumma prie sur Mouhammed, dont la lumire est antrieure toute cration et la manifestation une misricorde pour les mondes, au nombre des cratures qui furent et de celles qui demeurent, de celles parmi elles qui furent heureuses comme de celles qui furent malheureuses, dune prire qui complte tout compte et qui cerne la limite, dune prire sans borne, sans fin et sans achvement, dune prire permanente par Ta permanence ainsi que sur sa Famille et ses Compagnons et salue-les pareillement dun salut excellent.Les commentateurs desDalilmentionnent que notre seigneur Abd el-Qadir Jilan a termin sonhizbpar cette prire. () Le Matre dit dans son commentaire:Limam Mouhyiddn, connu sous le nom de Jounayd du Ymen -quAllah soit satisfait de lui, a dit: Celui qui utilise cette prire dix fois matin et soir sattribue ncessairement la Satisfaction la plus grande dAllah et dtre labri de Sa colre. Il recevra de manire rpte la Misricorde et la Protection divine contre les maux, et les choses lui seront facilites.

Prire al-MachchiyahQuarante troisime prire

Prire al-Machchiyah de Sd Abd el-salm Ibn Machch

*

Allhumma, prie sur celui de qui drivent les Secrets spirituels, de qui jaillissent les Lumires, en qui se subliment les Vrits, et en qui furent dposes les Sciences dAdam, de sorte quil rendit les cratures impuissantes. Les intelligences se rapetissent devant lui, et aucun de nous ne le comprit : ni ses Devanciers, ni ses Suivants. Les Jardins du Monde cleste (Malakt) sont fleuris par sa beaut, les Rservoirs du Monde supra-formel (Jabart) dbordent du flux de ses lumires, et il n y a pas de chose qui ne dpende de lui, car sans le Mdiateur, tout ce qui dpend de lui disparatrait. Une prire qui Te convient, de Toi lui, comme il le mrite. Allhumma! Il est Ton Secret qui englobe tout et qui Te dmontre, il est Ton Voile suprme dress devant Toi, entre Tes Mains Allhumma! Joins-moi sa Parent, ralise-moi par sa Noblesse spirituelle, et fais-le moi connatre par une connaissance qui mpargne les abreuvoirs de lignorance et qui me nourrisse des Eaux de la Grce. Porte-moi dans sa voie vers Ta Prsence, en me protgeant par Ton secours, un port accompagn par Ta victoire. Frappe par moi sur la vanit afin que je lanantisse, verse-moi dans les ocans de lUnit (ahadiyyah), et tire-moi du bourbier (de la confusion) du tawhd, et noie-moi dans la source de locan de la solitude divine (wahdah), afin que je ne voie, nentende, ne trouve et ne sente que par elle. Fais que le Voile suprme soit la vie de mon esprit, et son Esprit le secret de ma vrit, et sa Vrit lensemble de mes mondes, par la ralisation de la Vrit premire Premier ! Dernier ! Extrieur ! Intrieur ! Ecoute mon appel comme tu as cout celui de Ton serviteur Zacharie ; et glorifie-moi par Toi pour Toi. Soutiens-moi par Toi pour Toi. Unis-moi Toi, et spare-moi de ce qui nest pas Toi. Allh ! Allh ! Allh ! Oui, Celui qui a inspir le Coran te ramnera l o tous reviendront.( Notre Seigneur ! Accorde-nous une misricorde venue de Toi et dispose de notre sort conformment la voie droite. En vrit, Allh et Ses anges bnissent le Prophte, vous les croyants! priez pour lui et appelez sur lui une salutation pacifiante.*

Cette prire de Sid Abd el-Salm Ibn Machch compte parmi les formules connues les plus excellentes, aux bienfaits magnifiques.

Le Cheikh Isa el-Thalab a dit: (que soncheikhlui a prescrit) de la rciter une fois aprs la prire duubhet une fois aprs la prire dumaghreb. Il a dit: Jai lu dans certains commentaires quon la rcite trois fois: aprs leubh: aprs lemaghrebet aprs le ich. Sa rcitation dtient des Secrets et des Lumires dont seul AllhTalconnat la ralit, et lon obtient par elle le soutien spirituel divin (al-madad al-ilh) et louverture spirituelle seigneuriale (al-fath al-Rabbn). Celui qui la rcite ne cesse dtre sincre et pur, de ressentir une expansion de la poitrine (machroh a-adr); ses affaires sont facilites, il est protg par la garde dAllhTal(bi-hifdhi-Llah) de toutes les difficults (ft) et les preuves (balit) et des maladies extrieures et intrieures; il est vainqueur sur tous ses ennemis,appuy par une force dAllh lImmense (mouayydan bi-tayd-Allh) dans toutes ses affaires.

*

Prire de la lumire de la Rsurrection (Nr el-Qiymah)Vingt-septime prire

*

Prire de la lumire de la Rsurrection

Allhoumma prie sur notre seigneur Mouhammed la Mer de Tes lumires, la Minede Tes secrets, celui qui exprime Ta preuve (lit. la Langue de Ta preuve), la Mariede Ton royaume [symbolisme nuptial], lImm de Ta prsence, le Chef duvre (litt. Broderie) de Ton rgne, les Coffres de Ta misricorde, la Voie de Ta Loi (tarqi charatika), celui qui se dlecte de Ton Unicit, ltre essentiel de lexistence, la cause dterminante de toute existence, lessence (la source) des essences de Ta cration, et celui qui est issue de la lumire de Tes lueurs, dune prire qui soit permanente par Ta permanence et qui persiste par Ta persistance, et qui est sans limite que Tu ignores, et dune prire qui Te satisfasse, qui le satisfasse et par laquelle Tu sois satisfait de nous, Seigneur des mondes!La prire salvatrice (el-munjiyah)Vingt sixime prire*

La prire salvatrice

Allhoumma, accomplis sur notre seigneur Mouhammed une grce unitive par laquelle Tu nous sauves de toutes les terreurs et calamits, par laquelle Tu satisfasses tous nos besoins, nous purifies de toutes les mauvaises actions, Tu nous lves, auprs de Toi, aux degrs les plus hauts et nous fasses atteindre les fins extrmes par toutes les bonnes uvres, pendant la vie et aprs la mort!*

Il est transmis dans le Commentaire des Dalil () que: Celui qui dit cette prire pour chaque chose importante ou pour une preuve 1000 fois, Allah le soulage ().

Selon Ibn al-Fakahany (): Jai voyag sur la Mer de sel [la mer morte] et un vent sest lev sur nous si fort que peu de gens aurait pu chapper la noyade. Mes yeux salourdirent et je mendormis. Je vis alors le Prophte, qui disait: Dis aux gens du vaisseau quils disent 1000 fois: jusqu

Puis je me rveillai et je fis part aux gens du navire de la vision. Nous primes par elle environ 300 fois et Allh nous soulagea.

Prire sur le Prophte illettrTreizime prire*

Prire sur le Prophte illettr

Allhoumma, prie sur Mouhammed, Ton Serviteur et Ton Envoy le Prophte illettr.*LImm el-Ghazal a dit dans lIhyhque le Prophte a dit:Qui prie sur moi le jour du vendredi 80 fois, les pchs de 80 ans lui sont pardonns. On lui demanda: O Envoy dAllah, comment prier sur toi? et il rpondit:Dtes Allhumma, prie sur Mouhammed, Ton serviteur et Ton Envoy le Prophte illettr et comptez-la pour une fois.

On rapporte daprs certains Connaissants qui le transmettent daprs le Connaissant el-Murs, quAllah soit satisfait de lui, que celui qui est constant dans cette prire (Allhumma, prie sur notre Seigneur Mouhammed, Ton serviteur, Ton Prophte et Ton Envoy, le Prophte illettr, et sur sa Famille ainsi que sur ses Compagnons, et salue le.) chaque jour et nuit 500 fois ne meure pas sans tre runi avec le Prophte en tat de veille.

On rapporte selon lImm el-Yfi dans son livreLe Jardin des Fuqarque lon rapporte du Prophte (.) quil a dit: Qui prie sur moi le jour du vendredi 1000 fois par cette prire (Allhumma, prie sur notre Seigneur Mouhammed, le Prophte illettr) verra son Seigneur dans la nuit ou Son Envoy ou sa station au Paradis; sil ne Le voit pas, quil pratique cela pendant deux semaines, ou trois ou cinq. Selon une version: et sur sa Famille et ses Compagnons, et salue-le.

Dans le livreel-Ghunyahdu Ple seigneurial Sidi Abd el-Qdir el-Jln, selon el-Araj selon Abo Hourayrah (.), le Prophte a dit (.):Qui prie la nuit du vendredi deuxrakaten rcitant dans chacune laFtihahdu Livre, le verset du Trne une fois et quinze fois Dis, Lui est Allah Seul puis dit la fin de sa prire 1000 fois Allhumma, prie sur notre Seigneur Muhammed, le Prophte illettr me verra dans son sommeil, et il natteindra pas un autre vendredi sans mavoir vu.Or celui qui ma vu aura le Paradis et il lui sera pardonn ses pchs passs et futurs.

Prire qui fatigue 70 scribes durant 1000 matinsDouzime prire*

Allhumma, Seigneur de Muhammed et de la Famille de Muhammed, prie sur Muhammed et la Famille de Muhammed et accorde Muhammed le Degr etlAccs (Waslah) dans le Paradis. Allhoumma, Seigneur de Muhammed et de la Famille de Muhammed, rcompense Muhammed, quAllah prie sur lui et le salue, par ce dont il est digne.

*

Le Cheikh, dans son commentaire desDalil, dit que lImm es-Souji a dit que son Sheykh el-Malaw a rapport que le Prophte (.) a dit: Celui, qui se lve au matin parmi ma communaut et arrive au soir en disant cette prire, a fatigu 70 scribes durant 1000 matins et il lui est pardonn ainsi qu ses deux parents.

Dans le commentaire del-Fsi () on mentionne quelle a des bnfices immenses.

At-Tabarn, dans sonKabret sonAwattransmet daprs Ibn Abbs (.) selon une transmission faible que lEnvoy dAllah (.) a dit: Celui qui dit quAllah rcompense de notre part Muhammed selon ce dont il est digne fatigue 70 scribes durant 1000 matins.

() Selon Majd ed-Dn el-Frzbd, si un homme a jur de prier par la meilleure prire sur le Prophte, quil dise Allhumma, Seigneur de Muhammed et de la Famille de Muhammed, prie sur Muhammed et sur la Famille de Muhammed et rcompense Muhammed, quAllah prie sur lui et le salue, selon ce dont il est digne.

Onzime prireOnzime prire*

Allhoumma prie sur Mouhammed et sur sa Famille et salue les.*

Dans les commentaires desDalil, le professeur Abo Bakr Mouhammed Jabr rapporte dAns Ibn Mlik (.) que le Prophte a dit: Celui qui dit Allhoumma prie sur Muhammed et sur sa Famille et salue (-les) en tant dbout, il lui est pardonn avant quil ne sassoie et sil est assis, il lui est pardonn avant quil ne se lve.Prire sur lesprit de MuhammedSixime prirePrire sur lesprit de Muhammed

*

Allhoumma prie sur lEsprit de Mouhammed parmi les esprits et sur son Corps parmi les corps et sur sa Tombe parmi les tombes.*

LImm Sharn (.) a dit que le Prophte -quAllh prie sur lui et le salue- disait:Qui rcite cette formule me verra dans son sommeil. Qui me voit dans son sommeil, me verra le Jour de la Rsurrection. Qui me voit le Jour de la Rsurrection, jintercderai pour lui, et celui pour qui jintercde boira mon Bassin, et Allh prservera son corps du feu ().

Et jai expriment moi-mme cette prire juste avant de dormir, jusqu trouver le sommeil. Je vis alors sa noble face -quAllh prie sur lui et le salue- lintrieur de la lune et lui parlai; puis il disparut dans la lune. Je demande Allh lImmense, par lhonneur (du Prophte) -sur lui la prire et la salutation- que saccomplisse sur moi le reste des faveurs quil a promis dans son noblehadith.

Prire de la Demeure rapprocheCinquime prirePrire de la Demeure rapproche

Allhoumma prie sur Mouhammed et tablis-le dans la demeure rapproche de Toi au Jour de la Rsurrection.*

At-Tabarn, Ahmed el-Bazzr et Ibn Ab im ont rapport dans les commentaires desDalilde Rouwayfi ibn Thbit el-Anr que le Prophte (.) avait dit:Celui qui dit:Allhoumma prie sur Mouhammed et tablis-le dans la demeure rapproche de Toi au Jour de la Rsurrection,jintercderai ncessairement pour lui. ()

Cette prire existe dans le livreKashfou-l-Ghoummahde lImm Sharn (.) avec les termes:

(le Sige rapproch prs de Toi au Jour de la Rsurrection).

Quatrime prireQuatrime prire*

Allhoumma prie sur Mouhammed le Prophte illettr, et sur la Famille de Mouhammed comme tu as pri sur Ibrhm et sur la Famille dIbrhm, et bnis Mouhammed le Prophte illettr et la Famille de Mouhammed comme tu as bni Ibrhm et la Famille dIbrhm, Tu es en vrit, Digne de louanges, Glorieux. Allhoumma fais misricorde Mouhammed et la Famille de Mouhammed comme tu as fait misricorde Ibrhm et la Famille dIbrhm, Tu es en vrit, Digne de louanges, Glorieux. Allhoumma accorde Ta piti Mouhammed et la Famille de Mouhammed comme tu as accord Ta piti Ibrhm et la Famille dIbrhm, Tu es en vrit, Digne de louanges, Glorieux. Allhoumma salue Mouhammed le Prophte illettr et la Famille de Mouhammed comme Tu as salu Ibrhm et la Famille dIbrhm, Tu es en vrit, Digne de louanges, Glorieux.*

LImm Sharn dit dans son livreintitulKashfou-l-Ghoummahque le Prophte quAllh prie sur lui et le salue- disait: Lorsque vous priez sur moi, dites:Allhoumma prie sur Mouhammed le Prophte illettr, et sur la Famille de Mouhammed comme tu as pri sur Ibrhm et sur la Famille dIbrhm [cf. ci-dessus]aprs quoi il rapporta galement quil a dit (.):Cest ainsi que Jibrl (.) aestimsa valeur (la prire) entre mes mains; il a dit aussi (.):Mkl a estimsa valeur entre mes mains. Il a dit galement:Le Seigneur de la Dignit (Rabbou-l-Izzah) (.) a estim sa valeur entre mes mains; celui qui prie sur moi par cette prire, je tmoignerai de son attestation [du tawhid] au Jour de la Rsurrection et jintercderai pour lui. Il (Sharn?) a prcis dans son livre intitules-Shifque sa chane de transmission remonte au Prophte (.) par Al ibn al Houssein puis son pre al-Houssein puis Al ibn Ab Tlib (.).

Troisime prireTroisimeprire Allhoumma prie sur Mouhammed Ton serviteur et envoy, le Prophte illettr, et sur la Famille de Mouhammed, ses Epouses les Mres des croyants, sa Descendance et les Gens de sa Maison comme tu as pri sur Ibrhm et sur la Famille dIbrhm dans les mondes; Tu es, en vrit, Digne de louanges, Glorieux! Et bnis Mouhammed, Ton serviteur et envoy, le Prophte illettr, et la Famille de Mouhammed, ses Epouses les Mres des croyants, sa Descendance et les Gens de sa Maison, comme Tu as bni Ibrhm et la Famille dIbrhm dans les mondes, Tu es, en vrit, Digne de louanges, Glorieux (Prie et bnis-le)comme il convient limmensit de sa noblesse, de sa perfection, de Ton agrment envers lui et ce que Tu aimes et agres pour lui, toujours et jamais, la mesure de ce que contient Ton savoir, ltendue de Tes paroles, de Ton agrment et au poids de Ton Trne, de la prire la plus vertueuse, la plus complte et la plus parfaite chaque fois que les invocateurs se souviennent de Toi et de lui et que ceux qui sont distraits le sont de Ton invocation et de la sienne et salue-les dun salut excellent, et nous avec eux.*

Le Savant Ibn Hajar el-Haitam a mentionn cette prire dans son livre intitulAl-jawhar el-Mounazhzham, dans lequel il dit:Jy ai runi toutes les modalits habituellement existantes, et mme certaines autres qui ont t inspires des assembles et dont chacune dentre elles prtendait dtenir la meilleure du fait de son caractre synthtique. Jai prcis dans mon ouvrage intitulEd-dourrou el-Mandodque cette modalit-l runissait tout cela, et mme quelle les surpassait par le fait quelle contient de nombreux supplments loquents. Ainsi, rcite-la abondamment devant la Noble face [devant la tombe du Prophte], ainsi quen toute circonstance, car cest ainsi que tu auras accompli toutes les modalits possibles de la prire de tmoignage (alt et-tachahhoud) et mme davantage.

La prire ummiyahDeuxime prire

La prire ummiyah Allhoumma prie sur Mouhammed Ton Serviteur et Envoy, le Prophte illettr, et sur la Famille de Mouhammed, ses Epouses et sa Descendance, comme Tu as pri sur Ibrhm et sur la Famille dIbrhm, et bnis Mouhammed, le Prophte illettr et la Famille de Mouhammed, ses Epouses et sa Descendance comme tu as bni Ibrhm et la Famille dIbrhm dans les mondes, Tu es, en vrit, Digne de louanges, Glorieux.La prire Abrahamique (Ibrhmiyyah) - Prsentation -

Lintrt du texte prsent ici pour la premire fois en traduction franaise, rside plus particulirement dans le choix que son auteur, le Sheikh Youssouf en-Nabahhn -quAllah soit satisfait de lui-, a effectu parmi des centaines de formules pour constituer son recueilMeilleures prires sur le Seigneur des Seigneurs(selon la traduction du titre original).

Il y fait notamment figurer certaines des prires extraites du recueil du Sheikh Ahmed Dahln -quAllah soit satisfait de lui-, en prcisant, que les prires en question ont la particularit de produire le rapprochement ou la mise en prsence avec le Prophte r, voire de faire bnficier celui qui sy adonne avec assiduit de lenseignement mohammdien.

Ceux qui vous prsentent le prsent travail sont donc particulirement fiers et heureux davoir particip cette noble tche. Ils formulent le souhait de figurer au cur des prires qui pourront tre faites loccasion de sa lecture, esprant tre inscrits au nombre de ceux qui aiment et vnrent le Prophte Bien-Aim et qui sont sous son enseignement gnral et initiatique.

*

Premireprire La prire Abrahamique (Ibrhmiyyah)

Allhoumma prie sur Mouhammed et sur la Famille de Mouhammed comme tu as pri sur Abraham et sur la Famille dAbrahamet bnis Mouhammed et la Famille de Mouhammed comme tu as bniAbrahamet la Famille dIbrhm dans les mondes. Tu es, en vrit, Digne de louanges, Glorieux.Cette prire est la forme la plus complte des prires sur le Prophte- quAllh prie sur lui et le salue- quelles soient hrites de lui (mathorah) ou non. Cest pour cela quelle a t spcialement institue dans la prire, par le fait que lehadithdans lequel elle se trouve est unanimement reconnu comme authentique, lequel est rapport par Mlik dans sa Mouwatta, par Boukhr et Mouslim dans leursahhrespectifs, par Abo Dwoud, par Tirmidh ainsi que par an-Nis (.); de mme, leshouffzhal-Irq et as-Sakhw ont affirm son caractre unanime. Tout ceci a t mentionn par le sheykh (?) dans le commentaire desDalil al-khayrtet dans dautres ouvrages. Les termes qui la composent ont t rapports dans plusieurs versions, dont celle-ci, qui a t rapporte par lImm al-Bayhaq ainsi que par un autre groupe, et galement dans le livre dal-Fs intitulCommentaire des Dalil.

Le Sheykh Ahmed es-Sw (.) a mentionn le fait que Boukhr a rapport dans ses livres que le Prophte (.) avait dit:Celui qui rcite cette prire, je tmoignerai de son tmoignage au Jour de la Rsurrection et jintercderai pour lui et cest un hadith fiable (hassan), dont les transmetteurs sont vridiques.

Certains ont rapport que le fait de la lire 1000 fois implique la vision du Prophte.

Dans lehadithne figure pas le terme honorifique Seyydoun (notre seigneur). Pourtant, lImm el-Shams el-Raml a dit dans son ouvrage intitulCommentaire dal-Minhjque la meilleure formulation est celle qui contient Seyydoun parce quelle rpond ce qui nous a t ordonn lgard du Prophte (.).

() Concernant le hadith qui dit:Ne prononcez pas mon gard le motSeyyiddans la prire, il est faux et sans fondement, contrairement ce quont prtendu quelqueshouffzhtardifs. LImm Ahmed ibn Hajar (.) dit dans son livre intitulEl-jawhar el-Mounazhzhamquil ny a aucun mal ajouter le mot Seyyidoun et que cest mme la convenance requise envers lui (.), mme quand il sagit de la prire rituelle obligatoire.

Le Savant al-Qastaln (.) dit dans son ouvrage intitulAl-Mawhibque les savants tirent leur argument du fait que le Prophte (.) lenseigna ses Compagnons dans cette forme (avec Seyyid) lorsquils linterrogrent son sujet, et que cest la meilleure forme de prire sur lui (.) car il ne choisit pour lui-mme que ce qui est le plus noble et le plus vertueux ()

Recommended

View more >