SIMULATIONS D'OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE 1. jl.domec.free.fr/siteDjl_fichiers/TP-coursTEL/cours/optique/... ·…

  • Published on
    15-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Transcript

OPTIQUEGOMTRIQUEExercicesetApplications Eclipse Chraute SIMULATIONS D'OPTIQUE GOMTRIQUEhttp://www.sciences.univ-nantes.fr/physique/perso/gtulloue/optiqueGeo/lentilles/lentille_mince.html1. LENTILLES MINCES:1.1.UTILISATION COMME L'OBJECTIF D'UNE LUNETTE OU D'UN APPAREIL PHOTO POUR FORMER UNE IMAGE:1.2.UTILISATION POUR OBTENIR UNE IMAGE AGRANDIE DE L'OBJET (LOUPE): Physique Applique-Lyce du Pays de soule 06/04/10-optiqgeomExoArcielRayVertBleu-LCD.odt-Djl-Page: 1 / 18OPTIQUEGOMTRIQUEExercicesetApplications Eclipse Chraute DOCUMENTATION : OEIL HUMAINhttp://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Schematic_diagram_of_the_human_eye_fr.svgMODLE OPTIQUE DE L'ILPROPRITS OPTIQUES MOYENNES DE L'OEIL HUMAIN:L'il peut tre rduit un systme centr dont les caractristiques suivent : distance focale image : +22 mm distance focale objet : -17 mm distance (foyer objet face antrieure de la corne) : +15 mm donc distance (face antrieure de la corne plans principaux) : +2 mm donc distance (face antrieure de la corne rtine) : +24 mm rayon de courbure : +6 mm puissance : D = +60 indice de rfraction : n = 1,337 accommodation : AC = 6,667 minimum sparable : min = 1' SIMULER UN OEIL HUMAIN NORMAL, MYOPE, HYPERMTROPE . http://www.sciences.univ-nantes.fr/physique/perso/gtulloue/optiqueGeo/lentilles/lentille_mince.html Physique Applique-Lyce du Pays de soule 06/04/10-optiqgeomExoArcielRayVertBleu-LCD.odt-Djl-Page: 2 / 18Structures corne 1,38humeur aqueuse - - 1,34cristallin 1,41humeur vitre - - 1,34Rayon de courbure antrieur Rayon de courbure postrieur Indice de rfraction7,8 mm 6,8 mm 10 mm 6 mm http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Schematic_diagram_of_the_human_eye_fr.svghttp://www.sciences.univ-nantes.fr/physique/perso/gtulloue/optiqueGeo/lentilles/lentille_mince.htmlOPTIQUEGOMTRIQUEExercicesetApplications Eclipse Chraute QUELQUES EXPRIENCESPrambule technique : (Exp. Laser/LampeDynLED-Blanche+eau+fluoresceine puis Eau+sel)VOIR EAU+NITRATE AMMONIUM(TR.S ENDOTHERMIQUE)AU FOND=>COUCHE FROIDE AU FOND.*LA FLUORESCEINE COMME FLUORINE(CaF2)EST FLUORESCENTE AUX UV .MAIS AUSSI En LUMI.RE BLEUE ET BLANCHE.(Pas en rouge:laser...)Par contre, le sel en solution aqueuse diffuse bien le rouge.DONC MANIP EAU+SEL . SATURATION M.LANG. (RAYON R.FRACT., R.FL.CHI)(Exp. Laser/LampeDynLED-Blanche+eau+fluoresceine puis Eau+sel)VOIR EAU+NITRATE AMMONIUM(TRS ENDOTHERMIQUE)AU FOND=>COUCHE FROIDE AU FOND.ON VIT TRS BIEN LES DVIATIONS SUCCESSIVES AU NIVEAU DE CHAQUE BLOC DE CRISTAUX DE NITRATE D'AMMONIUM EN DISSOLUTION RAPIDE. MANIP EAU+SEL . SATURATION D.CANT. POUR EFFET MIRAGE.**Le Mirage sup.rieur:On voit des objets invers.s au dessus de la ligne de vis.e.http://tpemiragesg3.free.fr/superieurs.htm Le mirage sup.rieur appara.t lorsque les couches d?air pr.s du sol sont plus froides que les couches d?air sup.rieures. Cet .v.nement est particuli.rement visible en hiver ou au printemps lorsqu?un vent chaud souffle du sud. En effet alors que les couches d?air sup.rieures sont r.chauff.es gr.ce . ce vent, les couches d?air inf.rieures de l?atmosph.re, elles, restent froides . cause de la pr.sence de la neige. On les retrouve fr.quemment dans les r.gions polaires ouen mer lorsque la temp.rature de l?eau est plus faible que celle de l?air.**Le Mirage inf.rieur:on voit des objet invers.s en dessous de la ligne d'horizon.http://tpemiragesg3.free.fr/inferieurs.htmLe mirage inf.rieur est un ph.nom.ne se produisant lorsque les rayons du soleil chauffent fortement le sol, r.chauffant . son tour l?air situ. juste au dessus de lui. Une couche d?air infiniment mince se forme alors et sa temp.rature diminue . fur et . mesure que l?on s?.loigne du sol : on dit que le gradient thermique est n.gatif. Moins il y a de vent, plus ces couches d?air sont marqu.es. Physique Applique-Lyce du Pays de soule 06/04/10-optiqgeomExoArcielRayVertBleu-LCD.odt-Djl-Page: 3 / 18OPTIQUEGOMTRIQUEExercicesetApplications Eclipse Chraute 1. INTRODUCTION PAR LA VISUALISTION DES RAYONS RFLCHI ET RFRACT (CUVE AVEC FLUORESCINE DANS L'OBSCURIT, LASER, BRUMISATEUR, CRAIE SEL: VARIATION D'INDICE)OBJECTIFS : montrer de faon qualitative les lois de Snell-Descartes et linfluence de lindice de rfraction n.Figure 1 :En ajoutant progressivement du sel dans l'eau onobserve le changement de dviation de rayon rfractalors que le rayon rflchi ne bouge pas. Ceci montreque l'angle du rayon rfract est bien fonction d'unediffrence de caractristique des deux milieux :l'indice n.On peut en dbut de manip (avant de mettre du sel)calculer une valeur approche de l'indice de l'eau.ATTENTION LA FLUORESCEINE EST FLUORESCENTE AU BLEU ET AUX UV.DONC, PAS AUX LASERS ROUGES UTILISS COURAMMENT. IL FAUDRA UTILISER UNE LAMPE LED BLANCHES FAISCEAU TRS DIRECTIF, DFAUT DE LASER BLEU FORT COUTEUX. EAU + SEL POUR BIEN DIFFUSER LE FAISCEAU LASER ROUGE . Ensuite, chauffer l'aquarium et en mme temps disposez les glaons la surface de l'eau de manire ce que la temprature la surface soit trs froide et au fond trs chaude pour obtenir une importante diffrence thermique (la manipulation doit donc tre rapide) Eau + Fluoresceine +sel ((C)Divoux)**Fluorescence et Fluor :http://www.mnhn.fr/mnhn/geo/glossaire/fresult.htmFluorescence - n. f. - Proprit que possdent certains corps de transformer la lumire qu'ils reoivent en radiations lumineuses de plus grande longueur d'onde.Elle se distingue de la phosphorescence en ce que la production de lumire intervient immdiatement ou rapidement aprs l'excitation.http://fr.wikipedia.org/wiki/Fluorescence*La fluoresc.ine (C20H10N2O5 ou 3H-xanthene-3-one)(...)verte-fluo vue par r.flexion de la lumi.re du jour, met une lumire rflchie de fluorescence lorsqu'elle est excite sous les ultraviolets . 530 nm de longueur d'onde. Elle est naturellement produite en trs petite quantit par diffrents organismes vivants.http://fr.wikipedia.org/wiki/Fluoresc%C3%A9ine*La fluorine (fluorite en anglais, . ne pas confondre avec le terme fluorine qui dans la mme langue signifie fluor) est un minral connu depuis l'antiquit.Son nom usuel dans l'industrie est spath fluor. Il est compos de fluorure de calcium, CaF2. Il possde une structurecristalline cubique ;Comme tous les minraux contenant du calcium, il colore la flamme d'un orange-rouge caractristique.Fluorescence ultraviolet:oui; Indice de rfraction: n=1.433-1.435 ; http://fr.wikipedia.org/wiki/Fluorine Physique Applique-Lyce du Pays de soule 06/04/10-optiqgeomExoArcielRayVertBleu-LCD.odt-Djl-Page: 4 / 18http://fr.wikipedia.org/wiki/Fluoresc?inehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Fluorescencehttp://www.mnhn.fr/mnhn/geo/glossaire/fresult.htmOPTIQUEGOMTRIQUEExercicesetApplications Eclipse Chraute Figure 2 :On montre ici que l'indice de rfraction d'un mileupeut varier de faon continue. On explique de cettefaon les mirages.C. Divoux**LE MIRAGE SUPRIEUR(FROID): ON VOIT DES IMAGES SOUVENT INVERSES AU DESSUS DES OBJETS http://tpemiragesg3.free.fr/superieurs.htm Le mirage suprieur apparat lorsque les couches dair prs du sol sont plus froides que les couches dair suprieures. Cet vnement est particulirement visible en hiver ou au printemps lorsquun vent chaud souffle du sud. En effet alors que les couches dair suprieures sont rchauffes grce ce vent, les couches dair infrieures de latmosphre, elles, restent froides cause de la prsence de la neige. On les retrouve frquemment dans les rgions polaires ou en mer lorsque la temprature de leau est plus faible que celle de lair.**LE MIRAGE INFRIEUR(CHAUD)): ON VOIT DES IMAGES SOUVENT INVERSES EN DESSOUS DES OBJETS.http://tpemiragesg3.free.fr/inferieurs.htmLe mirage infrieur est un phnomne se produisant lorsque les rayons du soleil chauffent fortement le sol, rchauffant son tour lair situ juste au dessus de lui. Une couche dair infiniment mince se forme alors et sa temprature diminue fur et mesure que lon sloigne du sol : on dit que le gradient thermique est ngatif. Moins il y a de vent, plus ces couches dair sont marques. Physique Applique-Lyce du Pays de soule 06/04/10-optiqgeomExoArcielRayVertBleu-LCD.odt-Djl-Page: 5 / 18OPTIQUEGOMTRIQUEExercicesetApplications Eclipse Chraute 2. CONSTRUCTIONGRAPHIQUEDESRAYONSRFRACTETRFLCHI.D'aprs:ClaudeDivoux,2003Etape 1Tracer 2 arcs de cercles de centre I (le point dincidence) et de rayons respectivement proportionnel lindice n1 du milieu dincidence et n2 du milieu de rfraction.Etape 2Prolonger le rayon incident travers le milieu 2 sans le dvier. Il coupe le cercle de rayon n1 au point A.Etape 3Tracer une droite passant par le point A et parallle la normale au point dincidence I. Cette droite coupe le cercle de rayon n2 au point B et recoupe le cercle de rayon n1 au point C.Etape 4Tracer le rayon rfract (demi droite IB) et le rayon rflchi (demi droite IC) Physique Applique-Lyce du Pays de soule 06/04/10-optiqgeomExoArcielRayVertBleu-LCD.odt-Djl-Page: 6 / 18OPTIQUEGOMTRIQUEExercicesetApplications Eclipse Chraute 2. ANGLELIMITEDERFRACTIONSilindicen1dumilieudincidenceestplusgrandquelindicen2dumilieudanslequelpntrelerayon,alorsilexisteunangledincidencelimiteaudelduquellefaisceauincidentesttotalementrflchi. La limite est atteinte lorsque i2 = 90 Alors : sin i1 LIMITE=n2n1C'estpourcetteraisonquelegoudrondesroutesestgrislorsqu'ilestsecetNoirlorqu'ilestmouill.Lesgouttesd'eau,pigentunepartiedesrayonsdusoleilquinepeuventressortir. Physique Applique-Lyce du Pays de soule 06/04/10-optiqgeomExoArcielRayVertBleu-LCD.odt-Djl-Page: 7 / 18OPTIQUEGOMTRIQUEExercicesetApplications Eclipse Chraute 3. FONCTIONNEMENTDELAFIBREOPTIQUE.D'aprs: http://www.fibre-optique.org/fibre_optique_3.htm3.1.LARFLEXIONTOTALEINTERNELe dplacement des ondes lumineuses dans la fibre optique est conditionn par le principe de la rflexion totale interne. Ce principe repose sur deux phnomnes : un rayon lumineux est rflchi lorsque les des densits optiques des milieux traverss sont diffrentes. lorsque l'angle d'incidence du rayon lumineux est plus grand que l'angle critique, la lumire est rflchie en totalit et il n'y a aucune perte de lumire. Ces phnomnes sont relis par une quation :L'angle critique peut tre calcul ds lors que l'on connat les indices de rfraction des deux matriaux.L'indice de rfraction d'un matriau est le rapport entre la vitesse de la lumire dans le vide (c) et la vitesse de la lumire dans ledit matriau (v).Ainsi, la vitesse de dlpacement de la lumire est inversement proportionnelle l'indice de rfraction. L'indice de rfraction du vide, comme celui de l'air, est de 1 ; celui de l'eau est de 1,33. (c (Air/eau) = 48,8 )Remarque : l'indice de rfraction est toujours suprieur ou gal 1.Les fibres haut indice (de l'me) ou haut module augmente encore sensiblement l'angle de rfraction limite pour que le faisceau se perde le moins possible . Physique Applique-Lyce du Pays de soule 06/04/10-optiqgeomExoArcielRayVertBleu-LCD.odt-Djl-Page: 8 / 18http://www.fibre-optique.org/fibre_optique_3.htmOPTIQUEGOMTRIQUEExercicesetApplications Eclipse Chraute 3.2.ANATOMIED'UNEFIBREOPTIQUELa fibre optique, un cylindre guidant la lumire en son cur, est aussi appele "guide d'onde optique circulaire".La fibre optique est gnralement en silice (SiO2), un matriau proche du verre, compos de silicium (Si) et d'oxygne (O).La fibre optique la plus commune est la fibre saut d'indice, compose d'un cur entour d'une gaine et d'une couche protectrice. Le cur de la fibre doit tre le plus pur possible afin de minimiser les pertes par absorption.Pour que le signal lumineux se dplace dans la fibre optique, il faut que l'indice de rfraction du cur soit plus grand que celui de la gaine. Il se produit alors un effet miroir dans la gaine, ce qui retient la lumire l'intrieur du cur. Pour viter les pertes entre le cur et la gaine de la fibre optique, les rayons lumineux devront respecter la condition de rflexion totale interne. D'o l'importance de l'angle d'entre de la lumire, calcul en fonction des indices de rfraction.Le diamtre du cur d'une fibre optique est microscopique, entre 4 et 10m. Quant la couche extrieure, qui protge la partie guidante, son diamtre est compris entre 250 et 900 m.3.3.DPLACEMENTDUSIGNALLUMINEUXDANSUNEFIBREUn rayon lumineux se dplace dans une fibre optique en vertu du principe de rflexion totale interne. En d'autres termes, il effectue un parcours en zigzag d'une extrmit l'autre de la fibre, d'o l'importance de l'angle d'entre dans celle-ci.Parcours d'un rayon lumineux dans le coeur d'une fibre optique.Deux lments essentiels sont utiliss pour dfinir une fibre optique : la diffrence d'indice normalise, qui donne une mesure du saut d'indice entre le cur et la gaine, et l'ouverture numrique de la fibre.L'ouverture numrique (ou Numerical Aperture) est le sinus de l'angle d'entre maximal de la lumire dans la fibre pour que la lumire soit guide sans perte. Physique Applique-Lyce du Pays de soule 06/04/10-optiqgeomExoArcielRayVertBleu-LCD.odt-Djl-Page: 9 / 18OPTIQUEGOMTRIQUEExercicesetApplications Eclipse Chraute 3.4.LESDIFFRENTSMODESDEPROPAGATION Fibremultimodesautd'indiceLesfibressautd'indiceprsententuncoeurtransparentd'indiceconstant,etunegainesombre,ilyaalorsrflexiondurayonlumineuxlafrontireentrelesdeuxmatriaux.Cependant,lecheminoptiquevarie,cequiestgnantpuisqu'unmmesignalseretrouvetendulasortie. Fibremultimodegradientd'indiceIcil'indicevariepeupeuducentrelagaine,laformedelatrajectoireestplussinusodalecarlerayonestdviaufuretmesurequ'ils'loigneducentre.Lavariationdecheminoptiqueesticiplusfaiblecarlecoeuraundiamtremoindre.L'talementdusignalestmoinsimportantgrcelavariationdel'indice. FibremonomodeDansunefibremonomode,onobtientunseulmodegrcelatrsfaibledimensionducoeur(diamtrede10mmetmoins).Ainsilechemindelalumireestimpos,iln'yenaqu'unseul:celuiducoeur.Ilexisteexprimentalementdesfibresoptiquesmonomodescristalphotonique. ModesetdispersionmodaleLesmodessontl'expressiondesdiffrentscheminoptiquesquepeutsuivrelesignaldanslafibre.L'ouverturenumriquetraduitl'angled'entredesfaisceauxlumineuxdanslafibre.Lenombredemodesdpenddudiamtreducoeuraucarr.Ilestdoncimportantdeminimiserlediamtreducoeur.Lavaleurdesindicesetlalongueurd'ondechoisieinfluent,maisdansunemoindremesure. Physique Applique-Lyce du Pays de soule 06/04/10-optiqgeomExoArcielRayVertBleu-LCD.odt-Djl-Page: 10 / 18OPTIQUEGOMTRIQUEExercicesetApplications Eclipse Chraute 4. INTERPRTATIONDEL'ARCENCIELArcencielDoubleleJeudi14jan08:56Lesgouttesdubas(b),envoielevioletl'observateur,etlesgouttesduhaut(a),lerougequiestlemoinsdvi.(a)et(b)etlesgouttesintermdiairesquirfracterontlesautrescouleurs,doiventsesituerdansunanglede+/1del'axed'observation.D'aprs : http://pfz.free.fr/arc_en_ciel.htmLa hauteur apparente de l'arc est d'autant plus grande que le soleil est bas sur l'horizon. LERAYONVERTLesrayonsVert,Bleuetviolet,sontlesplusdvis,lorsdelarfractionl'interfaceentrel'airetl'eau.C'estlecasaussiquandlalumiredusoleilpntrel'atmosphredelaterre.C'estpourquoi,enmer,enmontagneavechorizondgag,onpeutdistinguerledernierrayondusoleil,ditlerayonvert.Lesautrescouleurssontmoinsdiscernables(Violetetbleu)parl'oeil.Depluslebleu,trsdiffusparl'oxygnedel'air,cequidonnelacouleurbleuduciel,neparvientplusgure,fortementattnuparcelongtrajetdansl'atmosphre.Cependant,ontrouvedesimagesdurayonbleu.Ex:Ciel&EspaceMars2008.VLTdsertAtacama. Physique Applique-Lyce du Pays de soule 06/04/10-optiqgeomExoArcielRayVertBleu-LCD.odt-Djl-Page: 11 / 18http://pfz.free.fr/arc_en_ciel.htmOPTIQUEGOMTRIQUEExercicesetApplications Eclipse Chraute VISIBILITDEL'ARCENCIEL.Plusl'observateuresthautetpluslesoleilestbas,parrapportl'horizonetplusl'arcencielseracomplet.Enmontagne,aucoucherdusoleilonpeutvoirunarcencielformantplusd'undemicercle. Physique Applique-Lyce du Pays de soule 06/04/10-optiqgeomExoArcielRayVertBleu-LCD.odt-Djl-Page: 12 / 18RIDEAU DE GOUTTES DE PLUIERAYONSSOLAIREO414141 41CC , CENTRE DE L'ARC; O L'OBSERVATEURL'ARC EST TOUJOURS VU SOUS UN ANGLE DE 41PAR RAPPORT L'AXE OC , DANS LE PLAN HORIZONTALCOMME VERTICAL . OPTIQUEGOMTRIQUEExercicesetApplications Eclipse Chraute 5. RAYONVERTETRAYONBLEUhttp://www.pixheaven.net/photo?nom=060407_5697L'atmosphredelaTerreagitcommeunprismequidvie(rfracteestletermeemploy)lalumireselonunanglediffrentdpendantdesacouleur(salongueurd'onde).LorsqueleSoleilsecouche,nousvoyonsdoncl'imageformeparlasuperpositiond'uneinfinitdedisquecolorallantdurouge,ledisqueleplusbas,aubleu,ledisqueleplushautdansleciel(Lebleutantplusdviquelerouge).Nousdevrionsainsivoirledisqueourld'unlisersuprieurallantdurougeaubleu.Maisc'estsanscomptersurladiffusiondel'atmosphre:lalumirebleueestdispersebienplusfortementquelarougeparlesmolculesdel'atmosphre.C'estcausedecelaquelecielestbleu.Ainsi,lorsqueleSoleilesttrsbas,lamajoritdelalumireverteetsurtoutbleueadisparue.LedisquebleuduSoleilestinvisibleetledisquevertpeineperceptible.Maislorsquelecielesttrspur,ladiffusionduvertetdubleuestplusfaible,etilestalorspossibledevoirceliserallantduvertaubleu.Alorspourquoineleremarquonsnousjamais?PourlabonneraisonquenoussommesblouisparledisqueduSoleilmajoritairementrougeorangquinousmasqueainsiceslisers.MaisunepoignedesecondesavantqueleSoleilnesoitengloutitparl'horizon(ouunemontagnelointaine),ledisqueallantdurougeaujauneadjsombroudisparu,etilnesubsisteplusqueleplusdiscretdisquevertourld'unliserbleuencoreplusplequiparvientnosyeux:c'estlerayonvert(carlebleuestminoritaire),suividurayonbleu(carlevertaalorsdisparu).Engnral,lebleuesttropdiffuspourtrevisibleetcen'estqu'conditionquelecielsoitparfaitementpurqu'ilestpossibledevoirunpetitquelquechosebleut.Ceteffetderayonvertpeuttrerenforcparunmirageaurazdel'eau:lemirageamplifielefinliservertoubluequinousapparatcommeplushaut,doncmieuxvisibleetpluslongtemps.Vousverrezsurlesimagesquisuiventquelebleudisparataufuretmesure,diffusparuntrajettoujourspluslongdansl'atmosphre.C'estpourquoilafin,seullerayonvertestvisible,sansplusunetracedebleu. Physique Applique-Lyce du Pays de soule 06/04/10-optiqgeomExoArcielRayVertBleu-LCD.odt-Djl-Page: 13 / 18http://www.photoastronomique.net/html/geoman/apprendre/ciel_bleu.htmlOPTIQUEGOMTRIQUEExercicesetApplications Eclipse Chraute AFFICHEURS CRISTAUX LIQUIDES (LCD:Liquid Crystal Display):http://matthieu.benoit.free.fr/affi-lcd.htm PRINCIPE :Il repose sur la proprit des cristaux liquides de FAIRE TOURNER LE PLAN DE POLARISATION de la lumire par leur structure en hlice, lorsqu'il ne sont pas soumis des tensions (Champ lectrique) dpassant un seuil. SI LA TENSION EST PLUS LEVE, l'hlice est dtruite et le PLAN DE POLARISATION N'EST PLUS MODIFI. POLARISATION DE LA LUMIRE:http://fr.wikipedia.org/wiki/Polarisation_(optique)Les vitres, et autres surfaces brillantes rflchissent la lumire en modifiant sa polarisation paralllement son plan . Ainsi la mer , les lacs, la glace, polarise la lumire rflchie horizontalement. Les pcheurs et les alpinistes, utilisent donc des LUNETTES POLARISES qui ne laissent passer que la lumire polarise verticalement . Ils n'ont donc plus les reflets gnant de l'eau et de la glace . On peut voir des Films, en 3D , grce des lunettes polarises verticalement pour l'oeil G et horizontalement pour l'oeil D . Certains vertbrs, comme les pigeons, peuvent aussi percevoir la polarisation.La lumire est une onde lectromagntique dont les champs lectrique Eet magntique Bsont perpendiculaires la direction de propagation k.C'est le cas de l'ondes plane qui est une bonne approximation de la plupart des ondes lumineuses.On dit que la POLARISATION est rectiligne si la direction de Edonc de Best fixe . La polarisation de la lumire du ciel est perpendiculaire la direction du soleil. Les insectes, comme les abeilles utilisent leur capacit de dtection de la polarisation de la lumire pour se diriger lors de leur danse communicative.La polarisation est horizontale(H) pour les missions TV et verticale (V) en radio , mais peut varier en H ou V pour les metteurs satellites et mme la polarisation circulaire (intuitif : tire-bouchon) est utilise par les radio-amateurs et dans la majorit des appareils de transmission de salon (transmetteur AV sans fil) fonctionnant dans la Bande 2,4 GHz (bande S). CONSTITUTION DES AFFICHEURS LCDhttp://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cran_%C3%A0_cristaux_liquides Le rglage du contraste s'effectue en appliquant une tension variable . Il faut viter les tensions continue afin de ne pas dgrader les cristaux liquides par lectrolyse . Physique Applique-Lyce du Pays de soule 06/04/10-optiqgeomExoArcielRayVertBleu-LCD.odt-Djl-Page: 14 / 18http://fr.wikipedia.org/wiki/?cran_?_cristaux_liquideshttp://fr.wikipedia.org/wiki/?cran_?_cristaux_liquideshttp://fr.wikipedia.org/wiki/Bande_Shttp://fr.wikipedia.org/wiki/Danse_des_abeilleshttp://fr.wikipedia.org/wiki/Abeillehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Insectehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Soleilhttp://fr.wikipedia.org/wiki/Pigeonhttp://fr.wikipedia.org/wiki/Vert?br?http://fr.wikipedia.org/wiki/Polarisation_(optiquehttp://matthieu.benoit.free.fr/affi-lcd.htmOPTIQUEGOMTRIQUEExercicesetApplications Eclipse Chraute PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DES AFFICHEURS LCD http://sti.tice.ac-orleans-tours.fr/spip//IMG/pdf/Commande_afficheur_cristaux_liquides.pdfAFFICHEUR PAR RFLEXION Il existe des afficheurs par transmission, mais ils ncessitent d'tre rtro-clairs par des led, ce qui consomment quelques dizaines de mA Les lectrodes sont TRANSPARENTES et souvent directement en contact avec le cristal liquide, ce qui provoque une circulation du courant, donc une lectrolyse nfaste des cristaux . Physique Applique-Lyce du Pays de soule 06/04/10-optiqgeomExoArcielRayVertBleu-LCD.odt-Djl-Page: 15 / 18OPTIQUEGOMTRIQUEExercicesetApplications Eclipse Chraute PRINCIPE DE LA ROTATION DU PLAN DE POLARISATION DE LA LUMIRE PAR LES CRISTAUX LIQUIDES :http://physique-eea.ujf-grenoble.fr/intra/Organisation/CESIRE/OPT/DocsOptique/Notices/afficheurLCD.pdf Physique Applique-Lyce du Pays de soule 06/04/10-optiqgeomExoArcielRayVertBleu-LCD.odt-Djl-Page: 16 / 18OPTIQUEGOMTRIQUEExercicesetApplications Eclipse Chraute CRISTAUX LIQUIDES ET TENSION DE COMMANDEhttp://sti.tice.acorleanstours.fr/spip//IMG/pdf/Commande_afficheur_cristaux_liquides.pdfUn afficheur transmet la lumire lorsquaucune diffrence de potentiel nest applique entre les 2 lectrodes dun lment. Llment afficher nest pas visible. Il ne transmet pas la lumire lorsquune diffrence de potentiel est appliqu entre les 2 lectrodes. Llment afficher est visible en noir. Physique Applique-Lyce du Pays de soule 06/04/10-optiqgeomExoArcielRayVertBleu-LCD.odt-Djl-Page: 17 / 18OPTIQUEGOMTRIQUEExercicesetApplications Eclipse Chraute CARACTRISTIQUES CONSTRUCTEUR DE L'AFFICHEUR DU TENSIOMTRE( Theme EL 2008)AFFICHEUR DE LA CARTE DIDACTIQUE Physique Applique-Lyce du Pays de soule 06/04/10-optiqgeomExoArcielRayVertBleu-LCD.odt-Djl-Page: 18 / 18

Recommended

View more >