Swisscontact Regional Report 2014 North and West Africa

  • Published on
    27-Jul-2016

  • View
    226

  • Download
    7

DESCRIPTION

 

Transcript

  • Afriquedu Nord et de lOuest

    Rapport Annuel 2014

  • 02 Rapport Annuel Afrique du Nord et de lOuest 2014

    Favoriser laccs lemploi et aux revenus pour de meilleures perspectives davenir des populations

    Laccs lemploi prsuppose une croissance conomique durable, qui soit porte par un secteur priv novateur, valorise les rgions pauvres en infrastructures et intgre les groupes de population dfavoriss en tant quacteurs du march. Ce crdo est le principe fondamental du travail de Swisscontact, qui se concentre sur quatre secteurs cls :

    Formation professionnelle : facilite laccs au march du travail et cre les conditions ncessaires lacquisition dun emploi et dun revenu.

    Promotion des PME : soutient les entre-prises locales en vue de renforcer leur comptitivit.

    Services financiers : donne accs des services financiers locaux tels que crdits, produits dpargne, de leasing ou dassu- rance.

    Gestion efficace des ressources : favorise une utilisation responsable des ressources par des mthodes de production efficaces en termes dnergie et de matriaux, ainsi que par des mesures de protection de lair et de gestion durable des dchets.

    Swisscontact cre ainsi les conditions-cadres adquates pour laction entrepreneuriale, qui sont ncessaires une conomie prive concurrentielle et respectueuse des principes sociaux et cologiques en tant que pilier de tout dveloppement.

    Swisscontact est une fondation indpendante cre en 1959 par des personnalits du monde conomique et scientifique suisse. Elle uvre exclusivement dans le domaine de la coopra-tion internationale au dveloppement et ralise des projets propres ou sur mandat depuis 1961. Swisscontact est proche du secteur priv depuis sa cration.

    En 2014, Swisscontact compte environ 900 collaborateurs dans 29 pays. Le sige de la fondation se trouve Zurich.

  • 03Rapport Annuel Afrique du Nord et de lOuest 2014

    Sommaire

    Prface 04

    2014 en chiffres 06

    Zones dintervention 08

    Projet en Tunisie 10

    Projets au Bnin 12

    Projets au Burkina Faso 16

    Projets au Mali 18

    Projets au Niger 24

    Vue densemble des projets 29

    Collaborateurs 34

  • 04 Rapport Annuel Afrique du Nord et de lOuest 2014

    Lanne 2014 sest rvle une nouvelle anne difficile pour les populations, les Etats et le secteur priv en Afrique du Nord et en Afrique de lOuest. La menace du flau Ebola, linsurrection populaire au Burkina Faso et linstabilit au Nord du Mali ont eu des effets ngatifs sur le dveloppement conomique, social et politique dans le Sahel. Nanmoins, les premires lections libres en Tunisie, une certaine stabilit politique au Bnin et une normalisation de la situation au sud du Mali donnent lespoir dun meilleur avenir.

    En 2014, Swisscontact a accompli, avec succs, une diversification de ses secteurs dintervention et de ses partenaires stratgiques. Ainsi de nouveaux bailleurs de fonds nous accompagnent aujourdhui: Le Secrtariat dEtat lEconomie suisse (Seco), lUnicef et lAgence Franaise de Dveloppement (AFD). Et des activits ont t lances autour dune nouvelle problmatique: la promotion dun tourisme intgr, porteur demplois, valorisant le patrimoine local et respectueux de lenvironnement, en Tunisie.

    En 2014, consolidationdes oprations de Swisscontacten faveur dune rgion fragile

    Afrique du Nord et de lOuest

  • 05Rapport Annuel Afrique du Nord et de lOuest 2014

    Le secteur de la formation et de linsertion professionnelle reste nanmoins le pilier central de Swisscontact en Afrique du Nord et de lOuest. Le chmage des jeunes et la vague dmigration qui en dcoule confirment que cette stratgie dintervention est toujours pertinente. Ainsi, Swisscontact a touch, en 2014, plus de 45 000 personnes dans les cinq pays de notre zone, travers lappui aux systmes de formation et dinsertion professionnelle.

    Pour Swisscontact, 2014 fut galement une anne dharmonisation de lensemble des outils de suivi, de mesure et dagrgation des rsultats et lapplication des mesures de scurit pour lensemble des employs de dans ces contextes fragiles.

    Pour 2015, Swisscontact a pour objectif de continuer consolider les programmes et les nouveaux investissements dans les ressources humaines internes (employs de Swisscontact) et externes (les bnficiaires de nos programmes : les jeunes, les femmes et les entrepreneurs).

    Nous remercions toutes les quipes de Swisscontact en Afrique du Nord et de lOuest, tous les acteurs de mise en uvre des projets et les partenaires financiers pour leurs efforts, leur excellente collaboration et leur contribution en faveur du dveloppement conomique, social et cologique de cette rgion.

    Nous nous rjouissons de poursuivre nos activits en 2015, grce votre confiance renouvele et la qualit de notre travail, dans une rgion dite difficile, mais habite par des populations magnifiques qui rvent dun meilleur avenir pour leur pays et pour elles-mmes.

    Ulrich StuckiDirecteur Afrique du Nord et de lOuest

  • 06 Rapport Annuel Afrique du Nord et de lOuest 2014

    2014 en chiffres

    45 269 personnes ont dmarr une formation ou un parcours dinsertion pro-fessionnelle dans lun des huit dispositifs dvelopps en Afrique du Nord et de lOuest.

    6 237 personnes ont (r)intgr un emploi ou cr un auto-emploi, notamment des jeunes non-scolariss ou dscolariss.

    12 579 personnes ont dvelopp leur activit conomique grce une formation, et ont ainsi amlior leurs conditions de vie, avec une augmentation de revenu dau moins 20%.

    7 171 personnes sont devenues mem-bres de groupes dpargne et crdit et ont pu dvelopper des activits gnratrices de revenus, crer des emplois permanents pour elles-mmes et leurs proches, et supporter des charges familiales.

    20 000 jeunes ont bnfici dun accompagnement pour leur orientation et leur insertion professionnelle.

    1 954 formateurs ont t renforcs pour amliorer la qualit de loffre de forma-tion propose aux jeunes.

    Plus de 800 dossiers de formation et dinsertion professionnelle touchant plus de 24 000 personnes ont t traits travers des mcanismes de financement des fonds nationaux (Bnin, Burkina, Mali), rgionaux (Mali) ou communaux (Burkina).

    347 nouveaux modules ont t dispenss par plus de 180 prestataires de formation, pour rpondre de faon pertinente aux be-soins locaux en termes demploi et dactivi-ts conomiques.

  • 07Rapport Annuel Afrique du Nord et de lOuest 2014

    Jeunes ruraux en formation professionnelle au sein dun SIFA (Site Intgr de Formation Agricole) pour apprendre

    les mtiers de lagriculture ou se perfectionner.Angoual Toudou, Niger.

  • 08 Rapport Annuel Afrique du Nord et de lOuest 2014

    Zones dintervention de Swisscontact en Afrique du Nord et de lOuest

    TunisieGouvernorat de Sidi BouzidGrand TunisGouvernorat de KasserineZones ctiresGouvernorat de Mdenine

    Bnin (Dpartements)AliboriAtacoraAtlantiqueBorgouCollinesCouffoDongaLittoralMonoOumPlateauZou

    Burkina Faso (Rgions)CentreSud-OuestEstCentre-Ouest

    Mali (Rgions)KayesKoulikoroMoptiSgouSikassoTombouctou

    Niger (Rgions)AgadezDiffaDossoMaradiNiameyTahouaTillabryZinder

  • N I G E R

    09Rapport Annuel Afrique du Nord et de lOuest 2014

    B U R K I N AFA S O

    T U N I S I E

    M A L I

    B E N I N

  • 10 Rapport Annuel Afrique du Nord et de lOuest 2014

    Programme Formation ProfessionnelleCe Programme a pour but damliorer lemployabilit des jeunes et lattractivit de la formation professionnelle (FP). Dbut en juin 2013, il est conduit en troite collaboration avec le Ministre de la FP et regroupe les principaux oprateurs publics de FP, ainsi que le secteur priv en associant systmatiquement les branches professionnelles concernes. Le Programme contribue galement tablir des partenariats public-priv et faciliter lmergence dune gouvernance multi-acteurs dans un contexte de transition dmocratique.

    Tunisie

    Outre un volet dappui institutionnel la nouvelle stratgie nationale de formation professionnelle, le programme comporte trois composantes :

    Dune part la composante modules de spcialisation certifis public-priv . Ce projet-pilote consiste mettre en uvre, dans les centres de formation publics, une offre de modules de formation post-diplme, destination des jeunes et des professionnels, afin quils se spcialisent en fonction des besoins du march du travail. La co-certification public-priv quasiment nouvelle en Tunisie doit permettre une meilleure reconnaissance des formations par les employeurs. Deux spcialits ont t labores en 2014 sur la base dune mthodologie valide par les partenaires ; elles seront dispenses en 2015 dans quatre centres de formation dans trois rgions. Deux autres spcialits sont en cours dlaboration, ainsi quune tude pour lextension du concept en 2016.

    Dautre part la composante entreprises dentranement (EE). Ce sont de vritables entreprises, mais dont la seule mission est la formation pratique et linsertion professionnelle de ses employs, chmeurs et primo-demandeurs demploi. Engags pour une dure de trois mois, ces employs temporaires sont encadrs par une quipe permanente de professionnels-formateurs expriments. Fond sur un concept existant et sur un transfert de savoir-faire entre la Suisse et la Tunisie, ce projet innovant a t adapt aux besoins des employeurs tunisiens. Un systme de certification des soft-skills (comportement au travail, comptences sociales) a notamment t mis en place. Ouvertes en mars 2014 Tunis, avec une augmentation graduelle des effectifs, les deux premires EE ont un taux de placement de 84% pour 55 chmeurs forms, dont 73% de femmes. En 2014, le projet sest galement attach mettre en place les lments dun dispositif complet permettant moyen terme son extension lchelle nationale.

  • 11Rapport Annuel Afrique du Nord et de lOuest 2014

    Rsultats 2014

    Composante modules de spcialisation : laboration dune mthodologie approprie; deux spcialits labores en 2014 ; deux autres en cours dlaboration ;

    Composante EE : 84% de taux de place-ment pour 55 chmeurs forms (dont 73% de femmes) ;

    Composante formation qualifiante : 124 personnes formes dans deux des rgions les plus pauvres du pays.

    Enfin la composante formation qualifiante . Afin de toucher les rgions les plus dfa-vorises, le programme organise des forma-tions qualifiantes de courte dure (moins dun mois) trs cibles en fonction des dbouchs conomiques existants, ou en renforcement des capacits de la socit civile, mergente en Tunisie. Suite une analyse des besoins, le programme facilite la cration de collaboration entre le secteur public, priv et associatif pour lorganisation de formations de qualit avec effet immdiat.En 2014, 124 personnes, dont 79% de femmes, ont t formes dans deux des rgions les plus pauvres du pays essentiellement dans les domaines de lagriculture et de llevage as-sociant diffrents types dacteurs afin dtablir des relations durables entre eux. Le programme a galement form 71 formateurs et responsa-bles dentreprises des mthodes pda-gogiques permettant la transmission des soft skills et de lesprit dentreprise.

    Les premiers employs temporaires en perfectionnement dans une entreprise dentranement.Tunis, Tunisie.

  • 12 Rapport Annuel Afrique du Nord et de lOuest 2014

    Projet dAppui la Formation Professionnelle Artisane (PAFPA)

    Bnin

    Le PAFPA vise accroitre les revenus et lemploi des artisans, grce au renforcement de leurs capacits et la consolidation du systme de formation professionnelle. Financ par la Direction du Dveloppement et de la Coopration (DDC) et Swisscontact, le Projet se tient de janvier 2013 dcembre 2016.

    En 2014, le Projet sest concentr sur la formation de jeunes apprentis qui visent lobtention du Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) ou du Certificat de Qualification aux Mtiers (CQM), sur lappui aux patrons (matres-artisans) qui ont bnfici de stages de perfectionnement, lappui aux groupements de femmes dans le dveloppement dactivits gnratrices de revenus, et la formation des formateurs.Le Projet sest aussi concentr en 2014 sur dmarrage, par le Ministre en charge de la Formation Professionnelle, du processus daccrditation des Centres de Formation Professionnelle, afin damliorer la qualit de la formation conduisant au CQP, de rpondre aux exigences professionnelles des entreprises et de faciliter linsertion des jeunes bnficiaires sur le march du travail. Laccrditation des Centres de Formation Professionnelle permettra aussi au Bnin de disposer dun systme institutionnalis de formation de formateurs.Dans ce cadre, le Projet a sign des conventions de partenariat avec les acteurs publics et privs au niveau central et local, notamment le Ministre en charge de la Formation Professionnelle et les organisations du secteur priv. Le sous-groupe Enseignement Technique et Formation Professionnelle des partenaires techniques et financiers et de certaines directions stratgiques impliques dans la formation professionnelle a reprsent une plateforme dchanges entre les acteurs pour la planification et la consolidation du secteur de la formation professionnelle.

    Rsultats 2014

    6 801 apprentis (dont 4 901 inscrits en premire anne) forms pour le CQP ;

    Obtention du CQP pour 653 apprentis, dont 352 femmes ;

    5478 apprentis forms pour le CQM, dont 4849 diplms ;

    Dix modules de perfectionnement des patrons labors (5 en plomberie et 5 en dcoration) ;

    115 patrons, dont 30 femmes, forms dans les modules de dcoration et de plomberie;

    Une tude sur les filires AGR porteuses finalise ;

    135 membres de groupements forms, dont 97 femmes. Parmi eux : 33 nouveaux membres, dont 28 femmes ;

    Trois nouveaux groupements appuys pour lachat de petits matriels ;

    Neuf collectifs dassociations accompagns dans le cadre du financement de lapprentissage de type dual ;

    82 formateurs forms en andragogie, techniques et outil de suivi de la formation duale et technique professionnelle ;

    55 Centres de Formation Professionnelle (sur 77) valus en couture, coiffure et mcanique deux roues pour la mise en uvre du CQP ;

    Un Centre de comptences identifi en construction mtallique.

  • 13Rapport Annuel Afrique du Nord et de lOuest 2014

    Couturires apprenties. Bnin.

  • 14 Rapport Annuel Afrique du Nord et de lOuest 2014

    Projet de Renforcement des Capacits des Agents de Sant des Centres de sant des localits dmuniesLe projet vise amliorer la qualit de loffre de soins, grce des programmes de formation pour les sages-femmes, infirmiers et aides-soignants. Financ par la Fondation MEDICOR, le projet a dmarr en janvier 2013 et prendra fin en dcembre 2016.

    Lanne 2014 a t consacre la rvision des modules ncessaires au renforcement des capacits des agents de sant conformment aux besoins de formation identifis, la poursuite de la formation des formateurs, au renforcement de capacits sur site des agents de sant de nouvelles localits, au suivi des formations par les comits de suivi installs sur le plan national et local et au dveloppement dun mcanisme de suivi-valuation.Ces activits visent amliorer non seulement la bonne organisation des services de soins mais aussi le respect de la dignit et de lintimit du patient. Ces changements doivent permettre daccroitre le taux de frquentation des centres de sant appuys, leurs recettes et les revenus des prestataires. Mais ces acq...

Recommended

View more >