Van Der Veen_ Paratre_a

  • Published on
    06-Jan-2016

  • View
    223

  • Download
    0

DESCRIPTION

tyr

Transcript

  • Lolke J. Van der Veen

    Sbastien Bodinga-bwa-Bodinga

    UUNNEE SSOOCCIITTTTRRAADDIITT IIOONNNNEELLLLEE NNOOIIRREE

    AAFFRRIICCAAIINNEE EETT SSEESS PPLLAANNTTEESSUUTTIILLEESS :: LLEESS VVIIYYAA DDUU

    GG AA BB OO NN

    Dnomination, catgorisationet utilisation des plantes

    (Ouvrage soumettre pour publication)

  • INTRODUCTION

  • INTRODUCTION

    La flore tropicale de lAfrique Centrale : richesse et diversit

    La flore tropicale de lAfrique Centrale se caractrise par son extrme richesse et sa trsgrande diversit. Elle recle plusieurs dizaines de milliers despces vgtales dontlintrt pour lhumanit et plus gnralement pour lcosystme de la plante tout entireest manifeste. Outre lquilibre cologique la fort offre lhomme des ressourcesnaturelles pour le prsent et pour lavenir. Les populations noires africaines qui viventdans ce milieu, ont su exploiter ces ressources avec une sagesse intuitive et empiriqueremarquable pendant de trs longs sicles. Le lexique geviya-franais de la flore dont ilsera question dans cet ouvrage, constitue un tmoignage intrigant de la manireharmonieuse dont ces peuples ont russi articuler nature et culture dans le domaine de laflore.

    La constitution dun savoir empirique

    Pour les Eviya du Gabon, peuple trs minoritaire vivant au centre du Gabon (voir cartes 1et 2 ci-aprs), tout comme pour de nombreux autres peuples de ce fascinant paysdAfrique Centrale, la fort est traditionnellement perue comme un lieu sacr, imprgnde mystres et de forces dont il convient de respecter scrupuleusement lharmonie etlquilibre internes tout moment. Les rapports que les membres de cette ethnieentretiennent avec ce milieu sont multiples et complexes.

    Dune part, les Eviya vivaient de la fort. Ils trouvaient en elle de quoi se nourrir etse chauffer, de quoi fabriquer les divers ustensiles dont ils avaient besoin et de quoi gurirou soulager leurs maux. La fort tait ainsi pour eux un lieu de vie qui fournissait lesmoyens de subsistance, alors que labsence de fort tait synonyme de disette ou defamine1.

    Dautre part, les Eviya et les groupes ethniques qui les entourent, vivent, envore denos jours, au milieu de la fort. Dans bien des cas, elle les cerne et se fait omniprsente.Pour survivre il tait indispensable jusqu trs rcemment de connatre ses lieux et de lespratiquer ; indispensable aussi de connatre ses lments constitutifs. Un non-initi se

    1. Le mot geviya pour la plaine ou la savane (-nz`a`a) signifie galement famine !

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    4

    perdait facilement en fort o tout se ressemble et se perdre dans ces lieux obscursimpliquait la plupart du temps la mort1. Il fallait donc apprendre sy reprer. Activer etaiguiser tous les sens, notamment la vue, lodorat et loue. La matrise cognitive de la fortet des plantes tait une ncessit absolue. Il fallait en outre apprendre se protger desforces et tres surnaturels qui, selon les croyances locales, peuplent les vgtaux, lesrivires et les ruisseaux, les chutes et certains autres lieux spcifiques.

    Toute exploitation sauvage dun tel environnement tait, dans une perspectiveculturelle traditionnelle du moins, simplement impensable parce que contraire la naturedes choses. Lorsque lhomme tait amen entrer dans ce lieu pour chasser ou pcher,pour cultiver ou encore pour cueillir quelques feuilles censes soigner ses maux, il taittenu daccomplir des gestes rituels afin dapaiser les esprits et les gnies du lieu. Cesactes taient lexpression dune dfrence profonde lgard de cet univers qui letranscendait et lui offrait ses richesses. Sen servir pour vivre est autoris dans lespritdun Moviya condition de rtablir lquilibre rompu.

    Cest ainsi quau fil des sicles sest constitu, grce linteraction intensive entreles hommes africains et la fort, un savoir empirique immense du milieu forestier. Cesavoir concerne bien videmment les repres physiques, les changements dus auxvariations saisonnires mais aussi tout ce que la fort offre dutilisable (fruits, feuilles,corces, racines, sves, bois, etc.) ainsi que lexploitation de tous ces lments pourlalimentation, la mdecine, les pratiques rituelles, la chasse et la pche, la construction descases et la fabrication dobjets, et bien dautres domaines encore. Il ncessite un longapprentissage.

    Il est certain que les populations bantoues du Gabon sont pour une partie de leursconnaissances de la fort au moins, redevables ceux que lon appelle les Matres de lafort, cest--dire les Pygmes (wa-b`Ong&O en geviya). Ceux-ci taient installs bienavant larrive des bantous et avaient dj appris domestiquer ce milieu extrmementriche mais peu accueillant pour lhomme. Le lexique geviya de la flore comporte quelqueslments qui font rfrence ces spcialistes de la fort. (Cf. les entres -penda dy-awabOngO et bo-kolo bw-a wabOngO.) Toutefois, le nombre de ces lments nestpas reprsentatif de lapport des Pygmes aux connaissances de la fort.

    Ces connaissances accumules avec le temps ne constituent pas un savoir unifi. Ilsagit bien plutt dun savoir dispers, fragment. Le Moviya moyen a desconnaissances qui lui permettent de faire face aux besoins du quotidien. Desconnaissances plus spcifiques sont dtenues par ceux qui frquentent le milieu forestierpour lexercice de la chasse ou de la mdecine. Ce sont en particulier les devins-

    1. Comme laffirme si bien le proverbe geviya : d`Kmb`an`a g&o p`Knd`K `a s&ab&ak&a m&od&Kg`a. Ce nesont que les inhabitus qui se perdent en fort.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    5

    gurisseurs (-ng`ang`a en geviya) qui inspirent crainte et respect aux autres membres dugroupe. Ils connaissent parmi les plantes de la fort celles qui restituent la sant et cellesqui peuvent causer la mort (poisons et contrepoisons), et ne partagent ce savoir quavec lespersonnes de leur choix. Il ny a gnralement pas de mise en commun des savoirsspcifiques entre tradipraticiens. Chacun veille garder minutieusement le secret des soinsthrapeutiques quil dispense.

    Un savoir millnaire doublement menac

    Il est bien connu que de lourdes menaces psent de nos jours sur les richesses de la forttropicale. Chaque anne des milliers dhectares de fort quatoriale africaine disparaissentet avec ceux-ci dinnombrables espces vgtales et animales. Lexploitation sauvage desressources naturelles risque de dclencher plus ou moins long terme une catastrophe lchelle plantaire dont les dgts seront inestimables. Elle donne dores et dj lieu ladisparition progressive des connaissances du milieu, notamment de celles qui concernentla pharmacope et les noms des vgtaux. Dici peu de temps, de nombreuses plantesdisparatront sans avoir t tudies scientifiquement et avec elles vraisemblablement ausside nombreux principes actifs susceptibles de soigner des pathologies que la mdecineoccidentale moderne ne sait pas encore combattre de manire efficace1.

    Une autre menace, toute aussi grave, pse sur la continuit des savoirs accumuls. Ilsagit du modernisme. Celui-ci occasionne une modification en profondeur du rapportentre les hommes et la fort. Le monde rural se transforme. Lhomme gabonais en seforgeant dautres modes de vie devient moins dpendant de la fort. Lcole moderne sesubstitue de plus en plus lcole de la fort. Les nouveaux moyens de transport et decommunication ont ouvert une brche dans la forteresse verte. Lconomie des villages semodifie et de nouvelles habitudes alimentaires sinstallent. Les centres dintrt sedplacent et lon assiste labandon progressif des valeurs traditionnelles.

    Cette volution a pour consquence fcheuse que la symbiose entre les hommes et lafort se relche et que les connaissances concernant cette dernire commencent svanouir.

    1. Daprs un article publi dans la revue Sciences et Avenir, moins de 2% des 90.000 plantes recensessous les tropiques ont t tudies du point de vue pharmacologique jusqu ce jour. (Piro P., Lapharmacologie lcole des sorciers, Sciences et Avenir, Hors Srie n 90, pp. 26-31).

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    6

    Qui sont les Eviya ?

    Les Eviya (/e-&Ky`a/, sing. /mo-&Ky`a/) sont un groupe ethnique bantou du Gabonqui aujourdhui noccupe plus quun seul village situ sur la rive droite de la Ngouni(affluent de lOgoou) proximit des rapides de Samba-Nagoshi et des chutes delImpratrice1 et entirement entour de formations forestires secondaires, en face de laville de Fougamou, au centre du pays. (Voir carte 1, ci-dessous.) La rgion autour deFougamou se situe entre 200 et 500 mtres au-dessus du niveau de la mer.

    l

    Gabon

    l l

    l

    l

    l

    l

    l Lambarn

    LIBREVILLE

    Oyem

    Port-Gentil

    Mouila

    Tchibanga

    Franceville

    OgooueOgoou

    e

    Nyanga Congo

    Guine Equitoriale

    Cameroun

    OCAN

    ATLANTIQUE

    llFougamou

    Sindara

    MTS D

    U

    CHAILLU

    0 100 200 km

    route principalefleuve, rivire

    EEvviiyyaa

    Ngouni

    Carte 1. Le Gabon et lhabitat des Eviya sur la rive droite de la Ngouni, en face de la ville deFougamou. La Ngouni est un affluent de lOgoou. Au sud-est de lhabitat des Eviya se situe leMassif du Chaillu o plusieurs affluents de la Ngouni prennent leur source.

    La rgion autour du village eviya est peu peuple et difficile daccs. Situe au nord-ouestdu Massif du Chaillu, elle est dlimite par deux rivires, lIkoy et lIkob, qui prennentleur source dans ce Massif et se caractrise par un climat quatorial de transition de la

    1. Entre Fougamou et Sindara. (Voir carte 1.)

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    7

    zone centrale. La hauteur des prcipitations se situe entre 1 800 et 2 000 mm/an etlhumidit relative dpasse les 80 % pendant toute lanne. Le village se trouve entour dedeux types de formations vgtales : lest par la fort des montagnes gabonaises qui estreste en grande partie inaffecte par les grandes exploitations forestires et o, comme lemontrera aussi le lexique, les Csalpiniaces sont bien reprsentes et lokoum (o-kumeen geviya et appel au Gabon larbre-roi)1, lalep (o-tEva en geviya) et lozigo (o-sigo en geviya) encore abondants. proximit du village et de la ville de Fougamou ontrouve des plantations, des jachres et forts dgrades. Les populations locales pratiquentun systme itinrant de brlis2.

    Les Eviya noccupent en ralit que trois quartiers sur quatre du village, savoirMavono, Mokaba et Byogo. Le quatrime quartier, celui de Ngwasa, est habit par desMitsogo qui appartiennent au mme ensemble ethnolinguistique rfrenc B30 dans laclassification de Malcolm Guthrie. Les noms de ces quartiers sont sans doute ceuxdanciens villages qui se trouvaient plus loin de la Ngouni lintrieur du pays3 et quisont abandonns de nos jours. (Voir carte 2, page suivante.)

    Le nombre dindividus appartenant ce groupe est trs restreint. Il est nanmoinsdifficile de le dterminer avec exactitude dans la mesure o plusieurs membres de lethnieont quitt leur village natal pour stablir dans les grandes villes telles que Libreville, Port-Gentil et Franceville. Les premiers documents crits ceux de lexplorateur Paul DuChaillu faisant mention des Eviya (les Avias) suggrent que dj au milieu du sicledernier, les Eviya ntaient plus trs nombreux. Il y est question de quelques villagesseulement dont certains se trouvaient, lpoque, dans un tat assez lamentable et mal enpoint. Depuis, la population eviya a encore considrablement diminu en nombre sousleffet de plusieurs pidmies (varicelle et variole entre autres) et aussi par assimilationavec les ethnies voisines, les Mitsogo et les Eshira (infra). Il y a une quarantaine dannes,Soret estimait leur nombre 3504. Tout laisse penser que les Eviya, linstar de plusieursautres ethnies du Gabon, sont actuellement en voie de disparition totale.

    Quasiment rien ne nous est connu de lhistoire antrieure de cette ethnie. Latradition orale que rapporte Bodinga-bwa-Bodinga5 est intressante mais elle est loindtre claire et comprend des lments historiquement invraisemblables. Le groupelinguistique auquel appartient leur langue prsente des affinits avec les langues venues du

    1. Pourtier (1989 : 35) attire lattention sur ltroite association entre lessence de cet arbre et le Gabon.2. Informations tires de Barret (1983). Dans cet ouvrage, Guy Caball prcise que la phytogographie estune science neuve au Gabon et que par consquent beaucoup de travail reste faire (p. 37).3. A 7 km environ.4. Dans Raponda-Walker (1960).5. Bodinga-bwa-Bodinga (1969).

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    8

    Nord et du Nord-Est. Une zone dorigine commune situe dans le Nord du Gabon, enloccurrence lIvindo, parat plausible1. Il est toutefois probable que les Eviya habitentcette rgion depuis fort longtemps maintenant et que de nombreux changes ont eu lieuentre les diffrentes ethnies sur place.

    Ngouni

    chu tes

    a val amo ntd ba rca dre cen tra l

    maison familiale Bodinga

    Zone EVIYA

    Mokaba

    Mavono

    marigot

    cole

    Ngwasa

    n n

    n

    Broussailles

    Habitation(s)

    n nn n n n

    n

    n

    n

    n

    nn

    n

    n

    n

    n

    n n

    n

    nn

    n n

    n

    n

    n

    n

    n

    n

    n

    n

    Fort second.

    Zone MITSOGO

    Vers anciens villages (7 km)

    Carte 2. Plan du territoire eviya tabli d'aprs un croquis dtaill ralis par Mose Modandi wa-Komba. L'emplacement du quartier Byogo n'y ayant pas t prcis, celui-ci n'a pas t indiqu surcette carte. La ville de Fougamou se trouve en face, sur la rive oppose de la Ngouni.

    La langue des Eviya sappelle le GEVIYA (/e-&Ky`a/). Cette langue typiquementbantoue appartient avec cinq autres parlers au groupe linguistique B302. Elle a nanmoinst assez fortement influence par leshira, une autre langue bantoue gographiquementvoisine mais appartenant un autre groupe linguistique, le B40. Cette influence est

    1. Van der Veen (1991).2. Pour le systme de rfrences, voir Guthrie (1948).

    dbarcadre centrale

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    9

    particulirement vidente dans le domaine du lexique (voir ci-aprs : Lnigme desdoublets et triplets lexicaux). Le lecteur intress pourra trouver une descriptionlinguistique dtaille dans Van der Veen (1991)1. Leshira est parl notamment dans largion de Fougamou et au sud de cette ville.

    Le lexique geviya-franais de la flore

    Le lexique spcialis qui suit comporte prs de 700 noms de plantes, simples oucomposs2 et de nombreuses prcisions sur lutilisation des plantes par les Eviya.Beaucoup de termes du lexique sont encore connus des jeunes locuteurs eviya maissigne inquitant ces derniers sont de moins en moins capables didentifiercorrectement les rfrents qui correspondent ces termes, sous linfluence, bien entendu,des facteurs dcrits ci-dessus.

    Le nombre de vgtaux identifis jusqu ce jour slve 4493. Ceux-ciappartiennent prs de 90 familles. Certaines de ces familles sont particulirement bienreprsentes. Il sagit des Annonaces (12 espces), des Apocynaces (16 espces), desAraces (11 espces), des Composes (13 espces), des Euphorbiaces (30 espces), desGramines (16 espces), des Lgumineuses-Csalpinies (21 espces), des Lgumi-neuses-Mimoses (11 espces), des Lgumineuses-Papiliones (17 espces), desMoraces (10 espces), des Palmaces (11 espces), des Ptridophytes (14 espces), desRubiaces (19 espces), des Solanaces (10 espces) et des Zingibraces (11 espces).

    Parmi les vgtaux non identifis, on trouve un nombre plus ou moins important dechampignons, de bananiers et de varits de manioc, de taro et digname.

    Le lexique fait clairement apparatre que la majeure partie des plantes utiles desEviya sont utilises des fins THERAPEUTIQUES. Il va de soi que les nombreusesproprits que les membres de ce groupe ethnique attribuent aux plantes devraient fairelobjet de tests scientifiques en laboratoire et dexpriences pharmacodynamiques sur leterrain. Ceci permettrait sans doute de mettre en vidence des principes actifs encoreinconnus. Mais il est dores et dj clair que lefficacit de nombreux vgtaux ne rside

    1. Van der Veen (1991).2. Ce chiffre important ne fait que souligner lampleur du prsent lexique par rapport dautres travaux.Pourtier (1989 : 150) signale par exemple lexistence dune liste de noms vernaculaires fang tablie par lePDFG dont le nombre ditems slve 355.3. Cette identification a pu se faire dune part grce aux locuteurs eviya eux-mmes (lors denqutesmenes par S. Bodinga-bwa-Bodinga, voir ci-aprs) et dautre part grce aux descriptions fournies dans lesouvrages de Raponda-Walker & Sillans (1961) (runissant prs de 1 000 espces !), de Saint-Aubin(1963), de Letouzay (1972) et de Pousset (1989).

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    10

    pas (exclusivement) dans leur composition chimique. Certaines plantes ont une valeurclairement symbolique et sont utilises au cours de rituels sociaux et religieux dont nousignorons souvent le dtail. Sans ce contexte, elles perdraient leur efficacit. Ce qui nesignifie pas que ces plantes soient sans importance pour le monde mdical. Elles peuventcontribuer notamment ltude de laction thrapeutique du symbolique sur linconscientde lhomme. Lutilisation que les Eviya font de larbre Strombosiopsis rigida(OLACACEE) (nomm mo-eba en geviya) illustre bien ce propos et ce cas nestcertainement pas un cas isol. Lcorce de cet arbre possderait certaines propritspermettant de soigner les maux de reins et les courbatures. Le nom lui-mme du vgtalest devenu opaque : il ne peut tre rapproch daucun autre lment lexical de la langue.Mais parmi les proprits smantiques rentrant dans la dfinition locale de ce vgtal, ontrouve la rectitude (physique) du tronc et la duret du bois. Ce sont justement ces traitssmiques qui fondent lutilisation thrapeutique du vgtal. Lcorce de cet arbre droit et bois dur transfrerait donc ces caractristiques sur le malade qui lingurgite.

    Comment le lexique a-t-il t mis au point ?

    Le lexique geviya-franais de la flore rassemble tous les termes dsignant des espcesvgtales ou des parties de vgtaux qui sont attests dans diffrents documents descriptifstablis initialement par Sbastien BODINGA-BWA-BODINGA, locuteur eviya soucieux de lasauvegarde du patrimoine ethnolinguistique de sa communaut. Le plus important de cesdocuments est sans doute celui qui a permis dlaborer le dictionnaire geviya-franais(Gedandedi sa geviya) sorti en 2002. Un autre document sur lequel sappuie le prsentouvrage portait exclusivement sur la pharmacope eviya1.

    Les termes provenant de ces documents ont tous t vrifis quant leur forme etleur contenu, et ensuite classs suivant lordre de lalphabet propos pour la languegeviya2. Ont t dtermins pour chacun dentre eux, la tonalit structurelle, la catgoriegrammaticale et les diffrents contenus. Dans ce travail, Mose Modandi wa-Komba nousa t dun grand recours. Ensuite, un travail de recherche minutieux men paralllement apermis didentifier un grand nombre de vgtaux, comme nous lavions dj prcis plushaut. Noms locaux et appellations scientifiques ont ainsi pu tre mis en correspondance.Les utilisations mdicinales indiques pour bon nombre de plantes semblent tre le rsultat

    1. La valeur symbolique de ces documents nchappera personne.2. Van der Veen (1991).

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    11

    dune compilation la fois de donnes recueillies sur le terrain par Sbastien Bodinga-bwa-Bodinga et de donnes empruntes Raponda-Walker & Sillans (1961)1.

    A qui sadresse cet ouvrage ?

    Cet ouvrage qui couvre diffrents champs dtudes sadresse un public diversificomprenant les botanistes la recherche de nouvelles espces vgtales, les linguistesafricanistes qui sintressent ltude des lexiques spcialiss, la comparaison deslangues et au sort dune langue en voie dextinction, les ethnologues fascins par ladiversit des cultures, les ethnopharmacologues en qute de nouveaux principes actifspouvant tre mis profit en mdecine, et, bien entendu, les diverses populations de cettergion dAfrique, en particulier celles du Gabon, qui vivent pratiquement toutes proximit de la fort tropicale et pour qui les plantes font encore partie intgrante de la viequotidienne. Peu nombreux sont les vgtaux mentionns dans le lexique qui ne fontlobjet daucun usage pratique, au point que lexpression usuelle plantes utiles prendles allures dun plonasme. Les plantes et arbustes sont utiliss dans le cadre des soinsthrapeutiques traditionnels, en cosmtique et pour la parure, pour la construction descases, pour la fabrication doutils et dautres artefacts, lors des rites dinitiation, etc.

    Comment lire le lexique ?

    Les entres sont globalement organises de la manire suivante : lentre lexicale estdonne en transcription phonologique et suivie de sa tonalit structurelle (H pour haut, Bpour bas, HB pour haut-bas, etc.2), de sa classe grammaticale (ici exclusivement deslexmes nominaux, do le n pour nom) et de la ou des classe(s) nominale(s) (voir ci-aprs). Sont prsents ensuite le ou les contenus smantiques du nom ainsi que ladsignation scientifique du vgtal si celui-ci a pu tre identifi, accompagne la plupart dutemps dindications sur lusage local (mdicinal ou autre) du vgtal en question et deprcisions sur le sens littral de lentre lexicale. En dernire position, on pourragalement trouver dventuels synonymes.

    Chaque entre lexicale est prcde dun prfixe marqueur de classe, spar duthme nominal par un tiret et plac entre parenthses. Il sagit gnralement du morphmeclassificateur du singulier. Pour les syntagmes nominaux de type N1 connectif N2 (o N

    1. Cette source nest cependant pas cite explicitement dans les documents de Sebastien Bodinga.2. Une lettre minuscule note un ton structurel flottant.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    12

    signifie nominal et le connectif exprime gnralement une relation dappartenance),lindice pronominal daccord, qui se place toujours devant le connectif, est galementindiqu. La marque - symbolise un prfixe zro, non segmental (non prononc), laplupart du temps de classe 9. Tout ceci est illustr par lexemple suivant, o les diffrentslments constitutifs de la rubrique sont spars par le signe # :

    (w-)aa

    aa

    bb

    bb

    ii

    ii

    (w-)aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    ee

    ee

    # BH (H+B HB) # n 11/10a # varit de liane grle # (litt.feuille de grandeur -> grande feuille), # MENISPERMACEE, Cissampelos owariensisP. Beauv. # Usage md. : maladies vnriennes (feuilles), cicatrisation des plaies (idem).# Syn. -ngwEndE -a pindi, mo-nyEmbEnyEmbE -a midyO.

    La transcription phonologique utilise dans le lexique respecte les principes de lalphabetscientifique du Gabon1. lexception des symboles indiqus dans le tableau qui suit, lessignes utiliss possdent tous la valeur que lAlphabet Phontique Internationale (A.P.I)leur attribue.

    Symboles Valeur phontiqueg

    v

    y j

    ng Ng

    ny W

    Tableau 1.Symboles dont la valeur phontique scarte de celle fixe par lAlphabet Phontique International.

    Le tableau 2 (voir ci-aprs) rcapitule les principaux marqueurs de classe nominaleprfixs (MN) ainsi que les indices pronominaux daccord correspondants (IP) du geviya.

    Les noms sont ncessairement marqus par un prfixe nominal de classeindpendamment de leur fonction syntaxique. Le systme comporte en tout 19 de cesMARQUEURS NOMINAUX. Une classe nominale comprend tous les noms recevant le mmemarqueur nominal. Seules les classes 1 et 2 prsentent des contenus smantiquementhomognes, dans la mesure o elles contiennent les noms dhumains et en particulier lesnoms dagent.

    Laccord en classe se fait dune part lintrieur des syntagmes nominaux etdautre part entre le nom sujet et le verbe prdicat et il est marqu au moyen de marqueursdaccord.

    1. Voir entre autres Van der Veen (1991).

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    13

    MN MAclasse ___C ___V dm. rfr. dt. conn. num. sujet objet1 mo- mw-m-

    1

    mo-

    2

    n&o- n&- mw&- w-

    -

    &o-?

    -a m&o-

    2 wa- w-wa-

    3

    w&a- w&- w&- w&- w&a- w&a w&a-

    3 mo- mw-m-

    4

    mo-

    5

    &o- w&- w&- w&-

    &-

    &o- &o &o-

    4 mi- my- m&K- my&- my&- my&- m&K- m&K m&K-5 e- -e-

    6

    &e- (&e-)

    &-

    (&e-)

    &-

    (&e-)

    &-

    &e- &e &e-

    5a di- dy- d&K- dy&- dy&- dy&- d&K- d&K d&K-6 ma- m-ma-

    7

    m&a- m&- m&- m&- m&a- m&a m&a-

    7 ge- gy-g-

    ge-

    8

    g&e- s&- s&- s&- g&e- g&e g&e-

    7a ge- s- g&e- s&- s&- s&- g&e- g&e g&e-8 e- e--

    &e- (&e-)

    &-

    (&e-)

    &-

    (&e-)

    &-

    &e- &e &e-

    9 - ny- n&e- n&- ny&- - - e &e-10 - ny- d&K- dy&- dy&- dy&- &K- d&K d&K-10a i- dy- d&K- dy&- dy&- dy&- &K- d&K d&K-

    1. Devant voyelle postrieure.2. Devant nominaux dverbatifs.3. Idem.4. Devant voyelle postrieure.5. Devant nominaux dverbatifs.6. Idem.7. Idem.8 Idem.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    14

    MN MA

    classe ___C ___V dm. rfr. dt. conn. num. sujet objet11 o- w-o-

    1

    &o- w&- w&- w&-

    &-

    &o- &o &o-

    13 to- tw- t&o- tw&- tw&- tw&- t&o- t&o t&o-14 bo- bw- b&o- bw&- bw&- bw&- b&o- b&o b&o-16 va- v- v&- v&- v&a17 go- gw- gw&- g&o19 vi- vy- v&K- vy&- vy&- vy&- v&K- v&K v&K-

    Tableau 2.Le systme des marqueurs de classe nominale et daccord. (Daprs Van der Veen, 1991, version reprise et

    complte au vu des donnes les plus rcentes)

    N.B. Les marqueurs daccord (MA) apparaissent devant les formes des dmonstratifs (proche et loign)(dm.), du rfrentiel (rf.), des dterminatifs (dt.), du connectif et du possessif (conn.), du numral(num.). Les indices pronominaux (IP) figurent devant la base verbale (sujet) et infixs celle-ci (objet).Pour certaines formes des variantes ont t releves. Les formes des classes 16 et 17 (classes locatives) sedistinguent du reste de par leur statut morphosyntaxique particulier (proclitiques ou prprfixes).

    Les noms sont subdiviss en GENRES qui sont caractriss soit par un couple demarqueurs nominaux de classe (genres binaires) soit par un seul marqueur nominal declasse (genres unitaires). Les appariements de classes correspondent une corrlation denombre (singulier vs pluriel). Le geviya possde une douzaine de genres binaires et autantde genres unitaires.

    Les appariements de classes nominales les plus frquents en geviya sont 1/2(humains), 3/4, 5/6, 7/8, 9/10, 11/10 et 11/10a. Pour ce qui est des noms de vgtaux ontrouvera essentiellement les couplages 3/4, 5/6, 7/8, 9/10 et 11/10a.

    Les entres sont organises alphabtiquement. Cette organisation a cr 20sections2. Certaines de ces sections regroupent des entres commenant par desphonmes diffrents. Il sagit des chapitres d (regroupant /d/ et /dy/), m (regroupant/m/ et /mb/), n (regroupant /n/, /nd/, /ng/, /ny/ et /nz/) et t (regroupant /t/ et/ts/). Les autres principes organisateurs sont les schmes tonals (lordre retenu tant H-HB-B-BH) et les classes nominales (n 1/2, n 3/4, etc.)

    1. Idem.2. Lordre retenu est le suivant : a, b, d, (e), E, f, g, i, k, l, m, n, o, O, p, r, s, t, u, v, (w) et y.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    15

    Lnigme des doublets et triplets lexicaux

    Lorsquon regarde trs attentivement le lexique, on peut sapercevoir quil existe dans unnombre relativement important de cas deux, trois ou mme plus de noms geviya pour unseul et mme vgtal1. Quelle peut bien tre lexplication de ce curieux phnomne ? Il sepourrait que ces doublets et triplets constituent des indices de lexistence dun vocabulaireparallle dexperts comme en fang, une autre langue du Gabon2. Une tude dtaille duphnomne a dmontr quil nen est pas ainsi. Le ddoublement partiel du lexique nepeut tre expliqu par lexistence dune double taxonomie locale des noms de plantes,lune populaire, lautre spcialise et initiatique. Il sexplique plus simplement parlemprunt et le CONTACT DES LANGUES.

    Lethnie de Eviya ainsi que leur langue sont, comme nous lavons dj indiqu plushaut, menaces de disparition3. Numriquement trs peu importants et subissant les effetsdes dparts pour les grandes villes et de lexogamie, les Eviya sont devenus plurilinguessuite lapprentissage de langues voisines souvent plus vigoureuses4. Ce plurilinguismeingalitaire exerce une pression toujours croissante sur le geviya, au niveau du lexique(intgration demprunts dans certains domaines spcifiques du lexique) mais aussi auniveau de la phonologie (variations au niveau des rgles dharmonie vocalique, de laphonotaxe5 et du systme tonal, introduction de nouveaux phonmes, etc.). La pratique dela langue diminue galement, ce qui a des consquences invitables pour lacquisition decette dernire par les jeunes enfants.

    Dans un trs grand nombre de cas, lun des noms de plante est propre au groupeB30 et lautre la langue eshira (i-sira, groupe B40), comme le montrent les rsultatsdes recherches prsents sommairement laide de quelques chiffres et pourcentages ci-dessous6. Ceci nest gure tonnant dans la mesure o les Eviya, les Mitsogo du mmevillage et les Eshira de Fougamou entretiennent des contacts trs intenses qui sont delordre du quotidien.

    Rsultats de ltude des doublets (85 dont 18 indtermins faute de donnespermettant de procder une comparaison) :

    1. Environ 22% des vgtaux sont dsigns par deux ou trois termes distincts (diffrences phonologiqueset/ou lexicales).2. Voir Van der Veen ( paratre, a).3. Voir Van der Veen (1991 : annexe VIII).4. Nous faisons abstraction ici du franais que parlent aussi la plupart des locuteurs.5. Les jeunes locuteurs nont pas les mmes ralisations vocaliques en fin de mot que les anciens. Cecisous linfluence de leshira.6. Pour le corpus, voir lannexe 1 du prsent ouvrage.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    16

    B30 + B40 : 37 % (25 doublets, dont 10 getsogo (langue B30) + B40)B30 + B30 : 6 % (4 doublets)B30 + non B40 : 1 % (1 doublet)B30 + gn.1 : 1 % (1 doublet)B40 + B40 : 4 % (3 doublets)geviya + B30 : 13 % (9 doublets)geviya + B40 : 4 % (3 doublets)geviya + B50 : 1 % (1 doublet)geviya + gn. : 9 % (6 doublets)geviya + geviya : 6 % (4 doublets) Total geviya + autre : 34 % (23)

    Rsultats de ltude des triplets : il ressort une prdominance de termes B30. Danstrois cas sur 12 (25 %), B30 (getsogo) et B40 (eshira) se trouvent runis. Tripletsentirement B30 : 25 % (3). Triplets entirement non B40 : 17 % (2).

    Du ct des lexmes uniques, on retrouve les mmes tendances (351 lexmesuniques dont 35 indtermins) :

    B30 (gn.) : 27 % (85 lexmes)getsogo (B30) : 11 % (34 lexmes)gepinzi (B30) : 2 % (7 lexmes)gevove (B30) : 0,3 % (1 lexme) Total B30 : 40 % (127)B40 (gn.) : 14 % (44 lexmes)eshira (B40) : 2,5 % (8 lexmes) Total B40 : 16,5 % (52)B10 : 1,3 % (4 lexmes)B50 : 0,3 % (1 lexme)Gn. : 29 % (92)geviya : 13 % (40) Total geviya : 13 % (40)

    Comment ce lexique sest-il form du point de vue linguistique ?

    Une tude dtaille dun nombre important dlments du lexique de la flore a permis defaire plusieurs observations intressantes quant aux procds de construction et auxprincipes de dnomination qui ont contribu sa formation. Le corpus, prsent danslannexe 2 de cet ouvrage, comprenait 334 lexmes en tout. Il sagit de tous les lexmescompris dans le lexique qui peuvent tre rapprochs de manire plus ou moins nette

    1. Cest--dire : gnralement attest dans la rgion.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    17

    dautres lments lexicaux de la langue. Ces derniers figurent dans le dictionnaire geviya-franais susmentionn.

    Le corpus fait apparatre une distribution intressante entre lexmes simples etlexmes composs. Les lexmes composs sont lgrement plus nombreux que leslexmes simples (173 composs contre 161 simples). La composition est donc biendveloppe au sein du lexique.

    Pour ce qui est des lexmes simples, on relve majoritairement des basesdissyllabiques1. Les trissyllabes, comme ge-belenge (46), e-gelenge (87), -nyEvEla (30), o-sakadi (32), mo-tokola (40), etc., sont peu nombreux. Un seulmonosyllabe a t inventori : o-ga (18). Mais cette forme est clairement dissyllabiquechez certains locuteurs geviya : o-gaa.

    Parmi les lexmes simples, on trouve galement quelques anciens composs devenusopaques quant leur structure : ge-pungulEla (92) et mo-tangani (121). La formemo-nyEnyEmbE (89) est le rsultat dune abrviation. Elle provient de mo-nyEmbEnyEmbE. Labrviation (ou troncation) est trs marginale, alors quelle estbeaucoup plus frquente dans certaines langues directement voisines.

    Dans un cas, on relve deux formes similaires pour un mme vgtal : -mbinzo eto-binzo (83/84). Ce doublet sexplique par lemprunt (voir la section prcdente). Lapremire forme a t emprunte une langue voisine, la seconde est la forme geviya.

    Les lexmes emprunts aux anciennes langues coloniales sont tous simples (voirlannexe 2 du prsent ouvrage). Ils sont au nombre de 17 (= 5 % du total). On trouveessentiellement des formes provenant du portugais, de langlais et du franais. Il est noter que le geviya utilise deux noms demprunt pour dsigner le goyavier : o-goyage(127) et -ngwaba (133). La premire forme est bien plus conforme la phonologie et lamorphologie du geviya que la seconde.

    Les appariements de classes les plus frquents sont ceux que nous avons indiqusplus haut : 3/4, 5/6, 7/8, 9/10 et 11/10a.

    Les composs comprennent 31 lexmes base rduplique, 132 syntagmescompltifs (N1 connectif N2) et 10 lexmes appartenant dautres types de compositionsmoins frquents. Pour les 31 lexmes redoubls, les appariements 3/4 et 7/8 sontparticulirement frquents. Accompagns dun redoublement de la base, ils ont une valeuraugmentative en geviya.

    1. La forme canonique de la base nominale tant dissyllabique (-CVCV).

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    18

    Les entres 193 et 203 montrent que N2 peut son tour tre un syntagme compltif,mais dans la grande majorit des cas ce nominal est simple. Le doublet 187/188sexplique par lemprunt.

    Les autres types de composition sont mineurs. Six entres relvent du type baseverbale + complment . Le doublet 325/326 sexplique comme les prcdents parlemprunt. Seulement deux entres ont la structure dun verbe conjugu (331 et 332) etdeux autres celle dun syntagme compltif ayant perdu le connectif (333 et 334).

    Ltude des principes de dnomination sappuie sur un examen pouss desrfrences1. Celles-ci peuvent tre directes, cest--dire explicites, et indirectes et doncimplicites. Le nombre total de rfrences directes slve 323 et celui des rfrencesindirectes 344. Les carts par rapport au total de 334 lexmes sexpliquent par le fait quecertaines expressions comportent plusieurs rfrences la fois et que pour dautres lesrfrences nont pu tre releves.

    Au niveau des rfrences directes on remarque la prpondrance de lunivers desVEGETAUX (121+11 rfrences) et celle du MONDE ANIMAL (55+5 rfrences). On trouveen outre 23 rfrences lhomme ou des groupes dhumains (tels que les Pygmes, voirci-aprs), 20 renvois des objets utilitaires, 19 renvois lcosystme (milieu naturel desvgtaux) et 15 renvois des parties du corps humains. Les autres rfrences sontstatistiquement peu importantes.

    Pour ce qui est des rfrences indirectes, on trouve pas moins de 246 renvois lensemble regroupant laspect morphologique des vgtaux, leur aspect chromatique, leurtaille, leur got, leur odeur, leur mode de croissance et leur milieu naturel. Ce chiffrecorrespond un pourcentage de lordre de 72 %. Le nombre de rfrences leffet oulaction du vgtal et lutilisation que lhomme en fait correspond un pourcentage delordre de 20 %. Les traits majoritairement retenus par les Eviya pour dnommer lesvgtaux correspondent donc surtout des caractristiques morphologiques, chromatiqueset comportementales2 des vgtaux. La rfrence indirecte ces proprits se fait,comme nous venons de le voir, travers des analogies (localement) perues avec desanimaux, avec des humains, avec des parties du corps humain ou encore avec dautresvgtaux. Cette sensibilit aux dtails touchant laspect et la morphologie des plantesest probablement la consquence du besoin impratif pour lhomme de se reprer dans celieu mystrieux et obscur quest la fort (cf. supra).

    Le plus frappant est sans doute que les noms des vgtaux ne font que fort peurfrence la maladie ou aux soins thrapeutiques que ce soit sur le plan dnotatif ou sur

    1. Se reporter notamment au classement prsent dans lannexe 2 ( la suite du corpus).2. Surtout des particularits ayant trait leur mode de croissance.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    19

    le plan connotatif. Le nombre de rfrences directes la maladie slve 11 (3,5 %) etcelui des renvois indirects 17 (5 %). Ceci est pour le moins surprenant vu limportanceet limpact de la mdecine traditionnelle1. Le lecteur trouvera ailleurs2 diffrenteshypothses concernant ce phnomne. La faible rfrence la maladie est probablement mettre sur le compte du monopole des tradipraticiens locaux (-ng`ang`a en geviya) et dece qui en dcoule, cest--dire le caractre dispers du savoir empirique (en labsence defdrations), le mode de transmission trs exclusif et secret de ce savoir miilnaire et aussilextrme diversit des applications thrapeutiques3. Les quelques rfrences attestesconcernent essentiellement la protection contre la maladie et le malheur par des moyensqui relvent de pratiques magico-religieuses largement rpandues (ftiches, gestes rituels,etc.).

    Les mcanismes rhtoriques et donc cognitifs les plus importants qui ont contribu la formation du lexique sont la mtaphore (au sens restreint), la synecdoque (une partiepour le tout) et la mtonymie (le plus souvent de leffet pour la cause4). Les synecdoquessont souvent doubles dune mtaphore dans la mesure o la partie retenue pour dsignerle tout est dans bien des cas nomme mtaphoriquement. Cette dernire est de loin lafigure la plus frquemment utilise.

    Certains nominaux en position de compltant (dans les constructions compltives)sont porteurs de connotations bien prcises :

    mo-taNgani Blanc5 cultiv, import-pindi fort sauvage-nzao lphant taille gigantesquewa-bONgO Pygmes dimension mystique, vie profonde-nzEO panthre (usage) ftichiste, sorcellerie-nzio chimpanz monde des anctres, des esprits

    Les Pygmes sont traditionnellement considrs comme les grands Matres de la fort6 etde la mdecine traditionnelle. Leur connaissance des plantes mdicinales est ingale.Toutefois, en cas de maladie, on ne demandera jamais un Pygme dtablir un

    1. Voir Van der Veen ( paratre, a)).2. Van der Veen ( paratre : chapitres XXVI et XXVIII).3. Voir Van der Veen ( paratre : chap. XXVIII).4. Dans les cas o il y a rfrence directe la maladie, la mtonymie est de type non-effet pour lacause .5. Littralement : le compteur (personne qui compte).6. La fort est symboliquement le lieu o demeurent les esprits des dfunts (la mort). Elle appartient aumonde nocturne (mystique). Les dfunts confrent aux lments de la fort une partie de leur nergie vitale,rgnratrice.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    20

    diagnostic. Ceci est socialement inconcevable. On lui accorderait en faisant cela, une placequi ne lui reviendrait pas. La panthre, animal nocturne redoutable, symbolise la forcemystique des personnes (sorciers) qui se ddoublent la nuit pour dvorer leur(s)victime(s). Le chimpanz est le symbole des pouvoirs quelque peu obscurs etimprvisibles des esprits. La plupart du temps, lorsque les gens rencontrent un chimpanzen fort, ils croient apercevoir un revenant (le monde des anctres faisant irruption dans leleur).

    La catgorisation locale des plantes et la classification scientifique : lments decomparaison

    La classification des plantes par les Eviya na rien dune taxonomie scientifique, mme siparfois certains regroupements despces ou de varits vgtales se rapprochentsensiblement des classes tablies par les botanistes occidentaux. Il est clair que les critresde classement ne sont pas les mmes la plupart du temps.

    Quelques faits intressants doivent tre mentionns ici. Les noms qui dnotent desvarits de plantes ne sont pas systmatiquement plus complexes que ceux qui dnotentdes espces. Cf. e-ake varit de manioc et -ganza varit darachide. Le degrdlaboration lexicale et le degr de complexit morpholexicale ne sont donc pas corrlsde manire absolue. Laccroissement de la complexit des lexmes est une tendance auniveau de la diffrenciation particularisante (niveau des subordonns).

    Un mme nom (ou expression nominale) peut dnoter deux espces au sensscientifique du terme (et mme parfois plus). Exemples : w-abe, o-bata, ge-bukubuku (chacun de ces noms renvoyant deux espces qui appartenent deuxfamilles diffrentes) et mo-tsongo (trois espces appartenant trois famillesdiffrentes). De la mme manire, un mme nom (ou expression nominale) peut dsignerplusieurs varits (dune mme espce) que la classification scientifique diffrencie sur leplan lexical. Exemples : ge-bOta, mo-lOli.

    Deux expressions (ou plus) de type N1 connectif N2 avec le mme nom de vgtaloccupant la position N1 et qui dnotent chacune une varit de plante diffrente au senslocal du terme (selon des critres localement importants), peuvent renvoyer des vgtauxqui en botanique sont considrs comme des espces diffrentes. Dans certains cas cesvgtaux appartiennent la mme famille de plantes, dans dautres ils appartiennent desfamilles diffrentes. Exemples : la paire mw-ale w-a mosEgE (wa odi amidyOkidyOki) citronnier de mer (OLACACEE) et mw-ale w-a motanganioranger (RUTACEE), le triplet bo-kolo bw-a maranda Hibiscus surattensis

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    21

    (MALVACEE), bo-kolo bw-a ngiya Begonia auriculata (BEGONIACEE) et bo-kolo bw-a wabOngO Cissus producta (AMPELIDACEE) ou encore lensemble e-komo Duvernoia dewevrei (ACANTHACEE), e-komo e-a mitungu Tephrosia vogelii(LEGUMINEUSE-PAPILIONEE), e-komo e-a mboka Vernonia cinerea (COMPOSEE) ete-komo e-a nzaa Eriosema glomeratum (LEGUMINEUSE-PAPILIONEE)1.

    Ltude dtaille de la manire (ou des manires !) dont les Eviya catgorisentlunivers complexe et vari des plantes et autres vgtaux reste faire. Celle-ci permettraitsans aucun doute daboutir des rsultats fort intressants.

    La flore dans les proverbes

    Les vgtaux sont bien reprsents dans les proverbes eviya. Les proverbes qui renvoientaux plantes illustrent merveille les rapports intensifs que les Eviya entretiennent avec lemilieu forestier. Nous nen citerons ici que quelques-uns titre dexemples. Les noms devgtaux se reconnaissent grce au soulignement.

    M ` ot`e `o m&a&e&Od&On^K, `o m&Eny`ag`an`o t`a g&o dy ` ab`K .Un arbre bois dur ne se reconnat qu ses feuilles.

    s ` on`o &o s`Eng`a &ew`e n`og`Knz&K, `o p`um`a n&a g`o t`em`a.A force de trop rcler le palmier-rotang, tu atteins la moelle.(A force dennuyer quelquun, on finit par lexasprer. Le palmier-rotang est utilisen vannerie.)

    k& Ond`O , k`Ets`u n&a g`et`o`a.Le rgime de bananes, on le coupe, parce quon en a besoin.

    M`og`unz&K w`a ` ek ` om`o 2 `a s&at&ub&uk&u n&a mw`Eng`E.Celui qui la pche se sert de la Tphrosie vnneuse, ne sera pas mordu par unbrochet.

    W ` ab&e , `a `ok`an`o m&ang`a g`o ms`Kng`K.Larbre beurre (Mimusops djave) rpand lodeur (pourri (de ses fruits)) jusqulendroit o lon garde le poisson sch.

    1. Voir aussi les diffrents types de -nongo.2. Forme abrge de e-komo e-a mitungu.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    22

    n`ak&as`ang`Kl`e`a `ok& um`e , t`a &o s`Kp`um`e v&ets`Kn&a .Ne te vante pas dun okoum avant dtre arriv son pied.

    Pour en savoir plus

    Deux listes ont t places en annexe. La premire, prpare partir du lexique, prsentetous les vgtaux identifis partir de leur dsignation scientifique (genre/espce, famille)et accompagnes de prcisions sur lusage que les Eviya en font. Les prsumesproprits thrapeutiques sy trouvent donc galement rcapitules.

    La seconde expose le corpus de 334 lexmes qui a servi de base ltude desprocds de construction et des principes de dnomination qui ont contribu la formationdu lexique. Cette longue liste avec ses nombreux exemples met entre autres en videncelesquels des aspects des vgtaux ont le plus retenu lattention des locuteurs eviya.

    Pour mieux comprendre le Gabon en tant quespace largement couvert par desformations forestires nous nous contentons de renvoyer le lecteur des ouvrages tels quePourtier (1989)1. Ce dernier propose des analyses intressantes notamment du rapportque les populations gabonaises entretiennent avec la fort omniprsente et de linfluenceque cette dernire a pu avoir sur leur mode de vie et sur leurs reprsentations de lespace2.

    Le lecteur est galement invit dcouvrir dautres aspects de la culture et de lalangue des Eviya travers les diffrents ouvrages publis par les auteurs du prsent livre,(voir rfrences bibliographiques ci-aprs) et en particulier travers la lecture du toutnouveau dictionnaire geviya-franais (Van der Veen & Bodinga-bwa-Bodinga 2002). Cedernier comporte plus de 6000 entres lexicales illustres par de nombreux exemples engeviya, et constitue un vritable prisme de lunivers culturel des Eviya.

    REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUESBARRET J. et al. (eds.) (1983), Gographie et cartographie du Gabon : atlas illustr,

    Paris, EDICEF.BODINGA-BWA-BODINGA S. (1969), Traditions orales de la race eviya, Paris, T.M.T.BODINGA-BWA-BODINGA S. & L. J. VAN DER VEEN (1993), Plantes utiles des Evias :

    Pharmacope, Pholia, 8, pp. 7-66.

    1. R. Pourtier est professeur de Gographie tropicale et sest spcialis dans ltude de lAfrique Noirecontemporaine.2. Pourtier, p. 152, au sujet de la courte vue que la fort impose lhumain.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    23

    BODINGA-BWA-BODINGA S. & L. J. VAN DER VEEN (1995), Les proberves evia et lemonde animal, la communaut evia travers ses expressions proverbiales, Paris,LHarmattan, 96 p.

    GUTHRIE M. (1948), The Classification of the Bantu Languages, Londres, I.A.I.LETOUZEY R. (1972), Manuel de botanique forestire, Afrique tropicale, tomes 2A et 2B,

    Nogent-sur-Marne, Centre technique forestier tropical (CTFT).POURTIER R. (1989), Le Gabon, tome 1 : Espace-histoire-socit, Paris, LHarmattan.POUSSET J.-L. (1989), Plantes mdicinales africaines, utilisation pratique, A.C.C.T. -

    ELLIPSES, 156 p.RAPONDA-WALKER A. (1960), Notes dhistoire du Gabon, Mmoire de lI.E.C.,

    Brazzaville.RAPONDA-WALKER A. & R. SILLANS (1961), Les plantes utiles du Gabon : essai

    d'inventaire et de concordance des noms vernaculaires et scientifiques des plantesspontanes et introduites, Encyclopdie biologique 56, Paris, Lechevalier, X-614 p.

    SAINT-AUBIN G. P. de (1963), La fort du Gabon, Nogent-sur-Marne, Centre techniqueforestier tropical (CTFT).

    VAN DER VEEN L. J. (1991), Etude compare des parlers du groupe Okani -B 30(Gabon), Thse de doctorat dUniversit (nouveau rgime), Universit Lumire-Lyon 2.

    VAN DER VEEN L. J. (1999), Les Bantous eviya (Gabon-B30) : langue et socittraditionnelle, Note de synthse prsente en vue de lobtention de lHabilitation Diriger des Recherches, Universit Lumire-Lyon 2.

    VAN DER VEEN L. J. (ed.) ( paratre, a), Maladies, remdes et langues en AfriqueCentrale. Ouvrage collectif en prparation.

    VAN DER VEEN L. J. ( paratre, b), Les noms des plantes mdicinales eviya, in L. J.Van der Veen (ed.), Maladies, remdes et langues en Afrique Centrale, chapitreXXVI.

    VAN DER VEEN L. J. ( paratre, c), Bilan de ltude des noms des plantes mdicinales,in L. J. Van der Veen (ed.), Maladies, remdes et langues en Afrique Centrale,chapitre XXVIII et annexe 3 (corpus).

    VAN DER VEEN L. J. & S. BODINGA-BWA-BODINGA (2002), Gedandedi sa geviya,Dictionnaire geviya-franais, Collection Langues et littratures de lAfriqueNoire , XII, Louvain/Paris, Editions Peeters.

  • LEXIQUE GEVIYA-FRANCAIS DE LA FLORE

  • -a-

    (e-)aa

    aa

    bb

    bb

    ee

    ee

    B n 5/6 fruit de lArbre beurre.(w-)aa

    aa

    bb

    bb

    ee

    ee

    B n 11/10a 1 varit detrs grand arbre, SAPOTACEE, Arbre beurre, Mimusops djave Engl. Usagemd. : maux des reins (dcoction delcorce), douleurs rhumatismales(beurre en frictions). 2 varit demanioc doux, EUPHORBACEE. Voiraussi les entres e-yabe et -nzabe.

    (w-)aa

    aa

    bb

    bb

    ii

    ii

    (w-)aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    ee

    ee

    BH(H+B HB) n 11/10a varit de lianegrle (litt. feuille de grandeur grande feuille), MENISPERMACEE,Cissampelos owariensis P. Beauv.Usage md. : maladies vnriennes(feuilles), cicatrisation des plaies(idem). Syn. -ngwEndE -apindi, mo-nyEmbEnyEmbE -a

    midyO.

    (w-)aa

    aa

    bb

    bb

    ii

    ii

    (w-)aa

    aa

    pp

    pp

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    BH(H+B H) n 11/10a varit de grandarbre bois dur (litt. feuille de Urenalobata).(w-)aa

    aa

    bb

    bb

    ii

    ii

    (w-)aa

    aa

    tt

    tt

    ss

    ss

    ii

    ii

    nn

    nn

    aa

    aa

    BH(H+B BH) n 11/10a varit de petiteplante parasite qui grimpe au pied desarbres et qui pousse au bord desrivires (litt. feuille de sang),ARACEE, Culcasia sp. Elle a unfeuillage en forme de flche et sesgraines sont rouges. Usage md. :soins de la lpre.

    (e-)aa

    aa

    ee

    ee

    HB n 5/6 noix de cola. n 6rouille.(w-)aa

    aa

    ee

    ee

    HB n 11/10a varit darbre,STERCULIACEE, Colatier noixrouges, Cola nitida A. Chev. Syn. mo-mbEmO.

    (e-)aa

    aa

    kk

    kk

    ee

    ee

    BH n 5/6 varit de maniocdoux, EUPHORBIACEE. || Le senspremier de ce nom est : ovaire, uf.(mw-)aa

    aa

    ll

    ll

    ee

    ee

    B n 3/4 varit dar-brisseau pineux, RUTACEE, Citron-nier, Citrus limonum Risso. Usagemd. : ulcres gangrneux (tranches decitron chaudes cuites ltuve avec dela poudre de bois rouge), dysenterie(bains de sige leau de citron),blennorragie (racines bouillies),coliques (macration de la pelurejaune), traitement de la fivre (feuillesen lotions ou jus en frictions sur lecorps).(mw-)aa

    aa

    ll

    ll

    ee

    ee

    (w-)aa

    aa

    mm

    mm

    oo

    oo

    ss

    ss

    EE

    EE

    gg

    gg

    EE

    EE

    ((

    ((

    ww

    ww

    --

    --

    aa

    aa

    oo

    oo

    dd

    dd

    ii

    ii

    --

    --

    aa

    aa

    mm

    mm

    ii

    ii

    --

    --

    dd

    dd

    yy

    yy

    OO

    OO

    kk

    kk

    ii

    ii

    dd

    dd

    yy

    yy

    OO

    OO

    kk

    kk

    ii

    ii

    ))

    ))

    B (H+B ??(H+B HB (h+B B+B))) n 3/4 ou11/10a varit darbrisseau pineuxpoussant le long du littoral,OLACACEE, Citronnier de mer (litt.citronnier du sable (du fleuve clapotis)), Ximenia americana L. Lapulpe du fruit est comestible. Usagemd. : morsures de serpents etdautres btes venimeuses (feuillesappliques sur les morsures), purgatif(amande du fruit).

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    26

    (mw-)aa

    aa

    ll

    ll

    ee

    ee

    (w-)aa

    aa

    mm

    mm

    oo

    oo

    tt

    tt

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    nn

    nn

    ii

    ii

    B (H+B H) n 3/4 varit darbre,RUTACEE, Oranger (litt. citronnier duBlanc), Citrus sinensis Osbeck.(e-)aa

    aa

    ll

    ll

    ee

    ee

    B n 5/6 1 fruit de larbremo-ale, citron (coup, il est utilis enpansement pour empcher le d-veloppement du panaris). 2 fruit de(m)w-ale w-a motangani,

    orange.(e-)aa

    aa

    ll

    ll

    ee

    ee

    (e-)aa

    aa

    kk

    kk

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    OO

    OO

    B (H+BBH) n 5/6 fruit de (m)w-ale w-amotangani, orange douce (litt.citron de douceur), importe par lesPortugais.(e-)aa

    aa

    ll

    ll

    ee

    ee

    (e-)aa

    aa

    nn

    nn

    dd

    dd

    oo

    oo

    ee

    ee

    B (H+BBH) n 5/6 orange amre (litt. citrondamertume). Syn. e-mOgE. Fruit delarbre o-mOgE (Citrus aurantium).(w-)aa

    aa

    ll

    ll

    ee

    ee

    B n 11/10a varit darbre,RUTACEE, Citronnier, Citrus limonumRisso.(w-)aa

    aa

    ll

    ll

    ee

    ee

    (w-)aa

    aa

    pp

    pp

    ii

    ii

    nn

    nn

    dd

    dd

    ii

    ii

    B (H+BH) n 11/10a varit de petit arbrepineux (litt. citronnier de la fort),RUTACEE, Citropsis le Testui Pellegr.Epines tales, feuilles en gnraltrifolies, ptiole non ail. Fruitflasque, subsphrique, jaune maturit.(w-)aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    H n 11/10a varit deliane, LEGUMINEUSE-MIMOSEE, Enta-da gigas Fawc. & Rendle. Usagemd. : bains de sige pour nouvellesaccouches ou personnes souffrantdanmie (dcoction de lcorce),blennorragie (idem).

    (w-)aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    (w-)aa

    aa

    mm

    mm

    aa

    aa

    kk

    kk

    ee

    ee

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    H(H+B B) n 11/10a varit de grandarbre de la fort (litt. w-amba dutatouage).(m-)aa

    aa

    mm

    mm

    uu

    uu

    (m-)aa

    aa

    nn

    nn

    zz

    zz

    ww

    ww

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    B(H+B HB) n 6 varit de planteherbace robuste et odorante (litt. vindu/des Colibri(s)), LABIEE, Leonotisafricana Briq. Usage md. :cicatrisation des plaies de lacirconcision (feuilles). Usage rituel :les feuilles sont utilises pour concluredes pactes entre poux ou amants). | |Autre sens : leau qui sjourne dans lecalice de fleur blanche damomecannele que les colibris sucent.(w-)aa

    aa

    nn

    nn

    dd

    dd

    ee

    ee

    B n 11/10a varit degrand arbre, RUBIACEE, Randiawalkeri Pellgr. Usage md. : coliqueset vers intestinaux (fruits enlavements), remde nergtique (corceen potion).(m-)aa

    aa

    nn

    nn

    dd

    dd

    aa

    aa

    rr

    rr

    ee

    ee

    nn

    nn

    ii

    ii

    B n 6 (ou n5/6)varit darbre, RUTACEE,Mandarinier, Citrus reticulata Blanco.(e-)aa

    aa

    nn

    nn

    ii

    ii

    BH n 5/6 1 herbe (termegnrique). 2 plante, vgtal (termegnrique).

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    27

    -b-

    (o-)bb

    bb

    aa

    aa

    dd

    dd

    aa

    aa

    BH n 11/10a varitdarbre, LEGUMINEUSE-MIMOSEE,Arbre semelles, Pentaclethramacrophylla Benth. Prparation dupain de mo-dika.(ge-)bb

    bb

    aa

    aa

    dd

    dd

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    B n 7/8 varit demanioc tubercule doux, EUPHOR-BIACEE. Voir aussi ge-valango.|| Autre sens : canard domestique.(e-)bb

    bb

    aa

    aa

    dd

    dd

    ii

    ii

    (e-)aa

    aa

    nn

    nn

    yy

    yy

    OO

    OO

    gg

    gg

    OO

    OO

    HB(H+B HB) n 5/6 varit de liane dehaute futaie tiges anguleuses aplaties,qui senroulent et prennent les formesles plus bizarres mesure quelles sedveloppent (litt. combat desserpents), LEGUMINEUSE-PAPILI-ONEE, Milletia gagnepaineana Dunn.Usage md. : maux de dents(dcoction de la tige utilise engargarismes). Syn. e-bumba e-apele.

    (o-)bb

    bb

    aa

    aa

    kk

    kk

    aa

    aa

    B n 11/10a varit degrand arbre, LEGUMINEUSE-CESAL-PINIEE, Bois de rose dAfrique,Guibourtia tesmannii J. Lonard.Usage md. : nettoyage des plaies etblennorragie (dcoction des corces).(o-)bb

    bb

    aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    H n 11/10a varitdarbre, EUPHORBIACEE, Crotonoligandrum Pierre & Hutch. Usagemd. : coliques (corce), chancre dunez (corce rduite en poudre). Usagerituel : lcorce est offerte aux espritsdes anctres.

    (o-)bb

    bb

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    HB n 11/10a varit decolatier, STERCULIACEE, Colatier noix blanches, Cola nitida A. Chev.Usage md. : diarrhe (noix rduitesen poudre), gale (idem), ulcres (idem).A rapprocher du verbe e-bangatuer ?(ge-)bb

    bb

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    B n 7/8 1 rgime debananes (nom gnrique). 2 varitde bananier-plantain, grossesbananes communes des marchsgabonais, MUSACEE. Aussi : bananierde mauvais prsage, rgime double,parfois triple.(ge-)bb

    bb

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    ll

    ll

    aa

    aa

    B n 7/8 1 varitdarbre gant de la fort, LEGU-MINEUSE-CESALPINIEE, Copalier,Guibourtia demeusii J. Lonard. Boisdur et rsistant. 2 rsine fossilise decet arbre, copal noir. Usage md. : anti-poux (les graines torrifies etpulvrises).(ge-)bb

    bb

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    ++

    ++

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    ll

    ll

    ee

    ee

    H+HB n7/8 varit de sous-arbrisseau, ACAN-THACEE, Acanthe pineuse, Acanthusmontanus T. (Litt. ce qui tueligname ?) Anders. Usage md. :vomitifs pour petits enfants(macration des feuilles), toux(infusion des feuilles), affectionscardiaques (jeunes pousses crues avecdu sel) ; maux de ventre et nauses desfemmes (jeunes pousses, cuites avecdes arachides ou du beurre de mo-

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    28

    dika) ; syphilis (tiges macres),scarifications contre les douleursrhumatismales qui prcdent le pian(pines). Usage alimentaire : fabri-cation de sel partir des cendres (desfeuilles) laves et filtres. Aussi -mbangambala.

    (o-)bb

    bb

    aa

    aa

    nn

    nn

    zz

    zz

    aa

    aa

    (w-)aa

    aa

    nn

    nn

    zz

    zz

    aa

    aa

    gg

    gg

    oo

    oo

    B(H+B B) n 11/10a varit darbreavec dassez forts accotements labase et corce gris-cendr (litt. ctedlphant), SAMYDACEE, Homaliumle testui Pellegr. Usage md. : orchite(dcoction de lcorce mlange aveccelle de ge-sanga et le cur dupalmier huile, en breuvage), remdedonn aux femmes nouvellementaccouches (remde compos derpures dcorce de cet arbre, de mo-kEngEkEngE avec -nongo -a

    modi). || Autre sens : toit une seulepente.(o-)bb

    bb

    aa

    aa

    tt

    tt

    aa

    aa

    H n 11/10a deux varitsde lianes : 1 LEGUMINEUSE-MIMOSEE, Acacia pennata Willd. Ilsagit dune liane haute futaie. Syn.ge-kunde. 2 RUTACEE, Toddaliaaculeata Pers. Usage md. : blen-norragie (macration de lcorce).Sans doute rapprocher du verbe e-bata monter.

    (o-)bb

    bb

    aa

    aa

    tt

    tt

    aa

    aa

    ((w-)aa

    aa

    gg

    gg

    ee

    ee

    kk

    kk

    uu

    uu

    nn

    nn

    dd

    dd

    ee

    ee

    )

    H ((H+B HB)) n 11/10a varit deplante suffrutescente, LEGUMINEUSE-MIMOSEE, Mimosa pigra L. Usagemd. : rhumes de cerveau (macrationdes rpures de racines introduite dans

    les narines). Usage rituel de collyre(initiation au Bouiti). Syn. ge-kunde.

    (mo-)bb

    bb

    aa

    aa

    tt

    tt

    aa

    aa

    B n 3/4 feuille terminalede manioc pile. On la prpare souventavec de lhuile. Elle est mangecomme lgume. Mbt wg&engnz. Feuille terminaleprpare sans huile. Mbt ws&usb. Feuille terminale prpare la sauce de noix de palme. Donnesouvent aux nouvelles accouchespour leur permettre daugmenter lascrtion du lait.

    (e-)bb

    bb

    ee

    ee

    HB n 5/6 varit de bananier-plantain, stipe court et fruits courts etgros. MUSACEE.(o-)bb

    bb

    ee

    ee

    ee

    ee

    HB n 11/10a varit degrand arbre, BURSERACEE, Abeul,Canarium schweinfurthii Engl. Fruitscomestibles. Usage md. : lavements(corce des jeunes arbres), propritsstimulantes et diurtiques (rsine).(ge-)bb

    bb

    ee

    ee

    ll

    ll

    ee

    ee

    nn

    nn

    gg

    gg

    ee

    ee

    HB n 7/8 varitdarbre trs commun, RUBIACEE,Psychotria gaboniae Hiern. Les Eviafaisaient de son bois des entraves quelon mettait aux jambes des captifs etdes esclaves rcalcitrants. Cons-truction des toitures (les sillonsrectilignes). Usage md. : lavements(macration de lcorce). Les fruitssont mangs par les pigeons verts. Arapprocher du verbe e-bela jurer ?(e-)bb

    bb

    ee

    ee

    mm

    mm

    bb

    bb

    ii

    ii

    H n 5/6 varit darbre,ANNONACEE, Cleistopholis glauca

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    29

    Pierre. Lcorce sert faire descloisons et des portes. Les fibrespermettent de fabriquer dexcellentescordes et des courroies de charges.Usage md. : vomitif (dcoction delcorce), gale (macration des rpuresen lotions). Syn. -konzo, mo-rolo. || Ce nom veut dire aussi :pigeon domestique.(e-)bb

    bb

    ee

    ee

    nn

    nn

    dd

    dd

    ee

    ee

    B n 5/6 1 varitdarbre, EUPHORBIACEE, Crotontchibangensis Pellegr. Usage md. : ladcoction des feuilles est employe enlavements. 2 varit de champignoncomestible chapeau dabord conique,puis en forme de bouclier, qui poussesur le tronc de larbre ge-sanga.(e-)bb

    bb

    ee

    ee

    nn

    nn

    dd

    dd

    ee

    ee

    (e-)mm

    mm

    aa

    aa

    ii

    ii

    dd

    dd

    aa

    aa

    nn

    nn

    ii

    ii

    B(H+B+H) n 5/6 varit darbre (litt.e-bende (qui est) noir), EUPHOR-BIACEE, autre nom pour Crotontchibangensis (?). Voir aussi e-bende.

    (e-)bb

    bb

    ee

    ee

    nn

    nn

    dd

    dd

    ee

    ee

    (e-)aa

    aa

    vv

    vv

    EE

    EE

    pp

    pp

    EE

    EE

    rr

    rr

    EE

    EE

    B(H+B H) n 5/6 varit darbre boisblanc (litt. e-bende blanc),EUPHORBIACEE, Croton wellensii DeWilld.

    (mo-)bb

    bb

    EE

    EE

    nn

    nn

    zz

    zz

    EE

    EE

    gg

    gg

    EE

    EE

    aa

    aa

    H n 3/4 varitdherbe rudrale annuelle odeurforte, LABIEE, Aeolanthus lamborayiDe Willd. Cest une mauvaise herbe feuilles dentes. A rapprocher du verbee-bEnzEgEa se casser.

    (mo-)bb

    bb

    EE

    EE

    nn

    nn

    zz

    zz

    EE

    EE

    gg

    gg

    EE

    EE

    EE

    EE

    H+HB? n 3/4varit de plante leve, COMPOSEE,

    Bidens pilosa L. Cest une mauvaiseherbe qui donne des graines noires deux dents, qui sattachent auxvtements. Usage md. : filaire delil, cicatrisation des plaies. Arapprocher du verbe e-bEnzEgEase casser.

    (ge-)bb

    bb

    EE

    EE

    tt

    tt

    EE

    EE

    BH n 7/8 1 varit deplante herbace, ARACEE, taro, Colo-casia esculentum Schott. 2 feuillecomestible du taro. A rapprocher duradical -b`Et- forger ?(ge-)bb

    bb

    EE

    EE

    tt

    tt

    EE

    EE

    (s-)aa

    aa

    mm

    mm

    ii

    ii

    gg

    gg

    ee

    ee

    ss

    ss

    ii

    ii

    B(h+B HB) n 7/8 varit de planteaquatique fixe au sol par un rhizometubreux, fruit globuleux de la tailledune pomme (litt. taro des gnies),NYMPHEACEE, Nnuphar blanc destangs, Nymphaea lotus L. Usagemd. : ulcres (feuilles en appli-cations), gale (idem). Les femmesenceintes consomment les feuillescuites ltuve.

    (-)bb

    bb

    ii

    ii

    ll

    ll

    ii

    ii

    B n 9/10 varit de lianegrle, MENISPERMACEE, Patate duGolfe de Guine, Dioscoreophyllumcumminsii Diels. Usage alimentaire :rhizome charnu mang cuit.(-)bb

    bb

    ii

    ii

    ll

    ll

    ii

    ii

    (-)aa

    aa

    bb

    bb

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    B(b+B ??) n 9/10 varit darbrisseau rameaux pendants (litt. bili de (?)),AGAVACEE, Dracaena le testuiPellegr. Les tiges servent faire descannes.

    (o-)bb

    bb

    ii

    ii

    nn

    nn

    zz

    zz

    oo

    oo

    HB n 11/10a varit degrand arbre dont lcorce dgage une

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    30

    odeur dsagrable, LECYTHIDACEE,Abele, Abine, Combretodendronafricanum Exell. Usage md. :maladies vnriennes, courbatures(corce chauffe sur les cendres enapplications). Aussi -mbinzo.Probablement rapprocher de ge-binzi B fumet de viande et de ge-binzi s-a gekongo BH musc,malgr la diffrence tonale.(e-)bb

    bb

    ii

    ii

    tt

    tt

    ii

    ii

    B n 5/6 varit darbre dela fort, LEGUMINEUSE-MIMOSEE,Pithecellobium altissimum Oliv.

    (mo-)bb

    bb

    oo

    oo

    aa

    aa

    ++

    ++

    tt

    tt

    ss

    ss

    oo

    oo

    vv

    vv

    aa

    aa

    H+HB n 3/41 varit darbre bois gristre (litt.ce qui casse les calebasses),ANNONACEE, Cleistopholis patensEngl. & Diels., var. Klaineana R.E.Fries. Le bois de cet arbre fournit debons flotteurs. 2 cucurbitace debrousse non comestible.(o-)bb

    bb

    oo

    oo

    bb

    bb

    aa

    aa

    HB n 11/10a varitdarbre tronc court, noueux, et boisdense, MORACEE, Arbre singes,Myrianthus arboreus P. Beauv. Fruitscomposs comestibles. Usage md. :maux de gorge (rpures de lcorcecuites lhuile de palme). Arapprocher du verbe e-boba serrer.(-)bb

    bb

    oo

    oo

    dd

    dd

    aa

    aa

    B n 9/10 varit darbuste feuilles profondment lobes, SOLA-NACEE, Aubergine du diable, Solanumtorvum. Usage md. : coupures(feuilles chauffes), migraines desfemmes au moment des rgles(macration des feuilles). Fruits non

    comestibles. Nom driv dun radicalsignifiant bossel. Syn. ge-nyakas-a mbumba.

    (e-)bb

    bb

    oo

    oo

    gg

    gg

    ee

    ee

    HB n 5/6 varit darbuste,APOCYNACEE, Iboga, Tabernantheiboga Baillon., drogue du Bouiti,stimulant neuromusculaire. Usagemd. : dpressions et asthniesphysiques et intellectuelles, anti-toxique, coliques, aphrodisiaque.Usages rituels. A rapprocher du verbee-boga soigner. Syn. -mbasoka.

    (ge-)bb

    bb

    oo

    oo

    kk

    kk

    oo

    oo

    HB n 7/8 varitdarbuste de la fort ombriphile,EUPHORBIACEE, Microdesmis zenkeriPax. Usage md. : remde ocytocique(feuilles cuites ltuve), gale(corce), syphilis (plante). Lamacration des feuilles sert aussi auxablutions rituelles pour sattirer labienveillance des gens haut placs.|| Autre sens : endroit o dort lanimal.(o-)bb

    bb

    oo

    oo

    nn

    nn

    dd

    dd

    oo

    oo

    H n 11/10a varit degrand arbre, GUTTIFERACEE, Allan-blackia floribunda Oliv. Usage md. :dysenterie (dcoction de lcorce) etmaux de dents (dcoction de lcorceen gargarismes). || Autre sens :nourrisson qui tarde marcher.(mo-)bb

    bb

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    ++

    ++

    bb

    bb

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    HB+HB n3/4 varit darbre moyen, ft lancet corce couleur rouille, odorante ltat frais, ANNONACEE, Popowiaferruginea Engl. & Diels. Syn. o-goko.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    31

    (e-)bb

    bb

    oo

    oo

    nn

    nn

    oo

    oo

    B n 5/6 varit de lianeservant de vannerie ou utilise pour lafabrication dobjets tresss, Ancistro-phyllum opacum Drude. (?) (Pal-mace). || Autre sens : marmite enterre.

    (ge-)bb

    bb

    OO

    OO

    gg

    gg

    OO

    OO

    ll

    ll

    OO

    OO

    H n 7/8 banane mreque lon fait bouillir sans lplucher, etque lon fait scher au soleil. Elle estconserve ensuite au fumoir pendantplusieurs semaines et consommeaprs trempage dans leau froidependant une dure plus ou moinslongue.(-)bb

    bb

    OO

    OO

    kk

    kk

    ww

    ww

    EE

    EE

    BHB n 9/10 varit dechampignon comestible qui pousse surle tronc de larbre ge-sanga et dupalmier huile.(mo-)bb

    bb

    OO

    OO

    ll

    ll

    OO

    OO

    H n 3/4 varit de plante fruits comestibles, MALVACEE,Gombo ou Ketmie, Hibiscusesculentus L. || Sens premier : fiente.(mo-)bb

    bb

    OO

    OO

    ll

    ll

    OO

    OO

    (w-)aa

    aa

    tt

    tt

    ss

    ss

    oo

    oo

    ss

    ss

    oo

    oo

    H(H+B H) n 3/4 varit darbuste degalerie dont la fleur rpand une odeurtrs prononce (litt. fiente de poule),RUBIACEE, Canthium foeditum Hiern.Usage md. : anti-poux (feuilles). Lesfruits servent dappt de pche.(ge-)bb

    bb

    OO

    OO

    tt

    tt

    aa

    aa

    B n 7/8 1 varitdarbre de la fort ombriphile,LEGUMINEUSE-CESALPINIEE, Berliniagrandiflora Hutch. & Dalz. Ecorcerpute vnneuse. 2 varit degrand arbre floraison blanche,LEGUMINEUSE-CESALPINIEE, Berlinia

    polyphylla Harms. Usage md. :vermifuge (corce). A rapprocher duverbe e-bOtO voulant dire mal-traiter ?(ge-)bb

    bb

    OO

    OO

    tt

    tt

    aa

    aa

    (s-)aa

    aa

    kk

    kk

    EE

    EE

    kk

    kk

    EE

    EE

    B(h+B H) n 7/8 varit de petit arbre,LEGUMINEUSE-CESALPINIEE,Palissandre dAfrique (litt. petit ge-bOta), Macrolobium macrophyllumMc Bride. Usage md. : vermifuge(corce).(ge-)bb

    bb

    OO

    OO

    tt

    tt

    aa

    aa

    (s-)aa

    aa

    mm

    mm

    ii

    ii

    ss

    ss

    OO

    OO

    OO

    OO

    B(h+B BH) n 7/8 varit darbre assezgrand, gousses trs grandes, surface lisse, velouteux (litt. ge-bOta pour les vers). Usage md. :vermifuge (corce).(ge-)bb

    bb

    OO

    OO

    tt

    tt

    aa

    aa

    ++

    ++

    bb

    bb

    OO

    OO

    tt

    tt

    aa

    aa

    B+B n 7/8varit de liane ligneuse (litt. grandge-bOta), RUBIACEE, Psychotriasp. Usage md. : purgatif pour petitsenfants (macration des feuilles),galactogne (idem).

    (e-)bb

    bb

    uu

    uu

    gg

    gg

    aa

    aa

    H n 5/6 calebasse colallong.(e-)bb

    bb

    uu

    uu

    kk

    kk

    aa

    aa

    BH n 5/6 1 Citrouillecultive, CUCURBITACEE, Cucurbitapepo L. Syn. e-EngE e-a mo-tangani. 2 calebasse deuxrenflements ingaux, sans col, servantde verre boire.(ge-)bb

    bb

    uu

    uu

    kk

    kk

    uu

    uu

    ++

    ++

    bb

    bb

    uu

    uu

    kk

    kk

    uu

    uu

    BH+BH n 7/81 varit de grand arbre de la fort,SAPOTACEE, Omphalocarpum pierre-anum Engl. Trs gros fruitssphriques poussant le long du tronc.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    32

    Usage md. : vermifuge et purgatif(corce), strilit masculine. 2 varitdarbre latex, MORACEE, Treculiaacuminata Baillon. Ses fruits sontcomestibles.(-)bb

    bb

    uu

    uu

    kk

    kk

    uu

    uu

    rr

    rr

    uu

    uu

    B n 9/10 varit debananier-plantain bananes grosses etcourtes, sans protubrance au sommet,presque droites et peu anguleuses.MUSACEE.(e-)bb

    bb

    uu

    uu

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    (e-)aa

    aa

    pp

    pp

    ee

    ee

    ll

    ll

    ee

    ee

    B(H+B HB) n 5/6 varit de grosseliane (litt. foie de vipre),LEGUMINEUSE-PAPILIONEE, Milletiagagnepainiana Dunn. Usage md. :maux de dents (dcoction de la tige engargarismes). Syn. e-badi e-anyOgO.

    (ge-)bb

    bb

    uu

    uu

    nn

    nn

    dd

    dd

    aa

    aa

    B n 7/8 bille de bois.(o-)bb

    bb

    uu

    uu

    nn

    nn

    gg

    gg

    uu

    uu

    BH n 11/10a varit detrs grand arbre, SAPOTACEE, Douka,Mimusops africana H. Lec. Sesgraines permettent de prparer unexcellent beurre vgtal. Usage md. :douleurs rhumatismales (beurre vgtal(supra) en frictions).(ge-)bb

    bb

    uu

    uu

    ss

    ss

    ii

    ii

    (s-)aa

    aa

    mm

    mm

    ww

    ww

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    HB (h+B H) n 7/8 involucre de taropour la nouvelle culture (litt. mre dutaro).

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    33

    -d-

    (ge-)dd

    dd

    aa

    aa

    mm

    mm

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    HB n 7/8 varit deplante annuelle, ornementale oumdicinale, AMARANTACEE, Amaran-tode, Immortelle violette, Gomphrenaglobosa L. Usage md. : plaiesgangrneuses (feuilles tritures etmlanges celles de mo-kEmO). Sertgalement de plante ornementale chezles Eviya.

    (-)dd

    dd

    ee

    ee

    gg

    gg

    OO

    OO

    ll

    ll

    EE

    EE

    HBH n 9/10 varit dechampignon comestible nomm aprsle gnral De Gaulle.

    (mo-)dd

    dd

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    B n 3/4 varitdarbuste trs commun bois flexible,EUPHORBIACEE, Securinega micro-carpa Pax & Hoffm. Usage md. :stimulant sexuel (jeunes pousseshaches menu et consommes avec dusel et des graines de maniguettes),bains rituels contre la possession(corce). Autre usage : construction depiges de rats.(-)dd

    dd

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    BH n 9/10 varit defougre grimpante pige. Voir -dEOga.

    (-)dd

    dd

    EE

    EE

    OO

    OO

    gg

    gg

    aa

    aa

    BH n 9/10 varit deliane, PTERIDOPHYTE, Fougre piger, Lygodium smithianum Presl.Usage : fabrication de nasses et decollets gibier.

    (ge-)dd

    dd

    ii

    ii

    gg

    gg

    aa

    aa

    ++

    ++

    mm

    mm

    bb

    bb

    uu

    uu

    dd

    dd

    ii

    ii

    B+B n 7/8varit darbre.(ge-)dd

    dd

    ii

    ii

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    nn

    nn

    ee

    ee

    dd

    dd

    yy

    yy

    aa

    aa

    ++

    ++

    tt

    tt

    ss

    ss

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    ee

    ee

    H+H n 7/8 varit dherbe feuillespointues, GRAMINEE, Herbe baonnette (litt. ce qui fait disparatrela lune), Imperata cylindrica P.Beauv. On sen sert pour couvrir lestoitures des cases. Syn. -tsOngE.

    (-)dd

    dd

    oo

    oo

    gg

    gg

    aa

    aa

    ((-)aa

    aa

    gg

    gg

    ee

    ee

    kk

    kk

    uu

    uu

    nn

    nn

    dd

    dd

    uu

    uu

    )

    B (b+B ??) n 9/10 varit de planteparasite (tymologie inconnue),LORANTHACEE, Loranthus gabo-nensis Engl. Usage md. : rhuma-tismes (dcoction des feuilles enfrictions), oppressions de poitrine(breuvage), migraines (feuilles cuites ltuve. Le liquide ainsi obtenu estvers dans les narines par petitesquantits).

    (o-)dd

    dd

    uu

    uu

    kk

    kk

    aa

    aa

    H n 11/10a varit degrand arbre rameaux pais, graineobove, tgument brun, SAPOTACEE,Mimusops le testui H. Lec. Huilecomestible.(mo-)dd

    dd

    uu

    uu

    mm

    mm

    aa

    aa

    H n 3/4 varit de palmierqui a la couleur de larbre o-duma.(o-)dd

    dd

    uu

    uu

    mm

    mm

    aa

    aa

    H n 11/10a varit darbre,LEGUMINEUSE-MIMOSEE, Andoum,Cylicodiscus gabunensis Harms.Usage md. : maux de ventre(dcoction de lcorce en lavements),

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    34

    rhumatismes dcoction de lcorce enlotions).(ma-)dd

    dd

    uu

    uu

    nn

    nn

    gg

    gg

    uu

    uu

    (m-)aa

    aa

    kk

    kk

    ee

    ee

    mm

    mm

    aa

    aa

    BH(H+B HB) n 6 varit dherbegrimpante odeur forte dont le fruitest une petite baie emprisonne dansune sorte de filet (litt. testicules desinge), probablement Passiflorafoetida L. (PASSIFLORACEE).

    (bo-)dd

    dd

    yy

    yy

    aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    oo

    oo

    B n 14 varit deplante grimpante, COMPOSEE, Sne-on du Gabon, Senecio gabonensisOliv. & Hiern. Elle constitue un metsacr quon consomme dordinaireavec une poule. Usage md. : antidotecontre les empoisonnements (feuillesavec grains de piment), douleurs desfemmes enceintes (feuilles).

    (vi-)dd

    dd

    yy

    yy

    oo

    oo

    gg

    gg

    aa

    aa

    ++

    ++

    dd

    dd

    yy

    yy

    oo

    oo

    gg

    gg

    aa

    aa

    HB+HB n19/13 varit de champignon comes-

    tible, presque noir en dessus et plusclair en dessous, qui repousse aprscueillette.

    (ge-)dd

    dd

    yy

    yy

    OO

    OO

    kk

    kk

    uu

    uu

    ++

    ++

    dd

    dd

    yy

    yy

    OO

    OO

    kk

    kk

    uu

    uu

    B+B n 7/8varit darbre de la fort, rouge etgant, MELIACEE, Sipo, Entandro-phragma utile Sprague. Fabrication depirogues. Les valves ligneuses serventde cuillres en labsence dustensiles.Litt. grand lphant (dans les autresparlers du groupe).

    (mo-)dd

    dd

    yy

    yy

    uu

    uu

    nn

    nn

    gg

    gg

    ee

    ee

    ++

    ++

    dd

    dd

    yy

    yy

    uu

    uu

    nn

    nn

    gg

    gg

    ee

    ee

    B+B n3/4 varit de petite liane herbace,CUCURBITACEE, Concombre sauvage,Momordica foetida Sch. & Thon.Usage md. : vomitif ou lavements :feuilles. Syn. mo-nzongenzonge.Evoque le nom dun animal appelcommunment musaraigne.

    -E-

    (ge-)EE

    EE

    bb

    bb

    EE

    EE

    HB n 7a/8 varit darbre,MORACEE, Ficus pagnes, Ficusthonningii Blume. Confection depagnes de fibres dcorce (autrefois).Syn. -tongo.(bw-)EE

    EE

    ll

    ll

    aa

    aa

    B n 14 varit trspolymorphe, APOCYNACEE, Caout-chouc des herbes, Landolphiaowariensis P. Beauv. Le latex donneun excellent caoutchouc rouge. Usage

    md. : vers intestinaux (latex). Lapulpe des fruits, trs acide, estcomestible.(w-)EE

    EE

    nn

    nn

    dd

    dd

    aa

    aa

    B n 11/10a varit de grandarbre ft droit et bois dur,IRVINGIACEE, Klainedoxa grandifoliaEngl. Graines olagineuses comes-tibles. Ftiche auquel on attribue lepouvoir de donner de lapptit. Il suffit

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    35

    pour cela, dit-on, douvrir la bouche etde sventer avec quelques feuilles.(e-)EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    H n 5/6 varit dherbecoupante qui pousse dans les marais,CYPERACEE, Herbe-rasoir, Scleriabarteri Boeck.(o-)EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    H n 11/10a idem. Usagemd. : accouchement (macration desfeuilles), blennorragie (dcoction derhizomes). A rapprocher du verbe e-Enga voulant dire devenir lger oudu verbe e-EngEa se dpcher.(e-)EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    (e-)aa

    aa

    kk

    kk

    uu

    uu

    vv

    vv

    ee

    ee

    H(H+B H) n 5/6 varit de lianeherbace, CUCURBITACEE, Citrouilleindigne, Cucurbita maxima Duch.Litt. e-EngE court.(e-)EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    (e-)aa

    aa

    mm

    mm

    oo

    oo

    --

    --

    tt

    tt

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    nn

    nn

    ii

    ii

    H (H+B H) n 5/6 varitde liane herbace, CUCURBITACEE,Potiron, citrouille cultive, Cucurbitapepo L. Litt. e-EngE du Blanc.Usage md. : brlures superficielles(pulpe crue), vermifuge et tnicides :graines. Syn. e-buka.(mw-)EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    H n 3/4 varit de planteherbace, ARACEE, (tubercule de) taro,Colocasia esculentum Schott. Usagemd. : phlegmons (rpures destubercules). Syn. -tsanga.(mw-)EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    (w-)aa

    aa

    gg

    gg

    ee

    ee

    kk

    kk

    ee

    ee

    ll

    ll

    ee

    ee

    H(H+B H) n 3/4 varit de taro tige etpeau de tubercule violet (litt. taro dugros charanon de palmier ?),ARACEE. La couleur du tubercule estjaune. Confection dencre violet(rpures des tiges).

    (mw-)EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    (w-)aa

    aa

    gg

    gg

    ee

    ee

    yy

    yy

    oo

    oo

    kk

    kk

    oo

    oo

    H(H+B ??) n 3/4 varit de taro blanc(tymologie inconnue), ARACEE.(mw-)EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    (w-)aa

    aa

    kk

    kk

    ii

    ii

    rr

    rr

    aa

    aa

    H(H+B B) n 3/4 varit de taro rouge(litt. taro du chou carabe violet).ARACEE.(mw-)EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    (w-)aa

    aa

    mm

    mm

    ii

    ii

    gg

    gg

    ee

    ee

    ss

    ss

    ii

    ii

    H(H+B HB) n 3/4 varit de planteherbace tubercules (litt. taro desgnies), ARACEE, Colocase desmarais, Cyrtosperma senegalenseEngl. Usage md. : ulcres (rpuresdes tubercules), remde pour lesnouvelles accouches. Plante magi-que : ftiche prservatif des villages.(mw-)EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    (w-)aa

    aa

    mm

    mm

    oo

    oo

    kk

    kk

    aa

    aa

    kk

    kk

    ee

    ee

    H(H+B ?? (terme emprunt leshira))n 3/4 varit de plante, AGAVACEE,Yucca (tymologie inconnue), Yuccaalnifolia L. Syn. e-gubu e-amokake.

    (mw-)EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    (w-)aa

    aa

    nn

    nn

    zz

    zz

    aa

    aa

    gg

    gg

    oo

    oo

    H(H+B B) n 3/4 varit de plante degrande taille tige tachete de vertfonc et tubercule trs gros (litt. tarode llphant), ARACEE, Amorpho-phallus maculatus N.E. Br. Usagemd. : favorise la scrtion du lait.(mw-)EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    (w-)aa

    aa

    pp

    pp

    ww

    ww

    aa

    aa

    tt

    tt

    ii

    ii

    H(H+B B) n 3/4 varit de taro blanc(litt. taro du chou carabe (blanc)).ARACEE.(mw-)EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    (w-)aa

    aa

    ss

    ss

    OO

    OO

    nn

    nn

    dd

    dd

    OO

    OO

    H(H+B BHB) n 3/4 varit de taroblanc (tymologie inconnue). La

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    36

    prparation de cette varit prend unenuit ou une journe. ARACEE.(mw-)EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    ee

    ee

    vv

    vv

    aa

    aa

    nn

    nn

    zz

    zz

    aa

    aa

    H (B+H) n3/4 varit de plante herbace (litt.taro-avoir la diarrhe), EUPHOR-BIACEE, Ricin, Ricinus communis L.Usage md. : constipation (dcoctiondes feuilles en lavements).(w-)EE

    EE

    rr

    rr

    aa

    aa

    B n 11/10a varit dechampignon comestible, chapeaudabord conique, puis en forme debouclier. Il vit surtout sur les vieuxtroncs de Ricinodendron africanum.Syn. ge-sanga.(w-)EE

    EE

    rr

    rr

    EE

    EE

    B n 11/10a voir w-Era.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    37

    -f-

    (o-)ff

    ff

    ii

    ii

    rr

    rr

    yy

    yy

    aa

    aa

    pp

    pp

    ee

    ee

    BH n 11/10a varitdarbre, MORACEE, Arbre pain,emprunt du franais (fruit--pain),

    Artocarpus communis Forster. Syn.o-nyEi, o-vEnda.

    -g-

    (o-)gg

    gg

    aa

    aa

    ((

    ((

    aa

    aa

    ))

    ))

    HB n 11/10a varitdarbre moyen, ANNONACEE, PoivrierdEthiopie, Xylopia aethiopica Rich.Usage md. : les fruits sont employscomme stimulants. Construction desmurs de case (corce). A rapprocherdu verbe voulant dire devenir br-lant.(-)gg

    gg

    aa

    aa

    gg

    gg

    OO

    OO

    ii

    ii

    H n 9/10 varit defougre, PTERIDOPHYTE, Fougregrimpante, Lygodium microphyllum R.Br. Syn. : -tamba (y-)amomba. Confection de guirlandespour la danse fminine de Boloclturant les crmonies dinitiation.Talisman pour apaiser les diffrends.Usage md. : les feuilles haches etcuites avec des arachides sontconsommes par les femmes en-ceintes.(ge-)gg

    gg

    aa

    aa

    mm

    mm

    aa

    aa

    B n 7/8 varit de petitarbre corce amre mdicinale,VIOLACEE, Rinorea subintegrifolia O.Ktze. Les racines font partie desaromates offerts par les Evia auxmnes de leurs anctres.

    (o-)gg

    gg

    aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    H n 11/10a varitdarbre, OLACACEE, Heisteriazimmereri Engl. Produit des fruits noncomestibles appels -(kamba)-sEgE. || Autre sens : troupeau(danimaux).(o-)gg

    gg

    aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    (w-)aa

    aa

    kk

    kk

    OO

    OO

    tt

    tt

    EE

    EE

    H(H+B B) n 11/10a varit darbremoyen, OLACACEE, Noisette des bois(litt. o-gamba de lcureuil pattesrouges ou ensemble dcureuils),varit darbre bois jaune, Heisteriazimmereri Engl. Ses fruits sontrecherchs par les cureuils.(o-)gg

    gg

    aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    (w-)aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    ee

    ee

    aa

    aa

    H(H+B BH) n 11/10a varit de petitarbre bois rouge trs dur et sverougetre (litt. o-gamba dupotamochre ou troupeau de pota-mochres), OLACACEE, Strombo-siopsis tetrandra Engl. Usage md. :maux de reins, dysenterie (dcoctionde lcorce). Syn. o-gamba (w-)atsina.

    (o-)gg

    gg

    aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    (w-)aa

    aa

    tt

    tt

    ss

    ss

    ii

    ii

    nn

    nn

    aa

    aa

    H(H+B BH) n 11/10a mme varitdarbre que la prcdente (OLA-

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    38

    CACEE) : Strombosiopsis tetrandraEngl. (litt. o-gamba du sang).Usage md. : maux de reins, dysen-terie (dcoction de lcorce).(o-)gg

    gg

    aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    oo

    oo

    H n 11/10a varitdarbre moyen, ANNONACEE, Xylopiastaudtii Engl. & Diel. Usage md. :maux de tte (macration de lcorceen lotions). Construction de cases(bois).(o-)gg

    gg

    aa

    aa

    nn

    nn

    dd

    dd

    aa

    aa

    gg

    gg

    aa

    aa

    H n 11/10a varitdarbre, ANNONACEE, Hexalobuscrispiflorus A. Rich. Usage md. :maladies vnriennes (macration delcorce). Fruits comestibles (pulpe).Confection de tuiles et de pagaies.Syn. -tsagotsago. A rapprocherdu verbe e-gandega voulant direinterdire ?(-)gg

    gg

    aa

    aa

    nn

    nn

    zz

    zz

    aa

    aa

    B n 9/10 varitdarachide coques et grossesgraines. LEGUMINEUSE-PAPILIONEE.(o-)gg

    gg

    aa

    aa

    ss

    ss

    oo

    oo

    B n 11/10a varit de lianeet darbuste de la fort fruitscomestibles, EUPHORBIACEE, Tetra-carpidium conophorum Hutch. &Dalz. Usage md. : les grainesolagineuses sont manges commetonique.

    (mo-)gg

    gg

    ee

    ee

    bb

    bb

    aa

    aa

    HB n 3/4 varit darbre tronc trs droit et bois jauntredifficile travailler, OLACACEE,Strombosiopsis rigida Engl. Usagemd. : courbatures et maux de reins (!)(corce pile avec des graines depoivre maniguette).

    (mo-)gg

    gg

    ee

    ee

    ii

    ii

    HB n 3/4 varit darbre bois et corce jaune clair,ANNONACEE, Enantia chloranthaOliv. Fabrication de pagaies. Teinturejaune pour nattes et tissus de raphia(corce). Construction de cloisons etde portes (corce). Usage md. : bile(corce en dcoction), diarrhe (corceen lavements), ulcres (application derapres de lcorce). || Autres sens :pagne de traite col rouge (jaune) ;objet qui fait peur.(e-)gg

    gg

    ee

    ee

    ll

    ll

    ee

    ee

    nn

    nn

    gg

    gg

    ee

    ee

    H n 5/6 varit dechampignon comestible cartilagineux chapeau cupiliforme. Peu estim.|| Autres sens : cloche(tte) ; paquetdarachides tresses ; clitoris.

    (o-)gg

    gg

    EE

    EE

    dd

    dd

    aa

    aa

    B n 11/10a varit darbre,LEGUMINEUSE-CESALPINIEE, Afzeliapachyloba Harms. La poudre desgraines est probablement vnneuse.(e-)gg

    gg

    EE

    EE

    gg

    gg

    aa

    aa

    HB n 5/6 varitdarbrisseau, de petit arbre (termegnrique). || Autre sens : varit demille-pattes.(ge-)gg

    gg

    EE

    EE

    gg

    gg

    EE

    EE

    rr

    rr

    EE

    EE

    H n 7/8 varit deplante, CUCURBITACEE, Coloquinte,Citrullus colocynthis Schrad. Usagemd. : violent purgatif (pulpe trsamre).(o-)gg

    gg

    EE

    EE

    gg

    gg

    EE

    EE

    rr

    rr

    EE

    EE

    B n 11/10a varit deliane herbace, tige charnue, cassante,couverte de poils rudes,CUCURBITACEE, Citrullus colocynthisSchrad.. Usage md. : violent purgatif(pulpe).

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    39

    (mo-)gg

    gg

    EE

    EE

    kk

    kk

    EE

    EE

    BH n 3/4 varit demanioc doux anciennement importe etcultive au Gabon. EUPHORBIACEE.(e-)gg

    gg

    EE

    EE

    mm

    mm

    bb

    bb

    EE

    EE

    H n 5/6 1 varit defruit dont on se sert pour laver le linge(voir ci-aprs). 2 varit de grosseliane pineuse, LOGANIACEE, Strych-nos aculeata Sol.(o-)gg

    gg

    EE

    EE

    mm

    mm

    bb

    bb

    EE

    EE

    H n 11/10a varit degrosse liane pineuse, LOGANIACEE,Strychnos aculeata Sol. (voir aussi e-gEmbE). Les fruits sont utiliss pourlaver le linge. La pulpe est galementutilise comme poison de pche(narcotise le poisson). Usage md. :lavements.(mo-)gg

    gg

    EE

    EE

    nn

    nn

    dd

    dd

    aa

    aa

    BH n 3/4 varit demanioc trs amer. EUPHORBIACEE.|| Autres sens : tranger ; varit demouche rouge.(mo-)gg

    gg

    EE

    EE

    nn

    nn

    yy

    yy

    EE

    EE

    H n 3/4 varit depetite plante, MARANTACEE, Ataenidiagabonensis Gagnep. Plante magiquesemant la discorde dans les familles ouvillages. Syn. -tsOdOsOdO. || Senspremier : guerre, affrontement.

    (o-)gg

    gg

    oo

    oo

    aa

    aa

    HB n 11/10a varit darbre bois rouge, LEGUMINEUSE-PAPI-LIONEE, Padouk, Pterocarpus soyauxiiTaub. Remde et colorant (nattes,tissus). Bois dbnisterie et demenuiserie. Usage md. : dysenterie(corce bouillie en lavements) ; mauxde dents (dcoction des rpures debois en gargarismes) et femmes ayantdes pertes de sang (dcoction des

    rpures de bois en lavements), bile(sve de lcorce en dcoction),diarrhe (sve de lcorce en lave-ments), ulcres (rpures de lcorce enapplications), excoriations plantairesdu pian (rpures de bois enfumigations), blennorragie sanguino-lente (rpures de bois en fumigations),gale et teigne (onguent). Usages rituels(Bouiti). Syn. ge-nigo.(vi-)gg

    gg

    oo

    oo

    aa

    aa

    HB n 19 poudre de boisrouge fabrique partir de larbrePadouk (voir entre prcdente).(o-)gg

    gg

    oo

    oo

    bb

    bb

    ee

    ee

    H n 11/10a varitdarbre, MYRISTICACEE, Arbre pagaies, Staudtia gabonensis Warb.Usage md. : hmostatique (sve),maux dyeux (sve), perce des dents(sve) ; pustules du pian et ulcres(corce rduite en poudre avec de lapoudre de vi-goa) ; blennorragie etrhumatismes (copeaux bouillis) ; gale(graines).(o-)gg

    gg

    oo

    oo

    kk

    kk

    oo

    oo

    B n 11/10a varit darbre,ANNONACEE, Arbre magique despigeurs, Popowia ferruginea Engl. &Diels. Fabrication des cloisons de case(corce). Syn. mo-bongabonga.(o-)gg

    gg

    oo

    oo

    mm

    mm

    aa

    aa

    B n 11/10a varit degrand arbre, IRVINGIACEE, Eveuss petites feuilles, Klainedoxa gabonensisPierre, var. Microphylla Pellegr. Boistrs dur. Usage md. : furonculose(graines en lavements ou frictions),douleurs rhumatismales prcdant lepian (corce).

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    40

    (ge-)gg

    gg

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    ee

    ee

    H n 7/8 varit de lianevermifuge et suppuratif, AMPELI-DACEE, Liane vermifuge, Cissus pen-dula Planch. Cette liane a un sucmucilagineux.(mo-)gg

    gg

    oo

    oo

    ss

    ss

    aa

    aa

    H n 3/4 varit de liane tige rugueuse, EUPHORBIACEE, Man-niophyton fulvum Muell. Arg. Usagevestimentaire.(o-)gg

    gg

    oo

    oo

    tt

    tt

    aa

    aa

    H n 11/10a varit de petitarbre, LEGUMINEUSE-PAPILIONEE,Lonchocarpus griffonianus Dunn. Lesfleurs peuvent tre employes pourdcrasser le linge.(o-)gg

    gg

    oo

    oo

    yy

    yy

    aa

    aa

    gg

    gg

    ee

    ee

    invar n 11/10a varitdarbre, MYRTACEE, Goyavier (em-prunt du franais), Psidium gua-yava L. Syn. -ngwaba.

    (e-)gg

    gg

    OO

    OO

    dd

    dd

    OO

    OO

    HB n 5/6 feuille morte debananier.(o-)gg

    gg

    OO

    OO

    ii

    ii

    (w-)aa

    aa

    mm

    mm

    oo

    oo

    gg

    gg

    oo

    oo

    ss

    ss

    aa

    aa

    HB(H+B H) n 11/10a varit de lianeherbace, MENISPERMACEE, Diosco-reophyllum cumminsii Diels. var.Lobatum Troupin. Usage md. :blessures (rpures des racines enapplications), membres tumfis (tigeschauffes au feu en applications),suppuratif (extraction de balles ou deracines) (corce), maladies vnriennes(corce en lavements), stimulant sexuel(racine). Litt. parent de Mannio-phyton fulvum.(o-)gg

    gg

    OO

    OO

    ii

    ii

    (w-)aa

    aa

    ll

    ll

    yy

    yy

    aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    HB(H+B B) n 11/10a varit dherbebuissonnante, ayant laspect du

    Chanvre indien (litt. parent duChanvre indien), SCROPHULA-RIACEE, Scoparia dulcis L. Usagemd. : blennorragie (dcoction desracines avec du jus de citron et unepince de sel), tisane pour petitsenfants (feuilles).(o-)gg

    gg

    OO

    OO

    ii

    ii

    (w-)aa

    aa

    nn

    nn

    yy

    yy

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    HB (h+B HBH) n 11/10a varitdherbe tige rouge (litt. parent deDinophora spenneroides : fleursroses, feuilles pouvant remplacerloseille, utilisation en infusion contrela toux), MELASTOMACEE, Dissotisrotundiflora (Sm.) Trianaformabuettneriana (Cogn.). Usage md. :yeux, toux des petits enfants (herbe eninfusions, avec des graines de -nongo dy-a miso).(o-)gg

    gg

    OO

    OO

    ii

    ii

    (w-)aa

    aa

    pp

    pp

    ee

    ee

    nn

    nn

    dd

    dd

    aa

    aa

    HB(H+B H) n 11/10a varit dherbemdicinale (litt. parent de lara-chide : feuillage assez similaire),LEGUMINEUSE-PAPILIONEE, Fausse-arachide, Desmodium salicifolium DC.Syn. -penda -a wabOngO,mo-pendapenda.

    (o-)gg

    gg

    OO

    OO

    ii

    ii

    (w-)aa

    aa

    tt

    tt

    aa

    aa

    ll

    ll

    aa

    aa

    kk

    kk

    oo

    oo

    HB(H+B B) n 11/10a varit de planteherbace (litt. parent du tabac :feuilles utilises en guise de tabac),COMPOSEE, Menthe des Pygmes,Laggera alata Sch. Bip. Usage md. :fivre et rhumatismes (feuilles enfumigations).(o-)gg

    gg

    OO

    OO

    ii

    ii

    (w-)aa

    aa

    tt

    tt

    EE

    EE

    rr

    rr

    EE

    EE

    HB(H+B H) n 11/10a 1 varit de liane

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    41

    herbace (litt. parent de la courgettecultive : similitude au niveau desfruits), CUCURBITACEE, Courgettesauvage, Cucumeropsis sp. 2 varitde liane, CUCURBITACEE, Pipengaille,Liane-torchon, Luffa cylindrica Roem.Usage md. : cancer du nez (racine),cicatrisation des plaies (feuilles).(o-)gg

    gg

    OO

    OO

    nn

    nn

    dd

    dd

    OO

    OO

    H n 11/10a varit dar-bre, BIGNONIACEE, Saucissonnier,Kigelia africana Benth. Usage md. :fbrifuge.(ge-)gg

    gg

    OO

    OO

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    HB n 7/8 varitdherbe du sous-bois feuillagesombre, peut-tre Cissus pendulaPlanch. (?) Plante mdicinale et poisonde pche.(ge-)gg

    gg

    OO

    OO

    nn

    nn

    gg

    gg

    OO

    OO

    H n 7/8 1 manioc(nom gnrique), EUPHORBIACEE,Manihot utilissima Pohl. Varitdarbrisseau lactescent. Usage md. :varicelle, affections bnignes de lapeau et cicatrisation des coupures :feuilles pilonnes en frictions. Syn.mo-piti, -tute. 2 cassadan,manioc cuit, coup en petits morceauxet tremp dans leau courante pendantun ou deux jours. || Autre sens :martin-pcheur.(ge-)gg

    gg

    OO

    OO

    nn

    nn

    gg

    gg

    OO

    OO

    (s-)aa

    aa

    nn

    nn

    dd

    dd

    aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    oo

    oo

    H (h+B B) n 7/8 varit de manioc quifournit le caoutchouc de Cara (litt.manioc caoutchouc), EUPHORBIA-CEE, Manihot glaziovii Muell Arg.(e-)gg

    gg

    OO

    OO

    nn

    nn

    gg

    gg

    OO

    OO

    (e-)aa

    aa

    ee

    ee

    gg

    gg

    uu

    uu

    bb

    bb

    aa

    aa

    H(H+B H) n 8 remde soignant le pian

    et la plante du pied (litt. manioc de laforge).(o-)gg

    gg

    OO

    OO

    nn

    nn

    gg

    gg

    OO

    OO

    nn

    nn

    gg

    gg

    OO

    OO

    H n 11/10a varitdarbre, ANACARDIACEE, Onzabili,Antrocaryon klaineanum Pierre. Fruitscomestibles. Usage md. : maladies dufoie (poudre de lcorce).(e-)gg

    gg

    OO

    OO

    ss

    ss

    OO

    OO

    B n 5/6 paquet de remdes( base de feuilles froisses, cuites ltuve) que lon donne aux femmesnouvellement accouches.

    (vi-)gg

    gg

    uu

    uu

    bb

    bb

    ee

    ee

    HB n 19/13 (ou 11/10a)varit darbre de marais, AGAVACEE,Dracna, Dracaena fragrans Gawl.Arbre-ftiche. Usage md. : douleursrhumatismales (dcoction de lcorceen lotions), purgatif pour nourrissons(un peu de sve frotte sur les seins).Aussi : -togube. Usages ftichis-tes. Ce nom voque la notion deprotection. (Cf. le verbe e-guba ra-ter).(e-)gg

    gg

    uu

    uu

    bb

    bb

    uu

    uu

    H n 5/6 1 varit deplante, BROMELIACEE, Ananas,Ananas sativus Schult. Usage md. :brlures (suc des feuilles), emm-nagogue (feuilles). Syn. e-langa.2 varit de plante feuilles dentes,PANDANACEE, Pandanus, Pandanuscandelabrum P. Beauv. Les feuillessches sont utilises pour faire debelles nattes. Cette plante a laspect delananas.(e-)gg

    gg

    uu

    uu

    bb

    bb

    uu

    uu

    (e-)aa

    aa

    mm

    mm

    oo

    oo

    tt

    tt

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    --

    --

    nn

    nn

    ii

    ii

    H (H+B H) n 5/6 fruit duCorrossolier (litt. e-gubu du

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    42

    Blanc), ANNONACEE, Annona muri-cata L. Usage md. : dysenterie (fruitscueillis avant maturit, schs et rduitsen poudre).(e-)gg

    gg

    uu

    uu

    bb

    bb

    uu

    uu

    (e-)aa

    aa

    nn

    nn

    zz

    zz

    EE

    EE

    gg

    gg

    OO

    OO

    H(H+B BH) n 5/6 varit dherbevivace (litt. e-gubu de la panthre),AGAVACEE, Sansvire, Sansevierathyrsiflora Thunb. Considre commeune plante magique cause de soncoloris particulier (vert-brun marbr debandes transversales plus claires) ;utilise dans la composition de certainsftiches.(e-)gg

    gg

    uu

    uu

    bb

    bb

    uu

    uu

    (e-)aa

    aa

    mm

    mm

    oo

    oo

    kk

    kk

    aa

    aa

    kk

    kk

    aa

    aa

    H(H+B ??) n 5/6 varit de plante,AGAVACEE, Yucca (litt. e-gubu de(tymologie inconnue) : plate ayant laforme de lananas), Yucca alnifolia L.Plante associe aux ftichesprotecteurs (-kinda). Syn. mw-EngE (w-)a mokake.

    (o-)gg

    gg

    uu

    uu

    dd

    dd

    aa

    aa

    H n 11/10a varitdarbre, OLACACEE, Noyer indigne,Coula edulis Baill. Bois imputrcible,corce mdicinale et amandecomestible. Usage md. : ulcres(poudre de lcorce en pansements),apptit et anmie (dcoction delcorce), dysenterie. Ce nom voquela notion de se vider, se dpeupler(verbe e-guda).(o-)gg

    gg

    uu

    uu

    mm

    mm

    aa

    aa

    HB n 11/10a varitdarbre, BOMBACACEE, Fromager,Arbre ouate, Ceiba pentandraGaertn. Bois lger et mou. Usage

    md. : vomitif (corce), lavements etnevralgies (feuilles).(o-)gg

    gg

    uu

    uu

    mm

    mm

    aa

    aa

    (w-)aa

    aa

    pp

    pp

    ii

    ii

    nn

    nn

    dd

    dd

    ii

    ii

    HB(H+B H) n 11/10a varit darbre,BOMBACACEE, Fromager de fort (litt.fromager de fret).(o-)gg

    gg

    uu

    uu

    nn

    nn

    gg

    gg

    uu

    uu

    H n 11/10a varitdarbre moyen, BURSERACEE, Pa-chylobus trimera Guillaum. Fruitscomestibles. Usage md. : affectionsde la poitrine et plaies du pian de laforme plantaire (corce rduites enpoudre). Syn. -tOmbO.

    (e-)gg

    gg

    ww

    ww

    ee

    ee

    tt

    tt

    aa

    aa

    HB n 5/6 varit deplante, CONVOLVULACEE, Patatedouce (nom gnrique), Ipomoeabatatas Poir.(e-)gg

    gg

    ww

    ww

    ee

    ee

    tt

    tt

    aa

    aa

    (e-)aa

    aa

    mm

    mm

    oo

    oo

    gg

    gg

    ee

    ee

    ii

    ii

    HB(H+B HB) n 5/6 varit de plante,CONVOLVULACEE, Patate jaune (litt.patate de couleur jaune). Syn. -mOngu.

    (e-)gg

    gg

    ww

    ww

    ee

    ee

    tt

    tt

    aa

    aa

    (e-)aa

    aa

    mm

    mm

    oo

    oo

    --

    --

    tt

    tt

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    nn

    nn

    ii

    ii

    HB (H+B H) n 5/6varit de plante, SOLANACEE, Pommede terre (litt. patate du Blanc),Solanum tuberosum L.(e-)gg

    gg

    ww

    ww

    ee

    ee

    tt

    tt

    aa

    aa

    (e-)aa

    aa

    oo

    oo

    mm

    mm

    bb

    bb

    uu

    uu

    ll

    ll

    uu

    uu

    HB (H+B B) n 5/6 varit de plante tubercule, CONVOLVULACEE, Patateviolette (litt. patate de couleur violette(sombre)).(e-)gg

    gg

    ww

    ww

    ee

    ee

    tt

    tt

    aa

    aa

    (e-)aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    OO

    OO

    nn

    nn

    zz

    zz

    OO

    OO

    HB (H+B BH) n 5/6 varit de plante tubercule norme, vnneux, et feuillage ornemental, CONVOL-

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    43

    VULACEE, Ipomoea paniculata R. Br.(litt. patate de la socit secrtengOnzO (?)).(e-)gg

    gg

    ww

    ww

    ee

    ee

    tt

    tt

    aa

    aa

    (e-)aa

    aa

    vv

    vv

    EE

    EE

    pp

    pp

    EE

    EE

    rr

    rr

    EE

    EE

    HB (H+B H) n 5/6 varit de plante,CONVOLVULACEE, Patate blanche (litt.patate de couleur blanche).

    (e-)gg

    gg

    ww

    ww

    ee

    ee

    tt

    tt

    aa

    aa

    (e-)aa

    aa

    yy

    yy

    uu

    uu

    nn

    nn

    gg

    gg

    ii

    ii

    HB(H+B H) n 5/6 varit de plante,CONVOLVULACEE, Patate rouge (litt.patate de couleur rouge). Usagemd. : les feuilles crases et macresservent acclrer les accouchements.

    -i-

    (-)ii

    ii

    bb

    bb

    aa

    aa

    HB n 5/6 mangue, fruit duManguier sauvage.(w-)ii

    ii

    bb

    bb

    aa

    aa

    HB n 11/10a varit darbre,IRVINGIACEE, Manguier sauvage,Irvingia gabonensis Baill. Usagemd. : brlures (applications de mo-dika (ci-aprs) rduit en poudre),certains remdes astringents ; diarrheet dysenterie (rpures de lcorce dansune grosse banane verte cuite sur labraise). Les amandes de ses fruits sontutilises pour la prparation du pain demo-dika (appel communmentchocolat) et de o-veke (appelcommunment fromage).(-)ii

    ii

    bb

    bb

    aa

    aa

    (e-)aa

    aa

    mm

    mm

    oo

    oo

    tt

    tt

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    nn

    nn

    ii

    ii

    HB (H+B H) n 5/6 fruit du manguiercultiv (litt. mangue du Blanc).(w-)ii

    ii

    bb

    bb

    aa

    aa

    (w-)aa

    aa

    mm

    mm

    oo

    oo

    tt

    tt

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    nn

    nn

    ii

    ii

    HB (H+B H) n 11/10a varit darbre,ANACARDIACEE, Manguier cultiv(litt. manguier du Blanc), Mangiferaindica L. Usage md. : brlures,remdes astringents, vers intestinaux etdiarrhe (amande torrefie et pul-

    vrise), maux de dents et angines(dcoction des feuilles en garga-rismes), asthme et bonchite.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    44

    -k-

    (mo-)kk

    kk

    aa

    aa

    aa

    aa

    H n 3/4 1 varitdherbe vivace, GRAMINEE, Faussecitronnelle, Cymbopogon citratusStapf. Usage md. : biens de sigecontre les hmorrodes, nettoyage desdents (bout de rhizome), anti-moustique (feuilles brles dans lescases). Usage alim. : infusions. 2varit de plante racine odorantes,GRAMINEE, Vtiver, Vetiveria zi-zanoides Stapf. Plante importe delInde. Usage alim. : infusions. Autresusages : les racines prservent lesfourrures des insectes et permettent defabriquer du parfum. Syn. -nzola.Rapprochement des deux varits surla base de lusage (infusions, anti-moustique).(e-)kk

    kk

    aa

    aa

    bb

    bb

    uu

    uu

    B n 5 ou 5a varit deplante herbace tubercules blancs,ARACEE, Chou carabe, Xanthosomasagittaefolium Schott. Syn. -pwati.Ce nom semble driv du verbe e-kaba voulant dire donner,partager.(o-)kk

    kk

    aa

    aa

    dd

    dd

    ii

    ii

    BH n 11/10a varit depalmier, PALMACEE, Palmier huile,Elaeis guineensis Jacq. La sve fournitle vin de palme. Usage md. :bronchite et lactogne (chou bouilliavec du sel et du piment), cicatrisationdes coupures (suc extrait du ptiole

    chauff au feu et tordu avec les mains),scarifications (cendres des bractespineuses en applications). Ce nomsapparente celui de lhuile (m-adi). Syn. e-nzae.(o-)kk

    kk

    aa

    aa

    dd

    dd

    ii

    ii

    (w-)aa

    aa

    mm

    mm

    ii

    ii

    tt

    tt

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    --

    --

    nn

    nn

    ii

    ii

    BH (H+B H) n 11/10a varitdarbre, PALMACEE, Cocotier (litt.o-kadi des Blancs), Cocosnucifera L. Palmier import par lesBlancs. Usage md. : diurtique (lait),vermifuge (huile), fbrifuges (racines).Syn. (m)o-koko.(o-)kk

    kk

    aa

    aa

    kk

    kk

    aa

    aa

    oo

    oo

    B n 11/10a varitdarbre, STERCULIACEE, Cacaoyer,Theobroma cacao L.(-)kk

    kk

    aa

    aa

    kk

    kk

    ee

    ee

    BH n 9/10 varit degrand arbre dont le bois et les grainesservent de condiments, LEGUMI-NEUSE-CESALPINIEE, Arbre ail,Sclorodophloeus zenkeri Harms.Usage md. : constipation (infusion delcorce) ; rhume et toux (infusion delcorce avec du piment et desaubergines amres) rhumatismes(corce en fumigations), maux de tte(corce rduite en poudre). Aussi o-vita w-a kake. A rapprocher duverbe e-kakamea signifiant cal-mer. || Autre sens : toffe brunejauntre.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    45

    (e-)kk

    kk

    aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    B n 5/6 varit dignameblanche et jaune, ferme, lgrementamre, tige pineuse et feuillestrifolies, DIOSCOREACEE, Dioscoreadumetorum Pax.(-)kk

    kk

    aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    ++

    ++

    ss

    ss

    EE

    EE

    gg

    gg

    EE

    EE

    B+BH n 9/10amande du fruit de larbre o-gamba.Trs recherch par les cureuils etdautres petits rongeurs.(di-)kk

    kk

    aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    ii

    ii

    ss

    ss

    aa

    aa

    BH n 5a varit detaro rouge, ARACEE. Synonyme : -kira. Aussi : di-kOmbisa.(mo-)kk

    kk

    aa

    aa

    nn

    nn

    dd

    dd

    aa

    aa

    BHB n 3/4 varit deliane, AMPELIDACEE, Liane saucisses, Cissus debilis Planch.Comestible mais un peu amre. Usagemd. : suppuratif. Fabrication degaules de pche.(-)kk

    kk

    aa

    aa

    nn

    nn

    dd

    dd

    ee

    ee

    gg

    gg

    aa

    aa

    H n 9/10 1 varitdarbre beurre de taille moyenne corce rugueuese et suc rsineux dunjaune rougetre, GUTTIFERACEE,Pentadesma butyracea Sabine. Usagemd. : maladies parasitaires de la peau(corce macre en lotions), diarrhe(corce bouillie). 2 autre varitdarbre, TULIACEE, Duboscia ma-crocarpa Bocq. 3 troisime varitdarbre, TULIACEE, Dubosciapolyantha Pierre Mss. Ces troisvgtaux se ressemblent au niveau desfleurs et des feuilles. || Aussi nompropre.(ge-)kk

    kk

    aa

    aa

    nn

    nn

    dd

    dd

    oo

    oo

    BHB n 7/8 pain demo-dika, amande de mangues debrousse.

    (-)kk

    kk

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    HB n 9/10 varit deplante herbace dont les feuillestachetes rappellent le plumage de lapintade, ARACEE, Arum maculi, Arumsp. Plante magique, cultive en bordurede lespace rserv aux crmonies dela socit fminine de Bolo. || Autressens : pintade ; vengeance.(-)kk

    kk

    aa

    aa

    nn

    nn

    zz

    zz

    oo

    oo

    BHB n 9/10 varitdherbe, PTERIDOPHYLE, Lycopodeornemental, Lycopodium cernuum L.,herbe servant filtrer (vin, huile). Arapprocher du verbe e-kanzoasignifiant filtrer. || Autre sens :cheveu crpu, boucl. Syn. -tamba-a momba, e-tsEngEngE e-a

    kanzo.

    (-)kk

    kk

    aa

    aa

    rr

    rr

    aa

    aa

    ++

    ++

    gg

    gg

    aa

    aa

    rr

    rr

    aa

    aa

    BH+BH n 9/10varit de champignon gris, deconsistance ferme, insr en consolesur les souches darbres des nouvellesplantations. On le pilonne avant de lefaire cuire.(o-)kk

    kk

    aa

    aa

    ss

    ss

    oo

    oo

    HB n 9/10 fruit ailcomestible de la liane o-gaso.

    (e-)kk

    kk

    ee

    ee

    kk

    kk

    aa

    aa

    H n 5/6 varit de courgecomestible, CUCURBITACEE. On laprpare en sauce ou cuite ltuve.(o-)kk

    kk

    ee

    ee

    kk

    kk

    aa

    aa

    H n 11/10a varit darbrede haute futaie, OLACACEE, Angueuk,Ongokea gore Engl. Usage md. :purgatif (dcoction), constipation desnourrissons (deux ou trois brisurestrempes dans un verre deau enlavements ou en potions).

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    46

    (ma-)kk

    kk

    ee

    ee

    nn

    nn

    gg

    gg

    ee

    ee

    ++

    ++

    nn

    nn

    gg

    gg

    ee

    ee

    ll

    ll

    ee

    ee

    B+B n 6varit dherbe colle qui pousse aubord des ruisseaux. En rapport avecdi-kEngEngElE ?

    (mo-)kk

    kk

    EE

    EE

    bb

    bb

    aa

    aa

    ++

    ++

    kk

    kk

    EE

    EE

    bb

    bb

    aa

    aa

    HB+HB n 3/4(litt. grand cancrelat) 1 varitdarbre assez lev, EUPHORBIACEE,Arbre aux foliotocoles, Maprouneamembranacea Pax. & K. Hoffm. Sonodeur fait fuire les cancrelats (-kEba). Usage md. : cicatrisation desplaies de la circoncision (poudre desfeuilles sches). Les foliotocolesrecherchent les fruits. 2 varitdarbuste ornemental, LEGUMINEUSE-CESALPINIEE, Dartrier, Cassia alataL. Odeur dsagrable. Usage md. :maladies de la peau (dartres, etc.)(feuilles fraches rduites en poudre etmlanges de lhuile de palme ou dujus de citron), blennorragie (dcoctiondes feuilles). Syn. mo-viyoviyo.Les deux vgtaux sont rapprochs surla base de leur odeur dsagrable.(ge-)kk

    kk

    EE

    EE

    bb

    bb

    EE

    EE

    H n 7/8 varit dechampignon vnneux mdicinal,Polyporus versicolor. Syn. s-obe.Ce nom voque lautopsie.(-)kk

    kk

    EE

    EE

    bb

    bb

    EE

    EE

    H n 9/10 varit darbustede la fort ombriphile petite fleursroses, EUPHORBIACEE, Microdesmispuberula Hook. f. Ce nom voquelautopsie (verbe e-kEba).(mo-)kk

    kk

    EE

    EE

    dd

    dd

    EE

    EE

    H n 3/4 varit dignametrs dur, qui ne se ramollit pas lors dela cuisson, DIOSCOREACEE.

    (-)kk

    kk

    EE

    EE

    gg

    gg

    EE

    EE

    H n 9/10 varit de plantede sous-bois fruits non comestibles,MARANTACEE, Sarcophrynium bra-chystachyum K. Schum. Usage md. :affections pulmonaires (rhizomes cuits ltuve avec des feuilles de ge-kunde, des rapres de larbre -nama et de la sve). Autres usages :les feuilles servent envelopper lesbtons de manioc ou couvrir lesmarmites. || Autre sens : varit dechauve-souris.(-)kk

    kk

    EE

    EE

    ll

    ll

    EE

    EE

    gg

    gg

    aa

    aa

    H n 9/10 varitdarbre moyen, assez frquent dans lesterres marcageuses, fruits arrondisdu volume dun gros citron.(mo-)kk

    kk

    EE

    EE

    mm

    mm

    OO

    OO

    B n 3/4 1 varitdherbe rudrale considr commemagique, plante trs usite enmdecine locale, COMPOSEE, Ecliptaalba Hassk. Usage md. : brlures(pommade compose dhuile de palmeou de beurre de -nzabe et defeuilles crases), cicatrisation desplaies de la circoncision (macrationdes feuiiles dans du jus de citron),diverses affections (feuilles enfrictions), possession (breuvage).Usages ftichistes. Syn. mo-nombo ?2 varit dherbe mdici-nale. || Autres sens : nom gnrique detoute herbe mdicinale que lon tritureavec la main ; nom gnrique gale-ment pour tout excitant donn auxchiens de chasse, collyre rituel ;exprience.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    47

    (mo-)kk

    kk

    EE

    EE

    mm

    mm

    OO

    OO

    (w-)aa

    aa

    gg

    gg

    ee

    ee

    bb

    bb

    ee

    ee

    nn

    nn

    dd

    dd

    ee

    ee

    B (H+B H) n 3/4 varit dherbepuante, LEGUMINEUSE-CESALPINIEE,Herbe puante (litt. mo-kEmO ducadavre), Cassia occidentalis L.Usage md. : diurtique, anti-rhumatismal (feuilles chauffes ltuve et induites dhuile de palmeen applications), fbrifuge (infusiondes feuilles), sudorifique (idem),diarrhe (feuilles cuites, avec desarachides ou du beurre de mo-dika) ;foulures, entorses et points de ct(feuilles chauffes ltuve etinduites dhuile de palme enapplications) ; blennorragie (dcoctionde la racine).(mo-)kk

    kk

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    ++

    ++

    kk

    kk

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    H+H n 3/4varit de petit arbre corce sucre,SCYTOPETALACEE, Brazzeia klaineiPierre. Usage md. : lavements contreles maux de ventre (macration delcorce en potions ou en lavements).Ce nom voque (malgr une diffrencetonale) le sucr (cf. le nom -kEngO).(-)kk

    kk

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    ll

    ll

    EE

    EE

    H n 9/10 graine duFaux-sucrier (ci-aprs). Ce nomvoque (malgr une diffrence tonale)le sucr (cf. le nom -kEngO).(o-)kk

    kk

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    ll

    ll

    EE

    EE

    H n 11/10a varitde plante ornementale, CANNACEE,Balisier, Faux-sucrier, Canna indica L.Usage md. : dysenterie et versintestinaux (rhizomes en lavements) ;fivres infantiles (feuilles trempesdans leau froide). Ce nom voque

    (malgr une diffrence tonale) le sucr(cf. le nom -kEngO).(di-)kk

    kk

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    ++

    ++

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    ll

    ll

    EE

    EE

    B+B n 5aplante ornementale, AGAVACEE,Dracna nain, Dracaena thalioides C.Morren. Pche : les femmes froissentles feuilles et les introduisent dans lesnasses pour prendre des silures et lemenu fretin. En rapport avec ma-kengengele ?(-)kk

    kk

    EE

    EE

    nn

    nn

    zz

    zz

    uu

    uu

    BH n 9/10 varitdarbre moyen de la fort,LEGUMINEUSE-CESALPINIEE, Dialiumdinklagei Harms. Usage ftichiste :pour carter la malchance, leschassseurs brlent ensemble un peu depoudre de chasse, une peau delantilope -tsyEsi avec desbchettes de ce bois, et astiquentensuite leurs fusils avec les cendresprovenant de cette combustion.(-)kk

    kk

    EE

    EE

    tt

    tt

    uu

    uu

    H n 9/10 varit de lianepoivre tige bifurque, PIPERACEE,Poivre noir de lAfrique tropicale,Piper guineense Schum. & Thon.Usage md. : proprits stimulantes(graines rduites en poudre), blessures(feuilles chauffes au feu), pectoral(macration des feuilles), blennorragie(racines), toux et allaitement (tigesbouillies). Syn. -nongo -amodi. A rapprocher du verbe e-kEta B ?

    (-)kk

    kk

    ii

    ii

    rr

    rr

    aa

    aa

    B n 9/10 varit de Choucarabe, ARACEE, (Xanthosomaviolaceum Schott.), dun teint

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    48

    pruineux violet, communment appeltaro rouge.

    (ge-)kk

    kk

    oo

    oo

    bb

    bb

    oo

    oo

    HB n 7/8 vieille feuille(de bananier).(-)kk

    kk

    oo

    oo

    gg

    gg

    oo

    oo

    B n 9/10 varit darbre detrs grandes dimensions, LEGUMI-NEUSE-CESALPINIEE, Monopeta-lanthus heitzii Pellegr. Usage md. :pian (bains). Usage rituel : confectionde botes cylindriques destines conserves les ossements des anctres.|| Autre sens : gravier rouge qui donnelocre jaune.(mo-)kk

    kk

    oo

    oo

    kk

    kk

    aa

    aa

    H n 3/4 varit darbustemdicinal, arbuste de sous-bois, feuilles mouchetes de violet,ACANTHACEE, Eranthemum nigri-tianum T. Anders. Usage md. : pian.|| Autre sens : mangouste noire.(o-)kk

    kk

    oo

    oo

    kk

    kk

    aa

    aa

    H n 11/10a varit darbregant, OCHNACEE, Azobe, Lophiraprocera A. Chev. Bois de fer. Usagemd. : maux de reins (dcoction delcorce en lotions). Cet arbre connotela solidit.(-)kk

    kk

    oo

    oo

    kk

    kk

    aa

    aa

    BH n 9/10 1 varitdarbuste fleurs roses,MELASTOMACEE, Sakersia africanaHook. f. 2 (par gnralisation) fleur.(mo-)kk

    kk

    oo

    oo

    kk

    kk

    oo

    oo

    BH n 3/4 ou 11/10avarit de palmier, PALMACEE,Cocotier, Cocos nucifera L. Palmierimport par les Blancs. Syn. o-kadiw-a mitangani. Pour usagesmdicinaux, voir o-kadi w-amitangani.

    (e-)kk

    kk

    oo

    oo

    kk

    kk

    oo

    oo

    ll

    ll

    oo

    oo

    BH n 5/6 varit degrande herbe vivace, GRAMINEE,Setaria megaphylla Dur. & Sch.Usage md. : blennorragie (feuillesmlanges des brisures dcorce delarbre o-bamba), hernie trangle(feuilles), filaires des yeux (feuillesfroisses, avec un peu de sel et deaufroide). || Autre sens : varit deserpent.(bo-)kk

    kk

    oo

    oo

    ll

    ll

    oo

    oo

    BHB n 14 varit deplante, MALVACEE, Oseille de Guinee,Roselle, Hibiscus sabdariffa L. Usagemd. : furoncles, abcs (feuilleschauffes).(bo-)kk

    kk

    oo

    oo

    ll

    ll

    oo

    oo

    (bw-)aa

    aa

    bb

    bb

    oo

    oo

    ll

    ll

    EE

    EE

    nn

    nn

    dd

    dd

    EE

    EE

    BHB (H+B ??) n 14 varit dherbe(litt. oseille de (?)), MALVACEE,Hibiscus surattensis L. Usage md. :les mmes que ceux indiqus pourbo-kolo. Syn. bo-kolo bw-amaranda.

    (bo-)kk

    kk

    oo

    oo

    ll

    ll

    oo

    oo

    (bw-)aa

    aa

    mm

    mm

    aa

    aa

    rr

    rr

    aa

    aa

    nn

    nn

    dd

    dd

    aa

    aa

    BHB (H+B H/HB?) n 14 varitdherbe sarmenteuse (litt. oseille delenflure (?)), MALVACEE, Hibiscussurattensis L. Usage md. : les mmesque ceux indiqus pour bo-kolo.Syn. bo-kolo bw-a bolEndE.(bo-)kk

    kk

    oo

    oo

    ll

    ll

    oo

    oo

    (bw-)aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    ii

    ii

    yy

    yy

    aa

    aa

    BHB (H+B B) n 14 varit de planteherbace, BEGONIACEE, Oseille degorille (litt. oseille de gorille),Begonia auriculata Hook. f. Usagemd. : succdans de lOseille. Lesgorilles et les chimpanzs en sontfriands.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    49

    (bo-)kk

    kk

    oo

    oo

    ll

    ll

    oo

    oo

    (bw-)aa

    aa

    pp

    pp

    ii

    ii

    nn

    nn

    dd

    dd

    ii

    ii

    BHB (H+B H) n 14 varit dherbegrimpante (litt. oseille de la fort),AMPELIDACEE, Cissus dinklagei Gilg.& Brandt. Ses feuilles se consommentcomme succdan de loseille.(bo-)kk

    kk

    oo

    oo

    ll

    ll

    oo

    oo

    (bw-)aa

    aa

    ww

    ww

    aa

    aa

    bb

    bb

    OO

    OO

    nn

    nn

    gg

    gg

    OO

    OO

    BHB (h+B BH) n 14 varit de petiteliane herbace, AMPELIDACEE, Oseilledes Pygmes (litt. oseille desPygmes), Cissus producta Afz.Usage rituel : composition dun metrituel donn aux aspirants du Bouitiaprs ingestion de lcorce de-boge.

    (-)kk

    kk

    oo

    oo

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    H n 9/10 varit dherbe tige trs courte, ACANTHACEE,Elytraria acaulis Lind. Usage md. :palpitations du cur (feuilles), yeuxchassiers (suc extrait des feuilles).Syn. mo-kovo. A rapprocher duverbe e-komba signifiant viter.|| Autre sens : ftiche de la prostitution,permettant galement dloigner lesmauvais esprits.(-)kk

    kk

    oo

    oo

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    (-)aa

    aa

    gg

    gg

    ee

    ee

    vv

    vv

    ii

    ii

    nn

    nn

    zz

    zz

    ii

    ii

    B (b+B ??) n 9/10 varit de mauvaiseherbe trs commune (tymologieinconnue), COMPOSEE, Ageratumconyzoides L. Usage md. : cica-trisation des plaies, douleurs desfemmes enceintes, blennorragie,rhumatismes, fbrifuge.(ge-)kk

    kk

    oo

    oo

    mm

    mm

    bb

    bb

    ee

    ee

    HB n 7/8 varit deplante herbace, COMMELINACEE,Palisota hirsuta Schum. Usage md. :galactogne (tige coupe en petits

    morceaux, bouillie avec du piment),cicatrisation des blessures (enparticulier celles du cordon ombilical :rpures des tiges), blennorragie (tiges),la maladie des yeux appele -ngEni(tiges), maux de reins (feuilleschauffes). Syn. -ngEni. || Autressens : hydromel, boisson frachedeau, de miel et de vin de palme ; vinde bananes mres et dananas.(-)kk

    kk

    oo

    oo

    mm

    mm

    bb

    bb

    ee

    ee

    ++

    ++

    nn

    nn

    ii

    ii

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    B+B n 9/10varit darbre, RUBIACEE, mbi-linga des marais (litt. violence descrues (?)), Sarcocephalus pobeguiniHua ex Pob. Voir mo-ngadingadi.|| Autre sens : grand aigle pcheur collerette blanche, Haliaeetus vocifer.(e-)kk

    kk

    oo

    oo

    mm

    mm

    oo

    oo

    B n 5/6 varit darbustedes sous-bois humides, ACANTHACEE,Duvernoia dewevrei De Willd. & Th.Dur. Utilise comme poison de pche(feuilles et fruits).(e-)kk

    kk

    oo

    oo

    mm

    mm

    oo

    oo

    (e-)aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    oo

    oo

    kk

    kk

    aa

    aa

    B(H+B HB) n 5/6 varit de planteherbace (litt. e-komo du village),COMPOSEE, Vernonia cinerea Less.(e-)kk

    kk

    oo

    oo

    mm

    mm

    oo

    oo

    (e-)aa

    aa

    mm

    mm

    ii

    ii

    tt

    tt

    uu

    uu

    nn

    nn

    gg

    gg

    uu

    uu

    B(H+B H) n 5/6 varit de plantesuffrutescente, LEGUMINEUSE-PAPI-LIONEE, Poison de la pche, Tphrosievnneuse (litt. e-komo pour (tuer)les poissons mi-tungu), Tephrosavogelii Hook. f. Utilise commepoison de pche (feuilles et fruits).(e-)kk

    kk

    oo

    oo

    mm

    mm

    oo

    oo

    (e-)aa

    aa

    nn

    nn

    zz

    zz

    aa

    aa

    aa

    aa

    B (H+BB) n 5/6 varit de plante (litt. e-komo de la plaine), LEGUMINEUSE-

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    50

    PAPILIONEE, Eriosema glomeratumHook. f.(mo-)kk

    kk

    oo

    oo

    mm

    mm

    oo

    oo

    ++

    ++

    kk

    kk

    oo

    oo

    mm

    mm

    oo

    oo

    HB+HB n 3/4varit de petit arbre, PASSIFLORACEE,Arbre fourmis, Barteria fistulosaMast. Usage md. : rage des dentscorce en gargarismes), femmesenceintes (feuilles haches et cuitesavec des arachides. Chez les Eviya lesmaris attachaient cet arbre leurpouse convaincue ou souponnedadultre.(-)kk

    kk

    oo

    oo

    nn

    nn

    aa

    aa

    H n 9/10 varit dechampignon dur, comestible, dont lepied est souterrain. Dessch il donneune poudre blanche employe dans lesincantations. Ce nom voque la notionde pointu. || Autres sens : poussedune canne sucre ; tige de mas.(mo-)kk

    kk

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    H n 3/4 varit depalmier trs lev qui ayant dpass sapleine productivit peut mesurer 15mtres.(-)kk

    kk

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    BH n 9/10 varit demanioc doux importe du Congo tubercule trs amer. EUPHORBIACEE.|| Sens premier : le fleuve Congo.(-)kk

    kk

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    BH n 9/10 varitdarbre corce paisse et rouge,LEGUMINEUSE-CESALPINIEE, proba-blement Monopetalanthus heitziiPellegr. Voir -kogo. Usage rituel : partir de lcorce, fabrication de botescylindriques destines conserver lesossements des anctres.(-)kk

    kk

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    B n 9/10 varit deliane semi-ligneuse mdicinale,

    COMPOSEE, Mikania scandens Wild.Aussi -kongogongo. Usage md. :allaitement, cicatrisation des plaies(feuilles), points de ct, blennorragie.|| Autre sens : hauteur.(-)kk

    kk

    oo

    oo

    nn

    nn

    zz

    zz

    oo

    oo

    B n 9/10 1 varit depalmier, palmier acaule feuilles trsgrandes, PALMACEE, Sclerospermamannii Wendl. Usage md. :traitement de la taie de la corne(graines broyes). Alimentation(graine) et construction (couverturedes toits). 2 varit darbre moyen,ANNONACEE, Cleistopholis glaucaPierre. Syn. mo-rolo, e-bembi.(mo-)kk

    kk

    oo

    oo

    vv

    vv

    oo

    oo

    B n 3/4 varit dherbemagique et mdicinale, ACANTHACEE,Elytraria acaulis Lind. Syn. -komba. || Autre sens : attirance.

    (o-)kk

    kk

    OO

    OO

    dd

    dd

    yy

    yy

    aa

    aa

    H n 11/10a varitdarachide qui contient de petitesgraines.(ge-)kk

    kk

    OO

    OO

    gg

    gg

    aa

    aa

    B n 7/8 bois (termegnrique). || Autre sens : poteau, mt.(mo-)kk

    kk

    OO

    OO

    gg

    gg

    uu

    uu

    B n 3/4 varit de plante,GRAMINEE, Bambou de Chine,Bambusa vulgaris Schrad.(-)kk

    kk

    OO

    OO

    kk

    kk

    OO

    OO

    ++

    ++

    rr

    rr

    OO

    OO

    nn

    nn

    dd

    dd

    OO

    OO

    H+BH n 9/10fleur (terme gnrique).(-)kk

    kk

    OO

    OO

    ll

    ll

    OO

    OO

    ++

    ++

    nn

    nn

    gg

    gg

    OO

    OO

    ss

    ss

    OO

    OO

    H+BH n 9/10varit dherbe graines quisagrippent facilement aux vtements,AMARANTACEE, Achyrantes asperaL. Usage md. : pian secondaire (enfumigations avec du bois de larbrege-nigo).

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    51

    (-)kk

    kk

    OO

    OO

    mm

    mm

    aa

    aa

    H n 9/10 varit darbretrs droit et corce paisse,BOMBACACEE, Bombax chevalieriPellegr. Usage md. : angines etvomitif (corce) ; strilit (corce avecdes corces des arbres -sOmbO, o-gaa et ge-vendo) ; empchement delavortement (corce bouillie ; cf.paisseur de lcorce). Usage rituel :bains rituels devant chasser lesmauvais esprits.(di-)kk

    kk

    OO

    OO

    mm

    mm

    bb

    bb

    ii

    ii

    ss

    ss

    aa

    aa

    BH n 5a varit detaro. Aussi : di-kambisa.(-)kk

    kk

    OO

    OO

    mm

    mm

    bb

    bb

    ii

    ii

    ++

    ++

    ss

    ss

    oo

    oo

    kk

    kk

    oo

    oo

    B+B n 9/10varit darbre, MYRISTICACEE,Coelocaryon preusii Warb. Usagealimentaire : les graines frachesdonnent une graisse alimentaire.(e-)kk

    kk

    OO

    OO

    mm

    mm

    EE

    EE

    nn

    nn

    OO

    OO

    B n 5/6 varit dechampignon comestible, visqueux, chapeau retourn vers le haut, en formedentonnoir. Il vit de prfrence sur letronc de larbre ge-vendo. Onlcrase avant de le faire cuir.(mo-)kk

    kk

    OO

    OO

    nn

    nn

    dd

    dd

    OO

    OO

    H n 3/4 1 coton,kapok. 2 varit darbuste, MALVA-CEE, Cotonnier, Gossypium barba-dense L. Usage md. : blennorragie ouvomitif (macration des feuilles).|| Autres sens : molleton ; long dtour.(o-)kk

    kk

    OO

    OO

    nn

    nn

    dd

    dd

    OO

    OO

    B n 11/10a 1 rgimede bananes. 2 grosse banane(MUSACEE), que lon mange cuite ougrille. Usage md. : diurtique (svede larbre), vermifuge (huile),fbrifuge (racines), proprits

    pectorales et astringentes (fleurspanouies).(o-)kk

    kk

    OO

    OO

    nn

    nn

    dd

    dd

    OO

    OO

    (w-)aa

    aa

    ii

    ii

    nn

    nn

    aa

    aa

    B(H+B HB) n 11/10a varit debananier stipe lanc, de couleurrose, trs grans rgime de petits fruits,nombreux et serrs, dresss vers lehaut (litt. bananier du nom).MUSACEE.(o-)kk

    kk

    OO

    OO

    nn

    nn

    dd

    dd

    OO

    OO

    (w-)aa

    aa

    tt

    tt

    ss

    ss

    ee

    ee

    nn

    nn

    dd

    dd

    ee

    ee

    B(H+B H) n 11/10a varit de grossebanane pelure verte et fruits rays deblanc (litt. bananier de lcureuil quatre raies). MUSACEE.(e-)kk

    kk

    OO

    OO

    tt

    tt

    OO

    OO

    B n 5/6 varit de plante,PALMACEE, Raphia vinifera P. Beauv.Confection des toitures. On extrait decette plante une boissonrafrachissante. Les ptioles desfeuilles servent de chevrons. || Autresens : sorte de mouchoir de tte.

    (-)kk

    kk

    uu

    uu

    dd

    dd

    aa

    aa

    H n 9/10 noisette, fruit delarbre o-guda. La noisette estconsomme crue ou cuite. || Autresens : cheville.(o-)kk

    kk

    uu

    uu

    kk

    kk

    aa

    aa

    B n 11/10a varit degrand arbre sve blanche, APO-CYNACEE, Emien, Alstonia congensisEngl. || Autres sens : mal, pourriture ;laideur.(o-)kk

    kk

    uu

    uu

    mm

    mm

    ee

    ee

    B n 11/10a varit darbre,BURCERACEE, Arbre aux torches,Okoum, Aucoumea klaineana Pierre.Utilis pour la fabrication de pirogueset de torches. Usage md. : abcs(rsine), diarrhe (corce). Autrefois,

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    52

    lpoque des premires rgles, lesjeunes filles evia consommaient desrpures de son corce, avec des grainesde -nongo dy-a miso et desfeuilles daubergines amres. Connucomme lArbre-Roi.(ge-)kk

    kk

    uu

    uu

    nn

    nn

    dd

    dd

    ee

    ee

    HB n 7/8 1 varitde liane pineuse, ARACEE, Culcasiascandens P. Beauv. Usage md. :lavements contre la blennorragie(plante et racines). Fabrication dunepommade cosmtique. 2 varit deplante suffrutescente, LEGUMINEUSE-MIMOSEE, Mimosa pigra L. Syn. o-bata. 3 varit de liane,LEGUMINEUSE-MIMOSEE, Accaciapennata Willd. Syn. o-bata.(-)kk

    kk

    uu

    uu

    tt

    tt

    aa

    aa

    H n 9/10 varit darbustede sous-bois fruits comestibles etbois flexible, POLYGALACEE, Carpo-lobia alba Don. ou Carpolobia luteaDon. Usage md. : vertige (feuillesavec du piment), stimulant sexuel pourles hommes (racines avec les feuillesde lherbe -penda dy-awabOngO ou o-gOi (w-)a

    penda et quelques graines de -nongo dy-a miso). Ce nomvoque la notion de flexibilit (cf; lelexme signifiant sagenouiller (e-kutama).

    (-)kk

    kk

    ww

    ww

    aa

    aa

    kk

    kk

    ee

    ee

    H n 9/10 varit darbrede la fort commun, RUBIACEE,Pausinystalia yohimba Pierre. Ontrouve aussi la forme -kwaki.Usage md. : aphrodisiaque (corce

    consomme en grandes quantits),stimulant pour les voyages ou travail(corce mastique). Syn. ge-ngandongando, o-vava.

    (e-)kk

    kk

    ww

    ww

    aa

    aa

    ll

    ll

    aa

    aa

    B n 5/6 calebasse enmassue et rserve uniquement larcolte et au transport du vin de palmede la brousse au village.(-)kk

    kk

    ww

    ww

    aa

    aa

    tt

    tt

    aa

    aa

    H n 9/10 varit demanioc doux tubercule blanc.EUPHORBIACEE.

    (mo-)kk

    kk

    ww

    ww

    EE

    EE

    ll

    ll

    EE

    EE

    ++

    ++

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    nn

    nn

    zz

    zz

    EE

    EE

    H+BH?n 3/4 varit de liane herbacepineuse, SMILACACEE, Salsepareilleindigne, Smilax kraussiana Meisn.Usage md. : accouchement (jeunespousses cuites avec des graines decourgettes, maladies vnriennes(macration de la racine). Syn. mo-ngwEnzi, mo-ngwEndi.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    53

    -l-

    (-)ll

    ll

    aa

    aa

    gg

    gg

    OO

    OO

    ss

    ss

    ((

    ((

    EE

    EE

    ))

    ))

    B n 9/10 varitdarachide originaire de Lagos,capitale du Nigria (LEGUMINEUSE-PAPILIONEE). Syn. -penda dy-alagOsE.

    (e-)ll

    ll

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    B n 5/6 varit de plante,BROMELIACEE, Ananas, Ananassativus Schult. Les fibres fines desfeuilles permettent de fabriquer du fil raccommoder pour les pagnes et lesgibecires. Usage md. : brlures (sucextrait des feuilles). Les fleurs sontemmnagogues. Syn. e-gubu. Cenom voque des objets allongs(trompe dlphant, queue dlphant(ge-langa), pnis (mo-lango)).

    (o-)ll

    ll

    ee

    ee

    mm

    mm

    ee

    ee

    (w-)aa

    aa

    kk

    kk

    oo

    oo

    ss

    ss

    oo

    oo

    HB(H+B B) n 11/10a varit de plantemdicinale (litt. langue de perro-quet), COMPOSEE, Emilia sagittataDC. Usage md. : affections cardia-ques (feuilles macres) et traitementdes plaies (feuilles mlanges avec dela limaille de cuivre).(e-)ll

    ll

    ee

    ee

    nn

    nn

    dd

    dd

    ee

    ee

    B n 5/6 varit de plante,DIOSCOREACEE, Dioscerea latifoliaBenth. var. Sylvestris A. Chev. Sesfeuilles et bulbillent tuent les chvres etmoutons. Usage alimentaire en tempsde famine (bulbilles, aprs untrempage dans leau courante et unecuisson prolonge). Usage md. :

    rhumatismes, maladies des seins,chiques : bulbilles crases. Favo-riserait la scrtion du lait.(ge-)ll

    ll

    ee

    ee

    pp

    pp

    aa

    aa

    H n 7/8 varit debananier rgime de un troisgrappes de fruits trs gros et trslongs, MUSACEE. A rapprocher duverbe e-lepa perdre son got.

    (mo-)ll

    ll

    EE

    EE

    ll

    ll

    EE

    EE

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    B n 3/4 varitdarbre corce dun blanc-gris,FLACOURTIACEE, Scottellia klaineanaPierre var. Kamerunensis Pell.Fabrication de cuillres et de peignes.Syn. ge-tEku.(e-)ll

    ll

    EE

    EE

    mm

    mm

    bb

    bb

    EE

    EE

    ++

    ++

    tt

    tt

    OO

    OO

    gg

    gg

    OO

    OO

    H+BH n 5/6varit de plante, PIPERACEE, Piperumbellatum L. Usage rituel (offran-des), ftichiste (provoque la piti, lepardon). Usage md. : prvention desavortements (macration des feuilles),fbrifuge (macration des feuilles),migraines (macration des feuilles),vulnraire (graines), cicatrisation desplaies de la circoncision, courbatures(feuilles chauffes).(e-)ll

    ll

    EE

    EE

    mm

    mm

    bb

    bb

    EE

    EE

    ++

    ++

    tt

    tt

    OO

    OO

    gg

    gg

    OO

    OO

    (e-)aa

    aa

    oo

    oo

    --

    --

    ss

    ss

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    H+BH (H+B B) n 5/6varit de plante (litt. e-lEmbEtOgOde lAnthostema aubryanum), ACAN-THACEE, Brillantaisia patula T.Anders. Usage md. : accouchement,rgles douloureuses, maux de ventre :

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    54

    dcoction de feuilles. Propritsmagiques : apaiserait les diffrends.

    (ge-)ll

    ll

    oo

    oo

    kk

    kk

    oo

    oo

    B n 7/8 varit depalmier grimpant pineux, PALMACEE,Palmier-rotang, Eremospatha sp.Utilis comme cordes darc de chasseou darc sonore. Employ aussi dansla construction des cases et vannerie.(ge-)ll

    ll

    oo

    oo

    mm

    mm

    bb

    bb

    ii

    ii

    HB n 7/8 varitdarbre assez rare, LEGUMINEUSE-CESALPINIEE, Copaifera le testui Pell.Usage md. : maux de tte (corce enlotions). Teinture noire pour les tissusde raphia.(e-)ll

    ll

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    HB n 5/6 calice oubouquet doseille.(e-)ll

    ll

    oo

    oo

    pp

    pp

    oo

    oo

    B n 5/6 ou 14 varit deplante, AMARANTACEE, Amarante duSoudan, Amaranthus oleraceus L.Plante potagre cultive commepinards.

    (mo-)ll

    ll

    OO

    OO

    ll

    ll

    ii

    ii

    BH n 3/4 1 amomeverte ou sche (terme gnrique). 2plusieurs varits dAframomum(ZINGIBERACEES).(mo-)ll

    ll

    OO

    OO

    ll

    ll

    ii

    ii

    (w-)aa

    aa

    oo

    oo

    nn

    nn

    zz

    zz

    aa

    aa

    gg

    gg

    oo

    oo

    BH (H+B B) n 3/4 varit de grandeamome, ZINGIBERACEE, Faux-cam-phrier (litt. amome des lphants),Aframomum giganteum K. Schum.Toutes les parties de la plante dgagentune odeur de camphre. Usage md. :laxatif lger (pulpe des fruits), mauxde dents (macration des rhizomes engargarismes), graines comestibles et

    purgatives ou anthelminiques, traite-ment postnatal (rpures du cur de laplante cuite ltuve avec quelquesgrains de -nongo dy-a lOmbE.Dautres varits de ZINGIBERACEES :Aframomum daniellii K. Schum.,Aframomum masuianum K. Schum.(fruit mdicinal) et Aframomumcitratum K. Schum.(e-)ll

    ll

    OO

    OO

    ll

    ll

    OO

    OO

    B n 5/6 1 papaye. 2coque darachide vide.(o-)ll

    ll

    OO

    OO

    ll

    ll

    OO

    OO

    B n 11/10a 1 varitdarbre, CARICACEE, Arbre melons,Papayer, Carica papaya L. Usagemd. : vers intestinaux (latex),dysenterie (racines). Autres usages :pche, lavage. 2 varit de plantecommune, URTICACEE, Paritaireindigne, Parietaria debilis Forst.Usage md. : points de ct, migraines,abcs et plaies (feuilles). Cette plantepossderait galement des propritsdiurtiques.(-)ll

    ll

    OO

    OO

    mm

    mm

    bb

    bb

    EE

    EE

    B n 9/10 varit de petitpiment allong et trs fort, Poivre decolibri. Aussi -nongo -alOmbE.

    (ge-)ll

    ll

    OO

    OO

    mm

    mm

    bb

    bb

    EE

    EE

    BH n 7/8 varit dechampignon du type Hygrophoreblanc, qui pousse terre, dans les lieuxhumides, le long des ruisseaux.Chapeau blanc, charnu, lisse clair,molle. || Autre sens : causerie, con-versation, rcit, affaire.(mo-)ll

    ll

    OO

    OO

    nn

    nn

    dd

    dd

    OO

    OO

    B n 3/4 varit deplante herbace, MORACEE, Dorsteniaklainei Pierre. Usage rituel : on offrait

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    55

    autrefois les racines rouges etodorifrantes aux esprits. Utilisautrefois comme parfum.(mo-)ll

    ll

    OO

    OO

    nn

    nn

    gg

    gg

    OO

    OO

    ++

    ++

    ll

    ll

    OO

    OO

    nn

    nn

    gg

    gg

    OO

    OO

    B+B n 3/4varit de buisson, EUPHORBIACEE,Alchornea floribunda Mll. Arg.Usage md. : puissant aphrodisiaque.Usage rituel (initiation au Bouiti).

    || Autre sens : personne de grandetaille.

    (-)ll

    ll

    yy

    yy

    aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    B n 9/10 varit deplante, CANNABINACEE, Chanvreindien, Hachisch, Cannabis sativa L.,vulgairement appel tabac-Congo.

    -m-

    (ge-)mm

    mm

    aa

    aa

    nn

    nn

    aa

    aa

    ++

    ++

    mm

    mm

    aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    B+BH n 7/8varit darbre mdicinal jeunesrameaux subttragones, puis cylin-driques (litt. ce qui arrte leau),GUTTIFERACEE, Garcinia ngou-nyensis Pellegr. Usage md. : toux(corce). On met son corce amredans le vin de palme pour le rendreenivrant. Syn. -nomabanga.(mo-)mm

    mm

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    ++

    ++

    mm

    mm

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    B+B n 3/4varit de petite liane. || Autre sens :forte odeur de pourriture.(-)mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    aa

    aa

    BH n 9/10 varit deplante, DIOSCOREACEE, Igname,Dioscorea alata L. (Il y a plusieursvarits comestibles). || Autres sens :gland (de la verge), rotule, os mobiledu genou : mb &a v`Ong`O.(-)mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    dd

    dd

    aa

    aa

    H n 9/10 fruit de larbreo-bada. Grosse gousse noire graines olagineuses. || Autre sens :gerure (au niveau des lvres).(e-)mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    B n 5/6 varit de fruit.

    (o-)mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    BH n 11/10a varitdarbre, BURSERACEE, Pachylobusferruginea A. Chev. Fruits comes-tibles aprs cuisson. Syn. o-mbambe.(o-)mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    ee

    ee

    BH n 11/10a varitdarbre, voir o-mbamba.(-)mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    nn

    nn

    dd

    dd

    aa

    aa

    BH n 9/10 fruit saveur piquante de larbuste o-mbanda.

    (o-)mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    nn

    nn

    dd

    dd

    aa

    aa

    BH n 11/10a varitde petit arbre odeur pimente,CAPPARIDACEE, Cola piment, Buch-holzia macrophylla Pax. Usage md. :gale (corce pile), poison (racine).(-)mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    ++

    ++

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    ll

    ll

    aa

    aa

    H+HB n9/10 varit de plante, ACANTHACEE,Acanthe pineuse, Acanthus montanusT. Anders. Usage md. : vomitifs pourpetits enfants (macration des feuilles),toux (infusion des feuilles), affectionscardiaques (jeunes pousses crues avecdu sel) ; maux de ventre et nauses desfemmes (jeunes pousses, cuites avecdes arachides ou du beure de mo-

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    56

    dika) ; syphilis (tiges macres),scarifications contre les douleursrhumatismales qui prcdent le pian(pines). Usage alimentaire : fabri-cation de sel partir des cendres (desfeuilles) laves et filtres. Aussi ge-bangambale.

    (-)mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    ii

    ii

    B n 9/10 varit dig-name comestible, DIOSCOREACEE,Dioscorea smilacifolia De Wild. (?).|| Autre sens : tmoignage, tmoin.(-)mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    ss

    ss

    oo

    oo

    kk

    kk

    aa

    aa

    B n 9/10 varitdarbuste e-boge, APOCYNACEE,Tabernanthe iboga Baillon. Syn. e-boge.

    (-)mm

    mm

    bb

    bb

    ee

    ee

    gg

    gg

    oo

    oo

    HB n 9/10 varit degrosse plante, EUPHORBIACEE, Eu-phorbe drupes, Elaeophorbiadrupifera Stapf. Usage md. : purgatif(suc trs faible dose). Usagesftichistes : prservation des effets dela foudre, fabrication de drogues. Syn.bo-ngonza.

    (mo-)mm

    mm

    bb

    bb

    EE

    EE

    gg

    gg

    aa

    aa

    B n 3/4 ou 11/10avarit de grand arbre, MELIACEE,Acajou du Gabon, Khaya ivorensis A.Chev. Usage md. : points de ct(feuilles pilonnes avec des graines depoivre maniguette en frictions), toux etdouleurs rhumatismales (dcoction delcorce), lavements pour maladiesdiverses (dcoction de lcorce).(e-)mm

    mm

    bb

    bb

    EE

    EE

    ll

    ll

    EE

    EE

    H n 5/6 ou 7/8 varit debananier stipe vert tendre et fruits

    courts stris dans le sens de lalongueur, MUSACEE. Syn. -nyee.(-)mm

    mm

    bb

    bb

    EE

    EE

    mm

    mm

    bb

    bb

    EE

    EE

    BH n 9/10 varit debananier grosses bananes et pelurevert clair, raye de blanc, MUSACEE.Syn. e-mbElE (?). || Autre sens :pic-buf, Buphagus africanus.(mo-)mm

    mm

    bb

    bb

    EE

    EE

    mm

    mm

    OO

    OO

    HB n 3/4 varitdarbre, STERCULIACEE, Colatier noix rouges, Cola nitida A. Chev. Syn.w-ae.

    (-)mm

    mm

    bb

    bb

    EE

    EE

    nn

    nn

    ii

    ii

    B n 9/10 varitdigname comestible, DIOSCOREACEE,Dioscorea colocasiiflora Pax. (?).Varit peu estime. || Autre sens :ingratitude.

    (-)mm

    mm

    bb

    bb

    ii

    ii

    ll

    ll

    ii

    ii

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    B n 9/10 varitdarbre bois de charpente trs dur,RUBIACEE, Acajou jaune dAfrique,Sarcocephalus diderrichii De Willd.(ge-)mm

    mm

    bb

    bb

    ii

    ii

    mm

    mm

    bb

    bb

    ii

    ii

    HB n 7/8 varit decanne sucre, tige glabre, violette.(-)mm

    mm

    bb

    bb

    ii

    ii

    nn

    nn

    zz

    zz

    oo

    oo

    HB n 9/10 varit degrand arbre corce paisse etmalodorante, LECYTHIDACEE, Abale,Abine, Combretodendron africanumExell. Voir o-binzo.(-)mm

    mm

    bb

    bb

    ii

    ii

    yy

    yy

    oo

    oo

    HB n 9/10 varit dechampignon dont les beaux filamentsmycliens, dun noir brillant,rappellent des crins dlphant,Microporus rhizomorphus Heim.Confection de ceintures et de parure.

    (-)mm

    mm

    bb

    bb

    oo

    oo

    mm

    mm

    aa

    aa

    BH n 9/10 varit deplante fruits comestibles,

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    57

    SOLANACEE, Tomate, Lycopersicumesculentum Mill. || Autre sens :poitrine.(ge-)mm

    mm

    bb

    bb

    oo

    oo

    nn

    nn

    dd

    dd

    aa

    aa

    H n 7/8 potironafricain. Mang cuit ltuve ou ensauce.

    (ma-)mm

    mm

    bb

    bb

    oo

    oo

    nn

    nn

    dd

    dd

    oo

    oo

    B n 6 drogue tire delarbuste mbondo.(-)mm

    mm

    bb

    bb

    oo

    oo

    nn

    nn

    dd

    dd

    oo

    oo

    B n 9/10 varitdarbuste de la fort, LOGANIACEE,Poison dpreuve, Strychnos icaja L.Usage rituel : poison dpreuve(racines). || Autre sens : preuve,ordalie.(-)mm

    mm

    bb

    bb

    oo

    oo

    ss

    ss

    aa

    aa

    BH n 9/10 varitdarbre bois dur, LEGUMINEUSE-CESALPINIEE, Eurypetalum batesiiBak. f. Syn. -tsate.

    (-)mm

    mm

    bb

    bb

    OO

    OO

    tt

    tt

    aa

    aa

    B n 9/10 varit darbre bois dur, de teinte brune,LEGUMINEUSE-PAPILIONEE, Milletiaversicolor Welw. Syn. e-nzonzo.

    (o-)mm

    mm

    bb

    bb

    uu

    uu

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    HB n 11/10a varitde petit arbre latex abondant, APO-CYNACEE, Picralima nitida Th. & H.Dur. Usage md. : fbrifuge(dcoction de lcorce), maladiesvnriennes (corce), vermifuge(dcoction de la racine), abcs froids(graines (toxiques)).(o-)mm

    mm

    bb

    bb

    uu

    uu

    nn

    nn

    gg

    gg

    uu

    uu

    BH n 11/10a varitde trs grand arbre, SAPOTACEE,Douka, Mimusops africana H. Lec.Usage md. : douleurs rhumatismales(beurre en frictions). Les graines

    donnent un excellent beurre vgtalalimentaire. Syn. o-bungu.(-)mm

    mm

    bb

    bb

    uu

    uu

    nn

    nn

    zz

    zz

    aa

    aa

    nn

    nn

    ii

    ii

    B n 9/10 1varit darbuste buissonneux quipousse le long des cours deau,EUPHORBIACEE, Alchornea cordifoliaMll. Arg. 2 fruit de cet arbuste,servant dappt pour piger de petitsoiseaux. Usage md. : cicatrisation desplaies (feuilles pilonnes enlavements), vomitif (dcoction desfeuilles), maux de dents (dcoction desfeuilles en gargarismes), diarrhe(macration des rapres de lcorce).Teinture des tissus et des poteries(corce et feuilles pilonnes).(mo-)mm

    mm

    bb

    bb

    uu

    uu

    tt

    tt

    ss

    ss

    uu

    uu

    H n 3/4 varitdarbuste tige dure et sche, COM-POSEE, Quinine des Noirs, Vernoniathomsonianan Oliv. et Hiern. Usagemd. : fbrifuge (feuilles, trs amres,en infusions), gale (feuilles), vermifuge(feuilles).

    (mo-)mm

    mm

    EE

    EE

    nn

    nn

    EE

    EE

    H n 3/4 varit de grandarbre tronc droit et cylindrique,ANACARDIACEE, Lannea zenkeriEngl. & Krause. Usage md. :affections de la poitrine (dcoction oumacration des copeaux ; la potion estbue aprs exposition au soleil).(mo-)mm

    mm

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    BH n 3/4 varitdarbre moyen, APOCYNACEE,Rauwolfia macrophylla Stapf. Usagemd. : lcorce est dote de propritspurgatives, vers intestinaux, syphilis(racines).

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    58

    (mo-)mm

    mm

    EE

    EE

    nn

    nn

    ii

    ii

    B n 3/4 varit de grandarbuste, BIXACEE, Rocouyer, Bixaorellana L. Usage md. : purgatiflger (graines), arrt des vomissements(feuilles). Syn. ma-ngola.

    (e-)mm

    mm

    OO

    OO

    gg

    gg

    EE

    EE

    HB n 5/6 bigarade, orangeamre, fruit du Bigaradier.Consomme avec du sel et du piment.Elle peut remplacer le citron. || Autresens : cruche eau.(o-)mm

    mm

    OO

    OO

    gg

    gg

    EE

    EE

    HB n 11/10a varitdorangier, RUTACEE, Bigaradier,Oranger amer, Citrus aurantium L.(-)mm

    mm

    OO

    OO

    nn

    nn

    gg

    gg

    uu

    uu

    BH n 9/10 varit deplante grimpante tubercule comes-

    tibles, CONVOLVULACEE, Patatedouce, Ipomoea batatas Poir. Syn. e-gweta.

    (-)mm

    mm

    OO

    OO

    nn

    nn

    gg

    gg

    uu

    uu

    (-)aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    OO

    OO

    nn

    nn

    zz

    zz

    OO

    OO

    BH (b+B BH) n 9/10 varit de plantetrs vigoureuse tubercule norme(litt. patate de la socit secrtengOnzO), Ipomoea paniculata R. Br.Usage md. : constipation et maladiesvnriennes (tubercule pil cuit ltuve en lavements).

    (e-)mm

    mm

    uu

    uu

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    B n 5/6 noix de palmemre qui se dtache delle-mme.

    -n-

    (mo-)nn

    nn

    aa

    aa

    ii

    ii

    B n 3/4 varit de liane suc laiteux, APOCYNACEE, Stro-phantus, Strophantus hispidus DC. ouSarmentosus A. P. DC (APOCY-NACEE). Poison violent de guerre et dechasse. Usage md. : cicatrisation desplaies (feuilles brlantes crases).(-)nn

    nn

    aa

    aa

    mm

    mm

    aa

    aa

    BH n 9/10 varitdarbuste, RUBIACEE, Randiaacuminata Benth. Talisman pour lestout petits enfants qui ont perdu leurmre. Ce talisman est cens la faireoublier. Usage md. : aphrodisiaque(racine). A rapprocher du verber e-nama coller, accompagner ?

    (-)nn

    nn

    aa

    aa

    nn

    nn

    aa

    aa

    mm

    mm

    aa

    aa

    BHB n 9/10 varit deplante piphyte, ARACEE, Rhekto-phyllum mirabile N. E. Br. Usagemd. : maladies du foie (spadice etjeunes feuilles), points de ct. Syn.-pudya, o-vudya.

    (e-)nn

    nn

    dd

    dd

    ee

    ee

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    H n 5/6 varit deplante odorifrante dont les Eviyaportaient jadis les braches au cou, auxoreilles, aux bras et dans les cheveux,comme pendeloques. Cf. mo-tOmbi.|| Autre sens : endroit o on dansedans la fort pour faire sortir lesnovices qui ont mang les ma-boge(drogue).

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    59

    (di-)nn

    nn

    dd

    dd

    EE

    EE

    nn

    nn

    dd

    dd

    EE

    EE

    B n 5a varit deliane, LEGUMINEUSE-PAPILIONEE,Liane-rglisse, Abrus precatorius L.Consisre comme plante magique.Usage md. : proprits adoucissantes(feuilles), soins de la voix (chanteurs).Syn. -tEndO.

    (ge-)nn

    nn

    dd

    dd

    ii

    ii

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    HB n 7/8 ou 11/10avarit darbre, ANNONACEE, Mus-cadier de Calebash, Monodoramyristica Dun. Usage md. : consti-pation (graines grilles), migraines(graines crases appliques sur lefront), poux (graines pulvrises etmlanges lhuile de palme). Grainesutilises parfois comme pois desenteur, par les femmes evia.(-)nn

    nn

    dd

    dd

    ii

    ii

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    HB n 9/10 graine duMuscadier de Calebash saveurpiquante.

    (mo-)nn

    nn

    dd

    dd

    oo

    oo

    ee

    ee

    ++

    ++

    nn

    nn

    dd

    dd

    oo

    oo

    ee

    ee

    BH+BH n 3/4varit de trs petite herbe rampantesur le sol, RUBIACEE, Geophilaobvallata F. Didr. Herbe recherchepar les tortues terrestre. Usage :applique sur les incisions detatouages pour aggraver la blessure quise cicatrise ensuite en relief. || Senspremier : trs grande amertume.(-)nn

    nn

    dd

    dd

    oo

    oo

    mm

    mm

    bb

    bb

    oo

    oo

    ++

    ++

    ll

    ll

    oo

    oo

    mm

    mm

    bb

    bb

    oo

    oo

    B+B n9/10 manioc en tubercule cru ou cuit.(-)nn

    nn

    dd

    dd

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    B n 9/10 1 varit demanioc amre, EUPHORBIACEE. 2varit darbre pineux bois jaune-

    brun, RUTACEE, Olon, Fagara heitziiAubr. & Pellegr. Usage md. : rhu-matismes et courbatures (corcemlange avec quelques piments, aprslotions leau chaude etscarifications)), palpitations du cur(jeunes pousses pilonnes et macresdans du jus de citron). 3 varitdarbre, RUTACEE, Fagara macro-phylla. Engl. Us. md. : folie,morsures de serpents, blennorragie.Syn. ge-tsagala.(mo-)nn

    nn

    dd

    dd

    OO

    OO

    gg

    gg

    OO

    OO

    H n 3/4 ou 14 varitde petite herbe buissonnantemdicinale et comestible, ACAN-THACEE, Justicia insularis T. Anders.Les feuilles se mangent en pinards.Cuites elles servent de succdan dusavon. Plante magique. || Autre sens :coupe de cheveux.

    (o-)nn

    nn

    dd

    dd

    uu

    uu

    mm

    mm

    aa

    aa

    HB n 11/10a varit deplante, ORCHIDACEE, Vanille de lafort, Vanilla africana Lind. var.Laurentiana R. Portres. Les racinesariennes sont utilises pour faire lescordes de la harpe africaine.

    (-)nn

    nn

    EE

    EE

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    B n 9/10 1 varit deliane, APOCYNACEE, Liane caoutchouc, Landolphia mannii Dyer.Caoutchouc cassant, inutilisable. Syn.o-vOgE. 2 varit de petit arbre fleurs blanches et fruits globuleux,EBENACEE, Diospyros sanzaminikaA. Chev. Les deux vgtaux ont desfleurs blanches.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    60

    (-)nn

    nn

    EE

    EE

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    (-)aa

    aa

    gg

    gg

    ee

    ee

    vv

    vv

    ii

    ii

    ll

    ll

    aa

    aa

    B(b+B BH) n 9/10 varit de petitarbre, EBENACEE, Faux-bnier ouDemi deuil (litt. nEmba delbnier), Diospyros mannii Hiern.Usage md. : remde pour la poitrine(rpures de lcorce mlange avec dela poudre de ge-nigo).

    (-)nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    dd

    dd

    ii

    ii

    BH n 9/10 noix depalme.(mo-)nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    dd

    dd

    ii

    ii

    ++

    ++

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    dd

    dd

    ii

    ii

    BH+BH n3/4 varit darbre vivant dans lesmarigots et au bord des rivires, (litt.grande noix de palme), RUBIACEE,Sarcocephalus pobeguini Hua ex.Pob. Usage md. : blennorragie(corce macre ou bouillie), fbrifuge(infusion des feuilles). Syn. -kombeningo.

    (mo-)nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    nn

    nn

    dd

    dd

    oo

    oo

    ++

    ++

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    nn

    nn

    dd

    dd

    oo

    oo

    BH+BH n 7/8 varit de petit arbre,RUBIACEE, Pausinystalia yohimbaPierre. Lcorce de cet arbre estmche et constitue un stimulantnergique. Elle est dun brun fonc,crevasse longitudinalement. Syn. -kwake, -kwaki, o-vava. || Autresens : crocodile de grande taille.(ge-)nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    nn

    nn

    zz

    zz

    aa

    aa

    BH n 7/8 feuilleterminale pile de manioc. Ces feuillessont manges sans huile.

    (mo-)nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    ii

    ii

    B n 3/4 varit debananier stipe lanc, tronc etnervures de feuilles de teinte volace

    trs fonce, fruits et feuilles dun vertassez clair. MUSACEE.(-)nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    ii

    ii

    ++

    ++

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    ii

    ii

    BH+BH n 9/10varit de grosse aubergine amre,SOLANACEE, Solanum macrocarpumL. Varite daubergine qui pousseseule derrire les cases. Ses feuillessoignent les maux de tte.(-)nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    kk

    kk

    EE

    EE

    BH n 9/10 sorte de fruit.Probablement Solanum mammosumL.(-)nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    nn

    nn

    ii

    ii

    B n 9/10 varit dherbemdicinale, COMMELINACEE, Palisotahirsuta K. Schum. Syn. ge-kombe.|| Autre sens : maladie des yeux.

    (-)nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    ee

    ee

    aa

    aa

    BH n 9/10 varit debananier-plantain, fruits moyens, trsagglomrs, de teinte rousstre enmrissant ; longue hampe caudale lextrmit du rgime. MUSACEE.|| Sens premier : sanglier,Potamochre, Potamochaerus porcus.(mo-)nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    ee

    ee

    aa

    aa

    ++

    ++

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    ee

    ee

    aa

    aa

    BH+BH n3/4 varit darbrisseau rappelant lenom du potamochre, SAPINDACEE,Allophyllus africanus P. de Beauv.Usage md. : maux de tte (feuillesfraches froises en inhalations),hmorragies du nez (corce). || Autresens : varit doiseau.(ma-)nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    ll

    ll

    aa

    aa

    B n 6 autre nom delarbre mo-mEni, BIXACEE, Bixaorellana L.(-)nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    ll

    ll

    aa

    aa

    B n 9/10 graine de cetarbre, donnant le rocou qui sert teindre les nattes et les tissus de raphia,

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    61

    en rouge. Usage md. : purgatif lger,la dcoction des feuilles semploiepour arrter les vomissements.(-)nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    ll

    ll

    ee

    ee

    BH n 9/10 choupalmiste, bourgeon terminal ou curdu palmier. Se consomme cru ou cuit.Il donne le vin de palme.(-)nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    BH n 9/10 varit deplante parasite ressemblant unchampignon, BALANOPHORACEE,Thonningia sanguinea Vahl. Cetteplante secrte un lait mdicinal amer etses fleurs sont scarieuses et de couleurrouge. || Autre sens : animal appelcommunment porc-pic, Athrure,Atherurus sp.(mo-)nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    mm

    mm

    bb

    bb

    ii

    ii

    ++

    ++

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    mm

    mm

    bb

    bb

    ii

    ii

    HB+HB n 3/4 varit de petit arbre ft,et branches horizontales,RHAMNACEE, Maesopsis eminii Engl.Usage md. : coliques et sellesglaireuses (dcoction dcorceamre) ; purgatif (macration delcorce dans du jus de canne sucre).|| Autre sens : clavicule.(bo-)nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    nn

    nn

    zz

    zz

    aa

    aa

    HB n 14 varit degrosse plante, EUPHORBIACEE,Euphorbe drupes, Elaeophorbiadrupifera Stapf. Syn. -mbego.|| Autre sens : ftiche de protectioncontre les malfices.(mo-)nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    rr

    rr

    oo

    oo

    B n 3/4 calebasse colrecourb.(-)nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    tt

    tt

    aa

    aa

    H n 9/10 graine qui sertde grelot.

    (-)nn

    nn

    gg

    gg

    OO

    OO

    nn

    nn

    dd

    dd

    OO

    OO

    BH n 9/10 varitdarbuste grle bois, feuilles etracines trs amers, SIMAROUBACEE,Quassia africana H. Bn. Usage md. :tonique et fbrifuge (infusion du bois,des feuilles et des racines), vermifuge.Syn. ge-simagaa. || Autre sens :varit doiseau, Calao. Voir -ngOndOlOngwE.

    (-)nn

    nn

    gg

    gg

    OO

    OO

    nn

    nn

    dd

    dd

    OO

    OO

    ++

    ++

    ll

    ll

    OO

    OO

    nn

    nn

    gg

    gg

    ww

    ww

    EE

    EE

    B n 9/10varit darbuste grle bois, feuilleset racines trs amers, SIMAROUBACEE,Quassia africana H. Bn. Usage md. :tonique et fbrifuge (infusion du bois,des feuilles et des racines), vermifuge(macration de lcorce de la racine).Syn. ge-simagaa.(e-)nn

    nn

    gg

    gg

    OO

    OO

    tt

    tt

    EE

    EE

    BH n 5/6 fruit de ma-sagu ramass terre.

    (mo-)nn

    nn

    gg

    gg

    uu

    uu

    bb

    bb

    aa

    aa

    ++

    ++

    nn

    nn

    gg

    gg

    uu

    uu

    bb

    bb

    aa

    aa

    B+B n 3/4varit darbre de la fort secondaire(litt. grande guerre), COMPOSEE,Vernonia conferta Benth.

    (-)nn

    nn

    gg

    gg

    ww

    ww

    aa

    aa

    bb

    bb

    aa

    aa

    B n 9/10 goyave, fruitdu Goyavier.(o-)nn

    nn

    gg

    gg

    ww

    ww

    aa

    aa

    bb

    bb

    aa

    aa

    B n 11/10a varitdarbre, MYRTACEE, Goyavier,Psidium guayava L. Mot dorigineportugaise : guava. Syn. o-goyage.

    (-)nn

    nn

    gg

    gg

    ww

    ww

    EE

    EE

    nn

    nn

    dd

    dd

    EE

    EE

    (-)aa

    aa

    pp

    pp

    ii

    ii

    nn

    nn

    dd

    dd

    ii

    ii

    H (b+B H) n 9/10 varit de plantevolubile et mdicinale, larges feuillespelles et racines rouges (litt. chaude-

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    62

    pisse de la fort), MENISPERMACEE,Cissampelos owariensis P. Beauv. etCissampelos pareira L. Cette plantesoignerait les maladies vnriennes.Syn. w-abi (w-)a mbae, mo-nyEmbEnyEmbE w-a midyo.

    (mo-)nn

    nn

    gg

    gg

    ww

    ww

    EE

    EE

    nn

    nn

    dd

    dd

    ii

    ii

    HB n 3/4 varit deliane pineuse, SMILACACEE,Salspareille indigne, Smilax kraus-siana Meisn. Aussi mo-ngwEnzi etmo-kwElEngEnzE. Usage md. :accouchement (jeunes pousses cuitesavec des graines de courgettes),maladies vnriennes (macration de laracine).(mo-)nn

    nn

    gg

    gg

    ww

    ww

    EE

    EE

    nn

    nn

    zz

    zz

    ii

    ii

    H n 3/4 varit deliane pineuse, SMILACACEE, Sals-pareille indigne, Smilax kraussianaMeisn. Aussi mo-ngwEndi et mo-kwElEngEnzE. Usage md. : accou-chement (jeunes pousses cuites avecdes graines de courgettes), maladiesvnriennes (macration de la racine).

    (-)nn

    nn

    gg

    gg

    ww

    ww

    ii

    ii

    nn

    nn

    gg

    gg

    ww

    ww

    ii

    ii

    nn

    nn

    dd

    dd

    ii

    ii

    BHB n 9/10varit dherbe qui, coupe, repoussele jour suivant.

    (e-)nn

    nn

    ii

    ii

    gg

    gg

    ii

    ii

    B n 5/6 varit darbustedes savanes et des forts, rabougri etrameaux divariqus, RUBIACEE,Gardenia ternifolia Schum. et Thonn.var. Jovis-tonantis Aubrv. Usagemd. : purification du lait desnourrices (corce), asthmes (corce),syphilis (corce), gale (feuilles enfrictions), plaies infectes (corce de la

    racine rduite en poudre). Son corceest trs amre. Syn. -nzonge -anzEgO. || Autre sens : Silurelectrique, Malapterurus electricus.(ge-)nn

    nn

    ii

    ii

    gg

    gg

    oo

    oo

    B n 7/8 1 varitdarbre, LEGUMINEUSE-PAPILIONEE,Padouk, Pterocarpus soyauxii Taub.Syn. o-goa. Usage md. : dysenterie(corce bouillie avec celle de larbreo-suga en lavements), maux de dents(dcoction des rpures du bois engargarismes), pertes de sang(dcoction des rpures du bois enlavements), excoriations plantaires dupian (fumigations), blennorragiesanguinolente, ; gale, teigne, pian :onguent base de poudre de bois etdhuile de palme ou de beurre vgtal ;plaies infectes : poudre de bois cuite ltuve avec des tranches de citron.Bois dbnisterie et de teinturerie.2 bche de bois rouge de cet arbre(permettant dobtenir une poudrerouge dont on se ser pour lemaquillage des nouvelles accouches,des nouveaux circoncis et des adeptesdu Bouiti). Nom driv du verbe e-niga craser, triturer.(ge-)nn

    nn

    ii

    ii

    gg

    gg

    yy

    yy

    aa

    aa

    ++

    ++

    nn

    nn

    ii

    ii

    gg

    gg

    yy

    yy

    aa

    aa

    BH+BH n7/8 varit de liane, AMPELIDACEE,Liane saucisses, Cissus debilisPlanch. Fruits non comestibles. Usagemd. : abcs (rpures de la tige enapplications locales), cicatrisation ducordon ombilical (suc extrait de latige). Autre usage : pche (on mlangedes tronons de tiges avec les feuilles

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    63

    de e-komo (e-)a mitungu pourendormir le poisson. Nom driv duverbe e-niga craser, triturer ?(e-)nn

    nn

    ii

    ii

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    H n 5/6 1 varit debananier, MUSACEE. 2 varit depalmier raphia, PALMACEE, Sagou-tiers, Raphia pagnes, Raphia textilisWelw. Usages vestimentaires : fabri-cation de tissus et de costumes dedanse. Chasse : fabrication de fil pige partir des fibres des feuilles.|| Autre sens : talisman de lutte.(-)nn

    nn

    ii

    ii

    mm

    mm

    oo

    oo

    B n 9/10 fruit utilis dansdes rites ftichistes.(o-)nn

    nn

    ii

    ii

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    H n 11/10a varit degrand arbre, BURSERACEE, Arbre baume, Pachylobus balsamiferaGuillaum. Fruits comestibles, mangscrus. Usage md. : proprits cica-trisantes (olo-rsine). A rapprocherde e-ningo (ci-aprs) ?(e-)nn

    nn

    ii

    ii

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    BH n 5/6 amande denoix de palme que lon concasse pouren extraire une pommade. n 6pommade damandes.

    (-)nn

    nn

    oo

    oo

    ++

    ++

    mm

    mm

    aa

    aa

    ++

    ++

    bb

    bb

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    B+H+HB n9/10 varit darbre mdicinal jeunesrameaux subttragones, puiscylindriques (litt. vous avez tu),GUTTIFERACEE, Garcinia ngou-nyensis Pellegr. Pour rendre le vin depalme enivrant, on y met son corceamre. Usage md. : toux (corce).Syn. ge-manamamba.(-)nn

    nn

    oo

    oo

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    BH n 9/10 varitdarbre gigantesque bois

    excessivement dur, SAPOTACEE,Letestua durissima H. Lec.(mo-)nn

    nn

    oo

    oo

    mm

    mm

    bb

    bb

    oo

    oo

    B n 3/4 varit dherbemdicinale, peut-tre Eclipta albaHassk. (COMPOSEE). Dans ce cas,synomyme de mo-kEmO. || Autresens : ftiche de la chasse.(ge-)nn

    nn

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    H n 7/8 varit de petitarbuste, Capsicum frutescens L.,SOLANACEE, Pimentier.(-)nn

    nn

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    H n 9/10 piment (termegnrique), Piment enrag, Capsicumfrutescens L., SOLANACEE. Usagemd. : infusions, lavements, rubfiants,rvulsifs nergiques, stimulantpuissant, traitement des oreillespurulentes (dcoctions), teignes(piment macr dans du jus de citron).(-)nn

    nn

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    (-)aa

    aa

    gg

    gg

    ee

    ee

    bb

    bb

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    H (b+B B) n 9/10 varit de grospiment de forme ovale, bossel et trspiquant (litt. piment du bananier ge-banga).(-)nn

    nn

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    (-)aa

    aa

    ll

    ll

    OO

    OO

    mm

    mm

    bb

    bb

    EE

    EE

    H(b+B B) n 9/10 Poivre de colibri, petitpiment enrag rouge, trs brlant. Voiraussi lentre -lOmbE.(-)nn

    nn

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    (-)aa

    aa

    mm

    mm

    aa

    aa

    nn

    nn

    ii

    ii

    H(b+B BH) n 9/10 varit dherbepoussant aux abords des habitations(litt. piment de lherbe (?)),EUPHORBIACEE, Acalypha brachy-stachya Horn. Usage md. : maux dette (suc des feuilles, attnu par le sucdune jeune pousse de mo-nyEmbEnyEmbE, instill goutte goutte dans les yeux).

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    64

    (-)nn

    nn

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    (-)aa

    aa

    mm

    mm

    aa

    aa

    tt

    tt

    ss

    ss

    ii

    ii

    nn

    nn

    aa

    aa

    H (b+B HB) n 9/10 varit de plante,ZINGIBERACEE, Gingembre (litt.piment du sol), Zingiber officinaleRosc. Usage md. : toux bronchitique(rhizome mlang avec dautresplantes), coupures (rpures derhi-zomes frais en applications), bonrvulsif (rpures de rhizome).(-)nn

    nn

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    (-)aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    aa

    aa

    H(b+B BH) n 9/10 mme varit que laprcdente (litt. piment de ligname(ou du gland)), ZINGIBERACEE.Rhizome form dune srie detubercules.(-)nn

    nn

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    (-)aa

    aa

    mm

    mm

    ii

    ii

    ss

    ss

    oo

    oo

    H(b+B HB) n 9/10 varit de plante,ZINGIBERACEE, Poivre de Guine (litt.piment des (?) yeux), Aframomummelegueta K. Schum. Usage md. :rhume, points de ct, migraines,stimulant sexuel pour homme, tnia(racine).(-)nn

    nn

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    (-)aa

    aa

    mm

    mm

    oo

    oo

    dd

    dd

    ii

    ii

    H(b+B HB) n 9/10 PIPERACEE, Poivrenoir de lAfrique tropicale, Poivre debrousse (litt. piment de (?) corde),Piper guineense Schum. & Thon.Usage md. : blennorragie (macrationdes feuilles et des racines), toux (tige),proprits stimulantes (graine rduiteen poudre), blessures (feuilleschauffes). Syn. -kEtu.(-)nn

    nn

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    (-)aa

    aa

    mm

    mm

    oo

    oo

    --

    --

    tt

    tt

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    nn

    nn

    ii

    ii

    H (b+B H) n 9/10PIPERACEE, Poivrier cultiv (litt.piment du Blanc), Piper nigrum L.

    (-)nn

    nn

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    (-)aa

    aa

    mm

    mm

    oo

    oo

    tt

    tt

    EE

    EE

    tt

    tt

    EE

    EE

    H(b+B B) n 9/10 varit de pimentlong, Piment dAccra (litt. piment delachat, de la dette piment demisre ?). Cette varit est peupiquant.(-)nn

    nn

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    (-)aa

    aa

    nn

    nn

    yy

    yy

    OO

    OO

    nn

    nn

    ii

    ii

    H(b+B BH) n 9/10 Poivre de colibri,varit de petit piment enrag rouge,trs brlant (litt. piment doiseau).(-)nn

    nn

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    (-)aa

    aa

    nn

    nn

    zz

    zz

    aa

    aa

    bb

    bb

    ee

    ee

    H(b+B B) n 9/10 varit darbuste dela fort (litt. piment des Bandjabi),EUPHORBIACEE, Mareya brevipesPax. Usage md. : graines purgatives.(-)nn

    nn

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    (-)aa

    aa

    tt

    tt

    aa

    aa

    bb

    bb

    aa

    aa

    H(b+B B) n 9/10 varit de piment trspiquant, Piment-bouc ou Pimentmusqu (litt. piment du cabri).

    (e-)nn

    nn

    OO

    OO

    nn

    nn

    gg

    gg

    ii

    ii

    HB n 5/6 tige duneplante.

    (mo-)nn

    nn

    yy

    yy

    aa

    aa

    kk

    kk

    aa

    aa

    B n 3/4 varit de petiteaubergine amre, SOLANACEE,Solanum nodiflorum Jacq. Usagemd. : fbrifuge et vermicide (fruits eninfusion avec du piment). Arapprocher du verbe e-nyakadfquer. Syn. -tsagale.(mo-)nn

    nn

    yy

    yy

    aa

    aa

    kk

    kk

    aa

    aa

    (w-)aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    uu

    uu

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    B (H+B B) n 3/4 varit de planteherbace mdicinale (litt. crotte delarc-en-ciel, BORAGINACEE, Morellenoire, Heliotropium indicum L. Lesfruits sont toxiques. Usage md. :

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    65

    lavements pour femmes enceintes(feuilles).(mo-)nn

    nn

    yy

    yy

    aa

    aa

    kk

    kk

    aa

    aa

    (w-)aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    kk

    kk

    EE

    EE

    B(H+B BH) n 3/4 SOLANACEE,Pomme-poison (litt. crotte (auber-gine) du (= qui ressemble au) fruit(appel) -ngEkE), Solanummammosum L. Usage md. :rhumatismes et phlegmons (feuillesbouillies), incontinence des matiresfcales (feuilles cuites avec du beurrede mo-dika), accouchement (pom-made base de ce fruit et de beurre de-nzabe, en frictions). Usageftichiste : cette plante aurait le pouvoirde dtourner les influences malfiques.(mo-)nn

    nn

    yy

    yy

    aa

    aa

    kk

    kk

    aa

    aa

    (w-)aa

    aa

    nn

    nn

    yy

    yy

    OO

    OO

    nn

    nn

    ii

    ii

    B(H+B BH) n 3/4 varit daubergine,SOLANACEE, Aubergine gabonaise(litt. crotte de loiseau), Solanumangustispinosum De Willd. Varittrs productrice.(mo-)nn

    nn

    yy

    yy

    aa

    aa

    kk

    kk

    aa

    aa

    (w-)aa

    aa

    tt

    tt

    uu

    uu

    dd

    dd

    uu

    uu

    B(H+B B) n 3/4 varit daubergineamre, de taille moyenne (litt.crotte/aubergine du gros fusil),SOLANACEE, Solanum aethiopicum L.(ge-)nn

    nn

    yy

    yy

    aa

    aa

    kk

    kk

    aa

    aa

    B n 7/8 varit deplante tige mdicinale produisant depetits fruits amres et comestibles,APOCYNACEE, Carpodinus aff.Turbinatus Stapf. (?). Litt. crotteur.(ge-)nn

    nn

    yy

    yy

    aa

    aa

    kk

    kk

    aa

    aa

    (s-)aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    uu

    uu

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    B (h+B B) n 7/8 varit darbustemdicinal fruits ronds noncomestibles (dabord verts ensuitenoirs), SOLANACEE, Aubergine du

    diable, Solanum torvum Sw. Litt.crotteur de larc-en-ciel. Syn. -boda.

    (-)nn

    nn

    yy

    yy

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    B n 9/10 varitde champignon ayant la forme ducorail ou dun petit arbuscule trsramifi. Il vit en petites touffesbuissonneuses au fond des endroitshumides et ombrags de couleurblanche, jaune, brune. Recherchsurtout par les Pygmes.

    (-)nn

    nn

    yy

    yy

    ee

    ee

    ee

    ee

    H n 9/10 varit debananier stipe vert tendre et fruitscourts, stris dans le sens de lalongueur, MUSACEE. Syn. ge-mbElE. || Sens premier : Chevrotainaquatique, Hyemoschus aquaticus.

    (o-)nn

    nn

    yy

    yy

    EE

    EE

    ii

    ii

    B n 11/10a varit darbre,MORACEE, Arbre pain, Artocarpuscommunis Forster. Grainescomestibles, manges grilles oupiles. Usage md. : plaies (rpures delcorce en applications), ver deGuine (infusion de lcorce).Confection de pagaies.(mo-)nn

    nn

    yy

    yy

    EE

    EE

    mm

    mm

    bb

    bb

    EE

    EE

    ++

    ++

    nn

    nn

    yy

    yy

    EE

    EE

    mm

    mm

    bb

    bb

    EE

    EE

    BH+BH n 3/4 varit de liane de brousse,(litt. bandoulire), AMPELIDACEE,Cissus aralioides Planch. Usage :cette liane servait autrefois ligoter lescadavres. Usage md. : ses feuillestritures et mlanges au jus de canne sucre, servent combattre lablennorragie et le vertige.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    66

    (mo-)nn

    nn

    yy

    yy

    EE

    EE

    mm

    mm

    bb

    bb

    EE

    EE

    ++

    ++

    nn

    nn

    yy

    yy

    EE

    EE

    mm

    mm

    bb

    bb

    EE

    EE

    (w-)aa

    aa

    mm

    mm

    oo

    oo

    --

    --

    dd

    dd

    yy

    yy

    OO

    OO

    BH+BH (H+B H) n 3/4varit de plante volubile, mdicinale, larges feuilles pelles et racines rouges(litt. bandoulire du poil), MENIS-PERMACEE, Cissampelos owariensisP. Beauv. & ex DC. Syn. -ngwEndE -pindi, w-abi (w-

    )a mbae.

    (-)nn

    nn

    yy

    yy

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    HBH n 9/10varit de plante, MELASTOMACEE,Dinophora spenneroides Benth.Usage md. : courbatures (feuilles enfrictions), ulcres (feuilles cuites ltuve en applications) et toux(feuilles en infusions). Les enfantsmangent la pulpe sucre des fruits.(mo-)nn

    nn

    yy

    yy

    EE

    EE

    nn

    nn

    yy

    yy

    EE

    EE

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    BHB n 3/4varit de liane, AMPELIDACEE, Cissusaralioides Planch. Usage : cette lianeservait autrefois ligoter les cadavres.Voir mo-nyEmbEnyEmbE.(-)nn

    nn

    yy

    yy

    EE

    EE

    vv

    vv

    EE

    EE

    ll

    ll

    aa

    aa

    B n 9/10 varit deliane, PALMACEE, Palmier-rotang, Ere-mospatha haullevilleana De Willd.Confection des bords de corbeilles pche (mi-tagala). Cannages deschaises. Utilis aussi dans la chasseaux gibiers. A rapprocher du verbe e-nyEva tre bon. Syn. o-sono.

    (mo-)nn

    nn

    yy

    yy

    OO

    OO

    gg

    gg

    OO

    OO

    ++

    ++

    nn

    nn

    yy

    yy

    OO

    OO

    gg

    gg

    OO

    OO

    HB+HB n3/4 varit de plante scie qui pousseau bord des ruisseaux (litt. grandserpent).(-)nn

    nn

    yy

    yy

    OO

    OO

    kk

    kk

    EE

    EE

    BH n 9/10 varitdarbuste, varit dIboga baies

    sphriques ou ellipsodes de couleurjaune-orange, tout fait comparables des citrons, APOCYNACEE, Taber-nanthus mannii Stapf. (?).(-)nn

    nn

    yy

    yy

    OO

    OO

    nn

    nn

    dd

    dd

    aa

    aa

    HB n 9/10 varit deplante, LILIACEE, Oignon du pays,Allium angolense Bak. Condiment.(-)nn

    nn

    yy

    yy

    OO

    OO

    nn

    nn

    dd

    dd

    aa

    aa

    (-)aa

    aa

    kk

    kk

    EE

    EE

    kk

    kk

    EE

    EE

    HB(b+B H) n 9/10 (litt. petit oignon)chalotte (LILIACEE). Condiment.(mo-)nn

    nn

    yy

    yy

    OO

    OO

    nn

    nn

    yy

    yy

    OO

    OO

    B n 3/4 varit deplante tige vert fonc, MARANTACEE,Marantochloa mannii Milne-Redhead.Fabrication de nattes, paniers etcorbeilles (corce de la tige). Lesfeuilles sont parfois utilises pour fairecuire ltuve les petits poissons surles braises.(mo-)nn

    nn

    yy

    yy

    OO

    OO

    nn

    nn

    yy

    yy

    OO

    OO

    (w-)aa

    aa

    mm

    mm

    uu

    uu

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    ((

    ((

    mm

    mm

    bb

    bb

    uu

    uu

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    ??

    ??

    ))

    ))

    B (H+B ??) n 3/4varit de plante feuilles vertes dontla face intrieure est entirementviolette (litt. mo-nyOnyO de ??),MARANTACEE, Marantochloaholostachya Hutch. Les feuilles decette plante servent de bouchons pourles calebasses.

    (mo-)nn

    nn

    zz

    zz

    aa

    aa

    aa

    aa

    ++

    ++

    nn

    nn

    zz

    zz

    aa

    aa

    aa

    aa

    B+B n 3/4 (litt.grande famine ou grande plaine)1 varit de plante tubercule vivantdans les savanes, COMPOSEE,Vernonia guineensis Benth. Usagemd. : blennorragie, morsures deserpents. 2 autre varit de plantedes savanes, LEGUMINEUSE-PAPILI-ONEE, Crotalaria glauca Willd. Usage

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    67

    md. : soins postnataux (dcoction desfeuilles), blennorragie (idem). 3varit darbuste, RUBIACEE, Mus-saenda tenuiflora Benth. Usageftichiste (ftiche dpreuve pourfemmes souponnes dadultre).Aussi : mo-nzanzala. Ces vgtauxont en commun leur milieu vgtal.(-)nn

    nn

    zz

    zz

    aa

    aa

    bb

    bb

    ee

    ee

    B n 9/10 fruit de larbreo-(y)abe. Prparation de beurrecomestible et mdicinal.(e-)nn

    nn

    zz

    zz

    aa

    aa

    ee

    ee

    BH n 5/6 varit depalmier huile fruits verts quijaunissent en mrissant, PALMACEE,Elaeis guineensis Jacq. var. (?). Syn.o-kadi.

    (e-)nn

    nn

    zz

    zz

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    HB n 5/6 varit demanioc doux. EUPHORBIACEE.|| Autres sens : detendeur de fusil ;polype viscral (esprit).(mo-)nn

    nn

    zz

    zz

    aa

    aa

    nn

    nn

    zz

    zz

    aa

    aa

    ll

    ll

    aa

    aa

    B n 3/4 varit deliane qui se trouve souvent au bord deseaux et des anciens dfrichements,RUBIACEE, Mussaenda tenuifloraBenth. Ftiche dpreuve pour femmessouponnes dadultre. Voir mo-nzaanzaa.

    (mo-)nn

    nn

    zz

    zz

    ee

    ee

    ii

    ii

    HB n 3/4 varit darbreassez grand, MORACEE, Arbre paindAfrique, Treculia africana Decne.Usage md. : plaies (rpures dcorceen applications).

    (-)nn

    nn

    zz

    zz

    EE

    EE

    dd

    dd

    uu

    uu

    (-)aa

    aa

    tt

    tt

    aa

    aa

    bb

    bb

    aa

    aa

    B(b+B B) n 9/10 varit de plante quipousse dans les nouvelles plantations

    (litt. barbe de cabri), CYPERACEE,Lipocarpha senegalensis Th. et H.Dur. Cette herbe serait capabledapaiser les diffrends.(-)nn

    nn

    zz

    zz

    EE

    EE

    gg

    gg

    OO

    OO

    BH n 9/10 varit debananier-plantain, tige blanchtre enfeuilles mouchetes de blanc ; fruits peau assez fine, se fendillant maturit. MUSACEE. || Sens premier :panthre, Panthera pardus.(mo-)nn

    nn

    zz

    zz

    EE

    EE

    mm

    mm

    bb

    bb

    EE

    EE

    ll

    ll

    EE

    EE

    H n 3/4 varitdarbre dont le bois sert de bois dechauffage, Bridelia grandis Pierre exHutch. ou Bridelia micrantha Baill.(EUPHORBIACEES). Usage md. : lesfeuilles purifient le lait des nouvellesaccouches. Lcorce est utilise eninfusion.

    (-)nn

    nn

    zz

    zz

    ii

    ii

    bb

    bb

    oo

    oo

    B n 9/10 varit debananier-plantain, tige et nervure desfeuilles noir-brun, rgime portant unecentaine de fruits pelure dun verttrs fonc. MUSACEE. || Autres sens :varit de grande antilope noire,cphalophe dos jaune ; sobriquetdhomme.(mo-)nn

    nn

    zz

    zz

    ii

    ii

    bb

    bb

    oo

    oo

    ++

    ++

    nn

    nn

    zz

    zz

    ii

    ii

    bb

    bb

    oo

    oo

    B+B n 3/4varit darbuste sermenteux de lafort dense (litt. grande antilope),Securidaca welwitschii Oliv. ouSecuridaca longipedunculata Frs.(POLYGALACEES). Sa sve est utilisepour se dsaltrer. Usage md. : mauxdyeux (sve).(-)nn

    nn

    zz

    zz

    ii

    ii

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    H n 9/10 varit deplante, MORACEE, Ficus glu, Ficus

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    68

    hochstetteri A. Rich. Usage md. :lavements (dcoction de la racine enlavements), ulcres (poudre dcorceen applications, ventuellement avec delcorce de larbuste -mbondo).Autres usages : le latex est utilis pourpiger les oiseaux aux bords desrivires.

    (-)nn

    nn

    zz

    zz

    oo

    oo

    aa

    aa

    B n 9/10 varit de plantesuffrutescente de haute taille et difficile draciner, MALVACEE, Abutilonmauritianum Sw. Usage md. : vertigeet palpitations du cur (dcoction desfeuilles), accouchement (feuilles enlavements).(-)nn

    nn

    zz

    zz

    oo

    oo

    bb

    bb

    oo

    oo

    (-)aa

    aa

    nn

    nn

    OO

    OO

    nn

    nn

    gg

    gg

    OO

    OO

    HB(b+B BH) n 9/10 varit dechampignon non comestible filamentdentel. Les dentelles ressemblent unfilet. Demeure des mille-pattes. (Litt.maison du mille-pattes.)(e-)nn

    nn

    zz

    zz

    oo

    oo

    gg

    gg

    oo

    oo

    ++

    ++

    rr

    rr

    oo

    oo

    gg

    gg

    oo

    oo

    B+B n 5/6 1varit de champignon en entonnoir, decouleur gnrale jaune paille etchampignon globuleux, chair ferme,granuleuse, assez agrable au got.Elle vit de prfrence sur les troncsdarbres tombs dans les marigots.2 autre varit de champignon,globuleux, constitu par une masseblanchtre, rgulire, sans pied.Lenveloppe extrieure est consommeaprs cuisson.(-)nn

    nn

    zz

    zz

    oo

    oo

    ll

    ll

    aa

    aa

    B n 9/10 varit dherbe racines odorantes, GRAMINEE,Vtiver dAfrique, Vetiveria nigritana

    Stapf. Usages md. et alim. :infusions. Syn. mo-kaa.(-)nn

    nn

    zz

    zz

    oo

    oo

    nn

    nn

    aa

    aa

    H n 9/10 varit darbre tronc, feuilles et fruits rouges,RUBIACEE, Vangueriopsis rubiginosaRobyns.(-)nn

    nn

    zz

    zz

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    ee

    ee

    B n 9/10 varitdarbuste de savane et de fort.Probablement la mme varit quecelle qui suit. || Autres sens : bile ;vsicule biliaire ; gourmandise, dsirtrs fort.(-)nn

    nn

    zz

    zz

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    ee

    ee

    (-)aa

    aa

    nn

    nn

    zz

    zz

    EE

    EE

    gg

    gg

    OO

    OO

    B(b+B BH) n 9/10 varit darbustetortueux, (litt. fiel/vsicule depanthre) Gardenia ternifolia Schum.et Thon. var. Jovis-tonantis Aubrv.(RUBIACEES). Il sert conserver le vinde palme. Usage md. : purification dulait des nourrissons (corce), asthme(corce), syphilis (corce), gale(feuilles en frictions), plaies infectes(corce de la racine pulvrise enapplications). Syn. e-nigi.(mo-)nn

    nn

    zz

    zz

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    ee

    ee

    ++

    ++

    nn

    nn

    zz

    zz

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    ee

    ee

    B+B n3/4 varit de petite liane herbace (litt.grande gourmandise, grande quantitde bile), CUCURBITACEE, Concombresauvage, Momordica foetida Schum. etThonn. Usage md. : vomitif oulavements (feuilles). Syn. mo-dyungedyunge.

    (-)nn

    nn

    zz

    zz

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    HB n 9/10 varit debananier dont le rgime ne porte que 2 3 grappes de fruits qui sont trslarges et trs gros. MUSACEE.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    69

    (bo-)nn

    nn

    zz

    zz

    oo

    oo

    nn

    nn

    zz

    zz

    aa

    aa

    H n 14 1 varit dechampignon comestible qui pousse surune substance spongieuse. La mre dejumeaux ne le mange pas. 2amadou, substance spongieuseprovenant de ce champignon, et quiprend aisment feu au contact dunetincelle.(e-)nn

    nn

    zz

    zz

    oo

    oo

    nn

    nn

    zz

    zz

    oo

    oo

    H n 5/6 varitdarbuste de brousse, LEGUMINEUSE-PAPILIONEE, Milletia versicolorWelw. Usage md. : vermifuge (corcebouillie avec celle de larbre ge-bOtaet de grosses bananes blettes), syphilis(dcoction des feuilles en bains desige). Syn. -mbOta. || Autressens : huppe, ensemble de plumesdoiseau ; petit lot de cheveux aprsrasage.(-)nn

    nn

    zz

    zz

    oo

    oo

    nn

    nn

    zz

    zz

    oo

    oo

    H n 9/10 varit de petitarbre fruits composs de deuxboules accoles riches en latex,APOCYNACEE, Conopharyngia crassaStapf. Sa saveur amre fait fuir lescancrelats. A rapprocher du verbe e-nzonzama signifiant grelotter,trembler ?

    (-)nn

    nn

    zz

    zz

    oo

    oo

    vv

    vv

    ii

    ii

    B n 9/10 fruit du palmierraphia (e-nimba), comestible etolagineux. Il sert de poison de pche.

    (-)nn

    nn

    zz

    zz

    OO

    OO

    nn

    nn

    dd

    dd

    OO

    OO

    B n 9/10 varitdarbre rudral, EUPHORBIACEE,Tetrorchidium oppositifolium Pax. etHoffm.(-)nn

    nn

    zz

    zz

    OO

    OO

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    BH n 9/10 varit deplante grimpante, pineuse dont lesgraines servent de pions pour ledamier africain, LEGUMINEUSE-CESALPINIEE, Caesalpinia crista L. Arapprocher dun verbe signifiantpiquer. Aussi : -)tsOngE. || Au-tre sens : jeu de cartes, jeu de dames.

    (ma-)nn

    nn

    zz

    zz

    ww

    ww

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    ii

    ii

    BH n 6 calebassesphrique col trangl. || Autre sens :homme ayant un derrire prominent.

    (-)nn

    nn

    zz

    zz

    ww

    ww

    ii

    ii

    H n 9/10 varitdarachide, pois de terre tiges courteset radicantes. Consomme aprstrempage et cuisson. LEGUMINEUSE-PAPILIONEE.

    -o-

    (s-)oo

    oo

    bb

    bb

    ee

    ee

    H n 7/8 varit dechampignon vnneux, mdicinal,Polyporus versicolor. Syn. ge-kEbE.Ce champignon sinsre en sabot de

    cheval sur les vieilles souches.|| Autres sens : outil pour planter ousarcler, en fer ou en bois ; sabre de

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    70

    parade en bois (Bouiti) ; vieillemachette des danseuses de Bolo.(m-)oo

    oo

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    BH n 3/4 varit de plantemdicinale, feuilles contenant dulatex blanc comme le lait. Usage md. :plaies (feuilles). || Autres sens : varitdinsecte ; premier dun rang.(m-)oo

    oo

    nn

    nn

    dd

    dd

    oo

    oo

    H n 3/4 varit de bananier fruits de teinte rougetre, un peu pluslongs que ceux du bananier e-be.MUSACEE.(-)oo

    oo

    nn

    nn

    dd

    dd

    oo

    oo

    H n 11/10a varitdarbre, LEGUMINEUSE-CESALPINIEE,Arbre poison dpreuve, Erythro-phloeum guineense Don. Le poisonest fourni par lcorce et la racine etprovoque un arrt cardiaque. Usagemd. : varicelle, maladies cutanes etcicatrisation (corce), lavage desulcres gangrneux, des enflures et desulcrations la plante des pieds(dcoction de lcorce). Prconiscomme antidote de mo-nai.

    (-)oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    B n 11/10a 1 varit deplante trs grandes feuilles,MARANTACEE, Megaphriniummacrostacyum Milne-Redhead. 2grande feuille de la plante cite ci-dessus, avec laquelle on enveloppe lesbtons de manioc et les vtements, etavec laquelle on couvre les cases.Egalement utilise pour tresser descorbeilles de pche et lier les paquetsde bois. 3 varit darbre, EUPHOR-BIACEE, Drypetes gossweileri S.Moore. Arbre antivnneux desserpents : la personne qui porte soncorce ne peut tre mordue par unserpent. Usage md. : rhumatismes etanthelmintique (dcoction de lcorcefrache en mlange avec du piment).Les fruits et lcorce servent narcotiser le poisson.(s-)oo

    oo

    rr

    rr

    aa

    aa

    nn

    nn

    zz

    zz

    ee

    ee

    invar n 7/8 orange(emprunt).

    -O-

    (b-)OO

    OO

    kk

    kk

    OO

    OO

    BH n 14 varit dechampignon comestible qui pousse surle tronc de larbre ge-sanga et dupalmier huile.(m-)OO

    OO

    mm

    mm

    bb

    bb

    OO

    OO

    B n 3/4 varit dherberampante et grimpante feuilles etracines trs parfumes, ARACEE,Culcasia lancifolia n.E. Br. Cetteherbe tait utilise autrefois par les

    femmes comme parfum (feuilles etracines suspendues au cou et auxoreilles). || Autre sens : parfum, eau decologne.(s-)OO

    OO

    mm

    mm

    bb

    bb

    OO

    OO

    B n 7/8 varit darbre,MYRISTICACEE, Faux-muscadier,Arbre suif, Pycnanthus angolensisExell. Usage md. : vomitif (dcoctionde lcorce), purification du lait des

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    71

    nourrices (idem). Graines olagi-neuses. || Autre sens : drpanocytose(maladie du sang, sorte danmie).(dy-)OO

    OO

    mm

    mm

    yy

    yy

    aa

    aa

    H n 10a varit de plante,URTICACEE, Ortie gabonaise, Fleuryaaestuans Gaud. Plante ftiche de lasocit fminine Bolo dont on se sertlors de lpreuve de linitiation oudans la divination. Cette herbe tue leschvres et les moutons quand ils labroutent. Syn. ge-tsatsa.(b-)OO

    OO

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    BHB n 14 varit dherbe artes, GRAMINEE, Gramine piger, Streptogyne gerontogaea

    Hook. f. (En gisira : bOngi). Usagerituel : intervient dans la compositiondun talisman destin obtenir laconfiance des personnes influentes(feuilles de b-OngE, e-lEmbEtOgO(e-)a osongo, -nama et mo-

    kEngEkEngE). || Autre sens : ftichequi sert dsigner un philtre destin assurer la fidlit des conjoints ou desamants.

    (m-)OO

    OO

    tt

    tt

    OO

    OO

    HB n 3/4 varit de canne sucre cendre, GRAMINEE. || Senspremier : amas de cendres.

    -p-

    (ge-)pp

    pp

    aa

    aa

    (s-)aa

    aa

    nn

    nn

    zz

    zz

    EE

    EE

    gg

    gg

    OO

    OO

    H (h+BBH) n 7/8 varit de petit arbre flexibleet rsistant corce rouge (litt. os depanthre), OCHNACEE, Ouratea calo-phylla Engl.(-)pp

    pp

    aa

    aa

    dd

    dd

    yy

    yy

    aa

    aa

    B n 9/10 grain demasagu qui ne contient plus lesamandes.(-)pp

    pp

    aa

    aa

    gg

    gg

    aa

    aa

    H n 9/10 fruit de larbreo-vaga.

    (ge-)pp

    pp

    aa

    aa

    gg

    gg

    aa

    aa

    BH n 7/8 1 feuilledarachide qui jaunit. 2 arachidemle.(-)pp

    pp

    aa

    aa

    gg

    gg

    ee

    ee

    BH n 9/10 fruit comestibledune grande amome, fruit du Faux-camphrier (Aframomum giganteum).Syn. mo-lOli.

    (e-)pp

    pp

    aa

    aa

    nn

    nn

    dd

    dd

    oo

    oo

    B n 5/6 varit demanioc doux. EUPHORBIACEE.(-)pp

    pp

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    HB n 9/10 varitdarbre bois trs ferme, LEGU-MINEUSE-CESALPINIEE, Pindja troncpineux, Hylodendron gabunenseTaub. Usage md. : maux de dents(dcoction de lcorce en gar-garismes). || Autres sens : promesse,contrat ; adresse dans les travauxmanuels ; moyen, possibilit, plan ;attirail de pche, de chasse.(mo-)pp

    pp

    aa

    aa

    ss

    ss

    oo

    oo

    ++

    ++

    pp

    pp

    aa

    aa

    ss

    ss

    oo

    oo

    HB+HB n 3/4varit de liane tige quadrangulaire,RUBIACEE, Pentas dewevrei De Willd.& Th. Dur. Usage md. : morsures deserpents et conjonctivite (suc tir desfeuilles) ; galactogne (feuilles piles

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    72

    et cuites avec des arachides), blen-norragie (feuilles mastiques), piansecondaire ou de forme plantaire(feuilles en fumigation). Aussi stimu-lant pour chien de chasse (suc desfeuilles vers dans les narines duchien). A rapprocher du verbe e-pasoa signifiant sparer ?

    (mo-)pp

    pp

    ee

    ee

    ee

    ee

    ++

    ++

    pp

    pp

    ee

    ee

    ee

    ee

    HB+HB n 3/4 lianeligneuse (litt. grande vipre), RUBIA-CEE, Morinda confusa Hutch.(-)pp

    pp

    ee

    ee

    nn

    nn

    dd

    dd

    aa

    aa

    H n 9/10 1 varit deplante, LEGUMINEUSE-PAPILIONEE,Arachide, Arachis hypogaea L. 2chtaigne. 3 fruit comestible duBadamier des tropiques.(-)pp

    pp

    ee

    ee

    nn

    nn

    dd

    dd

    aa

    aa

    (-)aa

    aa

    ll

    ll

    aa

    aa

    gg

    gg

    OO

    OO

    ss

    ss

    EE

    EE

    H(b+B invar) n 9/10 varit darachideimporte du Nigria (Lagos).LEGUMINEUSE-PAPILIONEE.(-)pp

    pp

    ee

    ee

    nn

    nn

    dd

    dd

    aa

    aa

    (-)aa

    aa

    ww

    ww

    aa

    aa

    bb

    bb

    OO

    OO

    nn

    nn

    gg

    gg

    OO

    OO

    H (b+B BH) n 9/10 varit de plante,LEGUMINEUSE-PAPILIONEE, Fausse-arachide, varit dherbe mdicinale,(litt. arachide des Pygmes), Des-modium salicifolium DC. Usagemd. : pilepsie des enfants (feuillescuites avec des graines de courgettes),incontinence des matires fcales oudiarrhe (feuilles haches et cuites avecde lhuile de palme ou des graines decourgettes), vomitif (feuilles enfrictions ou en macration). Syn. o-gOi w-a penda, mo-penda-

    penda.

    (mo-)pp

    pp

    ee

    ee

    nn

    nn

    dd

    dd

    aa

    aa

    ++

    ++

    pp

    pp

    ee

    ee

    nn

    nn

    dd

    dd

    aa

    aa

    H+H n 3/4varit dherbe mdicinale (litt.grande/grosse arachide), LEGUMI-NEUSE-PAPILIONEE, Desmodium sali-cifolium DC. Usage md. : pilepsiedes enfants (feuilles cuites avec dessemences de -tErE), incontinencedes matires fcales et diarrhe(feuilles haches menus et cuites avecde lhuile de palme ou des semencesde -tErE). Syn. o-gOi w-apenda, -penda -a wabOngO.

    (-)pp

    pp

    EE

    EE

    nn

    nn

    dd

    dd

    EE

    EE

    H n 9/10 varit dechampignon blanc, comestible. || Autresens : rasage.

    (ge-)pp

    pp

    ii

    ii

    dd

    dd

    ii

    ii

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    HBH n 7/8 varitde petit champignon comestible, jaune,rcolt en savanne, du type chanterelle,avec chapeau cupiliforme.(mo-)pp

    pp

    ii

    ii

    tt

    tt

    ii

    ii

    B n 3/4 varit de plante,EUPHORBIACEE, Manioc, Manihot uti-lissima Pohl. Mp`Kt`K &a kws.Manioc fum. Mp`Kt`K mmb.Manioc ferment. Syn. ge-gOngO,-tute.

    (mo-)pp

    pp

    oo

    oo

    gg

    gg

    aa

    aa

    ++

    ++

    pp

    pp

    oo

    oo

    gg

    gg

    aa

    aa

    HB+HB n 3/4deux varits darbustes : 1 Leeaguineensis Don. (AMPELIDACEE).Usage md. : rhumatismes (feuilles),blennorragie (dcoction des feuilles).2 Macaranga saccifera Pax.(EUPHORBIACEE). Les deux sont desCrassulaces et ont les mmes usages.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    73

    (-)pp

    pp

    oo

    oo

    kk

    kk

    oo

    oo

    (-)aa

    aa

    ee

    ee

    tt

    tt

    oo

    oo

    H (b+BHB) n 9/10 varit de plantemdicinale (litt. orifice de loreille),Bryophyllum pinnatum S. Kurz ouKalanchoe crenata Haw. (CRASSU-LACEES). Usage md. : gale (dcoc-tion des feuilles), plaies cordiales,rhume des petits enfants, vulnraire(rpures).(-)pp

    pp

    oo

    oo

    ll

    ll

    oo

    oo

    B n 9/10 varit darbremoyen, LEGUMINEUSE-CESALPINIEE,Dina, Dialium guineense Willd. Bonbois de menuiserie. Pulpe de fruitcomestible. Syn. o-voo. || Autresens : pique.(-)pp

    pp

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    H n 9/10 varit de petitarbre, MALVACEE, Jute de Mada-gascar, Urena lobata L. Usage md. :diarrhe (corce, racines macres),plaies (rpures de lcorce enapplications). A rapprocher du verbee-ponga signifiant tituber ?(-)pp

    pp

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    ++

    ++

    vv

    vv

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    B+B n 9/10varit de petit arbre mdicinal,MELIACEE, Okoto, Carapa proceraDC. Gros fruits graines trs amres.Usage md. : maux de poitrine(dcoction de lcorce).(e-)pp

    pp

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    H n 5/6 varit darbre corce vert marron et suc lactescent,MORACEE, Faux-sycomore, Arbre pigeons verts, Ficus vogeliana Miq.Usage md. : vomitif (dcoction delcorce). Ce nom voque la ville deLibreville.

    (-)pp

    pp

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    rr

    rr

    ee

    ee

    H n 9/10 varit debananier feuilles tombantes pelurepaisse. MUSACEE.(-)pp

    pp

    oo

    oo

    tt

    tt

    oo

    oo

    H n 9/10 1 varit deplante, GRAMINEE, Mas, Zea mais L.2 varit de manioc portugais.EUPHORBIACEE. || Autres sens : Por-tugais ; Portugal.

    (-)pp

    pp

    OO

    OO

    dd

    dd

    ii

    ii

    B n 9/10 varit de planteherbace, AMARANTACEE, Celosiaargentea L. Feuilles comestibles.(-)pp

    pp

    OO

    OO

    gg

    gg

    OO

    OO

    HB n 9/10 fruit comestiblede larbre o-vOgO. || Autre sens :cadenat, serrure.(ge-)pp

    pp

    OO

    OO

    kk

    kk

    OO

    OO

    BH n 7/8 coque videdarachide ou de noisette. || Autressens : rcipient o couve la poule ;indiscret.(bo-)pp

    pp

    OO

    OO

    ll

    ll

    EE

    EE

    BH n 14 varit de lianeherbace, CONVOLVULACEE, Ipomoeainvolucrata P. Beauv. || Autre sens :ftiche de fcondit.

    (e-)pp

    pp

    uu

    uu

    dd

    dd

    uu

    uu

    nn

    nn

    gg

    gg

    uu

    uu

    HBH n 5/6 varitde liane herbace, LEGUMINEUSE-PAPILIONEE, Haricot de lima,Phaseolus lunatus L.(-)pp

    pp

    uu

    uu

    dd

    dd

    yy

    yy

    aa

    aa

    B n 9/10 arodepiphyte, varit de plante rampante,ARACEE, Rhektophyllum mirabileN.E. Br. Usage md. : rvulsif contreles points de ct (spadice et jeunesfeuilles). Aussi o-vudya et -nanama.

    (ge-)pp

    pp

    uu

    uu

    nn

    nn

    gg

    gg

    uu

    uu

    ++

    ++

    ll

    ll

    EE

    EE

    ll

    ll

    aa

    aa

    H+HB n 7/8varit de plante grimpante fruits

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    74

    allongs et pointus dun rouge vif maturit, ASCLEPIADACEE, Cynan-chum acuminatum K. Schum. Lesfruits sont comestibles. Plantemdicinale. || Autre sens : boucledoreille.(-)pp

    pp

    uu

    uu

    nn

    nn

    zz

    zz

    EE

    EE

    nn

    nn

    zz

    zz

    EE

    EE

    B n 9/10 1varit darbre. 2 fruit comestiblede cet arbre. || Autres sens : varitdoiseau ; chant dun oiseau quiannonce la pluie.

    (-)pp

    pp

    ww

    ww

    aa

    aa

    tt

    tt

    ii

    ii

    B n 9/10 varit de Choucarabe blanc tige verte, ARACEE,Xanthosoma sagittaefolium Schott.Usages alimentaires et ftichistes. Syn.e-kabu.

    (ge-)pp

    pp

    yy

    yy

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    HB n 7/8 lianependue, balanoire.

    -r-

    (ma-)rr

    rr

    EE

    EE

    nn

    nn

    dd

    dd

    EE

    EE

    HB n 6 palmier depetite taille. || Autre sens : chant de lasocit Bolo.(bo-)rr

    rr

    EE

    EE

    nn

    nn

    dd

    dd

    EE

    EE

    ll

    ll

    aa

    aa

    BHB n 14 varitde champignon chapeau bossel, entouffes serres sur les bois pourris.(o-)rr

    rr

    EE

    EE

    ss

    ss

    ii

    ii

    HB n 11 varit de plante,GRAMINEE, Riz, Oryza sativa L.

    (e-)rr

    rr

    ii

    ii

    kk

    kk

    oo

    oo

    BH n 5/6 varit de plante,LEGUMINEUSE-PAPILIONEE, Haricotcommun, Phaseolus vulgaris L.Emprunt du franais.

    (mo-)rr

    rr

    oo

    oo

    ll

    ll

    ee

    ee

    gg

    gg

    aa

    aa

    BH n 3/4 plantule.(mo-)rr

    rr

    oo

    oo

    ll

    ll

    oo

    oo

    ((w-)aa

    aa

    ee

    ee

    bb

    bb

    ee

    ee

    mm

    mm

    bb

    bb

    ii

    ii

    )

    B (H+B H) n 3/4 varit darbustemoyen tronc cylindrique (litt. ?? dupigeon), ANNONACEE, Cleistopholisglauca Pierre. Son bois est utilis pourla construction de cloisons. Usage

    md. : vomitif (dcoction de lcorce),gale (macration des rpures enlotions). Syn. e-bembi, -konzo.(mo-)rr

    rr

    oo

    oo

    mm

    mm

    bb

    bb

    oo

    oo

    HB n 3/4 1 petitecalebasse sans cou, de formecylindrique. 2 morceau de bois quiservait autrefois pousser les billes debois.(e-)rr

    rr

    oo

    oo

    pp

    pp

    oo

    oo

    B n 5/6 varit de plante,AMARANTACEE, Amaranthe duSoudan, Amaranthus oleraceus L.Usage md. : tumeurs, abcs : (feuilleschauffes). Voir aussi e-lopo, bo-lopo,

    (e-)rr

    rr

    oo

    oo

    pp

    pp

    oo

    oo

    (e-)aa

    aa

    tt

    tt

    ss

    ss

    EE

    EE

    nn

    nn

    dd

    dd

    EE

    EE

    B(H+B H) n 5/6 varit de plante (litt.Amaranthe pines), AMARAN-TACEE, Amaranthe pineuse, Ama-ranthus spinosus L. Usage md. :maux doreille, bains pour nourrices(poque des relevailles) : feuilles.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    75

    (mo-)rr

    rr

    OO

    OO

    ll

    ll

    OO

    OO

    ++

    ++

    rr

    rr

    OO

    OO

    ll

    ll

    OO

    OO

    BH+BH n 3/4jeune plante.

    -s-

    (o-)ss

    ss

    aa

    aa

    gg

    gg

    aa

    aa

    H n 11/10a varit de grosarbre, LEGUMINEUSE-MIMOSEE, Te-trapleura tetraptera Taub. Usagemd. : fbrifuge (gousses enlavements), vomitif (dcoction delcorce). Usage ftichiste : protectiondes rcoltes contre les btes nuisibles.Poison de pche. (A rapprocher duverbe e-sagoa signfiant ds-intoxiquer ?)(e-)ss

    ss

    aa

    aa

    gg

    gg

    uu

    uu

    H n 5/6 fruit de lo-sagu, Atanga.(o-)ss

    ss

    aa

    aa

    gg

    gg

    uu

    uu

    H n 11/10a varitdarbre, BURSERACEE, Atangier,Safoutier, Pachylobus edulis G. Don.Fruits violacs comestibles. Usagealimentaire : fruits cuits leau,consomms avec du sel. Usage md. :plaies (corce pulvrise).(o-)ss

    ss

    aa

    aa

    gg

    gg

    uu

    uu

    (w-)aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    OO

    OO

    nn

    nn

    dd

    dd

    OO

    OO

    H(H+B BH) n 11/10a varit de grandarbre (litt. Atangier des Calaos),SCYTOPETALACEE, Scytopetalum sp.Ses fruits sont recherchs par lestoucans, les touracos, les calaos et lessinges.(o-)ss

    ss

    aa

    aa

    kk

    kk

    aa

    aa

    dd

    dd

    ii

    ii

    HB n 11/10a varitde petit arbre rudral, HYPERICACEE,Guttier du Gabon, Harungana mada-

    gascariensis Choisy. Son bois estutilis pour fabriquer des chevrons decases. Usage md. : gale et dartressches (sve rsineuse), accouchement(dcoction des feuilles, avec desfeuilles de bo-tsangi en breuvade),rgles douloureuses (dcoction enlavements), vomitif, asthme, maladiesdu foie et plaies ulcreuses ; laxatifpour enfants en bas ge (jeunespousses), blennorragie (jeunes pous-ses mastiques avec des noix de kola).(A rapprocher du verbe e-sakegaqui veut dire mettre en haut.)(o-)ss

    ss

    aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    ee

    ee

    H n 11/10a varitdarbre, EUPHORBIACEE, Faux-paltuvier, Uapaca le testuana A.Chev. Usage md. : maladies de lapeau (liber en lotions avec du sel).Aussi o-sambi. (A rapprocher dunnom signifiant prire ?)(o-)ss

    ss

    aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    ii

    ii

    H n 11/10a varitdarbre, EUPHORBIACEE, Faux-paltuvier, Uapaca le testuana A.Chev. Usage md. : maladies de lapeau (liber en lotions avec du sel).Aussi o-sambe. (A rapprocher dunom o-sambo signifiant prire ?)

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    76

    (ge-)ss

    ss

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    H n 7/8 varit degrand arbre dioque bois poreux etlger produisant des petites noixcomestibles, EUPHORBIACEE, Esses-sang, Ricinodendron africanum Mll.Arg. Usage md. : blennorragie(dcoction de lcorce). Autre usage :fabrication dhuile. (A rapprocher dunom mo-sanga signifiant mal-diction ?) Syn. w-Era.(o-)ss

    ss

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    B n 11/10a varit dechampignon comestible chapeaularge de 12 cm, en bouclier, avecmamelon central. Pousse par petitsgroupes. || Autres sens : caseprovisoire, maison de chasse ; villageau milieu de la brousse.(-)ss

    ss

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    B n 9/10 varit darbre,LEGUMINEUSE-MIMOSEE, Dabma,Toum, Piptadenia africana Hook. f.Usage md. : maux des dents(dcoction de lcorce en gar-garismes), proprits abortives(corce).(mo-)ss

    ss

    aa

    aa

    nn

    nn

    zz

    zz

    aa

    aa

    H n 3/4 varit deplante mdicinale. || Autre sens :attirance, sduction. Nom propre pourfemme.(mo-)ss

    ss

    aa

    aa

    ss

    ss

    aa

    aa

    HB n 3/4 varitdarbuste feuilles rugueuses,ULMACEE, Trema guineensis Fic.Usage md. : vomitif (infusion desfeuilles), manque dapptit (feuilleshaches et cuites avec des arachides),ablutions post-natales (dcoction desfeuilles).

    (mo-)ss

    ss

    aa

    aa

    vv

    vv

    ii

    ii

    (w-)aa

    aa

    kk

    kk

    ee

    ee

    mm

    mm

    aa

    aa

    B(H+B HB) n 3/4 varit darbre tronc tordu (litt. doigt de singe),MELIACEE, Carapa klaineana Pierre.Usage md. : vers intestinaux (dcoc-tion de lcorce), maux de dents(dcoction de lcorce en gar-garismes).

    (-)ss

    ss

    ee

    ee

    nn

    nn

    ((

    ((

    dd

    dd

    ))

    ))

    ee

    ee

    ++

    ++

    ((

    ((

    nn

    nn

    ))

    ))

    gg

    gg

    aa

    aa

    ll

    ll

    ee

    ee

    B+Bn 9/10 varit de canne sucre.GRAMINEE. || Autres sens : Snga-lais ; varit de coq sans plumes.(o-)ss

    ss

    ee

    ee

    nn

    nn

    zz

    zz

    ee

    ee

    H n 11/10a varitdarbre, SIMAROUBACEE, Arbre beurre, Odyendyea gabonensis Engl.Usage md. : lavements (macration delcorce), poux de la tte (feuillestritures et mlanges avec de lhuilede palme). Le beurre quon en extraitest utilis pour composer plusieursremdes.

    (e-)ss

    ss

    EE

    EE

    bb

    bb

    EE

    EE

    B n 5/6 varit de cham-pignon comestible, en forme decoquille dhutre, poussant sur lesvieux troncs darbres.(o-)ss

    ss

    EE

    EE

    EE

    EE

    B n 11/10a champignon-nain, poussant en touffes sur le solhumide. Trs apprci par les Eviya. Ilne dure quun jour. A cueillir le matin.(-)ss

    ss

    EE

    EE

    ll

    ll

    EE

    EE

    kk

    kk

    OO

    OO

    HB n 9/10 varit debananier petits fruits, rgime trsfourni, banane dun vert clair,sensiblement arque. MUSACEE.(ge-)ss

    ss

    EE

    EE

    ll

    ll

    EE

    EE

    ll

    ll

    EE

    EE

    H n 7/8 varit degramine longs pis cylindriques

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    77

    rouges ou jaunes, GRAMINEE, Penni-setum setosum Rich.(ge-)ss

    ss

    EE

    EE

    mm

    mm

    OO

    OO

    BH n 7/8 plante, corcearomatique, substance vgtale (termegnrique).(e-)ss

    ss

    EE

    EE

    mm

    mm

    OO

    OO

    BH n 8 mlange ritueldaromates offert aux mnes desanctres. Usages rituels et mdicinaux(soins, ftiches).(e-)ss

    ss

    EE

    EE

    nn

    nn

    dd

    dd

    aa

    aa

    B n 5/6 arachide quipousse aprs la premire rcolte.|| Autre sens : avance, crdit.(mo-)ss

    ss

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    HB n 3/4 varitdarbre, MORACEE, Parasolier,Musanga cecropioides R. Br. Usagemd. : maux de dents (macration delcorce en gargarismes), affectionspulmonaires (dcoction et masticationde lcorce).(o-)ss

    ss

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    B n 11/10a varitdarbre corce cendre,LEGUMINEUSE-MIMOSEE, Penta-clethra eetveldeana De Willd. et Th.Dur. Usage md. : vomitif contre lepoison (rpures de lcorce bouilliesavec du piment et de lhuile de palmeen lavements). (A rapprocher du verbee-sEnga signifiant aller au W.C..)(o-)ss

    ss

    EE

    EE

    nn

    nn

    zz

    zz

    uu

    uu

    H n 11/10 bois mort,bois brler.(mo-)ss

    ss

    EE

    EE

    tt

    tt

    EE

    EE

    H n 3/4 varit de plante,MARANTACEE, Trachyphriniumbraunianum Bak. Usage md. :brlures (duvet). Fabrication de cerclesde vannerie pour nasses, corbeilles depche, de gaulettes pour les cases.Entre aussi dans la confection des

    piges rats. (A rapprocher du verbee-sEta entourer, encercler.)(mo-)ss

    ss

    EE

    EE

    tt

    tt

    EE

    EE

    (w-)aa

    aa

    tt

    tt

    ss

    ss

    EE

    EE

    nn

    nn

    dd

    dd

    EE

    EE

    H(H+B H) n 3/4 varit de plante,MARANTACEE, Bambou pineux,Trachyphrinium sp. Litt. mo-sEtEpineux.

    (ge-)ss

    ss

    ii

    ii

    gg

    gg

    aa

    aa

    H n 7/8 varit darbusteutilise dans la fabrication des piges rats. Peut-tre Heisteria parvifoliaSmith. (OLACACEE).(e-)ss

    ss

    ii

    ii

    gg

    gg

    oo

    oo

    BH n 5/6 fruit comestiblede larbre Ozigo, de couleur bleue. Onle fait cuire leau bouillante. Voir ci-aprs.(o-)ss

    ss

    ii

    ii

    gg

    gg

    oo

    oo

    BH n 11/10a varitdarbre, BURSERACEE, Ozigo, Pachy-lobus buttneri Guill. Non cultiv.Usage md. : abcs (rsine), brlures(plaquettes dcorce rduites enpoudre en applications).(ge-)ss

    ss

    ii

    ii

    mm

    mm

    aa

    aa

    H n 7/8 varit depalmier, PALMACEE, Raphia descollines fores-tires, Raphia regalisBecc. Son tronc est enfoui dans le sol.Usage md. : fbrifuge et vermifuge.|| Autre sens : dfaut moral, vice.(ge-)ss

    ss

    ii

    ii

    mm

    mm

    aa

    aa

    ++

    ++

    gg

    gg

    aa

    aa

    aa

    aa

    B+B n 7/8varit darbuste, SIMAROUBACEE,Arbuste grle, Quassia africana H.Bn. Usage md. : fbrifuge (infusiondu bois, des feuilles et des racines),vermifuge (macration de lcorce).Syn. -ngOndOlOngwE.(e-)ss

    ss

    ii

    ii

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    B n 5 sve rouge delarbre pagaies.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    78

    (-)ss

    ss

    ii

    ii

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    ++

    ++

    nn

    nn

    gg

    gg

    uu

    uu

    dd

    dd

    uu

    uu

    B+B n 9/10varit de plante, LILIACEE, Aspergesauvage (litt.ce qui rsiste la force),Asparagus africanus Lam. Lespointes des jeunes pousses sontcomestibles. Les tubercules aussi, maisaprs une longue cuisson. Ils sontsurtout consomms en priode defamine.(ge-)ss

    ss

    ii

    ii

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    H n 7/8 varitdherbe, GRAMINEE, Paspalumconjugatum Berg. Usage md. : pointsde ct (consommation des feuillescuites, avec des arachides), affectionscardiaques (feuilles crases mlan-ges des feuilles de Fausse arachideemployes en frictions), contusions,entorses, luxations : dcoction desdeux types de feuilles. || Autre sens :gazon, pelouse.(ge-)ss

    ss

    ii

    ii

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    ++

    ++

    mm

    mm

    bb

    bb

    uu

    uu

    dd

    dd

    ii

    ii

    B+B n 7/8varit darbre de petite taille, poussanten bordure de la mangrove, derrire lespaltuviers, ainsi que sur les bords desrivires et des lacs, LEGUMINEUSE-CESALPINIEE, Cynometra manniiOliv. Usage md. : lcorce possdedes proprits purgatives et vomitives.Usage md. : migraines, blennorragies.(Litt. ce qui aime (?).) Aussi ge-tsigambudi.

    (e-)ss

    ss

    ii

    ii

    ss

    ss

    aa

    aa

    B n 5/6 varit de petitarbre, RUBIACEE, Urophyllum cal-licarpoides Hiern. Usage md. : mauxde tte, plaies ulcreuses. On se sertaussi de ses feuilles duveteusescomme papier hyginique pour les

    nourrissons. (A rapprocher du verbee-sisa faire peur.) || Autres sens :feuille duveteuse de cet arbre ; papierhyginique.

    (ge-)ss

    ss

    oo

    oo

    gg

    gg

    oo

    oo

    ++

    ++

    ss

    ss

    oo

    oo

    gg

    gg

    oo

    oo

    H+H n 7/8varit de grand arbre rameauxfauves et corce dun brun rousstre,VERBENACEE, Evino, Vitex pachu-phylla Baker. Usage md. : migraines(macration de lcorce utilise enlotions), blennorragie (corce pile enlavements). A rapprocher du verbe e-sogima signifiant tre ambitieux.(o-)ss

    ss

    oo

    oo

    kk

    kk

    oo

    oo

    H n 11/10a varitdarbre, MYRISTICACEE, Ossoko,Scyphocephalium ochocoa Warb.Usages alimentaires. Chasse (apptpour piges porc-pics ou ratspalmisyes). Usage md. : blen-norragies et toux (lcorce endcoction avec du sel et du piment),scrtions lactes trop abondantes(corce sche et ptrie avec de largileblanche).(mo-)ss

    ss

    oo

    oo

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    H n 3/4 varitdarbuste sarmenteux,COMBRETACEE, Combretum racemo-sum P. Beauv. Usage md. : rhume(corce), fluxions de poitrine (feuilles).(A rapprocher du verbe e-sombaacheter ?) || Autre sens : tambourinafricain.(ge-)ss

    ss

    oo

    oo

    mm

    mm

    bb

    bb

    ee

    ee

    B n 7/8 varit dechampignon non comestible. Voir ge-sombe s-a nzigo. On dit quecelui qui le mange aura la maladie du

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    79

    mme nom. || Autres sens : hmor-rode ; prolapsus anal ; fesse cailleuse.(ge-)ss

    ss

    oo

    oo

    mm

    mm

    bb

    bb

    ee

    ee

    (s-)aa

    aa

    nn

    nn

    zz

    zz

    ii

    ii

    gg

    gg

    oo

    oo

    B(h+B BH) n 7/8 varit dechampignon chapeau en entonnoir,du type Lactaire vnneux, rouge vif,se dcolorant facilement. Laissechapper de ses tissus un suc blanc.Litt. fesse de chimpanze.(ge-)ss

    ss

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    ii

    ii

    nn

    nn

    oo

    oo

    B n 7/8 varitdarbrisseau latex blanc et amer,APOCYNACEE, Rauwolfia vomitoriaAfz. n 9/10 mme varit darbrisseau.Usage md.: vomitif (corce en potion,ven-tuellement avec des bananesblettes), fivres infantiles (macrationde lcorce et des feuilles).(-)ss

    ss

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    B n 9/10 et 11/10a 1varit darbre de marais, EUPHOR-BIACEE, Arbre aveuglant du Gabon,Anthostema aubryanum Baill. Laitcaustique. Usage md. : purgatif (lait,graines). Syn. mo-tsongo. 2varit darbre, ANACARDIACEE, Pom-mier de Cythre, Spondias dulcisForst. Ses fruits sont comestibles.(o-)ss

    ss

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    ++

    ++

    bb

    bb

    aa

    aa

    ll

    ll

    ee

    ee

    B+B n 11/10avarit de petit arbre, ANACARDIACEE,Pseudospondias longifolia Engl.Fruits comestibles, consomms avecles cassada. Usage md. : maux dedents et blennorragie (dcoction delcorce en gargarismes ou en tisane),ulcrations de la plante des pieds(poudre de lcorce avec de la poudrede Padouk (ge-nigo)).

    (o-)ss

    ss

    oo

    oo

    nn

    nn

    oo

    oo

    BH n 11/10a 1 varitde palmier grimpant, PALMACEE,Palmier-rotang, Eremospatha haulle-villeana De Willd. Fabrication de liensemploys en vannerie. 2 varit deliane, PALMACEE, Rotin commun, Ere-mospatha cabrae De Willd.Construction de cases. Syn. -nyEvEla. Ces deux varits pr-sentent quelques ressemblances dupoint de vue de leur forme.(vi-)ss

    ss

    oo

    oo

    ss

    ss

    oo

    oo

    B n 19 varit detubercule de manioc rejet qui a desplis.

    (o-)ss

    ss

    OO

    OO

    dd

    dd

    ii

    ii

    HB n 11/10 ou 11/10avarit darbre, GUTTIFERACEE,Manil, Osol, Symphonia globulifera L.Usage md. : trs bon vomitifadministr en cas de maladies de lapoitrine (corce macre) ; vulnraire(olorsine de lcorce) ; prservatifcontre les chiques, gale (corce).(e-)ss

    ss

    OO

    OO

    gg

    gg

    OO

    OO

    BHB n 5/6 varitdigname cultive pour ses bulbillesqui ont la forme dun uf de poule,DIOSCOREACEE, Dioscorea bulbiferaL. (A rapprocher du verbe e-sOgOsignifiant enfiler ?)(o-)ss

    ss

    OO

    OO

    gg

    gg

    OO

    OO

    BH n 11/10a varit deliane herbace, LEGUMINEUSE-PAPILIONEE, Fve de Calabar,Physostigma venenosum Balf. Grainestrs toxiques. Ce poison paralyse lesmembres. Usage md. : gale (grainesconcasses mlanges avec de lhuile

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    80

    de palme). Syn. -tsOgOna-nyonge.

    (-)ss

    ss

    OO

    OO

    kk

    kk

    EE

    EE

    B n 9/10 varit de petitarbre pineux, RUTACEE, Poire poudre des Fang, Afraegle gabonensisSwingle. Fabrication de sonnailles. Lefruit vid sert aussi de rcipient pourla poudre de chasse. || Autres sens :crcelle en osier (dont on se sert pourchasser les mauvais esprits) ; hocheten coques de fruits du Poire poudre.(o-)ss

    ss

    OO

    OO

    mm

    mm

    bb

    bb

    EE

    EE

    B n 11/10a varit depalmier, PALMACEE, Palmier huile, noix tendres, Elaeis sub. var. Tenera.Syn. o-vEi.(-)ss

    ss

    OO

    OO

    nn

    nn

    dd

    dd

    OO

    OO

    BHB n 9/10 varit deChou carabe tubercules longs etminces, ARACEE. Sa prparationdemande toute une journe ou nuit.(-)ss

    ss

    OO

    OO

    nn

    nn

    gg

    gg

    OO

    OO

    nn

    nn

    gg

    gg

    OO

    OO

    B n 9/10 varitdarbre feuilles (fruits ?)comestibles, ANACARDIACEE, Pseudo-spondias microcarpa Engl.(-)ss

    ss

    OO

    OO

    nn

    nn

    gg

    gg

    ww

    ww

    EE

    EE

    B n 9/10 le plus granddes champignons du Gabon, vnneux,exhalant une odeur dsagrable,Dictiophallus sp. Il chasse lesmouches. Les hommes lvitent avecsoin, de peur de perdre leur vigueur.Syn. o-veke w-a nyambe.(e-)ss

    ss

    OO

    OO

    tt

    tt

    ss

    ss

    uu

    uu

    ((e-)aa

    aa

    mm

    mm

    oo

    oo

    --

    --

    tt

    tt

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    nn

    nn

    ii

    ii

    ) H (H+B H) n 5/6varit dherbe vivace (litt. dfenseur(??) du Blanc), GRAMINEE,Citronelle, Hyparrhenia diplandraStapf. Usage md. : bains de sigecontre les hmorrodes (feuilles).

    (o-)ss

    ss

    uu

    uu

    gg

    gg

    aa

    aa

    B n 11/10a varit darbre,HUMIRIACEE, Essoua, Ozouga,Saccoglottis gabonensis Urban. Usagemd. : vomitif, piscide (corce).Autrefois on se servait de lcorcepour faire une boisson fermente.(mo-)ss

    ss

    uu

    uu

    gg

    gg

    uu

    uu

    ++

    ++

    ss

    ss

    uu

    uu

    gg

    gg

    uu

    uu

    BH+BH n 3/4varit de plante, ZINGIBERACEE,Costus lucanusianus J. Braun &Schum. (A rapprocher du verbe e-sugega signifiant confronter ?)(mo-)ss

    ss

    uu

    uu

    gg

    gg

    uu

    uu

    ++

    ++

    ss

    ss

    uu

    uu

    gg

    gg

    uu

    uu

    (w-)aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    uu

    uu

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    BH+BH (H+B B) n 3/4varit de plante portant 2 ou 4 feuillesau sommet, dont les fleurs ont unecorolle violet-rose uniforme, ZINGI-BERACEE, Costus fimbriatus Pellegr.Usages ftichistes : cette varitdamome est souvent employe dansdes pratiques de sorcellerie (ftichembumba et rites dinitiation auBouiti). Litt. mo-sugusugu delarc-en-ciel (ou du ftiche de cenom).(mo-)ss

    ss

    uu

    uu

    gg

    gg

    uu

    uu

    ++

    ++

    ss

    ss

    uu

    uu

    gg

    gg

    uu

    uu

    (w-)aa

    aa

    oo

    oo

    --

    --

    nn

    nn

    zz

    zz

    aa

    aa

    gg

    gg

    oo

    oo

    BH+BH (H+B B)n 3/4varit de plante, amome cannele.Voir mo-sugusugu. Usage md. :plaies, coupures et filaire de lil (sucde la tige), ulcres (rpures chauffes),toux bronchitique (tiges et corce, aveclcorce de larbre o-soko ou o-gobe, coupes en menu morceaux etbouillies avec du piment). Usagesrituels : incantations et bndictions demariage (suc de la plante. Chaque

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    81

    membre de la famille paternelle oumaternelle qui assiste, mastique unbout de tige et crache le suc sur la tteet les mains des deux personnes quelon bnit). Litt. mo-sugusugu deslphants.(mo-)ss

    ss

    uu

    uu

    gg

    gg

    uu

    uu

    ++

    ++

    ss

    ss

    uu

    uu

    gg

    gg

    uu

    uu

    (w-)aa

    aa

    yy

    yy

    uu

    uu

    nn

    nn

    gg

    gg

    ii

    ii

    BH+BH (H+B H) n 3/4varit de plante herbace, fleursjaune-vif et feuilles odorifrantes (litt.mo-sugusugu rouge), ZINGIBE-RACEE, Costus spectabilis K. Schum.(mo-)ss

    ss

    uu

    uu

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    BH n 3/4 varit deliane, RUBIACEE, Liane-hameon,Uncaria africana G. Don. et COM-BRETACEE, Combretum racemosumP. Beauv. Usage md. : rhume(corce), fluxions de poitrine (feuilles).|| Autre sens : ftiche de fcondit,

    cens permettre davoir un grandnombre denfants.(o-)ss

    ss

    uu

    uu

    nn

    nn

    gg

    gg

    uu

    uu

    ++

    ++

    nn

    nn

    dd

    dd

    EE

    EE

    nn

    nn

    dd

    dd

    aa

    aa

    B n 11/10avarit darbre, ANACARDIACEE,Raisin pahouin, Trichoscyphaferruginea Engl. Syn. -tsEngE.

    (e-)ss

    ss

    ww

    ww

    aa

    aa

    ss

    ss

    ww

    ww

    aa

    aa

    H n 5/6 cur debananier effiloch qui sert de charpie,quand il est pourri et bien ramolli. Onlemploie comme toupe pour nettoyerles ulcres. On lutilise aussi pourattendrir la peau et faciliter lextractiondes chiques. Autres usage md. :coliques (dcoup en morceaux ettremp dans de leau froide), maux dedents (ce mme liquide utilis engargarismes).

    -t-

    (-)tt

    tt

    aa

    aa

    bb

    bb

    aa

    aa

    B n 9/10 varit debananier avec de petites bananes pelure vert sombre. MUSACEE. || Senspremier : cabri.(mo-)tt

    tt

    aa

    aa

    bb

    bb

    aa

    aa

    ++

    ++

    tt

    tt

    aa

    aa

    bb

    bb

    aa

    aa

    B+B n 3/4varit de petite arbre corce gris-marron (litt. gros cabri), EU-PHORBIACEE, Cyrtogonone argenteaPrain. Usage md. : purgatif nergique(corce), maux de ventre (corcemlange avec du jus de canne sucre,des noix palmistes ou des arachides

    cuites. Le tout est administr avec unpeu deau).(e-)tt

    tt

    aa

    aa

    dd

    dd

    ii

    ii

    B n 5/6 varit de maniocdoux, htif, prcoce pelure roseimport du Congo belge aprs laPremire Guerre Mondiale.EUPHORBIACEE.(-)tt

    tt

    aa

    aa

    ll

    ll

    aa

    aa

    kk

    kk

    oo

    oo

    B n 9/10 varit deplante, SOLANACEE, Tabac, Nicotianatabacum L. || Autre sens : cigarette,cigare.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    82

    (-)tt

    tt

    aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    HB n 9/10 varit dechampignon de la plaine qui poussependant la saison des pluies.(-)tt

    tt

    aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    (-)aa

    aa

    mm

    mm

    oo

    oo

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    B n9/10 varit de fougre grimpante (litt.??), PTERIDOPHYTES, Lycopodeornemental, Lycopodium cernuum L.(syn. -kanzo, e-tsEngEngE e-a kanzo) et Lygodium micro-phyllum. R. Br. (syn. -gagOi) Onse sert des frondes pour filtrer le vinde palme.(e-)tt

    tt

    aa

    aa

    nn

    nn

    dd

    dd

    aa

    aa

    H n 5/6 varit darbre,RHIZOPHORACEE, Manglier, Paltuvierordinaire, Rhizophora racemosaG.F.W. Mey. Usage md. : rage dedents (infusion de lcorce engargarismes ou en frictions avec deltoupe de cur de bananier),lavement des plaies, traitement despustules, de langines et deshmorragies. (A rapprocher du verbee-tanda signifiant bondir ?)(o-)tt

    tt

    aa

    aa

    nn

    nn

    dd

    dd

    aa

    aa

    H n 11/10a varitdarbre, APOCYNACEE, Funtumialatifolia Stapf ex Schltr. Le bois sert fabriquer des pagaies et divers outilsde mnage. (A rapprocher du verbe e-tanda signifiant bondir ?)(-)tt

    tt

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    H n 9/10 varit deplante rampante. Feuillage vert, ray deblanc, COMMELINACEE indter., herbemagique, permettant de bien parlerdans les palabres (consommation dequelques feuilles crues). Attestegalement chez les Eshira. (Arapprocher du verbe e-tanga

    signifiant rciter.) Aussi -tEndO.|| Autres sens : pense, rflexion ;mauvais dclenchement ( moiti).(mo-)tt

    tt

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    nn

    nn

    ii

    ii

    H n 3/4 varitdarbre ft droit, LEGUMINEUSE-CESALPINIEE, Faro, Daniellia klaineiPierre ex A. Chev. Usage md. : gale ,teigne, poux et chiques (olorsine).|| Sens premier : Blanc, Europen.Aussi : tranger.(mi-)tt

    tt

    aa

    aa

    nn

    nn

    ii

    ii

    B n 4 varit de plantegrimpante avec des feuilles en 5 lobes,AMPELIDACEE, Vigne sauvage, Ampe-locissus cavicaulis Planch. Usagemd. : hmorrodes (feuilles), abcs(feuilles chauffes en applications).|| Autres sens : cinq ; raison (paropposition tort).

    (e-)tt

    tt

    ee

    ee

    aa

    aa

    HB n 5/6 banane blette,banane douce.(mo-)tt

    tt

    ee

    ee

    bb

    bb

    oo

    oo

    HB n 3/4 varit depalmier ; varit de bananier stipelanc, de couleur rose, trs grandrgime de petits fruits, nombreux etserrs, dresss vers le haut. MUSACEE.|| Autre sens : seul membre masculinde la socit Bolo, batteur de tam-tamet gardien des ftiches.(mo-)tt

    tt

    ee

    ee

    mm

    mm

    aa

    aa

    (w-)aa

    aa

    tt

    tt

    ss

    ss

    ((

    ((

    yy

    yy

    ))

    ))

    EE

    EE

    ss

    ss

    ii

    ii

    HB (H+B H) n 3/4 1 varit depetite herbe mdicinale rosette defeuilles vertes. Hampe de fleursblanches, minuscules (litt. cur delantilope-souris), LILIACEE, Chloro-phytum laxum R. Br. 2 la mme

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    83

    herbe comme talisman de bien-tre, desant.(-)tt

    tt

    ee

    ee

    nn

    nn

    gg

    gg

    ee

    ee

    ++

    ++

    rr

    rr

    ee

    ee

    nn

    nn

    gg

    gg

    ee

    ee

    B+B n 9/10varit de champignon comestible,gluant et rappelant le cartilage.

    (-)tt

    tt

    EE

    EE

    EE

    EE

    ++

    ++

    tt

    tt

    EE

    EE

    EE

    EE

    BH+BH n 9/10varit digname, DIOSCOREACEE,Igname de Guine, Dioscorea caye-nensis Lamk. Les tubercules ont ungot lgrement amer.(ge-)tt

    tt

    EE

    EE

    kk

    kk

    uu

    uu

    H n 7/8 varit darbre,FLACOURTIACEE, Scottellia klainenaPierre var. Kamerunensis Pell. Syn.mo-lElEmba.

    (o-)tt

    tt

    EE

    EE

    nn

    nn

    dd

    dd

    aa

    aa

    HB n 11/10a varit depetit arbre suc rsineux,GUTTIFERACEE, Garcinia klaineanaPierre. Son corce est amre et estutilise pour rendre le vin de palme, levin de canne sucre et le vindhydromel enivrants. A rapprocherdu radical verbal -tEnd- signifiantanciennement frapper ?(-)tt

    tt

    EE

    EE

    nn

    nn

    dd

    dd

    OO

    OO

    HB n 9/10 1 varit deliane, LEGUMINEUSE-PAPILIONEE,Liane-rglisse, Abrus precatorius L.Usage md. : proprits adoucissantes(feuilles), soins de la voix (feuillesmastiques (chanteurs)). Syn. di-ndEndE. 2 varit de planterampante poussant dans les sous-bois.Herbe magique. Voir -tanga. (Arapprocher du radical verbal -tEnd-signifiant anciennement frapper ?)|| Autres sens : esprit veill, ouvert ;rappel, souvenir.

    (-)tt

    tt

    EE

    EE

    rr

    rr

    EE

    EE

    H n 9/10 varit de plante,CUCURBITACEE, Courgette cultive,Cucumeropsis edulis Cogn.(-)tt

    tt

    EE

    EE

    ss

    ss

    aa

    aa

    HB n 9/10 1 varitdarbre de grande taille, IRVINGIACEE,Eveuss grandes feuilles, Klainedoxagabonensis Pierre. 2 graine de cetarbre. 3 ftiche de protection pourles enfants.(-)tt

    tt

    EE

    EE

    vv

    vv

    aa

    aa

    H n 9/10 fruit de larbreo-tEva.

    (o-)tt

    tt

    EE

    EE

    vv

    vv

    aa

    aa

    H n 11/10a varit darbretrs lev, IRVINGIACEE, Alep,Desbordesia oblonga A. Chev.Talisman de fertilit (on rpand desrpures dcorce sur les plantations).Prparation dune sorte de pain demo-dika (fruits). Cet arbre connotela minceur.

    (e-)tt

    tt

    oo

    oo

    (e-)aa

    aa

    kk

    kk

    OO

    OO

    kk

    kk

    OO

    OO

    HB (H+BHB) n 5/6 varit de champignonglatineux en forme doreille. (Litt.oreille de grand-parent.)(-)tt

    tt

    oo

    oo

    gg

    gg

    uu

    uu

    bb

    bb

    ee

    ee

    H n 9/10 varitdarbre de marais, AGAVACEE,Dracna, Dracaena fragrans Gawl.Voir aussi vi-gube. Connu commeArbre-ftiche.(mo-)tt

    tt

    oo

    oo

    kk

    kk

    oo

    oo

    ll

    ll

    aa

    aa

    B n 3/4 varit degrande liane, LEGUMINEUSE-PAPILI-ONEE, Milletia barteri Dunn. Usagemd. : vomitif, lavement (tiges enmacration). Aussi utilise la pche(tiges pilonnes et malaxes leaudes ruisseaux). (A rapprocher du verbee-toka pcher la corbeille.)

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    84

    (mo-)tt

    tt

    oo

    oo

    mm

    mm

    aa

    aa

    H n 3/4 varit darbremdicinale corce gristre etodorante, ANNONACEE, Pachy-podanthium staudtii Engl. & Diels.Usage md. : anti-poux (corce).|| Autres sens : envoi ; commission ;ftiche permettant dobtenir descadeaux.(ge-)tt

    tt

    oo

    oo

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    ++

    ++

    tt

    tt

    oo

    oo

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    H+H n 7/8varit de plante herbace fleurs dunrouge vif places au sommet dun longpdoncule rigide (litt. grandehauteur), AMARYLLIDACEE, Hae-manthus multiflorus Martyn. Usagemd.: plaies infectes (bulbe rduite enpoudre), ulcres (idem). Usage rituel :cette plante sert dcorer les figurinesde Bouiti.(ge-)tt

    tt

    oo

    oo

    mm

    mm

    bb

    bb

    oo

    oo

    H n 7/8 varit deplante, ARACEE, Pistie, Salade du Nil,Pistia stratiotes L. Succdan du sel,extrait des cendres de cette plante.Usage md. : hmorrodes. Voir ge-tumbu.

    (o-)tt

    tt

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    HB n 11/10a 1 varitde gros champignon de fort chapeau gris, arrondi, charnu, piedcourt et blanc, odeur agrable. 2champignon (terme gnrique).(-)tt

    tt

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    B n 9/10 varit darbre,MORACEE, Ficus pagne, Ficusthonningii Blume. Usage vesti-mentaire. Syn. ge-EbE. || Autresens : pagne en corce.

    (-)tt

    tt

    OO

    OO

    bb

    bb

    OO

    OO

    B n 9/10 varit darbre,RUBIACEE, Tilleul dAfrique,

    Mitragyna ciliata Aubr. & Pell. Usagemd. : poitrine (corce bouillie avec dupiment et des graines de -nongo-a modi), strilit des femmes(macration de lcorce, mlangesavec dautres corces, en lavements).(-)tt

    tt

    OO

    OO

    kk

    kk

    aa

    aa

    HB n 9/10 varit darbre suc rsineux, APOCYNACEE, Cono-pharyngia sp. On se sert de soncorce pour rendre le vin de palmeenivrant.(e-)tt

    tt

    OO

    OO

    mm

    mm

    bb

    bb

    EE

    EE

    B n 5/6 varit depalmier, PALMACEE, Raphia piassava, Raphia taedigera Mart.(mo-)tt

    tt

    OO

    OO

    mm

    mm

    bb

    bb

    ii

    ii

    B n 3/4 varit degrand arbre odorifrant corce rouge,LEGUMINEUSE-CESALPINIEE, Copai-fera religiosa J. Lonard. Usagemd. : douleurs de ventre (corce enmacration) ; maux de tte et douleursdes reins (corce en fumigations).Parfum pour cheveux, fabrication deflambeaux rituels (chasseurs etBouiti). Usages ftichistes : cet arbreest considr au Gabon comme le roides arbres (mo-ndomba -amite). Cest un arbre mystrieux, quirsonne comme pour rpondrelorsquon frappe. Il donnerait richesse,honneurs et clbrit. Linitiation de lasocit du Bouiti se fait au pied de cetarbre.(-)tt

    tt

    OO

    OO

    mm

    mm

    bb

    bb

    OO

    OO

    B n 9/10 varit darbre,BURSERACEE, Pachylobus trimeraGuillaum. Usage md. : diarrhe(corce bouillie dans une eau o il

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    85

    convient de jeter un peu de charbonteint). Syn. o-gungu.(e-)tt

    tt

    OO

    OO

    tt

    tt

    OO

    OO

    B n 5/6 banane douce(terme gnrique), Musa. (MUSACEE).(e-)tt

    tt

    OO

    OO

    tt

    tt

    OO

    OO

    (e-)aa

    aa

    bb

    bb

    uu

    uu

    gg

    gg

    uu

    uu

    gg

    gg

    uu

    uu

    B(H+B B/BH?) n 5/6 varit debananier grosses bananes vertes etcourtes (litt. banane douce grosse etronde), Banane indigne, Bananeverte, MUSACEE, Musa sapientium L.Plante parfois dans le fticheprotecteur -kinda.(e-)tt

    tt

    OO

    OO

    tt

    tt

    OO

    OO

    (e-)aa

    aa

    mm

    mm

    ww

    ww

    ii

    ii

    bb

    bb

    ii

    ii

    B(H+B HB) n 5/6 varit de bananedouce fruits courts (litt. bananedouce du voleur). MUSACEE.(e-)tt

    tt

    OO

    OO

    tt

    tt

    OO

    OO

    (e-)aa

    aa

    mm

    mm

    aa

    aa

    nn

    nn

    zz

    zz

    aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    (?) B (H+B B?) n 5/6 Banane deChine ou Bananier nain (litt. bananedouce de (?)), MUSACEE, Musasinensis Sag. Considr par lesadeptes du Bouiti comme une plantemagique.(e-)tt

    tt

    OO

    OO

    tt

    tt

    OO

    OO

    (e-)aa

    aa

    pp

    pp

    oo

    oo

    tt

    tt

    oo

    oo

    B(H+B H) n 5/6 Banane dargent (litt.banane douce des Portugais),MUSACEE, Musa sapientium L.Import par les Portugais.(e-)tt

    tt

    OO

    OO

    tt

    tt

    OO

    OO

    (e-)aa

    aa

    yy

    yy

    uu

    uu

    nn

    nn

    gg

    gg

    ii

    ii

    B(H+B H) n 5/6 varit de bananier(litt. banane douce rouge), BananeGros-Michel, Banane de la Jamaque,MUSACEE, Musa sapientium L. Fruitsassez semblables ceux du bananiernain, mais pricarpe plus pais.

    (-)tt

    tt

    ss

    ss

    aa

    aa

    ++

    ++

    bb

    bb

    aa

    aa

    ++

    ++

    nn

    nn

    aa

    aa

    ++

    ++

    kk

    kk

    OO

    OO

    kk

    kk

    OO

    OO

    H+B+HB n 9/10 varit dherbe annuelle(litt. je nai pas de parents),COMPOSEE, Ethulia conyzoides L.Usage md. : yeux, pian, palpitationsdu cur (enfants) et rduction desenflures (feuilles).(-)tt

    tt

    ss

    ss

    aa

    aa

    gg

    gg

    aa

    aa

    H n 9/10 1 odeurdune calebasse qui nest pas sche.2 varit de banane trs grande.MUSACEE. 3 frange de feuilles debananier.(ge-)tt

    tt

    ss

    ss

    aa

    aa

    gg

    gg

    aa

    aa

    ll

    ll

    aa

    aa

    B n 7/8 varitdarbre au tronc hriss de grossespines triangulaires, RUTACEE, Faux-citronnier, Fagara macrophylla Engl.Usage md. : folie (feuilles trituresdans du jus de citron), morsures deserpents (idem), blennorragie (corce).(A rapprocher du nom e-tsagasignifiant cheveux en dsordre.)Syn. -ndongo.(-)tt

    tt

    ss

    ss

    aa

    aa

    gg

    gg

    aa

    aa

    ll

    ll

    ee

    ee

    HB n 9/10 varitdaubergine amre de moyenne taille,SOLANACEE, Solanum nodiflorumJacq. Syn. mo-nyaka.(-)tt

    tt

    ss

    ss

    aa

    aa

    gg

    gg

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    BH n 9/10 varitde fruit.(-)tt

    tt

    ss

    ss

    aa

    aa

    gg

    gg

    oo

    oo

    ++

    ++

    ss

    ss

    aa

    aa

    gg

    gg

    oo

    oo

    B+B n 9/10varit de jonc souche odorifrante,CYPERACEE, Cyperus articulatus L.Usage md. : cataplasme, migraines.Cette tige est porte en bandoulire ouen sautoir par les pres et mresjumeaux et ainsi que leurs enfants.(-)tt

    tt

    ss

    ss

    aa

    aa

    gg

    gg

    oo

    oo

    ++

    ++

    tt

    tt

    ss

    ss

    aa

    aa

    gg

    gg

    oo

    oo

    HB+HB n9/10 varit darbre, ANNONACEE,

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    86

    Hexalobus crispiflorus A. Rich. Lapulpe des fruits est comestible.Fabrication de pagaies et de tuiles.Usage md. : maladies vnriennes(macration de lcorce). Syn. o-gandaga.

    (-)tt

    tt

    ss

    ss

    aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    H n 9/10 varit depetite plante herbace, PORTU-LACACEE, Pourpier commun,Portulaca oleracea L. Usage md. :tumeurs, abcs (tiges, feuilles et fleursen applications aprs pilonnage), mauxde tte (dcoction de la plante), folie.|| Autre sens : trou perc dans unpalmier pour faire couler le vin.(-)tt

    tt

    ss

    ss

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    HB n 9/10 varit deplante tubercule, ARACEE, Taro,Colocasia esculentum Schott. Syn.mw-EngE. || Autre sens : dent tailleen pointe.(bo-)tt

    tt

    ss

    ss

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    ii

    ii

    B n 14 varit deplante grimpante, LEGUMINEUSE-PAPILIONEE, Haricot commun,Phaseolus vulgaris L.(bo-)tt

    tt

    ss

    ss

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    ii

    ii

    (bw-)aa

    aa

    mm

    mm

    aa

    aa

    --

    --

    rr

    rr

    ii

    ii

    kk

    kk

    oo

    oo

    B (H+B BH) n 14 varit deplante grimpante, LEGUMINEUSE-PAPILIONEE, Haricot commun, (litt.bo-tsangi du haricot), Phaseolusvulgaris L. Usage alimentaire. Syn.e-riko.

    (bo-)tt

    tt

    ss

    ss

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    ii

    ii

    (bw-)aa

    aa

    mm

    mm

    ii

    ii

    --

    --

    gg

    gg

    ee

    ee

    ss

    ss

    ii

    ii

    B (H+B HB) n 14 varit degrand haricot sauvage. Grainescomestibles. Cette plante tient le solparfaitement propre en saison des

    pluies. (Litt. bo-tsangi desgnies.)(bo-)tt

    tt

    ss

    ss

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    ii

    ii

    (bw-)aa

    aa

    mm

    mm

    oo

    oo

    tt

    tt

    ee

    ee

    B (H+B H) n 14 Pois dAngole,LEGUMINEUSE-PAPILIONEE, Cajanuscajan Druce. Import au Gabon parles Portugais. Usage md. : maux dedents (dcoction des feuilles utilisesen gargarismes). (Litt. bo-tsangide larbre.)(-)tt

    tt

    ss

    ss

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    B n 9/10 varitdarbre floraison blanche,LEGUMINEUSE-PAPILIONEE, Baphialaurifolia Bn. Syn. -pango.|| Autres sens : nouvelle ; (appeltlphonique).(-)tt

    tt

    ss

    ss

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    ggoooollllOOOOllllOOOO B n 9/10varit darbre, LEGUMINEUSE-PAPILIONEE, Arbre-corail, Erythrinaklainea Pierre. Usage md. : lavementdes plaies (dcoction de lcorce),blessures (feuilles en applications).Etymologie inconnue.(-)tt

    tt

    ss

    ss

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    uu

    uu

    B n 9/10 1 varitdherbe vivace odeur aromatique,GRAMINEE, Cymbopogon densiflorusStapf. Usage md. : rhumatismes(feuilles pilonnes). Usages fti-chistes : chasser les esprits mauvais.2 fleur de canne sucre. 3 fleurde mas.(-)tt

    tt

    ss

    ss

    aa

    aa

    tt

    tt

    ee

    ee

    B n 9/10 varit darbre bois dur, LEGUMINEUSE-CESALPINIEE, Eurypetalum batesiiBak. f. Cet arbre produit des fruitscomestibles (voir ge-aga). Syn. -mbosa.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    87

    (ge-)tt

    tt

    ss

    ss

    aa

    aa

    tt

    tt

    ss

    ss

    aa

    aa

    HB n 7/8 varit deplante, URTICACEE, Ortie indigne,Fleurya aestuans Gaud. Planteftichiste de la socit secrte Bolo,permettant de percer (piquer !) lesmystres. Syn. di-Omya. (Arapprocher du radical verbal -tsas-signifiant anciennement piquer.)|| Autres sens : varit de chenillevenimeuse poils piquants ; queue (deporc-pic).

    (-)tt

    tt

    ss

    ss

    ee

    ee

    nn

    nn

    dd

    dd

    ee

    ee

    H n 9/10 varit debananier-plantain, feuilles et fruitsverts, rays de jaune, rappelant lepelage de lcureuil du mme nom.MUSACEE. || Autres sens : Ecureuil quatre raies, Funisciurus isabella ;cheftaine de Bolo.

    (-)tt

    tt

    ss

    ss

    EE

    EE

    gg

    gg

    EE

    EE

    BH n 9/10 varit debananier-plantain, banane courte etgrosse rappelant la banane-pomme.MUSACEE. || Autres sens : Mandrill,Papio (mandrillus) sphynx ; ftiche defcondit ; ftiche de boxe et deconfusion.(-)tt

    tt

    ss

    ss

    EE

    EE

    kk

    kk

    aa

    aa

    kk

    kk

    uu

    uu

    B n 9/10 varitdarbuste mdicinal, sarmenteux ougrimpant, fruit sec, COMBRETACEE,Combretum paniculatum Vent.(-)tt

    tt

    ss

    ss

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    B n 9/10 1 varit depetit arbre bois blanc, ANNONACEE,Polyalthia suaveolens Engl. & Diels.Fruit comestible. Fabrication derampes de sagaies. 2 varitdarbuste de sous-bois, Raisin

    pahouin, Trichoscypha ferrugineaEngl. Fruits comestibles. Syn. o-sungundEnda. || Autres sens : terre,contre, rgion, pays ; sable.(e-)tt

    tt

    ss

    ss

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    B n 5/6 fougre(terme gnrique), PTERIDOPHYTE.(e-)tt

    tt

    ss

    ss

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    (e-)aa

    aa

    ee

    ee

    tt

    tt

    oo

    oo

    aa

    aa

    nn

    nn

    zz

    zz

    aa

    aa

    gg

    gg

    oo

    oo

    B (H+B HB (h+B B))n 5/6 varit de fougre qui consisteen une large feuille colle sur lesarbres, do sortent dautres feuilles,PTERIDOPHYTE, Oreille dlphant(litt. fougre doreille dlphant),Platycerium stemaria Desv. Ornementdes cases de Bouiti. Suspendue auftiche protecteur des villages.(e-)tt

    tt

    ss

    ss

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    (e-)aa

    aa

    gg

    gg

    ee

    ee

    --

    --

    bb

    bb

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    B (H+B B) n 5/6 varitde fougre (litt. fougre du bananierge-banga (?)), PTERIDOPHYTE,Dicranopteris linearis Under. Lestiges vides sont parfois utilisescomme pailles pour dguster le vin depalme, ou comme ptoires (jouetdenfant pour tuer les mouches, appel-nzale -a mokOgu en gvia).(e-)tt

    tt

    ss

    ss

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    (e-)aa

    aa

    kk

    kk

    aa

    aa

    --

    --

    nn

    nn

    zz

    zz

    oo

    oo

    B (H+B BHB) n 5/6 varitde fougre (litt. fougre qui sert defiltre), Lycopode ornemental, Lyco-podium cernuum L. Les Evia senservent pour filtrer le vin de palme(elles a de petites feuilles trsrapproches). Syn. -kanzo, -tamba -a momba.

    (e-)tt

    tt

    ss

    ss

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    (e-)aa

    aa

    mm

    mm

    aa

    aa

    --

    --

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    B (H+B BH) n 5/6 varit de

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    88

    fougre flottante (litt. fougredeau), PTERIDOPHYTE, Azollaafricana Desv.(e-)tt

    tt

    ss

    ss

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    (e-)aa

    aa

    mm

    mm

    aa

    aa

    --

    --

    tt

    tt

    aa

    aa

    ee

    ee

    B (H+B HB) n 5/6 varit defougre poussant proximit despierres des ruisseaux (litt. fougredes cailloux), PTERIDOPHYTE, Bol-bitis auriculata Alst.(e-)tt

    tt

    ss

    ss

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    (e-)aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    uu

    uu

    aa

    aa

    B (H+B HB) n 5/6 varitde fougre (litt. fougre du chien),PTERIDOPHYTE, Nephrolepis biser-rata Schott. Parasite des palmiers huile et des palmiers raphia. Feuillesbidentes en scie.(e-)tt

    tt

    ss

    ss

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    (e-)aa

    aa

    mm

    mm

    oo

    oo

    --

    --

    gg

    gg

    OO

    OO

    kk

    kk

    OO

    OO

    ll

    ll

    EE

    EE

    aa

    aa

    oo

    oo

    dd

    dd

    ii

    ii

    B (H+B BH(h+B HB)) n 5/6 varit de fougrepoussant au bord des cours deau (litt.fougre du bord du fleuve),PTERIDOPHYTE, Athyrium proliferumTard.(e-)tt

    tt

    ss

    ss

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    (e-)aa

    aa

    mm

    mm

    oo

    oo

    --

    --

    mm

    mm

    aa

    aa

    nn

    nn

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    B (H+B ??) n 5/6varit de fougre (litt. fougre de(?)), PTERIDOPHYTE, Aspleniumafricanum Desv. var Currori Tard. Unftiche qui porte chance la chasse etla pche.(e-)tt

    tt

    ss

    ss

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    (e-)aa

    aa

    nn

    nn

    zz

    zz

    aa

    aa

    aa

    aa

    B (H+B B) n 5/6 varit defougre (litt. fougre de la plaine),PTERIDOPHYTE, appele aussiFougre grand aigle, Pteridium aqui-linum Khn. var Caudatum Hk. Onemploie les feuilles pour faire cuire les

    tubercules de manioc et pour filtrerlhuile ou le vin de palme.(e-)tt

    tt

    ss

    ss

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    (e-)aa

    aa

    oo

    oo

    --

    --

    kk

    kk

    aa

    aa

    dd

    dd

    ii

    ii

    B (H+B BH) n 5/6 varitde fougre (litt. fougre du palmier huile), PTERIDOPHYTE, Polypodecommun, Polypodium vulgare L. Syn.e-tsEngEngE (e-)a wabi a

    mw-EngE.

    (e-)tt

    tt

    ss

    ss

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    (e-)aa

    aa

    pp

    pp

    ii

    ii

    --

    --

    nn

    nn

    dd

    dd

    ii

    ii

    B (H+B H) n 5/6 varit defougre (litt. fougre de la fort),PTERIDOPHYTE, Cyathea aethiopicaDomin. On la trouve entre autres dansla rgion de Sindara-Fougamou.(e-)tt

    tt

    ss

    ss

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    (e-)aa

    aa

    tt

    tt

    oo

    oo

    --

    --

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    B (H+B H) n 5/6 varit defougre se dveloppant au niveau de lavote forestire (litt. fougre duhaut), PTERIDOPHYTE, Drynarialaurentii Hiern. Ftiche du Bouiti. Onla fixe sur le poteau du corps de gardeou sur larbre principal du fticheprotecteur (-kinda). Syn. e-tsEngEngE e-a wabi.

    (e-)tt

    tt

    ss

    ss

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    (e-)aa

    aa

    ww

    ww

    aa

    aa

    --

    --

    bb

    bb

    ii

    ii

    B (H+B BH) n 5/6 varit defougre larges feuilles sinues,sessiles (litt. fougre de la feuille),PTERIDOPHYTE, Drynaria laurentiiHiern. Ftiche du Bouiti. On la fixesur le poteau du corps de garde ou surlarbre principal du ftiche protecteur(-kinda). (Syn. e-tsEngEngEe-a tomba).(e-)tt

    tt

    ss

    ss

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    (e-)aa

    aa

    ww

    ww

    aa

    aa

    --

    --

    bb

    bb

    ii

    ii

    aa

    aa

    mm

    mm

    ww

    ww

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    B (H+B BH

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    89

    (h+B H)) n 5/6 varit de fougre(litt. fougre de la feuille de taro),PTERIDOPHYTE, Polypode commun,Polypodium vulgare L. Ses feuillesrappellent celles du taro. Syn. e-tsEngEngE (e-)a okadi.

    (e-)tt

    tt

    ss

    ss

    EE

    EE

    pp

    pp

    uu

    uu

    B n 5/6 varit de planteappele communment menthe,LABIEE, Ocimum viride Willd.(e-)tt

    tt

    ss

    ss

    EE

    EE

    pp

    pp

    uu

    uu

    (e-)aa

    aa

    kk

    kk

    EE

    EE

    kk

    kk

    EE

    EE

    B(H+B H) n 5/6 varit de plantecultive dans les villages, Basilic,Herbe royale (litt. petite menthe),LABIEE, Ocimum basilicum L. Usagemd. : vermifuge (infusion desfeuilles), maux de tte (infusion desfeuilles), filaires (jus des feuilles).(e-)tt

    tt

    ss

    ss

    EE

    EE

    pp

    pp

    uu

    uu

    (e-)aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    ee

    ee

    B(H+B HB) n 5/6 varit de plante trscommune, VERBENACEE, VerveinedAfrique (litt. grande menthe),Lippia adoensis Hochst. Usage md. :infusions pectorales, toniques etcalmantes (infusion prpare partirdes feuilles et des sommits florales),rhumes de cerveau (feuilles mastiquesou suc extrait des feuilles inject dansle nez petites doses), maux de tte(feuilles mastiques ou suc extrait desfeuilles inject dans le nez petitesdoses), lpre, cicatrisation. Syn. e-tsEpu (e-)a nzaa.

    (e-)tt

    tt

    ss

    ss

    EE

    EE

    pp

    pp

    uu

    uu

    (e-)aa

    aa

    nn

    nn

    zz

    zz

    aa

    aa

    aa

    aa

    B(H+B B) n 5/6 mme varit que laprcdente (litt. menthe de la plaine),VERBENACEE. Voir ci-dessus e-tsEpu (e-)a mbae.

    (e-)tt

    tt

    ss

    ss

    EE

    EE

    pp

    pp

    uu

    uu

    (e-)aa

    aa

    tt

    tt

    ss

    ss

    EE

    EE

    nn

    nn

    dd

    dd

    EE

    EE

    B(H+B H) n 5/6 varit de plante,Labie, Menthe gabonaise (litt.menthe pines), Ocimum virideWilld. Son tronc (sa tige ?) estpineux. On sen sert comme tisane.

    (ge-)tt

    tt

    ss

    ss

    ii

    ii

    gg

    gg

    aa

    aa

    ++

    ++

    mm

    mm

    bb

    bb

    uu

    uu

    dd

    dd

    ii

    ii

    B+B n 7/8varit darbre du bord des eaux boisferme et corce paisse noirtre,LEGUMINEUSE-CESALPINIEE, Cyno-metra mannii Oliv. Usage md. :lcorce possde des propritspurgatives et vomitives. Aussi ge-singambudi.

    (-)tt

    tt

    ss

    ss

    ii

    ii

    nn

    nn

    dd

    dd

    aa

    aa

    bb

    bb

    ee

    ee

    H n 9/10 1varit darbre. 2 fruit noncomestible de cet arbre. Ce fruitrappelle les seins dune jeune fillege denviron 15 ans.(mo-)tt

    tt

    ss

    ss

    ii

    ii

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    HB n 3/4 varit debananier rgime prsentant une seulerange de fruits disposs en tire-bouchon. MUSACEE.

    (-)tt

    tt

    ss

    ss

    oo

    oo

    gg

    gg

    oo

    oo

    H n 9/10 varit darbreornemental, BIGNONIACEE, Tulipier duGabon, Spathodea campanulata P.Beauv. Usage md. : plaies (feuilles etcorce).(ge-)tt

    tt

    ss

    ss

    oo

    oo

    ll

    ll

    ee

    ee

    H n 7/8 varit dechampignon chapeau pais, arrondi,craquel, dun jaune-orange. Serencontre par petits groupes aux piedsdes palmiers, des parasoliers et desokoum. Voir aussi ge-tswElE.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    90

    (-)tt

    tt

    ss

    ss

    oo

    oo

    mm

    mm

    bb

    bb

    ee

    ee

    H n 9/10 1 varitde champignon comestible de fort chapeau gris, arrondi, charnu, avec unpied court et blanc. 2 varit de petitarbre de la fort secondaire, ft court,sans empattement. Gousses ligneuses,paisses, trs dures, lgrementarques, surface trs noire, LEGU-MINEUSE-MIMOSEE, Calpocalyx klai-nei Pierre. || Autre sens : varitdantilope, antilope-mouton.(mo-)tt

    tt

    ss

    ss

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    B n 3/4 1 canne sucre (terme gnrique), GRAMINEE,Saccharum officinarum L. 2 varitdarbre moyen, ANNONACEE, Cleis-topholis patens Engl. & Diels. Usagemd. : fbrifuge et vermifuge (infusionprpare partir des feuilles), coliques(corce). 3 varit darbre de marais suc laiteux et caustique abondant et corce gristre, EUPHORBIACEE,Anthostema aubryanum Baill. Usagemd. : purgatif nergique (suc con-somm en faibles doses (2 3 gouttes)sur un bout de canne sucre ou unetranche de citron).(mo-)tt

    tt

    ss

    ss

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    (w-)aa

    aa

    gg

    gg

    ee

    ee

    --

    --

    mm

    mm

    bb

    bb

    ii

    ii

    mm

    mm

    bb

    bb

    ii

    ii

    B (H+B H) n 3/4 varitde canne sucre tige glabre noirtre(litt. canne sucre de ge-mbimbi).GRAMINEE.(mo-)tt

    tt

    ss

    ss

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    (w-)aa

    aa

    mm

    mm

    oo

    oo

    --

    --

    tt

    tt

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    nn

    nn

    ii

    ii

    B (H+B H) n 3/4sucre (litt. canne sucre du Blanc).GRAMINEE.(mo-)tt

    tt

    ss

    ss

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    (w-)aa

    aa

    mm

    mm

    OO

    OO

    tt

    tt

    OO

    OO

    B(H+B BH) n 3/4 varit de canne

    sucre cendre et velue, caractrise parun endui poussireux et cireux (litt.canne sucre cendre). GRAMINEE.(mo-)tt

    tt

    ss

    ss

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    (w-)aa

    aa

    nn

    nn

    zz

    zz

    ii

    ii

    gg

    gg

    oo

    oo

    B (H+B BH) n 3/4 varit de plante,GRAMINEE, Fausse canne sucre (litt.canne sucre du chimpanze),Pennisetum purpureum Schum.Usage md. : otite (suc de la tige),dartres et affections cutanes(pommade base dhuile de palme (oude beurre de -nzabe) et les cendresdes tiges), ulcrations la plante despieds (tiges mlanges avec descendres dpluchures de grossesbananes vertes), blennorragie (mlangede tiges de cette plante sches sur unboucan, de tiges de la plante ge-kombe, de feuilles de e-kokolo etdpluchures de bananes). Usagesftichistes : couche sur le seuil desportes, cette plante est cense chasserles mauvais esprits et les jeteurs demauvais sorts.(mo-)tt

    tt

    ss

    ss

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    (w-)aa

    aa

    tt

    tt

    ss

    ss

    ee

    ee

    nn

    nn

    dd

    dd

    ee

    ee

    B (H+B H) n 3/4 varit de canne sucre tige glabre, jaune, raye deviolet (litt. canne sucre de lcureuilroyal). GRAMINEE.(-)tt

    tt

    ss

    ss

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    oo

    oo

    ++

    ++

    bb

    bb

    aa

    aa

    ll

    ll

    ee

    ee

    B+B n 9/10fruit comestible de larbre o-songobale.

    (-)tt

    tt

    ss

    ss

    oo

    oo

    ss

    ss

    oo

    oo

    H n 9/10 varit darbremuni de lgers accotements la base,ANACARDIACEE, Pseudospondiasgigantea A. Chev. Usage md. : plaies(fleurs, liber), strilit des femmes

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    91

    (corce macre en lavements).|| Autres sens : poule (sens premier) ;ftiche dloquence ; bave.(-)tt

    tt

    ss

    ss

    oo

    oo

    vv

    vv

    aa

    aa

    HB n 9/10 1calebasse. Tsv&a sw`Eng`K.Calebasse sphrique sans col. 2varit darbuste relativement rare auGabon, CUCURBITACEE, Calebassier,Lagenaria vulgaris Sr. Importe auGabon. Usage md. : laxatif (pulpefrache).(-)tt

    tt

    ss

    ss

    OO

    OO

    dd

    dd

    ii

    ii

    ++

    ++

    ss

    ss

    OO

    OO

    dd

    dd

    ii

    ii

    B+B n 9/10varit de champignon comestible depetite taille chapeau rabattu enparasol, abondant sur les troncs depalmiers huile abattus. La forme dece nom voque la notion de froid (s-Odi). || Autre sens : varit de fourminoire.(-)tt

    tt

    ss

    ss

    OO

    OO

    dd

    dd

    ii

    ii

    ++

    ++

    ss

    ss

    OO

    OO

    dd

    dd

    ii

    ii

    (-)aa

    aa

    mm

    mm

    oo

    oo

    bb

    bb

    aa

    aa

    ii

    ii

    B+B (b+B B) n 9/10varit de champignon non comestible(litt. -tsOdisOdi du sarcleur(?)).(-)tt

    tt

    ss

    ss

    OO

    OO

    dd

    dd

    OO

    OO

    ++

    ++

    ss

    ss

    OO

    OO

    dd

    dd

    OO

    OO

    BH+BH n9/10 1 varit de plante,MARANTACEE, Ataenidia gabonensisGagnep. Plante magique cense semerla discorde dans les villages oufamilles. Il suffit que quelquun de lafamille ou du village se serve de sesfeuilles pour envelopper du poisson ouy faire cuir des aliments. Syn. mo-gEnyE. 2 varit de plante fleursroses, ZINGIBERACEE, Renealmia po-lypus Gagnep.

    (-)tt

    tt

    ss

    ss

    OO

    OO

    gg

    gg

    OO

    OO

    ++

    ++

    nn

    nn

    aa

    aa

    ++

    ++

    nn

    nn

    yy

    yy

    oo

    oo

    nn

    nn

    gg

    gg

    ee

    ee

    B+B? n 9/10 fruit dune liane,LEGUMINEUSE-PAPILIONEE, Fve deCalabar, Physostigma venenosumBalf. Usage md. : yeux (graines),poux de la tte (idem), gale. Syn. o-sOgO.

    (-)tt

    tt

    ss

    ss

    OO

    OO

    kk

    kk

    OO

    OO

    dd

    dd

    OO

    OO

    BHB n 9/10 varitde banane douce. MUSACEE.(-)tt

    tt

    ss

    ss

    OO

    OO

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    BH n 9/10 1 varitdherbe feuilles pointues,GRAMINEE, Herbe baonnette,Imperata cylindrica P. Beauv. Syn.ge-dimbanadya-tsonge. 2varit de plante grimpante pineusedont les grains servent de pions pourle damier africain, LEGUMINEUSE-CESALPINIEE, Caesalpinia crista L.Usage md. : taie de la corne (poudredes graines). Syn. -nzOngE.|| Autres sens : piqre ; aiguille,pingle ; personne qui sait biencoudre ; point ; honoraire vers augurisseur.(-)tt

    tt

    ss

    ss

    OO

    OO

    nn

    nn

    ii

    ii

    HB n 9/10 varit deplante trs envahissante, LEGU-MINEUSE-MIMOSEE, Sensitive, Mimo-sa pudica L. Varit de Mimosa dontles feuilles se retractent au contact.|| Autres sens : honte (sens premier) ;pudeur, amour, respect.(-)tt

    tt

    ss

    ss

    OO

    OO

    pp

    pp

    uu

    uu

    ++

    ++

    tt

    tt

    ss

    ss

    OO

    OO

    pp

    pp

    uu

    uu

    B+B n 9/10varit darbre, ANNONACEE, Coros-solier, Annona muricata L. Arbreimport. Usage md. : toux (fleurs,bourgeons), fivre (feuilles en tisanesudorifique), lotions calmantes (feuil-

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    92

    les mlanges avec des feuilles decitronnier), graines mtiques, contre-poison (dcoction des racines).

    (-)tt

    tt

    ss

    ss

    uu

    uu

    nn

    nn

    gg

    gg

    uu

    uu

    ++

    ++

    nn

    nn

    dd

    dd

    EE

    EE

    nn

    nn

    dd

    dd

    aa

    aa

    B+B n9/10 fruit comestible de larbre o-sungundEnda. || Autre sens : jeudenfants.

    (ge-)tt

    tt

    ss

    ss

    ww

    ww

    EE

    EE

    ll

    ll

    EE

    EE

    H n 7/8 varit dechampignon chapeau pais, arrondi,craquel, dun jaune-orange. Serencontre par petits groupes aux piedsdes palmiers, des parasoliers et desokoum. Voir aussi ge-tsole.

    (-)tt

    tt

    ss

    ss

    yy

    yy

    EE

    EE

    ss

    ss

    ii

    ii

    H n 9/10 varitdarbre corce odorante, gris-fonc, ft trs droit, RUBIACEE, Plectroniasp. || Sens premier : antilope-souris,Cphalophe bleu, Cephalophus mon-ticola.

    (mo-)tt

    tt

    uu

    uu

    bb

    bb

    ii

    ii

    ++

    ++

    tt

    tt

    uu

    uu

    bb

    bb

    ii

    ii

    BH+BH n 3/4varit darbre moyen fruitsellipsodes poussant proximit desvieilles plantations, VERBENACEE,Premna angolensis Grke. Usagemd. : lavements et fumigations(corce), folie. || Autres sens : cet arbrecomme ftiche (Il est dfendu de senservir en cuisine.). ; tendon (senspremier).(e-)tt

    tt

    uu

    uu

    dd

    dd

    aa

    aa

    B n 5/6 1 varitdarbuste corce gris-marron,RUBIACEE, Bertiera racemosa K.Schum. Usage md. : poitrine (corce),

    scrtion lacte (dcoction du bois).2 varit darbre corce gris-marron, EUPHORBIACEE, Essoula,Plagiostyles africana Prain. Usagemd. : comme ci-dessus. A rapprocherdu verbe e-tuda signifiant devenirdgotant ?(mo-)tt

    tt

    uu

    uu

    kk

    kk

    aa

    aa

    H n 3/4 varit debananier-plantain, grand rgime defruits violacs et sipe violet. Sonrgime de bananes est utilis dans lescrmonies ftichistes (circoncision).Le prpuce du circonci est enfoncdans ce bananier et la personne enquestion na pas le droit de manger deses fruits. MUSACEE.(mo-)tt

    tt

    uu

    uu

    kk

    kk

    uu

    uu

    ll

    ll

    aa

    aa

    B n 3/4 varit degrosse liane de la fort,LEGUMINEUSE-PAPILIONEE, Milletiabarteri Dunn. Utilise dans lafabrication des piges gros gibiers etdes amarres pour les embarcations.Poison de pche. (A rapprocher duverbe e-toka pcher.) Voir mo-tokola.

    (o-)tt

    tt

    uu

    uu

    mm

    mm

    bb

    bb

    aa

    aa

    B n 11/10a varit depetit arbre, EUPHORBIACEE,Dichostemma glaucescens Pierre.Usage md. : vomitif (corce),nourrices (macration de lcorce). (Arapprocher du verbe e-tumbabrler.)(ge-)tt

    tt

    uu

    uu

    mm

    mm

    bb

    bb

    uu

    uu

    B n 7/8 varit deplante aquatique, ARACEE, Pistie,Pistia stratiotis L. Autrefois lescendres de cette plante servaient de sel.(A rapprocher dune forme verbale

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    93

    signifiant tre brl ?) Voir ge-tombo.

    (-)tt

    tt

    uu

    uu

    tt

    tt

    ee

    ee

    HB n 9/10 racine,tubercule de manioc. Syn. ge-gOngO,mo-piti.

    -u-

    (m-)uu

    uu

    nn

    nn

    gg

    gg

    uu

    uu

    ll

    ll

    uu

    uu

    H n 3/4 varit deplante, ZINGIBERACEE, Aframomumstipulatum Schum. Usage md. :proprits stimulantes et toniques

    (graines). Usages rituels : les grainesodorifrantes sont offertes aux mnesdes anctres.

    -v-

    (o-)vv

    vv

    aa

    aa

    gg

    gg

    aa

    aa

    H n 11/10a varitdarbre, PANDACEE, Panda oleosaPierre. Son corce contient du tanin.La graine renferme une huilealimentaire employe en cuisine.Usage md. : dysmnorrhe etdiarrhe (dcoction de lcorce enlavements), purification du lait desnourrices (corce bouillie avec dupiment ordinaire), pian plantaire(dcoction de lcorce en trempage).(ge-)vv

    vv

    aa

    aa

    gg

    gg

    aa

    aa

    ++

    ++

    vv

    vv

    aa

    aa

    gg

    gg

    aa

    aa

    H+H n 7/8varit darbre de taille moyenne branches trs tales et grandesfleurs blanches, FLACOURTIACEE,Caloncoba glauca Gilg. Usage md. :lpre, syphilis : graines contenant delhuile chalmoogrique.

    (o-)vv

    vv

    aa

    aa

    gg

    gg

    ee

    ee

    BH n 11/10a varitdarbre, ZINGIBERACEE, Faux-camphrier, Aframomum giganteum (?)(e-)vv

    vv

    aa

    aa

    kk

    kk

    oo

    oo

    HB n 5/6 bois fourchu,fourche. vk&o mt.Ramification latrale de la tigeligneuse. || Autres sens : confluent ;acclration.(e-)vv

    vv

    aa

    aa

    nn

    nn

    dd

    dd

    ii

    ii

    B n 5/6 varit de grosseigname blanche chair ferme.DIOSCOREACEE.(o-)vv

    vv

    aa

    aa

    oo

    oo

    BH n 11/10a varit demanguier de la fort, fruit dprim oudrupac, aplati, une graine, IRVIN-GIACEE, Irvingia sp. La pulpe du fruitest trs amre et nest pas consomme.Lamande olagineuse sert prparerle mo-dika.(mo-)vv

    vv

    aa

    aa

    ss

    ss

    aa

    aa

    HB n 3/4 varit de petitarbre dont les feuilles nont quune

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    94

    seule paire de folioles, LEGUMINEUSE-CESALPINIEE, Faux-copalier, Pelle-griniodendron diphyllum J. Lonard.Bois utilisable pour lbnisterie et lamenuiserie. (A rapprocher du nom e-vasa jumeau.)(o-)vv

    vv

    aa

    aa

    vv

    vv

    aa

    aa

    H n 11/10a varit de petitarbre, RUBIACEE, Pausinystalia yo-himba Pierre. Son corce est unexcitant dangereux. Syn. -kwake,-kwaki, ge-ngandongando. (Arapprocher dun verbe signifiantdivaguer.)

    (o-)vv

    vv

    ee

    ee

    kk

    kk

    ee

    ee

    (w-)aa

    aa

    nn

    nn

    yy

    yy

    aa

    aa

    mm

    mm

    bb

    bb

    ee

    ee

    H(H+B HB) n 11/10a varit dechampignon trs grand (litt. tourteaude Dieu). Syn. -sOngwE.(o-)vv

    vv

    ee

    ee

    nn

    nn

    dd

    dd

    aa

    aa

    (w-)aa

    aa

    mm

    mm

    oo

    oo

    --

    --

    tt

    tt

    aa

    aa

    nn

    nn

    gg

    gg

    aa

    aa

    nn

    nn

    ii

    ii

    H (H+B H) n 11/10a1 varit darbre, BOMBACACEE,Noisetier de Cayenne, (litt. arachidedu Blanc), Pachyra aquatica. Fruitscomestibles. 2 varit darbre,COMBRETACEE, Badamier, Amandierdes tropiques, Terminalia catappa L.Arbre import. 3 varit darachide.LEGUMINEUSE-PAPILIONEE.(ge-)vv

    vv

    ee

    ee

    nn

    nn

    dd

    dd

    oo

    oo

    B n 7/8 varit darbrelanc, Newbouldia laevis Seem.(BIGNONIACEE) et Anthocleista nobilisG. Don. (LOGANIACEE). Usage md. :blennorragie (macration de lcorce.Le breuvage est dabord expose ausoleil), coliques (dcoction de lcorceen lavements ou en bains de sige),cicatrisation des plaies ulcreuses

    (jeunes pousses vertes rduites enpoudre), hmorrodes (racine macreavec des grains de -nongo dy-amiso ou de larbre o-gaa).

    (o-)vv

    vv

    EE

    EE

    ii

    ii

    HB n 11/10a varit depalmier, PALMACEE, Elaeis sub. var.Tenera. Syn. o-sOmbE.(o-)vv

    vv

    EE

    EE

    nn

    nn

    dd

    dd

    aa

    aa

    HB n 11/10a varitdarbre, MORACEE, Arbre pain,Artocarpus communis Forster. Fruitscomestibles. Graines olagineuses.(ge-)vv

    vv

    EE

    EE

    nn

    nn

    dd

    dd

    aa

    aa

    (s-)aa

    aa

    ee

    ee

    bb

    bb

    uu

    uu

    mm

    mm

    uu

    uu

    B(h+B B) n 7/8 varit de champignon, surface velout dun brun-violac,constitu par une masse globuleuse,plus ou moins rgulire dontlintrieur prsente des bandesconcentriques grises et noires, refletsnoirs. Il se dveloppe frquemment surles vieux orangers. Usage md. :purgatif, poux de tte (champignonrduit en poudre). Litt. (ce qui lchele ventre.(ge-)vv

    vv

    EE

    EE

    nn

    nn

    dd

    dd

    ii

    ii

    B n 7/8 varit darbrecommun feuilles rugueuses quilaisse exsuder un suc translucide,MORACEE, Ficus exasperata Vahl.Usage : ses feuilles sont utilisescomme papier de verre. Aussi nompropre. (A rapprocher du verbe e-vEnda signifiant lcher ?)(o-)vv

    vv

    EE

    EE

    nn

    nn

    gg

    gg

    EE

    EE

    BH n 11/10a varitdarbre, LEGUMINEUSE-CESALPINIEE,Arbre des sorciers, Distemonanthusbenthamianus H. Baill. Usage md. :affections de la peau (corce rduite en

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    95

    poudre avec de la poudre de padouk(ge-nigo) en lavements).

    (-)vv

    vv

    ii

    ii

    kk

    kk

    aa

    aa

    BHB n 9/10 varit dechampignon comestible, chapeau parapluie ouvert, vivant isolment surle sol, une grande distance les unsdes autres. Sa consommation estinterdite ceux dont les pres et mressont encore en vie. || Sens premier :seul, solitaire.(ge-)vv

    vv

    ii

    ii

    ll

    ll

    aa

    aa

    BH n 7/8 1 varitdarbre, EBENACEE, Ebnier, Ebnevrai, Diospyros crassiflora Hiern.2 bche dbne. || Autre sens :pagne noir.(mo-)vv

    vv

    ii

    ii

    yy

    yy

    oo

    oo

    ++

    ++

    vv

    vv

    ii

    ii

    yy

    yy

    oo

    oo

    HB+HB n 3/4varit de plante arborescente quisouvre le matin et se ferme le soir(litt. grand sommeil), LEGU-MINEUSE-CESALPINIEE, Dartrier, Cas-sia alata L. Usage md. : anti-herptique, dartres et autres maladiescutanes (feuilles fraches rduites enpoudre et incomposes lhuile depalme ou imbibes de jus de citron),blennorragies (dcoction des feuilles).Syn. mo-kEbakEba.(o-)vv

    vv

    ii

    ii

    tt

    tt

    aa

    aa

    H n 11/10a varitdarbre, LEGUMINEUSE-CESALPINIEE,grand Arbre ail, Scorodophloeuszenkeri Harms. Usage alimentaire :condiment (corce, graines). Arapprocher du nom -pita signifiantvitesse ? || Autre sens : asthme.(o-)vv

    vv

    ii

    ii

    tt

    tt

    aa

    aa

    (w-)aa

    aa

    kk

    kk

    aa

    aa

    kk

    kk

    ee

    ee

    H (H+BBH) n 11/10a varit darbre,

    HUACACEE, Arbre ail, Hua gaboniiPierre. Usage alimentaire : condiment(corce, graines, bois). Litt. o-vitade lail). Aussi (par troncation): -kake.

    (e-)vv

    vv

    oo

    oo

    kk

    kk

    aa

    aa

    H n 5/6 avocat, fruit delavocatier.(o-)vv

    vv

    oo

    oo

    kk

    kk

    aa

    aa

    n 11/10a varit darbre,LAURACEE, Avocatier, Persea gra-tissima Gaertn. Usage md. :ruptions cutanes, gale des chiens,douleurs rhumatismales.(o-)vv

    vv

    oo

    oo

    nn

    nn

    zz

    zz

    oo

    oo

    HB n 11/10a varitdarbre, GUTTIFERACEE, AbricotierdAfrique, Mammea africana Don.Usage md. : ruptions cutanes, galedes chiens (rpures dcorce enfrictions), douleures rhumatismales(dcoction de lcorce).(o-)vv

    vv

    oo

    oo

    oo

    oo

    BH n 11/10a varit darbredont les feuilles servent coaguler lecaoutchouc, LEGUMINEUSE-CESALPI-NIEE, Dina, Dialium guineense Willd.Syn. -polo.(e-)vv

    vv

    oo

    oo

    tt

    tt

    oo

    oo

    H n 5/6 ou 7/8 varit debananier-plantain stipe ros, rgimede une trois grappes de fruits trsgros et trs longs. MUSACEE. || Autresens : pige rat.(mo-)vv

    vv

    oo

    oo

    vv

    vv

    aa

    aa

    H n 3/4 varit de liane,DILLENIACEE, Liane eau, Tetraceraalnifolia Willd. Son eau est potable.|| Autres sens : kyste ; eau contenuedans une telle liane, sve ; branchedune rivire. A rapprocher du verbee-vova couler.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    96

    (o-)vv

    vv

    OO

    OO

    gg

    gg

    EE

    EE

    B n 11/10a varit deliane, APOCYNACEE, Liane caout-chouc (blanc), Landolphia manniDyer. Le latex fournit un caoutchoucde premire qualit. Usage md. :purgatif (latex), vers intestinaux (latexen lavements). Syn. -nEmba.(o-)vv

    vv

    OO

    OO

    gg

    gg

    OO

    OO

    HB n 11/10a varitdarbre, RHIZOPHORACEE, ErabledAfrique, Poga oleosa Pierre. Fruitscomestibles. Usage md. : vomitif(dcoction de lcorce), cicatrisation(corce rduite en poudre), maux dedents (coque du fruit aprsincinration et pulvrisation), certainesaffections cutanes (onguent basedhuile de palme).

    (o-)vv

    vv

    uu

    uu

    dd

    dd

    yy

    yy

    aa

    aa

    B n 11/10a varitdarbre rampant sur le sol qui fournitde liasse de crins ou fil pour la pche la gaule, ARACEE, Rhektophyllummirabile N.E. Br. Usage md. :rvulsif contre les points de ct. Voir-pudya, -nanama. || Autre sens :trace dun reptile ou dune personne.(mo-)vv

    vv

    uu

    uu

    gg

    gg

    aa

    aa

    B n 3/4 ou 11/10a varitde grand arbre tronc cylindrique et corce gristre, APOCYNACEE, Emien,Alstonia congensis Engl. Usage md. :purgatif trs actif (latex avec 2 ou 3gouttes de sve de larbre mo-tsongo), pian (matire rsineuse dulatex), contre-poison de mo-nai(latex), blennorragie (corce), galac-togne (corce en infusions)).

    Fabrication de cuillres, de peignes, demasques, de sonnailles pour les chiensde chasse. Aussi fabrication decasques et dardoises. (A rapprocherdu verbe e-vuga signifiantprotger ? (diffrence tonale).)(o-)vv

    vv

    uu

    uu

    gg

    gg

    aa

    aa

    B n 11/10a varit de petitarbre, APOCYNACEE, Alstonia gillettiDe Willd. Usage md. : stimulantnergique (corce), purgatif (latex),pian (matire rsineuse du latex).Antidote de mo-nai (latex). Fabri-cation dardoises en bois. (A rap-procher du verbe e-vuga signifiantprotger ? (diffrence tonale).)(mo-)vv

    vv

    uu

    uu

    nn

    nn

    dd

    dd

    aa

    aa

    H n 3/4 varit dechampignon comestible, de petite taille chapeau rabattu en parasol ;abondant sur les troncs de palmiersabattus. || Autre sens : maladie den-fant en bas ge occasionne par lagrossesse de la mre (cause locale).

    (ge-)vv

    vv

    yy

    yy

    aa

    aa

    kk

    kk

    aa

    aa

    B n 7/8 varit deplante buissonnante tige lisse etglabre poussant au bord des rivires,MARANTACEE, Haumania liebrecht-siana J. Lonard. ou MARANTACEE,Trachyphrinium violaceum Ridl. Cetteplante contient des substancestoxiques. (A rapprocher du verbe e-vyakana signifiant se dbar-bouiller ?)

    (mo-)vv

    vv

    yy

    yy

    EE

    EE

    vv

    vv

    yy

    yy

    EE

    EE

    B n 3/4 1 varitde haute liane latex et tigecotonneuse quon peut vider,

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    97

    APOCYNACEE, Alafia caudata Stapf.2 petite ambuse, herbe vivace longs rhizomes, souterrains ou chaume

    robuste ligneux. || Autre sens (senspremier) : tige, tube, tuyau.

    -y-

    (e-)yy

    yy

    aa

    aa

    bb

    bb

    ee

    ee

    B n 5/6 fruit de larbre o-(y)abe. Voir ci-aprs.(o-)yy

    yy

    aa

    aa

    bb

    bb

    ee

    ee

    B n 11/10a 1 varitdarbre de trs grande taille,SAPOTACEE, Arbre beurre,Mimusops djave Engl. 2 varit demanioc doux. Voir aussi e-abe.

    (-)yy

    yy

    EE

    EE

    EE

    EE

    (-)aa

    aa

    bb

    bb

    oo

    oo

    nn

    nn

    dd

    dd

    oo

    oo

    HBH(b+B B) n 9/10 varit de plante dessous-bois (litt. mre du ftiche -bondo (?)), ACANTHACEE,Brachystephanus mannii C.B. Clarke.Usage md. : folie (feuilles macresdans du jus de canne sucre).

    (ma-)yy

    yy

    ii

    ii

    nn

    nn

    zz

    zz

    aa

    aa

    H n 6 varit de petiteherbe, COMPOSEE, Spilanthes acmellaL. Usage md. : maux de dents,affections de loreille, toux infantile.

  • ANNEXES

  • Annexe 1

    Liste franais-geviya des vgtaux identifis

    La liste qui suit prsente tous les vgtaux identifis partir de leur nomscientifique. Celui-ci est suivi du ou des noms geviya et la plupart du temps delnumration des diverses applications. La liste contient galement plusieurs varitsvgtales non identifies. Il sagit principalement de varits de bananiers (MUSACEES),de champignons, de varits de manioc (Manihot, EUPHORBIACEES), de taro (Colocasia,ARACEES, de canne sucre (Saccharum, GRAMINEES) et de patates (Ipomoea,CONVOLVULACEES).

    Genre / espce / FAMILLE Nom(s) geviya Applicationsthrapeutiques ou autres

    Abrus precatorius

    LEGUMINEUSE-PAPILIONEE

    d`K-nd`End`E

    -t&End`O

    1

    proprits adoucissantes, soins de

    la voix (chanteurs)Abutilon mauritianum

    MALVACEE

    -nz vertige, palpitations du cur,

    accouchement

    Acacia pennata

    LEGUMINEUSE-MIMOSEE

    -b&at&a

    g-k&und`e

    rhumes de cerveau

    Acalypha brachystachya

    EUPHORBIACEE

    -n&ong&o - mn&K maux de tte

    Acanthus montanus

    ACANTHACEE

    g-b&ang&amb&al

    -mb&ang&amb&al

    vomitifs pour petits enfants,

    toux, affections cardiaques, maux

    de ventre, nauses des femmes,

    syphilis, scarifications contre les

    douleurs rhumatismales qui

    prcdent le pian

    Achyrantes aspera

    AMARANTACEE

    -k&Ol&Ong`Os&O pian secondaire

    Aeolanthus lamborayi

    LABIEE

    m-b&Enz&Eg&E&a

    1 Les lexmes prcds dun sont des lexmes prfixe nominal zro, formant leur singulier dans laclasse 9.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    100

    Afraegle gabonensis

    RUTACEE

    -s`Ok`E

    Aframomum citratum

    ZINGIBERACEE

    m-l`Ol&K

    Aframomum daniellii

    ZINGIBERACEE

    m-l`Ol&K

    Aframomum giganteum

    ZINGIBERACEE

    m-l`Ol&K w& - nzg

    -vg&e (-p&ag`e)

    laxatif lger, maux de dents,

    graines comestibles et purgatives

    ou anthelminiques

    Aframomum masuianum

    ZINGIBERACEE

    m-l`Ol&K

    Aframomum melegueta

    ZINGIBERACEE

    -n&ong&o - m&Ks rhume, points de ct, migraines,

    stimulant sexuel pour homme,

    tnia

    Aframomum stipulatum

    ZINGIBERACEE

    m-&ung&ul&u proprits stimulantes et toniques

    Afzelia pachyloba

    LEGUMINEUSE-CESALPINIEE

    -g`Ed`a

    Ageratum conyzoides

    COMPOSEE

    -kmb - gvinzi

    1 cicatrisation des plaies, douleurs

    des femmes enceintes,

    blennorragie, rhumatismes,

    fbrifuge

    Alafia caudata

    APOCYNACEE

    m-vy`Evy`E

    Alchornea cordifolia

    EUPHORBIACEE

    -mbnzn`K cicatrisation des plaies, vomitif,

    maux de dents, diarrhe

    Alchornea floribunda

    EUPHORBIACEE

    m-l`Ong`Ol`Ong`O puissant aphrodisiaque

    Allanblackia floribunda

    GUTTIFERACEE

    -b&ond&o dysenterie et maux de dents

    Allium angolense

    LILIACEE

    -ny&Ond

    Allophyllus africanus

    SAPINDACEE

    m-ng&e&ang&e&a maux de tte, hmorragies du nez

    1 Tonalit inconnue.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    101

    Alstonia congensis

    APOCYNACEE

    -kk

    (m)-vg

    purgatif trs actif, pian, contre-

    poison de mo-nai,

    blennorragie, galactogne

    Alstonia gilletti

    APOCYNACEE

    -vg stimulant nergique, purgatif,

    pian. Antidote de mo-nai.

    Amaranthus oleraceus

    AMARANTACEE

    -lp

    b-lp

    -r`op`o

    tumeurs, abcs

    Amaranthus spinosus

    AMARANTACEE

    -r`op`o (&e-) ts&End&E maux d'oreille, bains pour

    nourrices

    Amorphophallus maculatus

    ARACEE

    mw-&Eng&E w& - nzg favorise la scrtion du lait

    Ampelocissus cavicaulis

    AMPELIDACEE

    m`K-tn`K hmorrodes, abcs

    Ananas sativus (comosus ?)BROMELIACEE

    -g&ub&u

    -lng

    brlures, emmnagogue

    Annona muricata

    ANNONACEE

    -ts`Opts`Op

    `e-g&ub&u (&e-) mt&ang&an&K

    toux, sudorifique, lotions

    calmantes, graines mtiques,

    contre-poison

    Anthocleista nobilis

    LOGANIACEE

    g-vnd blennorragie, coliques,

    cicatrisation des plaies

    ulcreuses, hmorrodes

    Anthostema aubryanum

    EUPHORBIACEE

    (-)sng

    m-tsng

    -l&Emb&Et`Og&O (&e-)

    sng

    accouchement, rgles

    douloureuses, maux de ventre

    purgatif

    Antrocaryon klaineanum

    ANACARDIACEE

    -g&Ong&Ong&O maladies du foie

    Arachis hypogaea

    LEGUMINEUSE-PAPILIONEE

    -p&end&a

    Artocarpus communis

    MORACEE

    -f`Kry&ap&e

    -ny`E`K

    -v&End

    plaies, ver de Guine

    Arum maculi, Arum sp.

    ARACEE

    -k&ang

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    102

    Asparagus africanus

    LILIACEE

    -s`Kmbngd

    Asplenium africanum

    var. Currari

    PTERIDOPHYTE

    -ts`Eng`Eng`E (&e-)

    mmananga

    1

    Ataenidia gabonensis

    MARANTACEE

    m-g&Eny&E

    -ts`Od&Os`Od&O

    Athyrium proliferum

    PTERIDOPHYTE

    `e-ts`Eng`Eng`E (&e-)

    mg`Ok&Ol&E &- &od`K

    Aucoumea klaineana

    BURSERACEE

    -km abcs, diarrhe

    Azolla africana

    PTERIDOPHYTE

    -ts`Eng`Eng`E (&e-)

    mmb&a

    Bambusa vulgaris

    GRAMINEE

    m-k`Og

    Baphia laurifolia

    LEGUMINEUSE-PAPILIONEE

    -tsng

    Barteria fistulosa

    PASSIFLORACEE

    m-k&om`ok&om rage des dents

    Begonia auriculata

    BEGONIACEE

    b-kl&o bw& - ng`Ky succdans de l'oseille

    Berlinia grandiflora

    LEGUMINEUSE-CESALPINIEE

    g-b`Ot

    Berlinia polyphylla

    LEGUMINEUSE-CESALPINIEE

    g-b`Ot vermifuge

    Bertiera racemosa

    RUBIACEE

    -td poitrine, scrtion lacte

    Bidens pilosa

    COMPOSEE

    m-b&Enz`Eg`E`E filaire de lil, cicatrisation des

    plaies

    Bixa orellana

    BIXACEE

    m-m`En`K

    m-ngl

    purgatif lger, vomissements

    Bolbitis auriculata

    PTERODOPHYTE

    -ts`Eng`Eng`E (&e-)

    mt&a

    1. Tonalit inconnue.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    103

    Bombax chevalieri

    BOMBACACEE

    -k&Om&a angines, vomitif, strilit,

    empchement de lavortement

    Brachystephanus mannii

    ACANTHACEE

    -y`E`E - bondo

    1 folie

    Brazzeia klainei

    SCYTOPETALACEE

    m-k&Eng&Ek&Eng&E lavements contre les maux de

    ventre

    Bridelia grandis

    EUPHORBIACEE

    m-nz&Emb&El&E purifie le lait des nouvelles

    accouches

    Bridelia micrantha

    EUPHORBIACEE

    m-nz&Emb&El&E purifie le lait des nouvelles

    accouches

    Brillantaisia patula

    ACANTHACEE

    -l&Emb&Et`Og&O (&e-)

    sng

    Bryophyllum pinnatum

    CRASSULACEE

    -p&ok&o - t&o` gale, plaies, rhume, vulnraire

    Buchholzia macrophylla

    CAPPARIDACEE

    -mbnd&a

    -mbnd&a

    gale, poison

    Caesalpinia crista

    LEGUMINEUSE-CESALPINIEE

    -nz`Ong&E

    -ts`Ong&E

    taie de la corne

    Cajanus cajanLEGUMINEUSE-PAPILIONEE

    b-tsng`K bw& - mt&e maux de dents

    Caloncoba glauca

    FLACOURTIACEE

    g-v&ag&av&ag&a lpre, syphilis

    Calpocalyx klainei

    LEGUMINEUSE-MIMOSEE

    -ts&omb&e

    Canarium schweinfurthii

    BURSERACEE

    -b&e lavements, proprits stimulantes

    et diurtiques

    Canna indica

    CANNACEE

    -k&Eng&El&E dysenterie, vers intestinaux,

    fivres infantiles

    Cannabis sativa

    CANNABINACEE

    -lymb

    Canthium foetidum

    RUBIACEE

    m-b&Ol&O w& - ts&os&o antipoux

    1 Tonalit inconnue.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    104

    Capsicum frutescens

    SOLANACEE

    g-n&ong&o infusions, lavements, rubfiants,

    rvulsifs nergiques, stimulant

    puissant, traitement des oreilles

    purulentes

    Carapa klaineana

    MELIACEE

    m-sv`K w& - k&em vers intestinaux, maux de dents

    Carapa procera

    MELIACEE

    -pngvng maux de poitrine

    Carica papaya

    CARICACEE

    -l`Ol`O vers intestinaux, dysenterie

    Carpodinus aff. Turbinatus

    APOCYNACEE

    g-nyk

    Carpolobia alba

    POLYGALACEE

    -k&ut&a vertige, stimulant sexuel pour les

    hommes

    Carpolobia lutea

    POLYGALACEE

    -k&ut&a vertige, stimulant sexuel pour les

    hommes

    Cassia alata

    EUPHORBIACEE

    m-k&Ebk&Eb

    m-v&Kyv&Ky

    maladies de la peau (dartres, etc.),blennorragie

    Cassia occidentalis

    LEGUMINEUSE-CESALPINIEE

    m-k`Em`O w& - gb&end&e diurtique, anti-rhumatismal,

    fbrifuge, sudorifique, diarrhe,

    foulures, entorses, points de ct,

    blennorragie

    Ceiba pentandra

    BOMBACACEE

    -g&um vomitif, lavements et nvralgies

    Ceiba pentandra (varit)BOMBACACEE

    -g&um w& - p&Knd&K

    Celosia argentea

    AMARANTACEE

    -p`Od`K

    Chlorophytum laxum

    LILIACEE

    m-t&em w& - tsy`Eng&K

    Cissampelos owariensis

    MENISPERMACEE

    w-b&K w& - mb&a

    m-ny`Emb&Eny`Emb&E w& -

    m`Kdy&O

    -ngw&End&E - p&Knd&K

    maladies vnriennes,

    cicatrisation des plaies

    Cissampelos pareira

    MENISPERMACEE

    -ngw&End&E - p&Knd&K

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    105

    Cissus aralioides

    AMPELIDACEE

    m-ny`E(mb&E)ny`Emb&E blennorragie et vertige

    Cissus debilis

    AMPELIDACEE

    m-knd&a

    g-n`Kgy&an`Kgy&a

    suppuratif, abcs, cicatrisation du

    cordon ombilical

    Cissus dinklagei

    AMPELIDACEE

    b-kl&o bw& - p&Knd&K

    Cissus pendula

    AMPELIDACEE

    g-g&ong

    Cissus producta

    AMPELIDACEE

    b-kl&o bw& - wb`Ong&O

    Citropsis le testui

    RUTACEE

    w-l`e w& - p&Knd&K

    Citrullus colocynthis

    CUCURBITACEE

    g`e-g&Eg&Er&E violent purgatif (pulpe trsamre)

    Citrus aurantium

    RUTACEE

    -m&Og`E

    Citrus limonum

    RUTACEE

    (m)w-l ulcres gangrneux, dysenterie,

    blennorragie, coliques

    Citrus reticulata

    RUTACEE

    -ndrn`K

    Citrus sinensis

    RUTACEE

    mw-l w& - mt&ang&an&K

    s-r&anz`e

    -`al`e &e- k`Eng&O

    Cleistopholis glauca

    ANNONACEE

    -b&emb&K

    -knz

    m-rl ((w& -)

    b&emb&K)

    vomitif, gale

    Cleistopholis patens

    ANNONACEE

    m-tsng fbrifuge, vermifuge, coliques

    Cleistopholis patens var.

    Klaineana

    ANNONACEE

    m-b&o&ats&ov

    Cocos nucifera

    PALMACEE

    -kd&K w& - mt&ang&an&K

    (m)-kk&o

    diurtique, vermifuge, fbrifuges

    Coelocaryon preusii

    MYRISTICACEE

    -k`Omb`Ksk

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    106

    Cola nitida (noix rouges)STERCULIACEE

    -&a

    m-mb&Em`O

    Cola nitida (noix blanches)STERCULIACEE

    -b&ang diarrhe, gale, ulcres, fatigue

    Colocasia esculentum

    ARACEE

    g-b`Et&E

    -ts&ang

    mw-&Eng&E

    (varits) mw-&Eng&E w& - gk&el&emw-&Eng&E w& - gyoko

    1

    mw-&Eng&E w& - k`Kr

    mw-&Eng&E w& - pwt`K

    mw-&Eng&E w& - s`Ond&O`

    Combretodendron africanum

    LECYTHIDACEE

    -b&Knz

    -mb&Knz

    maladies vnriennes, courbatures

    Combretum paniculatum

    COMBRETACEE

    -ts`Ekk

    Combretum racemosum

    COMBRETACEE

    m-s&omb&a

    m-smb&a

    rhume, fluxions de poitrine

    Commelinace indter.

    COMMELINACEE

    -t&ang&a

    -t&End`O

    Conopharyngia crassa

    APOCYNACEE

    -nz&onz&o

    Conopharyngia sp.

    APOCYNACEE

    -t&Ok

    Copaifera le testui

    LEGUMINEUSE-CESALPINIEE

    g-l&omb`K maux de tte

    Copaifera religiosa

    LEGUMINEUSE-CESALPINIEE

    m-t`Omb`K douleurs de ventre, maux de tte,

    douleurs des reins

    Costus fimbriatus

    ZINGIBERACEE

    m-sg&usg&u (w& -)

    mbmb

    pratiques de sorcellerie

    Costus lucanusianus

    ZINGIBERACEE

    m-sg&usg&u

    m-sg&usg&u (w& -)

    nzg

    plaies, coupures, filaire de lil,

    ulcres, toux bronchitique

    1. Tonalit inconnue.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    107

    Costus spectabilis

    ZINGIBERACEE

    m-sg&usg&u (w& -)

    y&ung`K

    Coula edulis

    OLACACEE

    -g&ud&a ulcres, apptit, anmie,

    dysenterie

    Crotalaria glauca

    LEGUMINEUSE-PAPILIONEE

    m-nznz soins postnataux, blennorragie

    Croton oligandrum

    EUPHORBIACEE

    -b&amb&a coliques, chancre du nez

    Croton tchibangensis

    EUPHORBIACEE

    -bnd

    -bnd &e-m-&Kd&an`K

    lavements

    Croton wellensii

    EUPHORBIACEE

    -bnd &e- v&Ep&Er&E

    Cucumeropsis edulis

    CUCURBITACEE

    -t&Er&E

    Cucumeropsis sp.

    CUCURBITACEE

    -g&O`K w& - t&Er&E

    Cucurbita maxima

    CUCURBITACEE

    -&Eng&E &e- k&uv&e

    Cucurbita pepo

    CUCURBITACEE

    -bk&a

    -&Eng&E &e- mt&ang&an&K

    brlures superficielles, vermifuge

    et tnicides

    Culcasia sp.

    ARACEE

    w-b&K w& - ts`Kn&a lpre

    Culcasia lancifolia

    ARACEE

    m-`Omb`O

    Culcasia scandens

    ARACEE

    g-k&und lavements contre la blennorragie

    Cyathea aethiopica

    PTERIDOPHYTE

    -ts`Eng`Eng`E (&e-)

    p&Knd&K

    Cylicodiscus gabunensis

    LEGUMINEUSE-MIMOSEE

    -d&um&a maux de ventre, rhumatismes

    Cymbopogon citratus

    GRAMINEE

    m-k&a&a biens de sige contre les

    hmorrodes, nettoyage des dents,

    anti-moustique

    Cymbopogon densiflorus

    GRAMINEE

    -tsng rhumatismes

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    108

    Cynanchum acuminatum

    ASCLEPIADACEE

    g-p&ung&ul&El

    Cynometra mannii

    LEGUMINEUSE-CESALPINIEE

    g-s`Kngmbd`K

    g-ts`Kgmbd`K

    migraines, blennorragies, l'corce

    possderait des proprits

    purgatives et vomitives

    Cyperus articulatus

    CYPERACEE

    -tsgsg cataplasme, migraines

    Cyrtogonone argentea

    EUPHORBIACEE

    m-tbtb purgatif nergique, maux de

    ventre

    Cyrtosperma senegalense

    ARACEE

    mw-&Eng&E w& - m`Kg&es`K ulcres, remde pour les

    nouvelles accouches, usages

    rituels

    Daniellia klainei

    LEGUMINEUSE-CESALPINIEE

    m-t&ang&an&K gale, teigne, poux, chiques

    Desbordesia oblonga

    IRVINGIACEE

    -t&Ev&a talisman de fertilit

    Desmodium salicifolium

    LEGUMINEUSE-PAPILIONEE

    -g&O`K w& - p&end&a

    -p&end&a - wb`Ong&O

    m-p&end&ap&end&a

    pilepsie des enfants,

    incontinence des matires fcales,

    diarrhe, vomitif

    Dialium dinklagei

    LEGUMINEUSE-CESALPINIEE

    -k`Enz&u usages ftichistes

    Dialium guineense

    LEGUMINEUSE-CESALPINIEE

    -pl&o

    -v

    Dichostemma glaucescens

    EUPHORBIACEE

    -tmb vomitif, soins des nourrices

    Dicranopteris linearis

    PTERIDOPHYTE

    -ts`Eng`Eng`E (&e-)

    gbng

    Dinophora spenneroides

    MELASTOMACEE

    -ny&Eng`Eng&E courbatures, ulcres, toux

    Dioscorea alata

    (= nom gnrique (igname))DIOSCOREACEE

    -mb&a

    Dioscorea latifolia var. Sylvestris

    DIOSCOREACEE

    -lnd rhumatismes, maladies des seins,

    chiques. Favoriserait la scrtion

    du lait

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    109

    Dioscorea bulbifera

    DIOSCOREACEE

    -s`Og&O

    Dioscorea cayenensis

    DIOSCOREACEE

    -t`E&Et`E&E

    Dioscorea colocasiiflora

    DIOSCOREACEE

    -mb`En`K (?)

    Dioscorea dumetorum

    DIOSCOREACEE

    -kmb

    Dioscorea smilacifolia (?)DIOSCOREACEE

    -mbng`K

    (autre varit digname)DIOSCOREACEE

    m-k&Ed&E (?)

    Dioscoreophyllum cumminsii

    MENISPERMACEE

    -b`Kl`K

    Dioscoreophyllum cumminsii

    var. Lobatum

    MENISPERMACEE

    -g&O`K w& - mg&os&a blessures, membres tumfis,

    suppuratif, extraction de balles

    ou de racines, maladies

    vnriennes, stimulant sexuel

    Diospyros crassiflora

    EBENACEE

    g-v`Kl&a

    Diospyros mannii

    EBENACEE

    -n`Emb - gv`Kl&a poitrine

    Diospyros sanzaminika

    EBENACEE

    -n`Emb

    Dissotis rotundiflora (Sm.)trianaforma buettneriana

    MELASTOMACEE

    -g&O`K w& - ny&Eng`Eng&E yeux, toux des petits enfants

    Distemonanthus benthamianus

    LEGUMINEUSE-CESALPINIEE

    -v`Eng&E affections de la peau

    Dorstenia klainei

    MORACEE

    m-l`Ond`O usage rituel

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    110

    Dracaena fragrans

    AGAVACEE

    v`K-g&ub

    -g&ub

    -t&og&ub&e

    douleurs rhumatismales, purgatif

    pour nourrissons

    Dracaena le testui

    AGAVACEE

    -b`Kl`K - banga

    1

    Dracaena thalioides

    AGAVACEE

    d`K-k`Eng`Eng`El`E

    Drynaria laurentii

    PTERIDOPHYTE

    -ts`Eng`Eng`E (&e-)

    t&omb&a

    -ts`Eng`Eng`E (&e-) wb&K

    usage ftichiste (Bouiti)

    Drypetes gossweileri

    EUPHORBIACEE

    -ng rhumatismes, anthelmintique

    Duboscia macrocarpa

    TILIACEE

    -k&and&eg&a

    Duboscia polyantha

    TILIACEE

    -k&and&eg&a

    Duvernoia dewevrei

    ACANTHACEE

    -km

    Eclipta alba

    COMPOSEE

    m-k`Em`O

    m-nmb (?)

    brlures, cicatrisation des plaies

    de la circoncision, diverses

    affections

    Elaeis guineensis

    PALMACEE

    -kd&K

    -nz&a&e

    bronchite, lactogne, cicatrisation

    des coupures, scarifications

    Elaeis sub. var. Tenera

    PALMACEE

    -v&E`K

    -s`Omb`E

    Elaeophorbia drupifera

    EUPHORBIACEE

    -mb&eg

    b-ng&onz

    purgatif, usages ftichistes

    Elytraria acaulis

    ACANTHACEE

    -k&omb&a

    m-kv

    palpitations du cur, yeux

    chassiers, usages ftichistes

    Emilia sagittata

    COMPOSEE

    -l&em w& - ks affections cardiaques et

    pansement des plaies

    Enantia chlorantha

    ANNONACEE

    m-g&e`K bile, diarrhe, ulcres

    1. Tonalit inconnue.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    111

    Entada gigas

    LEGUMINEUSE-MIMOSEE

    w-&amb&a bains de sige pour nouvelles

    accouches, anmie, blennorragie

    Entandrophragma utile

    MELIACEE

    g-dy`Okdy`Ok

    Eranthemum nigritianum

    ACANTHACEE

    m-k&ok&a pian

    Eremospatha cabrae

    PALMACEE

    -sn&o

    Eremospatha haullevilleana

    PALMACEE

    -ny`Ev`El

    -sn&o

    Eremospatha sp.

    PALMACEE

    g-lk

    Eriosema glomeratum

    LEGUMINEUSE-PAPILIONEE

    -km &e- nz

    Erythrina klainea

    LEGUMINEUSE-PAPILIONEE

    -tsngl`Ol`O lavement des plaies, blessures

    Erythrophloeum guineense

    LEGUMINEUSE-CESALPINIEE

    -&ond&o varicelle, maladies cutanes,

    cicatrisation, lavage des ulcres

    gangrneux, des enflures et des

    ulcrations la plante des pieds

    Ethulia conyzoides

    COMPOSEE

    -ts&ab&ank&Ok`O rduction des enflures, yeux,

    pian, palpitation du cur

    Eurypetalum batesii

    LEGUMINEUSE-CESALPINIEE

    -mbs&a

    -tst

    Fagara heitzii

    RUTACEE

    -ndng rhumatismes, courbatures,

    scarifications, palpitations du

    cur

    Fagara macrophylla

    RUTACEE

    -ndng

    g-tsgl

    folie, morsures de serpents,

    blennorragie

    Ficus exasperata

    MORACEE

    g-v`End`K

    Ficus hochstetteri

    MORACEE

    -nz&Kng&a lavements, ulcres

    Ficus thonningii

    MORACEE

    g-&Eb`E

    -tng

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    112

    Ficus vogeliana

    MORACEE

    -p&ong&o vomitif

    Fleurya aestuans

    URTICACEE

    dy-&Omy&a

    g-ts&ats

    usages ftichistes

    Funtumia latifolia

    APOCYNACEE

    -t&and&a

    Garcinia klaineana

    GUTTIFERACEE

    -t&End

    Garcinia ngounyensis

    GUTTIFERACEE

    g-mnmmb

    -nm&ab&ang

    toux

    Gardenia ternifolia var.

    Jovis-tonantis

    RUBIACEE

    -n`Kg`K

    -nzng (- nz`Eg&O)

    purification du lait des nourrices,

    asthmes, syphilis, gale, plaies

    infectes

    Geophila obvallata

    RUBIACEE

    m-nd&end&e applique sur les incisions de

    tatouages pour aggraver la

    blessure qui se cicatrise ensuite

    en relief

    Gomphrena globosa

    AMARANTACEE

    g-d&amng plaies gangrneuses

    Gossypium barbadense

    MALVACEE

    m-k&Ond&O blennorragie, vomitif

    Guibourtia demeusii

    LEGUMINEUSE-CESALPINIEE

    g-bngl anti-poux

    Guibourtia tesmannii

    LEGUMINEUSE-CESALPINIEE

    -bk nettoyage des plaies, blennorragie

    Haemanthus multiflorus

    AMARYLLIDACEE

    g-t&omb&at&omb&a plaies infectes, ulcres

    Harungana madagascariensis

    HYPERICACEE

    -s&akd`K gale, dartres sches,

    accouchement, rgles

    douloureuses, vomitif, asthme,

    maladies du foie et plaies

    ulcreuses, laxatif, blennorragie

    Haumania liebrechtsiana

    MARANTACEE

    g-vyk contiendrait des substances

    toxiques

    Heisteria parvifolia

    OLACACEE

    g-s&Kg&a (?)

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    113

    Heisteria zimmereri

    OLACACEE

    -g&amb&a w& - k`Ot`E

    Heliotropium indicum

    BORAGINACEE

    m-nyk (w& -) mbmb lavements pour femmes enceintes

    Hexalobus crispiflorus

    ANNONACEE

    -g&and&ag&a

    -ts&agts&ag

    maladies vnriennes

    Hibiscus esculentus

    MALVACEE

    m-b&Ol&O

    Hibiscus sabdariffa

    MALVACEE

    b-kl&o furoncles, abcs

    Hibiscus surattensis

    MALVACEE

    b-kl&o bw& - mr&and&a

    1

    b-kl&o bw& - bl&End&E

    2

    furoncles, abcs

    Homalium le testui

    SAMYDACEE

    -bnz w& - nzg orchite, remde donn aux

    femmes nouvellement accouches

    Hua gabonii

    HUACACEE

    -v&Kt&a (w& -) kk&e

    Hylodendron gabunense

    LEGUMINEUSE-CESALPINIEE

    -p&ang maux de dents

    Hyparrhenia diplandra

    GRAMINEE

    -s&Ots&u (&e-)

    mt&ang&an&K

    bains de sige contre les

    hmorrodes

    Imperata cylindrica

    GRAMINEE

    g-d&Kmb&an&edy&ats&ong&e

    -ts`Ong&E

    Ipomoea batatas

    CONVOLVULACEE

    -gw&et

    -m`Ong&u

    (jaune)(violette)(blanche)(rouge)

    -gw&et (&e-) mg&e`K

    -gw&et (&e-) mbl

    -gw&et (&e-) v&Ep&Er&E

    -gw&et (&e-) y&ung`K

    Ipomoea involucrata

    CONVOLVULACEE

    b-p`Ol&E

    Ipomoea paniculata

    CONVOLVULACEE

    -gw&et (&e-) ng`Onz&O

    -m`Ong&u - ng`Onz&O

    constipation, maladies

    vnriennes

    Irvingia gabonensis

    IRVINGIACEE

    w-&Kb brlures, certains remdes

    astringents, diarrhe, dysen-terie

    1 Tonalit incertaine pour N2.2 Tonalit incertaine.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    114

    Irvingia sp.

    IRVINGIACEE

    -v&o

    Justicia insularis

    ACANTHACEE

    m-nd&Og&O, b-nd&Og&O usages ftichistes

    Kalanchoe crenata

    CRASSULACEE

    -p&ok&o - t&o` gale, plaies cordiales, rhume des

    petits enfants, vulnraire

    Khaya ivorensis

    MELIACEE

    (m)-mb`Eg points de ct, toux, douleurs

    rhumatismales, lavements pour

    maladies diverses

    Kigelia africana

    BIGNONIACEE

    -g&Ond&O fbrifuge

    Klainedoxa gabonensis

    IRVINGIACEE

    -t&Es usage ftichiste

    Klainedoxa gabonensis

    var. Microphylla

    IRVINGIACEE

    -gm furonculose, douleurs

    rhumatismales prcdant le pian

    Klainedoxa grandiflora

    IRVINGIACEE

    w-`End usage ftichiste

    Lagenaria vulgaris

    CUCURBITACEE

    -ts&ov laxatif

    Laggera alata

    COMPOSEE

    -g&O`K w& - tlk fivre, rhumatismes

    Landolphia mannii

    APOCYNACEE

    -n`Emb

    -v`Og`E

    purgatif, vers intestinaux

    Landolphia owariensis

    APOCYNACEE

    bw-`El vers intestinaux

    Lannea zenkeri

    ANACARDIACEE

    m-m&en&e affections de la poitrine

    Leea guineensis

    AMPELIDACEE

    m-p&ogp&og rhumatismes, blennorragie

    Leonotis africana

    LABIEE

    m-m m& - nzw&Eng`E cicatrisation des plaies de la

    circoncision

    Letestua durissima

    SAPOTACEE

    -nmb&a

    Lipocarpha senegalensis

    CYPERACEE

    -nz`Ed - tb usage ftichiste

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    115

    Lippia adoensis

    VERBENACEE

    -ts`Ep (&e-) mb&a

    -ts`Ep (&e-) nz

    infusions pectorales, toniques et

    calmantes, rhumes de cerveau,

    maux de tte, lpre, cicatrisation

    Lonchocarpus griffonianus

    LEGUMINEUSE-PAPILIONEE

    -g&ot&a

    Lophira procera

    OCHNACEE

    -k&ok&a maux de reins

    Loranthus gabonensis

    LORANTHACEE

    -dg (- gknd

    1) rhumatismes, oppressions de

    poitrine, migraines

    Luffa cylindrica

    CUCURBITACEE

    -g&O`K w& - t&Er&E cancer du nez, cicatrisation des

    plaies

    Lycopersicum esculentum

    SOLANACEE

    -mbm&a

    Lycopodium cernuum

    PTERIDOPHYTE

    -knz&o`

    -tmb - mmb&a

    -ts`Eng`Eng`E (&e-)

    knz&o`

    Lygodium microphyllum

    PTERIDOPHYTE

    -g&ag&O&K

    -tmb - mmb&a

    femmes enceintes

    Lygodium smithianum

    PTERIDOPHYTE

    -d`E&Og&a

    -d`Eng&a (??)

    stimulant sexuel, bains rituels

    contre la possession

    Macaranga saccifera

    EUPHORBIACEE

    m-p&ogp&og

    Macrolobium macrophyllum

    LEGUMINEUSE-CESALPINIEE

    g-b`Ot s& - k&Ek&E vermifuge

    Maesopsis eminii

    RHAMNACEE

    m-ng&omb`Kng&omb`K coliques, selles glaireuses,

    purgatif

    Mammea africana

    GUTTIFERACEE

    -v&onz`o ruptions cutanes, gale des

    chiens, douleures rhumatismales

    Mangifera indica

    ANACARDIACEE

    w-&Kb &w& - mt&ang&an&K brlures, remdes astringents,

    vers intestinaux et diarrhe, maux

    de dents et angines, asthme et

    bonchite

    1 Tonalit incertaine.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    116

    Manihot glaziovii

    EUPHORBIACEE

    g-g&Ong&O s& - nd`amb

    Manniophyton fulvum

    EUPHORBIACEE

    m-g&os&a

    Manihot utilissima

    EUPHORBIACEE

    g-g&Ong&O

    m-p`Kt`K

    (-t&ut`e)

    varicelle, affections bnignes de

    la peau, cicatrisation des

    coupures

    (varits indterm.)EUPHORBIACEES

    w-b

    -k&e

    -kng&o

    -kw&at&a

    Maprounea membranacea

    EUPHORBIACEE

    m-k&Ebk&Eb cicatrisation des plaies de la

    circoncision

    Marantochloa holostachya

    MARANTACEE

    m-ny`Ony`O (w& -)

    mmb&a

    1

    Marantochloa mannii

    MARANTACEE

    m-ny`Ony`O

    Mareya brevipes

    EUPHORBIACEE

    -n&ong&o - nzb graines purgatives

    Megaphrinium macrostachyum

    MARANTACEE

    -ng

    Microdesmis puberula

    EUPHORBIACEE

    -k&Eb&E

    Microdesmis zenkeri

    EUPHORBIACEE

    g-b&ok remde ocytocique, gale, syphilis

    Microporus rhizomorphus

    CHAMPIGNON

    -mb&Ky

    Mikania scandens

    COMPOSEE

    -kngng allaitement, cicatrisation des

    plaies, points de ct,

    blennorragie

    Milletia barteri

    LEGUMINEUSE-PAPILIONEE

    m-tkl

    m-tkl

    vomitif, lavement

    Milletia gagnepaineana

    LEGUMINEUSE-PAPILIONEE

    -b&ad`K &e- ny&Og`O

    -bmb &e- p&el

    maux de dents

    1. Tonalit incertaine.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    117

    Milletia versicolor

    LEGUMINEUSE-PAPILIONEE

    -mb`Ot`a

    -nz&onz&o

    vermifuge, syphilis

    Mimosa pigra

    LEGUMINEUSE-MIMOSEE

    -b&at&a w& - gknd

    1

    g-knd

    rhume de cerveau, usage rituel

    Mimosa pudica

    LEGUMINEUSE-MIMOSEE

    -ts&On`K

    Mimusops africana

    SAPOTACEE

    -bng&u

    -mbng&u

    douleurs rhumatismales

    Mimusops djaveSAPOTACEE

    w-b maux des reins, douleurs

    rhumatismales

    Mimusops le testui

    SAPOTACEE

    -d&uk&a

    Mitragyna ciliata

    RUBIACEE

    -t`Ob`O poitrine, strilit des femmes

    Momordica foetida

    CUCURBITACEE

    m-dyngdyng

    m-nzngnzng

    vomitif, lavements

    Monodora myristica

    ANNONACEE

    -nd&Kng constipation, migraines, poux

    Monopetalanthus heitzii

    LEGUMINEUSE-CESALPINIEE

    -kg

    (-kng&o)

    pian

    Morinda confusa

    RUBIACEE

    m-p&ep&e

    Musa (grosse banane (termegn.))MUSACEE

    -k`Ond`O diurtique, vermifuge, fbrifuge,

    proprits pectorales et

    astringentes

    1 Tonalit incertaine.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    118

    Musa (varits indterm.)MUSACEES

    g-bng

    -b&e`

    -bkr

    -k`Ond`O w& - &Kn

    -k`Ond`O w& - ts&end&e

    g-l&ep&a

    g-mb&El&E = -ny&e&e

    -mb`Emb&E

    -ngy&a

    -n&Kmb&a

    -ny&e&e = g-mb&El&E

    -nz`Eg&O

    -nz`Kb

    -nz&ong

    -p&ong&or&e

    -s&El`Ek`O

    -tb

    (-t&e)

    m-t&eb

    (banane douce (terme gn.)) -t`Ot`O-t`Ot`O (&e-) mw`Kb`K

    -ts&ag&a

    -ts&end&e

    -ts`Eg&E

    m-ts&Kng

    -ts`Ok&Od`O

    m-t&uk&a

    (g)-vt

    Musa sapientium

    MUSACEE

    -t`Ot`O (&e-) bugugu

    1

    -t`Ot`O (&e-) p&ot&o

    -t`Ot`O (&e-) y&ung`K

    Musa sinensis

    MUSACEE

    -t`Ot`O (&e-) mnzmb

    Musanga cecropioides

    MORACEE

    m-s&Eng maux de dents, affections

    pulmonaires

    1. Tonalit inconnue.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    119

    Mussaenda tenuiflora

    RUBIACEE

    m-nznz

    m-nznzl

    usage ftichiste

    Myrianthus arboreus

    MORACEE

    -b&ob maux de gorge

    Nephrolepis biserrata

    PTERIDOPHYTE

    -ts`Eng`Eng`E (&e-) mb&u

    Newbouldia laevis

    BIGNONIACEE

    g-vnd blennorragie, coliques,

    cicatrisation des plaies

    ulcreuses, hmorrodes

    Nicotiana tabacum

    SOLANACEE

    -tlk

    Nymphaea lotus

    NYMPHEACEE

    g-b`Et&E s& - m`Kg&es`K ulcres, gale

    Ocimum basilicum

    LABIEE

    -ts`Ep (&e-) k&Ek&E vermifuge, maux de tte, filaires

    Ocimum viride

    LABIEE

    -ts`Ep (&e-) ts&End&E

    Odyendyea gabonensis

    SIMAROUBACEE

    -s&enz&e lavements, poux de la tte

    Omphalocarpum pierreanum

    SAPOTACEE

    g-bk&ub`uk&u vermifuge, purgatif, strilit

    masculine

    Ongokea gore

    OLACACEE

    -k&ek&a purgatif, constipation des

    nourrissons

    Oryza sativa

    GRAMINEE

    -r&Es`K

    Ouratea calophylla

    OCHNACEE

    g-p&a s& - nz`Eg&O

    Pachylobus balsamifera

    BURSERACEE

    -n&Kng&a proprits cicatrisantes

    Pachylobus buttneri

    BURSERACEE

    -s`Kg&o abcs, brlures

    Pachylobus edulis

    BURSERACEE

    -s&ag&u plaies

    Pachylobus ferruginea

    BURSERACEE

    -mbmb&a

    -mbmb&e

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    120

    Pachylobus trimera

    BURSERACEE

    -g&ung&u

    -t`Omb`O

    affections de la poitrine, plaies du

    pian de la forme plantaire,

    diarrhe

    Pachypodanthium staudtii

    ANNONACEE

    m-t&om&a anti-poux

    Pachyra aquatica

    BOMBACACEE

    -v&end&&a (w& -)

    mt&ang&an&K

    Palisota hirsuta

    COMMELINACEE

    g-k&omb

    -ng`En`K

    galactogne, cicatrisation des

    blessures (en particulier celles ducordon ombilical), blennorragie,maladie des yeux appele -

    ngEni (cataracte), maux de reinsPandanus candelabrum

    PANDANACEE

    -g&ub&u

    Panda oleosa

    PANDACEE

    -v&ag&a dysmnorrhe, diarrhe,

    purification du lait des nourrices,

    pian plantaire

    Parietaria debilis

    URTICACEE

    -l`Ol`O points de ct, migraines, abcs

    et plaies, proprits diurtiques

    Paspalum conjugatumGRAMINEE

    g-s&Kng&a points de ct, affections

    cardiaques, contusions, entorses,

    luxations

    Passiflora foetida

    PASSIFLORACEE

    m-dng&u m& - k&em

    Pausinystalia yohimba

    RUBIACEE

    -kw&ak&e

    -kw&ak&K

    g-ngnd&ongnd&o

    -v&av&a

    aphrodisiaque, stimulant

    Pellegriniodendron diphyllum

    LEGUMINEUSE-CESALPINIEE

    m-v&as

    Pennisetum purpureum

    GRAMINEE

    m-tsng (w& -) nz`Kg&o otite, dartres, affections cutanes,

    ulcrations la plante des pieds,

    blennorragie

    Pennisetum setosum

    GRAMINEE

    g-s&El&El&E

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    121

    Pentaclethra eetveldeana

    LEGUMINEUSE-MIMOSEE

    -s`Eng`E vomitif contre le poison

    Pentaclethra macrophylla

    LEGUMINEUSE-MIMOSEE

    -bd&a

    Pentadesma butyracea

    GUTTIFERACEE

    -k&and&eg&a maladies parasitaires de la peau,

    diarrhe

    Pentas dewevrei

    RUBIACEE

    m-p&asp&as morsures de serpents,

    conjonctivite, galactogne,blennorragie, pian secondaire ou

    de forme plantaire

    Persea gratissima

    LABIEE

    -v&ok&a ruptions cutanes, gale des

    chiens, douleurs rhumatismales

    Phaseolus lunatus

    LEGUMINEUSE-PAPILIONEE

    -p&udng&u

    Phaseolus vulgaris

    LEGUMINEUSE-PAPILIONEE

    -r`Kk&o

    b-tsng`K (bw& -

    mr`Kk&o)

    Physostigma venenosum

    LEGUMINEUSE-PAPILIONEE

    -s`Og&O

    -ts`Og`Onnyng

    yeux, poux de la tte, gale

    Picralima nitida

    APOCYNACEE

    -mb&ung fbrifuge, maladies vnriennes,

    vermifuge, abcs froids

    Piper guineense

    PIPERACEE

    -k&Et&u

    -n&ong&o - md&K`

    proprits stimulantes, blessures,

    pectoral, blennorragie, toux,

    allaitement

    Piper nigrum

    PIPERACEE

    -n&ong&o - mt&ang&an&K

    Piper umbellatum

    PIPERACEE

    -l&Emb&Et`Og&O prvention des avortements,

    fbrifuge, migraines, vulnraire,

    cicatrisation des plaies de la

    circoncision, courbatures

    Piptadenia africana

    (Piptadeniastrum africanum ?)LEGUMINEUSE-MIMOSEE

    -sng maux des dents, proprits

    abortives

    Pistia stratiotes

    ARACEE

    g-t&omb&o

    g-tmb

    hmorrodes

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    122

    Pithecellobium altissimum

    LEGUMINEUSE-MIMOSEE

    -b`Kt`K

    Plagiostyles africana

    EUPHORBIACEE

    -td poitrine, scrtion lacte

    Platycerium stemaria

    PTERIDOPHYTE

    -ts`Eng`Eng`E - t&o` &

    nzg

    usage ftichiste

    Plectronia sp.

    RUBIACEE

    -tsy&Es&K

    Poga oleosa

    RHIZOPHORACEE

    -v&Og`O vomitif, cicatrisation, maux de

    dents, certaines affections

    cutanes

    Polyalthia suaveolens

    ANNONACEE

    -ts`Eng`E

    Polypodium vulgare

    PTERIDOPHYTE

    -ts`Eng`Eng`E (&e-)

    kd&K

    -ts`Eng`Eng`E (&e-) wb&K

    mw&Eng&E

    Polyporus versicolor

    CHAMPIGNON

    s-&ob&e

    g-k&Eb&E

    Popowia ferruginea

    ANNONACEE

    m-b&ongb&ong

    -gk

    Portulaca oleracea

    PORTULACACEE

    -ts&amb&a tumeurs, abcs, maux de tte,

    folie

    Premna angolensis

    VERBENACEE

    m-tb&Ktb&K lavements, fumigations, folie

    Pseudospondias gigantea

    ANACARDIACEE

    -ts&os&o plaies, strilit des femmes

    Pseudospondias longifolia

    ANACARDIACEE

    -sngbl maux de dents et blennorragie,

    ulcrations de la plante des pieds

    Pseudospondias microcarpa

    ANACARDIACEE

    -s`Ong`Ong`O

    Psidium guajavaMYRTACEE

    -gy&ag&e

    -ngwb

    Psychotria gaboniae

    RUBIACEE

    g-b&el`eng`e lavements

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    123

    Psychotria sp.

    RUBIACEE

    g-b`Otb`Ot purgatif, galactogne

    Pteridium aquilinum

    var. Caudatum

    PTERIDOPHYTE

    -ts`Eng`Eng`E (&e-) nz

    Pterocarpus soyauxii

    LEGUMINEUSE-PAPILIONEE

    -g&o

    g-n`Kg

    dysenterie, maux de dents,

    lavements pour femmes ayant des

    pertes de sang, bile, diarrhe,

    ulcres, excoriations plantaires du

    pian, blennorragie sanguinolente,

    gale, teigne

    Pycnanthus angolensis

    MYRISTICACEE

    s-`Omb`O vomitif, purification du lait des

    nourrices

    Quassia africanaSIMAROUBACEE

    -ng`Ond`O(l`Ongw`E)

    g-s`Kmg

    tonique et fbrifuge, vermifuge

    Randia acuminata

    RUBIACEE

    -nm&a aphrodisiaque

    Randia walkeri

    RUBIACEE

    w-nd coliques, vers intestinaux, remde

    nergtique

    Raphia regalis

    PALMACEE

    g-s&Km&a fbrifuge et vermifuge

    Raphia taedigera

    PALMACEE

    -t`Omb`E

    Raphia textilis

    PALMACEE

    -n&Kmb&a usage ftichiste

    Raphia vinifera

    PALMACEE

    -k`Ot`O

    Rauvolfia macrophylla

    APOCYNACEE

    m-m`Eng&E proprits purgatives, vers

    intestinaux, syphilis

    Rauvolfia vomitoria

    APOCYNACEE

    g-sng`Kn vomitif, fivres infantiles

    Renealmia polypus

    ZINGIBERACEE

    -ts`Od&Os`Od&O

    Rhektophyllum mirabile

    ARACEE

    -nn&am

    -pdy

    -vdy

    maladies du foie, points de ct

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    124

    Rhizophora racemosa

    RHIZOPHORACEE

    -t&and&a rage de dents, lavement, plaies,

    angines et hmorragies

    Ricinodendron africanum

    EUPHORBIACEE

    w-`Er

    g-s&ang&a

    blennorragie

    Ricinus communis

    EUPHORBIACEE

    mw-&Eng&E ((w& -))

    v&anz&a

    constipation

    Rinorea subintegrifolia

    VIOLACEE

    g-gm usage rituel

    Saccharum officinarum

    GRAMINEE

    m-tsng

    (varits indterm.)GRAMINEES

    (m-tsng (w& -)) g-

    mb&Kmb`K

    m-tsng (w& -) m`Ot&O

    m-tsng (w& -)

    ts&end&e

    -sn(d)(n)g&al&e

    Saccoglottis gabonensis

    HUMIRIACEE

    -sg vomitif, piscide

    Sakersia africana

    MELASTOMACEE

    -kk&a

    Sanseviera thyrsiflora

    AGAVACEE

    -g&ub&u (&e-) nz`Eg&O usages ftichistes

    Sarcocephalus diderrichii

    RUBIACEE

    -mb`Kl`Kng

    Sarcocephalus pobeguini

    RUBIACEE

    m-ngd&Kngd&K

    -k`omb`en`Kng`o

    blennorragie, fbrifuge

    Sarcophrynium brachystachyum

    MARANTACEE

    -k&Eg&E affections pulmonaires

    Scleria barteri

    CYPERACEE

    -&Eng&E accouchement, blennorragie

    Sclerosperma mannii

    PALMACEE

    -knz traitement de la taie de la corne

    Scoparia dulcis

    SCROPHULARIACEE

    -g&O`K w& - lymb blennorragie, tisane pour petits

    enfants

    Scorodophloeus zenkeri

    LEGUMINEUSE-CESALPINIEE

    -kk&e

    -v&Kt&a (w& - kk&e)

    constipation, rhume, toux,

    rhumatismes, maux de tte

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    125

    Scottellia klaineana

    Var. Kamerunensis

    FLACOURTIACEE

    m-l`El`Emb

    g-t&Ek&u

    Scyphocephalium ochocoa

    (mannii ?)MYRISTICACEE

    -s&ok&o blennorragies, toux, scrtions

    lactes trop abondantes

    Scytopetalum sp.

    SCYTOPETALACEE

    -s&ag&u w& - ng`Ond&O

    Securidaca longipedunculata

    POLYGALACEE

    m-nz`Kbnz`Kb maux dyeux

    Securidaca welwitschii

    POLYGALACEE

    m-nz`Kbnz`Kb maux dyeux

    Securinega microcarpa

    EUPHORBIACEE

    m-d`Eng stimulant sexuel, bains rituels

    contre la possession

    Senecio gabonensis

    COMPOSEE

    b-dymb antidote contre les

    empoisonnements, douleurs des

    femmes enceintes

    Setaria megaphylla

    GRAMINEE

    -kk&ol blennorragie, hernie trangle,

    filaires des yeux

    Smilax kraussiana

    SMILACACEE

    m-kw&El&Eng`Enz&E

    m-ngw&Enz&K

    m-ngw&End`K

    accouchement, maladies

    vnriennes

    Solanum aethiopicum

    SOLANACEE

    m-nyk (w& -) td

    Solanum angustispinosum

    SOLANACEE

    m-nyk (w& -) ny`On&K

    Solanum macrocarpum

    SOLANACEE

    -ng`E&Kng`E&K maux de tte

    Solanum mammosum

    SOLANACEE

    m-nyk (w& -) ng`Ek&E incontinence des matires fcales,

    accouchement, rhumatismes et

    phlegmons, usages ftichistes

    Solanum nodiflorum

    SOLANACEE

    m-nyk

    -ts&agl

    fbrifuge, vermicide

    Solanum torvum

    SOLANACEE

    -bd

    g-nyk s& - mbmb

    coupures, migraines des femmes

    au moment des rgles

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    126

    Solanum tuberosum

    SOLANACEE

    -gw&et (&e-)

    mt&ang&an&K

    Spathodea campanulata

    BIGNONIACEE

    -ts&og&o plaies

    Spilanthes acmella

    COMPOSEE

    m-y&Knz maux de dents, affections de

    loreille, toux infantile

    Spondias dulcis

    ANACARDIACEE

    -s`ong`o

    -sng`o

    Staudtia gabonensis

    MYRISTICACEE

    -g&ob&e hmostatique, maux d'yeux,

    perce des dents, pustules du

    pian, ulcres, blennorragie,

    rhumatismes, gale

    Streptogyne gerontogaea

    GRAMINEE

    b-`Ong&E` usage rituel

    Strombosiopsis rigida

    OLACACEE

    m-g&eb courbatures et maux de reins

    Strombosiopsis tetrandra

    OLACACEE

    -g&amb&a w& - ng&e&a

    -g&amb&a w& - ts`Kn&a

    maux de reins, dysenterie

    Strophantus hispidus

    APOCYNACEE

    m-n`K cicatrisation des plaies

    Strophantus sarmentosus A. P.

    APOCYNACEE

    m-n`K cicatrisation des plaies

    Strychnos aculeata

    LOGANIACEE

    -g&Emb&E

    -g&Emb&E

    lavements

    Strychnos icajaLOGANIACEE

    -mbnd usage rituel

    Symphonia globulifera

    GUTTIFERACEE

    -s&Od`K prservatif contre les chiques,

    gale

    Tabernanthe iboga

    APOCYNACEE

    -b&og

    -mbsk

    dpressions, asthnies physiques

    et intellectuelles, anti-toxique,

    coliques, aphrodisiaque

    Tabernanthe mannii

    APOCYNACEE

    -ny`Ok&E

    Tephrosia vogelii

    LEGUMINEUSE-PAPILIONEE

    -km (&e-) m`Kt&ung&u

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    127

    Terminalia catappa

    COMBRETACEE

    -v&end&a (w& -)

    mt&ang&an&K

    Tetracarpidium conophorum

    EUPHORBIACEE

    -gs les graines sont manges comme

    tonique

    Tetracera alnifolia

    DILLENIACEE

    m-v&ov&a

    Tetrapleura tetraptera

    LEGUMINEUSE-MIMOSEE

    -s&ag&a fbrifuge, vomitif

    Tetrorchidium oppositifolium

    EUPHORBIACEE

    -nz`Ond`O

    Theobroma cacao

    STERCULIACEE

    -kk

    Thonningia sanguinea

    BALANOPHORACEE

    -ngmb&a lait mdicinal

    Toddalia aculeata

    RUTACEE

    -b&at&a blennorragie

    Trachyphrinium braunianum

    MARANTACEE

    m-s&Et&E brlures

    Trachyphrinium sp.

    MARANTACEE

    m-s&Et&E w& - ts&End&E

    Trachyphrinium violaceum

    MARANTACEE

    g-vyk substances toxiques

    Treculia acuminata

    MORACEE

    g-bk&ubk&u

    Treculia africana

    MORACEE

    m-nz&e`K plaies

    Trema guineensis

    ULMACEE

    m-s&as vomitif, manque d'apptit,

    ablutions postnatales

    Trichoscypha ferruginea

    ANACARDIACEE

    -sngnd`End`a

    -ts`Eng`E

    Uapaca le testuana

    EUPHORBIACEE

    -s&amb&e

    -s&amb&K

    maladies de la peau

    Uncaria africana

    RUBIACEE

    m-smb&a rhume, fluxions de poitrine

    Urena lobata

    MALVACEE

    -p&ong&a diarrhe, plaies

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    128

    Urophyllum callicarpoides

    RUBIACEE

    -s`Ks maux de tte, plaies ulcreuses

    Vangueriopsis rubiginosa

    RUBIACEE

    -nz&on&a

    Vanilla africana

    var. Laurentiana

    ORCHIDACEE

    -nd&um&a

    Vernonia cinerea

    COMPOSEE

    -km &e- mb&ok

    Vernonia conferta

    COMPOSEE

    m-ngbngb

    Vernonia guineensis

    COMPOSEE

    m-nznz blennorragie, morsures de

    serpents

    Vernonia thomsoniana

    COMPOSEE

    m-mb&uts&u fbrifuge, gale, vermifuge

    Vetiveria nigritana

    GRAMINEE

    -nzl infusions

    Vetiveria zizanoides

    GRAMINEE

    m-k&a&a

    -nzl

    anti-moustique

    Vitex pachyphylla

    VERBENACEE

    g-s&og&os&og&o migraines, blennorragie

    Xanthosoma sagittaefolium

    ARACEE

    -pwt`K

    -kb / d`K-kb

    phlegmons

    Xanthosoma violaceum

    ARACEE

    -k`Kr

    (autres varits) d`K-kmb&Ks&ad`K-k`Omb&Ks&a

    -s`Ond&O`

    Ximenia americana

    OLACACEE

    mw-l (w& -) ms`Eg`E morsures de serpents et d'autres

    btes venimeuses

    Xylopia aethiopica

    ANNONACEE

    -g&a stimulant

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    129

    Xylopia staudtii

    ANNONACEE

    -g&amb&o maux de tte

    Yucca alnifolia

    AGAVACEE

    mw-&Eng&E w& - mkake

    1

    -g&ub&u (&e-) mkake

    2

    Zea mais

    GRAMINEE

    -p&ot&o

    Zingiber officinale

    ZINGIBERACEE

    -n&ong&o - mts&Kn

    -n&ong&o - mb&a

    toux, coupures, bon rvulsif

    1. Tonalit inconnue.2. Tonalit inconnue.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    130

    CHAMPIGNONS

    (indterm.)-bnd

    -b`Okw&E`

    -d&eg`Ol&E

    v`K-dy&ogdy&og

    w-`Er, w-`Er`E

    -g&el&eng&e

    -kr&agr&a

    g-k&Eb&E = s-&ob&e

    -k&on&a

    -k`Om`En`O

    g-l`Omb&E

    -mb&Ky

    -nyngng

    -nz&ob - n`Ong&O

    -nzgrg

    b-nz&onz&a

    s-&ob&e = g-kEbE

    b-`Ok&O

    -p&End&E

    g-p&Kd`Kng&a

    b-r`End&El

    -sng

    -s`Eb`E

    -s``E`E

    g-smb (s& - nz`Kg&o)

    -t&amb

    -tngrng

    -t&ong

    g-ts&ol&o = g-tsw&El&E

    -ts`Od`Ks`Od`K

    -ts`Od`Ks`Od`K - mn`K

    g-tsw&El&E = g-ts&ol&o

    g-v`End s& - bm

    -v`Kk&a`

    m-v&und&a

    purgatif, poux de tte

    Dictiophallus sp. -s`Ongw`E

    -v&ek&e w& - ny&amb

  • Annexe 2

    Corpus de ltude des procds de constructionet des principes de dnomination

    INTRODUCTION

    Cette seconde annexe prsente le corpus dune tude dtaille des principes deconstruction et de dnomination qui sous-tendent la formation du lexique geviya de laflore. Cette tude a port sur plusieurs centaines de lexmes simples et composs. Cecorpus est prsent dans la premire partie de cette annexe (sections 1 et 2). Les donnesont t classes dabord daprs leur structure (construction) et ensuite daprs descritres qui ont davantage trait la smantique lexicale (dnomination). Pour chaquelexme ont t indiqus les classes nominales (deuxime colonne), les rapprochementsque lon peut faire au niveau du lexique, (dans la mesure du possible) le mcanismeintervenant dans la dnomination et les proprits retenues (troisime colonne) et enfin leou les rfrents (dernire colonne).

    Les rsultats les plus intressants de cette tude analytique ont t exposs danslintroduction de cet ouvrage. (Voir section Comment ce lexique sest-il form du pointde vue linguistique ?.)

    PRESENTATION DES DONNEES

    LEXEMES SIMPLES

    NOMINAUX A RAPPROCHER DE VERBES OU DE NOMS DEVERBATIFS

    (Aspect ou mode de croissance du vgtal)1. (o-)bata n 11/10a (verbe e-bata monter)

    {synecdoque} (deux lianes dehaute futaie)

    Acacia pennata

    Toddalia aculeata

    2. (mo-)bEnzEgEa n 3/4 (verbe e-bEnzEgEa se casser)mauvaise herbe feuilles dentes

    Aeolanthus lamborayi

    3. (mo-)bEnzEgEE n 3/4 (verbe e-bEnzEgEa se casser)graines noires deux dents qui

    sattachent aux vtements

    Bidens pilosa

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    132

    4. (ge-)bEtE n 7/8 (radical -bEt- forger ?)taro (tubercule)

    Colocasia esculentum

    5. (o-)boba n 11/10a (verbe e-boba serrer) tronccourt et noueux, bois dense

    Myrianthus arboreus

    6. (-)boda n 9/10 (driv dun radical signifiantbossel) {synecdoque} (sesfeuilles sont profondment

    lobes)

    Solanum torvum

    7. (e-)kabu n 5 ou 5a (tre partag) aspect/mode decroissance (fait davoir plusieurstubercules)

    Xanthosoma

    sagittaefolium

    8. (-)kEtu n 9/10 (verbe tre coup ?) aspect (tigebifurque)

    Piper guineense

    9. (ge-)lepa n 7/8 (verbe e-lepa perdre songot) got fade ?

    varit de bananier

    10. (mo-)nyaka n 3/4 (verbe e-nyaka dfquer)petite aubergine amre (aspect),vermicide (fonction)

    Solanum nodiflorum

    11. (ge-)nyaka n 7/8 crotteur mode de croissance

    (petits fruits amres)Carpodinus aff.

    Turbinatus

    12. (o-)tumba n 11/10a (verbe e-tumba brler)aspect (ou action purificatrice ->effet)

    Dichostemma glaucescens

    13. (mo-)vova n 3/4 (verbe e-vova couler){synecdoque} (liane eau)

    Tetracera alnifolia

    14. (ge-)vyaka n 7/8 (verbe signifiant sedbarbouiller ?) tige lisse etglabre, arbre poussant au bord de

    la rivire

    Haumania liebrechtsiana

    Trachyphrinium

    violaceum

    (Effet et/ou utilisation du vgtal)15. (o-)banga n 11/10a (verbe e-banga tuer ?)

    {mtonymie de leffet pour lacause} coupe-faim, anti-fatigue

    Cola nitida

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    133

    16. (e-)boge n 5/6 (verbe e-boga soigner){mtonymie de leffet pour lacause}

    Tabernanthe iboga

    17. (ge-)bOta n 7/8 (radical voulant diremaltraiter ?) {mtonymie deleffet pour la cause} corcevermifuge

    Berlinia grandifloraBerlinia polyphylla

    18. (o-)ga(a) n 11/10a (verbe voulant dire devenirbrlant) poivrier

    Xylopia aethiopica

    19. (o-)gandaga n 11/10a (verbe voulant dire interdire ?){mtonymie de leffet pour lacause}

    Hexalobus crispiflorus

    20. (e-)gEmbE n 5/6 (verbe signifiant craser ?)fruits servent pour laver le linge

    Strychnos aculeata

    21. (vi-)gube n 19/13 (notion de protection (rater)){mtonymie de leffet pour lacause} arbre-ftiche

    Dracaena fragrans

    22. (-)kake n 9/10 (verbe signifiant calmer){mtonymie de leffet pour lacause}

    Sclorodophloeus zenkeri

    23. (-)kanzo n 9/10 (verbe signifiant filtrer)(nom signifiant cheveu crpu)

    Lycopodium cernuum

    24. (-)komba n 9/10 (verbe signifiant viter){mtonymie de leffet pour lacause} varit dherbe tige trscourte

    Elytraria acaulis

    25. (mo-)kovo n 3/4 attirance herbe magique cense

    attirer

    Elytraria acaulis

    26. (-)nama n 9/10 (e-nama coller, accompagner?) talisman pour les tout petitsqui ont perdu leur mre

    Randia acuminata

    27. (ge-)nigo n 7/8 (verbe e-nigo tre rduit enpoudre) bois de Padouk quicras donne la poudre de Padouk

    Pterocarpus soyauxii

    28. (-)nzOngE n 9/10 (verbe signifiant piquer) plantegrimpante pines

    Caesalpinia crista

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    134

    29. (b-)OngE n 14 (verbe signifiant attraper ?)intervient dans la fabrication dun

    talisman destin obtenir la

    confiance des personnes

    influentes

    Streptogyne gerontogaea

    30. (-)nyEvEla n 9/10 (verbe e-nyEva tre bon)cette liane permet de fabriquer de

    nombreux objets utilitaires

    Eremospatha

    haullevilleana

    31. (o-)saga n 11/10a (verbe signfiantdsintoxiquer ?) fbrifuge,vomitif

    Tetrapleura tetraptera

    32. (o-)sakadi n 11/10a (verbe qui veut dire mettre enhaut) bois utilis pour fabriquerdes chevrons de case

    Harungana

    madagascariensis

    33. (mo-)sanza n 3/4 attirance, sduction varit de plante

    mdicinale non identifie

    34. (o-)sEngE n 11/10a (verbe signifiant aller au W.C.)vomitif contre le poison

    Pentaclethra eetveldeana

    35. (mo-)sEtE n 3/4 (verbe e-sEta entourer,encercler) {mtonymie de leffetpour la cause} bois utilis pourfabriquer des cerceaux

    Trachyphrinium

    braunianum

    36. (e-)sisa n 5/6 (verbe e-sisa faire peur){mtonymie de leffet pour lacause} (les feuilles sont duvetes)

    Urophyllum

    callicarpoides

    37. (-)sOkE n 9/10 (verbe signifiant piquer){mtonymie de leffet pour lacause}

    Afraegle gabonensis

    38. (-)tanga n 9/10 (verbe signifiant rciter){mtonymie de leffet pour lacause} plante rampante dont lesfeuilles procureraient des facilits

    oratoires

    Commelinace

    39. (o-)tEnda n 11/10a (verbe signifiant frapper)utilis pour rendre le vin enivrant

    Garcinia klaineana

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    135

    40. (mo-)tokola n 3/4 (verbe e-toka pcher) lianedont le suc est utilis pour la

    pche

    Milletia barteri

    41. (mo-)toma n 3/4 envoi, commission, ftiche

    permettant d'obtenir des cadeaux

    {mtonymie de leffet pour lacause} vgtaux intervenant dansla fabrication dun ftiche

    permettant dobtenir des cadeaux,

    des faveurs

    Pachypodanthium staudtii

    42. (ge-)tumbu n 7/8 (forme verbale signifiant trebrl ?) autrefois les cendres decette plante taient utilises

    comme sel

    Pistia stratiotis

    43. (o-)vava n 11/10a (verbe signifiant divaguer)corce = excitant dangereux

    Pausinystalia yohimba

    44. (ge-)vEndi n 7/8 (verbe signifiant lcher ?)feuilles rugueuses, suc

    translucide (feuilles utilisescomme papier de verre)

    Ficus exasperata

    45. (mo-)vuga n 3/4 ou

    11/10a

    (verbe signifiant protger ?)contre-poison de mo-nai

    Alstonia congensis

    Dverbatifs non classs (rapprochements lexicaux trs incertains)46. (ge-)belenge n 7/8 (verbe e-bela jurer ?) Psychotria gaboniae47. (o-)guda n 11/10a (notion de se vider, se

    dpeupler, diminuer)(lien peu clair)

    Coula edulis

    48. (ge-)kEbE n 7/8 (nom voquant lautopsie)champignon vnneux

    Polyporus versicolor

    49. (-)kEbE n 9/10 (nom voquant lautopsie) Microdesmis puberula50. (-)nzonzo n 9/10 (verbe signifiant grelotter ?) Conopharyngia crassa51. (-)ponga n 9/10 (verbe signifiant tituber ?) Urena lobata52. (o-)sambe n 11/10a (nom signifiant prire ?) Uapaca le testuana53. (ge-)sanga n 7/8 (mo-sanga maldiction ?) Ricinodendron africanum

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    136

    54. (mo-)somba ? n 3/4 (verbe e-somba acheter ?)lien peu clair

    Combretum racemosum

    55. (e-)sOgO n 5/6 (verbe signifiant enfiler ?) varit d'igname56. (e-)tanda n 5/6 (verbe signifiant bondir ?) Rhizophora racemosa57. (o-)tanda n 11/10a (verbe signifiant bondir ?) Funtumia latifolia58. (-)tEndO n 9/10 (verbe signifiant frapper)

    (lien peu clair)Abrus precatorius

    59. (e-)tuda n 5/6 (verbe signifiant devenirdgotant ?)

    Bertiera racemosa

    Plagiostyles africana

    NOMS DANIMAUX (OU DE PARTIES DANIMAUX)

    (Aspect)60. (ge-)badango n 7/8 canard (domestique)

    aspect

    varit de manioc

    tubercule doux

    61. (-)kanga n 9/10 pintade {mtaphore} aspect(feuilles tachetes)

    Arum maculi, Arum sp.

    62. (-)kEgE n 9/10 varit de chauve-souris

    (aspect ?)Sarcophrynium

    brachystachyum

    63. (mo-)koka n 3/4 mangouste noire {mtaphore}couleur fonce

    Eranthemum nigritianum

    64. (e-)kokolo n 5/6 varit de serpent

    {mtaphore} aspect (grande herbevivace)

    Setaria megaphylla

    65. (-)mbEmbE n 9/10 pic-buf (Buphagus africanus){mtaphore} pelurecaractristique (?)

    varit de bananier

    grosses bananes

    66. (-)ngomba n 9/10 animal appel communment

    porc-pic (Athrure)aspect

    Thonningia sanguinea

    67. (-)ngoea n 9/10 potamochre {mtaphore}longue hampe caudale

    lextrmit du rgime

    varit de bananier-

    plantain

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    137

    68. (-)nyee n 9/10 chevrotain aquatique

    {mtaphore} pelurecaractristique

    varit de bananier

    69. (-)nzEgO n 9/10 panthre {mtaphore} feuillesmouchetes de blanc

    varit de bananier-

    plantain

    70. (-)nzibo n 9/10 cphalophe dos jaune{mtaphore} pelurecaractristique

    varit de bananier-

    plantain

    71. (e-)nzonzo n 5/6 huppe

    ensemble de plumes doiseau

    aspect

    Milletia versicolor

    72. (-)punzEnzE n 9/10 varit doiseau

    (ressemblance entre les rfrentsou arbre comme habitat prfr

    de loiseau ?)

    varit darbre

    73. (-)taba n 9/10 cabri

    aspect

    varit de bananier avec de

    petites bananes

    74. (-)tsende n 9/10 cureuil quatre raies

    {mtaphore} pelurecaractristique

    varit de bananier-

    plantain

    75. (-)tsEgE n 9/10 mandrill

    (aspect ?)varit de bananier-

    plantain

    76. (-)tsoso n 9/10 poule {mtaphore} arbre munide lgers accotements la base

    Pseudospondias gigantea

    77. (-)tsombe n 9/10 varit dantilope (antilope-mouton)aspect

    varit de champignon

    comestible de fort

    Calpocalyx klainei

    78. (-)tsyEsi n 9/10 cphalophe bleu {mtaphore}couleur

    Plectronia

    (Effet)79. (ge-)tsatsa n 7/8 (verbe signifiant piquer)

    varit de chenille venimeuse

    poils piquants {mtaphore}poils piquants

    Fleurya aestuans

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    138

    80. (e-)nigi n 5/6 silure lectrique {mtaphore}got trs amer de lcorce en

    particulier

    Gardenia ternifolia var.Jovis-tonantis

    NOMS DENOTANT DES PRODUITS DORIGINE ANIMALE

    81. (e-)ake n 5/6 uf {mtaphore}forme globale

    varit de manioc doux

    82. (mo-)bOlO n 3/4 fiente {mtaphore}aspect (odeur)

    Hibiscus esculentus

    83. (o-)binzo

    84. (-)mbinzo

    n 11/10a

    n 9/10

    (ge-binzi B fumet, ge-binzi s-a gekongo BH

    musc) {mtaphore}corce dgage une odeur

    dsagrable

    Combretodendron

    africanum

    NOMS DENOTANT DES PRODUITS UTILITAIRES

    85. (e-)bono n 5/6 marmite en terre {mtonymie}varit de liane utilise pour

    fabriquer des objets tresss

    Ancistrophyllum opacum

    86. (mo-)gei n 3/4 pagne de traite col rouge

    (jaune) {mtaphore}bois et corce jaune clair

    Enantia chlorantha

    87. (e-)gelenge n 5/6 clochette {mtaphore}aspect global

    varit de champignon

    comestible

    88. (e-)kOtO n 5/6 sorte de mouchoir de tte

    {mtaphore}(confection des) toitures

    Raphia vinifera

    89. (mo-)nyEnyEmbE1

    de mo-nyEmbEnyEmbE

    n 3/4 bandoulire {mtaphore}cette liane servait autrefois

    ligoter les cadavres

    Cissus aralioides

    1. Forme rsultant dune abrviation.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    139

    90. (s-)obe n 7/8 outil pour planter ou sarcler

    {mtaphore}forme globale

    Polyporus versicolor

    91. (-)polo ? n 9/10 pique

    (aspect ?)Dialium guineense

    92. (ge-)pungulEla1 n 7/8 boucle doreille {mtaphore}aspect (fruits allongs et pointusdun rouge vif)

    Cynanchum acuminatum

    93. (o-)sanga n 11/10a case provisoire, maison de

    chasse {mtaphore} chapeaularge, en forme de bouclier

    varit de champignon

    comestible non identifie

    94. (-)tongo n 9/10 pagne en corce {mtonymie duproduit pour le matriau}

    Ficus thonningii

    95. (-)tsOngE n 9/10 piqre ; aiguille, pingle

    {mtaphore} aspect (herbe feuilles pointues et plante

    grimpante pineuse)

    Imperata cylindrica

    Caesalpinia crista

    96. (ge-)vila n 7/8 pagne noir arbre bois noir

    (sens de la drivation incertain)Diospyros crassiflora

    97. (e-)voto n 5/6 ou

    7/8

    pige rat

    (aspect ?)varit de bananier-

    plantain stipe ros

    98. (mo-)vyEvyE n 3/4 tige, tube, tuyau

    {mtaphore} liane dont on peutvider la tige cotonneuse

    Alafia caudata

    NOMS DE MALADIES

    99. (-)ngEni n 9/10 maladie des yeux {mtonymiedu non-effet pour la cause}

    Palisota hirsuta

    100. (s-)OmbO n 7/8 drpanocytose (et ftiche){mtonymie du non-effet pour lacause}

    Pycnanthus angolensis

    1. Ancien compos devenu opaque.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    140

    101. (mo-)vunda n 3/4 maladie d'enfant en bas ge

    occasionne par la grossesse de la

    mre (cause locale) {mtonymiedu non-effet pour la cause}

    varit de champignon

    comestible

    NOMS DENOTANT DES EMOTIONS

    102. (-)mbEni n 9/10 ingratitude {mtonymie deleffet pour la cause} varitdigname peu estime

    Dioscorea colocasiiflora

    103. (-)tsOni n 9/10 honte {mtonymie de leffetpour la cause} varit de Mimosadont les feuilles se rtractent au

    contact.

    Mimosa pudica

    NOMS DESIGNANT DES PARTIES DU CORPS

    104. (e-)gelenge n 5/6 clitoris {mtaphore}aspect

    varit de champignon

    comestible

    105. (-)mbaa n 9/10 gland (de la verge), rotule{mtaphore}aspect

    Dioscorea alata

    106. (-)mboma n 9/10 poitrine

    (aspect ?)Lycopersicum esculentum

    107. (-)nzonge n 9/10 bile, vsicule biliaire

    {mtaphore} forme globalevarit d'arbuste de savane

    et de fort

    108. (ge-)sombe n 7/8 fesse cailleuse, hmorrode

    {mtaphore} aspect (forme duchapeau)

    varit de champignon

    non comestible

    109. (-)tsanga n 9/10 dent taille en pointe

    (aspect) (sens de la drivationincertain)

    Colocasia esculentum

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    141

    NOMS SE REFERANT A DES ACTES RITUELS

    110. (-)mbondo n 9/10 preuve, ordalie {mtonymiede leffet pour la cause} vgtalintervenant dans la fabrication

    dun poison dpreuve

    Strychnos icaja

    111. (e-)ndemba n 5/6 endroit o lon danse dans la

    fort pour faire sortir les novices

    qui ont mang les ma-boge

    (drogue) (lien avec plante peuclair, mais mtonymique)

    varit de plante

    odorifrante

    112. (mo-)tebo n 3/4 seul membre masculin de la

    socit Bolo, batteur de tam-

    tam et gardien des ftiches

    aspect

    varit de bananier

    NOMS DENOTANT DES SAVEURS/ODEURS

    113. (o-)kEngElE n 11/10a (nom voquant le sucr){synecdoque}corce saveur sucre

    Canna indica

    114. (m-)OmbO n 3/4 parfum {synecdoque}racines trs parfumes

    Culcasia lancifolia

    NOMS AYANT TRAIT AU PORT DES CHEVEUX

    115. (mo-)ndOgO n 3/4 ou 14 coupe de cheveux {aspect}aspect global

    Justicia insularis

    116. (ge-)tsagala n 7/8 (nom signifiant cheveux endsordre) {mtaphore}tronc hriss de grosses pines

    triangulaires

    Fagara macrophylla

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    142

    NOMS EVOQUANT DAUTRES NOMS DE VEGETAUX

    117. (mo-)duma n 3/4 (forme voquant larbre o-duma){mtaphore}aspect

    varit de palmier

    118. (o-)ninga n 11/10a ( rapprocher de e-ningo ?)effet (prparation dune pommadecicatrisante)

    Pachylobus balsamifera

    NOMS DESIGNANT DES HUMAINS OU DES PROPRIETES HUMAINES

    119. (mo-)gEnda n 3/4 tranger (lien peu clair avec levgtal, probablement

    mtaphorique)

    varit de manioc trs

    amer

    120. (ma-)nzwEngi n 6 homme un derrire

    prominent (figuratif){mtaphore} aspect(probablement drivation en sensinvers)

    calebasse sphrique col

    trangl

    121. (mo-)tangani n 3/4 Blanc, tranger {mtaphore}?arbre ft droit

    Daniellia klainei

    122. (mo-)vasa n 3/4 (nom e-vasa jumeau, notionde dualit) {mtaphore} feuillesnayant quune seule paire de

    folioles

    Pellegriniodendron

    diphyllum

    123. (-)vika n 9/10 seul, solitaire {mtaphore}pousse isolment sur le sol

    (mode de croissance)

    varit de champignon

    comestible

    NOMS EMPRUNTES A DES LANGUES EUROPEENNES (COLONIALES)

    124. (e-)andareni n 5/6 mandarine Citrus reticulata

    125. (-)degOlE n 9/10 De Gaulle {mtaphore?}(nez?)

    varit de champignon

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    143

    126. (o-)firyape n 11/10a fruit--pain Artocarpus communis

    127. (o-)goyage n 11/10a goyave Psidium guayava

    128. (o-)kakao n 11/10a cacao Theobroma cacao

    129. (o-)koko n 11/10a cocos Cocos nucifera130. (-)kongo n 9/10 Congo {mtonymie}

    origine

    varit de manioc

    131. (mo-)kOndO n 3/4 coton, kapok Gossypium barbadense

    132. (-)lagOs(E) n 9/10 Lagos {mtonymie}origine

    varit darachide

    importe

    133. (-)ngwaba n 11/10a goyave Psidium guayava

    134. (s-)oranze n 7/8 orange orange

    135. (-)poto n 9/10 portugais{mtonymie}origine

    Zea mais

    varit de manioc

    portugais

    136. (o-)rEsi n 11 riz Oryza sativa

    137. (e-)riko n 5/6 haricot Phaseolus vulgaris

    138. (-)sen(d)e-

    (n)gale

    n 9/10 (poule de) Sngal{mtonymie}origine

    varit de canne sucre

    139. (-)talako n 9/10 tabac Nicotiana tabacum

    140. (e-)voka n 5/6 avocat Persea gratissima

    Non classs

    141. (ge-)boko n 7/8 endroit o dort l'animal

    (lien peu clair)Microdesmis zenkeri

    142. (mo-)gEnyE n 3/4 guerre, affrontement

    {mtonymie de leffet pour lacause} plante magique semant ladiscorde

    Ataenidia gabonensis

    143. (o-)kadi n 11/10a (nom voque le nom de lhuile) Elaeis guineensis144. (-)kongongo n 9/10 hauteur {synecdoque}

    milieu/mode de croissance (liane)Mikania scandens

    145. (o-)kuka n 11/10a mal, pourriture, laideur

    aspect

    Alstonia congensis

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    144

    146. (-)kuta n 9/10 (nom voque la notion deflexibilit)aspect (bois flexible)

    Carpolobia alba ou

    Carpolobia lutea

    147. (e-)langa n 5/6 (nom voque des objets allongs) Ananas sativus148. (ge-)lOmbE n 7/8 causerie, conversation, rcit

    (lien ?)var. de champignon du

    type Hygrophore blanc

    149. (e-)nzanga n 5/6 polype viscral

    (aspect ?)varit de manioc doux

    150. (m-)OtO n 3/4 amas de cendres {mtaphore}couleur de cette varit

    varit de canne sucre

    cendre

    151. (-)pEndE n 9/10 rasage {mtaphore}aspect

    varit de champignon

    blanc, comestible

    152. (e-)pongo n 5/6 (nom voque la ville deLibreville)

    Ficus vogeliana

    153. (bo-)pOlE n 14 (ftiche de fcondit)lien peu clair

    Ipomoea involucrata

    154. (e-)sEnda n 5/6 avance, crdit {mtaphore}arachide qui pousse aprs la

    premire rcolte

    arachide qui pousse aprs

    la premire rcolte

    155. (ge-)sima n 7/8 dfaut moral, vice

    tronc enfoui dans le sol

    Raphia regalis

    156. (mi-)tani n 4 cinq {synecdoque}plante grimpante avec des

    feuilles en 5 lobes

    Ampelocissus cavicaulis

    157. (-)tsamba n 9/10 trou perc dans un palmier pour

    faire couler le vin

    Portulaca oleracea

    158. (-)tsango n 9/10 nouvelle Baphia laurifolia159. (-)tsEngE n 9/10 terre, contre Polyalthia suaveolens

    Trichoscypha ferruginea160. (o-)vita n 11/10a (nom signifiant vitesse ?) Scorodophloeus zenkeri161. (o-)vudya n 11/10a trace dun reptile ou dune

    personne {mtaphore}aspect (arbre qui rampe sur lesol)

    Rhektophyllum mirabile

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    145

    LEXEMES COMPOSES

    LEXEMES A BASE REDUPLIQUEE

    1. NOMINAUX DENOTANT DES ANIMAUX

    162. (ge-)dyOku-

    dyOku

    n 7/8 grand lphant (parlers B30){mtaphore} arbre rouge et gant

    Entandrophragma utile

    163. (mo-)dyunge-

    dyunge

    n 3/4 musaraigne

    (aspect ?)Momordica foetida

    164. (mo-)kEbakEba n 3/4 grand cancrelat {mtonymie dunon-effet pour la cause} odeurfait fuire les cancrelats

    Maprounea membranacea

    Cassia alata

    165. (mo-)ngando-

    ngando

    n 7/8 crocodile de grande taille

    {mtaphore}aspect de lcorce (brun-fonc,crevasse longitudinalement)

    Pausinystalia yohimba

    166. (mo-)ngoea-

    ngoea

    n 3/4 grand potamochre

    (varit d'oiseau)lien peu clair : aspect, odeur ?

    Allophyllus africanus

    167. (mo-)nyOgO-

    nyOgO

    n 3/4 grand serpent {mtaphore}aspect

    varit de plante scie

    168. (mo-)nzibo-

    nzibo

    n 3/4 grande antilope

    lien peu clair

    Securidaca welwitschii

    Securidaca

    longipedunculata

    169. (mo-)peepee n 3/4 grande vipre {mtaphore}aspect (liane ligneuse)

    Morinda confusa

    170. (mo-)tabataba n 3/4 grand/gros cabri {mtaphore}aspect (couleur de lcorce)

    Cyrtogonone argentea

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    146

    NOMINAUX DENOTANT DES VEGETAUX

    171. (ge-)bOtabOta n 7/8 grand ge-bOta

    aspect

    Psychotria sp.

    172. (mo-)ngadi-

    ngadi

    n 3/4 grande noix de palme

    {mtaphore}aspect (fruits)

    Sarcocephalus pobeguini

    173. (mo-)penda-

    penda

    n 3/4 grande/grosse arachide

    aspect

    Desmodium salicifolium

    2. NOMINAUX DENOTANT DES GOUTS OU DES ODEURS

    174. (mo-)kEngE-

    kEngE

    n 3/4 (nom voquant le sucr){synecdoque} corce sucre

    Brazzeia klainei

    175. (mo-)manga-

    manga

    n 3/4 forte odeur de pourriture

    {synecdoque} odeurvarit de petite liane

    176. (mo-)ndoendoe n 3/4 trs grande amertume

    {synecdoque} got amer, utilispour faire monter les cicatrices

    en relief

    Geophila obvallata

    3. NOMINAUX SE REFERANT A LA TAILLE

    177. (mo-)lOngO-

    lOngO

    n 3/4 personne de grande taille

    {mtaphore}aspect

    Alchornea floribunda

    178. (ge-)tomba-

    tomba

    n 7/8 grande hauteur

    {synecdoque}fleurs places au sommet dun

    long pdoncule rigide

    Haemanthus multiflorus

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    147

    4. NOMINAUX SE REFERANT A DES PARTIES DU CORPS

    179. (mo-)ngombi-

    ngombi

    n 3/4 clavicule {mtaphore}forme des branches (varit depetit arbre)

    Maesopsis eminii

    180. (mo-)nzonge-

    nzonge

    n 3/4 grande vsicule, grande

    gourmandise, grande quantit de

    bile

    aspect (?)

    Momordica foetida

    181. (mo-)tubitubi n 3/4 tendon {mtaphore}aspect (forme des fruits)

    Premna angolensis

    5. NOMINAUX SE REFERANT A DES COMPORTEMENTS (HUMAINS)

    182. (mo-)nguba-

    nguba

    n 3/4 grande guerre

    (aspect ?, effet ?)Vernonia conferta

    183. (ge-)sogosogo n 7/8 (verbe signifiant treambitieux) {mtaphore}aspect (grand arbre rameauxfauves)

    Vitex pachuphylla

    184. (mo-)viyoviyo n 3/4 grand sommeil {synecdoque}plante souvrant le matin et se

    fermant le soir

    Cassia alata

    6. NOMINAUX SE REFERANT A LUTILISATION OU A DES PRODUITS UTILITAIRES

    185. (ge-)nigya-

    nigya

    n 7/8 verbe e-niga craser,

    triturer) {mtonymie de leffetpour la cause}la tige de cette plante est crase

    Cissus debilis

    186. (mo-)nyE(mbE-

    )nyEmbE

    n 3/4 bandoulire {mtonymie}utilis comme corde

    Cissus aralioides

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    148

    7. NOMINAUX SE REFERANT AU MILIEU VEGETAL

    187. (mo-)nzaanzaa

    188. (mo-)nzanzala

    n 3/4 grande plaine {mtonymie dumilieu vgtal}tubercule de la savane

    Vernonia guineensis

    Crotalaria glauca

    Mussaenda tenuiflora189. (ge-)tomba-

    tomba

    n 7/8 grande hauteur

    {synecdoque}fleurs places au sommet dun

    long pdoncule rigide

    Haemanthus multiflorus

    8. Non classs

    190. (mo-)pasopaso n 3/4 (verbe signifiant sparer ?)(effet ?)

    Pentas dewevrei

    191. (mo-)sugusugu n 3/4 (verbe signifiant confronter ?) Costus lucanusianus192. (-)tsOdisOdi n 9/10 (nom voque la notion de froid)

    chapeau rabattu en parasol

    varit de champignon

    comestible

    SYNTAGMES COMPLETIFS

    1 . NOM DE VEGETAL + CONNECTIF + NOM DENOTANT UNE PROPRIETE

    SPECIFIQUE

    (N2 = nominal se rfrant au milieu vgtal)193. (mw-)ale (w-)a

    mosEgE (w-a odi

    -a midyOkidyOki)

    n 3/4 ou

    11/10a

    citronnier du sable (du fleuve clapotis)aspect (petit arbre pineux)(+milieu)

    Ximenia americana

    194. (w-)ale (w-)a

    pindi

    n 11/10a citronnier de la fort

    aspect (petit arbre pineux)(+milieu)

    Citropsis le testui

    195. (o-)guma (w-

    )a pindi

    n 11/10a fromager de la fret

    aspect (+milieu)varit darbre

    196. (bo-)kolo

    (bw-)a pindi

    n 14 oseille de la fort

    {mtaphore} utilisation/gut(feuilles se consomment commesuccdan de loseille) (+milieu)

    Cissus dinklagei

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    149

    197. (e-)komo (e-

    )a mboka

    n 5/6 e-komo du village

    aspect (+milieu)Vernonia cinerea

    198. (e-)komo (e-

    )a nzaa

    n 5/6 e-komo de la plaine

    {mtaphore} aspect (+milieu)Eriosema glomeratum

    199. (-)nongo

    (-)a mani

    n 9/10 piment de l'herbe

    aspect/got ? (+milieu) (herbepoussant aux abords des

    habitations)

    Acalypha brachystachya

    200. (-)nongo

    (-)a matsina

    n 9/10 piment du sol

    got piquant (+milieu)Zingiber officinale

    201. (e-)tsEngEngE

    (e-)a mamba

    n 5/6 fougre deau

    aspect (+milieu) (fougreflottante)

    Azolla africana

    202. (e-)tsEngEngE

    (e-)a matae

    n 5/6 fougre des cailloux

    aspect (+milieu) (fougrepoussant proximit des pierres

    des ruisseaux)

    Bolbitis auriculata

    203. (e-)tsEngEngE

    (e-)a mogOkOlE a

    odi

    n 5/6 fougre du bord du fleuve

    aspect (+milieu) (fougrepoussant au bord du fleuve)

    Athyrium proliferum

    204. (e-)tsEngEngE

    (e-)a nzaa

    n 5/6 fougre de la plaine

    aspect (+milieu)Pteridium aquilinum

    205. (e-)tsEngEngE

    (e-)a pindi

    n 5/6 fougre de la fort

    aspect (+milieu)Cyathea aethiopica

    206. (e-)tsEngEngE

    (e-)a tomba

    n 5/6 fougre du haut

    aspect (+milieu) (se dveloppe auniveau de la vote forestire)

    Drynaria laurentii

    207. (e-)tsEpu

    (e-)a nzaa

    n 5/6 menthe de la plaine (VerveinedAfrique)got (+milieu)

    Lippia adoensis

    (N2 = nominal se rfrant laspect chromatique)208. (e-)bende

    (e-)maidani

    n 5/6 e-bende (qui est) noiraspect (+couleur du bois ?)

    Croton tchibangensis (?)

    209. (e-)bende

    (e-)a vEpErE

    n 5/6 e-bende blanc {mtaphore}aspect (+couleur du bois)

    Croton wellensii

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    150

    210. (mw-)EngE

    (w-)a kira

    n 3/4 taro du chou carabe violet

    {mtaphore} aspect (+ couleur dutubercule)

    varit de taro

    211. (mw-)EngE

    (w-)a pwati

    n 3/4 taro du chou carabe (blanc)aspect (+couleur du tubercule)

    varit de taro blanc

    212. (o-)gamba

    (w-)a ngoea

    n 11/10a o-gamba du potamochre

    aspect (+couleur du bois et de lasve)

    Strombosiopsis tetrandra

    213. (o-)gamba

    (w-)a tsina

    n 11/10a o-gamba du sang

    aspect (+couleur du bois et de lasve) (mme espce que laprcdente)

    Strombosiopsis tetrandra

    214. (e-)gubu (e-

    )a nzEgO

    n 5/6 e-gubu de la panthre

    aspect (+couleur)Sanseviera thyrsiflora

    215. (e-)gweta

    (e-)a mogei

    n 5/6 patate de couleur jauneaspect (+couleur du tubercule)

    patate jaune

    216. (e-)gweta

    (e-)a ombulu

    n 5/6 patate de couleur violette

    (sombre)aspect (+couleur du tubercule)

    patate violette

    217. (e-)gweta

    (e-)a vEpErE

    n 5/6 patate de couleur blanche

    aspect (+couleur du tubercule)patate blanche

    218. (e-)gweta

    (e-)a yungi

    n 5/6 patate de couleur rouge

    aspect (+couleur du tubercule)patate rouge

    219. (o-)kOndO

    (w-)a tsende

    n 11/10a bananier de (= qui ressemble )l'cureuil quatre raies

    aspect (+couleurs)

    varit de bananier

    220. (e-)lEmbEtOgO

    (e-)a osongo

    n 5/6 e-lEmbEtOgO de

    l'Anthostema aubryanum

    utilisation (provoquer le pardon)(+couleur)

    Brillantaisia patula

    221. (-)nEmba

    (-)a gevila

    n 9/10 nEmba de l'bnier

    aspect (petit arbre) (+couleurnoire du bois)

    Diospyros mannii

    222. (-)nongo

    (-)a gebanga

    n 9/10 piment du bananier ge-banga

    aspect (+couleur)varit de gros piment

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    151

    223. (mo-)sugusugu

    (w-)a mbumba

    n 3/4 mo-sugusugu de larc-en-ciel

    (ou du ftiche de ce nom)aspect (+couleurs)

    Costus fimbriatus

    224. (mo-)sugusugu

    (w-)a yungi

    n 3/4 mo-sugusugu rouge

    aspect (+couleur)Costus spectabilis

    225. (e-)tOtO (e-

    )a yungi

    n 5/6 banane douce rouge

    aspect (+couleur)Musa sapientium

    226. ?(e-

    )tsEngEngE (e-)a

    gebanga

    n 5/6 fougre du bananier ge-

    banga ?

    aspect ? (+couleur)

    Dicranopteris linearis

    227. (mo-)tsongo

    (w-)a mOtO

    n 3/4 canne sucre du cendre

    aspect (+ couleur)varit de canne sucre

    cendre et velue

    228. (mo-)tsongo

    (w-)a tsende

    n 3/4 canne sucre de lcureuil royal

    aspect (+couleur)varit de canne sucre

    (N2 = nominal exprimant des saveurs)229. (e-)ale (e-)a

    kENgO

    n 5/6 citron de douceur

    aspect (+got)orange douce

    230. (e-)ale (e-)a

    ndoe

    n 5/6 citron d'amertume

    aspect (+got)orange amre

    (N2 = nominal exprimant une odeur)231. (mo-)kEmO

    (w-)a gebende

    n 3/4 mo-kEmO du cadavre

    aspect ? (+odeur)Cassia occidentalis

    (N2 = nominal se rfrant la taille)232. (ge-)bOta

    (s-)a kEkE

    n 7/8 petit ge-bOta

    aspect (+taille)Macrolobium

    macrophyllum

    233. (e-)EngE (e-)a

    kuve

    n 5/6 e-EngE court

    aspect (+taille)Cucurbita maxima

    234. (mw-)EngE

    (w-)a nzago

    n 3/4 taro de llphant

    {mtaphore} aspect (+taille)Amorphophallus

    maculatus

    235. (mo-)lOli

    (w-)a onzago

    n 3/4 amome des lphants

    aspect (+taille)Aframomum giganteum

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    152

    236. (-)nyOnda

    (-)a kEkE

    n 9/10 petit oignon

    aspect (+taille)chalotte

    237. (mo-)sugusugu

    (w-)a onzago

    n 3/4 mo-sugusugu des lphants

    aspect (+taille)varit de plante, amome

    cannele

    238. (e-)tsEpu

    (e-)a kEkE

    n 5/6 petite menthe

    aspect/got (+taille)Ocimum basilicum

    239. (e-)tsEpu

    (e-)a mbae

    n 5/6 grande menthe

    aspect/got (+taille)Lippia adoensis

    (N2 = nominal se rfrant la forme ou laspect (pines, ...))240. (-)nongo

    (-)a mbaa

    n 9/10 piment du gland (ou del'igname)aspect (+caractristique formelle)

    Zingiber officinale

    241. (mo-)nyaka

    (w-)a ngEkE

    n 3/4 aubergine (crotte) du (= quiressemble au) fruit (appel) -ngEkE

    aspect (+caractristique formelle)

    Solanum mammosum

    242. (mo-)nyaka

    (w-)a tudu

    n 3/4 aubergine (crotte) du gros fusilaspect (+caractristique formelle)

    Solanum aethiopicum

    243. (e-)ropo (e-

    )a tsEndE

    n 5/6 Amaranthe pines

    aspect (+caractristique formelle)Amaranthus spinosus

    244. (mo-)sEtE

    (w-)a tsEndE

    n 3/4 mo-sEtE pineux

    aspect (+caractristique formelle)Trachyphrinium

    245. (e-)tOtO (e-

    )a bugugu

    n 5/6 banane douce grosse et ronde

    aspect (+caractristique formelle)Musa sapientium

    246. (bo-)tsangi

    (bw-)a mariko

    n 14 bo-tsangi du haricot

    aspect (+caractristique formelle)Phaseolus vulgaris

    247. (e-)tsEngEngE

    (e-)a eto a nzago

    n 5/6 fougre doreille dlphant

    {mtaphore}aspect (+caractristique formelle)

    Platycerium stemaria

    248. (e-)tsEngEngE

    (e-)a mbua

    n 5/6 fougre du chien

    aspect (+caractristique formelle)(feuilles bidentes en scie)

    Nephrolepis biserrata

    249. ?(e-

    )tsEngEngE (e-)a

    okadi

    n 5/6 fougre du palmier huile

    aspect ?, milieu ?

    (+caractristique formelle)

    Polypodium vulgare

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    153

    250. (e-)tsEngEngE

    (e-)a wabi

    n 5/6 fougre de la feuille

    aspect (+caractristique formelle)(feuilles larges et sinues,sessiles)

    Drynaria laurentii

    251. (e-)tsEngEngE

    (e-)a wabi a

    mwEngE

    n 5/6 fougre de la feuille de taro

    aspect (+caractristique formelle)(feuilles rappellent celles du taro)

    Polypodium vulgare

    252. (e-)tsEpu

    (e-)a tsEndE

    n 5/6 menthe pines

    aspect/got (+caractristiqueformelle) (plante tronc pineux)

    Ocimum viride

    2. NOM DE VEGETAL + CONNECTIF + NOMINAL DENOTANT LUTILISATEUR, LE MODE

    DE CULTURE OU LA PROVENANCE

    253. (mw-)ale (w-)a

    motangani

    n 3/4 citronnier du Blanc

    aspect (+cultiv/import)Citrus sinensis

    254. (ge-)bEtE

    (s-)a migesi

    n 7/8 taro des gnies

    aspect (varit de plante aquatique rhizome tubreux)

    Nymphaea lotus

    255. (e-)EngE (e-

    )a motangani

    n 5/6 e-EngE du Blanc

    aspect (+cultiv/import)(potiron)

    Cucurbita pepo

    256. (mw-)EngE

    (w-)a migesi

    n 3/4 taro des gnies

    aspect (varit de plante aquatique rhizome tubreux)

    Cyrtosperma senegalense

    257. (o-)gamba

    (w-)a kOtE

    n 11/10a o-gamba de lcureuil pattes

    rouges

    aspect (fruits recherchs par lescureuils)

    Heisteria zimmereri

    258. (e-)gubu (e-

    )a motangani

    n 5/6 e-gubu du Blanc

    got du fruit (+import)Annona muricata

    259. (e-)gweta

    (e-)a motangani

    n 5/6 patate du Blanc

    aspect (+import)Solanum tuberosum

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    154

    260. (e-)gweta

    (e-)a ngOnzO

    n 5/6 patate de la socit secrte

    ngOnzO (?)aspect (+utilisateurs) (plante tubercule vnneux norme)

    Ipomoea paniculata

    261. (w-)iba (w-)a

    motangani

    n 11/10a manguier du Blanc

    aspect (+cultiv/import)Mangifera indica

    262. (o-)kadi (w-

    )a mitangani

    n 11/10a o-kadi des Blancs

    aspect (+cultiv/import)Cocos nucifera

    263. (bo-)kolo

    (bw-)a ngiya

    n 14 oseille de gorille

    got (aspect ?) (+utilisateur)(plante consomme par lesgorilles et chimpanzs)

    Begonia auriculata

    264. (bo-)kolo

    (bw-)a wabOngO

    n 14 oseille des Pygmes

    got ? (+provenance) (usagerituel - culte du Bouiti)

    Cissus producta

    265. (-)mOngu

    (-)a ngOnzO

    n 9/10 patate de la socit secrte

    ngOnzO aspect (+utilisateurs)(plante tubercule vneuxnorme)

    Ipomoea paniculata

    266. (-)nongo

    (-)a motangani

    n 9/10 piment du Blanc

    aspect (+cultiv/import)Piper nigrum

    267. (-)nongo

    (-)a nzabe

    n 9/10 piment des Bandjabiaspect (+provenance)

    Mareya brevipes

    268. (-)penda

    (-)a lagOsE

    n 9/10 arachide de Lagos

    aspect (+provenance)varit darachide

    importe du Nigria

    (Lagos)269. (-)penda

    (-)a wabOngO

    n 9/10 arachide des Pygmes

    aspect (+provenance)Desmodium salicifolium

    270. (o-)sagu (w-

    )a ngOndO

    n 11/10a Atangier des Calaos

    aspect (fruits ?) (+utilisateurs)Scytopetalum

    271. (e-)tOtO (e-

    )a poto

    n 5/6 banane douce des Portugais

    aspect (+provenance)Musa sapientium

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    155

    272. (bo-)tsangi

    (bw-)a migesi

    n 14 bo-tsangi des gnies (bo-tsangi = haricot commun)aspect (haricot sauvage)(+provenance) (cette plante tientle sol parfaitement propre en

    saison des pluies)

    varit de grand haricot

    sauvage

    273. (bo-)tsangi

    (bw-)a mote

    n 14 bo-tsangi de larbre

    aspect (+provenance)Cajanus cajan

    274. (mo-)tsongo

    (w-)a motangani

    n 3/4 canne sucre du Blanc

    aspect (+cultiv/import)sucre

    275. (mo-)tsongo

    (w-)a nzigo

    n 3/4 canne sucre du chimpanz

    aspect (+utilisateur) ((usagesftichistes)

    Pennisetum purpureum

    276. (o-)venda

    (w-)a motangani

    n 11/10a arachide du Blanc

    aspect (+cultiv/import)Pachyra aquatica.

    Terminalia catappa

    3. NOM DE VEGETAL + CONNECTIF + NOMINAL DENOTANT LUTILISATION

    277. (ge-)bOta

    (s-)a misOO

    n 7/8 ge-bOta des (= pour les) vers(= ce qui maltraite les vers ?)aspect (taille) (+utilisation)(corce vermifuge)

    varit darbre

    278. (ge-)gOngO

    (s-)a ndambo

    n 7/8 manioc caoutchouc

    aspect (+utilisation) (fournit lecaoutchouc de Cara)

    Manihot glaziovii

    279. (bo-)kolo

    (bw-)a maranda

    n 14 oseille de lenflure (?)aspect ? (+utilisation) (soins desfuroncles et abcs)

    Hibiscus surattensis

    280. (e-)komo

    ((e-)a mitungu)

    n 5/6 e-komo des (= pour (tuer) les)poissons mi-tungu

    utilisation (poison de pchecomme les fruits et feuilles de

    e-komo)

    Duvernoia dewevrei

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    156

    281. (e-)tsEngEngE

    (e-)a kanzo

    n 5/6 fougre du (= servant de) filtreaspect (+utilisation) (petitesfeuilles trs rapproches ->

    filtrage du vin de palme)

    Lycopodium cernuum

    Non classs

    282. (mw-)EngE

    (w-)a gekele

    n 3/4 taro du gros charanon de

    palmier (lien ?)varit de taro

    283. (e-)gOngO

    (e-)a eguba

    n 8 manioc de la forge

    (lien ?)remde soignant le pian et

    la plante du pied

    284. (o-)kOndO

    (w-)a ina

    n 11/10a bananier du nom

    (lien ?)varit de bananier

    285. (-)nongo

    (-)a miso

    n 9/10 piment des (?) yeux(lien ?)

    Aframomum melegueta

    286. (-)nongo

    (-)a modi

    n 9/10 piment de (?) cordeaspect (mode de croissance)

    Piper guineense

    287. (-)nongo

    (-)a motEtE

    n 9/10 piment de l'achat, de la dette ->

    piment de misre ?

    got (peu piquant)

    Piment d'Accra

    288. (-)nongo

    (-)a nyOni

    n 9/10 piment d'oiseau

    aspect ? (couleur ?)Poivre de colibri

    289. (-)nongo

    (-)a taba

    n 9/10 piment du cabri

    got fort ?

    Piment-bouc

    290. (e-)tOtO (e-

    )a mwibi

    n 5/6 banane douce du voleur

    (lien ?)varit de banane douce

    fruits courts

    291. (mo-)tsongo

    (w-)a gembimbi

    n 3/4 canne sucre de ge-mbimbi

    aspect (+couleur violette)varit de canne sucre

    292. (-)tsOdisOdi

    (-)a mobai

    n 9/10 -tsOdisOdi du sarcleur ?

    (varit de fourmi noire)aspect ? (sarcleur = celui que lonjette ?)

    varit de champignon

    non comestible

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    157

    4. NOM DENOTANT LA PARENTE (PAR ALLIANCE) + CONNECTIF + NOMINALDENOTANT UN VEGETAL

    293. (o-)gOi (w-)a

    mogosa

    n 11/10a parent de Manniophyton

    fulvumaspect (varits de lianes qui seressemblent)

    Dioscoreophyllum

    cumminsii var. Lobatum

    294. (o-)gOi (w-)a

    lyamba

    n 11/10a parent du Chanvre indien

    aspect

    Scoparia dulcis

    295. (o-)gOi (w-)a

    nyEngEngE

    n 11/10a parent de Dinophora

    spenneroides

    aspect

    Dissotis rotundifloraTrianaforma buettneriana

    296. (o-)gOi (w-)a

    penda

    n 11/10a parent de l'arachide

    aspect (feuillage assez similaire)Desmodium salicifolium

    297. (o-)gOi (w-)a

    talako

    n 11/10a parent du tabac

    utilisation (feuilles utilises enguise de tabac)

    Laggera alata

    298. (o-)gOi (w-)a

    tErE

    n 11/10a parent de la courgette cultive

    aspect (similitude au niveau desfruits)

    Cucumeropsis sp.

    Luffa cylindrica

    5. NOM DENOTANT UNE PARTIE DE VEGETAL + CONNECTIF + NOMINAL DENOTANT

    UNE PROPRIETE (TAILLE, COULEUR, ...)

    299. (w-)abi (w-)a

    mbae

    n 11/10a feuille de grandeur -> grande

    feuille {synecdoque} aspect(liane grandes feuilles)

    Cissampelos owariensis

    300. (w-)abi (w-)a

    tsina

    n 11/10a feuille de sang {synecdoque}aspect (feuillage en forme deflches et graines rouges)

    Culcasia sp.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    158

    6. NOM DENOTANT UNE PARTIE DE VEGETAL + CONNECTIF + NOMINAL DENOTANT

    UN VEGETAL

    301. (w-)abi (w-)a

    ponga

    n 11/10a feuille de Urena lobata

    {mtaphore} arbre ayant desfeuilles qui ressemblent celles

    de Urena lobata)

    varit darbre

    7. SYNTAGMES COMPLETIFS CONSTRUITS A PARTIR DE NOMINAUX NE DENOTANT

    AUCUN VEGETAL

    (N2 = nom danimal)302. (m-)amu (m-)a

    nzwEngE

    n 6 vin du/des Colibri(s){mtaphore}{synecdoque} renvoieau liquide qui sjourne dans lecalice des fleurs et que les

    colibris sucent

    Leonotis africana

    303. (e-)badi (e-)a

    nyOgO

    n 5/6 combat des serpents

    {mtaphore}{synecdoque} formeglobale (les tiges de cette plantesenroulent)

    Milletia gagnepaineana

    304. (o-)banza

    (w-)a nzago

    n 11/10a cte d'lphant

    aspect arbre avec dassez forts

    accotements la base et corce

    gris-cendr)

    Homalium le testui

    305. (mo-)bOlO

    (w-)a tsoso

    n 3/4 fiente de poule

    odeur dsagrable (rpandue par lafleur de cet arbuste)

    Canthium foeditum

    306. (e-)bumba

    (e-)a pele

    n 5/6 foie de vipre

    aspect

    Milletia gagnepainiana

    307. (ma-)dungu

    (m-)a kema

    n 6 testicules de singe {mtaphore}fruit (petite baie contenue dansun petit filet)

    Passiflora foetida

    308. (o-)leme (w-

    )a koso

    n 11/10a langue de perroquet

    {mtaphore}aspect

    Emilia sagittata

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    159

    309. (mo-)nyaka

    (w-)a nyOni

    n 3/4 crotte doiseau {mtaphore}aspect (fruit)

    Solanum

    angustispinosum

    310. (-)nzEdu

    (-)a taba

    n 9/10 barbe de cabri {mtaphore}aspect (?)

    Lipocarpha senegalensis

    311. (-)nzobo

    (-)a nOngO

    n 9/10 maison du mille-pattes

    {mtaphore} (demeure des mille-pattes : les dentelles ressemblent

    un filet)

    varit de champignon

    non comestible

    312. (-)nzonge

    (-)a nzEgO

    n 9/10 fiel/vsicule de panthre

    {mtaphore}aspect (arbuste tortueux)

    Gardenia ternifolia var.Jovis-tonantis

    313. (ge-)pa (s-)a

    nzEgO

    n 7/8 os de panthre {mtaphore}aspect (petit arbre flexible etrsistant corce rouge)

    Ouratea calophylla

    314. (mo-)savi

    (w-)a kema

    n 3/4 doigt de singe {mtaphore}aspect (arbre tronc tordu)

    Carapa klaineana

    315. (ge-)sombe

    (s-)a nzigo

    n 7/8 fesses de chimpanz

    {mtaphore} aspect (lactairevnneux, rouge vif)

    varit de champignon

    chapeau en entonnoir

    316. (mo-)tema

    (w-)a ts(y)Esi

    n 3/4 cur de lantilope-souris

    (cphalophe bleu){mtaphore} aspect (petite herbe rosette de feuilles vertes)

    Chlorophytum laxum

    (N2 = autre (milieu vgtal, couleur, ...))317. (-)ngwEndE

    (-)a pindi

    n 9/10 chaude-pisse de la fort

    {mtaphore} aspect (racinesrouges)

    Cissampelos owariensis

    318. (mo-)nyaka

    (w-)a mbumba

    n 3/4 aubergine (crotte) de larc-en-ciel(multicolore)aspect (fruits de couleur violette)

    Heliotropium indicum

    319. (ge-)nyaka

    (s-)a mbumba

    n 7/8 crotteur de larc-en-ciel

    (multicolore)aspect (fruits de couleur violette)

    Solanum torvum

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    160

    320. (mo-)nyEmbE-

    nyEmbE (w-)a

    modyO

    n 3/4 bandoulire du poil

    aspect

    Cissampelos owariensis

    321. (-)poko (-

    )a eto

    n 9/10 orifice de loreille {mtaphore}aspect

    Bryophyllum pinnatum

    Kalanchoe crenata

    322. (e-)sOtsu

    ((e-)a motangani)

    n 5/6 dfenseur (?) du Blancutilisation (loigne lesmoustiques)

    Hyparrhenia diplandra

    323. (o-)veke (w-

    )a nyambe

    n 11/10a tourteau de Dieu

    aspect (+taille)varit de champignon

    trs grand

    324. (ge-)vEnda

    (s-)a ebumu

    n 7/8 ce qui lche le ventre

    {mtonymie de leffet pour lacause}

    varit de champignon

    AUTRES TYPES DE LEXEMES COMPOSES

    VERBE + COMPLEMENT

    325. (ge-)banga-

    mbale

    326. (-)mbanga-

    mbala

    n 7/8 ce qui tue ligname ?

    {mtonymie de leffet pour lacause} ?

    Acanthus montanus

    327. (mo-)boatsova n 3/4 ce qui casse les calebasses

    {mtonymie de leffet pour lacause}

    Cleistopholis patens var.

    Klaineana

    328. (ge-)dimba-

    nedyatsonge

    n 7/8 ce qui fait disparatre la lune

    {mtonymie de leffet} herbe baonnette, dont on se sert pour

    couvrir les toitures des cases

    Imperata cylindrica

    329. (ge-

    )manamamba

    n 7/8 ce qui arrte leau

    {mtonymie de leffet pour lacause}

    Garcinia ngounyensis

    330. (-

    )simbangudu

    n 9/10 ce qui rsiste la force

    {mtonymie de leffet pour lacause} varit dasperge sauvage

    Asparagus africanus

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    161

    FORMES VERBALES CONJUGUEES (AVEC OU SANS COMPLEMENT)

    331. (-)nomabanga n 9/10 vous avez tu {mtonymie deleffet ?} mdicament pour enfant

    Garcinia ngounyensis

    332. (-)tsaba-

    nakOkO

    n 9/10 je nai pas de parents{mtaphore} herbe annuelle

    Ethulia conyzoides

    ANCIENS SYNTAGMES COMPLETIFS (PERTE DU CONNECTIF)

    333. (mw-)EngE

    evanza

    n 3/4 taro-avoir la diarrhe

    {mtaphore+mtonymie de leffetpour la cause}

    Ricinus communis

    334. (-)kombe-

    ningo

    n 9/10 violence des crues ?

    {mtaphore} (nom daigle)Sarcocephalus pobeguini

    CLASSEMENT DES REFERENCES EXPLICITES ET IMPLICITES

    La liste qui prcde fait apparatre que les lexmes nominaux dnotant des espces etvarits vgtales font rfrence des entits qui relvent de diffrents domainesdexprience. Ceux-ci seront prsents ci-aprs. La rfrence se fait soit de maniredirecte (explicite) soit de manire indirecte (implicite). Pour chaque domaine serontindiqus les numros des lexies concernes. Le chiffre en gras plac la fin de chaqueliste fournit le total des rfrences pour un domaine donn. Ltude de ces rfrences meten vidence les principes qui sous-tendent la dnomination et formation du lexique de laflore.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    162

    Rfrence directe (niveau dnotatif))

    A. Le monde animalanimaux (ou partiesdanimaux : organes, etc.) 60-80, 162-170, 247, 248, 257, 263, 270, 275, 278, 280,

    282, 288, 289, 302, 303, 304 (cte dlphant), 306 (foiede vipre), 307 (testicules de singe), 308 (langue deperroquet), 309 (fiente doiseau), 310 (barbe de cabri),311 (demeure des mille-pattes), 312 (vsicule depanthre), 313 (os de panthre), 314 (doigt de singe), 315(fesses de chimpanz), 316 (cur du cphalophe bleu)(55)

    produits dorigine animale 81-84, 305 (5)

    B. Le monde vgtalvgtaux 117, 118, 171-173, 193-281, 246 (N2), 249 (N2), 273

    (N2), 282-292, 291 (N2), 293 (N2), 294 (N2), 295 (N2),296 (N2), 297 (N2), 298 (N2), 301 (N2), 318, 325, 326,327, 333 (121)

    parties de vgtaux (fruits,pines, feuilles, ...) 241, 243, 244, 250, 251, 252, 278 (rsine), 299, 300, 301,

    323 (11)taille des vgtaux 177, 178 (milieu ?), 232, 233, 236, 238, 239 (volume),

    299 (8 dont 1 incertaine)morphologie (des plantes) 245 (1)milieu vgtal/cosystme 178?, 187-189, 193-207 (19 dont 1 incertaine)

    C. Lunivers des hommeshumains, groupes dhumainset proprits physiquesde lhomme 119-123, 135, 253, 255, 258, 259, 260 (socit secrte),

    261, 262, 264 (Pygmes), 265 (socit secrte), 266, 267,269 (Pygmes), 271, 274, 276, 292 (sarcleur), 322 (23)

    parties du corps 104-109, 179-181, 240, 285, 299 (sang), 320, 321, 324(15)

    port des cheveux 115, 116 (2)comportements humains 182-184 (3)

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    163

    motions 102, 103 (2)saveurs/gots 9, 113, 174, 176, 229, 230 (6)odeurs 114, 175 (2)couleurs 208, 209, 213, 215, 216, 217, 218, 224, 225 (9)lien de parent (= ressem-blance) 293-298, 332 (origine/source) (7)actes rituels 110-112 (3)objets utilitaires 85-98, 185, 186, 242, 281, 286, 320 (20)maladies / symptmes 99-101, 278 (vers), 279 (enflure), 317, 333 (diarrhe) (7)soins 16, 31, 34, 45 (4)

    D. Lentourage, la nature et le monde des nergieslieux gographiques 130 (pays), 132 (ville), 138 (pays), 268 (ville), 317 (fort)

    (5)phnomnes mtorologiqueset astres 318, 319, 328 (lune) (3)tres surnaturels 254 (gnies), 256 (gnies), 272 (gnies), 323 (ltre

    suprme) (4)

    Rfrence indirecte (niveau connotatif)

    A. Proprits des vgtauxaspect/morphologie (contours) 2, 3, 4, 5, 6, 8, 10, 14, 64, 66, 67, 71, 72?, 76, 81, 87, 90,

    91?, 92, 93, 95, 97?, 98, 104, 105, 106?, 107, 108, 109,112, 115, 116, 117, 120, 121?, 122, 125?, 146, 149?, 156,162, 167, 169, 171, 173, 179, 180?, 181, 182?, 183, 192,193, 194, 195, 197, 198, 201, 202, 203, 204, 205, 206,208, 209, 210, 211, 212, 213, 214, 215, 216, 217, 218,219, 221, 222, 223, 224, 225, 226?, 227, 228, 229, 230?,231, 232, 233, 234, 235, 236, 237, 238?, 239?, 240 (N1 etN2), 241 (N1 et N2), 242 (N1 et N2), 243 (N1 et N2), 244(N1 et N2), 245, 246, 247 (N1 et N2), 248 (N1 et N2),249?, 250 (N1 et N2), 251 (N1 et N2), 252 (N1 et N2),253, 254, 255, 256, 257, 259, 260, 261, 262, 263?, 265,266, 267, 268, 269, 270, 271, 272, 273, 274, 275, 276,278, 279?, 281, 286, 288?, 291, 292?, 293, 294, 295, 296,

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    164

    298 (fruits), 299, 300, 301 (feuilles), 302, 303, 304, 306,307, 308, 309 (fruits), 310?, 311, 312, 313, 314, 316, 317,320, 321, 323, 333, 334 (172 dont 19 incertaines)

    couleur et/ou surface interne 60, 61, 62, 63, 65?, 68, 69, 70, 73, 74, 75?, 77, 78, 86, 96,145, 163?, 165, 168?, 170, 172, 210, 211, 212, 214, 219,220, 221, 222, 223, 226, 227, 228, 288?, 291, 300, 315,318 (38 dont 5 incertaines)

    taille 234, 235, 237, 239, 277, 323 (6)got (= effet ?) 80, 196, 199?, 200, 207, 238, 252, 258, 263, 264?, 287,

    289? (12 dont 3 incertaines)odeur 82, 83, 84, 231, 305 (5)mode de croissance 1, 7, 11, 103 (mouvement), 123, 144?, 154, 155, 161, 184

    (mouvement), 286, 332 (12 dont 1 incertaine)milieu 249? (1 incertaine)

    effet (rel ou prsume)et/ou utilisation 12?1 (purification du corps?), 13 (riche en eau), 15

    (diminue faim et fatigue), 16 (soigne), 17 (vermifuge), 18(brlant), 19 (action protectrice), 20 (lessive), 21 (actionprotectrice), 22 (action calmante), 23 (filtrage du vin), 24(action protectrice), 25 (attirance, sduction), 26 (attirance,sduction), 27 (donne poudre de Padouk), 28 (pique), 29(pacificateur), 30 (fabrication dobjets utilitaires), 31(vbrifuge, vomitif), 32 (fabrication des chevrons decase), 33 (sduction), 34 (vomitif, contre-poison), 35(fabrication de cerceaux), 36 (feuilles duveteuses fontpeur), 37 (pique), 38 (augmente facilits oratoires), 39(rend vin cors), 40 (poison pour la pche), 41 (ftichepermettant dobtenir des faveurs), 42 (sel), 43 (excitant),44 (papier de verre), 45 (contre-poison), 79 (poilspiquants), 85 (fabrication dobjets tresss), 88 (toitures),89 (corde), 94 (pagne), (99 : soins des yeux), (100 : soinsde lanmie), (101 : traitement dune maladie denfant),102 (peu estim), 110 (poison dpreuve), 111 (usage

    1. Les numros souligns de cette liste correspondent des rfrences incontestables la maladie et auxsoins. Le caractre dtaill de cette liste sexplique par le fait que nous avons voulu mesurer limpact de lamaladie et des soins sur la dnomination des plantes.

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    165

    rituel), 118 (prparation dune pommade cicatrisante),142 (sme la discorde), (164 : fait fuire les cancrelats),176? (traitement des cicatrices ornementales), 182 (smela discorde ?), 185 (tige utilis triture), 186 (corde), 196(succdan de loseille), 220 (pacificateur), 278 (fournitun caoutchouc), 279 (soins des furoncles et abcs), 280(N1 et N2) (poison de pche), 281 (filtrage du vin), 297(succdan du tabac), 322 (anti-moustique), 324 (touchele ventre), 325? (tue ligname ?), 326? (idem), 327 (fendles calebasses), 328 (fait disparatre la lune / constructiondes toitures), 329 (arrte leau1), 330 (rsiste la force(du sol)), 331? (mdicament), 333 (traitement de laconstipation) (69 dont 5 incertaines)

    B. Autresutilisateur / consommateurpotentiels 254, 256, 257, 260, 263, 265, 270, 272, 275 (9)provenance (importation, etc.) 119?, 130, 132, 135, 138, 253, 255, 258, 259, 261, 262,

    264, 266, 267, 268, 269, 271, 273 (origine/ source), 274,276 (20 dont 1 incertaine)

    1. Il nest pas clair de quelle eau il sagit.

  • TABLE DES MATIERES

  • Une socit traditionnelle noire africaine et ses plantes utiles : les Eviya du Gabon

    167

    Table de matires

    Introduction ............................................................................................................... 2

    Lexique geviya-franais de la flore ....................................................................... 24

    Annexes .................................................................................................................... 98

    Annexe 1 Liste franais-geviya des vgtaux identifis ........................... 99

    Annexe 2 Corpus de ltude des procds de constructionet des principes de dnomination ............................................. 131

    Table des matires ................................................................................................. 166