Fiche critique films b1 eoi la carolina fle

  • Published on
    20-May-2015

  • View
    2.610

  • Download
    3

DESCRIPTION

Fiche didactique pour pratique le lexique du cinma et les expressions pour commenter un film.

Transcript

  • 1. PARIS JE TAIME 1Tlrama, Samedi 25 aot 2007 Film sketches d'Olivier Assayas, Frdric Auburtin et Grard Depardieu, Gurinder Chadha, Sylvain Chomet, Joel et Ethan Coen, Isabel Coixet, Wes Craven, Bruno Podalyds, Walter Salles et Daniela Thomas, Gus Van Sant.(France, 2006). 115 mn. Avec Fanny Ardant, Sergio Castellitto, Ben Gazzara, Maggie Gyllenhaal, Bob Hoskins, Yolande Moreau, Natalie Portman.Comme son titre ne l'indique pas, Paris je t'aime est d'abord une dclaration d'amour au cinma. Une fte laquelle sont convis cinastes et acteurs de tous horizons, et dont la capitale franaise n'est que la toile de fond. En cinq minutes, il s'agit pour chaque ralisateur de russir un petit tour de magie : faire en sorte que le temps s'arrte, qu'il ne soit plus ni court ni long, mais plein de tout ce que le cinma peut offrir. Des histoires, des personnages, des motions, de la libert, de l'lan, du rire, des effets spciaux pourquoi pas... En somme, il s'agit d'avoir du style, mais avec lgret, sans se sentir contraint de livrer un chef-duvre.Le pari est tenu, car le plaisir en est le matre mot. Les frres Coen l'ont bien compris, qui signent un petit bijou sur le quai du mtro Tuileries, o un Amricain se fait casser la gueule sous le regard indchiffrable de La Joconde, dont il trimbalait dans son sac une collection de cartes postales. Olivier Assayas donne, lui aussi, un clat du meilleur de son cinma. Il raconte de manire trs enleve un moment d'une nuit parisienne o tout semble pouvoir arriver entre une actrice amricaine et son dealer.Voir ces cinastes l'uvre en un temps clair, c'est presque les redcouvrir. Paris je t'aime est aussi un festival de Cannes en miniature, dont chaque spectateur se retrouve prsident du jury, faisant le tri dans une comptition de dix-huit petits films : prix d'interprtation Gena Rowlands ou Juliette Binoche ? Palme d'or, en tout cas, au 14e Arrondissement d'Alexander Payne. L'histoire d'une pitonne qui la providence offre un moment de grce. A l'image de tout ce film, qui nous prodigue du bonheur comme en passant. Departamento de Francs Escuela Oficial de Idiomas de La Carolina, Jan www.eoilacarolina.org

2. 2 Departamento de Francs Escuela Oficial de Idiomas de La Carolina, Jan www.eoilacarolina.org 3. Cinema.ch3 Critique par Nicolas Monnier Ralis par Joel Coen, Ethan Coen, Gus Van Sant, Tom Tykwer, Gurinder Chadha, Richard LaGravenese, Olivier Assayas, Walter Salles, Alfonso Cuarn et Isabel CoixetUne vingtaine de ralisateurs, une ville: Paris, un thme: l'amour. Ces trois ingrdients mis ensemble et nous dcouvrons Paris sous vingt perspectives diffrentes avec pour chaque petit film un quartier de la ville mis en valeur. L'amour sous toutes ses formes dans la ville de l'Amour par excellence, Paris. Faire de vingt courts-mtrages un seul film relve de la folie. Faire un film avec vingt ralisateurs aussi renomms que ceux qui apparaissent l'cran relve de la dmence profonde. Et pourtant c'est cela que nous assistons dans ce creuset exprimental qu'est Paris, je t'aime.Une vingtaine d'histoires d'amour s'entremlent au fil des envies des diffrents ralisateurs qui apportent chacun des dsirs, un talent certain, mais surtout une certaine originalit. Car c'est l peut-tre le principal atout de ce film, son originalit. Aucun des courts-mtrages ne ressemble un autre, et il est d'autant plus difficile de se frayer un chemin pour comprendre l'ensemble du film. Peut-tre simplement parce qu'il n'a pas besoin d'tre compris. Car il s'agit l de plus qu'un film, il s'agit d'une ode l'amour dans son tat le plus brut. L'amour est ce qu'on veut qu'il soit, tout comme chacun des films est tel que son ralisateur l'a voulu sans se soucier de ce que seraient les autres. Paris, je t'aime est la mesure de son thme, aussi beau, complexe, subtil, heureux et malheureux, tragique et pathtique, drle et triste que l'Amour. Departamento de Francs Escuela Oficial de Idiomas de La Carolina, Jan www.eoilacarolina.org 4. A. Lisez les deux critiques prcdentes.4 1. Que savez-vous sur le film (aspects techniques, objectifs) aprs avoir lu les deux critiques ?a. Nationalitb. Lieu de tournagec. Argumentd. Acteurse. Ralisateurf. Argument(s)g. Genre(s) 2. En gnral, trouvez-vous que les critiques sont concidentes ou divergentes ? Laquelle des deux critiques vous semble tre plus positive ? Pourquoi ? 3. Dans la critique de Tlrama : Distinguez-vous entre les ralisateurs et les acteurs ? Lesquels connaissez-vous ? Quels sont les films prfrs du critique ? Pour quelles raisons ? Pour la qualit ou loriginalit du scnario (lhistoire) : Par le jeu des acteurs ? Lesquels ?Quel est son film prfr ? Quelle expression utilise-t-il pour manifester cette prfrence ?Departamento de Francs Escuela Oficial de Idiomas de La Carolina, Jan www.eoilacarolina.org 5. Quel est le meilleur directeur daprs lui ?5 Quel est ou quels sont ses acteurs (ou ses actrices) prfrs ? Departamento de Francs Escuela Oficial de Idiomas de La Carolina, Jan www.eoilacarolina.org 6. 4. Compltez le tableau suivant avec des adjectifs employs par les critiques :6 TELERAMACINEMA.CHJeu desImpression Jeu desImpressionRalisation Ralisationacteurs gnraleacteurs gnrale+ - Dans les deux critiques, retrouvez les adjectifs et les expressions qui font rfrence loriginalit du film. Departamento de Francs Escuela Oficial de Idiomas de La Carolina, Jan www.eoilacarolina.org 7. B. Entrevue avec une ralisateur7 Entrevue modle Une femme sous influenceINTERVIEW D'ISABEL COIXET La ralisatrice du rcent 'The Secret Life of Words' signe l'un des dix-huit sketches du film collectif 'Paris je t'aime'. Vritable connaisseuse de la ville lumire, elle dit mme adorer les acteurs franais. A bon entendeur... Vous tes espagnole, ne Barcelone, comment tes-vous arrive sur le projet de 'Paris je t'aime' qui runit des ralisateurs du monde entier ?Les producteurs m'appellent comme ils le font pour les autres ralisateurs je suppose. C'est vrai, je suis ne Barcelone, mais parmi les cinq longs mtrages que j'ai ralis, seul le premier a t tourn l-bas. Je me sens plus libre dans ma tte en dehors de la ralit ordinaire.Vous signez le segment 'Bastille'. Aviez-vous choisi de tourner dans cet arrondissement ? Le connaissiez-vous auparavant ?Bastille est l'un de mes quartiers prfrs dans Paris et je suis une habitue du restaurant Le Square Trousseau (12e arrondissement). J'adore galement faire mon shopping au march d'Aligre. Un jour j'ai donc commenc imaginer des histoires autour des clients, le genre de vie qu'ils menaient, leurs histoires d'amour, leurs secrets...A part le 12e, quel autre arrondissement auriez-vous souhait filmer et pourquoi ?J'aurais aim tourner quelque chose dans le quartier de Saint-Germain et notamment sur la place de Frstenberg parce qu'un jour j'y ai rencontr quelqu'un de trs trange. J'ai galement crit une histoire sur le cinma La Pagode (qui se trouve dans le 7e arrondissement).Parlez-nous des acteurs de 'Bastille', Sergio Castellito et Miranda Richardson, qui forment un couple indit sur grand cran. La production vous a-t-elle laiss une totale libert dans le choix des comdiens ?Je les admire tous les deux. Ce sont des acteurs extraordinaires et quand on les regarde, on sent en eux un fort pass. C'est effectivement un couple indit mais tous les couples de 'Paris je t'aime' sont mon sens uniques. Quant aux producteurs, ils ont laiss une libert totale tous les ralisateurs impliqus dans le projet. Departamento de Francs Escuela Oficial de Idiomas de La Carolina, Jan www.eoilacarolina.org 8. Vous parlez bien le franais. Seriez-vous tente de renouveler l'exprience pour un 8 film entirement tourn en France avec des acteurs franais ? J 'adorerais ! On m'a propos de nombreuseschoses qui mon got n'taient pas trsintressantes, mais si je trouve la bonne histoirevous risquez de me voir en France dans peu detemps, ou bien Tokyo ou Beyrouth, on nesait jamais... J'aime beaucoup les acteursfranais tels que Daniel Auteuil, Jean-PierreBacri, Andr Dussollier, Agns Jaoui, JeanneBalibar, Emmanuelle Devos, Mathieu Amalric...Les acteurs espagnols Leonor Watling et Javier Camara, qu'on a pu voir dans vos prcdents films 'Ma vie sans moi' et le rcent 'The Secret life of words', font une courte apparition dans votre film. Considrez-vous qu'ils font partie, en quelque sorte, de votre "famille" de cinma ?Oui, Leonor et Javier sont deux de mes amis les plus proches. C'est un plaisir total de travailler avec eux, et je dirais mme que ce n'est pas du travail mais plutt un rve que nous partageons ensemble. Cela rend les choses bien plus simples.'Ma vie sans moi' marque votre premire collaboration avec Pedro Almodovar via sa socit de production El Deseo qu'il a fond avec son frre Agustin. Quel genre de producteur est-il ?Eh bien, c'est la fois un rve et un cauchemar, tout cela mlang !Nous avons voqu auparavant le film 'The Secret life of words' qui a reu de nombreuses rcompenses et notamment quatre Goyas (les Csars espagnols) en Espagne. J'aimerais revenir sur la scne clef du film o l'on sent l'actrice Sarah Polley trs investie dans son personnage. Pour beaucoup, cette scne s'inscrit dj parmi les meilleures performances de l'anne. Comment l'actrice s'est-elle prpare ?Je pense que ce qu'effectue Sarah dans cette scne est si brut, authentique, vrai, et pur... C'est difficile de trouver les mots... Je n'ai jamais vu quelque chose de ce type dans l'objectif de ma camra. Je me souviens avoir trembl ds la premire parole, non pas pour ses mots mais parce qu'elle a disparu compltement de la pice et qu'elle s'est littralement transforme en toutes ces femmes que j'avais rencontres Sarajevo.On pense beaucoup 'Persona' d'Ingmar Bergman en voyant le film. Fait-il partie de vos influences majeures ? Quels sont les autres ralisateurs dont vous admirez le travail ?Departamento de Francs Escuela Oficial de Idiomas de La Carolina, Jan www.eoilacarolina.org 9. J'tais adolescente lorsque j'ai dcouvert dans la mme journe9'Persona' et 'Le Septime Sceau' la cinmathque deBarcelone. Alors, oui probablement que Bergman est unede mes principales influences. J'admire galement YasujiroOzu. Mais il y a aussi Billy Wilder, Rossellini, Truffaut, WongKar-Wai , Jim Jarmusch, et normment d'autres ralisateurs. Pour finir, quels sont vos prochains projets ? Peut-onesprer un film avec Leonor Watling au premier plan ? Je ne sais pas si elle sera au premier ou au second plan maiselle y sera pour sr ! Propos recueillis par Sabrina Piazzi pour Evene.fr - Juin 2006 Departamento de Francs Escuela Oficial de Idiomas de La Carolina, Jan www.eoilacarolina.org

Recommended

View more >