Imam hussain ki karamat.french

  • Published on
    13-Apr-2017

  • View
    365

  • Download
    0

Transcript

  • Imam Hussayn ki karamat

    Les Prodiges de Sayyidoun

    IMM HOUSAYN Shaykh-e-Tarqat Amr-e-Ahl-e-Sounnat, le fondateur de Dawat-e-Islami `Allmah Mawln Abou Bill Mouhammad Ilys Attr Qdir Razav est lauteur de ce livret en ourdou dans sa version originale. Le Majlis-e-Tarjim1 a le plaisir de vous le prsenter en franais. Si vous y trouvez une quelconque erreur de traduction oude composition, nous vous prions den informer le Majlis-e-Tarjim ladresse mail ou postale suivante et den rcolter la rcompense [Thawb].

    Majlis-e-Tarjim (Dawat-e-Islami)

    Aalami Madani Markaz, Faizan-e-Madinah, Mahallah Saudagran,

    Purani Sabzi Mandi, Bab-ul-Madinah, Karachi, Pakistan

    UAN: +92-21-111-25-26-92 Ext. 1262

    Email: translation@dawateislami.net

    1 Dpartement de Traduction

  • ii

    ,+

    /. . ,+

    Dou` pour lire un livre islamique

    Lisez la Dou`1suivante avant de lire un livre islamique ou

    de rviser un cours islamique, vous retiendrez tout ce que vous avez lu:

    !

    #

    $

    &

    ('

    Traduction

    Allh Ouvre-nous les portes de la science et de la !

    sagesse, et sois misricordieux envers nous! Toi lHonorable,

    le Magnifique !

    [Al-Moustaraf, vol. 1, p. 40]

    Note: Rcitez le Dourod Sharf 2 une fois avant et aprs cette Dou`.

    1 Invocation 2 linvocation sur le Prophet

  • iii

    Table des matires

    Dou` pour lire un livre islamique ................................................ ii

    Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn ....... 1

    La grande valeur de la salt al n-Nab ................................. 1 Sa naissance extraordinaire ............................................................ 2

    Son visage resplendissant ............................................................... 3

    De l'eau jaillit .................................................................................... 3

    Le cheval trana le blasphmateur dans le feu ............................. 4

    Piqu par un scorpion noir ............................................................ 5

    Un blasphmateur mort de soif ..................................................... 6

    Ces prodiges ne laissent place aucune excuse ........................... 7

    Un pilier de lumire et des oiseaux blancs ................................... 8

    L'horrible fin de Khol bin Yazd ................................................ 9

    Sa tte bnie au bout d'une lance rcitait le Noble Qour'n .... 10

    Des vers de sang ............................................................................. 13

    Un moine embrassa l'Islm par la cause de la tte bnie.......... 14

    Des pices de monnaie transformes en pierres ....................... 15

    O la tte bnie fut-elle enterre ? ............................................... 17

    Visiter le mausole de la tte bnie ............................................. 18

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    iv

    La tte bnie rpond au Salm ..................................................... 19

    Un prodige trange de la tte resplendissante ........................... 20

    Quelques prcisions au sujet de ces insectes .............................. 21

    Le rayonnement de la tte bnie .................................................. 23

    Une cause de satisfaction de Moustaf ................................ 23 Explications sur les diffrents mashhad ................................... 24

    Un rcit terrifiant sur le dsespoir d'tre pardonn .................. 24

    Dsirer la richesse et les honneurs .............................................. 29

    La mort affreuse de Yazd ............................................................. 30

    L'horrible fin d'Ibn Ziyd ............................................................. 31

    Un serpent dans le nez d'Ibn Ziyd ............................................. 32

    Leurs mfaits les amenrent une mauvaise fin ....................... 33

    Moukhtr, le faux prophte ......................................................... 34

    Craindre la volont cache d'Allh 36 ..................................

    LA GRANDE VALEUR DE `SHOR ............................ 38

    25 vnements se droulrent le jour de `shor ................... 38

    5 bienfaits du jene de mouharram et de `shor ................. 40

    Le jene de shor ..................................................................... 41

    Se diffrencier des juifs ................................................................. 41

    Les yeux prservs des maladies pendant l'anne ..................... 42

    Pour scuriser la maison............................................................... 43

  • 1

    +,

    /. . ,+

    Les Prodiges de Sayyidoun

    IMM HOUSAYN Peu importe les efforts que Satan mettra en uvre, lisez ce

    livret du dbut la fin afin den tirer bnfice dans l'Au-del.

    La grande valeur de la salt al n-Nab Le Prophte de l'humanit, la paix de notre cur et de notre esprit, le plus gnreux et le plus gentil ) :a dit +Lorsque le jour du jeudi arrive, Allh envoie ses anges portant avec eux du papier d'argent et des crayons en or. Ces derniers inscrivent le nom de ceux qui rcitent la salt aln-Nab en abondance le jeudi et la nuit du jeudi au vendredi.

    (Kanzoul-Oumml, vol. 1, p. 250, hadth 2174)

    *+

    -

    ./0 34 12 5

    6 -

    72

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    2

    Sa naissance extraordinaire

    Le petit-fils de Moustaf ) le fils majestueux de ,+Sayyidoun Al et Sayyidatoun Ftimah, son Altesse Sayyidoun Imm Housayn tait prodigieux. Mme sa 1naissance bnie fut de l'ordre du merveilleux.

    Sayyid rif bi-Llh, Noroud-Dn Abdour-Rahmn Jm 5 7 crit dans Shawhidou n-Noubowwah: Sayyidoun

    Imm Housayn naquit un mardi 4 sha`bn de l'an 4 1A.H. Madnatou l-Mounawwarah Il est rapport .que Sayyidoun Imm Housayn vint au monde aprs 1une grossesse de seulement six mois. En dehors de Sayyidoun Yahy et de l'Imm Housayn aucun bb ,1prmatur de 6 mois ne survcu.

    (Shawhidou n-Noubowwah, p. 228)

    Marhab Sarwar-e-`lam kay pisar ye hayn

    Sayyidah Ftimah kay lakht-e-jigar ye hayn

    W qismat kay chargh-e-Haramayn ye hayn

    Ay Musalmno ! Mubrak kay Housayn ye hayn

    /0 34 12 5

    6 -

    72* +

    -

    .

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    3

    Son visage resplendissant

    Allmah Jm 5 7 a dit: Lorsque l'Imm Housayn se tenait dans l'obscurit, il illuminait l'endroit; son 1front et ses joues bnis dgageaient une lumire resplendissante.

    (Shawhidou n-Noubowwah, p. 228)

    Tayr nasal-e-pk mayn hay bachchah bachchah Nor k

    To hay `ayn-e-Nor tayr sab gharnh Nor k

    *+

    -

    ./0 34 12 5

    6 -

    72

    De l'eau jaillit

    Lorsque l'Imm Housayn voyageait de Madnah 1vers Makkah il rencontra Sayyidoun Ibn ,Mout` ) sur le chemin qui lui demanda: Le niveau de mon puits a considrablement baiss cause de la scheresse, invoquez sur lui Allah pour y placer la bndiction Imm Housayn lui a demand de puiser un peu d'eau de 1ce puits. Lorsque le seau lui fut prsent, il y but 1directement un peu deau et se gargarisa avec, puis il reversa l'eau du seau dans le puits. De l'eau jaillit du puits en abondance, elle devint plus douce et meilleure qu'avant.

    (At-Tabaqtou l-Koubr, vol. 5, p. 110)

    Bgh-e-Jannat kay hayn bahr-e-madah khouwn-e-Ahl-e-Bayt

    Tum ko mouxda Nr k ay doushmann-e-Ahl-e-Bayt

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    4

    Le cheval trana le blasphmateur dans le feu

    Le jour de shor, le vendredi 10 Mouharram 61 A.H, Imm Housayn donna un discours aux soldats Yazd 1

    1 sur le champ de bataille de Karbal afin de ne leur donner aucun prtexte, aucune excuse. Un Yazd grossier du nom de Mlik Bin Ourwah dit, en regardant en direction du feu allum pour protger le camp retranch: Housayn Tu as !1allum ce feu avant d'allumer celui de l'Au-del. Sayyidoun

    Imm Housayn :rpondit 1

    * ! 89:

    '

    ennemi d'Allh ;/ Tu es un menteur! Penses-tu !

    que je vais aller en Enfer?

    Sayyidoun Mouslim Bin Awsajah un fidle de ,1l'Imm Housayn lui demanda la permission d'envoyer ,1une flche dans la tte de ce Yazd arrogant, mais Imm Housayn ne lui accorda pas, et dit: Nous ne devons 1pas attaquer en premier. Imm Housayn leva les 1mains, et invoqua en ces termes: Allh ! Fais en sorte que ce pervers ait souffrir du feu dans ce bas monde avant de subir le chtiment du Feu de l'Enfer.

    L'invocation fut exauce sur le champ; le cheval du Yazd posa le sabot dans un trou et se trouva dstabilis. Le Yazd blasphmateur tomba du cheval, mais son pied resta coinc

    1Partisans de Yazd Bin Mouwiyyah

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    5

    dans l'trier. Le cheval continua de galoper, tranant le Yazd jusqu' la tranche en feu. Le malheureux mourut brl vif. Imm Housayn accomplit la sajdah-e-shoukr1 et dit: 1Allh Louanges Toi pour avoir puni celui qui blasphma !la noble famille du Bien-Aim Prophte ) .+

    (Sawnih Karbal, p. 88)

    Piqu par un scorpion noir

    Malgr le fait qu'ils assistrent la fin tragique du blasphmateur, et en dpit d'avoir pu retenir la leon, ils le prirent comme un coup du hasard. Une autre brute Yazd dit Imm Housayn ) Tu n'as aucun lien avec RasolouLlh :1 !+En entendant cela, Imm Housayn choqu, invoqua 1Allh Allh : Punis cette brute Le rsultat ne se !fit pas attendre, ce Yazd eu une envie soudaine et urgente de se soulager, il descendit de son cheval, courut vers un coin, se dshabilla et s'assit. Soudain, un scorpion noir le piqua.

    Contamin par les impurets, il courut ici et l, pris d'une insupportable douleur et mourut trs certainement de manire dgradante, devant ses propres compagnons. Malgr cela, ces gens entts, sans aucune gne, ne prirent pas cet vnement au srieux, le considrant comme un vnement totalement fortuit.

    (Sawnih Karbal, p. 89) 1 La prosternation de remerciement

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    6

    Al kay piyray Khton-e-Qiymat kay jigar pray

    Zamn say smn tak dhom hay un k siydat k

    *+

    -

    ./0 34 12 5

    6 -

    72

    Un blasphmateur mort de soif

    Un Yazd entt se prsenta devant Imm Housayn 1 et lui dit, avec grossiret: Vois-tu lEuphrate? Par Allh !Tu n'auras pas une seule goutte de ce dernier, et tu mourras de soif Sayyidoun Imm Housayn implora Allh 1

    ; @?

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    7

    Ces prodiges ne laissent place aucune excuse

    Mes chers frres islamiques! Remarquez quel point le rang de l'Imm Housayn est lev! Nous apprenons qu'Allh 1 ,ne permet pas que l'on manque de respect, que l'on rabaisse ou insulte l'Imm bni Ceux qui insultent l'Imm .1Housayn sont humilis et sont sujets de douloureux 1chtiments, et cela mme dans ce bas monde. Ceci est une grande mise en garde.

    Aprs avoir mentionn les moments terribles que passrent quelques Yazd imprudents, Allmah Mawln Sayyid Mouhammad Na`mou d-Dn Mourdbd ) prcisa: Le petit-fils bni du Noble Prophte ) + montra son rang lev auprs d'Allh de la mme manire que le ,firent beaucoup de versets sans quivoque, ainsi que de clbres ahdth. Ses prodiges tmoignent eux aussi de cela. Par consquent, les dmonstrations physiques des faveurs divines (par le biais des prodiges) ne se sont manifestes uniquement pour ne laisser place aucune excuse, en dautres termes si vous avez des yeux, prenez-garde.

    Se confronter avec une personne dont les invocations sont exauces aussi rapidement et avec une telle prcision, n'est rien de plus qu'une confrontation avec Allh lui-mme; mditez sur les consquences et soyez avertis! Mais ces malfaiteurs n'ont pu tirer de leons de ceux qui s'abandonnrent aux biens de bas monde, et se laissrent submergs, aveugls par la cupidit.

    (Sawnih Karbal, p. 90)

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    8

    Un pilier de lumire et des oiseaux blancs

    Une fois que l'Imm Housayn ,tomba martyr 1beaucoup de prodiges se manifestrent partir de sa tte bnie. Les gens de la caravane des Ahl-e-Bayt restant, arrivrent Kofa le 11 mouharramou l-harm, alors que les ttes bnies des martyrs de Karbal taient dj l. Celle de l'Imm Housayn 1tait en possession de ce rustre Yazd nomm Khol bin Yazd qui arriva Kofa dans la nuit.

    Aprs la fermeture de la porte du palais, il prit la tte bnie chez lui. Il lana la tte bnie sur le sol, puis la recouvrit avec une grande casserole. Il se rendit ensuite auprs de sa femme Nawr et lui dit: Je t'ai apport le plus grand bien de ce bas monde. Regarde! La tte de Housayn Ibn Al est par terre dans ta maison. Furieuse, elle s'exclama: Qu'Allh te maudisse Les gens apportent de l'or et de l'argent, et toi tu m'apportes la tte bnie du petit-fils du Prophte! Par Allh Je ne vivrai pas !une seconde de plus avec toi

    Aprs cela, elle se leva de son lit et s'assit ct de la tte bnie. Elle dit: Par Allh Je vis un arbre de lumire prenant !racine dans la casserole et montant jusqu'au ciel tel un pilier, des oiseaux blancs volaient autour de lui Au petit matin, Khol Bin Yazd apporta la tte bnie au pervers Ibn Ziyd.

    (Al-Kmil fit-Trkh, vol. 3, pp. 434)

    Bahraun par hayn j rishayn goulzr-e-Jannat k

    Suwr nay wl hay shahdn-e-mahabbat k

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    9

    L'horrible fin de Khol bin Yazd

    Une attirance sans limites pour les biens et tant de cupidit rendent aveugle celui qui dploie tous ses efforts dans cette maladie. Khol bin Yazd spara la tte bnie du corps sacr en change de biens et de la gloire, mais, seulement deux ans aprs, il connut une fin atroce. propos de la revanche sur les assassins de l'Imm Housayn initie par Moukhtr 1Thaqaf, Allmah Mawln Sayyid Mouhammad Na`moud-Dn Mourdbd ( dclare: peine deux ans aprs le martyr de l'Imm Housayn 1 , Moukhtr ordonna que tous ceux ayant accompagn Amr Bin Sad (le chef de l'arme Yazd) Karbal devaient tre tus, o qu'ils se trouvent.

    En entendant cela, les oppresseurs de Kofa rejoignirent Basra. L'arme de Moukhtr les pourchassa, et tous ceux qui furent retrouvs furent assassins. Les corps furent brls, et les maisons pilles. Khol bin Yazd tait le pervers qui avait spar la tte bnie de Sayyidoun Imm Housayn de son corps 1sacr. Cette personne impitoyable fut aussi arrte, puis prsente Moukhtr. Ce dernier lui coupa les mains et les pieds, puis le fit pendre. la fin, il fut jet dans un bcher ardent. De la mme manire, Moukhtr tua tous les misrables de l'arme d'Ibn Sa`d en utilisant diffrentes techniques de torture; il tua six mille personnes de Kofa ayant contribu faire tomber martyr Imm Housayn .1

    (Sawnih Karbal, p. 122)

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    10

    Ay tishnign-e-khon-e-jawnn-e-Ahl-e-Bayt

    Dayk kay toum ko zoulm k kays saz mil

    Kouttaun k tarah lshay toumhray sa kye

    Ghoray pay bh na gor ko toumhar j mil

    Rousw-e-khalq ho gaye barbd ho gaye

    Mardodon ! Tum ko dhillat har dawsar mil

    Toum nay uj Hadrat Zahr k bostn

    Toum khoud ouja gaye tumhayn yeh bad Du` mil

    Douny parastaun ! Dn say munh mo kar tumhayn

    Douny mil na `aysh-o-tarab k haw mil

    khir dikhy rang shahdon kay khon nay

    Sar ka gaye amn na toumhayn ik dhar mil

    Py hay ky Na`m unho nay abh saz

    Daykhayn gey woh Jahm mayn jis din saz mil

    Sa tte bnie au bout d'une lance rcitait le Noble

    Qour'n

    Sayyidoun Zayd Bin Arqam 1 dclara: Lorsque les Yazd hissrent la tte resplendissante de l'Imm Housayn au bout d'une lance et paradrent dans les rues de 1Kofa; au moment de monter les escaliers de ma maison, lorsque la tte resplendissante passait devant moi, j'entendis la tte bnie rciter le verset 9 de la sourate al-Kahf:

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    11

    5

    6

    ,+ > ; >?

    BC

    EF

    Sais-tu que les gens de la caverne

    et du ct de la fort furent des signes de Notre part.

    (Kanzou l-mn - Traduction du Noble Qour'n) (Sourate al-Kahf, verset 9)

    (Shawhidou n-Noubowwah, p. 231)

    De mme, un autre Saint de l'Islam dclara que lorsque la tte bnie de l'Imm Housayn 1 fut hisse sur une lance, puis conduite au palais du diabolique Ibn Ziyd, les lvres bnies de l'Imm Housayn bougeaient; sa langue bnie 1rcitait le verset 42 de la sourate Ibrhm:

    KL N E

    O

    S T U V /W/

    Et ne pense point qu'Allh

    soit inattentif ce que font les injustes.

    (Kanzou l-mn Traduction du Noble Qour'n) (Sourate Ibrhm, verset 42)

    (Rawdatou sh-Shouhad, vol. 2, p. 385)

    Ibdat ho to ays ho tilwat ho to ays ho

    Sar-e-Shabbr to nayzay pay bh Qouran sount hay

    *+

    -

    ./0 34 12 5

    6 -

    72

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    12

    Minhl Ibn Amr rapporte: ce moment-l, j'tais Damas. Par Allh Lorsque les gens paradaient avec la tte bnie !de l'Imm Housayn au bout d'une lance, je vis de 1mes propres yeux une personne rcitant la sourate al-Kahf devant la tte bnie. Et lorsqu'il arriva au verset:

    BCEF 5

    6

    ,+ > ; >?

    Sais-tu que les gens de la caverne

    et du ct de la fort furent des signes de Notre part.

    (Kanzou l-mn - Traduction du Noble Qour'n) (Sourate al-Kahf, verset 9)

    Allh -accorda la capacit de parler la tte bnie, et celle ci dit d'une manire remarquable: 1 1 C D

    B F2 G; 3H

    Mon meurtrier erre avec ma tte, il est plus trange que l'assassin des Ashb-e-Kahf. (Sharhou s-Soudor, p. 212)

    Sar shahdn-e-mahabbat kay hayn nayzaun par buland

    Aur anch k Khoud nay `idhdh-o-shn-e-Ahl-e-Bayt

    Mes chers frres islamiques! Aprs avoir rapport les narrations

    sus-mentionnes dans son livre Sawnih Karbal, Allmah Mawln Sayyid Mouhammad Namoud-Dn Mourdbd en fit le commentaire suivant: En fait, ceci est la vrit )dans le cas des Ashb-e-Kahf, les mcrants les opprimrent alors que dans le cas de Sayyidoun Imm Housayn cest ,1

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    13

    la Oummah de son grand-pre (le Noble Prophte ) (+qui l'invita puis le trompa, au point de ne mme pas lui donner boire. Les membres de sa famille et les compagnons de l'Imm Housayn furent martyriss devant ses yeux avant de 1tomber martyr leur tour. Les respects Ahl-e-Bayt furent emprisonns. La tte bnie fut transporte dans diffrentes villes. Pour sr, il est trs trange que les Ashb-e-Kahf puissent parler aprs un profond sommeil de plusieurs annes, toutefois, il l'est davaantage que la tte bnie puisse parler aprs avoir t spare de son corps bni. (Sawnih Karbal, p. 118)

    Des vers de sang

    L'arme de Yazd parada avec les ttes bnies des martyrs de Karbal et sinstalla un endroit. Sayyidoun Shh Abdoul-Azz Mouhaddith ad-Dihlv ) rapporte: Ils commencrent boire de l'alcool de datte.

    Selon une autre version: )I6 K L M Ils commencrent

    boire du vin Tandis qu'un qalam en fer apparut et commena crire les vers suivants avec du sang:

    *P QRS T

    Q 6P)U ; !6 5WT 8

    C

    (Est-ce que les assassins de l'Imm Housayn 1continuent d'esprer obtenir l'intercession de son Noble Grand-

    pre ) + lors du Jour du Jugement Dernier?)

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    14

    Il est rapport dans certaines narrations, que les vers su-cits furent dcouverts gravs sur une pierre, 300 ans avant l'avnement du plus Noble Prophte ) + .

    As-Saw'iqou l-Mouharriqah, p. 194)

    Un moine embrassa l'Islm par la cause de la tte

    bnie

    Un moine chrtien vit la tte resplendissante depuis son glise et questionna son sujet. Lorsqu'on lui raconta toute l'histoire, il dit: Vous tes d'horribles personnes. Pouvez-vous me laissez cette tte pour la nuit en change de 10,000 ashrafs? L'homme cupide accepta. Le moine lava la tte bnie, la parfuma, la plaa sur ses genoux et la garda contre lui toute la nuit. Il remarqua que de la lumire rayonnait de la tte bnie. Le moine passa la nuit pleurer, et le matin suivant, il embrassa l'Islm. Il abandonna l'glise et ses affaires, il passa le reste de sa vie servir les Ahl-e-Bayt ) .+

    (As-Saw'iqou l-Mouharriqah, p. 199)

    Daulat-e-ddr py pk jnay bach kar

    Karbal mayn khob h chamk doukn-e-Ahl-e-Bayt

    *+

    -

    ./0 34 12 5

    6 -

    72

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    15

    Des pices de monnaie transformes en pierres

    Lorsque les Yazd ouvrirent leurs sacs remplis de dhirams et de dinars issus du pillage des tentes de l'Imm Housayn et de largent que le moine chrtien eut donn, ils ne 1trouvrent que des pierres. Sur l'une d'elle tait inscrit le verset 42 de la sourate Ibrhm:

    S T U V K

    L N EO /W/

    Et ne pense point qu'Allh

    soit inattentif ce que font les injustes.

    (Kanzou l-mn Traduction du Noble Qour'n) (Sourate Ibrhm, verset 42)

    Et sur une autre, le verset 227 de la sourate ash-Shouar:

    Z

    Et les injustes verront

    bientt par quel ct ils seront renverss.

    (Kanzou l-mn Traduction du Noble Qour'n) (Sourate ash-Shou`ar,

    verset 227) (As-Saw'iqou l-Mouharriqah, p. 199)

    Toum nay ouj Hadrat Zahr k bostn

    Toum khoud ouja gaye toumhayn yeh bad Dou` mil

    Rousw-e-khalq ho gaye barbd ho gaye

    Mardodon! Toum ko dhillat har dawsar mil

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    16

    Mes chers frres islamiques! Ceci tait une mise en garde divine: malheureux! Vous vous tes dtourns de l'Islm par cupidit dans ce monde matriel et phmre, vous avez oppress la famille du Noble Prophte ) !Rappelez-vous .+Vous vous tes montrs d'une extrme ngligence en ce qui concerne la religion et vous avez mme perdu les biens mondains pour lesquels vous avez commis ces actes si rpugnants. Vous faites partis de ceux qui ont tout perdu; non seulement dans l'Au-del, mais galement dans la vie d'ici-bas

    Douny parastaun ! Dn say mounh mo kar toumhayn

    Douny mil na `aysh-o-tarab k haw mil

    L'histoire nous montre que les musulmans prfrant les biens mondains la religion, chouent amasser ces biens; au contraire, ceux qui se dtournent des biens mondains en restant fidles aux lois et aux enseignements du Noble Qour'n et de la Sounnah bnie, verront les richesses de ce monde venir vers eux. La prosprit leur sera garantie, aussi bien dans la vie d'ici-bas, que dans l'Au-del. Al Hadrat ) a crit:

    Woh kay is dar k houw khalq-e-Khoud us k ho

    Woh kay is dar say phir Allh ous say phir gaya

    (La cration d'Allh se met au service de celui qui se montre fidle au Noble Prophte )+ . Allh se dtourne de celui qui se montre infidle au Noble Prophte ) (+

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    17

    O la tte bnie fut-elle enterre ?

    Il y a diffrentes opinions concernant l'endroit o est enterre la tte bnie de l'Imm Housayn -Allmah al .1Qourtoub et Sayyidoun Shh Abdoul-Azz Mouhaddith ad-Dihlv ( rapportent que les Yazd envoyrent les prisonniers de Karbal et la tte bnie Madnatoul-Mounawwarah et aprs l'avoir enveloppe dans ,un linceul, la tte ft enterre Jannatou l-Baq'1 ct de la tombe bnie de Sayyidatoun Ftimah az-Zahr ou Sayyidoun Imm Hasan Moujtab 1 .

    Certains rapportent qu'aprs 40 jours, les prisonniers retournrent Karbal et mirent en terre sa tte bnie aprs l'avoir joint avec son corps bni. D'autres ont dit que ces Yazd donnrent l'ordre de dfiler avec la tte bnie travers les villes. Lorsque les gens arrivrent un endroit qu'on appelle Asqaln, le dirigeant de cette rgion rcupra la tte bnie et l'enterra. Lorsque les europens envahirent Asqaln, Tal' Bin Razzk reconnu pour tre pieux, paya 30,000 dinars aux europens afin de rcuprer la tte bnie.

    Le dimanche 8 joumda ath-thn 548 A.H, il se rendit en gypte accompagn de son arme, marchant pieds nus (afin de rendre hommage), et y apporta la tte bnie. ce moment-l, le sang de la tte tait frais et cette dernire sentait le musc.

    1 Le cimetire bni de Madnatou l-Mounawwarah

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    18

    Il mit la tte bnie dans un sac de tissu vert, la plaa sur un sige en bne, il y dposa du musc et de l'ambre gris tout autour, et construisit le mausole du martyr Housayn .1Aujourd'hui, le mausole Housayn construit par Qarb Khn Khall est rput. (Sham-e-Karbal, pp. 246)

    Kis shaq k hay houkomat haye ky andhayr hay

    Din dihay lou rah hay krwn-e-Ahl-e-Bayt

    Visiter le mausole de la tte bnie

    Sayyidoun Shaykh Abdou l-Fatth Bin Ab Bakr Bin Ahmad ash-Shfi al-Khalowat ( rapporte dans un de ses livrets intitul Noroul-Ayn: Shaykhoul-Islm Shamsoud-Dn al-Liqn 5 7 rendait frquemment visite mausole sacre afin de voir la tte bnie, et il disait: Je suis sr que la tte bnie de l'Imm Housayn .se trouve ici 1

    Sayyidoun Shaykh Shahboud-Dn al-Hanaf ) a dit: Je visitais le mausole de l'Imm Housayn mais je 1n'tais pas sr sil sagisse bien de sa tte ou non. Soudain, j'eus envie de dormir. Je rvais qu'une personne apparut prs de la tte bnie et entra dans le grand dme vert du Bien-Aim et Bni Prophte + ) . Cette dernire dit: Y Rasola-Llh ) -Ahmad Bin Halb et Abdoul !+Wahhb ont visit le lieu o est enterre la tte bnie de votre petit-fils.

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    19

    Le Noble Prophte ) :dit + )RX ; Y4Z0

    Allh .Accepte leur visite et pardonne-les, tous les deux !

    Sayyidoun Shaykh Shahboud-Dn al-Hanaf ) dit: Depuis ce jour, je suis certain que la tte bnie de l'Imm Housayn est ici, cet endroit. Je nai cess de visiter 1la tte bnie jusqu' ma mort. (Sham-e-Karbal, p. 247)

    Oun k pk k Khoud-e-Pk kart hay bayn

    yah-e-tatr say zhir hay shn-e-Ahl-e-Bayt

    *+

    -

    ./0 34 12 5

    6 -

    72

    La tte bnie rpond au Salm

    Lorsque Sayyidoun Shaykh Khall Abi l-Hasan at-Tamrs visitait le mausole bni afin de voir la tte bnie, il )

    disait toujours : ]6 G\ ! ]

    & T Que les salutations

    soient sur vous, petit-fils de Rasolou-Llh ) et +

    entendait immdiatement la rponse: GT ! 9 5

    & T

    Et

    que les salutations soient sur toi aussi, pre de Hasan.

    Un jour, il n'entendit pas de rponse. Il fut surpris et s'en retourna. Le jour suivant, il vint nouveau et passa le Salm; cette fois, il obtint une rponse. Il lui demanda: Sayyid! Hier, je nai pas eu la bndiction d'obtenir de vous une rponse, pour quelle raison? La rponse fut: Aboul-Hasan! Hier,

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    20

    j'tais occup discuter avec mon bien-aim grand-pre, la Misricorde des mondes ) (Sham-e-Karbal, p. 247) +

    Joud hot hayn jnan jism say jnn say miltay hayn

    Ho hay Karbal mayn garam majlis wasl-o-fourqat k

    Sayyidoun Imm Abdou l-Wahhb ash-Sharn 5 7 a dit: Les Ahl-e-Kashf1 croient que la tte bnie de Sayyidoun Imm Housayn est cet endroit mme Shaykh 1Karmoud-Dn al-Khalowat ( a dit: J'ai visit cet endroit avec le consentement du Noble Prophte ) +

    (Shm-e-Karbal, p. 248)

    Is manzar pay har jnib say lkhaun k nighayn hayn

    Is `lam ko nkhayn tak rah hayn sr khalqat k

    Un prodige trange de la tte resplendissante

    Il est dit que le roi d'gypte Nsr fut inform qu'une certaine personne connaissait les endroits du palais renfermant des trsors, mais qu'il ne les rvla personne. Le roi ordonna qu'il soit tortur afin quil rvla o se cachaient ces trsors. La personne en charge de le torturer l'attacha, et plaa des scarabes et des araignes rouges sur sa tte, puis, enveloppa le tout avec un tissu.

    1 Les gens du dvoilement

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    21

    Ce chtiment tait tellement terrifiant qu'on ne pourrait le supporter ne serait-ce qu'une minute. Soit la personne torture rvle le secret immdiatement, soit elle meurt en quelques minutes. Le chtiment fut administr plusieurs fois, mais la surprise gnrale, elle n'eut aucun effet sur lui ; les insectes mourraient chaque fois. Les gens lui en demandrent la raison, et il rpondit: Lorsque la tte bnie de l'Imm Housayn 1

    fut amene en gypte, je pus la placer sur ma tte (par amour et pour lhonorer). Ce que vous avez vu n'est autre que le prodige de la tte de l'Imm Housayn !1

    (Shm-e-Karbal, p. 248)

    Phol zakhmon kay khilye hayn haw-e-dost nay

    Khon say snch gay hay goulistn-e-Ahl-e-Bayt

    *+

    -

    ./0 34 12 5

    6 -

    72

    Quelques prcisions au sujet de ces insectes

    Nous venons de voir que le fait de placer quelque chose de sacr sur notre tte par respect, pour lhonorer, est un acte qui mrite dtre rcompens aussi bien dans ce bas monde que dans l'Au-del. Voici quelques prcisions au sujet des insectes utiliss pour obtenir les aveux du supplici. Les scarabes sont des insectes noirs munis de cornes qui naissent dans les excrments, le fumier. La cochenille est un petit insecte rouge

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    22

    de la taille d'un pois chiche qui se trouve dans certaines jungles la saison des pluies. Elles sont sches et broyes afin d'utiliser leur couleur rouge pour teindre la soie, cette dernire est aussi utilise dans la fabrication de mdicaments, et on peut en extraire une huile.

    l'poque, cette mthode tait utilise afin de faire avouer le crime commis par le prvenu. Les scarabes taient disposs sur le cuir chevelu et les cochenilles par dessus, le tout tait envelopp par un tissu. Les insectes mordaient le supplici continuellement, crant ainsi des trous dans le cuir chevelu; puis les scrtions des cochenilles entraient par ces trous et faisaient exploser les vaisseaux sanguins du cerveau.

    Voil pourquoi ce chtiment insupportable obtenait des aveux immdiatement. Ce chtiment effrayant nous rappelle ceux de l'Au-del! Il est indniable que personne ne puisse supporter ces insectes, ne serait-ce qu'un instant; alors comment pourrions-nous supporter les morsures de serpents, les piqres de scorpions dans la tombe et en Enfer! ;/ Si nous tions retenus, ne

    serait-ce que pour un petit pch, et que pour cela, un seul scorpion serait plac sur notre tte, pourrions-nous le supporter?

    Dank machchar k bh moujh say to sah jt nahn

    Qabr mayn bichcho k dank kaysay sahon g Y Rab!

    `Afw kar aur sad kay liye rz ho j

    Ye karam hog to Jannat mayn raon g Y Rab!

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    23

    Le rayonnement de la tte bnie

    Dans une autre narration, la tte bnie resta dans le trsor de Yazd, le malfique. Lorsque le roi de Bano Oumayyah Soulaymn Bin Abdou l-Mlik prit le pouvoir (96 A.H - 99 A.H) et apprit cela, il rendit visite la tte bnie dont les os brillaient comme l'argent. Il la parfuma, l'enveloppa dans un linceul et l'enterra dans un cimetire musulman.

    (Tahdhbou l-Tahdhb, vol. 2, p. 326)

    Chahray pay ftb-e-Noubowwat k Nor th

    nkhaun mayn shn-e-sawlat-e-Sarkr bo-tourb

    *+

    -

    ./0 34 12 5

    6 -

    72

    Une cause de satisfaction de Moustaf

    Allmah Ibn Hajar al-Haytam al-Makk ( rapporte que Soulaymn Bin Abdoul-Mlik fut honor par la visite de Rasolou-llh ) dans ses rves. Il le trouva +bienveillant avec lui. Le matin suivant, il demanda Sayyidoun Hasan al-Basr de lui faire l'interprtation de son 1rve. Il 1 lui dit: Peut-tre as-tu fait une bonne chose pour la descendance du Noble Prophte ) ?+

    Il rpondit: Oui, j'ai trouv la tte bnie de l'Imm Housayn dans le butin de Yazd. Je l'enveloppai dans cinq 1bout de tissu, accomplit sur elle la prire funraire avec quelques

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    24

    uns de mes compagnons, et on l'enterra Sayyidoun Hasan al-Basr lui dit: Voici l'action qui apporta satisfaction 1au Noble Prophte ) +

    (As-Saw'iqoul-Mouharriqah, pp. 199)

    Moustaf izzat bahnay kay liye ta`zm dayn

    Hay bouland Iqbl tayr dodmn-e-Al-e-Bayt

    Explications sur les diffrents mashhad

    Le clbre orateur du Pakistan, Mawln al-Hajj, al-Hfiz, Mouhammad Shaf Okv ( rapporte dans son livre Shm-e-Karbal: Il y a diffrentes narrations concernant la tte bnie, et les mashhad1 proviennent de diffrents endroits. Il est fort possible que ces narrations et ces mashhad soient en rapport avec d'autres ttes bnies appartenant des martyrs. Les ttes de tous les martyrs de Ahl-e-Bayt furent envoyes Yazd et elles furent enterres dans divers endroits; ne faire rfrence qu la tte bnie de l'Imm Housayn 1est peut tre une marque de respect ou une toute autre raison.

    QZZ 5

    (Shm-e-Karbal, p. 249) .

    Un rcit terrifiant sur le dsespoir d'tre pardonn

    Sayyidoun Abo Mouhammad Soulaymn al-mash al-Kof at-Tabi ) rapporte: En accomplissant le hajj, pendant 1 Tmoignages

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    25

    le tawf, je vis une personne cramponne au vtement sacr de la Noble Ka`bah qui implorait en ces termes: Allh !Pardonne-moi, mais je pense que tu ne me feras pas cette grce En entendant cela, je me demandais quelle sorte de pch avait-il pu commettre pour dsesprer du pardon d'Allh .

    Toutefois, je continuai le tawf, et au deuxime tour, je l'entendis invoquer Allh nouveau (la mme invocation), ce qui ne suscitait en moi aucune surprise. Aprs avoir fini d'accomplir le tawf, je lui dis: Tu es dans un endroit sacr, o mme les plus gros pchs son pardonns, alors si tu demandes pardon auprs dAllh garde espoir, il , ,est le Misricordieux le Gnreux.

    La personne rpondit: serviteur d'All ?Qui es-tu !Je lui dis: Je suis Soulaymn al-mash 1 Il me prit par la main et m'emmena dans un coin. Il me dit: Mon pch est vraiment trs grave Je lui demandai: Est-ce que ton pch est plus grand que les montagnes, les cieux, les terres, et est plus grand que le Arsh? Il rpondit: Oui, mon pch est plus grand encore. Soulaymn! Je suis l'un des 70 malheureux qui livrrent Yazd la tte bnie de l'Imm Housayn .1

    Yazd ordonna que la tte bnie soit expose aux portes de la ville. Puis, sur son ordre, elle fut ramene, place sur un plateau d'or, et pose dans la chambre de Yazd. Au milieu de la nuit, la femme de Yazd se leva et fut tmoin que la tte bnie laissait chapper un rayon de lumire clatante jusqu'au ciel. Cette

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    26

    dernire, terrifie, rveilla Yazd: Lve-toi! Regarde! Je fus tmoins d'un trange phnomne Yazd le damn vit aussi la lumire et lui conseilla de se taire son propos.

    Au matin, il fit placer la tte bnie dans une tente. Il fit ramener 70 personnes pour la surveiller, et je fus l'un d'entre eux. On nous fit appeler pour manger. Lorsque le soleil fut couch, et qu'une bonne partie de la nuit fut passe, nous nous couchmes. Soudain, je me suis rveill; je vis un trs gros nuage dans le ciel, et j'entendis le tonnerre gronder et des oiseaux battre des ailes.

    Ce nuage descendait, il se rapprochait peu peu jusqu' toucher le sol. Un homme sortit de ce nuage, portant des habits du Paradis. Il avait avec lui un tapis qu'il dplia pour l'installer, plaa des siges dessus et fit l'appel suivant: pre de l'humanit! dam Venez s'il vous plat. Une personne incroyable !et d'une apparence noble apparut prs de la tte bnie, et dit: Que les salutations soient sur vous, ami d'Allh que les ,salutations soient sur vous symbole de la pit et sur celui qui tomba martyr; ennuy par la soif jusqu' ce qu'Allh nous runisse; qu'Allh vous fasse misricorde, aucun pardon pour votre meurtrier; et le Jour du Jugement Dernier, ce dernier aura une fin des plus horrible dans le Feu de l'Enfer. Aprs avoir dit cela, il alla s'asseoir sur un des siges.

    Un autre nuage apparut et toucha le sol de la mme manire que le prcdent, et j'entendis l'appel: Prophte d'Allh !

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    27

    Noh Venez s'il vous plat Une trs noble personne au !teint un lgrement jaune, portant deux habits du Paradis; il parlait dans les mmes termes que prcdemment et s'assit sur un des siges. Puis un autre nuage apparut, c'tait au tour de Sayyidoun Ibrhm Khallou-llh de venir, qui lui aussi s'exprima comme les autres et s'assit sur un autre sige.

    De mme, Sayyidoun Mos Kalmou-Llh et Sayyidoun s Rohou-Llh vinrent, prononcrent les mmes paroles et s'assirent sur les siges. Puis, un nuage trs grand et dense apparut, avec lui, Sayyidoun Mouhammad ) Sayyidatoun Ftimah et Sayyidoun Hasan ,+Moujtab .apparurent 1

    Le Noble Prophte ) se rendit auprs de la tte +bnie, l'embrassa avec amour et se mit pleurer, puis la prsenta Sayyidatoun Ftimah 1 . Elle aussi l'embrassa et se mit pleurer. C'est alors que Sayyidoun dam alla prsenter ses condolances au Noble Messager ) :et dit +

    ?B

    _6

    -

    & T3 3 ?B

    I

    -

    & T

    aT 5: b 9 GT )P @e

    Que les salutations soient sur le fils vertueux, sur celui

    dont la naissance est puret. Qu'Allh t'accorde

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    28

    + ) une immense rcompense et qu'Il te

    ) rcompense du plus haut degr de patience +

    pour les souffrances de ton petit-fils Imm Housayn

    1 .

    De la mme manire, Sayyidoun Nouh, Sayyidoun Ibrhm, Sayyidoun Mos et Sayyidoun s prsentrent leurs condolances. Ensuite, le Noble Prophte ) +pronona deux mots, aprs quoi un ange se prsenta lui, et lui dit: Abol-Qsm ) .Nos curs sont meurtris !+Je suis l'ange affect au ciel. Allh m'ordonna de t'obir, si tu le souhaites, je peux les anantir en faisant s'craser le ciel sur eux.

    Un autre ange dit: Abol-Qsm ) Je suis !+l'ange affect aux ocans. Allh m'ordonna de t'obir. Si tu me l'ordonnes, je peux les anantir par une tempte. Le Noble Prophte ) !rpondit: anges! Ne faites pas a +Sayyidoun Hasan Moujtab dit (en se dirigeant 1vers les gardes endormis): Cher grand-pre! Les gens qui sont en train de dormir ont pris la tte de mon frre Housayn et en ont la garde. Le Noble Prophre ) !dit: anges +Tuez-les pour le martyr de mon petit-fils.

    Par Allh Je vis tous mes compagnons massacrs en !seulement quelques instants. Un ange s'approchait de moi pour me tuer et je me mis crier: Abol-Qsm ) !+

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    29

    Sauve-moi! Aies piti de moi! Qu'Allh t'accorde misricorde Le Noble Prophte + ) dit l'ange de me laisser et vint moi pour me demander: Fais-tu partie des 70 personnes qui apportrent la tte? Je rpondis avec humilit: Oui Le Noble Prophte ) + plaa ses mains bnies sur mes paules, me jeta au sol et dit: Qu'Allh ne te fasse point misricorde, ni ne t'accorde le pardon, qu'Allh brle tes os dans le Feu de l'Enfer

    Voil la raison pour laquelle je dsespre de pouvoir tre pris dans la misricorde d'Allh

    Lorsque Sayyidoun al-mash entendit cela, il dit: 1toi le damn! Hors de ma vue! Il se pourrait que je sois tourment par ta cause (Shm-e-Karbal, p. 267-270)

    Bgh-e-Jannat chor kar ye hayn Mahbob-e-Khoud

    Ay zahay qismat toumhar koushtign-e-Ahl-e-Bayt

    *+

    -

    ./0 34 12 5

    6 -

    72

    Dsirer la richesse et les honneurs

    Mes chers frres islamiques! Le dsir de richesse et d'honneur est une chose terrible. Le Bien-Aim Prophte ) :a dit +Deux loups affams lchs au sein d'un troupeau de moutons

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    30

    ne sauraient tre plus dangereux que la cupidit et les honneurs le sont pour votre religion.

    (Sounanou t-Tirmidh, vol. 4, p. 166, hadth 2383)

    La cupidit de Yazd et son dsir de pouvoir causrent la terrible tragdie de Karbal. Il craignait que Sayyidoun Imm Housayn le renverse alors que ce dernier tait dsintress du 1pouvoir. En fait, Imm Housayn est le dirigeant du 1cur des Musulmans du pass, comme du prsent, et il en sera ainsi pour toujours.

    Na h Shimr k woh sitam raha, na Yazd k woh jaf rah

    Jo raha to nm Housayn k, jisay zindah rakht hay Karbal

    *+

    -

    ./0 34 12 5

    6 -

    72

    La mort affreuse de Yazd

    Il y a un hadth rapport de manire indirecte par Sayyidoun

    Hasan al-Basr :qui dit 1 f?g h

    k Q 73 _7

    L'amour de ce bas-monde est la racine de tous les maux.

    (Al-Jmi`ou s-Saghr, p. 223, hadth 3662)

    Le cur de Yazd tait enfoui dans les trfonds de ce monde phmre ! Il tait connu pour tre avide de popularit, d'autorit et de pouvoir. Oubliant les consquences, il se salit les mains avec le meurtre de lImm Housayn et de ses 1compagnons bni Ce massacre commis Karbal .pour le pouvoir ne pouvait prolonger son rgne. Son rgne dura

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    31

    seulement trois ans et six mois, il mourut l'ge de 39 ans en Syrie durant le mois de rab`ou n-Nor 64 A.H., une place appele Howwrn dans la ville de Hams.

    (Al-Kmil fit-Trkh, vol. 3, p. 464)

    Une des causes de sa mort mentionnes par les Yazd serait qu'il tomba amoureux d'une romaine, mais que cette dernire le dtestait. Un jour, elle pigea Yazd en l'emmenant dans une zone dsertique, lui laissant croire qu'il pouvait se passer quelque chose entre eux. La brise frache de cet endroit dsert excita Yazd, mais la femme lui dit qu'une personne dloyale envers le petit-fils de son Prophte ne pourrait jamais avoir sa confiance. Aprs avoir dit cela, elle le poignarda plusieurs reprises l'aide d'une dague, puis le laissa sur place.

    Quelques jours plus tard, les vautours et les corbeaux se dlectrent avec son cadavre. Finalement, ses compagnons retrouvrent le cadavre, creusrent un trou et y jetrent les restes de ce corps pourri.

    (Awrq-e-Gham, p. 550)

    Woh takht hay kis qabr mayn woh tj kahn hay?

    Ay khk bat zaur-e-Yazd j kahn hay?

    L'horrible fin d'Ibn Ziyd

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    32

    Les complices de Yazd qui massacrrent les Ahl-e-Bayt eurent une horrible fin. Aprs Yazd, la plus grosse brute parmi ces criminels fut Oubaydou-Llh Ibn Ziyd, gouverneur de Koufa. C'est lui qui ordonna de torturer Imm Housayn et 1les Ahl-e-Bayt Ibn Ziyd fut assassin 6 ans aprs .jour pour jour (le 10 mouharram 67 A.H.) par les hommes d'Ibrhm Bin Mlik (revanche initie par Moukhtr Thaqaf) sur les bords de l'Euphrate. Les soldats lui couprent la tte et la prsentrent Ibrhm qui l'envoya Moukhtr Kofa.

    (Sawnih-e-Karbal, pp. 123)

    Jab sar-e-mahshar woh pochayn gey boul kay smnay

    Ky jawb-e-jourm do gey toum Khoud kay smnay

    Un serpent dans le nez d'Ibn Ziyd

    Le gouverneur de Kofa fit clbrer l'vnement et exposa la tte de Ziyd la place mme o l'tait celle de l'Imm Housayn

    1 6 ans plus tt. Il n'y avait personne pour pleurer ces malfaiteurs, les gens clbraient leur mort. (Sawnih-e-Karbal, p. 123)

    Imrah Bin Oumayr rapporte un hadth authentique qui dit que lorsque la tte de Oubaydou-Llh Ibn Ziyd tait place avec celle de ses compagnons, il vint vers eux. Soudain, tout le monde se mit crier: a vient, a vient! Ils virent un serpent s'approcher. Il se faufila entre les ttes et s'approcha de la sale tte de Ibn Ziyd, entra un moment dans sa narine, puis se retira.

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    33

    Tout le monde criait nouveau: a vient, a vient! La mme chose se reproduisit deux ou trois fois.

    (Sounanou t-Tirmidh, vol. 5, p. 431, hadth 3805)

    Ibn Ziyd, Ibn Sa`d, Shimr, Qays Ibn Ash`ath Kand, Khol Ibn Yazid, Sann Ibn Anas Nakh, Abdou-Llh Ibn Qays, Yazd bin Mlik et tous les autres damns qui contriburent au martyr de Imm Housayn firent tous face une 1mort horrible et les chevaux pitinrent leurs cadavres.

    (Sawnih-e-Karbal, p. 158)

    Kab talak toum houkomat pay itro gey

    Kab tak khir gharbon ko tapo gey

    Zlimon! Bad marnay kay pachto gey

    Toum Jahannam kay haqdr ho jo gey

    Leurs mfaits les amenrent une mauvaise fin

    Moukhtr Thaqaf dbarrassa la surface de la terre de tous les Yazd. Les oppresseurs qui n'taient pas au courant que le noble sang des martyrs causa leur destruction, que le royaume des Yazds fut broy en mille morceaux, et que tous les gens ayant particip au meurtre de l'Imm Housayn 1 furent assassins. Ceci se passa sur la mme rive de l'Euphrate, le mme jour de Ashor, le mme groupe d'oppresseurs, et les chevaux de Moukhtr les pitinrent.

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    34

    La majorit ne put bnficier de ce traitement. Leurs mains furent coupes, les chevaux confisqus, ils furent ligots, les cadavres taient pourris et tout le monde les avaient en horreur. Les gens se rjouissaient de leur mort. Durant la guerre, ils furent des milliers, mais finirent par avoir la frousse et s'enfuirent tels des eunuques. Ils taient faits comme des rats, prouvant des difficults prendre la fuite. Lorsqu'on les retrouva, ils furent tus sur le champ. Ils furent has et condamns dans ce monde et au Jour du Jugement Dernier. (Sawnih-e-Karbal, p. 125)

    Daykhay hayn yeh din apnay h hathaun k badawlat

    Sach hay kay bouray km k anjm bur hay

    Moukhtr, le faux prophte

    Mes chers frres islamiques! Personne ne pouvait tre au courant de la volont cache d'Allh son sujet. Bien que Moukhtr Thaqaf tua tous les assassins de l'Imm Housayn et 1gagna le cur des serviteurs de l'Imm Housayn ,1mais sa mauvaise destine triompha de lui. Il dclara tre un prophte et avoir reu la rvlation.

    (As-Saw'iqou l-Mouharriqah, p. 198)

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    35

    Insufflation satanique: Comment un tel serviteur de Ahl-e-Bayt

    pu s'garer et devenir mourtad1 ? Est-ce qu'un faux prophte est capable d'accomplir des choses aussi merveilleuses ?

    Remde contre l'insufflation: Allh ne dpend de personne.

    Nous devrions tous craindre Sa volont cache, car personne ne sait ce qu'il pourra lui arriver! Shaytn tait trs instruit, obissant, et pieux. Il adora Allh pendant des milliers d'annes mais il fut prdestin une tout autre fin et devint maudit, mcrant. Bal`am Bin B`or tait aussi instruit, obissant, pieux, et ses invocations taient toujours exauces. Il connaissait l'Ism-e-Azam. Son haut degr de spiritualit lui permit de voir le Arsh-e-Azam, mais il fut prdestin une mauvaise fin, il mourut sans un atome d'mn et entra en Enfer sous la forme d'un chien.

    Ibn-e-Saq tait le plus intelligent des savants et un trs grand orateur, il devint irrespectueux envers le Ghawth2 de son temps, tomba amoureux d'une princesse chrtienne, se convertit au christianisme et mourut dans cet tat.

    Allh rvla Son Bien-Aim Prophte ) :+J'ai tu 70,000 personnes pour le meurtre de Sayyidoun Yahy

    1 Apostat 2 Le Ple spirituel de son temps

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    36

    Bin Zakariyy -je vais en tuer le double pour ton petit ,fils (Al-Moustadrak, vol. 3, p. 485, hadth 4208)

    L'histoire rvle qu'Allh fit venger l'assassinat injuste de Sayyidoun Yahy Bin Zakariyy par un oppresseur tel que Bakht-e-Nasr qui clamait tre Dieu. De mme, Allh envoya le menteur Moukhtr Thaqaf pour venger le meurtre injuste de l'Imm Housayn (Shm-e-Karbal, pp. 285) .1

    Seul Allh connat Ses stratgies. Bases uniquement sur Son intention, Il fait en sorte que des oppresseurs tuent des oppresseurs.

    Par ailleurs, le verset 129 de la sourate al-An`m:

    c

    d

    ;

    Et Nous donnons autorit certains

    oppresseurs sur d'autres cause de ce qu'ils ont acquis.

    (Kanzou l-mn Traduction du Noble Qour'n) (Souratre al-An`m, verset 129)

    Le Bien-Aim et Bni Prophte + ) a dit: Certes, Allh secourt l'Islm, mme avec un transgresseur

    (Sahh Boukhr, vol. 2, p. 328, hadth 3062)

    Craindre la volont cache d'Allh

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    37

    Nous devons toujours craindre la volont cache d'Allh .Nous devons viter d'tre fier de notre science, de notre ducation, de notre statut et de notre physique. De mme, il est vital d'viter la vantardise et l'autosatisfaction, car nous ne savons pas ce qu'Allh nous prdestine. Nous devons craindre de perdre notre mn1.

    Afin de dvelopper l'esprit qui permet de sauvegarder l'mn, de se dvouer au plus Noble des Prophtes ) ses ,+descendants et compagnons bnis 1 . Afin d'apprendre les sciences islamiques, de s'abstenir des pchs et d'tre rcompens, tout frre islamique devrait voyager en compagnie des serviteurs du Noble Prophte ) dans les +Madan qfilah de Dawat-e-Islami, au moins 3 jours par mois. En mettant en pratique le Fikr-e-Madnah, les frres et surs islamiques devraient remplir leur Madan In`mt, et le soumettre au frre ou la sur islamique responsable de leur localit.

    Allh ! Par le degr de Ton Bien-Aim ) ,+ses compagnons, Imm Housayn et les martyrs de Karbal

    1 , prserve notre mn. Accorde-nous scurit dans la tombe et au Jour du Jugement Dernier, pardonne-nous sans jugement.

    Allh Accorde-nous le martyr avec mn l'ombre du !dme vert, plongs dans les visions de Ton Bien-Aim

    1 Foi

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    38

    ) Accorde-nous le privilge d'tre enterr au .+Jannatou l-Baq` et accorde-nous la bndiction de faire partie du voisinage de Ton Bien-Aim ) -au Jannatoul +Firdaws.

    a; m $

    n o a; q ./0 ] 12

    Moushkilayn hal kar Shah-e-Moushkil Koush kay wsitay

    Kar balyan rad Shahd-e-Karbal kay wsitay

    *+

    -

    ./0 34 12 5

    6 -

    72

    LA GRANDE VALEUR DE `SHOR

    25 vnements se droulrent le jour de `shor

    1. Le 10 mouharramou l-harm, le jour de `shor fut le jour o le repentir de Sayyidoun dam fut +Kaccept.

    2. En ce jour naquit Sayyidoun dam ,+K

    3. Et cest en ce jour qu'il .entra au Paradis +K

    4. Cest en ce jour que le `Arsh,

    5. Le Kours,

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    39

    6. Le ciel,

    7. La terre,

    8. Le soleil,

    9. La lune,

    10. Les toiles,

    11. Et le Paradis furent crs.

    12. Cest en ce jour que naquit Sayyidoun Ibrhm .+K

    13. Cest en ce jour qu'il .fut sauv du feu +K

    14. Cest en ce jour que Sayyidoun Mos et sa +KOummah furent sauvs ; et que Pharaon fut noy avec son peuple.

    15. Cest en ce jour que naquit Sayyidoun s .+K

    16. Cest en ce jour qu'il K fut lev au +Paradis.

    17. Cest en ce jour que l'arche de Sayyidoun Noh .se stationna sur le mont Jod +K

    18. Cest en ce jour que Sayyidoun Soulaymn .fut mit la tte d'un grand royaume +K

    19. Cest en ce jour que Sayyidoun Yonous +K

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    40

    fut sorti de l'estomac de la baleine.

    20. Cest en ce jour que Sayyidoun Ya`qob +Kcommena se rtablir.

    21. Cest en ce jour que Sayyidoun Yosouf +Kfut sorti du puits.

    22. Cest en ce jour que Sayyidoun Ayyob +Kfut guri de sa maladie.

    23. Cest en ce jour que la pluie tomba pour la premire fois.

    24. Le jene de ce jour tait frquent mme parmi les Oummah prcdentes. Il est dit que le jene de ce jour tait fard1 du temps o le jene du mois bni de ramadn ne l'tait pas, mais ce fut rvoqu plus tard.

    (Moukshafatoul-Qoulob, p. 650)

    25. Le jour de shor, Sayyidoun Imm Housayn ,1ses fils et ses compagnons furent martyriss dans les plaines de Karbal aprs avoir t affams pendant trois jours conscutifs.

    5 bienfaits du jene de mouharram et de `shor

    1. Sayyidoun Abo Hourayrah 1 rapporte que le Connaissant de l'Invisible, le Prophte Immacul ) a dit: Aprs le ramadn, le jene de +

    1 Obligatoire

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    41

    mouharram1 est le plus lev, et la prire la plus leve aprs la prire obligatoire est celle de qiymou l-layl2

    (Sahh Mouslim, p. 591, hadth 1163)

    2. Le Noble Prophte ) a dit: Le jene de +chacun des jours de mouharram est quivalent au jene d'un mois (Moujamou s-Saghr, vol. 2, p. 87, hadth 1580)

    Le jene de shor

    3. Sayyidoun Abdou-Llh Ibn Abbs a dit: Je 1n'ai jamais vu le Noble Prophte ) + stre montr autant enthousiaste jener un jour, tel que pour celui de shor et celui du mois de ramadn.

    (Sahih Boukhr, vol. 1, p. 657, hadth 2006)

    Se diffrencier des juifs

    4. Le Noble Prophte ) + a dit: Jenez le jour de `shor, et diffrenciez-vous des juifs en le faisant prcder ou suivre d'un jour de jene supplmentaire.

    (Mousnad Imm Ahmad, vol. 1, p. 518, hadth)

    Il est meilleur pour celui qui jene shor, de jener le 9me ou le 11me en plus.

    1 Premier mois du calendrier islamique (anne lunaire) 2 Prire surrogatoire de la nuit

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    42

    5. Sayyidoun Abo Qatdah rapporte que le 1Noble Prophte ) a dit: Je compte sur +Allh pour que le jene de shor expie les pchs de l'anne prcdente. (Sahh Mouslim, p. 590, hadth 1162)

    Les yeux prservs des maladies pendant l'anne

    Mouft Ahmad Yr Khn an-Na`m ( a dit: La personne qui jene le 9me et le 10me jour de mouharram aura une norme rcompense. La personne qui cuisine de bons plats pour sa famille verra une profusion de bndictions la maison

    durant toute l'anne .

    Il est prfrable de prparer du khichr1 et d'accomplir la Ftihah pour Sayyidoun Imm Housayn 1 . Si quelqu'un accomplit le ghousl2 ce jour-l, il sera prserv des maladies durant toute l'anne, car en ce jour toutes les eaux contiennent de l'eau de Zam Zam.

    (Rohou l-Bayn, vol. 4, p. 142)

    Le Prophte de la Rahmah, l'Intercesseur de la Oummah ) a dit : Quiconque applique du khol sur ses +yeux le jour de shor, aucun maux ne pourront latteindre

    (Shou`abou l-mn, vol. 3, p. 367, hadth 3797)

    1 Ce plat est un mlange de viande, de riz, de bl, mas, et dautres crales.

    2 Les grandes ablutions

  • Les Prodiges de Sayyidoun Imm Housayn

    43

    Pour scuriser la maison

    Sayyidoun Imm Fakhrou d-Dn ar-Rz ( :a dit

    Quiconque crit G ( r sur la porte principale ( de sa maison, la prservera de la destruction ; mme si celui-ci est mcrant (mais ce privilge pour le mcrant n'est valable que pour la vie d'ici-bas). Alors, quelle peut tre la valeur du musulman qui l'a grave dans son cur pour toujours ?

    (Tafsr Kabr, vol. 1, p. 152)

    5

    6 -

    72 4

    12 3 +

    -

    ./0*