• 1. Les images numériques• On désigne sous le terme dimage numérique toute image (dessin, icône,photographie, ...) acquise, créée, traitée, stockée sous forme binaire (suitede 0 et de 1).• Les images numériques peuvent être acquises par des dispositifs commeles scanners, les appareils photo ou caméscopes numériques, les cartesdacquisition vidéo (qui numérisent directement une source).• Elles peuvent être créées directement par des programmes informatiques,via la souris, les tablettes graphiques ou par la modélisation 3D (ce quelon appelle par erreur les "images de synthèse"...).• Par l’usage de logiciels, les images peuvent être traitées. Il est facile de lesmodifier en taille, en couleur, dajouter ou supprimer tel ou tel élément,dappliquer des filtres variés, etc.• Enfin, tout ceci impose un stockage des images, sur disques durs, clé USB,serveur, CD-ROM ou autres.
  • 2. IMAGE BITMAP• Limage bitmap est en réalité constituée dune matrice depoints, appellés pixels (contraction de langlais pictureelement). Bien adaptée à laffichage sur écran informatique(qui constitue un dispositif de visualisation orienté pixel),elle est en revanche peu adaptée à limpression, car larésolution des écrans informatiques est bien inférieure àcelle atteinte par les imprimantes.• Les images bitmaps sont utilisées pour la plupart desillustrations graphiques ayant un nombre de couleurimportant, comme celles présentent sur les pages Web, lesphotographies numérisées, etc.
  • 3. IMAGE VECTORIELLE• Limage vectorielle est à linverse orientée vecteur. Celasignifie quau lieu de mémoriser une mosaïque depoints élémentaires, on stocke la successiondopérations conduisant au tracé. Ainsi, le dessin estmémorisé comme "trace un droite entre les points(x1,y1) et (x2,y2)", puis "trace un cercle de couleur bleude centre (x3,y3) et de rayon 30", etc.• Ceci présente lavantage dêtre indépendant de larésolution du dispositif utilisé pour la visualisation (letracé est effectué à la résolution du périphérique desortie). Les images vectorielles sont employées pour lesdessins techniques, les cartes, les logos et schémasdestinés à limpression, ...
  • 4. Définition d’une image• C’est le nombre de pixels (petits points)constituant l’image.Plus il y a de pixels dans une image, mieux cettedernière est définie, donc plus elle supportera unagrandissement de qualité.Exemple : une image composée de 640 pixels parligne et ce sur 480 lignes a une définition de 307200 pixels ; cela paraît beaucoup, mais on nepourra guère agrandir une telle image sans voirapparaître des petits carrés (un petit carréreprésente un pixel justement).
  • 5. Poids d’une image• C’est la place que cette image occupe sur le disquedur ou ailleurs (c’est aussi le nombre d’octets qu’elleutilise pour son codage). Un pixel est codé sur 3 octets (1 pour le Rouge, 1pour le Vert, 1 pour le Bleu). Notre image de 307 200 pixels, va avoir un poids de921 600 octets, soit 900 kilooctets (Ko), soit un peumoins d’un mégaoctet (Mo).Remarque : une image que l’on voudrait imprimer auformat A4 (environ 20cm x 28cm utiles) doit avoir unpoids d’environ 10 Mo (soit près de 3,5 millions depixels) si on veut en obtenir une bonne qualité surune imprimante jet d’encre actuelle.
  • 6. Résolution d’une image• C’est le nombre de pixels par unité de longueur.L’unité de longueur mondialement utiliséeest le pouce (2,54 cm).En général, on retient la valeur de 300pixels par pouce (dot per inch en anglais et dpien abrégé) car c’est la qualité « photo » que sontcapables de reproduire les imprimantesprofessionnelles.Pour les amateurs ayant une imprimantejet d’encre classique, on retiendra la valeur de200 dpi quand on veut reproduire une image àsa taille initiale.
  • 7. Les photos• 1 000 pixels x 1 500 pixels donnent une photo de 10 cmsur 15 cm. C’est une méthode approximative proposée par larevue « Chasseur d’images », qui donne tout de suite uneidée des dimensions du tirage sur papier qu’on peut obtenir. Ainsi, on se rend compte qu’un appareil photonumérique capturant 640 pixels sur 480 permet un tiragepapier d’environ 6,5 cm sur 5 cm seulement en qualitéphoto.Par exemple, un APN - 5 millions de pixels (2560 x 1920)permet darriver pratiquement au format A3.
  • 8. Taille de limage• Les dimensions de limage sont exprimées en pixelssoit :• Taille de limage = nb de pixels/longueur x nb depixels/largeur• par exemple Nikon D100 : 3008 x 2000 = 6 016 000pixels = 6,016 millions de pixels• Il est dès lors facile de calculer lagrandissementmaximum possible avec ce fichier si on se fixe une• résolution de 300dpi• 3008/300 = 10,03 pouces x 2,54 = 25,48cm• 2000/300 = 6,67" x 2,54 = 16,94cm
  • 9. Tramage• C’est le procédé utilisé par les imprimeurs pour reproduire lescouleurs sur les magazines, les journaux…On transforme les tons continus d’une photo en une suite de pointsminuscules.Ces points sont visibles si on rapproche les yeux d’une page demagazine (avec une loupe, c’est plus flagrant encore).Pour éviter de trop voir ces points sur l’écran ou le papier, le logiciellivré avec le scanner comporte souvent une fonction de détramagequ’il faut régler.De plus en plus, tout se fait automatiquement : le logiciel attaché auscanner détecte une trame éventuelle et adapte son travail.
  • 10. Sauvegarde• Il est conseillé d’enregistrer l’image que l’on vient denumériser, avant de la retoucher : on a ainsi unetrace de la photo brute de scan.•Choisir le format TIF, qui est en général proposéimplicitement.• Lenregistrement en JPG se fait éventuellement si onne retouche plus limage.•Si l’image provient d’un appareil photo numérique,elle est directement enregistrée sur disque dur, dansun dossier choisi par l’utilisateur.
  • 11. Les principaux formats dimage• TIFF (.tif) :• Cest un format sans compression (ou àcompression faible et non destructrice LZW).• Certains laboratoires photo utilisent ce formatpour faire de grand tirage, tel que despanoramiques.
  • 12. Les principaux formats dimage• RAW (. extension suivant le constructeur, .CR2pour Canon par ex.) :• Cest un format qui ne peut être visualisé quàlaide du logiciel fourni avec lappareil ou avec des• logiciels spécialisés (photoshop, ligthroom,camera raw, etc...).• Cest un format sans aucune compression, onpourra ainsi traiter limage avec peu de perteavant de lenregistrer en un format exploitable telque JPEG ou TIFF.
  • 13. Les principaux formats dimage• JPEG (.jpg) :• Il sagit dun format à taux de compression variable.• Cette compression est destructive, cest-à-dire que lonperd automatiquement du détail sur limage (perte depixels).• Plus on compresse limage et plus on allège le poids dufichier. afin daugmenter la capacité de stockage oudaccélérer la durée de lenregistrement ou daffichage.• Une image émise en général sur internet peut avoirune taille en hauteur de 500 pixels, une résolution de96 ppi et un poids de 100ko, ce qui permet dobtenirune grande capacité de stockage.
  • 14. La compression JPEG• Le codage JPEG a été défini par un groupe communentre le CCITT et lISO, appelé Joint PhotographicExpert Group.• Il propose une compression avec un contrôle duniveau de dégradation accepté.• Lalgorithme est basé sur le fait que loeil humainest plus sensible aux changements de brillance(luminosité, contraste) que de couleurs voisines
  • 15. http://paintnet.fr/
  • 16. Commencer parutiliser des outils simplesUtilisez la « Galerie de photos Windows live »
  • 17. Des retouches de base• Ouvrir uneimage• Ouvrir lemodule deretouches• Choisissez laphoto àtravailler
  • 18. Des outils intuitifs
  • 19. Ajustement automatique
  • 20. Rogner, recadrer
  • 21. Yeux rouges
  • 22. Retouche
  • 23. Un ensemble de réglages à votre disposition
  • 24. Revenir à l’image d’origine
  • 25. Revenir à l’image d’origine, après avoirenregistré la modification
  • 26. Paint.NET• Paint.NET est un outil de retouche photoparticulièrement simple à prendre en main.• De nombreuses fonctionnalités sontproposées faisant du produit un logicielincontournable pour les photographesamateurs.• Lapplication supporte les calques,lannulation illimitée ainsi que des filtres telsflou, netteté et anti-yeux rouges…
  • 27. • Paint.NET comporte également les outils lesplus courants dans ce genre dapplication -sélection, tampon, titrage, ou encore gomme-.La nouvelle version corrige des bugs etaméliore les performances de la fonction"aplatir" limage.
  • 28. Paint.NET• Le logiciel Paint.NET offre tellement depossibilité quil est difficile de tout traiter ici.• Nous abordons linstallation du logiciel, ladescription de son interface et les principauxoutils de retouche,
  • 29. Téléchargez le logiciel
  • 30. Le logiciel Paint.NET• Le logiciel Paint.NET est un projet dedéveloppement débuté à luniversité de lÉtat deWashington (WSU) et soutenu par Microsoft.Cest un programme dédition graphique gratuit,destiné aux systèmes dexploitation WindowsVista, 7 et Server 2003.• Le logiciel est écrit en C#.• Paint.NET est considéré comme le successeurofficieux[réf. nécessaire] du programme de dessinMicrosoft Paint qui est vendu avec Windows.
  • 31. Le logiciel Paint.NET• Une bibliothèque de greffons permet denrichir lesfonctionnalités du logiciel, en proposant notammentdes pinceaux personnalisés (sur un canevas séparé), unremplacement de couleurs, la capture décran, lagestion du format Bitmap en 32 bits, etc. La version 3.5nécessite lenvironnement.NET 3.5 SP1.• Le logiciel Paint.NET nécessite lenvironnement .NET deMicrosoft, et prend en charge nativement le format.PDN, qui préserve les différentes couches de dessinainsi que dautres informations.
  • 32. • Linterface de Paint.NET se compose dunebarre doutils se situant dans la partiesupérieure de linterface.
  • 33. • Cette barre doutils est composée dune partie fixe donnantaccès aux fonctions de base du logiciel (impression, zoom,copier, couper, coller, enregistrer, ouvrir, etc.) et dunepartie variable dont le contenu dépend de la fonction deretouche en cours dutilisation dans Paint.NET.
  • 34. Image : Service Cybercentre de Guérande
  • 35. • Ouvrir une image• Dans la barre de menu, cliquez sur -> fichier,ouvrir pour ouvrir une image dans Paint.net.• La boîte de dialogue « Ouvrir » apparaît. Elleva vous permettre de parcourir le contenu devotre ordinateur et des supports connectés.
  • 36. A l’aide
  • 37. Les options d’affichage
  • 38. Descriptions et utilisations des barres flottantes• Outils :Cette barrecontientlintégralitédes outils deretouchedimagesproposé parPaint.NET.
  • 39. Image : Service Cybercentre de Guérande
  • 40. Historique• Cette barre contientlhistorique de toutes lesmodifications que vous avezeffectué sur limage depuis quevous lavez ouverte.• Grâce à cette fonction, vousavez la possibilité dannuler unemodification même si vous avezdéjà sauvegardé votre image.• Pour revenir à un étatantérieur, il suffit desélectionner lévénement àpartir duquel vous désirezrestaurer votre image• (les éléments postérieursseront annulés).
  • 41. Cette barre doutils Calquespermet de gérer lescalques au sein dulogiciel.Un calque est uneimage que vous pouvezsuperposer à uneautre.Ainsi, vous pouvezeffectuer desmodifications sur uneimage sans pour autantmodifier directementvotre image source.
  • 42. Les calquesDès que vous effectuez un coller, il est fortement recommandéde placer le contenu de la sélection sur un calque à part(comme une feuille de papier calque sur laquelle vousdessinez).Cest ce qui vous permet de déplacer la zone après avoireffectué le COLLER.Si le calque nest pas au dessus dautre chose, ses zonestransparentes sont représentées par un quadrillage gris etblanc. Vous pouvez visualiser les différents calques dansla palette calque.
  • 43. Barre de sélection de couleur
  • 44. La sélectionLes sélections rectangulaire et elliptique• Sélectionnez le premier outil dela boîte à outils :• Faites un cliquer- glisser surlimage pour définir la zone surlaquelle vous souhaitez travailler.• Vous obtenez un rectangleclignotant à fond bleu qui vouspermet de visualiser la zone choisie.• A partir de ce moment, toutvotre travail s’appliquera à lazone sélectionnée. Il est possible d’inverser une sélection.Pour ce faire, menu Edition -> Inverser lasélection
  • 45. Déplacement et transformationdune sélectionQuel que soit loutil avec lequel vous avez effectué votresélection, vous pouvez repositionner celle ci ensélectionnant l’outil « Déplacer la sélection », en plaçantvotre pointeur à lintérieur de la sélection et eneffectuant un cliqué glissé. Le curseur a la forme dunegrosse flèche blanche ou d’une main.Vous pouvez modifier la forme dune sélection enutilisant les poignées (petits carrés blancs) présentesautour de la zone sélectionnée (agrandir ou déformer lasélection). Il sagit là de modifier la forme de la sélectionafin de lajuster plus précisément et non de modifier lecontenu de celle ci
  • 46. Utilisation d’une sélectionA partir du moment où vous avez effectué une sélection,vous travaillez uniquement sur la zone sélectionnée. Vouspouvez entre autres :Recadrer votre image sur la sélection grâce au boutonrecadrer selon la sélection dans la barre de menu.Remplir de couleur la zone sélectionnée : menu édition->remplir la sélection ou l’outil pot de peintureCopier le contenu de la sélection (menu édition -> copier)puis le coller :- Sur un nouveau document : fichier -> nouveau puis édition-> coller-Dans une autre image : fichier ->ouvrir puis édition -> coller- Dans la même image : désélectionner (CTRL+D) puisédition -> coller.
  • 47. Aller plus loin avec la sélection
  • 48. Recadrer
  • 49. Redimensionner, retourner et pivoter une image
  • 50. Sélection au lassoLoutil lasso vous permet de dessiner à main levée lazone que vous souhaitez sélectionner.Entourez la zone choisie par un cliquer glisser etrevenez sur votre point de départ pour fermercorrectement la sélection.
  • 51. Sélection à la baguette magique
  • 52. La baguette magique vous permet desélectionner une zone par couleur.Si vous cliquez sur un pixel rouge, elleinclura à la sélection tous les pixelsadjacents de couleur rouge ou prochedu rouge.Si la sélection ne vous convient pas,désélectionnez et réglez la tolérance dela baguette magique située sous labarre d’outils.Une grande tolérance entraînera la sélectionde nombreux pixels de couleurs assezéloignées de la couleur du pixel de départ.La sélection obtenue sera donc plus étendue.Une tolérance faible entraînera la sélection depixels d’une couleur très proche de celledu pixel cliqué.
  • 53. Le tampon de clonage
  • 54. Le tampon est probablement loutil le plus utilisé de Paint.net , en effetil permet de faire disparaître rapidementpoussières, déchirures, poteauxélectriques et autres imperfections.En fait, il effectue une petite copie dune zone de limage et vient la placer àlendroit souhaité.
  • 55. Sélectionnez loutil tampon.· Pour pouvoir lutiliser, il faut dabord donner lorigine de lacopie à effectuer(Maintenez la touche CTRL et cliquez sur a zone que voussouhaitez recopier.· Déplacez votre souris et positionnez-vous sur ce que voussouhaitez effacer, faites un clic ou un cliquer glisser.· Vous pouvez varier la taille du tampon en la modifiant sous labarre d’outils
  • 56. La gomme :Permet d’effacer une partie del’image.NB : La taille de la gomme peutêtre réglée dans le haut de lafenêtre : « Largeur dupinceau ».Les dégradés :Permet d’appliquer un dégradé àune zone de sélection entre lescouleurs primaires etsecondaires.
  • 57. La pipette :On utilise cet outil afin de sélectionner précisément une couleur dansune image dans le butde l’utiliser par la suite.Le clic gauche définit la couleur primaire. Le clic droit définit lacouleur secondaire.Les outils de dessin :Il est possible de dessiner dans Paint.net et pour ce faire, 5 outils sontà votre disposition :Droite / Courbe : Pour dessiner des droites et des courbes qu’ilsera possible de modifier par la suite, grâce aux poignets.Rectangle.Rectangle à coins arrondis.Ellipse.Outil forme librePour chacun de ces outils, il est possible de paramétrer lacouleur du contour, son épaisseur et la couleur de remplissage.
  • 58. FIN• Voilà sommairement présentés les outils dePaint.net• Le principal est de savoir les utiliser et de lescombiner afin d’optimiser ou de retoucher vosimages à votre goût.• Vous trouverez sur le web des tutoriels et desvidéos qui vous aideront à utiliser au mieux celogiciel.
  • 59. http://www.zapwallpaper.fr/blog/paint-net-tous-les-tutoriels/
  • 60. Sources :Service Cybercentre de GuérandeXavier Canniot – Animateur Picardie en Ligne de Fère enTardenois
    Please download to view
  • All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
    ...

    Initiation à la retouche d’images.Utilisation de Paint.net

    by lorient

    on

    Report

    Category:

    Education

    Download: 0

    Comment: 0

    49,000

    views

    Comments

    Description

    atelier retouches d'images pour débutants
    Download Initiation à la retouche d’images.Utilisation de Paint.net

    Transcript

    • 1. Les images numériques• On désigne sous le terme dimage numérique toute image (dessin, icône,photographie, ...) acquise, créée, traitée, stockée sous forme binaire (suitede 0 et de 1).• Les images numériques peuvent être acquises par des dispositifs commeles scanners, les appareils photo ou caméscopes numériques, les cartesdacquisition vidéo (qui numérisent directement une source).• Elles peuvent être créées directement par des programmes informatiques,via la souris, les tablettes graphiques ou par la modélisation 3D (ce quelon appelle par erreur les "images de synthèse"...).• Par l’usage de logiciels, les images peuvent être traitées. Il est facile de lesmodifier en taille, en couleur, dajouter ou supprimer tel ou tel élément,dappliquer des filtres variés, etc.• Enfin, tout ceci impose un stockage des images, sur disques durs, clé USB,serveur, CD-ROM ou autres.
  • 2. IMAGE BITMAP• Limage bitmap est en réalité constituée dune matrice depoints, appellés pixels (contraction de langlais pictureelement). Bien adaptée à laffichage sur écran informatique(qui constitue un dispositif de visualisation orienté pixel),elle est en revanche peu adaptée à limpression, car larésolution des écrans informatiques est bien inférieure àcelle atteinte par les imprimantes.• Les images bitmaps sont utilisées pour la plupart desillustrations graphiques ayant un nombre de couleurimportant, comme celles présentent sur les pages Web, lesphotographies numérisées, etc.
  • 3. IMAGE VECTORIELLE• Limage vectorielle est à linverse orientée vecteur. Celasignifie quau lieu de mémoriser une mosaïque depoints élémentaires, on stocke la successiondopérations conduisant au tracé. Ainsi, le dessin estmémorisé comme "trace un droite entre les points(x1,y1) et (x2,y2)", puis "trace un cercle de couleur bleude centre (x3,y3) et de rayon 30", etc.• Ceci présente lavantage dêtre indépendant de larésolution du dispositif utilisé pour la visualisation (letracé est effectué à la résolution du périphérique desortie). Les images vectorielles sont employées pour lesdessins techniques, les cartes, les logos et schémasdestinés à limpression, ...
  • 4. Définition d’une image• C’est le nombre de pixels (petits points)constituant l’image.Plus il y a de pixels dans une image, mieux cettedernière est définie, donc plus elle supportera unagrandissement de qualité.Exemple : une image composée de 640 pixels parligne et ce sur 480 lignes a une définition de 307200 pixels ; cela paraît beaucoup, mais on nepourra guère agrandir une telle image sans voirapparaître des petits carrés (un petit carréreprésente un pixel justement).
  • 5. Poids d’une image• C’est la place que cette image occupe sur le disquedur ou ailleurs (c’est aussi le nombre d’octets qu’elleutilise pour son codage). Un pixel est codé sur 3 octets (1 pour le Rouge, 1pour le Vert, 1 pour le Bleu). Notre image de 307 200 pixels, va avoir un poids de921 600 octets, soit 900 kilooctets (Ko), soit un peumoins d’un mégaoctet (Mo).Remarque : une image que l’on voudrait imprimer auformat A4 (environ 20cm x 28cm utiles) doit avoir unpoids d’environ 10 Mo (soit près de 3,5 millions depixels) si on veut en obtenir une bonne qualité surune imprimante jet d’encre actuelle.
  • 6. Résolution d’une image• C’est le nombre de pixels par unité de longueur.L’unité de longueur mondialement utiliséeest le pouce (2,54 cm).En général, on retient la valeur de 300pixels par pouce (dot per inch en anglais et dpien abrégé) car c’est la qualité « photo » que sontcapables de reproduire les imprimantesprofessionnelles.Pour les amateurs ayant une imprimantejet d’encre classique, on retiendra la valeur de200 dpi quand on veut reproduire une image àsa taille initiale.
  • 7. Les photos• 1 000 pixels x 1 500 pixels donnent une photo de 10 cmsur 15 cm. C’est une méthode approximative proposée par larevue « Chasseur d’images », qui donne tout de suite uneidée des dimensions du tirage sur papier qu’on peut obtenir. Ainsi, on se rend compte qu’un appareil photonumérique capturant 640 pixels sur 480 permet un tiragepapier d’environ 6,5 cm sur 5 cm seulement en qualitéphoto.Par exemple, un APN - 5 millions de pixels (2560 x 1920)permet darriver pratiquement au format A3.
  • 8. Taille de limage• Les dimensions de limage sont exprimées en pixelssoit :• Taille de limage = nb de pixels/longueur x nb depixels/largeur• par exemple Nikon D100 : 3008 x 2000 = 6 016 000pixels = 6,016 millions de pixels• Il est dès lors facile de calculer lagrandissementmaximum possible avec ce fichier si on se fixe une• résolution de 300dpi• 3008/300 = 10,03 pouces x 2,54 = 25,48cm• 2000/300 = 6,67" x 2,54 = 16,94cm
  • 9. Tramage• C’est le procédé utilisé par les imprimeurs pour reproduire lescouleurs sur les magazines, les journaux…On transforme les tons continus d’une photo en une suite de pointsminuscules.Ces points sont visibles si on rapproche les yeux d’une page demagazine (avec une loupe, c’est plus flagrant encore).Pour éviter de trop voir ces points sur l’écran ou le papier, le logiciellivré avec le scanner comporte souvent une fonction de détramagequ’il faut régler.De plus en plus, tout se fait automatiquement : le logiciel attaché auscanner détecte une trame éventuelle et adapte son travail.
  • 10. Sauvegarde• Il est conseillé d’enregistrer l’image que l’on vient denumériser, avant de la retoucher : on a ainsi unetrace de la photo brute de scan.•Choisir le format TIF, qui est en général proposéimplicitement.• Lenregistrement en JPG se fait éventuellement si onne retouche plus limage.•Si l’image provient d’un appareil photo numérique,elle est directement enregistrée sur disque dur, dansun dossier choisi par l’utilisateur.
  • 11. Les principaux formats dimage• TIFF (.tif) :• Cest un format sans compression (ou àcompression faible et non destructrice LZW).• Certains laboratoires photo utilisent ce formatpour faire de grand tirage, tel que despanoramiques.
  • 12. Les principaux formats dimage• RAW (. extension suivant le constructeur, .CR2pour Canon par ex.) :• Cest un format qui ne peut être visualisé quàlaide du logiciel fourni avec lappareil ou avec des• logiciels spécialisés (photoshop, ligthroom,camera raw, etc...).• Cest un format sans aucune compression, onpourra ainsi traiter limage avec peu de perteavant de lenregistrer en un format exploitable telque JPEG ou TIFF.
  • 13. Les principaux formats dimage• JPEG (.jpg) :• Il sagit dun format à taux de compression variable.• Cette compression est destructive, cest-à-dire que lonperd automatiquement du détail sur limage (perte depixels).• Plus on compresse limage et plus on allège le poids dufichier. afin daugmenter la capacité de stockage oudaccélérer la durée de lenregistrement ou daffichage.• Une image émise en général sur internet peut avoirune taille en hauteur de 500 pixels, une résolution de96 ppi et un poids de 100ko, ce qui permet dobtenirune grande capacité de stockage.
  • 14. La compression JPEG• Le codage JPEG a été défini par un groupe communentre le CCITT et lISO, appelé Joint PhotographicExpert Group.• Il propose une compression avec un contrôle duniveau de dégradation accepté.• Lalgorithme est basé sur le fait que loeil humainest plus sensible aux changements de brillance(luminosité, contraste) que de couleurs voisines
  • 15. http://paintnet.fr/
  • 16. Commencer parutiliser des outils simplesUtilisez la « Galerie de photos Windows live »
  • 17. Des retouches de base• Ouvrir uneimage• Ouvrir lemodule deretouches• Choisissez laphoto àtravailler
  • 18. Des outils intuitifs
  • 19. Ajustement automatique
  • 20. Rogner, recadrer
  • 21. Yeux rouges
  • 22. Retouche
  • 23. Un ensemble de réglages à votre disposition
  • 24. Revenir à l’image d’origine
  • 25. Revenir à l’image d’origine, après avoirenregistré la modification
  • 26. Paint.NET• Paint.NET est un outil de retouche photoparticulièrement simple à prendre en main.• De nombreuses fonctionnalités sontproposées faisant du produit un logicielincontournable pour les photographesamateurs.• Lapplication supporte les calques,lannulation illimitée ainsi que des filtres telsflou, netteté et anti-yeux rouges…
  • 27. • Paint.NET comporte également les outils lesplus courants dans ce genre dapplication -sélection, tampon, titrage, ou encore gomme-.La nouvelle version corrige des bugs etaméliore les performances de la fonction"aplatir" limage.
  • 28. Paint.NET• Le logiciel Paint.NET offre tellement depossibilité quil est difficile de tout traiter ici.• Nous abordons linstallation du logiciel, ladescription de son interface et les principauxoutils de retouche,
  • 29. Téléchargez le logiciel
  • 30. Le logiciel Paint.NET• Le logiciel Paint.NET est un projet dedéveloppement débuté à luniversité de lÉtat deWashington (WSU) et soutenu par Microsoft.Cest un programme dédition graphique gratuit,destiné aux systèmes dexploitation WindowsVista, 7 et Server 2003.• Le logiciel est écrit en C#.• Paint.NET est considéré comme le successeurofficieux[réf. nécessaire] du programme de dessinMicrosoft Paint qui est vendu avec Windows.
  • 31. Le logiciel Paint.NET• Une bibliothèque de greffons permet denrichir lesfonctionnalités du logiciel, en proposant notammentdes pinceaux personnalisés (sur un canevas séparé), unremplacement de couleurs, la capture décran, lagestion du format Bitmap en 32 bits, etc. La version 3.5nécessite lenvironnement.NET 3.5 SP1.• Le logiciel Paint.NET nécessite lenvironnement .NET deMicrosoft, et prend en charge nativement le format.PDN, qui préserve les différentes couches de dessinainsi que dautres informations.
  • 32. • Linterface de Paint.NET se compose dunebarre doutils se situant dans la partiesupérieure de linterface.
  • 33. • Cette barre doutils est composée dune partie fixe donnantaccès aux fonctions de base du logiciel (impression, zoom,copier, couper, coller, enregistrer, ouvrir, etc.) et dunepartie variable dont le contenu dépend de la fonction deretouche en cours dutilisation dans Paint.NET.
  • 34. Image : Service Cybercentre de Guérande
  • 35. • Ouvrir une image• Dans la barre de menu, cliquez sur -> fichier,ouvrir pour ouvrir une image dans Paint.net.• La boîte de dialogue « Ouvrir » apparaît. Elleva vous permettre de parcourir le contenu devotre ordinateur et des supports connectés.
  • 36. A l’aide
  • 37. Les options d’affichage
  • 38. Descriptions et utilisations des barres flottantes• Outils :Cette barrecontientlintégralitédes outils deretouchedimagesproposé parPaint.NET.
  • 39. Image : Service Cybercentre de Guérande
  • 40. Historique• Cette barre contientlhistorique de toutes lesmodifications que vous avezeffectué sur limage depuis quevous lavez ouverte.• Grâce à cette fonction, vousavez la possibilité dannuler unemodification même si vous avezdéjà sauvegardé votre image.• Pour revenir à un étatantérieur, il suffit desélectionner lévénement àpartir duquel vous désirezrestaurer votre image• (les éléments postérieursseront annulés).
  • 41. Cette barre doutils Calquespermet de gérer lescalques au sein dulogiciel.Un calque est uneimage que vous pouvezsuperposer à uneautre.Ainsi, vous pouvezeffectuer desmodifications sur uneimage sans pour autantmodifier directementvotre image source.
  • 42. Les calquesDès que vous effectuez un coller, il est fortement recommandéde placer le contenu de la sélection sur un calque à part(comme une feuille de papier calque sur laquelle vousdessinez).Cest ce qui vous permet de déplacer la zone après avoireffectué le COLLER.Si le calque nest pas au dessus dautre chose, ses zonestransparentes sont représentées par un quadrillage gris etblanc. Vous pouvez visualiser les différents calques dansla palette calque.
  • 43. Barre de sélection de couleur
  • 44. La sélectionLes sélections rectangulaire et elliptique• Sélectionnez le premier outil dela boîte à outils :• Faites un cliquer- glisser surlimage pour définir la zone surlaquelle vous souhaitez travailler.• Vous obtenez un rectangleclignotant à fond bleu qui vouspermet de visualiser la zone choisie.• A partir de ce moment, toutvotre travail s’appliquera à lazone sélectionnée. Il est possible d’inverser une sélection.Pour ce faire, menu Edition -> Inverser lasélection
  • 45. Déplacement et transformationdune sélectionQuel que soit loutil avec lequel vous avez effectué votresélection, vous pouvez repositionner celle ci ensélectionnant l’outil « Déplacer la sélection », en plaçantvotre pointeur à lintérieur de la sélection et eneffectuant un cliqué glissé. Le curseur a la forme dunegrosse flèche blanche ou d’une main.Vous pouvez modifier la forme dune sélection enutilisant les poignées (petits carrés blancs) présentesautour de la zone sélectionnée (agrandir ou déformer lasélection). Il sagit là de modifier la forme de la sélectionafin de lajuster plus précisément et non de modifier lecontenu de celle ci
  • 46. Utilisation d’une sélectionA partir du moment où vous avez effectué une sélection,vous travaillez uniquement sur la zone sélectionnée. Vouspouvez entre autres :Recadrer votre image sur la sélection grâce au boutonrecadrer selon la sélection dans la barre de menu.Remplir de couleur la zone sélectionnée : menu édition->remplir la sélection ou l’outil pot de peintureCopier le contenu de la sélection (menu édition -> copier)puis le coller :- Sur un nouveau document : fichier -> nouveau puis édition-> coller-Dans une autre image : fichier ->ouvrir puis édition -> coller- Dans la même image : désélectionner (CTRL+D) puisédition -> coller.
  • 47. Aller plus loin avec la sélection
  • 48. Recadrer
  • 49. Redimensionner, retourner et pivoter une image
  • 50. Sélection au lassoLoutil lasso vous permet de dessiner à main levée lazone que vous souhaitez sélectionner.Entourez la zone choisie par un cliquer glisser etrevenez sur votre point de départ pour fermercorrectement la sélection.
  • 51. Sélection à la baguette magique
  • 52. La baguette magique vous permet desélectionner une zone par couleur.Si vous cliquez sur un pixel rouge, elleinclura à la sélection tous les pixelsadjacents de couleur rouge ou prochedu rouge.Si la sélection ne vous convient pas,désélectionnez et réglez la tolérance dela baguette magique située sous labarre d’outils.Une grande tolérance entraînera la sélectionde nombreux pixels de couleurs assezéloignées de la couleur du pixel de départ.La sélection obtenue sera donc plus étendue.Une tolérance faible entraînera la sélection depixels d’une couleur très proche de celledu pixel cliqué.
  • 53. Le tampon de clonage
  • 54. Le tampon est probablement loutil le plus utilisé de Paint.net , en effetil permet de faire disparaître rapidementpoussières, déchirures, poteauxélectriques et autres imperfections.En fait, il effectue une petite copie dune zone de limage et vient la placer àlendroit souhaité.
  • 55. Sélectionnez loutil tampon.· Pour pouvoir lutiliser, il faut dabord donner lorigine de lacopie à effectuer(Maintenez la touche CTRL et cliquez sur a zone que voussouhaitez recopier.· Déplacez votre souris et positionnez-vous sur ce que voussouhaitez effacer, faites un clic ou un cliquer glisser.· Vous pouvez varier la taille du tampon en la modifiant sous labarre d’outils
  • 56. La gomme :Permet d’effacer une partie del’image.NB : La taille de la gomme peutêtre réglée dans le haut de lafenêtre : « Largeur dupinceau ».Les dégradés :Permet d’appliquer un dégradé àune zone de sélection entre lescouleurs primaires etsecondaires.
  • 57. La pipette :On utilise cet outil afin de sélectionner précisément une couleur dansune image dans le butde l’utiliser par la suite.Le clic gauche définit la couleur primaire. Le clic droit définit lacouleur secondaire.Les outils de dessin :Il est possible de dessiner dans Paint.net et pour ce faire, 5 outils sontà votre disposition :Droite / Courbe : Pour dessiner des droites et des courbes qu’ilsera possible de modifier par la suite, grâce aux poignets.Rectangle.Rectangle à coins arrondis.Ellipse.Outil forme librePour chacun de ces outils, il est possible de paramétrer lacouleur du contour, son épaisseur et la couleur de remplissage.
  • 58. FIN• Voilà sommairement présentés les outils dePaint.net• Le principal est de savoir les utiliser et de lescombiner afin d’optimiser ou de retoucher vosimages à votre goût.• Vous trouverez sur le web des tutoriels et desvidéos qui vous aideront à utiliser au mieux celogiciel.
  • 59. http://www.zapwallpaper.fr/blog/paint-net-tous-les-tutoriels/
  • 60. Sources :Service Cybercentre de GuérandeXavier Canniot – Animateur Picardie en Ligne de Fère enTardenois
  • Fly UP