Facades ossatures bois non porteuses - Guide Pro-Rage - 2013-07

  • Published on
    16-Nov-2014

  • View
    3.601

  • Download
    7

DESCRIPTION

Ces Recommandations professionnelles couvrent l'excution des diffrentes typologies de faades ossature bois (filantes, semi-filantes, interrompues), sur ossatures primaires neuves (bton ou bois). Il constitue un premier rfrentiel pour la conception et la ralisation de ce type d'ouvrage. Ce document a galement pour vocation d'alimenter la cration du futur NF DTU 31.4 Faades ossature bois dont les travaux viennent de dbuter.

Transcript

  • 1. NNNN P R O G R A M M E D A C C O M P A G N E M E NT D E S P R O F E S S I O N N E L S www.reglesdelart-grenelle-environnement-2012.fr Rgles de lArt Grenelle Environnement 2012 JJJJJJJJJJJJ Faades Ossature Bois nonporteuses

2. P R O G R A M M E D A C C O M P A G N E M E N T D E S P R O F E S S I O N N E L S www.reglesdelart-grenelle-environnement-2012.fr Rgles de lArt Grenelle Environnement 2012 Ce programme est une application du Grenelle Environnement. Il vise revoir lensemble des rgles de construc- tion, afin de raliser des conomies dnergie dans le btiment et de rduire les missions de gaz effet de serre. L e Grenelle Environnement a fix pour les btiments neufs et existants des objectifs ambitieux en matire dconomie et de production dnergie. Le secteur du btiment est engag dans une mutation de trs grande ampleur qui loblige une qualit de ralisation fonde sur de nouvelles rgles de construction. Le programme Rgles de lArt Grenelle Environnement 2012 a pour mission, la demande des Pouvoirs Publics, daccompagner les quelque 370 000 entreprises et artisans du secteur du btiment et l'ensemble des acteurs de la filire dans la ralisation de ces objectifs. Sous limpulsion de la CAPEB et de la FFB, de lAQC, de la COPREC Construction et du CSTB, les acteurs de la construction se sont rassembls pour dfinir collectivement ce programme. Financ dans le cadre du dispositif des certificats dconomies dnergie grce des contributions importantes dEDF (15 millions deuros) et de GDF SUEZ (5 millions deuros), ce programme vise, en particulier, mettre jour les rgles de lart en vigueur aujourdhui et en proposer de nouvelles, notamment pour ce qui concerne les travaux de rnovation. Ces nouveaux textes de rfrence destins alimenter le processus normatif classique seront oprationnels et reconnus par les assureurs ds leur approbation ; ils serviront aussi ltablissement de manuels de formation. Le succs du programme Rgles de lArt Grenelle Environnement 2012 repose sur un vaste effort de formation initiale et continue afin de renforcer la comptence des entreprises et artisans sur ces nouvelles techniques et ces nouvelles faons de faire. Dotes des outils ncessaires, les organisations professionnelles auront cur daider et dinciter la formation de tous. Les professionnels ont besoin rapidement de ces outils et rgles du jeu pour russir le Grenelle Environnement. Alain MAUGARD Prsident du Comit de pilotage du Programme Rgles de lArt Grenelle Environnement 2012 Prsident de QUALIBAT dito 3. 3 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf Afin de rpondre au besoin daccompagnement des professionnels du btimentpouratteindrelesobjectifsambitieuxduGrenelleEnvironnement, le programme Rgles de lArt Grenelle Environnement 2012 a prvu dlaborer les documents suivants : LesRecommandationsProfessionnellesRglesdelArtGrenelle Environnement 2012 sont des documents techniques de rfrence, prfigurant un avant-projet NF DTU, sur une solution technique cl amliorant les performances nergtiques des btiments. Leur vocation est dalimenter soit la rvision dun NF DTU aujourdhui en vigueur, soit la rdaction dun nouveau NF DTU. Ces nouveaux textes de rfrence seront reconnus par les assureurs ds leur approbation. Les Guides Rgles de lArt Grenelle Environnement 2012 sont des documents techniques sur une solution technique innovante amliorant les performances nergtiques des btiments. Leur objectif est de donner aux professionnels de la filire les rgles suivre pour assurer une bonne conception, ainsi quune bonne mise en uvre et raliser une maintenance de la solution technique considre. Ils prsentent les conditions techniques minimales respecter. LesCalepinsdechantierRglesdelArtGrenelleEnvironnement 2012 sont des mmentos destins aux personnels de chantier, qui illustrent les bonnes pratiques dexcution et les dispositions essentielles des Recommandations Professionnelles et des Guides Rgles de lArt Grenelle Environnement 2012 . Les Rapports Rgles de lArt Grenelle Environnement 2012 prsentent les rsultats soit dune tude conduite dans le cadre du programme, soit dessais raliss pour mener bien la rdaction de Recommandations Professionnelles ou de Guides. Les Recommandations Pdagogiques Rgles de lArt Grenelle Environnement 2012 sont des documents destins alimenter la rvision des rfrentiels de formation continue et initiale. Elles se basent sur les lments nouveaux et/ou essentiels contenus dans les Recommandations Professionnelles ou Guides produits par le programme. Lensemble des productions du programme daccompagnement des professionnels Rgles de lArt Grenelle Environnement 2012 est mis gratuitement disposition des acteurs de la filire sur le site Internet du programme : http://www.reglesdelart-grenelle-environnement-2012.fr Avant- propos 4. 4 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Slmmaire Conception: LENOX Illustrations: FCBA Editeur: AQC ISBN: 978-2-35443-140-2 juillet 2013 1 - Domaine d'application................................................................ 7 2 - Termes etdfinitions...................................................................10 3 - Rfrences normatives etrglementaires................. 13 3.1. DTU etnormes relatives auxprsentes Recommandations Professionnelles..... 13 3.2. Rfrences normatives desrgles decalculs.......................................................... 14 3.3. Rglementation incendie.......................................................................................... 15 3.4. Rglementation acoustique...................................................................................... 15 3.5. Rglementation thermique....................................................................................... 15 4 - Choix desmatriaux................................................................... 16 4.1. Matriaux enbois et base debois......................................................................... 16 4.1.1. Bois destructure etcomposants structuraux............................................. 16 4.1.2. Panneaux base debois.............................................................................. 18 4.2. Durabilit desbois oudes matriaux base debois............................................. 20 4.2.1. Cas gnral.................................................................................................... 21 4.2.2. Cas particuliers............................................................................................. 21 4.2.3. Risque insectes............................................................................................. 21 4.3. Organes defixation oud'assemblage..................................................................... 22 4.3.1. Dfinitions...................................................................................................... 22 4.3.2. Exigences...................................................................................................... 22 4.4. Fentres etportes extrieures.................................................................................. 23 4.5. Matriaux isolants..................................................................................................... 25 4.5.1. Prescriptions communes tous lesisolants.............................................. 25 4.5.2. Isolants base delaine minrale................................................................ 25 4.5.3. Isolants base defibres debois................................................................. 25 4.5.4. Autres matriaux isolants............................................................................ 26 4.6. Matriaux enfilms..................................................................................................... 26 4.6.1. Matriaux pourbarrire d'tanchit vis--vis desremontes capillaires (bandes d'arase)........................................................................... 26 4.6.2. Matriaux pourpare-vapeur........................................................................ 27 4.6.3. Matriaux pourpare-pluie........................................................................... 28 4.7. Matriaux decalfeutrement...................................................................................... 29 4.7.1. Mastics............................................................................................................ 29 4.7.2. Bandes adhsives ouautres accessoires adhsifs..................................... 29 4.7.3. Matriaux pourfond dejoint....................................................................... 30 4.7.4. Profils d'tanchit mtalliques ouplastique........................................... 30 4.8. Equipements etaccessoires...................................................................................... 30 4.8.1. Fermetures..................................................................................................... 31 4.8.2. Garde-corps................................................................................................... 31 4.8.3. Brise-soleils................................................................................................... 31 5. 5 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES 5 - Dfinition dessolutions constructives types......... 32 5.1. Principes gnraux d'assemblages deslments d'ossature etintgration desremplissages...................................................................................................... 33 5.1.1. Principe d'assemblage deslments d'ossature (montants / traverses / panneaux)................................................................. 33 5.1.2. Intgration desisolants................................................................................ 36 5.1.3. Intgration desfilms..................................................................................... 41 5.1.4. Intgration desfentres etportes extrieures............................................ 46 5.2. Tolrances defabrication deslments d'ossature................................................ 47 5.3. Dispositions constructives........................................................................................ 48 5.3.1. Faades filantes............................................................................................. 48 5.3.2. Faade semi-filante....................................................................................... 69 5.3.3. Faades interrompues.................................................................................. 78 6 - Performances.................................................................................... 84 6.1. Rsistance mcanique etstabilit............................................................................. 84 6.1.1. Principes gnraux dela justification.......................................................... 84 6.1.2. Spcifications concernant lesfaades filantes........................................... 89 6.1.3. Spcifications concernant lesfaades semi-filantes.................................. 90 6.1.4. Spcifications concernant lesfaades interrompues................................ 90 6.2. Scurit encas d'incendie........................................................................................ 90 6.2.1. Principes gnraux....................................................................................... 90 6.2.2. Solutions techniques satisfaisant auxexigences incendies..................... 91 6.3. Scurit d'utilisation.................................................................................................. 92 6.3.1. Scurit auxchocs........................................................................................ 92 6.3.2. Hauteur d'allge............................................................................................ 98 6.4. Habitabilit................................................................................................................. 98 6.4.1. Etanchit l'air............................................................................................ 98 6.4.2. Etanchit l'eau.......................................................................................... 99 6.4.3. Transferts devapeur................................................................................... 100 6.4.4. Performances acoustiques......................................................................... 102 6.4.5. Performances thermiques.......................................................................... 109 6.5. Performances dedurabilit......................................................................................110 6.5.1. Durabilit desbois etdes matriaux base debois................................110 6.5.2. Durabilit desouvrages pare-pluie etpare-vapeur..................................110 6.5.3. Durabilit deslments mtalliques..........................................................113 7 - Logistique, approvisionnement, stockage...............114 7.1. Fabrication sursite.....................................................................................................114 7.1.1. Phasage desapprovisionnements / Rception...........................................114 7.1.2. Stockage........................................................................................................114 7.1.3. Fabrication.....................................................................................................115 7.2. Prfabrication.............................................................................................................115 7.2.1. Transport........................................................................................................115 7.2.2. Rception......................................................................................................116 7.2.3. Dchargement / Stockage............................................................................116 8 - Mise enuvre................................................................................118 8.1. Manutention..............................................................................................................118 8.1.1. Conception dulevage..................................................................................118 8.1.2. Rgles demanutention............................................................................... 120 8.2. Consistance destravaux......................................................................................... 121 8.2.1. Travaux dus parle titulaire dumarch...................................................... 121 8.2.2. Travaux non prvus..................................................................................... 124 8.3. Conditions requises pourla mise enuvre.......................................................... 125 8.3.1. Etat duchantier........................................................................................... 125 8.3.2. Etat ettolrances admissibles dessupports............................................ 125 6. 6 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES 8.4. Mode d'excution destravaux............................................................................... 126 8.4.1. Principe demise enuvre desfaades.................................................... 126 8.4.2. Protections despersonnels surle chantier............................................... 130 8.4.3. Tolrance demise enuvre dela faade................................................. 131 8.5. Matrise desinteractions avecles autres corps d'tat.......................................... 132 8.5.1. Interactions avecle lot encharge del'ossature primaire (bois oubton).............................................................................................. 132 8.5.2. Interactions avecle lot Isolation tanchit l'air................................ 133 8.5.3. Interactions avecle lot Menuiseries extrieures...................................... 133 8.5.4. Interactions avecle lot Revtement extrieur.......................................... 134 8.5.5. Interactions avecle lot Pltrerie................................................................ 135 8.5.6. Interactions avecle lot fluides................................................................... 135 9 - Entretien etmaintenance..................................................... 136 9.1. Oprations d'entretien etfrquences..................................................................... 136 9.1.1. Risques d'infiltration d'eau oude condensation dansles parois verticales........................................................................................................ 136 9.1.2. Revtements extrieurs.............................................................................. 137 9.1.3. Etanchit l'eau etpermabilit l'air desfentres etportes extrieures..................................................................................................... 137 9.1.4. Finitions surbois l'extrieur.................................................................... 138 9.2. Maintenance / Rparation / Remplacement........................................................... 138 Annexe A : Rsultats etrfrences desessais del'tude SISMOB.................................................. 139 Annexe B : Principe dejustification ausisme desfaades.................................................................... 144 Annexe C : Caractristiques thermiques.......................... 147 Annexe D :Tolrances d'excution dessupports bton........................................................................... 154 7. 7 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Les Recommandations Professionnelles couvrent l'excution de faades ossature bois, sur ossatures primaires neuves constitues de voiles bton ou de murs maonns ou de poteaux et poutres (bton ou bois), et pour tous types de btiments dont la hauteur dpend des variantes constructives et du type de revtement extrieur avec un maximum de 28m. Ces faades ne contribuent pas la stabilit de la structure du bti- ment, elles sont non porteuses. Les ossatures primaires ne comportent pas de parois pleines ext- rieures hormis des ouvrages spcifiques (cage d'ascenseur/escalier). Elles sont uniquement composes d'lments linaires en faades (poteaux, poutres, nez de dalle, voiles de refend). Le terme faade couvre les parois verticales et les parois inclines vers l'extrieur dont l'axe est situ entre 0 et 15 par rapport la ver- ticale. Les prescriptions concernant l'inclinaison des faades sont dfi- nies dans les documents dont relvent les revtements extrieurs mis en uvre. Ces Recommandations Professionnelles s'appliquent: aux faades filantes; aux faades semi-filantes; aux faades interrompues. Elles visent uniquement les faades ossature bois constitues de montants et traverses en bois et panneaux base de bois, intgrant ventuellement leurs remplissages (isolation, menuiseries) et les films associs. La mise en uvre des revtements extrieurs et des revtements intrieurs n'est pas traite dans ce document qui dfinit les limites de compatibilit avec ces derniers. 1Domaine d'application 8. 8 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Selon les cas, ces faades pourront treprfabriques en atelier ou assembles sur site. Le prsent document est applicable dans toutes les zones clima- tiques ou naturelles franaises l'exception des zones quatoriales et cycloniques. N O TE : Le domaine d'application ne couvre pas les Dpartements d'Outre Mer. Ce document s'applique aux btiments contenant des locaux faible ou moyenne hygromtrie. N O TE : L'hygromtrie des locaux est dfinie par le rapport W/n o W reprsente la quan- tit de vapeur d'eau produite l'intrieur d'un local par heure (g/h) et n le taux horaire de renouvellement d'air (m3 /h). Pour les locaux faible hygromtrie, le rapport W/n est infrieur ou gal 2,5 g/m3 et pour les locaux hygromtrie moyenne, le rapport W/n est infrieur ou gal 5g/m3 et suprieur 2,5g/m3 . Pour finir, ce document ne s'applique pas: aux faades ossature bois rapportes sur structure porteuse mtallique; aux faades relevant du NF DTU 33.1; aux faades dont les ossatures sont en mtal ou autres matriaux; aux bardages et aux systmes d'isolation par l'extrieur qui relvent du cahier du CSTB n3316; aux faades rapportes sur des parois pleines existantes; aux parois enterres; aux ouvrages dont les lments porteurs de structures font appel d'autres principescomme: - les murs sandwichs associant, par collage, des revtements extrieurs et intrieurs en bois ou en panneaux drivs du bois un matriau isolant; - les lments structuraux prfabriqus base de bois (bois panneauts, panneaux massifs contrecolls, etc.); aux locaux ambiance agressive telle que dfinie dans la NF EN ISO 12944; Limites du champ d'application Les schmas ci-dessous reprsentent les limites du champ d'applica- tion des Recommandations Professionnelles: 1) Construction o les faades sont porteuses: les murs enve- loppes sont du ressort du NF DTU 31.2 dans le cas de parois ossature bois 9. 9 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES 2) Construction o la charpente est reprise sur des faades ossa- ture bois non porteuses: Solution PROSCRIRE 3) Construction o le dernier niveau est indpendant et sup- porte la charpente: les murs du dernier niveau sont du ressort du NF DTU 31.2 dans le cas de parois ossature bois s Figure1: Limites du champ d'application des Recommandations Professionnelles 10. 10 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Pour les besoins du prsent document, les termes et dfinitions sui- vants s'appliquent: Ossature primaire Structure porteuse du btiment constitue de bton ou charpente bois et assurant la stabilit de ce dernier Panneau defaade Structure de la faade compose d'un assemblage de montants et traverses (ossature) et d'un voile, le tout tant directement fix sur la structure du btiment (ossature primaire) Faade filante Faade ossature bois situe entirement devant les nez de plancher de l'ossature primaire. Faade semi-filante Faade ossature bois dont le doublage extrieur est situ en avant d'un nez de plancher et dont la paroi intrieure est insre entre deux planchers conscutifs de l'ossature primaire. Faade interrompue Faade ossature bois insre entirement entre planchers en retrait (cas des balcons par exemple) Lisse basse Elment de liaison entre plancher bas et panneau de faade. On peut aussi parler de semelle basse 2Termes etdfinitions 11. 11 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Montant Pice de bois verticale d'un panneau de faade Traverse Pice en bois continue assemble chaque extrmit des montants dans un panneau de faade Voile destabilit Panneau fix sur une ossature de manire lui confrer une rsis- tance aux efforts dans son plan. Panneau n'assurant pas le rle de contreventement. Baie Ouverture dans un mur limite par des plans gnralement perpendi- culaires aux plans du mur. Embrasure Espace libre amnag dans l'paisseur d'un mur pour recevoir une fentre. Les cts de l'embrasure sont appels tableaux. Pare-pluie Matriau (film dans ce prsent document) utilis sous le revtement extrieur du mur (ou parement support) comme protection contre le passage de l'eau, mais qui reste permable la vapeur d'eau. Pare-vapeur Matriau impermable en film mis en uvre sur la face chaude de la paroi, dont la fonction est de limiter la transmission de vapeur d'eau. Valeur Sd Exprime l'paisseur de la couche d'air de diffusion la vapeur d'eau quivalente du matriau. Elle s'exprime en mtre et est inversement proportionnelle la permance Permance Expression de la quantit de vapeur d'eau qui peut traverser une unit de surface d'une paroi en une unit de temps pour une diffrence de pression partielle de vapeur entre les deux ambiances spares par cette paroi Calfeutrement Garnissage d'un joint sparant deux lments: par exemple mur / dormant de fentre, dont la fonction principale, dans ce document, est d'assurer l'tanchit l'eau et/ou l'air. 12. 12 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Fond dejoint Elment qui limite la profondeur et dfinit le profil arrire du produit de calfeutrement. Il permet: De dterminer le volume du mastic constituant le calfeutrement du joint; D'assurer un travail du mastic sur deux faces; D'exercer une pression sur le mastic (lissage) pour assurer un contact optimum du mastic avec les deux faces tancher. Joint Espace libre entre deux lments de mme nature ou de nature diff- rente, parfois appel joint creux Joint dedilatation Joints dcoupant une construction en plusieurs parties indpendantes pour parer aux effets des retraits et dilatations thermiques. Pont thermique Zone ponctuelle ou linaire qui, dans l'enveloppe d'un btiment, pr- sente une moindre rsistance thermique 13. 13 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES 3.1.DTU etnormes relatives auxprsentes Recommandations Professionnelles NF DTU 20.1, Travaux de btiment Ouvrages en maonne- rie depetits lments Parois etmurs (indice declassement: P 10-202). NF DTU 21, Travaux de btiment Excution des ouvrages enbton (indice declassement: P 18-201). NF DTU 23.1: NF P 18-210 (DTU 23.1),Travaux debtiment Murs enbton banch Cahier desclauses techniques NF DTU 25.41, Travaux de btiment Ouvrages en plaques depltre (indice declassement: P 72-203). NF DTU 31.1,Travaux debtiment Charpente etescaliers enbois (indice declassement: P 21-203). NF DTU 31.2, Travaux de btiment Construction de maisons etbtiments ossature enbois (indice declassement: P 21-204). NF DTU 31.3, Charpentes en bois assembles par connecteurs mtalliques ougoussets (indice declassement: P 21-205). NF DTU 36.5, Travaux debtiment Mise enuvre desfentres etportes extrieures (indice declassement: P 20-202). FD DTU 36.5 P3,Travaux debtiment Mise enuvre desfentres et portes extrieures Partie3: Mmento de choix en fonction del'exposition (indice declassement: P 20-202-3). NF DTU 40.11, Travaux de btiment Couverture en ardoises (indice declassement: P 32-201). 3Rfrences normatives etrglementaires 14. 14 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES NF DTU 40.14,Travaux debtiment Couverture enbardeaux bitu- ms (indice declassement: P 39-201). NF DTU 40.35, Travaux debtiment Couverture enplaques nervu- res issues detles d'acier revtues (indice declassement: P 34-205). NF DTU 40.44, Travaux de btiment Couverture par lments mtalliques en feuilles et longues feuilles en acier inoxydable (indice declassement: P 34-214). NF DTU 41.2, Travaux de btiment Revtements extrieurs enbois (indice declassement: P 65-210). NF DTU 44.1,Travaux debtiment Etanchit desjoints defaade parmise enuvre demastics (indice declassement: P85-210) NF DTU 59.1: NF P 74-201 (DTU 59.1), Peinture Travaux depein- ture desbtiments NF EN13670: Excution desstructures enbton 3.2.Rfrences normatives desrgles decalculs NF EN1990, Eurocodes structuraux Bases decalcul desstruc- tures (indice declassement: P 06-100-1). NF EN 1991-1-3, Eurocode 1 Actions sur les structures Partie1-3: Actions gnrales Charges deneige (indice declasse- ment: P 06-113-1). NF EN 1991-1-4, Eurocode 1 Actions sur les structures Partie1-3: Actions gnrales Charges devent (indice declasse- ment: P 06-114-1). NF EN 1991-1-4/NA, Eurocode 1: Actions sur les structures Partie1-4: Actions gnrales Actions duvent Annexe natio- nale la NF EN 1991-1-4:2005 Actions gnrales Charges devent (indice declassement: P 06-114-1/NA). NF EN1995-1-1, Eurocode 5 Conception etcalcul desstructures en bois Partie 1-1: Gnralits Rgles communes et rgles pourlesbtiments (indice declassement: P 21-711-1). NF EN 1995-1-1/NA, Eurocode 5: Conception et calcul des struc- tures en bois Partie 1-1: Gnralits Rgles communes etrgles pourlesbtiments Annexe nationale laNF EN1995-1- 1:2008 Gnralits Rgles communes etrgles pourlesbti- ments (indice declassement: P 21-711-1/NA). NF EN1995-1-2, Eurocode 5 Conception etcalcul desstructures en bois Partie 1-2: Gnralits Calcul des structures au feu (indice declassement: P 21-712-1). 15. 15 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES NF EN1995-1-2/NA, Eurocode 5: Conception etcalcul desstructures enbois Partie1-2: Gnralits Calcul desstructures aufeu Annexe nationale laNF EN1995-1-2:2005 Gnralits Calcul desstructures aufeu (indice declassement: P 21-712-1/NA). 3.3.Rglementation incendie Arrt du31Janvier 1986 relatif laprotection incendie desbti- ments d'habitation Arrt du25Juin 1980 portant approbation desdispositions gn- rales durglement descurit incendie etdepanique danslesta- blissements recevant dupublic Arrt du 24 Septembre 2009 portant approbation de diverses dispositions modifiant le rglement de scurit incendie contre lesrisques d'incendie etdepanique danslestablissements rece- vant dupublic Arrt du24Mai 2010 portant approbation dediverses dispositions compltant et modifiant le rglement de scurit incendie contre lesrisques d'incendie etdepanique danslestablissements rece- vant dupublic InstructionTechnique n249 relative auxfaades 3.4.Rglementation acoustique Arrt du 30 Juin 1999 relatif aux caractristiques acoustiques desbtiments d'habitation Arrt du25Avril 2003 relatif lalimitation dubruit danslesta- blissements desant Arrt du25Avril 2003 relatif lalimitation dubruit danslesta- blissements d'enseignements Arrt du25Avril 2003 relatif lalimitation dubruit dansleshtels 3.5.Rglementation thermique Arrt du 26 octobre 2010 relatif aux caractristiques thermiques etlaperformance nergtique desconstructions. 16. 16 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES 4.1.Matriaux enbois etbase debois 4.1.1.Bois destructure etcomposants structuraux 4.1.1.1.Bois massifs structuraux Les lments de bois massif de section rectangulaire sont conformes la norme NF EN 14081-1 pour les bois classs visuellement et aux normes NF EN 14081-2 4pour les bois classs par machine. Les taux d'humidit des bois sont dtermins selon les mthodes dfinies par les normes NF EN 13183-1 3. Les niveaux de rsistance mcanique des bois de structure doivent tre dfinis par rfrence la norme NF EN 338. Les niveaux de rsistance sont obtenus soit partir de classes visuelles rpertories par la norme NF EN 1912, soit par un classe- ment machine conforme aux normes NF EN 14081-3. Pour un usage structurel dans le cadre du prsent document, sont admis les bois massifs de classe de rsistance minimale C18 pour les bois rsineux (selon NF EN 338) ou D18 pour les bois feuillus. 4.1.1.2.Bois massifs reconstitus (BMR) Les lments de bois massif reconstitus sont conformes la norme NF B 52-010. Les niveaux de rsistance mcanique des bois massifs reconstitus doivent tre dfinis par rfrence la norme NF B 52-010. 4Choix desmatriaux 17. 17 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES 4.1.1.3.Bois lamells colls (BLC) Les lments de bois lamells colls sont conformes la norme NF EN 14080. Les niveaux de rsistance mcanique des bois lamells colls de structure doivent tre dfinis par rfrence la norme NF EN 1194. N O TE 1 : La norme NF EN 1194est applicable directement dans un calcul aux Eurocodes. La norme NF P 21-400 complte cet outil dans le cadre d'une justification aux rgles CB 71 (NF P 21-701). N O TE 2 : La marque de qualit ACERBOIS-BMR apporte la preuve de la conformit des bois massifs reconstitus aux exigences du prsent document. N O TE 3 : La marque de qualit ACERBOIS-GLULAM apporte la preuve de la conformit des bois lamells colls aux exigences du prsent document. 4.1.1.4.Bois massifs abouts (BMA) Les bois de structure comportant des aboutages entures multiples sont conformes la norme prEN 15497. Le collage doit tre de type structural, et doit rsister l'humidit en fonction de la classe de service de l'lment telle que dfini par la norme NF EN 301. Les oprations d'aboutage doivent faire l'objet d'un autocontrle de fabrication par l'entrepreneur. 4.1.1.5.Poutres composites L'utilisation de poutres composites lgres base de bois est admise lorsque celles-ci bnficient d'un AgrmentTechnique Europen (ATE) mis dans les conditions prvues l'ETAG 011 et d'un Document Technique d'Application (DTA) visant favorablement leur emploi pour cette application. 4.1.1.6.Poutres enLamibois (LVL) Les poutres en LVL sont conformes la norme NF EN 14374. N O TE : La marque de qualit CTB-AB apporte la preuve de la conformit des bois massifs abouts aux exigences du prsent document. 18. 18 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES 4.1.2.Panneaux base debois Tous les panneaux base de bois dcrits dans le prsent document sont des panneaux destins des emplois en milieu humide protg (classe de service2) et conformes la norme NF EN 13986. Dans les faades ossature bois, les panneaux de bois ne jouent pas de rle contreventant (le contreventement de la structure est assure par l'ossature primaire). Toutefois, compte tenu des sollicitations dans la faade lors de la ra- lisation du chantier ou vis vis des sollicitations sismiques, ces pan- neaux doivent tre par nature aptes assurer un rle de voile tra- vaillant. Ils sont ainsi qualifis de voiles de stabilit dans le prsent document. 4.1.2.1.Panneaux contreplaqus Dfinition Les panneaux de contreplaqu sont dfinis dans la norme NF EN 313-2 et dsigns dans la norme NF EN 313-1. Tolrances dimensionnelles Les tolrances dimensionnelles sont donnes dans la norme NF EN 315. Exigences Les panneaux destins des emplois travaillants doivent satisfaire au type EN 636-3 S de la norme NF EN 636. 4.1.2.2.Lamibois (LVL) Dfinition Les panneaux en lamibois sont dfinis dans la norme NF EN 14374ou la norme NF EN 14279. Tolrances dimensionnelles Les tolrances dimensionnelles sont donnes dans la norme NF EN 315. Exigences Les panneaux destins des emplois travaillants doivent satisfaire au type LVL/2 S de la norme NF EN 14279ou la norme NF EN 14374. Les panneaux Lamibois (LVL) doivent comporter au moins deux plis croiss. 19. 19 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES 4.1.2.3.Panneaux delamelles minces, longues etorientes (OSB) Dfinition Les panneaux OSB sont dfinis dans la norme NF EN 300. Tolrances dimensionnelles Les tolrances dimensionnelles sont donnes dans la norme NF EN 300. Exigences Les panneaux OSB pour usage intrieur ou extrieur protg en classe de service 2 (milieu humide) et destins des emplois tra- vaillants doivent satisfaire aux exigences de la norme NF EN 300, type OSB/3 ou OSB/4. 4.1.2.4.Panneaux departicules Dfinition Les panneaux de particules sont dfinis dans la norme NF EN 309. Tolrances dimensionnelles Les tolrances dimensionnelles sont donnes dans la norme NF EN 312. Exigences Les panneaux pour usage intrieur en classe de service 2 (milieu humide) ou susceptibles d'tre r-humidifis accidentellement et tem- porairement, et destins des emplois travaillants doivent satisfaire au minimum aux exigences de la norme NF EN 312type P5 ou P7. 4.1.2.5.Panneaux departicules lis auciment Dfinition Les panneaux de particules lies au ciment sont dfinis dans la norme NF EN 633 et font l'objet d'un DocumentTechnique d'Application quel que soit l'emploi envisag. Tolrances dimensionnelles Les tolrances dimensionnelles sont donnes dans la norme NF EN 634-1. Exigences Les panneaux pour usage intrieur ou extrieur protg en classe de service 2 (milieu humide) et destins aux emplois non travaillants, doivent satisfaire au minimum aux exigences de la norme NF EN 634-2. 20. 20 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES SYNTHESE DES PANNEAUX A BASE DEBOIS Type de panneau Norme de rfrence Contreplaqu NF EN 636-3 Lamibois LVL / S NF EN 14279ou NF EN 14374 OSB 3 et 4 NF EN 300 Panneau de particules type P5 NF EN 312 Panneaux de particules lis au ciment NF EN 634-2 et DTA visant favorablement leur emploi en voile travaillant Autres panneaux Voir l'Avis Technique ou Document Technique d'Application visant favorablement leur emploi en voile travaillant de parois ossature bois sTableau 1 : Synthse pour l'utilisation des panneaux base de bois en voile travaillant N O TE 1 : La marque de qualit NF Extrieur CTB-X apporte la preuve de la conformit des panneaux contreplaqus aux exigences mentionnes prcdemment. N O TE 2 : Les marques de qualit CTB-OSB3 et CTB-OSB4 apportent la preuve de la confor- mit des panneaux OSB aux exigences mentionnes prcdemment. N O TE 3 : La marque de qualit CTB-H apporte la preuve de la conformit des panneaux de particules aux exigences mentionnes prcdemment. 4.2.Durabilit desbois oudesmatriaux base debois La matrise de la durabilit des ouvrages en bois est base sur le prin- cipe suivant: 1) Identifier la nature des sollicitations et paramtres influant sur la durabilit de l'ouvrage ou de la partie d'ouvrage consi- dr, ce qui conduit dterminer une classe d'emploi; 2) Dfinir une solution technique compatible en fonction de la catgorie de durabilit vise en retenant: - soit un bois naturellement durable; - soit un bois durabilit confre. Les classes d'emploi sont dfinies par rfrence aux normes NF EN 335-1 3. L'affectation des classes d'emploi est dtermine conformment au Fascicule deDocumentation FD-P 20-651 Durabilit des lments et ouvrages en bois. 21. 21 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES La durabilit naturelle du bois est dfinie par rfrence la norme NF EN 350-2. Pour les bois durabilit confre, les exigences de pntration et de rtention doivent tre conformes aux prescriptions de la norme NF EN 50-105-3. Les bois de structure traits avec un produit de prservation contre les attaques biologiques sont conformes la norme NF EN 15228. Pour finir, les essences de bois utiliss peuvent tre choisies selon le chapitre8du fascicule de documentation FD P 20-651 Durabilit des lments et ouvrages en bois en fonction de la classe d'emploi dans laquelle ils se situent et selon la longvit attendue de l'ouvrage. 4.2.1.Cas gnral Tous les bois de structure (massifs, colls, Lamibois) et les panneaux base de bois utiliss pour la fabrication des parois dcrites dans le prsent document se trouvent en situation de classe d'emploi 2 au sens du fascicule de documentation FD P 20-651 Durabilit des l- ments et ouvrages en bois. Les lments en bois d'ossature secondaire supportant les doublages isolants intrieurs ou extrieurs ou supportant les parements intri- eurs se situent galement en classe d'emploi 2. 4.2.2.Cas particuliers Pour des ouvrages supports par un ouvrage bton en partie basse, la lisse basse se situe en classe d'emploi 3b lorsque la bande d'arase prsente en sous face est perfore par les organes de fixation. Sinon, la lisse basse est en classe d'emploi 2 (cas de fixations non traver- santes, dportes par querre mtallique ou des ouvrages supports par des ferrures mtalliques par exemple) Pour les points particuliers o la hauteur au-dessus du sol fini du som- met du soubassement est ponctuellement infrieure 0,20 m, la lisse basse se situe en classe d'emploi 4. N O TE : La marque de qualit CTB-B+ apporte la preuve de la conformit la norme NF EN 15228 4.2.3.Risque insectes En application de l'article R112-2 du Code de la Construction et de l'Habitation et de l'arrt du 27Juin 2006modifi, les lments qui participent la solidit des structures des btiments neufs doivent tre protgs: contre les insectes larves xylovages sur l'ensemble du territoire; 22. 22 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES en complment, contre les termites dans les dpartements dans lesquels a t publi un arrt prfectoral pris conformment l'articleL.133-5 du Code de la Construction et de l'Habitation Dans le cadre de ces prsentes Recommandations Professionnelles, les lments bois participant la composition des faades ossature bois doivent avoir une durabilit vis--vis des insectes larves xylo- phages et des termites dans les zones concernes. De plus, les panneaux base de bois conformes aux prescriptions du chapitre (cf.4.1.2), c'est--dire des panneaux pour usage en milieu humide (conditions correspondant la classe de service 2de l'EN 1995- 1-1), sont soumis aux mmes exigences rglementaires relatives la protection contre les termites et autres insectes larves xylophages. 4.3.Organes defixation oud'assemblage 4.3.1.Dfinitions Pour l'assemblage des panneaux de faades et la fixation des pan- neaux de faades sur l'ossature primaire, les organes d'assemblages suivants peuvent tre utiliss: les pointes non lisses conformes la norme NF EN 14592; les agrafes conformes la norme NF EN 14592; les vis autoforeuses, les vis bois et les tirefonds conformes la norme NF EN 14592; les boulons, tiges filetes et broches conformes la norme NF EN 14592; les chevilles mtalliques bnficiant d'un Agrment Technique Europen (ATE) mis dans les conditions prvues l'ETAG 001; les botiers, triers et querres mtalliques bnficiant d'un Agrment Technique Europen (ATE) mis dans les conditions prvues l'ETAG 015; tout autre systme de fixation bnficiant d'un Agrment Technique Europen (ATE), dans les limites de l'usage vis; les assemblages fabriqus sur mesure doivent tre raliss partir d'aciers de nuances et qualits conventionnelles dfinies dans la norme NF EN 10025-1 6, compatibles avec les rgles dfinies dans les Eurocodes 3 et 5 (normes NF EN 1993-1-1 et NF EN 1995-1-1). 4.3.2.Exigences Les matriaux de fixation et d'assemblage, en fonction de leur usage, doivent satisfaire au minimum aux exigences de l'Euro- code 5 (NF EN 1995-1-1). Le tableau ci-aprs dfinit les choix des 23. 23 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES protections minimales des matriaux utiliser en fonction de la classe de service et du type d'assemblage. Assemblages Classes de services a) 2 (intrieur humide) 3 (extrieur) Pointes, vis et tirefonds avec 4mm Fe/Zn 12c Z275 b) Fe/Zn 25c Z350 b) Boulons, broches, pointes, vis et tirefonds avec > 4mm Fe/Zn 12c Fe/Zn 25c Z350 b) Agrafes Fe/Zn 12c Z275 b) Acier inoxydable Plaques mtalliques d'paisseur comprises entre 3mm et 5mm Fe/Zn 12c Z275 b) Fe/Zn 25c Z350 b) Plaques mtalliques d'paisseur > 5mm Protection minimale au moyen d'un primaire Fe/Zn 25c Z350 b) a) Pour des conditions particulirement corrosives, il convient d'envisager le Fe/Zn 40, un revtement par galvanisation chaud ou par shrardisation, ou de l'acier inoxydable. b) Revtement par galvanisation chaud conforme la NF EN 10346. sTableau 2 : Exemples de dispositions concernant le choix des matriaux ou de la protection vis--vis de la corrosion pour les assemblages A minima, pour les assemblages fabriqus sur mesure (ferrures mcano-soudes), les exigences suivantes doivent tre respectes: Les aciers sont au moins de nuance S235 telle que dfinie dans la norme NF EN 10025 Les lments sont minima protgs de la corrosion sur toutes leurs faces, avant mise en place, par une couche de peinture pri- maire inhibitrice de corrosion applique selon les spcifications du DTU n 59.1 Travaux de peinture des btiment. N O TE : Il ne doit pas y avoir de discontinuit de la protection et les parties mises nu en cours de fabrication ou de levage doivent tre reprises avec la mme peinture. 4.4.Fentres etportes extrieures L'ensemble des fentres et portes-fentres doit tre conforme aux prescriptions du NF DTU 36.5 P1-2 (CGM). Les performances sont values conformment la norme NF EN 14351-1. Les profils d'tanchit des fentres doivent tre conformes aux normes NF EN 12365-1 4. N O TE : En plus de ces exigences, il peut y avoir des exigences rglementaires, comme par exemple: les caractristiques thermiques, la rsistance au choc de scu- rit des allges, les efforts de manuvre des portes, la largeur de passage des portes vis--vis de la scurit feu, la hauteur des poignes au regard des rgles d'accessibilit... 24. 24 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Les niveaux des caractristiques mcaniques des fentres doivent, en fonction de leur utilisation, respecter les valeurs du fascicule FD DTU 36.5 partie 3 et de la norme NF P 20-302. En effet, en fonction de leurs situations et expositions, le Fascicule de Documentation FD DTU 36.5 partie 3 permet de dterminer les classes A*E*V* minimales que les fentres et portes extrieures doivent respecter. Le tableau ci-dessous est ainsi extrait de ce DTU et fixe la classe AEV ncessaire selon les cas. Rgion Catgorie de terrain Hauteur du btiment H (m) H 9 9 < H 18 18 < H 28 France Mtropolitaine 1 IV A*2 E*4 V*A2 A*2 E*4 V*A2 A*2 E*4 V*A2 IIIb A*2 E*4 V*A2 A*2 E*4 V*A2 A*2 E*4 V*A2 IIIa A*2 E*4 V*A2 A*2 E*4 V*A2 A*2 E*4 V*A2 II A*2 E*4 V*A2 A*3 E*4 V*A2 A*3 E*4 V*A2 0 A*3 E*4 V*A2 A*3 E*5 V*A2 A*3 E*5 V*A3 2 IV A*2 E*4 V*A2 A*2 E*4 V*A2 A*2 E*4 V*A2 IIIb A*2 E*4 V*A2 A*2 E*4 V*A2 A*2 E*4 V*A2 IIIa A*2 E*4 V*A2 A*3 E*4 V*A2 A*2 E*4 V*A2 II A*3 E*4 V*A2 A*3 E*4 V*A2 A*3 E*5 V*A3 0 A*3 E*5 V*A2 A*3 E*5 V*A3 A*3 E*5 V*A3 3 IV A*2 E*4 V*A2 A*2 E*4 V*A2 A*2 E*4 V*A2 IIIb A*2 E*4 V*A2 A*2 E*4 V*A2 A*3 E*4 V*A2 IIIa A*2 E*4 V*A2 A*3 E*4 V*A2 A*3 E*5 V*A3 II A*3 E*4 V*A2 A*3 E*5 V*A3 A*3 E*5 V*A3 0 A*3 E*5 V*A3 A*3 E*6 V*A3 A*3 E*6 V*A3 4 IV A*2 E*4 V*A2 A*2 E*4 V*A2 A*3 E*4 V*A2 IIIb A*2 E*4 V*A2 A*3 E*4 V*A2 A*3 E*5 V*A2 IIIa A*3 E*4 V*A2 A*3 E*5 V*A3 A*3 E*5 V*A3 II A*3 E*5 V*A3 A*3 E*6 V*A3 A*3 E*6 V*A3 0 A*3 E*6 V*A3 A*3 E*6 V*A4 A*3 E*7 V*A4 sTableau 3 : Performances AEV de menuiseries extrieures en France mtropolitaine N O TE 1 : Les zones de vent et la catgorie de terrain sont dfinies dans l'Eurocode 1 et son annexe nationale (NF EN 1991-1-4) N O TE 2 : Une attestation " Menuiserie 21 ", un DocumentTechnique d'Application, les cer- tifications " NF CERTIFI-CSTB-CERTIFIED ", la certification " NF Fentres " et la certification ACOTHERM, apportent la preuve de la conformit aux exigences du prsent document. 25. 25 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES 4.5.Matriaux isolants 4.5.1.Prescriptions communes tous lesisolants Pour une mise en uvre entre montants ou tasseaux, les isolants doivent tre semi-rigidespour l'paisseur concerne. Tous les isolants dont la mise en uvre est dcrite dans le prsent document ne sont soumis aucune charge except leur poids propre. N O TE : Pour les isolants certifis ACERMI, le caractre de semi-rigidit de l'isolant est attest par le niveau L2 ou par l'indication semi-rigide not dans le certificat. 4.5.2.Isolants base delaine minrale L'isolant en laine minrale, non revtu, se prsente sous forme de panneaux ou rouleaux Les isolants base de laine minrale sont dfinis par la norme NF EN 13162 et sont: de classe d'absorption d'eau WS (< 1kg/m) de classe d'paisseurT2 (dtermin selon EN 823, mthode B1, 50 Pa) de niveau de rsistivit au passage d'air AFr 5 (dtermin selon EN 29053) Les panneaux rigides en laine de roche, destins des applications spcifiques (par exemple de type cran vis vis des ouvrages de fumisterie), sont dcrits dans les normes NF DTU correspondantes ou les rglementations spcifiques (DTU 24.2 par exemple). Les produits base de laine minrale en vrac font l'objet d'une proc- dure d'AvisTechnique ou deDocumentTechnique d'Application. N O TE : La certification ACERMI permet de valider la conformit du matriau aux exi- gences du prsent document. 4.5.3.Isolants base defibres debois L'isolant en fibre de bois, non revtu, se prsente sous forme de panneaux. Les isolants base de fibre de bois sont dfinis par la norme NF EN 13171 et sont: de classe d'paisseurT2 (dtermin selon EN 823, mthode B1, 250 Pa) de niveau de rsistivit au passage d'air AFr 5 (dtermin selon EN 29053) 26. 26 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Ces isolants doivent faire l'objet d'un Document Technique d'Appli- cation ou d'un Avis Technique visant favorablement leur emploi pour cette application. N O TE : La certification ACERMI permet de valider la preuve de la conformit du matriau aux exigences du prsent document. 4.5.4.Autres matriaux isolants Les plaques de polystyrne expans doivent tre conformes la norme NFEN13163. Les plaques de polystyrne extrud doivent tre conformes la norme NFEN13164. Les plaques de polyurthanne rigide doivent tre conformes la norme NFEN13165. Les plaques de mousse phnolique doivent tre conformes la norme NFEN13166. N O TE : Les plastiques alvolaires sont rputs satisfaire intrinsquement au niveau O2 et L2 de la certification ACERMI. Les isolants en verre cellulaire doivent tre conformes la norme NFEN13167. Les isolants en laine de bois (fibragglo) doivent tre conformes la norme NFEN13168. Les isolants en lige expans doivent tre conformes la norme NFEN13170. Ces isolants, ainsi que tout autre type d'isolant, comme la ouate de cellulose par exemple doivent faire l'objet d'un AvisTechnique ou d'un Document Technique d'Application visant favorablement leur emploi entre lments d'ossature en bois de murs. Le prsent document ne vise pas les complments d'isolation dits Produits Minces Rflchissants (PMR). 4.6.Matriaux enfilms 4.6.1.Matriaux pourbarrire d'tanchit vis- -vis desremontes capillaires (bandes d'arase) On utilise: feuille base de bitume modifi SBS, d'paisseur mini- male 2 mm, grse deux faces, conforme la norme NF EN 27. 27 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES 14967prsentant une rsistance la dchirure au clou minimale de 120 N exprime suivant la norme NF EN 12310-1; feuille plastique ou lastomre contre les remontes capillaires dans les murs, conforme la norme NF EN 14909 (type A), rsis- tante aux agents alcalins, prsentant une rsistance la dchi- rure au clou minimale de 120 N exprime suivant la norme NF EN 12310-1; ou tout autre matriau de performance l'usage quivalente faisant l'objet d'un AvisTechnique ou d'un DocumentTechnique d'Application visant favorablement leur emploi dans le domaine considr. 4.6.2.Matriaux pourpare-vapeur Les pare-vapeurs sont souples. Ils sont conformes la NF EN 13984et, par rfrence cette norme, rpondent aux spcifications du tableau ci-dessous. Spcifications des pare-vapeurs conformment la norme NF EN 13984pour application sur construction ossature bois Support discontinu Support continu Espace vide entre montants e 60cm Rsistance en traction (NF EN 12311-2) [N/50 mm] 100 100 Rsistance la dchirure au clou (NF EN 12310-1) [N] pour les parois verticales 40 40 sTableau 4 : Spcifications auxquelles rpondent les pare-vapeurs Le critre de transmission de la vapeur d'eau dpend du type d'ou- vrage de revtement extrieur. Selon la NF EN 13984, il doit tre inf- rieur ou gal 10,80.10-12 kg/m.s.Pa soit une permance 0,005 g/ m2.h.mmHg, ce qui correspond une valeur Sd 18 m, mesure selon NF EN 1931 (lorsqu'une lame d'air ventile sur l'extrieur existe derrire le revtement extrieur). Pour certaines configurations de paroi dont la permance du com- plexe extrieur est rduite ou en l'absence de lame d'air ventile, l'exigence en matire de permance peut tre modifie (voir chapitre (cf.6.4.3.1). La durabilit du facteur de rsistance la diffusion de vapeur d'eau est value par essai selon NF EN 1931aprs vieillissement artificiel (70C / 12semaines selon NFEN1296). Le facteur de rsistance la vapeur d'eau du produit vieilli ne doit pas varier de plus de 50% par rapport au produit non vieilli. Lorsque le pare-vapeur mis en uvre fait office de protection pro- visoire, en phase chantier, aux intempries (cas des parois prfabri- qus), celui-ci doit tre de type A, selon NF EN 13984. 28. 28 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES La rsistance au choc doit tre value selon NF EN 12691, avec une hauteur de chute de 300mm et selon la mthode A. Le respect des prsentes spcifications est annonc par le fabricant de pare-vapeur dans la FicheTechnique de son produit, mise dispo- sition des intervenants sur chantier. Cette fiche respecte la norme NF EN 13984. Cette FicheTechnique mentionne le type de pare-vapeur au sens de cette norme: A, B. 4.6.3.Matriaux pourpare-pluie Les pare-pluies souples sont conformes la NF EN 13859-2 et, par rfrence cette norme, rpondent aux spcifications du tableau ci-dessous: Support discontinu Support continu Bardages type XIII (1) Bardages type XIV (1) Bardages type XIII (1) Bardages type XIV (1) Entraxe entre montants e 45cm 45 cm < e 60cm e 45cm 45 cm < e 60cm Rsistance la pntration de l'eau Neuf W1 W2 W1 W2 Vieilli (2) W1 (2) W2 (2) W1 (2) W2 (2) Permance la vapeur d'eau 0,5 g/(m.h.mmHg) (soit 1,04.10-9 kg/(m.s.Pa)) Valeur Sd 0,18 m Rsistance en traction [N/5 cm] Neuf 100 140 100 140 100 Vieilli (2) 70 (2) 100 (2) 70 (2) 100 (2) 70 (2) 70 (2) Rsistance la dchirure au clou [N] 75 100 75 100 75 Stabilit dimensionnelle 1,5% Souplesse basse temprature T 5C (1) le type de bardage rapport XIII ou XIV selon cahier CSTB 1833 est annonc dans le DTU ou l'Avis Technique du bardage rapport (2)Test de vieillissement: annexe C EN 13859-2 (Dure de vieillissement 336h UV sauf si bardage claire-voie selon DTU 41.2 alors 5000h UV) Dtermination W1: Rsistance la pntration de l'eau: NF EN 1928mthode A + 5.2.3 Dtermination W2: Rsistance la pntration de l'eau: NF EN 13111 (la classe W1 rpond la classe W2) Proprits de transmission la vapeur d'eau (valeur Sd): NF EN ISO 12572srie C Rsistance en traction: NF EN 12311-1 + annexe A (pliable) ou NF EN 12311-1 (non pliable) Rsistance la dchirure au clou: NF EN 12310-1 + annexe B (pliable) ou NF EN 12310-1 (non pliable) Stabilit dimensionnelle: NF EN 1107-1 (pliable) ou NF EN 1107-2 (non pliable) Souplesse basse temprature: NF EN 1109 sTableau 5 : Spcifications auxquelles rpondent les pare-pluies 29. 29 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES 4.7.Matriaux decalfeutrement 4.7.1.Mastics Les matriaux de calfeutrement mis en uvre au sein des systmes d'tanchit des faades ossature bois doivent avoir les caractris- tiques suivants. 4.7.1.1.Mastics extruder Les mastics doivent tre conformes et classs selon NF ENISO11600. Ils doivent de plus rpondre aux exigences de la norme NFEN15651-1. Au vu des dformations rencontres sur les lments et composants des parois ossature bois, les mastics utiliss sont de classeF 25 E. Selon les supports, des essais de convenance doivent tre ra- liss conformment aux prescriptions des Recommandations Professionnelles RAGE 2012 Matrise des performances thermiques des systmes constructifs ossature bois. Ces essais sont rappels au paragraphe (cf.6.5.2.1). N O TE : La certification marque, Label SNJF, permet d'attester des classes des mastics de calfeutrement. Nanmoins, des essais de convenances doivent tre raliss pour valider la compatibilit avec le support vis 4.7.1.2.Mastics encordons prforms Ces mousses imprgnes pr-comprimes sont conformes aux spci- fications de la norme NF P 30-303 ou NFP30-305 ou NFP85-550 4.7.2.Bandes adhsives ouautres accessoires adhsifs Les bandes ou surfaces adhsives utilises pour le jointoiement des membranes souples: Entre elles Avec un lment en bois Avec des panneaux base de bois Avec du bton Avec du mtal Avec des gaines plastiques doivent tre values conformment aux prescriptions des Recommandations Professionnelles RAGE 2012 Matrise des perfor- mances thermiques des systmes constructifs ossature bois. Ces essais sont rappels au paragraphe (cf.6.5.2.1). 30. 30 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES 4.7.3.Matriaux pourfond dejoint Le fond de joint doit tre un matriau compressible et lastique tout en tant capable de rsister aux pressions dveloppes lors du ser- rage du mastic. N O TE : Tel que dfini dans le rfrentiel du Label SNJF et les essais de convenance. Il doit rester imputrescible l'humidit, tre compatible avec le mastic venir et le primaire ventuel et ne pas gner les dformations du mastic. La section du fond de joint, suprieure la largeur initiale du joint surfaces parallles, sera choisie en fonction de sa compressibilit. Les fonds de joints sont en mousse de polythylne expans cel- lules fermes, utiliss en cordons ou bandes de section rectangulaire ou en mousse cellules ouvertes imprgnes de rsine conforme la norme NF P 85-570, et vis--vis de la durabilit, seuls les produits de la classe 1de la norme NFP85-570 sont admis. N o t e : Un label SNJF vaut la preuve de la conformit aux exigences du prsent document. 4.7.4.Profils d'tanchit mtalliques ouplastique Ces produits sont utiliss en extrieur, comme bavettes, capotages de protection des pices d'appuis ou des linteaux et plus gnralement des habillages des tableaux de baies. Les prescriptions de la partie1-2 (CGM) du NF DTU 36.5 s'appliquent: Les composants en PVC doivent tre conformes aux prescrip- tions de la NFEN12608. Les tles prlaques en aluminium doivent tre conformes la norme NFEN1396 Les tles prlaques en acier doivent tre conformes aux normes NFEN10169-1 3. Tous les profils mtalliques doivent avoir une paisseur de 15/10e (1,5 mm) minimum. 4.8.Equipements etaccessoires Les quipements de faade (si ventuellement prvus) doivent tre conformes aux prescriptions suivantes. 31. 31 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES 4.8.1.Fermetures Les fermetures doivent tre conformes aux prescriptions de la par- tie1-2 (CGM) du DTU 36.5. Ainsi, les fermetures ventuelles doivent tre conformes aux normes applicables et en particulier aux normes suivantes: NF EN 13659, NF EN 13561, DTU 34.2. 4.8.2.Garde-corps Les dimensions et caractristiques des garde-corps doivent tre conformes aux normes NF P 01-012 et NF P 01-013. N O TE : La salubrit de la conception de ces lments et des fixations associes devra tre optimale pour assurer la durabilit des ouvrages 4.8.3.Brise-soleils Les exigences et caractristiques des lments brise-soleils horizon- taux ne relvent d'aucune norme produit. La conception et notam- ment les moyens d'ancrage sur la faade doivent tre dfinis de manire ne pas porter prjudice (charges rapportes, pntration des revtements) aux lments de faades. N O TE : La salubrit de la conception de ces lments et des fixations associes devra tre optimale pour assurer la durabilit des ouvrages 32. 32 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Comme stipul dans le domaine d'application, les prsentes Recommandations Professionnelles couvrent uniquement les faades ossature bois constitues de montants et traverses en bois et pan- neaux base de bois, intgrant ventuellement leurs remplissages (isolation, menuiseries) et les films associs. La mise en uvre des revtements extrieurs et des revtements int- rieurs n'est pas traite dans ce document. Les revtements extrieurs doivent tre mis en uvre conform- ment aux prescriptions de la norme NF DTU, l'Avis Technique ou le DocumentTechnique d'Application dont ils relvent. N O TE : Les spcifications du revtement extrieur peuvent impacter la conception de la paroi. Par consquent, il convient d'assurer l'adquation entre les exigences de ce prsent document avec celles dfinies dans les documents dont relvent les revtements extrieurs et la paroi support. Les contre-cloisons intrieures en plaques de pltre doivent tre ra- lises conformment aux prescriptions de la norme NF DTU 25.41. Les prescriptions complmentaires concernant les doublages sur tasseaux bois doivent tre conformes au NF DTU 31.2 et au prsent document. Les revtements intrieurs en bois doivent tre mis en uvre confor- mment aux prescriptions de la norme NF DTU 36.1 (futur NF DTU 36.2). 5Dfinition dessolutions constructives types 33. 33 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES 5.1.Principes gnraux d'assemblages deslments d'ossature etintgration desremplissages Les principes d'assemblage des faades ossature bois et d'intgration des remplissages sont raliss selon les prescriptions nonces dans les paragraphes suivants. 5.1.1.Principe d'assemblage deslments d'ossature (montants / traverses / panneaux) 5.1.1.1.Montants ettraverses Les lments d'ossature de section rectangulaire doivent tre conformes aux prescriptions du paragraphe (cf.4.1.1) et satisfaire les exigences suivantes: paisseur Pour les lments d'ossature en bois massif ou autres matriaux, l'paisseur minimale l'humidit en service est de 36mm. Ces lments ne doivent jamais avoir une paisseur infrieure 35mm, et ce tous moments dans l'ouvrage. N O TE : Pour les lments d'ossature raliss en lamibois conforme la norme NF EN 14374 (avec au minimum deux plis croiss), l'paisseur minimale est de 30mm. Pour une paisseur suprieure ou gale 35mm les deux plis croiss ne sont pas obligatoires. Largeur Un cart de 1,5 mm est tolr sur un mme lment entre la pice la plus large et la pice la moins large. Dans tous les cas, la largeur minimale l'humidit en service ne doit pas tre infrieure 95mm L'lancement (rapport largeur/paisseur) de la section doit tre au maximum de 10pour les lments d'ossature en lamibois et de 6pour tous les autres matriaux. Humidit L'humidit des lments doit tre au maximum de 18% au moment de l'assemblage, avec un cart entre deux lments au maximum de 4%. Prcision des coupes Une tolrance de 1/100e est admise sans excder 1mm. 34. 34 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Espacement des montants L'espacement des montants est dtermin par les charges et pour une application en faade, principalement par les revtements intrieurs ou extrieurs. dfaut de justification spcifique, le vide maximum entre deux mon- tants ne doit pas excder 600mm. Assemblage des montants et traverses pour former l'ossature Cet assemblage est assur au minimum par deux pointes crantes, torsades ou anneles, ou des vis, enfonces d'au moins une fois l'paisseur de la pice fixer dans le dernier lment assembl. Tout autre choix de fixation doit conduire une performance de l'as- semblage quivalente. 5.1.1.2.Voiles destabilit Lorsque le voile est positionn ct extrieur (ct froid), il permet une facilit d'excution des ouvrages et une limitation des risques lis aux travaux en hauteur. Nanmoins, le voile peut tre positionn sur les deux cts (extrieur ou intrieur) du cadre de l'ossature. Il a pour vocation: D'assurer la tenue du panneau d'ossature au transport et au levage; De participer la rsistance au choc des faades; De garantir la stabilit du panneau en cas de sisme. Ces panneaux base de bois doivent tre conformes aux prescrip- tions du paragraphe (cf.4.1.2) et satisfaire les exigences suivantes: paisseur L'paisseur d'un voile de stabilit (NF EN 13986) hors zones sismiques est dfinie dans le tableau suivant: Type de panneau Epaisseur conforme aux exigences rglementaires Epaisseurs standards courantes Contreplaqus type 3S 7mm 10 mm OSB 3 9mm 9 mm OSB 4 8mm 9 mm Panneaux de particules type P5 10mm 10 mm Lamibois / LVL ( plis croiss) 15mm 27 mm sTableau 6 : Epaisseurs rglementaires et courantes des voiles hors zones sismiques L'paisseur d'un voile de stabilit (NF EN 13986) en zones sismiques est dfinie dans le tableau suivant(NF EN 1998-1-1): 35. 35 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Type de panneau Epaisseur conforme aux exigences rglementaires Epaisseurs standards courantes Contreplaqus type 3S 9mm 10 mm OSB 3 12mm(1) 12 mm OSB 4 12mm(1) 12 mm Panneaux de particules type P5 13mm 16 mm Lamibois / LVL ( plis croiss) 15mm 27 mm (1) Pour les panneaux OSB (OSB 3ou OSB 4), la justification sismique apporte par les essais cycliques raliss dans le cadre de l'tude SISMOB mettent en vidence que le dplacement (dr) atteint sans perte de plus de 20% de la rsistance du panneau est suprieur aux exigences de dplacement de la struc- ture porteuse pour des panneaux d'ossature avec un OSB d'paisseur 12mm. Par consquent, en zone sismique, les panneaux de faades peuvent tre raliss avec des OSB d'paisseur 12mm. Ces lments de justification sont recevables dans la mesure o les panneaux ossature bois sont assembls confor- mment aux exigences du prsent document et dans la mesure o ces panneaux de faades ne sont pas chargs. sTableau 7 : Epaisseurs rglementaires et courantes des voiles en zones sismiques Assemblage du voile de stabilit sur l'ossature L'assemblage est assur par des pointes, agrafes ou vis. L'enfoncement des pointes et agrafes dans le bois doit tre suprieur ou gal 35mm et il ne doit pas y avoir compostage du panneau. L'enfoncement des vis dans le bois doit tre suprieur ou gal 25mm. Usuellement, les fixations ne doivent pas tre disposes moins de 1cm des bords et leur cartement doit tre de 150mm en priphrie et de 300mm sur les lments intermdiaires d'ossature. Un jeu fonctionnel minimal de 4 mm doit tre mnag entre les plaques. Dans le cas de juxtaposition d'lments sur une mme ossature, le montant support doit avoir une paisseur nominale absolue sup- rieure 45mm. Dans le cas de juxtaposition d'lments sur deux montants jumels, ces derniers doivent tre assembls mcaniquement par des pointes crantes, torsades ou anneles, ou des vis disposs en quinconces tous les 30cm sur la hauteur du montant. 5.1.1.3.Chevtres Les chevtres destins accueillir une menuiserie comportent, au minimum: deux montants latraux continus de part et d'autre de l'ouver- ture, sur la hauteur du mur; une traverse d'appui; une traverse de linteau; des montants d'appui (sous la traverse d'appui, calepins la trame des montants d'ossature du mur); un linteau. 36. 36 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES s Figure2: Principe de ralisation d'un chevtre Ces prescriptions sont adapter en fonction de la dimension de la menuiserie, du type de pose et du type de menuiserie (avec ou sans volet roulant) Malgr le fait que l'ensemble des charges ne transite pas par les pan- neaux de faades, il convient toutefois de s'assurer que les linteaux ne prsentent pas de flche (Wfin ) excdant 1/500 de la porte, sans toutefois dpasser 10mm. Il convient de toujours mnager un jeu avec la menuiserie, de sorte assurer le calfeutrement conformment aux spcifications de la norme NF DTU 36.5. 5.1.2.Intgration desisolants Les isolants mis en uvre doivent tre conformes aux prescriptions du paragraphe (cf.4.5). 5.1.2.1.Cas gnral: intgration entre montants d'ossature Les isolants sont insrs entre montants. Ces derniers sont rabots ou calibrs et ne doivent pas prsenter de singularits et dforma- tions trop importantes de manire pouvoir pouser parfaitement les isolants. Les tolrances sur singularits et les dformations rsiduelles aprs assemblage des lments d'ossature, sont rpertories dans le tableau ci-dessous. Ces valeurs sont bases sur celles de la classe ST-I de la norme NFB52-001, avec un renforcement pour prendre en compte cette liaison ossature / isolant semi-rigide. 37. 37 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Singularit Critre Flache Non admis Flche de face < 5mm / 2m Flche de rive < 4mm / 2m Gauchissement < 4% de la largeur Tuilage < 4% de la largeur sTableau 8 : Singularit admissible sur les montants et traverses des parois ossature bois N O TE 1 : Ces dformations sont mesures conformment la norme NF EN 1310. N O TE 2 : Les artes casses ou arrondies avec un rayon de moins de 3mm ne sont pas considres comme du flache L'isolant doit tre support en partie basse. L'paisseur maximale de l'isolant correspond la largeur des l- ments supports et les largeurs / longueurs sont dcoups aux dimen- sions de la cavit augmente de 5mm avec une tolrance de 0 +5 sur cette surcote, de manire raliser un contact continu entre l'os- sature et l'isolant sur toute la priphrie. l'intrieur d'une cavit, les isolants peuvent tre disposs en plu- sieurs morceaux sur la hauteur uniquement. Aucune discontinuit, ni aucune multiplication des couches sur l'paisseur ne doit tre ralise. La hauteur des cavits remplir d'isolant ne peut dpasser 2,80 m pour limiter le risque de tassement. Pour des cavits de hauteur sup- rieure 2,80m, un recoupement supportant le poids de l'isolant sera mise en uvre. 5.1.2.2.Spcifications pourlamise enuvre d'un complment d'isolation extrieur entre tasseaux horizontaux ouverticaux L'isolant peut tre mis en uvre devant une paroi verticale sup- port continu ou discontinu avec interposition d'une contre-ossature (cas des faades semi-filantes par exemple). Cette technique nces- site un revtement extrieur de type bardage rapport avec lame d'air ventile. Dans le cas d'un isolant mis en uvre verticalement (entre chevrons verticaux) celui-ci est support en partie basse. Il est toujours protg par un revtement extrieur. De plus, un pare pluie est ventuellement mis en uvre selon les prconisations du (Tableau 9), en fonction du type de revtement extrieur. 38. 38 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Dans le cas o il n'y a pas d'exigence de mise en uvre d'un pare pluie, une protection provisoire de chantier est mise en place. Les lments de contre-ossature sont dimensionns et liaisonns sur l'ossature principale afin de reprendre tous les efforts induits par l'iso- lant et le revtement extrieur (poids propre, charges climatiques, sismiques,). Pour une paisseur de ce doublage limite 100mm, les justifications mcaniques des solutions sont donnes dans les Recommandations Professionnelles RAGE 2012 Matrise des performances thermiques des systmes constructifs ossature bois. L'isolant est semi-rigide, serr mais non comprim dans son pais- seur et sur toute sa priphrie avec une mise en uvre analogue celle dcrite ci-dessus au chapitre (cf.5.1.2.1). Il n'y a pas de discontinuit autre que celle cause par la contre-ossa- ture dans la mise en uvre. La surface de l'isolant ne doit pas merger du nu extrieur des tasseaux. 5.1.2.3.Spcifications pourlamise enuvre d'un complment d'isolation intrieur Pour ce type de complment d'isolation, deux configurations sont possibles. La premire solution consiste rapporter un complment d'isolant sur l'ossature principale. Ce doublage est maintenu entre tasseaux horizontaux ou verticaux, en bois ou en mtal, sur lesquels est fix le parement intrieur. s Figure3: Complment d'isolation intrieur rapport sur ossature principale De fait, les dimensions et la nature de ces tasseaux satisfont minima aux exigences des diffrents DTU relatifs au type de parement int- rieur [NF DTU 25.41 pour les ouvrages en plaques de pltre et NF DTU 36.1 (futur NF DTU 36.2) pour les parements en bois]. 39. 39 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES De plus, les tasseaux sont dimensionns et liaisonns sur l'ossature principale afin de reprendre tous les efforts induits par l'isolant et le revtement intrieur. Ils sont fixs entraxe de 60cm maximum. Ils ont une paisseur mini- male de 25mm et une largeur minimale de 35mm (exigence mini- male d'appui pour les plaques de pltre). N O TE 1 : La largeur minimale doit tre de 45mm au niveau des jonctions de plaques N O TE 2 : L'paisseur doit tre ajuste en fonction des ventuels rseaux et boites d'encas- trement incorporer L'isolant utilis est semi rigide et monocouche. L'isolant est serr mais non comprim dans son paisseur et sur toute sa priph- rie avec une mise en uvre analogue celle dcrite ci-dessus au chapitre (cf.5.1.2.1). Il n'y a pas de discontinuit dans la mise en uvre. La seconde solution consiste raliser une contre-cloison indpen- dante et dsolidarise de l'ossature de la faade. Ces contre-cloisons en plaques de pltre doivent tre ralises conformment aux pres- criptions de la norme NF DTU 25.41. s Figure4: Contre-cloison rapporte indpendamment de l'ossature principale Quelle que soit la valeur de la permance du pare-vapeur, l'pais- seur de l'isolant de doublage intrieur est limite de faon ce que sa rsistance thermique soit toujours infrieure ou gale la moiti de celle de l'isolant du mur (rgle dite des 2/3 1/3) lorsque le pare- vapeur est positionn entre ces deux couches. 40. 40 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES s Figure5: Schma de principe de la rgle dite des 2/3 1/3 5.1.2.4.Spcifications pourlaprotection desisolants auxintempries avant leurmise hors d'eau dfinitive Conditions de mise en uvre entre montants d'ossature principale et en doublage intrieur de parois verticales a) Mise en uvre de l'isolant sur chantier La mise en uvre n'est possible que lorsque le chantier est hors d'eau. b) Mise en uvre de l'isolant en atelier Les parois contenant des isolants doivent tre protges des intemp- ries pendant les phases transport, stockage, levage et jusqu' la mise hors d'eau des btiments. La mise en uvre des isolants en atelier assortie de la mise en uvre des ouvrages d'tanchit (pare-pluie et pare-vapeur) conformment aux prescriptions du prsent document permet d'assurer la protection de l'isolant. Lorsque les films pare-pluie et pare-vapeur sont rabattus sur la priphrie des parois prfabriques, leur dbord quivaut au moins l'paisseur du mur et les deux films sont maintenus l'un sur l'autre. N O TE : Une solution courante consiste rabattre le pare-vapeur sur la priphrie et le pare-pluie sur le ct oppos, ce dernier tant maintenu avec un lattage provi- soire par exemple. Si les menuiseries ne sont pas mises en uvre en atelier, les films pare-pluie et pare-vapeur ne sont pas perfors (continus devant le chevtre) avant la pose de la menuiserie sur le chantier. 41. 41 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES A dfaut, un bchage complet des lments prfabriqus contenant de l'isolant doit tre ralis avant toute sortie d'atelier et rester en place jusqu' la mise hors d'eau du btiment. Conditions de mise en uvre en doublage extrieur de parois verticales a) Mise en uvre de l'isolant sur chantier Un bchage intgral est pos l'avancement lors de la mise en uvre de l'isolant. Ce bchage restera en place et sera dpos, galement l'avancement lors de la mise en uvre du revtement extrieur. La mise en uvre du pare-pluie (conformment aux prescriptions du prsent document) peut faire office de protection de l'isolant et ne ncessite pas de dpose. b) Mise en uvre de l'isolant en atelier Les parois contenant des isolants doivent tre protges des intemp- ries pendant les phases transport, stockage, levage et jusqu' la mise hors d'eau des btiments. La mise en uvre des isolants en atelier assortie de la mise en uvre des ouvrages d'tanchit (pare-pluie et pare-vapeur) conformment aux prescriptions du prsent document permet d'assurer la protection de l'isolant. Lorsque les films pare-pluie et pare-vapeur sont rabattus sur la pri- phrie des parois prfabriques, leur dbord quivaut au moins l'paisseur du mur et les deux films sont maintenus l'un sur l'autre. N O TE : Une solution courante consiste rabattre le pare-vapeur sur la priphrie et le pare-pluie sur le ct oppos, ce dernier tant maintenu avec un lattage provi- soire par exemple. Si les menuiseries ne sont pas mises en uvre en atelier, les films pare-pluie et pare-vapeur ne sont pas perfors (continus devant le chevtre) avant la pose de la menuiserie sur le chantier. A dfaut, un bchage complet des lments prfabriqus contenant de l'isolant doit tre ralis avant toute sortie d'atelier et rester en place jusqu' la mise en uvre du revtement extrieur. 5.1.3.Intgration desfilms 5.1.3.1.Pare-vapeur Un systme d'tanchit l'air et la diffusion de vapeur d'eau doit tre mis en uvre sur l'ensemble des parois et il comprend minima: 42. 42 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES La membrane souple (film pare-vapeur et les raccorde- ments membrane sur membrane et membrane sur les supports constructifs, c'est--dire: - une ou des membrane(s); - un ou des lments permettant de faire la jonction entre les ls de la membrane (adhsifs, mastics ou colles par exemple); - un ou des lments permettant de faire la jonction entre des supports (bois, brique, parpaing, plaque de pltre, pltre, mtal) et la membrane (adhsifs, mastics ou colles par exemple). Les accessoires de traitement des pntrations: passe-cbles, manchons, rubans adhsifs ). N O TE : Les complexes kraft-polythylne associs en usine aux rouleaux ou panneaux isolants destins l'isolation thermique par l'intrieur, mme jointoys sur chan- tier, ne sont pas considrs comme systme pare-vapeur au sens des pr- sentes Recommandations Professionnelles. Les films pare-vapeur mis en uvre doivent tre conformes aux pres- criptions du paragraphe (cf.4.6.2). Les lments permettant d'assurer les raccords doivent tre conformes aux prescriptions du paragraphe (cf.4.7). Le film pare-vapeur doit tre plac de manire continue du ct int- rieur du local chauff entre l'isolation et le revtement intrieur. Il doit concerner la totalit de l'enveloppe extrieure du logement ou du btiment chauff. Le choix du film pare-vapeur s'effectue au travers de la valeur Sd de celui-ci (performance en termes de rsistance la diffusion de vapeur d'eau). Ce critre est dvelopp dans le chapitre (cf.6.4.1.3). N O TE : Une justification par calcul est toujours possible selon les prescriptions dfinies dans les Recommandations Professionnelles RAGE 2012 Matrise des perfor- mances thermiques des systmes constructifs ossature bois La fixation du pare-vapeur est ralise de faon provisoire par agra- fage ou clouage sur la structure. La fixation dfinitive est obtenue par la mise en uvre des tasseaux supports de parement intrieur. N O TE : Dans le cas d'une contre-cloison indpendante, des mesures spcifiques devront tre mises en uvre pour assurer la fixation dfinitive du pare-vapeur (lattage ou agrafes avec capsules/rondelles) (Figure 6). 43. 43 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES s Figure6: Fixation dfinitive du pare-vapeur dans le cas d'une contre-cloison indpendante Le film pare-vapeur doit tre mis en uvre tendus mais non tirs (les fixations ne doivent pas solliciter le pare-vapeur en traction). Les agrafes ou pointes de fixation provisoire doivent tre recouvertes par un tasseau ou du ruban adhsif. La continuit entre les ls de film pare-vapeur est obtenue par un recouvrement de 10cm et un pontage au ruban adhsif. La continuit du film pare-vapeur doit tre galement assure en pri- phrie des ls, dans les angles, aux raccordements avec les baies et de manire gnrale au niveau de tous les lments traversant cette barrire la diffusion de vapeur d'eau. En fonction des solutions constructives, des solutions de mise en uvre permettant de raliser cette continuit sont proposes au para- graphe (cf.5.3). 5.1.3.2.Pare-pluie La prsence d'un pare-pluie dpend de la contribution l'tanchit l'eau de l'ouvrage de revtement extrieur. Son caractre obligatoire est indiqu dans le (Tableau 9) ci-dessous: Dans le cas o il est obligatoire, la hauteur d'exposition de l'ouvrage est limiter selon les prescriptions de la norme NF DTU du revte- ment extrieur associ. Ces textes prcisent galement la hauteur maximale du pare-pluie entre deux recoupements avec rejet des eaux l'extrieur de l'ouvrage. 44. 44 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Type de revtement extrieur (1) Obligation d'un pare-pluie NF DTU concern Murs de doublage en maonnerie avec lame d'air Cas des murs support continu Oui NF DTU 31.2 Cas des murs support discontinu Oui NF DTU 31.2 Bardage rapport en lames de bois Oui NF DTU 41.2 Bardage en panneaux de contreplaqus avec finition Pose joints creux verticaux Oui NF DTU 41.2 Pose joints verticaux garnis ou revtus d'un couvre joint Facultatif, selon DPM NF DTU 41.2 Bardage rapport en bardeaux de bois Oui NF DTU 41.2 Bardage rapport en bardeaux bitums Facultatif, selon DPM NF DTU 40.14 Bardage rapport en ardoises naturelles Oui NF DTU 40.11 Bardage rapport en ardoises de fibres-ciment Facultatif, selon DPM NF DTU 40.13 Bardage rapport en feuilles de zinc supportes Facultatif, selon DPM NF DTU 40.41 Bardage rapport en feuilles d'acier inoxydable supportes Facultatif, selon DPM NF DTU 40.44 Bardage rapport en plaques mtalliques nervures verticales Facultatif, selon DPM NF DTU 40.35 et Rgles Professionnelles bardage mtallique du SNPPA (janvier 1981) Bardages rapports selon d'autres techniques que celles dtailles ci-dessus Selon les prescriptions de l'Avis Technique ou du Document Technique d'Application du procd de bardage rapport (2) / 1) Pour ce qui concerne les bardages rapports, l'admissibilit de la pose sur paroi ossature bois est prcise dans le texte de mise en uvre, NF DTU, Rgles Professionnelles, AvisTechnique ou Document Technique d'Application dont ils relvent. 2) Dans la mesure o l'AvisTechnique ou DocumentTechnique d'Application vise favorablement la pose sur maison ossature bois. sTableau 9 : Obligation de pare-pluie selon le type de revtement extrieur Le pare-pluie et ses accessoires tels que dcrits dans le prsent docu- ment sont destins tre mis en uvre derrire des revtements extrieurs permettant de constituer des murs de type XIII ou XIV (au sens du cahier CSTB 1833). Lorsque le pare-pluie est obligatoire ou prescrit par les Documents Particuliers du March (Tableau 9), le pare-pluie est pos avec des recouvrements: horizontaux suprieurs ou gaux 15cm (Figure 7); verticaux gaux un entraxe entre ossatures support de rev- tement extrieur (les ls doivent se superposer entre deux tas- seaux (Figure 8). 45. 45 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES s Figure7: Recouvrement horizontal entre les laies de pare pluie souple en partie courante s Figure8: Coupe horizontale Recouvrement vertical du pare-pluie souple C O M M ENTAIRE : Dans le cas d'lments prfabriqus la jonction du film pare-pluie peut tre ralise comme sur la (Figure 9) par un retour de pare-pluie avec calfeutrement (mousse imprgne prcomprime)entreleslmentsboisverticaux(ossatureprincipaleoucontre-ossature). s Figure9: Coupe horizontale Recouvrement vertical du pare-pluie souple dans le cas de panneaux prfabriqus 46. 46 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES La fixation provisoire du pare-pluie doit tre ralise sur la paroi par des pointes ou agrafes, le pare-pluie tant ensuite maintenu par des tasseaux eux-mmes fixs dans les montants de l'ossature. Les principes de mise en uvre du pare-pluie sont: organisation gnrale de la mise en uvre en vue de canaliser l'eau; recouvrement sec des ls longitudinaux en partie courante traitement des angles d'brasement de menuiseries extrieures par retour de pare-pluie ou bandes rapportes. Les dispositifs de fractionnement du revtement extrieur (solins mtalliques, etc.) doivent tre mis en place avant la pose du pare-pluie. En fonction des solutions constructives, des solutions de mise en uvre permettant de raliser cette continuit sont proposes au para- graphe (cf.5.3). 5.1.4.Intgration desfentres etportes extrieures Les menuiseries mises en uvre doivent tre conformes aux pres- criptions du paragraphe (cf.4.4). L'entrepreneur doit respecter les spcifications de la norme NF DTU 36.5. Le calfeutrement doit tre continu la priphrie de la baie et conforme aux prescriptions du NF DTU 36.5. Selon les prescriptions du NF DTU 36.5, les menuiseries extrieures (fentres, portes fentres, blocs-baies, ensembles menuiss et portes extrieures quel que soit le matriau acier, aluminium, bois, PVC, mixte) une fois mises en uvre doivent respecter les tolrances suivantes: Dfaut de verticalit: Dans le plan perpendiculaire la menuiserie (faux aplomb): 2mm/m; Dans le plan de la menuiserie: 2mm/m. Dfaut d'horizontalit (faux niveau): 2 mm pour les largeurs infrieures ou gales 1,50 m; 3mm au-del. La diffrence de longueur des deux diagonales du dormant doit tre infrieure 2mm par mtre de la longueur des diagonales. Axe de la fentre par rapport l'axe de la baie et positionnement de la fentre dans la baie: Latralement, la fentre est positionne 5mm par rapport l'axe de la baie et les cochonnets sont quilibrs 47. 47 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Le Guide sur l'intgration des menuiseries dans les parois Ossature Bois (programme RAGE 2012) apporte les complments de prescrip- tions et de justifications ncessaires en termes d'tanchit (concep- tion, mise en uvre). Il a pour vocation de dcrire les bonnes pratiques de conception et de mise en uvre pour la pose de tous types de menuiseries dans les parois Ossature Bois (pose au nu intrieur / extrieur / en tunnel, menuiseries PVC, Aluminium, Bois, Bois Aluminium,). Sont gale- ment viss les aspects thermiques et tanchit. Pour toutes les configurations, il faut se rfrer aux prescriptions de ce Guide. Sinon, le principe de mise en uvre adopt doit tre valid par un essai d'tanchit dfini dans ce mme Guide RAGE 2012 Intgration des menuiseries extrieures dans les parois Ossature Bois 5.2.Tolrances defabrication deslments d'ossature Pour tous types de fabrication (prfabrication ou assemblage sur site), les tolrances dimensionnelles de fabrication des panneaux d'ossa- ture sont les suivantes: Tolrances dimensionnelles Hauteur: 3mm sur la cote nominale; Longueur: 1mm/m sur la cote nominale avec une limite 5mm; Epaisseur: 2mm sur la cote nominale; Rectitude des bords: 1mm/m; Faux querrage: 1mm/m avec une limite 8mm. N O TE 1 : La hauteur maximale des panneaux ossature bois est fonction des moyens de transport et doit galement tre conforme aux gabarits routiers. N O TE 2 : La longueur maximale des panneaux ossature bois est conforme aux gabarits routiers (12.50ml) Tolrances de planit Lorsque l'on pose une rgle de 2m sur un endroit quelconque d'un lment de structure de mur, cet lment ne doit pas rvler une flche suprieure 5mm. En outre, certains parements (extrieur ou intrieur) peuvent imposer une tolrance de planit rduite. 48. 48 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Tolrances de rservation des ouvertures (chevtres) Tolrances dimensionnelles de la baie: 5mm; Tolrances de verticalit: 3mm; Tolrances d'horizontalit: 3mm; Flche locale maximale de 3mm sous rgle de 2m. 5.3.Dispositions constructives Ce chapitre a pour vocation de dfinir des principes de solutions constructives en fonction des 3typologies de faades ossature bois (filante, semi-filante, interrompue). Les systmes constructifs pr- sents ci-aprs sont le fruit d'une analyse des pratiques courantes et d'une concertation avec l'ensemble des acteurs de la filire. Les solutions d'assemblage prsentes n'ont pas vocation de gamme mais doivent servir de principes pour la dfinition des solutions tech- niques. Elles sont donnes titre d'exemples. Toute autre disposition constructive satisfaisant l'ensemble des exigences du prsent docu- ment peut tre ralise. Les exigences rglementaires (incendie, acoustique) peuvent engendrer des dtails techniques complmen- taires. Ces lments sont dfinis dans le chapitre 6. Il conviendra galement de respecter ces prescriptions selon la configuration du projet. N O TE : L'ensemble des solutions prsentes ci-aprs font figurer un revtement ext- rieur en bardage bois conforme au NF DTU 41.2. 5.3.1.Faades filantes Pour les faades filantes, diffrentes solutions sont possibles. Une premire approche consiste superposer les panneaux de faades. On parle alors de faades autoportantes pour lesquelles les charges descendantes transitent aux fondations. Pour des problmatiques de descentes de charges, ce type de solu- tion est limit une hauteur de 12m. Au-del, une justification par- ticulire doit tre apporte concernant la stabilit des faades. Une seconde approche consiste raliser des panneaux de faade indpendants ancrs par niveaux. Dans ce cas de figure, les charges sont transmises niveau par niveau au plancher de l'ossature primaire. ! 49. 49 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES 5.3.1.1.Partie courante En partie courante, les faades filantes sont majoritairement compo- ses de la manire suivante: PAROI AVEC ISOLATION EN ME La totalit de l'isolant est pos entre les montants de l'ossature principale. s Figure10: Coupe verticale (haut) et coupe horizontale (bas) d'une faade ossature bois avec isolation en me N O TE : Le parement intrieur peut tre support par des tasseaux bois (Figure 10) ou de manire indpendante par une contre-cloison dsolidarise de l'ossature de la faade et ralise conformment aux prescriptions de la norme NF DTU 25.41. 50. 50 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES PAROI AVEC ISOLATION EN MEET COMPLMENT INTRIEUR Un isolant est pos entre les montants de l'ossature principale. Pour le complment intrieur, deux configurations sont possibles. Soit le complment d'isolation par l'intrieur est port par les tas- seaux supports de parement intrieur. La section de ces tasseaux est donc choisie en fonction de l'paisseur de cet isolant de doublage. Ce complment d'isolation intrieure est ralis conformment au para- graphe (cf.5.1.2.3). s Figure11: Coupe verticale (haut) et coupe horizontale (bas) d'une faade ossature bois avec isolation en me et complment isolant par l'intrieur Soit une contre-cloison indpendante et dsolidarise de l'ossature de la faade est ralise conformment aux prescriptions de la norme NF DTU 25.41. Ce complment d'isolation intrieure est ralis confor- mment au paragraphe (cf.5.1.2.3). 51. 51 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES s Figure12: Coupe verticale (haut) et coupe horizontale (bas) d'une faade ossature bois avec isolation en me et contre-cloison indpendante 52. 52 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES 5.3.1.2.Points singuliers Fixation des parois en pied de faade SUR LISSE BASSE s Figure13: Principe de faade filante autoportante Coupe verticale en partie basse Le panneau infrieur repose sur une lisse basse en bois fixe sur un ouvrage de fondation. N O TE : Cette prescription induit des dimensions du plancher plus grandes pour le niveau RDC (Longueur et Largeur agrandis de 2fois la largeur de la lisse) Le positionnement de la lisse par rapport au terrain naturel est au mini- mum de 20cm. Cette hauteur peut tre modifie en fonction des sp- cifications du revtement extrieur ou ponctuellement pour des points particuliers (accs pour personnes mobilit rduite par exemple) 53. 53 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Le nu extrieur du panneau de faade ne doit jamais tre en retrait du nu de la fondation pour viter tous problmes de stagnation d'eau. Pour cela le panneau est toujours en dbord de 10mm minimum. Une barrire d'tanchit est interpose entre la lisse et l'ouvrage de fondation. La largeur de la lisse basse est au moins gale celle des bois de l'ossature constituant les lments de faade. Dans le cas des parois ventiles, il est admis une paisseur de la lisse basse infrieure de 15mm par rapport l'paisseur des bois de l'os- sature constituant les lments de structure de mur. La lisse basse est assujettie l'ouvrage de soubassement par des fixations dimensionner et implanter en fonction des charges et surcharges. N O TE : La dfinition des actions et la nature des vrifications sont dfinies dans le cha- pitre (cf.6.1). Pour assurer cette fixation, les organes suivants peuvent tre utiliss: des tiges filetes pr-scelles sur une profondeur adapte aux efforts d'ancrage et d'au moins 8mm de diamtre; des chevilles mtalliques bnficiant d'un Agrment Technique Europen (ATE) selon l'ETAG 001; prscellement par ferrure mtallique adapte. N O TE : Les fixations par pistoscellement ne sont pas vises par le prsent document. La distance au bord de dalle doit tre respecte conform- ment aux exigences de l'organe de fixation mis en uvre. Chaque composant de lisse basse comporte une fixation chaque extrmit. C O M M ENTAIRE : Dans la limite des tolrances d'excution du bton ou des prescriptions des DPM, la lisse basse peut servir compenser les tolrances de l'ouvrage de soubasse- ment. Dans ce cas, un calage adapt (non reprsent sur la (Figure 13)) sera mis en place au niveau de chaque point d'ancrage et rgulirement rparti au droit des montants. Les joints comprims seront adapts en fonction du calage mis en place. ! 54. 54 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Les panneaux de faade sont ensuite poss et fixs sur la lisse basse. Les fixations sont dimensionnes et leur espacement dfinit pour quilibrer les efforts verticaux et horizontaux. La fixation des lments de structure de murs se fait en partie infrieure: soit sur la lisse basse; soit directement dans le soubassement au travers de la lisse basse ou par fixations dportes (non reprsent sur la (Figure 13)); C O M M ENTAIRE : Les montants situs aux extrmits de chaque paroi pleine et de part et d'autre des ouvertures ne sont pas ancrs au soubassement car les faades n'assurent pas une fonction de contreventement des btiments. L'tanchit l'air et l'eau est assure par: Le dbord du revtement extrieur de 3cm au-del de la liaison lisse basse / maonnerie; L'interposition de deux cordons de calfeutrement pr-compri- ms sous la barrire d'tanchit; La descente du pare-vapeur jusqu' la dalle et un collage du retour sur la dalle. SUR ELEMENTS SUPPORTS RAPPORTES Dans certaines configurations, la lisse basse n'est pas ancre dans un ouvrage de fondation mais supporte par des lments rap- ports sur le gros-uvre comme des ferrures mcano-soudes. Ces dernires ainsi que les fixations assurant l'ancrage (chevilles mtalliques et tirefonds) doivent tre conformes aux prescriptions du paragraphe (cf. 4.3). L'ensemble doit tre dimensionn et leur espacement dtermin pour quilibrer les efforts dfinis au cha- pitre (cf.6.1). 55. 55 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Fixation des parois en nez de dalle FAADES AUTOPORTANTES (superposition limite une hauteur de 12m) s Figure14: Principe de faade filante autoportante Coupe verticale en nez de dalle (querre sur dalle) Les panneaux sont positionns en avant des nez de dalle et ce jeu est com- bl par un isolant (laine minrale de roche de masse volumique minimale gale 70kg/m3). Ce positionnement est ralis de manire compen- ser les tolrances d'excution de la structure porteuse mais galement de sorte assurer l'tanchit en nez de dalle conformment l'IT249. Les panneaux de faade sont repris au nez de dalle par des querres mtalliques positionnes au droit des montants, ainsi qu' chaque extr- mit de panneau. Ces dernires doivent tre conformes aux prescriptions 56. 56 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES du paragraphe (cf. 4.3). Elles sont dimensionnes et leur espacement dtermin pour quilibrer les efforts dfinis au chapitre cf.6.1. La distance au bord de dalle doit tre respecte conform- ment aux exigences de l'organe de fixation mis en uvre. Conformment au paragraphe (cf.6.1.1.4), les systmes d'ancrage doivent tre en mesure d'absorber les dformations du plancher en exploitation. Ainsi, les querres doivent comporter des trous oblongs sur l'aile ct panneau de faade de sorte absorber ces dformations et le libre glisse- ment doit tre assur (tire-fond + rondelle noprne par exemple). L'aile sur la structure porteuse peut galement comporter un trou oblong afin d'assurer le rglage des panneaux. Usuellement, ces querres sont mises en uvre sur le plancher. Cependant, selon la configuration du projet, la position peut diffrer afin que l'aile de retour de l'querre ne soit pas visible hors des l- ments de second uvre (cloison de doublage). Ce positionnement est donc principalement impact par la nature des plafonds et des plan- chers. Les diffrentes solutions sont les suivantes: 1) Equerre positionne sous le plancher 2) Equerre positionne sur le plancher 3) Equerre en nez de dalle N O TE : L'alternative pour s'affranchir de cette problmatique consiste raliser des rservations dans les planchers afin de noyer les ailes de retour des querres. Les informations sur le positionnement de ces rservations doivent tre dter- mines au pralable par l'entreprise titulaire du lot et communiques au matre d'ouvrage (ou de son reprsentant). Les tolrances de positionnement de ces rservations sont indiques dans le paragraphe cf.8.3.2 ou dans les Documents Particuliers du March. La jonction entre les panneaux de faades est assure par des organes de fixations conformes aux prescriptions du paragraphe (cf.4.3). C O M M ENTAIRE : De manire compenser les tolrances de niveau de la structure porteuse, un calage adapt (reprsent sur la (Figure 14)) peut tre mis en place au niveau de chaque point d'ancrage et rgulirement rparti au droit des montants. Les joints comprims seront adapts en fonction du calage mis en place. Les fixations sont dimensionnes et leur espacement dfinit pour quilibrer les efforts verticaux et horizontaux. ! 57. 57 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES L'tanchit l'air est assure par une continuit du film pare-vapeur. Le film pare-vapeur de la paroi infrieure doit comporter une surlon- gueur de manire assurer un recouvrement de 10cm et un pontage au ruban adhsif au niveau suprieur. L'tanchit l'eau est assure par une continuit du film pare-pluie. Au niveau de la bavette, le pare-pluie doit tre mis en uvre de manire assurer l'coulement de l'eau vers l'extrieur. Pour rtablir la continuit de l'tanchit, la bavette, aprs fixation sur le mur, sera recouverte par le pare-pluie sur au moins 20mm et la liaison assure par collage au mastic. N O TE : Dans le cas d'lments prfabriqus, les surlongueurs ncessaires pour assurer les recouvrements doivent tre anticipes lors de la fabrication et rabattues des- sus / dessous les panneaux FAADES ANCREES EN NEZ DEDALLE s Figure15: Principe de faade filante ancre en nez de dalle Coupe verticale en nez de dalle 58. 58 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Pour les mmes raisons que les faades autoportantes, les panneaux sont positionns en avant des nez de dalle et ce jeu est combl par un isolant (laine minrale de roche de masse volumique minimale gale 70kg/m3). Dans cette configuration, les faades sont supportes chaque nez de dalle par des lments rapportes (exemple (Figure 15) comportant des fer- rures mcano-soudes) espacs de 2montants maximum au droit des montants ainsi qu' chaque extrmit de panneau. Ces dernires ainsi que les fixations assurant l'ancrage (chevilles mtalliques et tirefonds) doivent tre conformes aux prescriptions du paragraphe (cf.4.3). L'espace gnr par ces ancrages est galement combl par un isolant (laine min- rale de roche de masse volumique minimale gale 70kg/m3). Les panneaux sont repris en tte la dalle par des querres mtal- liques conformes aux prescriptions du paragraphe (cf. 4.3) posi- tionnes au droit des montants. Conformment au paragraphe (cf.6.1.1.4), les panneaux sont repris en tte la structure par un dis- positif en mesure d'absorber les dformations du plancher en exploi- tation. Ainsi, des trous oblongs sur la fixation ct panneau de faade doivent permettre d'absorber ces dformations et le libre glissement doit tre assur (tire-fond + rondelle noprne par exemple). L'ensemble de ces organes d'assemblage doit tre dimensionn et leur espacement dtermin pour quilibrer les efforts dfinis au cha- pitre (cf.6.1). La distance au bord de dalle doit tre respecte conform- ment aux exigences de l'organe de fixation mis en uvre. L'tanchit l'air est assure par une continuit du film pare-vapeur. Pour cela, une bande de film pare-vapeur sera positionne au niveau du nez de dalle avant la mise en place des organes d'ancrages, avec des dpasses en attente (au niveau infrieur et suprieur) pour assurer cette continuit par pontage au ruban adhsif (Figure 15). Un soufflet sera cr au collage pour ne pas compromettre la jonction du film lors de la dfor- mation des planchers. La dimension de ce soufflet devra tre dfinie en cohrence avec les valeurs de dformation de la structure porteuse. N O TE : Si l'entreprise fabricant et mettant en uvre les murs n'est pas titulaire du lot dans lequel est dcrite la pose du pare-vapeur. Celle-ci se rapprochera du matre d'ouvrage (ou de son reprsentant) pour effectuer le choix du matriau pare- vapeur mettre en uvre (nature, performance,). L'tanchit l'eau est assure par une continuit du film pare-pluie. Au niveau de la bavette, le pare-pluie doit tre mis en uvre de manire ! 59. 59 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES assurer l'coulement de l'eau vers l'extrieur. Pour rtablir la continuit de l'tanchit, la bavette, aprs fixation sur le mur, sera recouverte par le pare- pluie sur au moins 20mm et la liaison assure par collage au mastic. N O TE : Dans le cas d'lments prfabriqus, les surlongueurs ncessaire pour assurer les recouvrements doivent tre anticipes lors de la fabrication et rabattues des- sus / dessous les panneaux Liaison des parois avec les lments d'ossature primaire verticaux (refends, poteaux) s Figure16: Liaison avec les porteurs verticaux / Configuration de faade filante Coupe horizontale sur poteau Les faades sont filantes devant les porteurs verticaux. La rpartition des organes d'ancrages doit tre continue. Un jeu est mnag de manire compenser les tolrances d'excu- tion de la structure porteuse. Ce dernier est combl par un isolant mis en compression lors de la pose des faades. N O TE : Le dtail sur les jeux et tolrances est explicit dans le paragraphe (cf.8.4). Dans le cas d'lments prfabriqus, l'tanchit l'air et l'eau est assure par la continuit des films pare-vapeur et pare-pluie. 60. 60 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Dans le cas d'une fabrication sur site, l'tanchit l'air est assure par la continuit du film pare-vapeur. La continuit du film doit tre obtenue par la mise place d'une bande de film pare-vapeur en attente positionne au niveau du porteur vertical avant la mise en place des panneaux de faades, avec des dpasses en attente pour assurer cette continuit par pontage au ruban adhsif. N O TE : Si l'entreprise fabricant et mettant en uvre les murs n'est pas titulaire du lot dans lequel est dcrite la pose du pare-vapeur. Celle-ci se rapprochera du matre d'ouvrage (ou de son reprsentant) pour effectuer le choix du matriau pare- vapeur mettre en uvre (nature, performance,). Assemblages des panneaux en angles sortants s Figure17: Assemblage en angle sortant Coupe horizontale sur poteau 61. 61 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Les panneaux sont repris la structure porteuse par les organes d'an- crages en extrmits et les panneaux sont assembls en angle entre eux en trois points au minimum sur une hauteur d'tage. Un jeu est mnag de manire compenser les tolrances d'excu- tion de la structure porteuse. Ce dernier est combl par un isolant mis en compression lors de la pose des faades. N O TE : Le dtail sur les jeux et tolrances est explicit dans le paragraphe (cf.8.4). L'tanchit l'air est assure par une continuit du film pare-vapeur. Le film pare-vapeur d'un panneau de faade doit comporter une sur- longueur de manire assurer un recouvrement de 10cm et un pon- tage au ruban adhsif sur le second panneau (Figure 17). Dans le cas d'une fabrication sur site, l'tanchit l'air est assure par la mise place d'une bande de film pare-vapeur en attente posi- tionne au niveau du porteur vertical avant la mise en place des pan- neaux de faades, avec des dpasses en attente pour assurer cette continuit par pontage au ruban adhsif. N O TE : Si l'entreprise fabricant et mettant en uvre les murs n'est pas titulaire du lot dans lequel est dcrite la pose du pare-vapeur. Celle-ci se rapprochera du matre d'ouvrage (ou de son reprsentant) pour effectuer le choix du matriau pare- vapeur mettre en uvre (nature, performance,). Lorsque le film pare-pluie est pos sur site, la jonction du film pare- pluie est ralise grce un recouvrement vertical quivalent la dis- tance entre l'angle et le premier tasseau du mur comme indiqu sur la (Figure 17). N O TE : Dans le cas d'lments prfabriqus, les surlongueurs ncessaires pour assurer les recouvrements doivent tre anticipes lors de la fabrication et rabattues sur les panneaux. Lorsque le pare-pluie n'est pas pos en atelier mais sur chantier ( viter si les murs sont prfabriqus), le raccordement du pare-pluie sera ralis en partie courante des murs (voir paragraphe (cf.5.1.3) et non dans l'angle. 62. 62 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Assemblages des panneaux en angles rentrants s Figure18: Assemblage en angle rentrant Coupe horizontale sur poteau Les panneaux sont repris la structure porteuse par les organes d'an- crages en extrmits et les panneaux sont assembls en angle entre eux en trois points au minimum sur une hauteur d'tage. Un jeu est mnag de manire compenser les tolrances d'excu- tion de la structure porteuse. N O TE : Le dtail sur les jeux et tolrances est explicit dans le paragraphe (cf.8.4). 63. 63 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES L'tanchit l'air est assure par une continuit du film pare-vapeur. Le film pare-vapeur d'un panneau de faade doit comporter une sur- longueur de manire assurer un recouvrement de 10cm et un pon- tage au ruban adhsif sur le second panneau (Figure 18). Lorsque le film pare-pluie est pos sur site, la jonction du film pare- pluie est ralise grce un recouvrement vertical entre les tasseaux d'angle comme indiqu sur la (Figure 18). N O TE : Dans le cas d'lments prfabriqus, les surlongueurs ncessaires pour assurer les recouvrements doivent tre anticipes lors de la fabrication et rabattues sur les panneaux. Lorsque le pare-pluie n'est pas pos en atelier mais sur chantier ( viter si les murs sont prfabriqus), le raccordement du pare-pluie sera ralis en partie courante des murs (voir paragraphe (cf.5.1.3) et non dans l'angle. Assemblages des panneaux en angles dans le cas d'un pignon bton s Figure19: Assemblage en angle avec mur pignon bton Coupe horizontale sur pignon 64. 64 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Les panneaux sont repris la structure porteuse par les organes d'an- crages en extrmits. Un jeu est mnag de manire compenser les tolrances d'excu- tion de la structure porteuse. Ce dernier est combl par un isolant mis en compression lors de la pose des faades. N O TE : Le dtail sur les jeux et tolrances est explicit dans le paragraphe (cf.8.4). L'tanchit l'air est assure par une continuit du film pare-vapeur. Afin d'assurer l'tanchit l'air, une bande complmentaire est rap- porte dans l'angle et colle de part et d'autre sur le pignon et sur le panneau ossature bois (Figure 19). Dans le cas d'une mise en uvre des films sur site, une bande de film pare-vapeur sera positionne en attente sur le panneau au niveau du pignon avant la mise en place des panneaux de faades. N O TE : Si l'entreprise fabricant et mettant en uvre les murs n'est pas titulaire du lot dans lequel est dcrite la pose du pare-vapeur. Celle-ci se rapprochera du matre d'ouvrage (ou de son reprsentant) pour effectuer le choix du matriau pare- vapeur mettre en uvre (nature, performance,). Le film pare-pluie est pos avec une surlongueur rabattue et colle sur le pignon. 65. 65 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Gestion des acrotres s Figure20: Principe d'acrotre Coupe verticale sur toiture terrasse Les panneaux sont positionns en avant des nez de dalle haute et ce jeu est combl par un isolant (laine minrale de roche de masse volumique mini- male gale 70kg/m3). Ce positionnement est ralis de manire com- penser les tolrances d'excution de la structure porteuse mais galement de sorte assurer l'tanchit en nez de dalle conformment l'IT249. La hauteur de dpassement des panneaux de faade est potentiel- lement suprieure la hauteur de l'acrotre du gros-uvre (Figure 20). Dans tous les cas, les relevs d'tanchit de la toiture terrasse seront toujours raliss sur la structure primaire. 66. 66 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Les panneaux de faade sont repris la structure par des querres mtalliques positionnes au droit des montants, ainsi qu' chaque extrmit de panneau. Ces dernires doivent tre conformes aux pres- criptions du paragraphe (cf.4.3). Elles sont dimensionnes et leur espa- cement dtermin pour quilibrer les efforts dfinis au chapitre (cf.6.1). La distance au bord doit tre respecte conformment aux exigences de l'organe de fixation mis en uvre. Conformment au paragraphe (cf.6.1.1.4), les systmes d'ancrage doivent tre en mesure d'absorber les dformations du plancher en exploitation. Ainsi, les querres doivent comporter des trous oblongs sur l'aile ct panneau de faade de sorte absorber ces dformations et le libre glisse- ment doit tre assur (tire-fond + rondelle noprne par exemple). L'aile sur la structure porteuse peut galement comporter un trou oblong afin d'assurer le rglage des panneaux. Usuellement, ces querres sont mises en uvre sur l'acrotre de l'os- sature primaire (Figure 20). De l'isolant est mis en uvre dans le panneau sur une hauteur au moins quivalente celle de l'paisseur de l'isolant de toiture. Une bavette mtallique est mise en uvre sur la tte d'acrotre de la structure primaire pour assurer le rejet des eaux sur la toiture. Le pare-vapeur du mur est relev sur le panneau jusqu'au niveau de l'isolant et coll au ruban adhsif sur le panneau support. Dans le cas d'une mise en uvre des films sur site, une bande de film pare-vapeur sera positionne en attente sur le panneau avant la mise en place des panneaux de faades. N O TE : Si l'entreprise fabricant et mettant en uvre les murs n'est pas titulaire du lot dans lequel est dcrite la pose du pare-vapeur. Celle-ci se rapprochera du matre d'ouvrage (ou de son reprsentant) pour effectuer le choix du matriau pare- vapeur mettre en uvre (nature, performance,). Afin d'assurer l'tanchit l'air, une bande complmentaire est rap- porte en sous face de dalle et colle de part et d'autre sur le plancher et sur le panneau ossature bois (Figure 20). Le film pare-pluie de la paroi doit comporter une surlongueur de manire tre rabattu sur l'intrieur du panneau ossature bois. Au niveau de la bavette, le pare-pluie doit tre mis en uvre de manire assurer l'coulement de l'eau vers l'extrieur. Pour rtablir la ! 67. 67 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES continuit de l'tanchit, la bavette, aprs fixation sur le mur, sera recouverte par le pare-pluie sur au moins 20mm et la liaison assure par collage au mastic. Un soufflet sera cr au collage pour ne pas compromettre la jonction du film lors de la dformation de la struc- ture. La dimension de ce soufflet devra tre dfinie en cohrence avec les valeurs de dformation de la structure porteuse. N O TE : Dans le cas d'lments prfabriqus, les surlongueurs ncessaires pour assurer les recouvrements doivent tre anticipes lors de la fabrication et rabattues des- sus / dessous les panneaux. Continuit des faades et gestion des joints de dilatation L'assemblage assurant la continuit des faades est ralis entre mon- tants verticaux en trois points au minimum sur une hauteur d'tage et les fixations permettent le maintien de l'affleurement et le serrage des lments de structure. Cette fixation est assure par tirefond ou bou- lons d'un diamtre suprieur ou gal 8mm, ou par pointes ou vis de diamtres infrieurs poses en quinconce. La continuit des films est assure comme dcrit au paragraphe (cf.5.1.3). Pour les joints de dilatation, le principe est expos en (Figure 21). s Figure21: Gestion des joints de dilatation Coupe horizontale Les panneaux de faades sont repris de part et d'autre du joint de dilatation la structure porteuse par les organes d'ancrages en extrmits. 68. 68 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Au niveau du joint de dilatation, les panneaux de faades sont inter- rompus et deux joints pr-comprims assurent l'tanchit. Un jeu est mnag de manire compenser les tolrances d'excu- tion de la structure porteuse. Ce dernier est combl par un isolant mis en compression lors de la pose des faades. N O TE : Le dtail sur les jeux et tolrances est explicit dans le paragraphe (cf.8.4). La continuit des films est assure avec la ralisation d'un soufflet garantissant la libre dilatation des lments. La dimension de ce souf- flet devra tre dfinie en cohrence avec les valeurs de dilatation de la structure porteuse. L'tanchit l'air est assure par une continuit du film pare-vapeur. Le film pare-vapeur d'un panneau de faade doit comporter une sur- longueur de manire assurer un recouvrement de 10cm et un pon- tage au ruban adhsif sur le second panneau (Figure 21). N O TE : Dans le cas d'lments prfabriqus, les surlongueurs ncessaires pour assurer les recouvrements doivent tre anticipes lors de la fabrication et rabattues sur les panneaux Dans le cas d'une fabrication sur site, l'tanchit l'air est assure par la mise place d'une bande de film pare-vapeur en attente posi- tionne au niveau du porteur vertical avant la mise en place des pan- neaux de faades, avec des dpasses en attente pour assurer cette continuit par pontage au ruban adhsif. N O TE : Si l'entreprise fabricant et mettant en uvre les murs n'est pas titulaire du lot dans lequel est dcrite la pose du pare-vapeur. Celle-ci se rapprochera du matre d'ouvrage (ou de son reprsentant) pour effectuer le choix du matriau pare- vapeur mettre en uvre (nature, performance,). L'tanchit l'eau est assure par un recouvrement vertical du film pare-pluie quivalent la distance entre les deux premiers supports du revtement extrieur (Figure 21). N O TE : Le revtement extrieur est interrompu au niveau du joint. L'tanchit l'eau est assure par un profil mtallique en OMEGA venant recouvrement et permettant la libre dilatation (la fixation est assure travers des trous oblong permettant cette libre dilatation). De plus, les tasseaux de part et d'autre sont protgs par une bande EPDM formant un soufflet (Figure 21). 69. 69 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES 5.3.2.Faade semi-filante 5.3.2.1.Partie courante En partie courante, les solutions de faades semi-filantes sont compo- ses de la manire suivante: PAROI AVEC ISOLATION EN MEET COMPLMENT EXTRIEUR Un isolant est pos entre les montants de l'ossature principale. Le complment d'isolation par l'extrieur est port par une contre- ossature horizontale ou verticale. La section de ces lments est donc choisie en fonction de l'paisseur de cet isolant de doublage. Cette configuration de doublage est dcrite dans le chapitre (cf.5.1.2). s Figure22: Coupe verticale (haut) et coupe horizontale (bas) d'une faade ossature bois avec isolation en me et complment isolant par l'extrieur 70. 70 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES N O TE : Le parement intrieur peut tre support par des tasseaux bois (Figure 22) ou de manire indpendante par une contre-cloison dsolidarise de l'ossature de la faade et ralise conformment aux prescriptions de la norme NF DTU 25.41. PAROI AVEC ISOLATION EN MEET COMPLMENT INTERIEUR ET EXTRIEUR Un isolant est pos entre les montants de l'ossature principale. Le complment d'isolation par l'extrieur est port par une contre- ossature horizontale ou verticale. La section de ces lments est donc choisie en fonction de l'paisseur de cet isolant de dou- blage. Cette configuration de doublage est dcrite dans le chapitre (cf.5.1.2). Le complment d'isolation par l'intrieur est port par les tasseaux supports de parement intrieur. La section de ces tasseaux est donc choisie en fonction de l'paisseur de cet isolant de doublage. Ce complment d'isolation intrieure est ralis conformment au para- graphe (cf.5.1.2.3). 71. 71 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES s Figure23: Coupe verticale (haut) et coupe horizontale (bas) d'une faade ossature bois avec isolation en me et complment isolant intrieur et extrieur N O TE : Une variante avec contre-cloison dsolidarise conforme au NF DTU 25.41 peut tre ralise 72. 72 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES 5.3.2.2.Points singuliers Fixation des parois en pied en en tte s Figure24: Fixation en pied et en tte des faades semi-filantes Coupe verticale 73. 73 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Pour les faades semi-filantes, la mthode consiste fixer les pan- neaux en pied selon le mme principe que celui dcrit en (Figure 13). En tte, les panneaux sont fabriqus avec un jeu de manire com- penser les tolrances d'excution de la structure porteuse mais ga- lement de sorte assurer l'tanchit au feu en nez de dalle confor- mment l'IT249. Ce jeu est combl par un isolant (laine minrale de roche de masse volumique minimale gale 70kg/m3). Les panneaux sont repris en tte la dalle par des querres mtal- liques conformes aux prescriptions du paragraphe 4.3 positionnes au droit des montants. Conformment au paragraphe (cf.6.1.1.4), ces dernires doivent tre en mesure d'absorber les dformations du plancher en exploitation. Ainsi, les querres doivent comporter des trous oblongs sur l'aile ct panneau de faade de sorte absorber ces dformations et le libre glissement doit tre assur (tire-fond + rondelle noprne par exemple). L'aile sur la structure porteuse peut galement comporter un trou oblong afin d'assurer le rglage des panneaux. L'ensemble de ces organes d'assemblage doit tre dimensionn et leur espacement dtermin pour quilibrer les efforts dfinis au cha- pitre (cf.6.1). La continuit du doublage extrieur est ralise en nez de dalle. Pour cela une pice filante permettant la fixation de la bavette de recoupe- ment est fixe mcaniquement la dalle. Cette pice doit tre ajuste et fixe sur chantier. L'tanchit l'air est assure parcollage des retours de pare-vapeur sur le plancher. Des soufflets seront crs au collage pour ne pas compromettre la jonction du film lors de la dformation de la structure. La dimension de ces soufflets devra tre dfinie en cohrence avec les valeurs de dilatation de la structure porteuse. L'tanchit l'eau est assure par une continuit du film pare-pluie. Au niveau de la bavette de recoupement de la lame d'air, le pare-pluie doit tre mis en uvre de manire assurer l'coulement de l'eau vers l'extrieur. Pour rtablir la continuit de l'tanchit, la bavette, aprs fixation sur le mur, sera recouverte par le pare-pluie sur au moins 20mm et la liaison assure par collage au mastic. N O TE : Dans le cas d'lments prfabriqus, les surlongueurs ncessaires pour assurer les recouvrements doivent tre anticipes lors de la fabrication et rabattues sur les panneaux 74. 74 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Liaison des parois avec les lments d'ossature primaire verticaux (refends, poteaux) s Figure25: Liaison avec les porteurs verticaux / Configuration de faade semi-filante Coupe horizontale sur refend Les faades sont interrompus au droit de chaque porteur vertical. Un jeu est mnag de manire compenser les tolrances d'excu- tion de la structure porteuse. Ce dernier est combl par un isolant mis en compression lors de la pose des faades. Ainsi les panneaux sont fabriqus avec une cte de longueur infrieure la cte nominale. N O TE : Le dtail sur les jeux et tolrances est explicit dans le paragraphe (cf.8.4). L'tanchit l'air est assure parcollage des retours de pare-vapeur sur le porteur vertical. Un soufflet sera cr au collage pour ne pas compromettre la jonction du film lors de la dformation de la struc- ture. La dimension de ce soufflet devra tre dfinie en cohrence avec les valeurs de dformation de la structure porteuse. L'tanchit l'eau est assure par continuit du pare-pluie. Un recou- vrement vertical doit tre ralis entre les supports de revtement extrieur de part et d'autre du porteur (les ls doivent se superposer entre les deux tasseaux voir (Figure 25). N O TE : Dans le cas d'lments prfabriqus, les surlongueurs ncessaires pour assurer les recouvrements doivent tre anticipes lors de la fabrication et rabattues sur le ct des panneaux. 75. 75 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Assemblages des panneaux en angles sortants s Figure26: Assemblage en angle sortant Coupe horizontale sur poteau Les panneaux sont repris la structure porteuse par les organes d'an- crages en extrmits. Les panneaux sont fabriqus avec un jeu de manire compenser les tolrances d'excution de la structure porteuse et de permettre la mise en position. Ce jeu, rparti sur une extrmit de panneaux d'os- sature, est combl par un isolant. A l'autre extrmit, l'tanchit est assure par deux joints pr-comprims. N O TE : Le dtail sur les jeux et tolrances est explicit dans le paragraphe (cf.8.4). Pour limiter le pont thermique, la continuit du doublage extrieur est ralise au pourtour de l'lment porteur. 76. 76 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES L'tanchit l'air est assure par une continuit du film pare-vapeur. Le film pare-vapeur d'un panneau de faade doit comporter une sur- longueur de manire assurer un recouvrement de 10cm et un pon- tage au ruban adhsif sur le second panneau (Figure 26). Lorsque le film pare-pluie est pos sur site, la jonction du film pare- pluie est ralise grce un recouvrement vertical quivalent la dis- tance entre l'angle et le premier tasseau du mur comme indiqu sur la (Figure 26). N O TE : Dans le cas d'lments prfabriqus, les surlongueurs ncessaires pour assurer les recouvrements doivent tre anticipes lors de la fabrication et rabattues sur les panneaux Lorsque le pare-pluie n'est pas pos en atelier mais sur chantier ( viter si les murs sont prfabriqus), le raccordement du pare-pluie sera ralis en partie courante des murs (cf.5.1.3) et non dans l'angle. 77. 77 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Assemblages des panneaux en angles rentrants s Figure27: Assemblage en angle rentrant Coupe horizontale sur poteau Les panneaux sont repris la structure porteuse par les organes d'an- crages en extrmits. Les panneaux sont fabriqus avec un jeu de manire compenser les tolrances d'excution de la structure porteuse et de permettre la mise en position. Ce jeu, rparti sur une extrmit de panneaux d'os- sature, est combl par un isolant. A l'autre extrmit, l'tanchit est assure par deux joints pr-comprims. N O TE : Le dtail sur les jeux et tolrances est explicit dans le paragraphe (cf.8.4). Pour limiter le pont thermique, la continuit du doublage extrieur est ralise au pourtour de l'lment porteur. 78. 78 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES L'tanchit l'air est assure par une continuit du film pare-vapeur. Le film pare-vapeur d'un panneau de faade doit comporter une sur- longueur de manire assurer un recouvrement et un pontage au ruban adhsif sur le second panneau (Figure 27). Lorsque le film pare-pluie est pos sur site, la jonction du film pare- pluie est ralise grce un recouvrement vertical entre les tasseaux d'angle comme indiqu sur la (Figure 27). N O TE : Dans le cas d'lments prfabriqus, les surlongueurs ncessaires pour assurer les recouvrements doivent tre anticipes lors de la fabrication et rabattues sur les panneaux. Lorsque le pare-pluie n'est pas pos en atelier mais sur chantier ( viter si les murs sont prfabriqus), le raccordement du pare-pluie sera ralis en partie courante des murs (voir paragraphe (cf.5.1.3) et non dans l'angle. 5.3.3.Faades interrompues Les faades interrompues sont principalement employes pour des besoins ponctuels et notamment dans le cas de balcons indissocis de la structure porteuse. N O TE : Dans le contexte des prsentes Recommandations et dans l'objectif d'atteindre des performances thermiques conformes la RT 2012, des solutions avec balcons rapports (systmes bois ou mtalliques) doivent tre privilgis. Les solutions prsentes dans ce paragraphe comportent un rup- teur thermique pour limiter l'impact de ce pont thermique. 5.3.3.1.Partie courante En partie courante, les faades interrompues sont composes de la manire suivante: PAROI AVEC ISOLATION EN ME La totalit de l'isolant est pos entre les montants de l'ossature principale. 79. 79 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES s Figure28: Coupe verticale (haut) et coupe horizontale (bas) d'une faade ossature bois avec isolation en me N O TE : Le parement intrieur peut tre support par des tasseaux bois (Figure 28) ou de manire indpendante par une contre-cloison dsolidarise de l'ossature de la faade et ralise conformment aux prescriptions de la norme NF DTU 25.41. 80. 80 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES 5.3.3.2.Points singuliers Fixation des parois en pied en en tte s Figure29: Fixation en pied et en tte des faades interrompues Coupe verticale Dans cette configuration, la solution optimale est d'assurer la conti- nuit entre les panneaux de faades et le rupteur thermique. De manire assurer l'accessibilit aux Personnes Mobilits Rduites, le balcon comporte des dalles sur plots ainsi qu'un linaire de caillebotis en pied du revtement extrieur. 81. 81 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Le panneau repose sur une lisse basse en bois en pied. Une barrire d'tanchit est interpose entre la lisse et l'ouvrage de fondation. La largeur de la lisse basse est au moins gale celle des bois de l'ossature constituant les lments de faade. La lisse basse est assujettie l'ouvrage de soubassement par des fixa- tions dportes comme des querres mtalliques. Ces dernires sont dimensionner et implanter en fonction des charges dfinies au chapitre (cf.6.1). Chaque composant de lisse basse comporte une fixation chaque extrmit. L'cart entre les chevilles d'ancrages doit respecter les pr- conisations de l'organe de fixation mis en uvre. C O M M ENTAIRE : Dans la limite des tolrances d'excution du bton ou des prescriptions des DPM, la lisse basse peut servir compenser les tolrances de l'ouvrage de soubasse- ment. Dans ce cas, un calage adapt (non reprsent sur la (Figure 29)) sera mis en place au niveau de chaque point d'ancrage et rgulirement rparti au droit des montants. Les joints comprims seront adapts en fonction du calage mis en place. L'tanchit l'air et l'eau est assure par: L'interposition de deux cordons de calfeutrement pr-compri- ms sous la lisse basse; Un relev d'tanchit sur le panneau d'ossature et le pare-pluie venant en recouvrement sur ce dernier; La descente du pare-vapeur jusqu' la dalle et un collage du retour sur la dalle. Un soufflet sera cr au collage pour ne pas compromettre la jonction des films lors de la dformation de la structure. La dimension de ce soufflet devra tre dfinie en cohrence avec les valeurs de dforma- tion de la structure porteuse. En tte, les panneaux sont fabriqus avec un jeu de manire com- penser les tolrances d'excution de la structure porteuse mais ga- lement de sorte assurer l'tanchit en nez de dalle conformment l'IT249. Ce jeu est combl par un isolant (laine minrale de roche de masse volumique minimale gale 70kg/m3). ! 82. 82 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Les panneaux sont repris en tte la dalle par des querres mtal- liques conformes aux prescriptions du paragraphe (cf. 4.3) posi- tionnes au droit des montants ainsi qu' chaque extrmit. Conformment au paragraphe (cf.6.1.1.4), ces dernires doivent tre en mesure d'absorber les dformations du plancher en exploitation. Ainsi, les querres doivent comporter des trous oblongs sur l'aile ct panneau de faade de sorte absorber ces dformations et le libre glissement doit tre assur (tire-fond + rondelle noprne par exemple). L'aile sur la structure porteuse peut galement comporter un trou oblong afin d'assurer le rglage des panneaux. L'ensemble de ces organes d'assemblage doit tre dimensionn et leur espacement dtermin pour quilibrer les efforts dfinis au cha- pitre (cf.6.1). L'tanchit l'air et l'eau est assure par collage des rabats de pare-vapeur et pare-pluie en sous face du plancher. Coupe verticale sur porte-fentre Comme dcrit la (Figure 29), l'accessibilit aux Personnes Mobilits Rduites et la limitation du ressaut 2 cm est assure par les l- ments suivants: des dalles sur plots ainsi qu'un linaire de caillebotis en pied du revtement extrieur; une chape complmentaire sur la dalle. N O TE : Le caillebotis ne doit pas tre support par la pice d'appuis de la menuiserie. En pied de panneau, un relev d'tanchit dont la hauteur permet d'assurer le recouvrement du pare-pluie est mis en uvre. 83. 83 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES s Figure30: Porte-fentre sur balcon Coupe verticale Liaison des parois avec les lments d'ossature primaire verticaux (refends, poteaux) La liaison avec les lments verticaux est assure selon le mme prin- cipe que la solution dcrite en (Figure 25). 84. 84 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES 6.1.Rsistance mcanique etstabilit 6.1.1.Principes gnraux delajustification La faade, y compris ses ancrages, doit tre conue et ralise de sorte que: sous l'ensemble des sollicitations reprsentant les tats limites de service les dformations des lments de l'ossature de la faade soient limites et compatibles avec les revtements extrieurs; sous l'ensemble des sollicitations reprsentant les tats limites ultimes, la tenue mcanique de l'ensemble des lments consti- tutifs de la faade soit assure y compris pour les revtement extrieurs. Les actions considrer sur les faades sont les suivantes: les charges permanentes; les charges de vent; Les ventuelles charges de neige appliques sur la faade; les charges d'exploitation appliques sur la faade (pousses sur la paroi); le sisme selon la zone de sismicit de l'ouvrage. 6.1.1.1.Actions descharges permanentes Dtermination de l'action Pour les calculs de stabilit, les charges prendre en compte corres- pondent au poids des lments de faade y compris l'ensemble des 6Performances 85. 85 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES quipements extrieurs ou intrieurs supports par les faades (brise- soleil par exemple). Le poids propre doit tre calcul suivant la norme NF EN 1991-1-1. Nature des vrifications De manire gnrale, les justifications suivantes doivent tre appor- tespour les ossatures de faades et les ancrages: Vrification l'ELU (Etat Limite Ultime) de la compression/flam- bement des montants d'ossature selon la norme NF EN 1995-1-1 Vrification l'ELU de la compression transversale des tra- verses basses des panneaux d'ossature selon la norme NF EN 1995-1-1 N O TE : Dans le cas d'une faade filante autoportante, le calcul est ralis pour le niveau infrieur Vrification l'ELU de la flexion des lments horizontaux (lin- teaux) selon la norme NF EN 1995-1-1 Vrification l'ELS (Etat Limite de Service) de la flche maxi- male des lments horizontaux (linteaux). La flche admissible est de 1/500 de la porte ou 10mm, selon la valeur la plus petite. Vrification l'ELU de la capacit rsistante des assemblages selon la configuration N O TE : La vrification de la capacit rsistante des assemblages comprend la vrification de l'ensemble des organes de fixation selon les types de sollicitation (cisaille- ment ou traction) ainsi que la justification des ferrures mcano-soudes selon la norme NF EN 1993-1-1. Il convient galement de prendre en compte les ventuels excentrements. 6.1.1.2.Actions duvent N O TE : Les zones de vent et la catgorie de terrain sont dfinies dans l'Eurocode 1 et son annexe nationale (NF EN 1991-1-4). Dtermination de l'action Les valeurs de pressions et dpressions induites par le vent sur les faades d'un btiment sont calcules par application de la norme NF EN 1991-1-4 dfinissant les effets du vent sur les constructions. 86. 86 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Nature des vrifications Concernant les effets du vent, les justifications suivantes doivent tre apportespour les ossatures de faades et les ancrages: Vrification l'ELU (Etat Limite Ultime) de la flexion des mon- tants d'ossature selon la norme NF EN 1995-1-1 Vrification l'ELS (Etat Limite de Service) de la flche maxi- male des montants. La flche admissible est de 1/300 de la por- te ou 10mm, selon la valeur la plus petite. N O TE : Il convient de s'assurer que la rgle de flche maximale propose ci-dessus est compatible avec les dformations maximales admises par les lments de rev- tements extrieurs et/ou intrieurs mis en uvre sur la paroi. Vrification l'ELU de la capacit rsistante des assemblages selon la configuration N O TE : La vrification de la capacit rsistante des assemblages comprend la vrification de l'ensemble des organes de fixation selon les types de sollicitation (cisaille- ment ou traction) ainsi que la justification des ferrures mcano-soudes selon la norme NF EN 1993-1-1. Il convient galement de prendre en compte les ventuels excentrements. 6.1.1.3.Actions delaneige N O TE : Les zones de neige sont dfinies dans l'Eurocode 1 et son annexe nationale (NF EN 1991-1-3). Dtermination de l'action Dans la majorit des cas, il n'y a gnralement pas lieu, sauf pres- criptions particulires ou prsence de pare-soleil ou autres reliefs notables sur lesquels la neige pourrait s'accumuler, de tenir compte de sollicitations mcaniques dues aux charges de neige. Si tel est le cas, les charges de neige doivent tre dtermines selon la norme NF EN 1991-1-3. Nature des vrifications Les justifications apporter pour les ossatures de faades et les ancrages sont identiques celles mentionnes en (cf.6.1.1.1) pour les charges permanentes. 87. 87 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES 6.1.1.4.Actions dues auxmouvements dubtiment Les dispositions prises pour toutes les typologies de faades concer- nant les organes de liaison de la faade l'ossature primaire du bti- ment (ancrages, fixations) ou les autres lments de la faade (joints ou films en particulier) doivent tre en mesure d'absorber les effets des mouvements prvisibles gnrs ou transmis par la structure ou s'en accommoder de manire viter des sollicitations dynamiques, permanentes ou momentanes sur les panneaux de faades. L'amplitude des dplacements prendre en compte doit tre prci- se par le Cahier des ClausesTechniques Particulires du projet et tre transmises par l'entreprise de gros-uvre. A dfaut, et sauf spcifications contraires, les dplacements maximaux prendre en compte pour les faades poses et rgles sont de 5mm. N O TE 1 : Dans ces dformations, ne sont considrer que les dformations sous charges variables (exploitation ou charges climatiques). Les charges permanentes n'agis- sant pas, puisque l'ouvrage bton est normalement stabilis lors de la pose de la faade. N O TE 2 : Les dformations par dfaut de 5mm sont identiques aux recommandations du DTU 33.1. Les DTU concernant l'excution des ouvrages bton indiquent des flches globales de 10mm. N O TE 3 : Le faadier doit avoir en sa possession les valeurs des dformations de la struc- ture porteuse avant l'excution des travaux. 6.1.1.5.Actions descharges d'exploitation surlafaade Dtermination de l'action Ces actions sont des charges non permanentes de pousses sur la paroi. Sauf spcification particulire, la pousse horizontale en charge rpartie entre appuis prendre en compte est 1kN/m linaire appli- que 1m du sol selon la norme NF EN 1991-1-1. De plus, pour les locaux de catgorie C5 (salles de concert, etc.) selon la norme NF EN 1991-1-1 la charge prendre en compte est de 3kN/m linaire. Nature des vrifications Concernant les charges d'exploitation, les justifications suivantes doivent tre apportespour les ossatures de faades et les ancrages: Vrification l'ELU (Etat Limite Ultime) de la flexion des mon- tants d'ossature selon la norme NF EN 1995-1-1 sous charge ponctuelle applique 1m du sol (1kN/ml ou 3kN/ml x entraxe maxi des montants) 88. 88 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Vrification l'ELU de la capacit rsistante des assemblages selon la configuration N O TE : La vrification de la capacit rsistante des assemblages comprend la vrification de l'ensemble des organes de fixation selon les types de sollicitation (cisaille- ment ou traction) ainsi que la justification des ferrures mcano-soudes selon la norme NF EN 1993-1-1. Il convient galement de prendre en compte les ventuels excentrements. 6.1.1.6.Effet dusisme La nouvelle rglementation sismique a t mise en place le 22octobre 2010au travers des textes suivants: Dcret n 2010-1254 relatif la prvention du risque sismique; Dcret n 2010-1255 portant dlimitation des zones de sismicit du territoire franais; Arrt du 22octobre 2010modifi le 19Juillet 2011relatif la classification et aux rgles de construction parasismique appli- cables aux btiments de la classe dite risque normal. Cette rglementation fait rfrence l'Eurocode 8 (NF EN 1998) pour le dimensionnement des btiments en zones sismiques. Cette rglementation est entre en vigueur le 1er mai 2011. Dtermination de l'action Les contraintes sismiques sont dtermines suivants diffrents critres: 1) Selon l'ala local (niveau d'acclration selon la zone de sismicit) 2) Selon la classification des btiments 3) Selon la classe de sol Nature des vrifications L'exigence applicable aux faades filantes, semi-filantes et interrom- pues est exprime dans la norme NF EN 1998-1 au 4.3.5 Elments non structuraux dans ces termes: Les lments non structuraux (lments accessoires) des btiments (par exemple, garde-corps, antennes, lments mcaniques secon- daires et quipements, murs rideaux, cloisons, cltures) qui peuvent, en cas de rupture, exposer les personnes des risques ou affecter la structure principale du btiment ou l'exploitation des installations prsentant des risques particuliers, doivent tre vrifis ainsi que leurs supports en vue de rsister l'action sismique de calcul Elle peut tre interprte de la manire suivante: L'lment de faade ne doit pas s'effondrer donc la rsistance des ancrages doit tre vrifi; 89. 89 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES L'lment de faade peut tre dgrad mais ne doit pas s'effon- drer donc l'intgrit du panneau d'ossature doit tre assure. Par consquent, les justifications suivantes doivent tre appor- tespour les ossatures de faades et les ancrages: 1) Vrification par le calcul ou essais de la valeur rsistante des diffrentes parties de l'ENS (y compris ses fixations). L'Eurocode 8dfinit la mthode de calcul pour la justification de ces lments; 2) Vrification par le calcul ou des essais du bon comportement de l'ENS sous les dformations inter-tages de la structure por- teuse susceptibles de se produire en cas de sisme. L'annexe A fournit les rsultats et rfrences de l'tude SISMOB servant de base la justification des panneaux de faade en zone sismique. L'annexe B fournit le dtail de la mthode des justifications tablir pour valider la tenue des faades au sisme. C O M M ENTAIRE : Il conviendra galement de valider la tenue des lments rapports sur la faade au sisme. 6.1.1.7.Dtermination delaconcomitance desactions Pour la vrification par calcul des contraintes, les combinaisons se feront en respectant la cohrence des textes utiliss (charges dter- mines avec l'Eurocode 1 et calculs selon l'Eurocode 5pour le bois et l'Eurocode 3pour l'acier). Pour la vrification par calcul des dformations d'une manire gn- rale, et sauf spcifications particulires, on combinera les actions pesanteur, vent et, ventuellement, neige. Dans le cas particulier des effets du sisme, la combinaison des sol- licitations (uniquement sismique et poids) doit respecter les textes rglementaires spcifiques. 6.1.2.Spcifications concernant lesfaades filantes Faade ancre par niveau Sous charges permanentes, la justification de la compression axiale des montants et transversale des traverses basses est satisfaite dans la mesure o la fabrication des faades est conforme aux spcifica- tions du prsent document. 90. 90 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Ces justifications sont valables dans le respect des limites construc- tives suivantes: Hauteur maximale du panneau: 3.80 m Masse surfacique maximale du panneau: 120kg/m Pour le reste des sollicitations mcaniques, les justifications appor- tes doivent correspondre aux spcifications du paragraphe (cf.6.1.1). 6.1.3.Spcifications concernant lesfaades semi-filantes Sous charges permanentes, la justification de la compression axiale des montants et transversale des traverses basses est satisfaite dans la mesure o la fabrication des faades est conforme aux spcifica- tions du prsent document. Ces justifications sont valables dans le respect des limites construc- tives suivantes: Hauteur maximale du panneau: 3.80 m Masse surfacique maximale du panneau: 120kg/m Pour le reste des sollicitations mcaniques, les justifications appor- tes doivent correspondre aux spcifications du paragraphe (cf.6.1.1). 6.1.4.Spcifications concernant lesfaades interrompues Sous charges permanentes, la justification de la compression axiale des montants et transversale des traverses basses est satisfaite dans la mesure o la fabrication des faades est conforme aux spcifica- tions du prsent document. Ces justifications sont valables dans le respect des limites construc- tives suivantes: Hauteur maximale du panneau: 3.80 m Masse surfacique maximale du panneau: 120kg/m Pour le reste des sollicitations mcaniques, les justifications appor- tes doivent correspondre aux spcifications du paragraphe (cf.6.1.1). 6.2.Scurit encas d'incendie 6.2.1.Principes gnraux Les risques d'incendie pour les faades sont dus soit une inflamma- tion de la faade par un feu d'origine extrieure, soit une propaga- tion d'un incendie par un feu d'origine intrieure. 91. 91 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES En fonction des catgories de btiments, la justification des perfor- mances consiste tablir la conformit aux textes rglementaires en vigueur. Ces derniers prcisent les dispositions prendre selon la destination, les effectifs de sa frquentation et la hauteur du btiment. La matrise de ces risques se traduit par les dispositions suivantes: Exigence de rsistance au feu en vis--vis Exigence de raction au feu et constitution dans certains cas d'un obstacle tendant s'opposer la propagation du feu (rgle du C+D) pour les faades comportant des baies tanchit en nez de dalle et rsistance au feu des faades (rgles de moyens donnes dans l'IT 249) 6.2.2.Solutions techniques satisfaisant auxexigences incendies Une tude (DHUP/CODIFAB/FBF), en cours de ralisation et s'ap- puyant sur des essais LEPIR 2, devrait permettre de dfinir terme des conceptions optimises permettant de justifier la non propaga- tion du feu par les faades ossature bois. Dans l'tat actuel des connaissances, les prsentes Recommandations Professionnelles renvoient sur la rglementation en vigueur. Les solutions proposes diffrent en fonction des catgories de bti- ments qui sont regroupes de la manire suivante: Groupement n1 Groupement n2 Btiment d'habitation 1re et 2me familles 3me et 4me familles ERP Toutes catgories d'ERP limits un niveau Toutes catgories d'ERP de plusieurs niveaux Btiment de bureaux Btiments dont le plancher bas du dernier niveau est situ moins de 8m du sol extrieur Btiments dont le plancher bas du dernier niveau est situ plus de 8m du sol extrieur sTableau 10 : Dfinition des groupements de catgories de btiments N O TE : Dans tous les cas, les organes d'ancrage doivent tre protgs vis--vis du feu 6.2.2.1.Solutions techniques pourlescatgories debtiments dugroupement n1 (tableau 10) L'ensemble des solutions prsentes au chapitre (cf.5.3) rpond aux exigences incendies des catgories de btiments du groupement n1. 6.2.2.2.Solutions techniques pourlescatgories debtiments dugroupement n2 (tableau 10) Pour les catgories de btiments du groupement n2, l'ensemble des exigences de l'IT 249doivent tre respectes. 92. 92 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES 6.3.Scurit d'utilisation 6.3.1.Scurit auxchocs 6.3.1.1.Principes gnraux La scurit des personnes doit tre assure, lorsque les murs ext- rieurs sont soumis l'action de chocs exceptionnels dont le risque est raisonnablement prvisible. Cette exigence est rpute satisfaite si les murs extrieurs rsistent convenablement des chocs conventionnels dits: chocs de scurit. Un mur extrieur doit conserver ses performances, et son compor- tement ne doit pas tre une cause de gne excessive pour les usa- gers, lorsqu'il est soumis des chocs accidentels, non exceptionnels, conscutifs l'occupation normale. Cette exigence est rpute satisfaite si les murs extrieurs se com- portent convenablement sous l'action de chocs conventionnels dit: chocs de conservation des performances. La norme P 08-302 dfinit les sollicitations de chocs auxquelles un mur extrieur peut tre soumis en fonction: de la situation du mur extrieur: hauteur de la paroi au-dessus du sol; du type d'activit qui peut se drouler au voisinage du mur. Elle dfinit galement les critres de rsistance, d'une part du point de vue de la scurit des personnes et, d'autre part, vis--vis de la conservation des performances des parois. CRITERES DERECEVABILIT Rsistance aux chocs de scurit: Sous l'action de ces chocs, l'ouvrage de faade peut tre dgrad, mais sa dgradation ventuelle ne doit pas mettre en causela scurit des personnes se trouvant l'intrieur ou l'extrieur, par la chute d'lments ou de dbris contondants ou coupants. Aprs ce choc, il n'est pas exig que la scurit des personnes soit assure de la mme manire. En tage, la personne qui occasionne le choc ne doit pas pouvoir tra- verser la faade Comportement sous l'action de choc de conservation des performances: Sous l'action de ces chocs, la faade, tant pour ces parties constitu- tives que pour leurs liaisons entre elles et la structure, doit conser- ver toutes ces performances, y compris son aspect. 93. 93 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES 6.3.1.2.Constitutions deparois satisfaisant lesexigences descurit auxchocs Le prsent chapitre a pour objectif de donner des solutions satisfai- santes en fonction de l'exposition de la paroi du point de vue de la scurit et de la conservation des performances. Dans l'attente de la finalisation des tudes en cours menes sur le sujet par la filire bois, ces solutions sont des propositions d'ex- perts visant satisfaire aux exigences. N O TE : Il existe d'autres solutions qui doivent faire l'objet d'une procdure d'valuation concluant favorablement l'utilisation envisage. Chocs de scurit En termes d'exigences aux chocs de scurit, il est noter qu'aucune performance n'est demande pour les faades dans les configurations suivantes: Les faades situes au RDC au sens de la norme P 08-302 Les faades situes en retrait au sens de la norme P 08-302. Cette situation correspond aux faades panneaux dcrites au paragraphe (cf. 5.3), dans la mesure o le balcon comporte une protection contre la chute des personnes (garde-corps par exemple) Chocs intrieurs Les performances des faades sont conditionnes par le type de contre-cloison mis en uvre devant la structure de la faade et par la position du voile dans l'ossature (intrieur ou extrieur). Les solutions prsentes ci-aprs sont bases sur une position du voile ct extrieur. Les solutions satisfaisant aux exigences de chocs intrieurs intgrent des cloisons de doublage en plaque de pltre selon deux configurations: Contre-cloison indpendante conforme aux prescriptions de la norme NF DTU 25.41 Doublage sur ossature secondaire bois support de plaque de pltre Dans le cas d'une contre-cloison dimensionne conformment au NF DTU 25.41, les exigences sont rputes satisfaites pour l'ensemble des configurations dans la mesure o le parement est form de 1plaque BA 13 et que les montants de la contre-cloison sont dcals mi-entraxe des montants des faades ossature bois (Figure 31). 94. 94 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES s Figure31: Coupe verticale (haut) et coupe horizontale (bas) d'une partie courante de faade ossature bois avec contre-cloison indpendante Solution rpondant aux exigences de chocs de scurit intrieur Dans le cas d'un doublage sur ossature secondaire bois, les exigences sont rputes satisfaites pour les configurations comportant un pare- ment avec 1plaque BA 13fixe sur tasseaux horizontaux (Figure 32). Ces tasseaux sont fixs entraxe 40cm maximum. Ils ont une paisseur minimale de 38mm et une largeur minimale de 38mm. Ces prescrip- tions sont applicables dans la mesure o la paroi comporte un rev- tement extrieur sur tasseaux bois fix selon les prescriptions du NF DTU 41.2. N O TE 1 : La largeur minimale des tasseaux supports de plaques doit tre de 45mm au niveau des jonctions de plaques 95. 95 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES N O TE 2 : L'paisseur doit tre ajuste en fonction des ventuels rseaux et boites d'encas- trement incorporer N O TE 3 : Pour les doublages raliss avec rails mtalliques spcifiques, les exigences sont rputes satisfaites pour les configurations comportant un parement avec 1plaque BA 13fixes sur rails horizontaux entraxe 40cm maximum s Figure32: Coupe verticale (haut) et coupe horizontale (bas) d'une partie courante de faade ossature bois avec doublage sur tasseaux horizontaux Solution rpondant aux exigences de chocs de scurit intrieur 96. 96 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES VARIANTE Une variante de doublage sur ossature secondaire bois ncessitant rparation aprs choc est possible. Les consquences du choc sur les lments de faades ne remet pas en cause la scurit des personnes mais ncessite une potentielle rparation. Ces configurations sont composes d'un parement avec 1plaque BA 13fixe sur tasseaux horizontaux. Ces tasseaux sont fixs entraxe 60cm maximum. Ils ont une paisseur minimale de 25mm et une largeur minimale de 45mm. N O TE : Pour les doublages raliss avec rails mtalliques spcifiques, le niveau de rsis- tance au choc est identique pour les configurations comportant un parement avec 1plaque BA 13fixes sur rails horizontaux entraxe 60cm maximum. Dans ce cas de figure, le matre d'ouvrage doit tre inform du risque de dboutonnage partiel du voile de stabilit en cas de choc et par consquent de la potentielle ncessit de rparation. Chocs extrieurs Pour les configurations de faades du prsent document, le critre de rsistance aux chocs de scurit extrieurs est satisfait condition que les solutions techniques mises en uvre comportent un voile (panneaux base de bois conforme au paragraphe (cf. 4.1.2) posi- tionn ct extrieur. Chocs de conservation des performances Chocs intrieurs Le critre de conservation des performances des faades est condi- tionn par le type de contre-cloison et de revtement mis en uvre devant la structure de la faade. De la mme manire que pour les chocs de scurit intrieure, il existe ainsi deux configurations de doublage permettant de satisfaire aux exigences: Contre-cloison indpendante conforme aux prescriptions de la norme NF DTU 25.41 Doublage sur ossature secondaire bois support de plaque de pltre Dans le cas d'une contre-cloison dimensionne conformment au NF DTU 25.41, les exigences sont rputes satisfaites dans le respect des rgles suivantes: 1) Les contre-cloisons quipes d'un parement simple plaque en BA 13ou BA 15sont limites une utilisation en locaux de type A; ! 97. 97 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES 2) Pour les locaux de type B, un parement form d'une BA 18ou de 2 BA 13ou 2 BA 15est ncessaire du point de vue du comportement aux chocs d'usage. RAPPE L Au sens du NF DTU 25.41 P1-1, les types de locaux sont dfinis de la manire suivante: Cas A Cas B Emploi dans des logements individuels (maisons individuelles et parties privatives des logements collectifs et dans les bureaux dont les chocs d'occupation ne sont pas suprieurs ceux des logements) Emplois autres que ceux viss dans le cas A Dans le cas d'un doublage sur ossature secondaire bois comportant des tasseaux horizontaux fixs entraxe 60cm maximum avec une paisseur minimale de 25mm et une largeur minimale de 45mm, les exigences sont rputes satisfaites pour les configurations suivantes: 1) Limitation une utilisation en locaux de type A pour les configura- tions comportant un parement avec 1plaque BA 13; 2) Utilisation en locaux de type B pour les configurations comportant au minimum un parement avec 2plaques BA 13. N O TE : L'paisseur doit tre ajuste en fonction des ventuels rseaux et boites d'encas- trement incorporer Chocs extrieurs L'exposition aux chocs extrieurs de conservation des performances est reprsente par la lettre Q affecte d'un indice (1, 2, 3ou 4) qui dpend la fois: de la situation de l'ouvrage de faade; du type d'aire d'Activits (dfinies dans la norme P 08-302) Quelles que soient l'exposition, pour satisfaire aux exigences de chocs extrieurs, sont accepts les revtements ci-dessous: les bardages en bois conformes aux exigences du NF DTU 41.2; les revtements en contreplaqu conformes aux exigences du NF DTU 41.2. Pour les autres revtements, les Avis Techniques ou Documents Techniques d'Application indiquent la performance aux chocs extrieurs. 98. 98 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES 6.3.2.Hauteur d'allge Les hauteurs d'allges assurant la scurit aux chutes des personnes doivent respecter la NF P 01-012 et, pour les btiments d'habitation, l'article R 111.15 du Code de la Construction et de l'Habitation. La hauteur de cette protection dfinie pour les ouvrages formant garde-corps doit tre conforme aux rglementations selon les types de btiment. 6.4.Habitabilit 6.4.1.Etanchit l'air Les exigences d'tanchit l'air des btiments sont dfinit parl'ar- rt du 26octobre 2010 relatif aux caractristiques thermiques et aux exigences de performances nergtiques des constructions. Pour les logements: La valeur de la permabilit l'air du btiment est justifie selon: Option 1: Soit le btiment a fait l'objet d'une mesure de la per- mabilit l'air ralise par des oprateurs agrs. La perma- bilit mesure est infrieure : - 0,6 m3/h/m de parois dperditives hors plancher bas en maison individuelle; - 1 m3/h/m de parois dperditives hors plancher bas en immeuble collectif d'habitation. Option 2: Soit le btiment a fait l'objet de l'application d'une dmarche qualit agre Pour les autres types de btiments: De la mme manire que pour les logements, la valeur de la perma- bilit l'air du btiment est justifie par mesure ou par l'application d'une dmarche qualit agre. A dfaut de pouvoir justifier une valeur de caractristique selon ces modalits, la valeur utiliser est la valeur par dfaut dfinie par la mthode de calculTh-BCE 2012: 1,7 m3/h/m pour les btiments de bureau, sant, htellerie, enseignement, restauration; 3,0 m3/h/m pour les autres btiments. L'tanchit l'air des faades ossature bois est assure par la mise en uvre d'un film continu faisant office de pare vapeur. 99. 99 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES La mise en uvre d'un pare-vapeur continu selon les prescriptions du prsent document (paragraphes (cf.5.1.3.1) et (cf.5.3)) permet de rpondre aux exigences d'tanchit l'air. Les prescriptions de mise en uvre du paragraphe (cf.5.3) relatives l'tanchit l'air et l'eau sont identifies par le symbolesuivant: Les solutions prsentes au paragraphe (cf.5.3) ne garan- tissent pas une tanchit l'air par unit de vie (logement par exemple). Dans le cas o l'tanchit est d par unit au sein de l'enveloppe, des solutions particulires devront tre apprhendes (bande de pare-vapeur rapporte aux liaisons faades / plancher ou porteur vertical par exemple). Des prescriptions complmentaires notamment au niveau des inter- faces avec les lots fluides (lectricit, plomberie, ventilation, zinguerie et chauffage) sont dfinies dans les Recommandations Professionnelles RAGE 2012 Matrise des performances thermiques des systmes constructifs ossature bois Le Guide sur l'intgration des menuiseries dans les parois Ossature Bois (programme RAGE 2012) apporte les complments de prescrip- tions et de justifications ncessaires en termes d'tanchit (concep- tion, mise en uvre). Pour les btiments intgrant des menuiseries dont la mise en uvre est non conforme aux prescriptions du Guide Intgration des menuiseries extrieures dans les parois Ossature Bois, les techniques et la qualit de mise en uvre doivent tre vali- des selon un essai d'tanchit dfini dans ce mmeGuide RAGE 2012 Intgration des menuiseries extrieures dans les parois Ossature Bois. 6.4.2.Etanchit l'eau L'tanchit l'eau des faades ossature bois est assure par la mise en uvre de la double peau extrieure (pare-pluie + revtement ext- rieur + accessoires d'tanchit). Le pare-pluie et ses accessoires tels que dcrits dans le prsent docu- ment sont destins tre mis en uvre derrire des revtements extrieurs permettant de constituer des faades de type XIII ou XIV (au sens du cahier CSTB 1833). Son caractre obligatoire est indiqu dans le (Tableau 9). ! 100. 100 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES La mise en uvre d'un pare-pluie continu selon les prescriptions du prsent document, paragraphes (cf.5.1.3.2) et (cf.5.3) permet de rpondre aux exigences d'tanchit l'eau. Les prescriptions de mise en uvre du paragraphe (cf.5.3) relatives l'tanchit l'air et l'eau sont identifies par le symbolesuivant: Des prescriptions complmentaires concernant les lments tra- versant la barrire d'tanchit l'eau sont dfinies dans les Recommandations Professionnelles RAGE 2012 Matrise des perfor- mances thermiques des systmes constructifs ossature bois Le Guide sur l'intgration des menuiseries dans les parois Ossature Bois (programme RAGE 2012) apporte les complments de prescrip- tions et de justifications ncessaires en termes d'tanchit (concep- tion, mise en uvre). Pour les btiments intgrant des menuiseries dont la mise en uvre est non conforme aux prescriptions du Guide Intgration des menui- series extrieures dans les parois Ossature Bois, les techniques et la qualit de mise en uvre de la double peau extrieure (pare-pluie + revtement extrieur + accessoires d'tanchit) doivent tre valides selon un essai d'tanchit dfini dans ce mme Guide RAGE 2012 Intgration des menuiseries extrieures dans les parois Ossature Bois 6.4.3.Transferts devapeur 6.4.3.1.Principes gnraux La mise en uvre d'un pare-vapeur continu selon les prescriptions du prsent document, paragraphes (cf.5.1.3.1) et (cf.5.3) permet de rpondre aux exigences de permabilit la vapeur d'eau. Lorsqu'aucune prescription particulire n'est effectue par le matre d'ouvrage, il convient d'utiliser un film pare-vapeur dont la valeur Sd est suprieure ou gale 18m lorsqu'une lame d'air ventile sur l'ex- trieur existe derrire le revtement extrieur. N O TE 1 : Dans l'attente d'une dclaration des valeurs Sd via les marques de qualit dont relvent les panneaux, la valeur Sd du pare-vapeur est fixe suprieure ou gale 18m. N O TE 2 : L'utilisation des barrires la vapeur d'eau Sd variable n'est pas vise dans ces Recommandations Professionnelles. 101. 101 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Dans le cas de revtements extrieurs non ventils (ETICS), la valeur Sd du pare-vapeur est fixe suprieure ou gale 90m. 6.4.3.2.Optimisation destransferts devapeur d'eau Ce paragraphe permet de dfinir des rgles d'optimisation de la ma- trise des transferts de vapeur au sein de la paroi. Il s'applique aux parois comportant des revtements extrieurs avec lame d'air ventile Le choix s'effectue au travers de la valeur Sd du film pare-vapeur (per- formance en termes de rsistance la diffusion de vapeur d'eau). Lorsque les matriaux utiliss pour la fabrication de la paroi ont t caractriss en termes de valeur Sd selon les prescriptions suivante, la valeur Sd peut tre ajuste. Caractrisation des matriaux Le facteur de rsistance la diffusion de vapeur d'eau est dtermin obligatoirement par essai (et non issu de valeurs tabules) selon: NF EN ISO 12572pour les matriaux en bois ou base de bois (panneaux) NF EN 12086pour les matriaux isolants NF EN 1931pour les films pare-pluie et les barrires la diffu- sion de vapeur Conditions d'applications des prescriptions d'optimisation La prsente rgle de moyens s'applique si: Les parois comprennent une lame d'air efficacement ventile ct extrieur (conforme aux prescriptions du DTU 41.2; Les isolants sont uniquement des fibres minrales semi-rigides, des fibres de bois semi-rigides ou de la ouate de cellulose (sous AvisTechnique visant favorablement l'emploi considr); Le climat du site de la construction est celui de la France mtro- politaine (Corse comprise); Les locaux sont faible et moyenne hygromtrie seulement; Les locaux ne sont pas ambiance rgule par un systme de climatisation; L'tanchit l'air du btiment est traite selon les prescriptions du prsent document. ! 102. 102 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Dispositions constructives pour un voile ct extrieur Sans doublage isolant intrieur Le Sd du pare-vapeur doit tre au moins 5fois plus lev que le Sd du voile de stabilit. Avec doublage isolant intrieur Le Sd du pare-vapeur doit tre au moins 5fois plus lev que le Sd du voile de stabilit. La rgle des 2/3 1/3 (voir paragraphe (cf.5.1.2.3) doit tre respecte. Dispositions constructives pour un voile ct intrieur Sans doublage isolant intrieur Le Sd du pare-vapeur (film ou voile de stabilit) doit tre au moins 5fois plus lev que le Sd du pare-pluie ou du parement extrieur. C O M M ENTAIRE : Lorsque deux matriaux sont juxtaposs (film sur panneau par exemple), leurs valeurs Sd s'additionnent pour donner un Sd quivalent. Avec doublage isolant intrieur Le Sd du pare-vapeur (film ou voile de stabilit) doit tre au moins 5fois plus lev que le Sd du pare-pluie ou du parement extrieur. C O M M ENTAIRE : Lorsque deux matriaux sont juxtaposs (film sur panneau par exemple), leurs valeurs Sd s'additionnent pour donner un Sd quivalent. La rgle des 2/3 1/3 (cf.5.1.2.3) doit tre respecte. N O TE : Une justification par calcul est toujours possible selon les prescriptions dfinies dans les Recommandations Professionnelles RAGE 2012 Matrise des perfor- mances thermiques des systmes constructifs ossature bois 6.4.4.Performances acoustiques 6.4.4.1.Rappels rglementaires A la date de parution du prsent document, les textes rglementaires respecter en termes de performances acoustiques sont les suivants: NRA (Nouvelle Rglementation Acoustique) Arrt du 30Juin 1999 relatif aux caractristiques acoustiques des btiments d'habitation 103. 103 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Arrt du 25Avril 2003 relatif la limitation du bruit dans les tablissements de sant Arrt du 25Avril 2003 relatif la limitation du bruit dans les tablissements d'enseignements Arrt du 25Avril 2003 relatif la limitation du bruit dans les htels Rglementairement, en matire d'isolement aux bruits extrieurs en faade, l'exigence minimale correspond un isolement acoustique standardis pondr de 30dB. Des contraintes plus fortes sont exiges lorsque les habitations sont construites dans une zone particulirement affecte par le bruit de certaines infrastructures (voies de chemin de fer, autoroutes) Les valeurs d'isolement respecter sont alors dtermines en fonction du classement des infrastructures de transports terrestres fixes dans chaque dpartement par arrt prfectoral, en applica- tion de l'arrt du 30mai 1996relatif aux modalits de classement des infrastructures de transports terrestres et l'isolement acous- tique des btiments d'habitation dans les secteurs affects par le bruit. s Figure33: Valeurs d'isolement respecter par catgorie en fonction de la distance entre l'infrastructure et le btiment construire N O TE : Ces valeurs peuvent tre diminues conformment l'arrt du 30mai 1996en prenant en compte l'orientation de la faade par rapport l'infrastructure En matire d'isolement aux bruits arien intrieur, l'exigence mini- male varie selon la nature du local d'mission et de rception ainsi que le type de btiment. L'ensemble de ces exigences est prcis dans les arrts mentionns ci-dessus. Afin de garder le niveau d'isolement des parois, il est ncessaire de prendre en compte les effets lis aux transmissions latrales qui sont impactantes dans le cadre de l'valuation de l'isolation acoustique horizontale et verticale. Concernant les faades, l'isolement acoustique est caractris par son indice d'affaiblissement acoustique Rw (C; Ctr) dtermin conform- ment la norme NF EN ISO 717-1. 104. 104 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES N O TE : Il y a lieu de ne pas confondre l'indice d'affaiblissement acoustique R avec l'iso- lement acoustique standardis pondr DnT,A ou DnT,A,tr. Cet isolement acous- tique in situ dpend galement des autres lments de la faade notamment (impact des menuiseries par exemple). 6.4.4.2.Constitutions deparois satisfaisant lesexigences acoustiques Le prsent chapitre a pour objectif de donner des solutions satisfai- santes pour l'ensemble des exigences acoustiques rglementaires. Le respect des solutions prsentes permet de satisfaire le niveau d'exi- gence en matire d'isolement aux bruits extrieurs et le niveau d'iso- lement des parois sparatives. Dans l'attente de la finalisation des tudes en cours menes sur le sujet par la filire bois, ces solutions sont des propositions d'ex- perts visant satisfaire l'ensemble des exigences. Cas des faades semi-filantes Les configurations de faades semi-filantes permettant de satisfaire aux exigences acoustiques sont dfinies selon la (Figure 34) et la (Figure 35). 105. 105 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES s Figure34: Coupe verticale d'une liaison plancher / faade semi-filante L'ensemble des dispositions suivantes doit tre respect afin de satis- faire aux exigences acoustiques: 106. 106 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Composition du panneau ossature bois conforme aux spcifica- tions du prsent document (isolation en laine minrale ou fibre de bois) Contre-cloison indpendante (isole ou non) conforme aux prescriptions de la norme NF DTU 25.41 et comportant au mini- mum 1plaque BA 13 Calfeutrement de la jonction panneau/plancher en laine minrale N O TE 1 : Les planchers doivent respecter les exigences rglementaires en partie courante. N O TE 2 : La variante avec un doublage sur tasseaux bois (isol ou non) comportant au minimum 1plaque de pltre permet galement de satisfaire aux exigences. s Figure35: Coupe horizontale d'une liaison refend / faade semi-filante L'ensemble des dispositions suivantes doit tre respect afin de satis- faire aux exigences acoustiques: Composition du panneau ossature bois conforme aux spcifica- tions du prsent document (isolation en laine minrale ou fibre de bois) Contre-cloison indpendante (isole ou non) conforme aux prescriptions de la norme NF DTU 25.41 et comportant au mini- mum 1plaque BA 13 Calfeutrement de la jonction panneau/refend en laine minrale 107. 107 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES N O TE 1 : Les refends doivent respecter les exigences rglementaires en partie courante. N O TE 2 : La variante avec un doublage sur tasseaux bois (isol ou non) comportant au minimum 1plaque de pltre permet galement de satisfaire aux exigences. Cas des faades filantes Les configurations de faades filantes permettant de satisfaire aux exigences acoustiques sont dfinies selon la (Figure 36) et la (Figure 37). s Figure36: Coupe verticale d'une liaison plancher / faade filante L'ensemble des dispositions suivantes doit tre respect afin de satis- faire aux exigences acoustiques: 108. 108 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Composition du panneau ossature bois conforme aux spcifica- tions du prsent document (isolation en laine minrale ou fibre de bois) Contre-cloison indpendante isole en laine minrale ou fibre de bois et comportant au minimum 2plaques BA 13 Prsence d'au moins 2lisses au droit du nez de dalle Calfeutrement de la jonction panneau/nez de dalle en laine minrale N O TE : Les planchers doivent respecter les exigences rglementaires en partie courante s Figure37: Coupe horizontale d'une liaison refend / faade filante L'ensemble des dispositions suivantes doit tre respect afin de satis- faire aux exigences acoustiques: Composition du panneau ossature bois conforme aux spcifica- tions du prsent document (isolation en laine minrale ou fibre de bois) Contre-cloison indpendante isole en laine minrale ou fibre de bois et comportant au minimum 2plaques BA 13 Prsence d'un montant minimum au droit du refend Calfeutrement de la jonction panneau/nez de refend en laine minrale 109. 109 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES N O TE : Les refends doivent respecter les exigences rglementaires en partie courante C O M M ENTAIRE Dans le cadre de btiments dont les exigences acoustiques sont moindre (ex: btiment de bureaux), les prconisations prcdentes peuvent tre allges avec une plaque de pltre BA 13minimum. 6.4.5.Performances thermiques A la date de parution du prsent document, les textes rglementaires respecter sont les suivants: Dcret n 2010-1269 du 26 octobre 2010 relatif aux caract- ristiques thermiques et la performance nergtique des constructions. R a p p e l : Pour rappel, les dates d'entre en vigueur sont les suivantes: Dpt de permis de construire ou dclaration pralable dpos partir de novembre 2011: les projets de construction de bti- ments de bureaux, d'enseignement et d'tablissement d'ac- cueil de la petite enfance et les btiments usage d'habitation construits en zone ANRU Dpt de permis de construire ou dclaration pralable dpos partir du1er janvier 2013: autres btiments neufs usage d'habitation. Les exigences sont bases sur une performance globale du bti tra- vers les indicateurs suivants: Exigence d'efficacit nergtique minimale du bti: le besoin bioclimatique ou Bbiomax Exigence de consommation maximale: Cepmax Exigence de confort en t: Tic La performance nergtique d'une faade est caractrises par son coefficient de transmission thermique surfacique Up [en W / m.K] cal- cul suivant les rglesTh-Bt. Selon les rgles Th-Bt, le calcul du coefficient Up dpend du coeffi- cient de transmission surfacique en partie courante (Uc ) et de l'impact des ponts thermiques intgrs la paroi (U). 110. 110 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES L'ensemble des ponts thermiques (impact des montants, liaison avec la structure porteuse) est dfini dans le fascicule 5des rglesTh-U. Les valeurs du coefficient de transmission thermique surfacique Up pour les parois courantes les plus reprsentatives et les valeurs des principaux ponts thermiques sont dfinis en annexe C. 6.5.Performances dedurabilit 6.5.1.Durabilit desbois etdesmatriaux base debois Pendant la dure de vie de l'ouvrage et pour un usage et un entretien courant, le btiment doit tre en mesure de conserver toutes ses per- formances face aux facteurs de dgradation. Dans le cadre de ces Recommandations Professionnelles, les prescrip- tions en termes de durabilit permettant de satisfaire ces exigences sont dfinies au paragraphe (cf.4.2). 6.5.2.Durabilit desouvrages pare-pluie etpare-vapeur La validation et la durabilit du systme d'tanchit l'eau et l'air est assure par le respect des lments suivants: Choix des matriaux, chapitre (cf.4.6) pour les films pare-pluie et pare-vapeur, chapitre (cf.4.7) pour accessoires; Vrification de la compatibilit des matriaux entre eux dfini au paragraphe (cf.6.5.2.1) ci-dessous; Respect des rgles de conception des systmes pare-pluie et pare-vapeur conformment aux chapitres (cf. 5.1.3.1), (cf.5.3.1.2) et (cf.5.3); Validation et durabilit de la mise en uvre. 6.5.2.1.Vrification delacompatibilit desmatriaux entre eux etdurabilit associe Jonctions entre membranes La performance des jonctions entre ls de films, en partie courante et au niveau des points singuliers doit tre value pour chaque couple adhsif / membrane propos par le fournisseur. Ces valuations sont la charge du fournisseur. Les proprits de la jonction devant tre vrifies sont: 111. 111 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Rsistance au cisaillement sens transverse avant et aprs vieillissement Rsistance au cisaillement sens longitudinal avant et aprs vieillissement Rsistance au pelage La rsistance au cisaillement (avant et aprs vieillissement) est va- lue selon la norme NF EN 12317-2. La rsistance au pelage est value selon la norme NF EN 12316-2. Les critres de conformit sont dtaills dans le (Tableau 11) ci-dessous. Rsistance Spcifications d'essai Critre de conformit (unit: N/50 mm) Au cisaillement (neuf) Pour les adhsifs, largeur utile teste Pour les mastics, recouvrement de 12,5 mm Dlai de stabilisation avant essai: mastic: une semaine, ou dfini par le fabricant adhsif: 24heures ou dfini par le fabricant 40 N Au cisaillement (vieilli) Pour les adhsifs, largeur utile teste Pour les mastics, recouvrement de 12,5 mm suprieure ou gale 50% de la valeur initiale et 30 N minimum Au pelage Pour les adhsifs, largeur utile teste Pour les mastics, recouvrement de 12,5 mm 25 N sTableau 11 : Caractristiques des jonctions ralises par bandes adhsives ou collage N O TE 1 : Les essais sont mens sur les deux faces lorsque celles-ci sont de natures diff- rentes et selon les prescriptions du fabricant vis--vis du sens de pose. N O TE 2 : Lorsque la jonction est opre entre deux types de film de nature diffrente les essais de caractrisation sont mener sur chacun des films. Les accessoires du systme d'tanchit (passe-cbles, illets, ) auto-adhsifs et devant tre colls directement sur les membranes sont tests de la mme manire avec les mmes exigences. Jonctions entre membranes et autres lments de la construction Ces jonctions, au vu des dispositions constructives dcrites aux cha- pitres 5.3 du prsent document concernent: La liaison du pare-vapeur avec des lments maonns (poteau, dalle) La liaison du pare-vapeur avec des lments bois La liaison du pare-vapeur avec les dormants des menuiseries 112. 112 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES La liaison du pare-vapeur avec les manchons des pntrations de parois Les fournisseurs doivent donc valider, selon leur destination, des l- ments de jointoiement (rubans adhsifs et mastics) pour des jonctions sur: Bois massif non trait Bois massif trait pour un usage en classe d'emploi 2 (structure) ou 3 (menuiserie) Panneaux base de bois (OSB 3, OSB 4, contreplaqu type CTB- X, panneau de particule type CTB-H) Bton Maonnerie (parpaing, brique) Mtal (alu) PVC Manchons EPDM Les essais d'valuation sont raliss conformment la norme NF EN 12316-2 adapts pour chacun des supports dcrits ci-dessus. Pour les rubans adhsifs, il convient de soumettre l'essai la largeur utile du produit. Pour les mastics, il convient de soumettre l'essai un recouvrement de 12,5 mm. Les rsultats d'essais sont exprims en N/50 mm et le critre de conformit est fix 40 N minimum. 6.5.2.2.Validation etdurabilit delamise enuvre Pour les btiments intgrant des menuiseries dont la mise en uvre est non conforme aux prescriptions du Guide Intgration des menui- series extrieures dans les parois Ossature Bois, les techniques et la qualit de mise en uvre de la double peau extrieure (pare-pluie + revtement extrieur + accessoires d'tanchit) et du pare-vapeur doivent tre valides. Le protocole consiste raliser un essai d'tanchit sur l'chantillon l'tat neuf, puis un vieillissement de l'chantillon, puis un nouvel essai d'tanchit sur l'chantillon aprs vieillissement. Les essais avant et aprs vieillissement seront mens: Selon la norme NF EN 12865 dtermination de la rsistance la pluie battante des systmes de murs extrieurs sous pres- sion d'air pulsatoire, concernant la performance tanchit l'eau Selon la norme NF EN 12114 Permabilit l'air des compo- sants et parois de btiments Mthode d'essai en laboratoire, concernant la performance tanchit l'air 113. 113 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES La nature, la frquence et les protocoles d'essais seront dcrits dans le Guide RAGE 2012 Intgration des menuiseries extrieurs dans les parois Ossature Bois 6.5.3.Durabilit deslments mtalliques Dans le cadre de ces Recommandations Professionnelles, les pres- criptions en termes de durabilit des lments mtalliques (organes de fixation ou d'assemblage) vis--vis de la corrosion sont dfinies au paragraphe (cf.4.3). 114. 114 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES L'objectif de ce chapitre est de dfinir les principales mesures adop- ter concernant la logistique, l'approvisionnement et le stockage sur chantier suivant le cas o les lments sont assembls sur site ou pr- fabriqus en atelier. 7.1.Fabrication sursite Dans le cadre d'une fabrication sur site, diffrents paramtres doivent tre anticips et adapts au mode opratoire. 7.1.1.Phasage desapprovisionnements / Rception L'approvisionnement des matriaux doit tre prvu de manire limi- ter l'exposition aux intempries de ces derniers. N O TE : Un phasage de l'approvisionnement des matriaux en fonction de l'avancement des travaux sur site apporte une rponse cette problmatique A rception, un contrle des lments doit tre ralis pour valider la conformit des lments livrs au bordereau de livraison et aux plans de montage. 7.1.2.Stockage L'ensemble des matriaux doit tre stock sur une aire ddie. N O TE : Ces zones de stockage doivent tre positionnes proximit de la voie d'accs et de la zone de travail afin d'viter les dplacements de l'engin de levage. 7Logistique, approvisionnement, stockage 115. 115 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES La reprise d'humidit des matriaux doit tre limite. Pour cela, cer- taines mesures doivent tre adoptes: Des mesures de protections sont mises en place (bchage ven- til des lments) ou si possible les matriaux sont stocks l'abri des intempries; Sur les aires de stockage, les lments reposent sur des supports qui les isolent du sol (chevrons ou bastaings en nombres suffisants) 7.1.3.Fabrication L'assemblage des panneaux sur site doit tre anticip afin de mettre en place toutes les mesures ncessaires la bonne fabrication des lments. Pour assurer les conditions optimales pour le montage, les mesures suivantes sont adopter: Une zone de fabrication ddie l'assemblage des panneaux d'ossaturebois doit tre dfinie; L'emplacement de cette zone d'assemblage doit tre prvu de manire limiter la manutention des matriaux et assurer le montage optimal des structures; Un plan de fabrication est fourni par panneau d'ossature fabri- quer. Ce dernier doit faire figurer l'ensemble des informations ncessaires l'assemblage des panneaux (nature des mat- riaux, types d'organes d'assemblage, cotations); N O TE : Si ncessaire, un contrle dimensionnel et d'une validation de la fabrication dans le respect des tolrances dimensionnelles pourra tre ralis. Pour limiter la reprise d'humidit, l'avancement de la fabrication des panneaux est prvu de sorte limiter le stockage sur chantier. Aprs mise en uvre, la pose des remplissages et lments autres que la structure bois est ralise en respectant les conditions suivantes: La pose des lments assurant l'tanchit l'eau des faades (pare-pluie + revtement extrieur + accessoires d'tanchit) doit tre excute de sorte viter l'exposition aux intempries des panneaux base de bois; Les ouvrages d'isolation et de menuiserie sont accomplis aprs mise hors d'eau du chantier. 7.2.Prfabrication 7.2.1.Transport Le transport doit tre ralis de manire maintenir l'intgrit des panneaux (empcher les reprises d'humidit lis aux intempries et limiter les sollicitations mcaniques). 116. 116 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Plusieurs solutions peuvent tre employes pour assurer le transport. A titre d'exemple, les panneaux prfabriqus peuvent tre coliss dans des racks spcialement conus et modulables en fonction de la longueur des panneaux. s Figure38: Exemple de colisage des panneaux ossature bois sur des racks modulables Dans chacune des configurations, les prcautions suivantes doivent tre adoptes: Les charges doivent tre rparties judicieusement sur l'en- semble du plateau; L'amarrage des charges doit tre ralis par des moyens appro- pris (sangles); Selon le type de colisage employ et le mode opratoire, le chargement doit tenir compte de l'ordre de pose des panneaux; Pour se prmunir de tous problmes de dtrioration, l'utilisa- tion de cales martyres judicieusement positionnes permet de rduire les consquences d'altrations. 7.2.2.Rception A rception, un contrle des lments doit tre ralis pour valider la conformit des panneaux livrs au bordereau de livraison et aux plans de montage ainsi que leur non-dgradation. 7.2.3.Dchargement / Stockage Le dchargement des panneaux est adapt selon le mode opra- toire employ. Dans tous les cas, les lments suivants doivent tre anticips: La zone de dchargement est stabilise et dans la mesure du possible situe proximit de la voie d'accs et de la zone de travail ou de stockage si ncessaire afin d'viter les dplace- ments de l'engin de levage; 117. 117 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Chaque panneau est identifi et codifi de manire synthtique, facilement reprable et durable. Ces codes et le calepinage sont reports sur les plans de pose pour la mise en uvre; La stabilisation et l'amarrage des panneaux sont adapts pour viter tous risques de renversement lors du dchargement; Les points d'lingage sont indiqus sur chaque panneau ou des lingues sont incorpores dans les panneaux. N O TE 1 : Des prescriptions complmentaires sur la manutention sont donnes au para- graphe 8.1. N O TE 2 : Dans le cas o les lingues ne sont pas incorpores, la codification du colis doit dfinir les lments ncessaires au levage (poids, longueur) Selon le mode de chargement, le stockage est adapt ainsi: 1) Si le stockage sur chantier est indispensable: Soit les panneaux sont coliss sur des racks, auquel cas ils sont dchargs en l'tat Soit les panneaux sont dchargs individuellement et stocks la verticale en attente sur des supports adapts N O TE : Selon le type de colisage, l'ordre Les panneaux seront chargs ou entreposs dans l'ordre inverse de celui de la pose ce qui permet de rendre directement accessible le premier panneau. Cela peut donner lieu l'laboration d'un plan de chargement. De plus, le stockage des panneaux prfabriqus sur chantier doit tre ralis de manire viter l'exposition aux intempries et la reprise d'humidit de ces derniers. Les critres principaux respecter sont les suivants: L'ensemble des panneaux doit tre stock sur une aire ddie; Aucun stockage en contact direct avec le sol n'est autoris; Des mesures de protections sont mises en place (bchage ven- til des lments). 2) Si aucun stockage sur chantier n'est ralis, les panneaux sont mis en uvre en alimentation directe du chantier. 118. 118 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES 8.1.Manutention Concernant la manutention des faades ossature bois, les prescrip- tions suivantes doivent tre adoptes en termes de dispositifs et de rgles de scurit. L'ensemble des ces prescriptions doit tre appr- hend en phase tude. 8.1.1.Conception dulevage Les rgles respecter pour la dfinition des dispositifs de levage sont les suivantes. En premier lieu il faut connatre la masse des lments manutentionner et la position de leur centre de gravit. Ensuite sera dfini le type d'accessoires de levage utiliser ainsi que l'emplace- ment des points d'attaches. 8.1.1.1.Dtermination ducentre degravit Pour que la charge ne bascule pas lors du levage, il faut que le centre de gravit de la charge soit situ la verticale du crochet de l'appa- reil de levage. Pour cela, il est recommand pour chaque panneau de dterminer le centre de gravit. En fonction, la position des points d'lingage doit tre adapte et ces derniers doivent figurer sur les plans de fabrication ou tre incorpors au niveau de la prfabrication. 8.1.1.2.Choix desaccessoires delevage Le choix du dispositif de levage est fonction de la charge lever et de la charge maximale d'utilisation (CMU) des lingues. 8Mise enuvre 119. 119 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Ces lingues comportent les indications suivantes: l'identification du fabricant; un code de traabilit; l'identification de la charge maximale d'utilisation. Les lingues doivent galement tre marques CE.De ce fait, le fabri- cant doit apposer sur l'lingue la marque CE qui atteste de la confor- mit aux exigences. Il convient de vrifier que leur charge maximale d'utilisation (CMU), charge qu'elles peuvent supporter, modifie par le facteur corres- pondant au mode d'lingage est suprieure la masse de la charge lever. De plus, pendant le levage et la manutention, les lments et les dispositifs de levage sont soumis des forces dynamiques qui dpendent de la vitesse de levage. Il convient de prendre galement en considration cet effet. 8.1.1.3.Mise enplace desaccessoires delevage Usuellement, les accessoires de levage sont disposs au niveau des montants travers la lisse haute et les montants. s Figure39: Mise en place des lingues sur le panneau ossature bois La hauteur de talon dans le montant (distance entre perage et extrmit haute du montant) doit tre suffisante pour viter la ruine de ce dernier. Il est prfrable de raliser un renforcement au droit des montants pour assurer leur tenue. Ce renforcement peut tre assur par flasques bois ou mtalliques ou vis fretts par exemple. 120. 120 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES 8.1.2.Rgles demanutention Ce type de manutention doit tre effectu par des personnes habili- tes. Nanmoins, de faon non exhaustive, les principales rgles retenir sont les suivantes: Visualiser le parcours ralis par la charge et dgager le lieu de dpose; Ne jamais dplacer la charge au-dessus des personnes; Porter les Equipements de Protection Individuelle ncessaires (gants, casques, chaussures de scurit); Assurer l'opration de levage par un minimum de 2personnes afin de permettre le guidage des panneaux (un conducteur de l'engin de levage + une personne assurant le guidage au sol); Prendre en considration l'impact de la vitesse du vent et la capacit assurer le levage en fonction du type de grue employ. Il faut galement veiller au respect des angles d'lingage afin de ne pas provoquer de rupture lors du levage. En effet, plus l'angle form par les brins d'une lingue est grand, plus les efforts internes augmentent et plus la capacit portante de l'lingue diminue. Il est d'usage de considrer qu'elle est rduite de: Plus de 15% pour un angle de 60; Plus de 33% pour un angle de 90; Plus de 50% pour un angle de 120; s Figure40: Illustration des angles forms par les brins d'lingage Ne jamais utiliser une lingue dont les brins forment entre eux un angle suprieur 90. ! 121. 121 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES 8.2.Consistance destravaux 8.2.1.Travaux dus parletitulaire dumarch Sauf dispositions contraires dans les documents particuliers du mar- ch, les travaux dus par le titulaire du march sont les suivants: les tudes, le calcul de l'ossature et des ancrages, la justification des performances; le plan de calepinage, les dessins d'excution et de dtails des ouvrages de faade; l'ordonnancement prvisionnel de livraison et de pose, le poids des panneaux et les conditions de levage; la rception de l'tat et des caractristiques dimensionnelles des supports; le plan d'implantation des rservations ncessaires au titulaire du lot gros-uvre l'implantation de la faade; les moyens de manutention et de levage et les moyens de scu- rit spcifiques la mise en uvre; le transport pied d'uvre, la pose et le rglage des faades; l'enlvement des dchets provenant des travaux de faade. Selon le type d'allotissement, le titulaire du march doit la fourni- ture et la pose de tous les matriaux entrant dans la composition des faades. En fonction du projet et du niveau de prfabrication, diffrents types d'allotissement peuvent tre dfinis. Il est possible de distinguer les suivants: Type S (Structure)incluantles lments suivants: - Barrire d'tanchit y compris joint d'tanchit - Semelle d'assise (sur maonnerie) - Montants et traverses des panneaux ossature bois - Voile de stabilit - Organes d'ancrages la structure primaire - Film pare-pluie En prsence de doublage extrieur, l'allotissement de type S est inadapt. 122. 122 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES s Figure41: Elments inclus dans un allotissement de type S pour chaque type de paroi courante N O TE : Dans certaines configurations, des lments d'isolant et de pare-vapeur ponc- tuels peuvent tre positionns en attente Type SE (Structure Enveloppe)incluantles lments suivants: - Ensemble des lments du type S - Isolant - Pare-vapeur - Calfeutrements avec la structure primaire dfinis dans le prsent document - Doublage extrieur - Doublage intrieur 123. 123 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES s Figure42: Elments inclus dans un allotissement de type SE pour chaque type de paroi courante Dans le cas de parois prfabriques avec isolant intgr entre mon- tants, le film par vapeur est systmatiquement la charge du lot Faades Ossature Bois. Dans le cas d'une contre-cloison conforme au NF DTU 25.41, ce poste est systmatiquement et intgralement attribu au lot Pltrerie. Type SER(Structure Enveloppe Revtement extrieur) incluant les lments suivants: - Ensemble des lments du type SE - Menuiseries extrieures - Habillage des tableaux de menuiseries - Grille anti-rongeur - Tasseaux bois support de bardage - Revtement extrieur 124. 124 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES s Figure43: Elments inclus dans un allotissement de type SER pour chaque type de paroi courante 8.2.2.Travaux non prvus Sauf dispositions contraires dans les documents particuliers du mar- ch, les travaux non prvus par le titulaire du march sont de manire non exhaustive: l'amnagement des voies d'accs, aires de stockage et de levage; les rectifications du gros uvre lorsque celui-ci ne respecte pas les tolrances admissibles prvues; la protection totale des ouvrages de faade; les rservations dans la structure primaire ncessaires la mise en place des faades; les calfeutrements et ragrages propres la structure du btiment; le dgagement et le nettoyage des zones ncessaires au stoc- kage et la pose des lments de faade; 125. 125 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES les frais de stockage et de manutention des lments de faade, dans le cas o le chantier pour quelle que raison que ce soit ne permet pas leur approvisionnement normal dans le cadre du planning; la mise en uvre des garde-corps chaque niveau. 8.3.Conditions requises pourlamise enuvre 8.3.1.Etat duchantier D'une manire gnrale, la pose des faades ne peut tre entreprise que si les conditions suivantes sont toutes satisfaites: les travaux de VRD sont suffisamment avancs pour ne pas compromettre la propret du chantier; l'ensemble des fouilles et tranches sont remblayes et compactes; les abords du btiment sont dgags et nivels pour permettre les livraisons par camion au pied du btiment; les travaux de structure primaire sont achevs; les supports de la faade et la zone de levage sont dgags; des aires de stockage et de levage suffisantes ont t mises disposition de l'entreprise en charge du lot; Les garde-corps en retrait sont mis en place chaque niveau. 8.3.2.Etat ettolrances admissibles dessupports L'tat et les tolrances admissibles des supports doivent respecter les tolrances dfinies ce sujet par les normes d'excutions des structures porteuses. A ce titre, les normes de rfrences sont les suivantes: Pour les structures en bton: - Norme EN 13670 - NF DTU 13.3 - NF DTU 20.1 - NF DTU 21 Pour les structures en bois: - NF DTU 31.1 - NF DTU 31.2 Des prescriptions particulires spcifiques peuvent tre dfinies dans les Documents Particuliers du March. 126. 126 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES N O TE : Pour information, l'annexe D fournit les principales tolrances d'excutions des structures bton. 8.4.Mode d'excution destravaux 8.4.1.Principe demise enuvre desfaades D'une manire gnrale et quel que soit le type de configuration de faades ossature bois, la mise en uvre est ncessairement ralise aprs relevs gomtriques des faades de l'ossature primaire. Ce relev ralis dans le cadre de la rception des supports par le titu- laire du lot Faades Ossature Bois permet: De quantifier les jeux reprendre si les dimensions releves respectent les tolrances dfinies; De refuser l'ossature primaire en l'tat si cette dernire ne res- pecte pas les tolrances dfinies. Les relevs gomtriques permettent ainsi d'assurer: l'implantation verticale des panneaux [reprise des carts d'im- plantation de la structure porteuse (retrait ou avance des nez de dalle/faux-aplomb)]; l'implantation horizontale des panneaux [reprise des carts d'implantation de la structure porteuse (faux-querrage/dfaut d'alignement)]; la dtermination des calages (reprise des faux niveaux, carts de longueurs, largeurs et hauteurs). N O TE : Une autre solution consiste raliser la fabrication des panneaux sur la base des relevs de chantiers de manire anticiper les ajustements en fabrication. 8.4.1.1.Mise enuvre desfaades filantes Cas des faades filantes autoportantes La mise en uvre des faades filantes autoportantes s'effectue nces- sairement du RDC vers les tages. Dans le cas de prfabrication, les dbords de films prvus en atelier doivent tre raliss en cohrence avec le sens de pose. L'implantation du panneau du RDC doit tre excute de manire reprendre les carts d'implantation de la structure porteuse tout en mnageant un jeu minimum de l'ordre de 30 mm entre les nez de dalles et les panneaux de faades. Aux tages, les querres doivent tre pralablement positionnes ou comporter des moyens de rglages (trous oblongs) pour assurer ce mme rglage. 127. 127 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Pour la cte de niveau, il conviendra de mettre en place un systme de calage (cale bois fixs sur les panneaux par exemple) associs des joints mousses prcomprims. Dans le cas de panneaux prfabriqus ferms, la continuit des iso- lants et des pare-vapeurs sera ralise seulement aprs la ralisation de l'assemblage des panneaux superposs. Une prcaution particulire devra tre prise concernant la position des moyens de fixations (tire-fond + rondelle noprne) entre les querres et le panneau. Selon le posi- tionnement des querres, les fixations doivent tre posi- tionnes dans les trous oblongs afin de permettre la libre dformation des planchers. Comme dcrit au paragraphe (cf. 5.3.1), un calfeutrement en laine de roche de 70kg/m3 sera ralis entre le nez de dalle et le panneau. L'paisseur de ce dernier est adapter en fonction des tolrances dimensionnelles de la structure primaire. Nanmoins, une paisseur minimale de l'ordre de 30mm est prconise. Ce dernier sera com- prim au positionnement des panneaux de faades. Au niveau des porteurs verticaux, un calfeutrement en laine minrale sera ralis selon le mme principe que dcrit prcdemment. L'exposition aux intempries du voile de stabilit doit tre limite par la mise en uvre continue et simultane du pare-pluie conformment aux spcifications du prsent document. N O TE : L'exposition aux intempries du film pare-pluie doit tre limite 3semaines avant mise en uvre du revtement extrieur A l'avancement, une protection de la tte des panneaux doit tre ra- lise pour viter toute pntration d'eau. A titre d'exemple, des ls de bches maintenues par ruban adhsif ou collage sur les nez de dalles, puis rabattues sur les panneaux peuvent tre employs. L'isolant ne pourra tre mis en uvre sur chantier qu'aprs mise hors d'eau de l'ouvrage. Dans le cas de panneaux prfabriqus avec isolant, la continuit du pare-vapeur devra tre assure simultanment l'avancement conformment aux spcifications du prsent document afin d'viter toute infiltration d'eau dans les panneaux. Nanmoins, avant ferme- ture dfinitive des faades par le revtement intrieur, il conviendra d'effectuer un contrle qualit visuel pour valider qu'aucune infiltra- tion d'eau ne s'est produite et des mesures correctives devront tre apportes en cas de dfauts. ! 128. 128 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Cas des faades ancres par niveau La mise en uvre des faades ancres par niveau s'effectue sen- siblement selon la mme mthodologie que pour les faades autoportantes. Les spcificits reposent dans les points noncs ci-dessous. Le rglage de la cte de niveau est assur par le positionnement pr- alable des systmes d'ancrage en nez de dalle. Ces derniers sont positionner selon un plan d'excution pralablement dfini et doivent tre rgls en altimtrie pour compenser les tolrances d'excution de l'ossature primaire. Une prcaution particulire devra tre prise concernant la position des moyens de fixations (tire-fond + rondelle noprne) entre les querres et le panneau. Selon le posi- tionnement des querres, les fixations doivent tre posi- tionnes dans les trous oblongs afin de permettre la libre dformation des planchers. Afin d'assurer la continuit du film pare-vapeur, un l doit tre mise en uvre sur nez de dalle avant le positionnement des systmes d'ancrage. Cette ls doit tre rabattue sur et sous la dalle afin de ne pas tre endommage lors du levage des panneaux de faade. La reprise des dfauts d'implantation de la structure porteuse (aplomb et verticalit) est assur par calage (cale bois fixs sur les panneaux par exemple). La reprise des dfauts d'horizontalit est assure par la mise en posi- tion et la fixation des panneaux sur les systmes d'ancrage. Concernant les calfeutrements, ces derniers sont raliser de la mme manire que dcrits au paragraphe ci-dessus. L'exposition aux intempries du voile de stabilit doit galement tre limite par la mise en uvre continue et simultane du pare-pluie conformment aux spcifications du prsent document. N O TE : L'exposition aux intempries du film pare-pluie doit tre limite 3semaines avant mise en uvre du revtement extrieur A l'avancement, une protection de la tte des panneaux doit tre ra- lise pour viter toute pntration d'eau. A titre d'exemple, des ls de bches maintenues par ruban adhsif ou collage sur les nez de dalles, puis rabattues sur les panneaux peuvent tre employs. De la mme manire, l'isolant ne pourra tre mis en uvre sur chan- tier qu'aprs mise hors d'eau de l'ouvrage. ! 129. 129 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Dans le cas de panneaux prfabriqus avec isolant, la continuit du pare-vapeur devra tre assure simultanment l'avancement conformment aux spcifications du prsent document afin d'viter toute infiltration d'eau dans les panneaux. Nanmoins, avant ferme- ture dfinitive des faades par le revtement intrieur, il conviendra d'effectuer un contrle qualit visuel pour valider qu'aucune infiltra- tion d'eau ne s'est produite et des mesures correctives devront tre apportes en cas de dfauts. 8.4.1.2.Mise enuvre desfaades semi-filantes La mise en uvre des faades semi-filantes peut s'effectuer ind- pendamment par niveau. Nanmoins, il est prfrable de raliser un avancement du RDC vers les tages afin de raliser la continuit du doublage extrieur et du film pare-pluie l'avancement. L'implantation des panneaux doit tre excute de manire reprendre les carts d'implantation de la structure porteuse sur l'int- gralit de la faade. Pour assurer le levage et permettre le calfeutrement en tte de pan- neau, un jeu minimal doit tre mnag afin de permettre l'lingage. Les querres doivent tre pralablement positionnes ou compor- ter des moyens de rglages (trous oblongs) pour assurer ce mme rglage. Une prcaution particulire devra tre prise concernant la position des moyens de fixations (tire-fond + rondelle noprne) entre les querres et le panneau. Selon le posi- tionnement des querres, les fixations doivent tre posi- tionnes dans les trous oblongs afin de permettre la libre dformation des planchers. Comme dcrit au paragraphe (cf. 5.3.2), un calfeutrement par bour- rage en laine de roche de 70kg/m3 sera ralis entre le sous face des planchers et le panneau. L'paisseur de ce dernier est adapter en fonction des tolrances d'excution de la structure primaire. Au niveau des porteurs verticaux, les panneaux seront positionns en bute avec 2joints mousses prcomprims d'un ct et un calfeutre- ment en laine minrale sera ralis selon le mme principe que dcrit prcdemment l'autre extrmit. L'exposition aux intempries du voile de stabilit et de l'isolant ext- rieur doit tre limite par la mise en uvre continue et simultane du pare-pluie conformment aux spcifications du prsent document. N O TE : L'exposition aux intempries du film pare-pluie doit tre limite 3semaines avant mise en uvre du revtement extrieur ! 130. 130 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES A l'avancement, une protection de la tte du doublage extrieur doit tre ralise pour viter toute pntration d'eau. A titre d'exemple, des ls de bches maintenues par ruban adhsif ou collage sur les nez de dalles, puis rabattues sur les panneaux, peuvent tre employs. L'isolant ne pourra tre mis en uvre sur chantier qu'aprs mise hors d'eau de l'ouvrage. Dans le cas de panneaux prfabriqus avec isolant, la continuit du pare-vapeur devra tre assure simultanment l'avancement conformment aux spcifications du prsent document afin d'viter toute infiltration d'eau dans les panneaux. Nanmoins, avant ferme- ture dfinitive des faades par le revtement intrieur, il conviendra d'effectuer un contrle qualit visuel pour valider qu'aucune infiltra- tion d'eau ne s'est produite et des mesures correctives devront tre apportes en cas de dfauts. 8.4.1.3.Mise enuvre desfaades interrompues La mise en uvre des faades interrompues est assimilable la des- cription ralise au paragraphe (cf.8.4.1.2). 8.4.2.Protections despersonnels surlechantier En termes de scurit et de protections du personnel sur le chantier, un ensemble de dispositifs est mettre en place pour scuriser les oprations. L'ensemble du personnel doit tre muni des Equipements deProtection Individuelle (EPI). Au niveau de la mise en uvre des faades sur les ouvrages, les moyens de protection mettre en uvre sont de plusieurs ordres. 1) Au niveau de chaque dalle, des garde-corps en retrait doivent tre mis en place afin que le personnel rceptionnant les panneaux l'intrieur soit en scurit vis--vis des chutes de hauteurs. L'accs et l'intervention du personnel est conditionn par la prsence de ces garde-corps dont la mise en place n'est pas la charge de l'entreprise titulaire du lot faade. s Figure44: Mise en place de garde-corps en retrait des nez de dalle 131. 131 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Ces garde-corps doivent avoir une hauteur comprise entre 1 mtre et 1.10m. Ils doivent galement comporter au moins une plinthe de bute de 10 15cm, une main-courante et une lisse intermdiaire mi-hauteur. 2) Durant la phase levage, la solution optimale consiste assurer le guidage et la mise en position des panneaux via du personnel sur nacelles automotrices. De manire gnrale, toutes les oprations devant tre ralises par l'extrieur, seront assures par nacelles. N O TE : Les solutions avec chafaudages peuvent tre proposes en alternatives mais elles prsentent diverses contraintes (stabilit des sols, qualit des abords, proxi- mit des faades) 8.4.3.Tolrance demise enuvre delafaade Les tolrances sur les parois verticales sont vrifier avant excution des travaux de revtements extrieurs et intrieurs. Les limites suivantes sont appliquer sur les ouvrages poss, en complment des tolrances sur les parois dcrites au chapitre (cf.5.2). Tolrance de verticalit Un faux-aplomb infrieur ou gal 5mm est admis sur une hauteur d'tage. Tolrance de raccordement Le dsaffleurement entre lments de structure de mur adjacents ou superposs (y compris de part et d'autre d'un plancher est infrieur ou gal 3mm. En outre, certains parements (extrieur ou intrieur) peuvent imposer une tolrance de planit rduite. Tolrance de planit La planit mesure la rgle de 2m entre deux lments de struc- ture de mur superposs (y compris de part et d'autre d'un plancher) ne rvle jamais une flche suprieure 5mm. Tolrances dimensionnelles Les tolrances dimensionnelles des faades du btiment sont: D (Longueur ou Hauteur) [m] Tolrances admissibles [mm] D 10 10mm D 30 20mm 30 > D (0.5.D + 5) sTableau 12 :Tolrances dimensionnelles des faades La tolrance d'querrage sur la faade estde 10mm mesur sur 10m. 132. 132 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES 8.5.Matrise desinteractions aveclesautres corps d'tat Le prsent chapitre a pour objectif de dfinir les prcautions particu- lires devant tre prises pour assurer la matrise des interactions avec les autres corps d'tats (coordination entre lots, phasage, limites de prestations, prescriptions techniques particulires). 8.5.1.Interactions aveclelot encharge del'ossature primaire (bois oubton) Pour ce type d'ouvrage, la coordination avec le lot en charge de l'os- sature primaire est primordiale. Le titulaire du lot Faades Ossature Bois est amen communiquer les lments suivants au matre d'ouvrage ou son reprsentant: le plan d'implantation des faades avec identification des des- centes de charges et sollicitations mcaniques diverses; si ncessaire, les rservations spcifiques (ex: rservations pour les ferrures d'ancrage). Le titulaire du lot en charge de l'ossature primaire doit s'assurer de la compatibilit de son systme constructif avec les faades ossature bois (prsence de bton plein pour assurer les ancrages). Pour la ralisation de l'tude d'excution du lot Faades Ossature Bois, le titulaire du lot en charge de l'ossature primaire doit galement fournir les informations suivantes: les amplitudes des dplacements de la structure, conformment au paragraphe (cf.6.1.1.4) du prsent document; la qualit prescrite de la structure porteuse de la faade, pour la justification des ancrages. Le titulaire du lot Faades Ossature Bois rceptionnera les supports avec notamment prise en compte de la conformit des tolrances dimensionnelles. Dans le cas d'une ossature primaire en bton, le temps de durcis- sement de l'ouvrage en bton ou en maonnerie devra tre pris en compte avant de poser les lments bois. Les informations ci-dessous sont donnes titre indicatif et ne dis- pensent pas de vrifier les prescriptions du fabricant des chevilles utilises ainsi que la note de calculs de la structure bton: Entre 0 et 3jours de schage du support maonn: ni charge- ment ni scellement; Entre 3 et 21jours: pas de chargement mais des scellements chimiques ventuels (sans mise en charge des ancrages); Au-del de 21 jours: chargement autoris, utilisation de che- villes mtalliques pour bton couvertes par un ATE selon ETAG001 (hors zones sismiques). 133. 133 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES En phase d'excution, une mutualisation des moyens de levage du gros-uvre pourra tre mise en place pour optimiser les squences de levage des faades. Si une chape bton est coule, la phase de schage devra se faire dans un local dont une ventilation minimale non prjudiciable l'intgrit de la chape, est assur pour viter tout phnomne de condensation. 8.5.2.Interactions aveclelot Isolation tanchit l'air Les interactions avec le lot Isolation tanchit l'air sont variables selon le type d'allotissement dfinit pour le lot Faades Ossature Bois. Dans le cas d'un allotissement de type S (voir dfinition au para- graphe 8.2.1), les interactions sont les suivantes: Dans le cas o le titulaire du lot Faades doit mettre en uvre des isolants et des bandes de film en attentes pour assurer une continuit au niveau des porteurs verticaux par exemple, ce dernier doit se rapprocher du matre d'ouvrage ou de son repr- sentant pour effectuer le choix des matriaux mettre en uvre (nature, performance,); L'entreprise en charge du lot Isolation doit attendre la mise hors d'eau du btiment avant toute intervention. N O TE : ces prescriptions sont dtailles au paragraphe (cf.5.1.2.4) Dans le cas d'allotissements de type SE ou SER, voir dfinition au paragraphe (cf.8.2.1), aucune interaction n'intervient. 8.5.3.Interactions aveclelot Menuiseries extrieures Compte tenu des particularits des dtails mettre au point, une com- munication troite entre les lots Menuiseries extrieures et Faades Ossature Bois doit exister. D'une manire gnrale, le titulaire du lot Menuiseries extrieures doit prendre toutes les prcautions ncessaires pour ne pas endom- mager la pare-vapeur et la pare-pluie lors de son intervention. Il intervient ncessairement aprs le lot Faades Ossature Bois et avant le lot Revtement extrieur. Il est conseill d'attribuer la fourniture et pose des habillages d'bra- sements (avec calfeutrements et matrise de l'tanchit l'eau et l'air au niveau du pare-pluie et du pare-vapeur), au titulaire du lot Menuiseries extrieures. 134. 134 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Dans le cas d'allotissements de type S ou SE pour le lot Faades Ossature Bois (voir dfinition au paragraphe (cf.8.2.1), les interactions avec le lot Menuiseries extrieures sont les suivantes: Le titulaire du lot Menuiseries extrieures doit communiquer l'ensemble des ctes dterminantes (chevtres). Dans le cas d'un allotissement de type SER (voir dfinition au para- graphe (cf.8.2.1), aucune interaction n'intervient. 8.5.4.Interactions aveclelot Revtement extrieur Le Revtement extrieur (lattage + parement) ne peut tre pos que si: les travaux permettent de protger en tte le revtement ext- rieur contre toute pntration d'eau entre le revtement et la paroi; Les dispositifs de rejets d'eau dus au lot menuiseries ext- rieures sont correctement conus et dimensionns et assurent la protection du bardage en tout point; Le pare-pluie est correctement pos par le titulaire du lot Faade Ossature Bois (continuit en tout point, respect des rgles de recouvrements). Les habillages des tableaux de menuiseries et le jointoiement menuiserie/ossature et menuiserie/prcadre sont raliss. Il est prfrable que le lattage support de revtement extrieur soit systmatiquement attribu au lot Revtement extrieur. Dans le cas d'allotissements de type S ou SE pour le lot Faades Ossature Bois (voir dfinition au paragraphe (cf.8.2.1), les interactions avec le lot Revtements Extrieurs sont les suivantes: Le titulaire du lot Revtement extrieur doit fournir les informa- tions ncessaires au matre d'ouvrage ou son reprsentant pour assurer la compatibilit du support avec le type de rev- tement mis en uvre. Notamment, dans le cas de revtement type ETICS, la compatibilit du panneau support devra tre anticipe; Dans le cas de renforts spcifiques (brise-soleil), le titulaire du lot Revtements extrieur doit fournir les informations nces- saires (charges, position); Le reprage des montants par le lot Faades Ossature Bois l'attention du lot Revtement extrieur est recommand (fourni- ture des plans de l'ossature). Dans le cas d'un allotissement de type SER (voir dfinition au para- graphe (cf.8.2.1), aucune interaction n'intervient. 135. 135 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES 8.5.5.Interactions aveclelot Pltrerie Afin de respecter l'intgrit des performances nergtiques de l'habi- tat lies l'isolation et l'tanchit l'air, il est indispensable que toute intervention ayant lieu aprs la mise en uvre du complexe d'isolation et d'tanchit l'air s'effectue avec vigilance. Aucun trou ni percement ne peut tre effectu sans contrle du maintien des per- formances d'tanchit l'air. Dans le cas d'un test d'tanchit intermdiaire, ce dernier doit tre imprativement ralis avant l'intervention du lot Pltrerie. L'paisseur du doublage intrieur doit galement tre communique au titulaire du lot Faades Ossature Bois pour assurer la compatibilit de protection des ferrures d'ancrage. 8.5.6.Interactions aveclelot fluides La matrise des percements et la frontire entre les lots Fluides, Faades Ossature Bois et Isolation-Etanchit, doivent tre dfinies. Le titulaire du lot Fluides devra communiquer l'ensemble des per- cements et rservations envisages au matre d'ouvrage ou son reprsentant. Dans ce cas, les percements pourront tre apprhends au stade de la conception (rservations) par le lot ossature bois grce l'utilisation de chevtres (section rectangulaire ou fourreau cylindrique). A dfaut, les percements seront attribus au lot fluides. Afin de respecter l'intgrit des performances nergtiques de l'habi- tat lies l'isolation et l'tanchit l'air, il est indispensable que toute intervention ayant lieu aprs la mise en uvre du complexe d'isolation et d'tanchit l'air s'effectue avec vigilance. Aucun trou ni percement ne peut tre effectu sans contrle du maintien des per- formances d'tanchit l'air. La reconstitution de l'tanchit l'air et l'eau lie au lot fluides est la charge du prsent lot. 136. 136 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES 9.1.Oprations d'entretien etfrquences L'entretien des faades est une ncessit face aux consquences de l'usage normal, et du vieillissement naturel des ouvrages ou parties d'ouvrage. L'objectif de cette opration est de compenser l'usure nor- male des lments. L'entretien est la charge du matre d'ouvrage aprs la rception de l'ouvrage. Il comporte des visites priodiques de surveillance selon certaines frquences dont voici les principales oprations. 9.1.1.Risques d'infiltration d'eau oudecondensation danslesparois verticales Les parois conues selon les prescriptions de ces Recommandations Professionnelles ne doivent pas prsenter de risque d'infiltration d'eau ou de condensation. Toutefois, en cas de dfaut de mise en uvre ou de dfaillance d'un matriau assurant l'tanchit l'eau ou l'air, des infiltrations ou de la condensation peuvent se produire rarement localises en parties courantes de faades mais plutt au droit de points singuliers. Exemple: dgradation de l'tanchit en priphries de menuiseries extrieure, au droit de descentes d'eau pluviales perces, percement Des risques accrus de condensation dans les parois peuvent tre notamment dus un dfaut de ventilation de la lame d'air l'arrire du revtement extrieur. Une fois par an au moins, ou aprs d'intenses priodes pluvieuses, il est recommand une inspection visuelle des faades avec: Nettoyage et vrification des gouttires, chneaux, descentes d'eau pluviales, et remplacement des lments casss ou manquants; 9Entretien etmaintenance 137. 137 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Contrle des orifices de ventilation de la lame d'air l'arrire du revtement extrieur. 9.1.2.Revtements extrieurs Les oprations d'entretien sur le revtement extrieur de faade sont indiques dans son propre rfrentiel. Nanmoins, afin de limiter les risques d'infiltrations, un contrle des fixations, des joints et points singuliers (angles, encadrement menui- serie) du revtement extrieurdoit tre ralis au moins une fois par an. 9.1.3.Etanchit l'eau etpermabilit l'air desfentres etportes extrieures L'tanchit l'eau est assure principalement par les calfeutre- ments (entre menuiserie et gros uvre, entre vitrage et bois, entre panneaux et bois, dans les assemblages), les profils d'arrt (jet d'eau, plinthes, rainures) et d'vacuation de l'eau (gorges de rcupration et drainages). La matrise de la permabilit l'air est assure principalement par un ou des profils de calfeutrement entre ouvrant(s) et le dormant, la qualit d'ajustement (matrise des jeux) entre ouvrant(s) et le dor- mant, le calfeutrement entre le gros uvre et la menuiserie. La surveillance raliser au moins une fois par an est un contrle visuel: des assemblages bois-bois d'angle ou de fil (pas d'assemblage ouvert); de la qualit du calfeutrement (cts intrieur et extrieur) entre le vitrage et le bois (continuit du calfeutrement, intgrit du joint, adhrence sur les 2 supports) (Un mauvais calfeu- trement peut-tre notamment dtect par l'apparition de salis- sures dans l'interface calfeutrement-vitrage visibles au travers du vitrage); de la qualit du calfeutrement (ct extrieur) entre le gros uvre et la menuiserie (continuit du calfeutrement, intgrit du joint, adhrence sur les 2supports); du bon tat des profils de calfeutrement entre ouvrant(s) et dormant (souplesse, continuit, intgrit du profil: pas de dformation, pas de dchirure, pas d'arrachage, pas de raccour- cissement). Vrification que les protections des profils aient bien t enleves; de la non dformation, pour les portes extrieures de l'ouvrant (vrification rectitude du montant de battement, vrification recouvrement entre ouvrant et dormant au battement). 138. 138 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Au moins deux fois par an, il y a lieu de dgager les gorges de rcu- prations d'eau et les drainages (ouvrant(s) et dormant) par curage et aspiration (pointe ou mche ou vrille puis aspirateur). 9.1.4.Finitions surbois l'extrieur Le contrle et la rfection ventuelle des peintures et lasures doit tre ralise selon les spcifications du fabricant. N O TE : L'entrepreneur doit informer le matre d'ouvrage des conditions d'entretien selon les prescriptions du fournisseur de la finition. 9.2.Maintenance / Rparation / Remplacement Certaines oprations de contrle peuvent tre confies des profes- sionnels spcialistes; l'entretien devient alors maintenance. Dans ce cas, les professionnels en charge de la mission prennent l'engage- ment de procder des examens priodiques des parties d'ouvrages ainsi qu'au remplacement prventif ventuel de certains lments. D'autre part, en dpit de la qualit de l'usage, de l'entretien et de la maintenance, une rupture ou une dgradation intempestive est tou- jours possible. La rparation a alors un but curatif. Elle consiste remettre l'lment en tat par l'intervention d'un spcialiste. Cette rparation peut aller jusqu'au remplacement. Exemple: cas de la rupture d'un vitrage N O TE : Les oprations de rparation ne sont pas traites dans le prsent document. Dans tous les cas, les parties d'ouvrages ncessitant un entretien doivent pouvoir tre visits pour toute opration visant la conser- vation de leurs fonctions ou de leur aspect. L'environnement, l'acces- sibilit et les ventuels lments d'ancrage rapporter doivent tre anticips pour permettre ces oprations. 139. 139 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES A.1. Contexte et objectif de l'tude L'tude SISMOB, financ par le CODIFAB et la Direction de l'Habi- tat, de l'Urbanisme et des Paysages (DHUP) a pour objectif de mieux apprhender le comportement en situation sismique des ouvrages ossature bois. Ces travaux ont t mens conjointement par l'Institut Technologique FCBA et le CSTB entre 2011 et2012. Dans le cadre de ce programme, des essais cycliques mens l'chelle de murs ont t raliss selon la norme ISO 21581: 2010sur 3typologies de murs ossature bois: configuration 1: panneaux de contreplaqu d'paisseur 10mm; configuration 2: panneaux de particules d'paisseur 16mm; configuration 3: panneaux d'OSB d'paisseur 12mm. Ces essais servent de base dans la justification du comportement des faades ossature bois non porteuses conformment au paragraphe (cf.6.1.1.6) de ces prsentes Recommandations Professionnelles. A.2. Valeurs de dplacements et courbes enveloppes des essais cycliques Selon l'EC8, la structure doit tre conue et construite de manire rsister aux actions sismiques de calcul, sans effondrement local ou gnral, conservant ainsi son intgrit structurale et une capacit por- tante rsiduelle aprs l'vnement sismique. Concernant les struc- tures en bois dont le comportement est dissipatif, on prend en compte la capacit des zones dissipatives de la structure rsister aux actions sismiques au-del de leur domaine lastique, c'est--dire, jusqu' une rduction de 20% de la capacit rsistance. Annexe A: Rsultats etrfrences desessais del'tude SISMOB 140. 140 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES A partir de la courbe enveloppe des essais cycliques raliss pour les trois configurations de panneaux, le tableau suivant prsente les don- nes suivantes: la valeur maximale de l'effort Fmax ; les valeurs de dplacement VFmax , V80%Fmax obtenues respecti- vement pour les 2niveaux d'effort Fmax , et 80%Fmax . Fmax (kN) VFmax (mm) V80%Fmax (mm) OSB12/ 1,5T / ISO 21581 12,4 34 59 OSB12/ 1,5T/ ISO 21581 14 35 61 P16 /1,5T/ ISO 21581 22 63 69 P16 /1,5T / ISO 21581 22,2 63 71 CP10 /1,5T/ ISO 21581 20,8 45 64 CP10 /1,5T / ISO 21581 22,2 44 62 sTableau 13 : Essais cycliques Valeurs des dplacements Les courbes enveloppes des essais sont donnes ci-aprs. s Figure45: Courbes Force=f(Dplacement) des essais cycliques pour les lments de murs avec panneaux OSB de 12mm charg. 141. 141 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES s Figure46: Courbes Force=f(Dplacement) des essais cycliques pour les lments de murs avec panneaux de contreplaqu de 10mm chargs. 142. 142 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES s Figure47: Courbes Force=f(Dplacement) des essais cycliques pour les lments de murs avec panneaux de particules de 16mm charg. Les essais cycliques sont raliss sur des panneaux dont la distance entre appuis (distance entre points d'appuis de lisse haute et basse) est de 2.4m. Dans le cas prsent, nous avons considr la mise en paralllo- gramme des panneaux et tabli un rapport de dformation fonction de la hauteur. Par consquent, nous n'avons pas fig la hauteur des panneaux celle de l'tude SISMOB. 143. 143 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Ainsi nous obtenons les niveaux de dformations suivants, atteint sans perte de plus de 20% de la rsistance du panneau: Constitution du panneau d'ossature Dplacement sans perte de plus de 20% de la rsistance Panneaux OSB en 12mm / pointes ( 2,5mm x 50mm) / Couturage de 150mm en rive et 300mm au centre 0.0245 h Panneaux de particule en 16mm / pointes ( 2,5mm x 50mm) / Couturage de 150mm en rive et 300mm au centre 0.0287 h Panneaux de contreplaqu en 10mm / pointes ( 2,5mm x 50mm) / Couturage de 150mm en rive et 300mm au centre 0.0258 h sTableau 14 : Dplacements correspondant 80% de la capacit rsistante des panneaux 144. 144 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Conformment au paragraphe (cf.6.1.1.6), les justifications suivantes doivent tre apportespour les ossatures de faades et les ancrages: 1) Vrification l'ELU de la capacit rsistante des assem- blages selon la configuration et selon un effort sismique dter- min selon le paragraphe 4.3.5 de l'Eurocode 8 (critre de non-effondrement); L'effort de l'action sismique, not Fa, est gal : Fa S W q a a a a = . . Avec: Fa : force sismique horizontale, agissant au centre de gravit de l'lment non structural, dans la direction la plus dfavorable; Wa : poids de l'lment; Sa : coefficient sismique applicable aux lments non structuraux; a coefficient d'importance de l'lment; qa coefficient de comportement de l'lment; Selon le paragraphe 4.3.5.3 de l'Eurocode 8, le coefficient d'impor- tance a est pris gal 1dans cette configuration. Selon le paragraphe 4.3.5.4 de l'Eurocode 8, le coefficient comporte- ment qa est pris gal 2dans cette configuration. N O TE : Il est possible de choisir la valeur qa = 1dans les calculs, mme pour les faades pour lesquels l'EC8-1 autoriserait une valeur qa = 2. Ce serait la valeur utiliser pour traiter le cas de faades dont on souhaite limiter l'endommagement sous sisme de rfrence. Annexe B: Principe dejustification ausisme desfaades 145. 145 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Le coefficient sismique Sa peut tre calcul en utilisant l'expression suivante: Sa S z H T T a = + + . . . , 3 1 1 1 0 5 1 2 Avec: : rapport entre l'acclration de calcul au niveau d'un sol de classe A, ag , et l'acclration de la pesanteur g; S: paramtre du sol; Ta : priode fondamentale de vibration de l'lment non structural; T1 : priode fondamentale de vibration du btiment dans la direction approprie; z: hauteur de l'lment non structural au-dessus du niveau d'application de l'action sismique (au-dessus du niveau des fon- dations ou du sommet d'un soubassement rigide); H: hauteur du btiment depuis les fondations ou le sommet d'un soubassement rigide. Dans le cas le plus dfavorable, les hypothses retenir sont les suivantes: Z = H Ta =T1 Ainsi: Fa S Wa = 5 5 2 , . . . Selon les combinaisons ELU en situation de sisme, les sollicitations induites sur les ancrages sont calcules de la manire suivante: (1) G + Ex + 0,3.Ey (2) G + 0,3.Ex + Ey avec: Ex et Ey = effort sismique dans les directions horizon- tales parallles et perpendiculaires la faade 2) Vrification de l'intgrit du panneau dans son plan (limita- tion des dommages) Le critre de limitation des dommages doit tre satisfait pour les ossatures primaires. Ce critre de limitation des dplacements entre tages rpond aux exigences du paragraphe 4.4.3.2 de l'Eurocode 8pour les btiments ayant des lments non-structuraux ductiles. Soit: dr .v 0,0075 h Avec: dr : dplacement de calcul entre tages; 146. 146 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES h: hauteur entre tages; : coefficient de rduction pour prendre en compte une plus petite priode de retour de l'action sismique associe l'exi- gence de limitation des dommages. RAPPE L : Selon l'arrt du 22octobre 2010relatif la classification et aux rgles de construc- tion parasismique applicables aux btiments de la classe dite risque normal, le coefficient de rduction v est gal 0,4 quel que soit la catgorie d'importance du btiment. Ainsi: dr doit tre limit dr max = 0,0187 h pour le sisme de rfrence. Les essais cycliques raliss dans le cadre de l'tude SISMOB mettent en vidence que le dplacement (dr ) atteint sans perte de plus de 20% de la rsistance du panneau est suprieur aux exigences de dplace- ment de l'ossature primaire. N O TE : Les rsultats et les rfrences des essais cycliques de l'tude SISMOB sont don- ns en [Annexe A] Ces lments sont recevables dans le respect des configurations d'as- semblage de panneaux en zone sismique conformes aux exigences du prsent document. Les rsultats sont indiqus dans le tableau ci-dessous: Constitution du panneau d'ossature Dplacement sans perte de plus de 20% de la rsistance Panneaux OSB en 12mm / pointes ( 2,5mm x 50mm) / Couturage de 150mm en rive et 300mm au centre dr = 0.0245 h > dr max Panneaux de particule en 16mm / pointes ( 2,5mm x 50mm) / Couturage de 150mm en rive et 300mm au centre dr = 0.0287 h > dr max Panneaux de contreplaqu en 10mm / pointes ( 2,5mm x 50mm) / Couturage de 150mm en rive et 300mm au centre dr = 0.0258 h > dr max sTableau 15 : Dplacements correspondant 80% de la capacit rsistante des panneaux Par consquent, si l'ossature primaire respecte le critre de limitation des dommages pour les btiments ayant des lments non structuraux ductiles et dans le respect de ces configurations d'assemblage de pan- neau, l'intgrit du panneau dans son plan est garantie. Ainsi, le critre de limitation des dommages et la scurit des personnes est assure. Certains panneaux de faade peuvent tre poss vertica- lement. Dans cette configuration, il convient de limiter le dplacement entre tages de l'ossature primaire en consi- drant que les faades rapportes sont de type fragile (dr .v 0,005 h) de manire limiter la dformation des montants d'ossature filants sur plusieurs niveaux. ! 147. 147 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES C.1. Valeurs de coefficient de transmission thermique surfacique Up Les tableaux ci-aprs donnent les valeurs du coefficient de trans- mission thermique surfacique Up pour les parois courantes les plus reprsentatives en fonction de diffrentes valeurs de conductivit thermique d'isolant. N O TE 1 : De manire scuritaire, l'entraxe des montants est pris gal 400mm N O TE 2 : La conductivit thermique () du bois est prise gale 0.11 W/m.K Mur simple avec isolant en me Coefficient de transmission surfacique Up (W/m.K) Conductivit thermique de l'isolant ( en W/m.K) 0.032 0.038 0.041 Section des montants 45 x 145mm 0.239 0.267 0.280 45 x 180mm 0.199 0.222 0.234 45 x 220mm 0.191 0.211 0.22 sTableau 16 : Coefficient de transmission surfacique Up pour des parois simples avec isolant en me Annexe C: Caractristiques thermiques 148. 148 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Mur avec isolant en me et doublage intrieur Coefficient de transmission surfacique Up (W/m.K) Conductivit thermique de l'isolant ( en W/m.K) 0.032 0.038 0.041 Section des montants et paisseur du doublage 45 x 120mm + doublage 40mm 0.219 0.249 0.264 45 x 120mm + doublage 60mm 0.196 0.223 0.236 45 x 145mm + doublage 40mm 0.193 0.22 0.233 45 x 145mm + doublage 60mm 0.175 0.199 0.211 45 x 180mm + doublage 40mm 0.166 0.188 0.199 45 x 180mm + doublage 60mm 0.152 0.173 0.183 45 x 220mm + doublage 40mm 0.143 0.162 0.171 45 x 220mm + doublage 60mm 0.132 0.15 0.159 sTableau 17 : Coefficient de transmission surfacique Up pour des parois avec isolant en me et doublage intrieur Mur avec isolant en me et contre-cloison intrieur conforme au DTU 25.41 Coefficient de transmission surfacique Up (W/m.K) Conductivit thermique de l'isolant ( en W/m.K) 0.032 0.038 0.041 Section des montants et doublage de 50mm 45 x 120mm + doublage 50mm 0.21 0.241 0.255 45 x 145mm + doublage 50mm 0.186 0.213 0.226 45 x 180mm + doublage 50mm 0.16 0.183 0.194 45 x 220mm + doublage 50mm 0.138 0.158 0.167 sTableau 18 : Coefficient de transmission surfacique Up pour des parois avec isolant en me et contre cloison intrieur conforme au DTU 25.41 Mur avec isolant en me et doublage extrieur Coefficient de transmission surfacique Up (W/m.K) Conductivit thermique de l'isolant ( en W/m.K) 0.032 0.038 0.041 Section des montants et paisseur du doublage 45 x 120mm + doublage 60mm 0.19 0.215 0.227 45 x 120mm + doublage 80mm 0.173 0.196 0.207 45 x 120mm + doublage 100mm 0.158 0.18 0.19 45 x 145mm + doublage 60mm 0.17 0.193 0.204 45 x 145mm + doublage 80mm 0.156 0.177 0.187 45 x 145mm + doublage 100mm 0.144 0.164 0.173 45 x 180mm + doublage 60mm 0.149 0.168 0.178 45 x 180mm + doublage 80mm 0.138 0.156 0.165 45 x 180mm + doublage 100mm 0.128 0.146 0.154 sTableau 19 : Coefficient de transmission surfacique Up pour des parois avec isolant en me et doublage extrieur 149. 149 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Mur avec isolant en me et doublage intrieur et extrieur Coefficient de transmission surfacique Up (W/m.K) Conductivit thermique de l'isolant ( en W/m.K) 0.032 0.038 0.041 Montants 45x 120mm et paisseurs des doublages doublage ext 60mm + int 40mm 0.16 0.184 0.195 doublage ext 60mm + int 60mm 0.148 0.169 0.18 doublage ext 80mm + int 40mm 0.148 0.169 0.18 doublage ext 80mm + int 60mm 0.137 0.157 0.167 doublage ext 100mm + int 40mm 0.137 0.157 0.167 Montants 45x 145mm et paisseurs des doublages doublage ext 60mm + int 40mm 0.146 0.167 0.177 doublage ext 60mm + int 60mm 0.135 0.155 0.164 doublage ext 80mm + int 40mm 0.135 0.155 0.165 doublage ext 80mm + int 60mm 0.126 0.145 0.154 doublage ext 100mm + int 40mm 0.126 0.145 0.154 sTableau 20 : Coefficient de transmission surfacique Up pour des parois avec isolant en me et doublage intrieur et extrieur C.2. Valeurs des principaux ponts thermiques Les valeurs des ponts thermiques sont issues des travaux mens pour la rvision des rgles Th-Bt. Elles sont consolider en fonc- tion des rsultats dfinitifs des tudes en cours par la filire bois. N O TE : La conductivit thermique () du bois est prise gale 0.11 W/m.K Jonction faade filante / Plancher bton 150. 150 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Pont Thermique Linique (W/m.K) Conductivit thermique de l'isolant ( en W/m.K) 0.032 0.038 0.041 Section des montants et paisseur du doublage 45 x 120mm + sans doublage 0.116 0.117 0.116 45 x 180mm + sans doublage 0.0813 0.082 0.0811 45 x 120mm + doublage int 40mm 0.116 0.117 0.117 45 x 145mm + doublage int 60mm 0.0991 0.101 0.101 sTableau 21 : PontThermique Linique des jonctions faade filante / plancher bton Jonction faade semi-filante / Plancher bton Pont Thermique Linique (W/m.K) Conductivit thermique de l'isolant ( en W/m.K) 0.032 0.038 0.041 Section des montants et paisseur du doublage 45 x 120mm + doublage ext 60mm 0.135 0.145 0.149 45 x 145mm + doublage ext 80mm 0.108 0.117 0.120 45 x 120mm + doublage ext 60mm + doublage int 40mm 0.140 0.151 0.154 45 x 145mm + doublage ext 60mm + doublage int 60mm 0.0605 0.0697 0.0727 sTableau 22 : PontThermique Linique des jonctions faade semi-filante / plancher bton 151. 151 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Jonction faade ossature bois / Plancher bas bton Pont Thermique Linique (W/m.K) Conductivit thermique de l'isolant ( en W/m.K) 0.032 0.038 0.041 Jonction plancher bas bton / configuration de panneau Plancher bas / Mur 45x 120mm sans doublage 0.189 0.246 0.271 Plancher bas / Mur 45x 180mm sans doublage 0.109 0.170 0.197 Plancher bas / Mur 45x 120mm + doublage int 40mm 0.167 0.228 0.256 Plancher bas / Mur 45x 145mm + doublage int 60mm 0.107 0.169 0.198 Plancher bas / Mur 45x 120mm + doublage ext 60mm 0.206 0.267 0.295 Plancher bas / Mur 45x 145mm + doublage ext 80mm 0.157 0.218 0.247 Plancher bas / Mur 45x 120mm + doublage int 40mm + doublage ext 60mm 0.0837 0.145 0.172 Plancher bas / Mur 45x 145mm + doublage int 60mm + doublage ext 60mm 0.113 0.176 0.205 sTableau 23 : PontThermique Linique des jonctions faade / plancher bas bton Angle sortant de faade filante avec poteau bton 152. 152 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Pont Thermique Linique (W/m.K) Conductivit thermique de l'isolant ( en W/m.K) 0.032 0.038 0.041 Section des montants et paisseur du doublage 45 x 120mm + sans doublage 0.258 0.287 0.301 45 x 180mm + sans doublage 0.186 0.208 0.218 45 x 120mm + doublage int 40mm 0.277 0.304 0.317 45 x 145mm + doublage int 60mm 0.246 0.269 0.280 sTableau 24 : PontThermique Linique des angles sortants de faade filante avec poteau bton Angle sortant de faade filante avec mur pignon bton Pont Thermique Linique (W/m.K) Conductivit thermique de l'isolant ( en W/m.K) 0.032 0.038 0.041 Section des montants et paisseur du doublage 45 x 120mm + sans doublage 0.0143 0.0168 0.0176 45 x 180mm + sans doublage 0.0174 0.0202 0.0216 45 x 120mm + doublage int 40mm 0.0613 0.0642 0.0658 45 x 145mm + doublage int 60mm 0.072 0.0757 0.0773 sTableau 25 : PontThermique Linique des angles sortants de faade filante avec mur pignon bton Angle sortant de faade semi-filante 153. 153 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Pont Thermique Linique (W/m.K) Conductivit thermique de l'isolant () 0.032 0.038 0.041 Section des montants et paisseur du doublage 45 x 120mm + doublage ext 60mm 0.282 0.309 0.323 45 x 145mm + doublage ext 80mm 0.174 0.191 0.198 45 x 120mm + doublage ext 60mm + doublage int 40mm 0.197 0.215 0.222 45 x 145mm + doublage ext 60mm + doublage int 60mm 0.0605 0.0697 0.0727 sTableau 26 : PontThermique Linique des angles sortants de faade semi-filante avec poteau bton Angle rentrant de faade semi-filante Pont Thermique Linique (W/m.K) Conductivit thermique de l'isolant ( en W/m.K) 0.032 0.038 0.041 Section des montants et paisseur du doublage 45 x 120mm + doublage ext 60mm 0.0503 0.0589 0.0635 45 x 145mm + doublage ext 80mm 0.0549 0.0658 0.0708 45 x 120mm + doublage ext 60mm + doublage int 40mm 0.0211 0.0277 0.0298 45 x 145mm + doublage ext 60mm + doublage int 60mm 0.05 0.0575 0.0601 sTableau 27 : PontThermique Linique des angles rentrants de faade semi-filante avec poteau bton 154. 154 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES D.1. Rappel des principales tolrances d'excution d'ossatures primaires bton Cette annexe rcapitule pour information les principales tolrances d'excution des structures bton. Nanmoins, des prescriptions particulires spcifiques peuvent tre dfinies dans les Documents Particuliers du March. Critre Illustration Tolrances NF EN 13670 Tolrances NF DTU 21 Planit des surfaces Planit la rgle d'une surface coffre ou lisse: globale: l = 2,0 m: 9mm locale: l = 0,2m: 4mm Etat de surface: Brut de rgle: 15mm sous 2m, pas de dispositions particulires sous 20cm Surfac: 10mm sous 2m, 3mm sous 20cm Liss: 7mm sous 2m, 2mm sous 20cm Choix surfac par dfaut Rectitude horizontale des poutres La plus grande des 2valeurs: 20mm ou l/600 Ecart de niveau entre les abouts d'une poutre ou d'une dalle (10 + l/500) mm Annexe D:Tolrances d'excution dessupports bton 155. 155 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Critre Illustration Tolrances NF EN 13670 Tolrances NF DTU 21 Distance entre 2niveaux d'tages conscutifs au droit des appuis 20mm 20mm Niveau de l'tage suprieur mesur par rapport au niveau de rfrence local H 20m: 20mm H > 20m: 0.5 (H+20) Limit 50mm Dimensions transversales de la section applicables aux poutres, dalles et poteaux li < 150mm: 10mm li = 400mm: 15mm li 2500mm: 30mm avec interpolation linaire pour les valeurs intermdiaires (classe de tolrance 1) li < 150mm: 10mm li = 400mm: 15mm li 2500mm: 30mm avec interpolation linaire pour les valeurs intermdiaires (classe de tolrance 1) Equerrage La plus grande des 2valeurs: 0,04a ou 10mm avec une limite suprieure gale 20mm Espace libre entre poteaux ou murs adjacents La plus grande des 2valeurs: 20mm ou l/600 mm avec une limite suprieure gale 60mm La plus grande des 2valeurs: 20mm ou l/600 mm avec une limite suprieure gale 60mm Inclinaison d'un poteau ou d'un mur tous niveaux dans un btiment de un ou plusieurs tages La plus grande des 2valeurs: h 10m: 15mm ou h/400 h > 10m: 25mm ou h/600 La plus grande des 2valeurs: h/300 ou 15mm 156. 156 PROGRAMMEDACCOMPAGNEMENTDESPROFESSIONNELS RglesdelArtGrenelleEnvironnement2012Neuf FAADES OSSATURE BOIS NONPORTEUSES Critre Illustration Tolrances NF EN 13670 Tolrances NF DTU 21 Position de l'axe d'un poteau ou mur tous niveaux par rapport la verticale de son centre thorique au niveau bas d'une structure plusieurs tages n: nombre de niveaux (n > 1) La plus petite des 2valeurs: 50 mm ou hi / (200n1/2 ) La plus petite des 2valeurs: 50 mm ou hi / (200n1/2 ) Rservations rectangulaires 25mm sauf prconisation diffrentes dans les spcifications d'excution 157. Rgles de lArt Grenelle Environnement 2012 n Agence de lenvironnement et de la matrise de lnergie (ADEME) ; n Association des industries de produits de construction (AIMCC) ; n Agence qualit construction (AQC) ; n Confdration de lartisanat et des petites entreprises du btiment (CAPEB) ; n Confdration des organismes indpendants de prvention, de contrle et dinspection (COPREC Construction) ; n Centre scientifique et technique du btiment (CSTB) ; n lectricit de France (EDF) ; n Fdration des entreprises publiques locales (EPL) ; n Fdration franaise du btiment (FFB) ; n Fdration franaise des socits dassurance (FFSA) ; n Fdration des promoteurs immobiliers de France (FPI) ; n Fdration des syndicats des mtiers de la prestation intellectuelle du Conseil, de l'Ingnierie et du Numrique (Fdration CINOV); n GDF Suez ; n Ministre de l'cologie, du Dveloppement Durable et de l'nergie ; n Ministre de l'galit desTerritoires et du Logement ; n Plan Btiment Durable ; n SYNTEC Ingnierie ; n Union nationale des syndicats franais darchitectes (UNSFA) ; n Union nationale des conomistes de la construction (UNTEC) ; n Union sociale pour lhabitat (USH). Les productions du Programme Rgles de lArt Grenelle Environnement 2012 sont le fruit dun travail collectif des diffrents acteurs de la filire btiment en France. PLA N BATIM ENT D U R A B L E PARTENAIRES du Programme 158. JJJJJJJJJJJJ NNNN P R O G R A M M E D A C C O M P A G N E M E N T D E S P R O F E S S I O N N E L S www.reglesdelart-grenelle-environnement-2012.fr Rgles de lArt Grenelle Environnement 2012 Ce programme est une application du Grenelle Environnement. Il vise revoir lensemble des rgles de construc- tion, afin de raliser des conomies dnergie dans le btiment et de rduire les missions de gaz effet de serre. Les faades ossature bois non porteuses sont des solutions techniques de plus en plus usites pour rpondre aux enjeux nergtiques dans le domaine de la construction et aux exigences de la nouvelle rglementation thermique RT 2012. Devant la recrudescence des oprations optant pour cette mixit, l'objectif des Recommandations Professionnelles Faades ossature bois non porteuses est de constituer un premier rfrentiel pour la conception et la ralisation de ce type d'ouvrage. Ce document a galement pour vocation d'alimenter la cration du futur NF DTU 31.4 Faades ossature bois dont les travaux viennent de dbuter. Ces Recommandations Professionnelles couvrent l'excution des diffrentes typologies de faades ossature bois (filantes, semi-filantes, interrompues), sur ossatures primaires neuves (bton ou bois). La description des parois types et le choix des matriaux sont dcrits dans leur intgralit en cohrence avec les prescriptions des parois courantes du NF DTU 31.2 Construction de maisons et btiments ossature en bois. Selon les diffrentes typologies de faades ossature bois, l'ensemble des jonctions avec la structure porteuse et les jonctions entre parois sont dcrites. La description de ces jonctions met notamment l'accent sur la matrise du traitement des aspects tanchit l'eau et tanchit l'air. Les principes de justification multicritres de ces ouvrages sont apportes (stabilit mcanique, rsistance aux chocs, performances acoustiques, performances thermique, scurit incendie). De plus, ces Recommandations Professionnelles apportent galement une mthode de justification de la stabilit des faades ossature bois en zone sismique ainsi que des valeurs tabules de coefficients de transmission surfacique des parois et des principaux ponts thermiques de liaisons. Enfin, des lments sont apports concernant la mise en uvre de ce type de faades et notamment l'interaction avec les autres corps d'tat. Faades Ossature Bois nonporteuses

Recommended

View more >