La Prise De Parole En Public

  • Published on
    16-Nov-2014

  • View
    5.555

  • Download
    0

DESCRIPTION

Formation sur la prise de parole en publique

Transcript

  • 1. La Prise de parole en public

2. Avant une intervention
Les clefs dune bonne prparation
Les questions se poser avant une intervention
Les quipements une aide mais aussi un pige
Pendant lintervention
Lentre en scne
Le regard & la posture dun conqurant
Rythmer votre discourt
Lapparence & le soi
Les vtements et accessoires
Lacceptation de soi
Les Points clefs retenir
Scetchings
17/11/2009
2
3. Avant une intervention
17/11/2009
3
4. Une bonne prparation et tout roule !
La prparation physique :
Ayez mang correctement et ne buvez pas trop avant la prise de parole.Le corps a besoin dtre serein pour que vous-mme vous soyez confortable et serein.
Quelques minutes avant lentre en scne, isolez-vous !!!
Dtendez votre corps et travailler votre voixLe discourt passe aussi bien par le corps que par la voix.
Respirez calmement et profondmentCela vous vitera la panique et le stress pr-discourt.
17/11/2009
4
5. Une bonne prparation et tout roule !
Sur le mental :
Rpter les points clefs de votre discourt.Une bonne connaissance de son sujet vous rendra plus alaise et diminuera grandement le stress, a linverse un sujet non assimil rendra la prise de parole un vritable parcourt du combattant.
Concentrez vous sur le prsent et sur lactionNe faite pas de projection dans le futur cest ce qui alimente le trac et peu vous faire perdre tout vos moyens.
Donnez vous le droit lerreur.Lerreur est humaineLimportant nest pas de ne pas faire derreur mais de savoir les grer. Lhumour est souvent une bonne arme pour grer une erreur et ne pas sur alimenter le stress.
17/11/2009
5
6. Une bonne prparation et tout roule !
Savoir prparer ces fiches :
Il est inutile de tout crire Loin de vous aider au contraire cela vous donnera envi de les lire et tuera toute vie de votre discourt.
Noter le Plan de votre discourtUn discourt bien structur est la clef dun discourt russi et sans stress.
Noter les points clefs : Mots, citations, chiffresCe sont ces lments qui vous permettront davoir un discourt complet et de ne rien oubli. Eviter de mettre trop dlments.
Ecrivez grosPlus vous avez du mal lire, plus votre discourt risque de perdre de son rythme.
17/11/2009
6
7. Les questions a se poser avant une intervention
A quel auditoire vous adressez-vous?
Combien de personnes ?
Quel est leur(s) profil(s)?
Quel est leur(s) niveau de connaissances ?
Quelles sont leurs attentes?
Pourquoi faites-vous cette intervention ?
Comment allez-vous procder?
Combien de temps avez-vous?
O aller vous faire cette intervention et comment?
Quels quipements avez-vous votre disposition?
17/11/2009
7
8. Les quipements une aide mais aussi un pige
Il est peut tre parfois intressant desappuyersur des quipements tels que :
Une prsentation Powerpoint
Un Paperboard
Un Tableau blanc
Des planches
Mais lutilisation de tels lments doit tre faite avec parcimonie, il ne faut absolument pas sen servir comme support de lecture, car cest le meilleur moyen de perdre son auditoire.
17/11/2009
8
9. Les quipements une aide mais aussi un pige
Il est peut tre parfois intressant desappuyersur des quipements tels que :
Une prsentation Powerpoint
Un Paperboard
Un Tableau blanc
Des planches
Mais lutilisation de tels lments doit tre faite avec parcimonie, il ne faut absolument pas sen servir comme support de lecture, car cest le meilleur moyen de perdre son auditoire.
17/11/2009
9
10. Pendant lintervention
17/11/2009
10
11. Lentre en scne
Tels Mr Loyal il faut savoir se faire applaudir !
Lors de votre entre en scne :
Ayez l'air conqurant.
Soyez percutant, surprenant !En donnant par exemple un chiffre fort, un message cl, une citation. Vous pouvez faire participer le public.
Ne crier pas, Affirmer votre voix ayez un ton clair et qui porte.
17/11/2009
11
12. Lentre en scne
Quelques rgles respecter :
Non au vide des 10 premires secondes,Ne laisser aucun blanc pendant les 10 premires secondes de votre intervention elles sont essentielles et permette de crer une ambiance.
Ne laisser pas votre regard fix un auditeur,Votre regard doit se balader sur lassembler pour que celle-ci ne se sente pas oubli.
Soyez vous-mme,Loin des cliches des one man show une prsentation cest vous ! tre sois mme permet de se sentir bien et dviter de nombreux piges de la prsentation.
17/11/2009
12
13. Le regard & la posture dun conqurant
Les bases physiologiques de la parole en public
1 La respiration abdominale
Elle utilise le diaphragme et permet l'oxygnation profonde des poumons et donc de tout le corps.
Elle favorise la formation de la colonne d'air qui permettra la parole sur l'expiration.
Pratique avant l'intervention en public, elle joue le rle d'une mini-relaxation.
Elle participe la prise de conscience du centre de gravit du corps qui se situe dans l'abdomen.
17/11/2009
13
14. Le regard & la posture dun conqurant
Les bases physiologiques de la parole en public
2 La verticalit
Lorsque la respiration abdominale est en place, prendre conscience de son centre de gravit situ dans l'abdomen. Laisser tomber les bras et relcher les paules. La tte droite, le menton lgrement rentr, la nuque libre. Les genoux souples, la partie infrieure du corps semble alourdie alors que la partie suprieure semble allge.
Cette posture vite les tensions et confre la stabilit.
17/11/2009
14
15. Le regard & la posture dun conqurant
Les bases physiologiques de la parole en public
3 Le regard
La verticalit favorise le regard horizontal, face soi, plutt que port au sol ou au plafond. Il est naturellement port vers l'auditoire et global.
La matrise de la respiration abdominale et de la verticalit permet la libration du geste naturel et favorise le langage, le regard, l'intuition dans une posture dtendue.
17/11/2009
15
16. Le regard & la posture dun conqurant
Un discourt nest pas que vocal !
Votre corps parle autant que votre bouche, il faut savoir que seulement 7% de votre discourt est compris par les mots que vous employs. (Selon le chercheur Amricain Mehrabian)
17/11/2009
16
17. Le regard & la posture dun conqurant
Quelques exemples de communication par le geste :
17/11/2009
17
18. Le regard & la posture dun conqurant
17/11/2009
18
19. Le regard & la posture dun conqurant
Votre Corps Parle Pour Vous !
17/11/2009
19
20. Rythmer votre discourt
Votre discourt doit tre le film daction de lanne !
Un bon discourt doit tre rythmer afin de capter lauditoire rien nest plus facile que de perdre lattention de son auditoire.
Pour bien rythmer votre discourt diffrentes armes sont votre disposition :
Le Silence, Nayez pas peur du silence, il peut devenir au contraire votre meilleur amis si vous savez le manier
Le Ton,Votre voix doit faire ressentir des motions, savoir passer des ides.
Le non-verbal,Noubli pas de ponctuer votre discourt par des gestes la communication non verbale reprsente
17/11/2009
20
21. Rythmer votre discourt
Matrisez votre expression verbale
Comment amliorer votre expression verbale ?
Le ton de la voix
Un ton trop bas devient vite monotone et endort l'auditoire.
Un ton trop haut, une voix criarde est fatigante.
Un ton moyen et naturel est le plus persuasif.
L'articulation
Il est important d'articuler les mots que vous prononcez et de parler assez lentement pour laisser vos interlocuteurs le temps de comprendre et de poser des questions.
17/11/2009
21
22. Rythmer votre discourt
Quelques exercices d'articulation :
Un classique pour commencer par chauffer vos cordes vocales :
BA BE BI BO BUKA KE KI KO KUDA DE DI DO DUFA FE FI FO FU
Rptez maintenant ces phrases en expirant :
Ton th t'a-t-il t ta toux ?
Trois tristes tortues sur trois toits gris
Il faut qu'un sage garde-chasse sache chasser tous les chatsqui chassent dans sa chasse
Dix-huit truites cuites
Pour qui sont ces six cents saucissons-ci ?
Sacha, je veux et j'exige, j'exige et je veux.
Sur ces seize chaises sches, sigent seize duchesses
Ta tante qui tantt te tutoie et tantt te taquine tente de t'envoyer travailler Trguier.
17/11/2009
22
23. Lapparence et le soi
17/11/2009
23
24. Les vtements et accessoires
Lapparence correspond l'allure gnrale dune personne. Cest ce que lon voit en premier lieu : le vtement, la coiffure, le maquillage, les accessoires. Cest un lment majeur des premires impressions !
Par notre tenue, nous donnons une certaine image de nous-mmes. Il y a lieu de distinguer trois types d'images :
limage projete : image de soi,
limage souhaite : celle que l'on aimerait donner,
limage reue : celle qui est perue par les autres.
17/11/2009
24
25. Les vtements et accessoires
Les vtements expriment :
des motions et des sentiments : Les couleurs vives expriment la vie, les couleurs sombres la mort.
des messages sexuelles : Les minijupes, les jeans, les dcollets etc.
des statuts sociaux : Le costume, la blouse, la combinaison...
Les vtements, accessoires ou autres parlent de nous, qu'on le veuille ou non, ce sont des choix auquels nous devons faire attention !
17/11/2009
25
26. Lacceptation de soi
Apprendre saccepterSoyons notre meilleur ami et notre plus sr soutien.
Lacceptation de soi commence avec le refus de se critiquer:
Je suis trop
Je ne suis pas assez
Je devrais
Attention: Je suis nul(le) est trs destructeur. .Il se situe au niveau de lidentit.
Restons au niveau du comportement: Ce que jai fait nest pas appropri
Il est enrichissant de considrer un chec comme un apprentissage et de se poser la question:
A partir de ce que je viens dapprendre, comment pourrais-je faire autrement
Plus nous rsistons ce que nous sommes intrieurement et plus nous nous sentons mal laise.
17/11/2009
26
27. Lacceptation de soi
Accepter ce que nous sommes en ce moment nous permettra de nous sentir mieux et denvisager de progresser.
Acceptons dtre nous-mmes: osons tre nous-mmes.
Acceptons de nous aimer: osons nous aimer.
Pour nous aimer, voyons-nous tels que nous sommes et non tels que nous voudrions tre.
Si nous ne nous aimons pas, nous resterons dans lattente, dans lexigence de lamour de lautre.
Nous aurons besoin de lautre pour nous scuriser, nous serons dpendants.
Lestime de soi ne se construit pas sur la dpendance.
17/11/2009
27
28. Points clefs retenir
17/11/2009
28
29. Les points clefs retenir
Confiance en soi
Croire en soi, tre la fois calme et rsolu
Ouverture l'autre
Accepter la diffrence, tre curieux de l'autre
Bienveillance envers l'auditoire
Le respecter
Intrt pour le message faire passer
Croire ce que l'on dit
Une capacit thtraliser
Avoir du recul par rapport au rle que l'on joue
Une capacit communiquer
Utiliser un langage adapt, prcis, imag
Une aisance corporelle
Respiration, verticalit, regard
Une bonne utilisation de la voix
Volume, intonation, articulation, dbit
17/11/2009
29
30. Les points clefs retenir
Face au public jouer le rle qui est attenduRester distanci par rapport ce rle
Lorsque nous parlons en public, nous donnons voir une image, celle de notre moi social, de notre "masque".
17/11/2009
30
31. Les points clefs retenir
1re loi : porter le masque
Nous devons "jouer" le rle qui est attendu.

  • L'avocat joue l'avocat

32. L'enseignant joue l'enseignant.Si l'on porte le masque qui n'est pas attendu, on cre un malaise. Quand on arrte de porter le masque, on met toute la pice en pril : Imaginez un chef d'entreprise qui apporterait ses tats d'me une runionL'essentiel est de ne pas se prendre pour le masque.Le comdien reste distanci : il n'est pas Cyrano, il fait Cyrano.
2me loi : rester distanci
Etre engag et non impliqu.Etre impliqu, c'est s'identifier son rle. Il est possible de croire ce qu'on fait sans s'impliquer.Une personne est d'autant plus efficace qu'elle est engage et non implique (pensez aux infirmires)Cette attitude permet de grer sereinement les objections.Une objection est dirige sur ce que dit la personne et non sur ce qu'elle est.La limite la plus courante est de prendre une objection comme une remise en cause de sa propre personne.
3me loi : maintenir la loi de la rampe
Dans la salle, les spectateurs s'apprtent croire et sur scne, les acteurs s'apprtent faire croire.Dans la vie, c'est le cadrage.Le cadre est dfini.Qui fait quoi ?L'orateur s'apprte faire croire, et dans ce but, il s'adapte l'auditoire. Le public s'apprte croire.
17/11/2009
31
33. Scetchings
17/11/2009
32
34. Scetching : Pile ou Face
Dure : 2 Minutes par personnes de parole et 5 de prparation pour le groupe
Personne en position centrale : 2
Scnario : Dans un groupe de deux une personne doit raconter une histoire qui lui ai vraiment arriv et lautre en invent une de toute pice
Rle des autres participants : Le publique doit dire qui ment et qui dit la vrit parmi les deux ayant expos leurs histoires.
17/11/2009
33
35. Scetching : Le page parisien
Dure : 10 Minutes par personnes
Personne en position centrale : 1
Scnario : Vous tes le ministre de lintrieur, vous avez convoqu une assemble ouverte pour annonc la mise en place aux portes de paris dun page.
Rle des autres participants : Chacun se verra attribu au hasard un profil et devra agir comme son personnage attitr.
17/11/2009
34
36. Pour que la communication soit russie, il faut qu'il y ait concordance entre le message verbal et le non-verbal
17/11/2009
35

Recommended

View more >