• 1. République Tunisienne Ministère De L’enseignement Supérieur et De La Recherche Scientifique Institut Supérieur Des Etudes Technologiques De Ksar Hellal Département : Génie Textile Contribution à l’amélioration de la qualité des tricots dans l’entreprise Esprit MailleRéalisé Par : MHETLI Rimeh Encadré Par : HADJ TAIEB Amine JAIDANE Wassim HADJ AMMAR Raif Année Universitaire : 2010-2011 2010-
  • 2. DEDICACE Je dédie ce travailÀ la mémoire de mon cher père ABDALLAH À ma chère mère HABIBA À ma chère unique sœur HELA A toute la famille A tous mes amis Wassim
  • 3. DEDICACEJe dédie ce projet de fin d’études : A mes parents Ames frère A mes amis A mes proches Rimeh
  • 4. REMERCIEMENTS Au terme de ce travail, nous tenons à exprimer notre gratitude et nos remerciements pour toutes les personnes qui ont contribué à sa réalisation. Nous tenons tout d’abord à remercier Dr HADJ TAIEB Amine, notre encadreur à l’ISET de Ksar Hellal, pour son aide, ses conseils, son encouragement et sa disponibilité dans ce projet. Nous remercions également M. HADJ AMMAR Raif responsable de management qualité dans la société ESPRIT MAILLE pour nous aider à se familiariser avec le matériel et les différentes techniques utilisées dans cette entreprise.Nous présentons nos sincères remerciements à tous nos enseignants de l’ISET de Ksar Hellal, ainsi qu’aux personnels des sociétés Esprit Maille et ITS.Nos profonds remerciements pour les membres de jury qui ont accepté d’évaluer ce travail.
  • 5. LISTE DES ABREVIATIONSNm : numéro métrique du filCV : coefficient de variationH: pilosité du filIT : indice de travailALL % : allongement à la ruptureRKM : résistance kilométriqueU% : irrégularité du fil.CVm : coefficient de variation de la masse entre les bobinesTM : tombé métierA24H : après 24heures de la fabrication.AR : après relaxationAL : après lavageAF : après finissage
  • 6. Résuméau cours de la période de notre projet de fin d’études, on a identifié les défauts les plusimportants rencontrés chez Esprit Maille. Ensuite, nous les avons analysés pour trouver lescauses et, nous avons remarqué que le contrôle de qualité de fil est une cause importante quipermet de réduire une bonne quantité de défauts des tricots. Nous avons remarqué quecertains défauts exigent un cahier de charge que nous avons élaboré dans le deuxièmechapitre. Dans lequel, on a étudié différents paramètres de fils tels que le Nm, la torsion, lapilosité, les propriétés mécaniques. Ces cahiers des charges constitueraient un moyen decontrôle de conformité du fil à sa réception et d’évaluation de la qualité des fils proposés parles différents fournisseursPuis, nous avons comparé les fils de cotons achetés de 4 fournisseurs différents en étudiant lespropriétés des tricots fabriqués à partir de ces fils, cette études permettent à ’esprit maille’ decomparer les fournisseurs de fil et de choisir le fil qui permettrait d’avoir les propriétés dutricot recherchées par ses clients.Dans la dernière partie de ce projet, nous avons étudié différentes propriétés affectant laqualité des tricots vanisés et non vanisés en évaluant les performances de différents articlestricotés et en comparant l’effet de certains paramètres, liés aux fibres (matière utilisées) et liésaux fils (finesse du fil, processus de filature).Enfin, d’autres paramètres peuvent être rajoutés à ces paramètres pour approfondir davantagecette étude relié à l’amélioration de la qualité des tricots fabriquée à ‘ Esprit maille’.Mots clé : qualité, fil, cahier des charges, tricot
  • 7. SommaireIntroduction…………………………………………………………..1I-Présentation de la société ‘Esprit Maille’ ........................................... 2 1-Objet et domaine dapplication ..................................................... 2 2-Activité de l’Esprit Maille ............................................................ 2 3-Organigramme de l’esprit maille .................................................. 3 4-Description des différents services ............................................... 4 5-fonctionnement de la société’’ Esprit maille’’ ............................. 6PARTIE THEORIQUEChapitre 1: Principe de tricotage ........................................................... 7 I-Définition.......................................................................................... 7 II-Principe de tricotage des tricots à mailles cueillies ........................ 7 III-Les différents dispositifs d’un métier circulaire............................ 8 1-Les cônes ....................................................................................... 8 2-Dispositif anti – vrilles.................................................................. 8 3-Les casses- fils .............................................................................. 9 4-Les tendeurs .................................................................................. 9 5-Les fournisseurs ............................................................................ 9 6-Les guides- fils .............................................................................. 9 7-Les cames .................................................................................... 10 8-Attracteur .................................................................................... 10 9-Enrouloir ..................................................................................... 10 IV-Conclusion ................................................................................... 10chapitre 2 :Les propriétés de la matière textile ................................... 11 I-Définition........................................................................................ 11 II-Les Propriétés des matières textiles à tricoter .............................. 11 1- Le coton ..................................................................................... 11 2- La viscose................................................................................... 11 3- Elasthanne .................................................................................. 12 4- Le polyester ................................................................................ 12 III-les caractéristiques des produits textiles ..................................... 12 1 -Souplesse.................................................................................... 12
  • 8. 2- Elasticité ..................................................................................... 12 3- Isolation thermique .................................................................... 13 4- Toucher ...................................................................................... 13 5- Esthétique ................................................................................... 13 6- Résistance à la traction .............................................................. 13 7- Régularité ................................................................................... 13 IV-Relation entre propriétés de fibres, fils et étoffes ....................... 13 1-Relation entre des propriétés fibres et celles des fils ................. 13 a-Propriétés de renfort telles que : ................................................. 14 b-Propriétés du surface telles que: ................................................. 14 2-Relation entre les propriétés du fils et celles des étoffes............ 14 V-Les caractéristiques des tricots ..................................................... 14 1-La masse surfacique .................................................................... 15 2 Stabilité dimensionnelle .............................................................. 15 3-Vrillage ....................................................................................... 15 4-La tendance au boulochage......................................................... 16 5- L’auto defroissabilité ................................................................. 16 6-Le drapé ...................................................................................... 16 VI-Conclusion ................................................................................... 16PARTIE PRATIQUEChapitre 3: Les défauts des tricots....................................................... 17 I-but ................................................................................................... 17 II-Les défauts liés à la filature .......................................................... 17 1 Défaut de finesse ......................................................................... 17 2- Défaut de grosseur ..................................................................... 17 3- Défaut de contaminations .......................................................... 18 4- Défaut de l’enlevage .................................................................. 18 III-Les défauts liés au tricotage ........................................................ 18 1- Défaut de la maille coulée ......................................................... 18 2- Défaut de trou ............................................................................ 19 3- Défaut de trace d’aiguille........................................................... 19 4- Défaut de tache d’huile .............................................................. 19 5- Défaut de nœud .......................................................................... 20 6- Défaut de vanisage élastomère .................................................. 20 7-Défaut de vrillage........................................................................ 20 8- Défaut de barbe .......................................................................... 21 IV-Analyse des défauts ..................................................................... 21
  • 9. 1-Méthode de Pareto ...................................................................... 21 a-Définition ................................................................................. 21 b-étude des cas ............................................................................ 21 c-Analyse des résultats ................................................................ 22 2-Méthode d’Ishikawa (vanisé et non vanisé) ............................... 24 a-défaut de l’enlevage ................................................................. 25 b-Défaut de grosseur ................................................................... 25 c-Défaut de trou........................................................................... 26 d-Tache d’huile ........................................................................... 27 e-Défaut de vanisage élastomère ................................................ 27 V .Conclusion.................................................................................... 28Chapitre 4 :Elaboration d’un cahier des charges des fils .................... 29 I-Introduction .................................................................................... 29 II-Désignation d’un cahier des charges ............................................ 29 III-Rédaction des procédures /processus .......................................... 30 IV-exemple d’un cahier des charges................................................. 30Chapitre 5 : Etudes comparatives des propriétés des fils .................... 33 I-Etude comparative de différents fournisseurs ................................ 33 1-Mesure de la Régularité par l’USTER........................................ 33 2-Mesure de la torsion du fil .......................................................... 34 3-Mesure des propriétés dynamométriques ................................... 35 4-Mesure de la pilosité de fil.......................................................... 38 II-Comparaison entre les différentes matières et processus ............. 41 III-Conclusion ................................................................................... 42Chapitre 6 :Etude de différentes propriétés de tricots ......................... 43 I .Etude des articles vanisés .............................................................. 43 1 .Les caractéristiques techniques ............................................. 43 2-Mesure de la masse surfacique .............................................. 43 3-Mesure de la stabilité dimensionnelle après la relaxation du RELAX LAB ................................................................................. 44 4-Mesure de l’auto défroissabilité .............................................. 45 5-Tendance au boulochage .......................................................... 46 6-Mesure de drapé........................................................................ 47 7-Mesure de la stabilité au lavage et au séchage domestiques 48 8-Mesure de la tendance de vrillage ........................................... 49 II-Cas des articles non vanisés .......................................................... 50 1-Les caractéristiques techniques ............................................... 50
  • 10. 2-Mesure de la masse surfacique ................................................ 50 3-Mesure de la stabilité dimensionnelle après relaxation ....... 51 4-Mesure de l’auto défroissabilité des étoffes ........................... 52 5-Détermination de la tendance aux boulochages ................... 53 6-Mesure de drapé........................................................................ 54 7-Mesure de la stabilité dimensionnelle au lavage .................... 54 8-Mesure de la tendance de vrillage du tricot .............................. 56 III-Conclusion ................................................................................... 56Conclusion générale............................................................................. 58Références bibliographiques................................................................ 59Annexe
  • 11. Introduction généraleLa concurrence dans le domaine textile devient, ces dernières années, de plus en plus, rudesurtout avec un consommateur de plus en plus conscient de la qualité, de plus en plus informéet exigeant.En effet, la qualité est actuellement au centre des préoccupations des organismes industriels,commerciaux et gouvernementaux qui fournissent des produits textiles destinés à satisfaireles besoins des clients en terme de confort, fonctionnalité et esthétique : c’est le cas dudomaine de tricotage.Dans ce contexte, ‘ Esprit Maille’, une société spécialisée en tricotage, vise à déployer laculture qualité en tant que composante principale de léthique dentreprise.Pour cette raison, nous avons réalisé notre projet de fin d’études visant à améliorer laqualité des tricots que cette société fabrique.Notre travail est partagé en cinq chapitres : un premier chapitre consacré à revoir le principede tricotage à mailles cueillies, utilisé à’ Esprit Maille’.Le deuxième chapitre sera consacré à expliquer les propriétés de la matière textile et lesrelations entres elles.Dans le troisième chapitre, nous allons étudier les défauts les plus fréquents à ‘esprit maille’et leurs causes et en essayant de remédier à ces problèmes en proposant des solutions.Puis, on va étudier l’importance de la qualité du fil sur la qualité de tricot en étudiant lesdifférents paramètres de contrôles affectant la qualité du tricot.Dans le quatrième chapitre nous allons préparer un cahier de charge des fils dans lequel, nousallons étudier les besoins de cette entreprise pour contrôler le fil lors de sa réception.Enfin, on va étudier l’importance de la qualité du fil sur la qualité de tricot en étudiantdifférents paramètres liés aux fibres, fils et tricots.Projet de fin d’études Page 1
  • 12. I-Présentation de la société ‘Esprit Maille’1-Objet et domaine dapplication‘Esprit Maille’ est une société à Responsabilité Limitée (SARL) résidente de nationalitétunisienne, partiellement exportatrice.•Raison Sociale: Esprit Maille•Gérant: Mr Monaem Gaaliche•Date de création: Mars 2005•Entrée en production: Novembre 2005•Code TVA: 895802B•Adresse: Zone Industrielle de Bouhjar, 5015•Superficie du site: 5500 m2 dont 2500 m2 atelier de productionCadres supérieurs : 7Agents de maîtrise : 4Agents d’exécution : 45•Capacité de production: 150 tonnes / mois (en moyenne)La société Esprit Maille est spécialisée dans la conception, le développement, le tricotage et lacommercialisation de produit maille écru ou fini.2-Activité de l’Esprit MailleL’activité de’ Esprit maille’ est basée sur le tricotage circulaire d’une gamme très variée deliages tels que : la côte 1 et 1, le jersey, l’interlock, le nid d’abeille, le molleton, le piquée, lacôte 2 et 2, les doubles faces etc. Ces liages demandent l’utilisation des fils de différentesmatières et finesses tels que : 100 % coton peigné ou cardé (de Nm 28, 34, 50, 68 ), 100%viscose classique et open-end (Nm 50, 10, …), 100% polyester (de 70 dtex à 150 dtex ),100% élasthanne (de titre 22, 33, 44 dtex), 50% acrylique/ 50% coton (Nm12, 28…), 100%polyamide 6.6 ( de titre 68, 110 dtex), des mélanges de 50% coton/ 50% polyester(de Nm 80,50, 28,…) .Projet de fin d’études Page 2
  • 13. ESPRIT MAILLE dispose d’un parc machines très diversifié en simple et double fonturesavec différentes jauges (14, 18, 19, 20, 22, 24 et 28) et un nombre varié de chutes (32, 43, 44,48, 54, 60, 72, 84, 90 etc.). Il est à mentionner qu’ESPRIT MAILLE dispose de 5 machinesjersey travaillant des tricots au large.3-Organigramme de l’esprit maille Direction générale Direction de Secrétariat management qualité Direction administrative Direction technique Service financière Service contrôle qualité Service personnel Service de production Service Service lancement commercial Approvisionnement Service maintenance Livraison Ressources humainesProjet de fin d’études Page 3
  • 14. 4-Description des différents services a- Service commercialGénéralement, le client choisit, à l’aide d’un catalogue d’article, les différents tricotsrecherchés et fixe certains détails tels que la quantité à produire, le grammage, la laize detricots,… De plus, les délais de livraison de la quantité produite que le client désire acheterseront fixés. De plus un autre catalogue de couleurs oud’ échantillons peut aussi être proposépar le client lui-même.Si le client et l’entreprise sont d’accord sur le prix, le client passe sa commande résumant lesdivers détails au service commercial, l’offre de prix prend en considération : le prix de fil, lesfrais de tricotage, les frais de travail à façon et la marge bénéficiaire.Ensuite, le service commercial et le service production planifient la production de cettecommande et sa livraison. Il s’agit de fixer la matière première, la durée de travail, lesmachines convenables et le groupe d’ouvriers.Enfin, il est nécessaire qu’avant le lancement de toute la commande, de vérifier le stock destricots et le stock de la matière première, puisque le fil est souvent importé de l’étranger. Ilarrive que la durée entre sa commande et sa réception puisse dépasser les six mois ce qui renddifficile l’estimation des délais de livraisonb- Magasin de la matière premièreLa matière première est principalement le fil qui est de différentes compositions (coton,polyester, viscose, mélange polyester / coton,…..). Esprit maille a plusieurs fournisseurs pourun même type de fil par exemple pour l’élasthanne, on trouve Creora, Elaspanet. Toutes lesmatières reçues sont enregistrées et stockées. Pour faciliter la gestion de stock, l’entreprise estéquipée d’un programme qui permet la gestion des entrées et sorties et de la production.Projet de fin d’études Page 4
  • 15. c- Service maintenanceCe service est composé de trois régleurs et un électricien. L’électricien se charge de tous lesproblèmes liés à l’électricité, il contrôle le bon fonctionnement des composantes électroniqueset des installations électriques. Il est responsable de tous les achats concernant lescomposantes électroniques. Il est responsable de tous les achats concernant les composantsélectroniques des machines. Le rôle de ce service est de suivre les réglages des machines pourobtenir des tricots suivant les exigences des clients.d- Service production et qualitéLors du lancement d’une nouvelle commande, le service production qualité va définir tous lesparamètres qui servent à la bonne fabrication du tricot. Tout d’abord, il contrôle le stock de lamatière en fonction de la disponibilité du fil de la quantité demandée et l’urgence de lacommande et par suite, il détermine les délais de livraison de cette commande.Projet de fin d’études Page 5
  • 16. 5-fonctionnement de la société’’ Esprit maille’’ _Fiche identificationService commercial Recherche de devis matière première du fournisseur Analyse de devis Refus d’achat Non conforme Fiche technique fil de oui fournisseur Magasinier Réception de fil -Rapport CETTEX -état de stocks Chef d’equipe Analyse quantitative et qualitative Lancement de la commande Document constructeurChef de maintenance Réglage des machines Conforme Non OuiResponsable production Lancement de production et mise de fabrication Visiteur Visite de tricot Fiche de Contrôle qualitéProjet de fin d’études Page 6
  • 17. PARTIETHEORIQUE
  • 18. Chapitre 1 Principe de tricotageI-DéfinitionLa bonneterie regroupe toutes les industries textiles dont la fabrication est basée sur lastructure « MAILLE ». Les étoffes tricotées sont produites à laide dun ou plusieurs fils quiforment des séries de mailles reliées entre elles. Les mailles sont des boucles de fil. Ellesconstituent les éléments unitaires qui forment le tricot. Chaque nouvelle maille est accrochéeà la série de mailles précédentes.Les tricots sont caractérisés par un nombre de rangées et un nombre de colonnes. Ils peuventêtre classés en deux catégories : les tricots à « mailles cueillies » et les tricots à « maillesjetées ».II-Principe de tricotage des tricots à mailles cueilliesVu qu’Esprit Maille produit des tricots à mailles cueillies, nous allons présenter dans cettepartie le principe de ce type de tricotage.Ce type de tricot peut être produit soit sur des métiers rectilignes soit sur des métierscirculaires. Cette société produit des tricots sur les métiers circulaires. Dans les deux cas, cesmétiers peuvent être simple ou double fonture. Les tricots "trame" sont obtenus par un seul filqui sentrelace sur lui-même.Les mailles sont obtenues par le mouvement alternatif des aiguilles qui forment une boucle enfaisant passer le fil au travers de la maille précédente. Le fil est alimenté au fur et à mesure dela formation successive des mailles.Parmi les liages les plus courants on trouve le jersey, et les tricots cotes et leurs dérivées.Parmi les exemples des tricots trames on trouve les tees shirt, les polos, les sweat-shirts ,…Projet de fin d’études Page 7
  • 19. III-Les différents dispositifs d’un métier circulaire1-Les cônesQuelle que soit la forme des cônes, on peut les tricoter. On cherche à avoir des cônes les plusgrands possibles. On met 2 cônes pour chaque chute pour qu’il n’y ait pas d’arrêt.En général, les fils des cônes sont soit ensimés ou paraffinés.Les cônes peuvent être disposés sur la machine en haut tout au tour, ou bien sur des cantresspéciaux disposés tout au tour de la machine. (1)La figure suivante illustre un exemple de disposition de cône sur des cantres. Figure 1 : les cônes2-Dispositif anti – vrillesLorsque le métier s’arrête, il se peut qu’une certaine longueur de fil continue à se dévider.La quantité de fil supplémentaire ainsi déroulée se trouve à l’air libre et vrille. Lorsque lemétier est remis en marche, la tension du fil est insuffisante pour faire disparaître ces vrilles,on risque de les tricoter et de former ainsi une surépaisseur dans le tricot, ce qui constitue undéfaut inacceptable. Pour éviter cet inconvénient, les dispositifs anti- vrilles sont constituéspar un point de friction qui se trouve le plus près possible du cône. (1)Projet de fin d’études Page 8
  • 20. Figure 2: Dispositif anti vrille3-Les casses- filsCes systèmes permettent l’arrêt du métier lorsque le fil casse ou lorsqu’il est soumis à unetrop faible tension. Ils sont placés généralement à une assez grande distance des chutes, leplus haut possible sur le métier. Grâce à cette disposition quand le casse fil déclenche l’arrêtdu métier, celui-ci compte tenu de son inertie, s’arrête avant qu’un défaut ne se produise dansle tricot par manque de fil. (1)4-Les tendeursLeur but est d’appliquer au fil une tension optimale pour le tricotage. La plupart sontsimplement basés sur le frottement plus ou moins grand du fil sur une surface adéquate. Parmices tendeurs, on trouve les freins à coupelles, ou à rondelles. (1)5-Les fournisseursUn fournisseur positif est un organe tournant lié mécaniquement à la vitesse du métier etdélivrant sans glissement le fil aux aiguilles. (1)6-Les guides- filsOn trouve sur les métiers circulaires un guide fil par chute. Ces guides fils ont deuxfonctions :- Alimenter en fils les aiguilles.- Maintenir ouverts les clapets des aiguilles en ascension. (1)Projet de fin d’études Page 9
  • 21. Figure 3 : guide fils7-Les camesLes cames maintenues dans des portes cames ont pour but de guider les talons des aiguillesqui émergent des fontures et de leur appliquer les mouvements nécessaires à la formation dela maille. (1)8-AttracteurLe but de lattracteur est de tirer le tricot. (1)9-EnrouloirCe dispositif permet demmagasiner le tricot fabriqué venant de l’attracteur. (1) Figure 4 : enrouloirIV-ConclusionDans ce chapitre nous avons présenté le principe de tricotage des tricots à mailles cueillies, lesdifférents dispositifs d’un métier circulaire qui affectent la qualité du tricot. Nous nousintéresserons dans le chapitre suivant à étudier les propriétés de la matière textile demandéespar le consommateur et les relations qui existent entre les propriétés des fibres, fils et étoffes.Projet de fin d’études Page 10
  • 22. Chapitre 2 Les propriétés de la matière textileI-Définition On appelle ‘’ matière textile’’ toute matière qui peut être : -filable -divisible -résistante -flexibleII-Les Propriétés des matières textiles à tricoterEsprit Maille utilise essentiellement des fils en coton, polyester, viscose et élasthanne, pourcela, nous allons donner les principales caractéristiques de ces matières.1- Le cotonLe coton est d’origine végétale. Il a une grande souplesse, bonne élasticité qui est toutefoismoins grande que celle de la soie ou de la laine, une bonne résistance mécanique, bonnerésistance à l’eau bouillante, un grand pouvoir absorbant et un toucher agréable.Par contre le coton, jaunit à la lumière et se froisse facilement. (2)2- La viscoseLa viscose est obtenue à la base de cellulose. La viscose peut aussi être désignée par lestermesRayonne pour les fils continus, et Fibranne pour les fibres discontinues.La viscose est lisse et brillante mais un apprêt spécial peut la rendre mate, régulière puisque sagrosseur est déterminée par la filière. La viscose a une grande facilité de teinture et uneProjet de fin d’études Page 11
  • 23. bonne résistance à l’usure. Ces fibres sont faciles à l’entretien. Par contre, ces fibres ont unefaible résistance à la traction et une forte tendance au retrait. (2)3- ElasthanneTerme composé à partir des mots " élastique et polyuréthane ", terme générique désignant lesfils à haute élasticité. Cette matière sallonge sous une force de traction jusquà 3 fois salongueur, il reprend rapidement sa forme initiale lorsque la traction cesse dêtre appliquée. (2)4- Le polyesterLe polyester est une matière synthétique, qui a une bonne résistance, lavabilité, élasticité etune bonne tenue à la lumière. Par contre, il est difficile à teindre, se charge en électricitéstatique. (2)III-les caractéristiques des produits textilesParmi les caractéristiques de produits textiles qui sont reliées à l’exigence du consommateuron trouve :1 -SouplesseUn textile doit se plier facilement. Les fibres les plus fines sont les plus souples. (2) 2- ElasticitéUn textile doit s’allonger et revenir à sa forme initiale. Les fibres de coton sont peu élastiques,alors que les tissus de coton se froissent fortement. Les fibres de laine sont très élastiques,alors que les vêtements de laine se remettent en forme spontanément. (2)Projet de fin d’études Page 12
  • 24. 3- Isolation thermiqueUn textile a un bon pouvoir thermique lorsqu’il est capable de conserver la chaleur de notrecorps. Cette propriété dépend essentiellement de la quantité d’air emprisonnée dans la matièretextile. (2)4- ToucherUn textile ne doit pas irriter la peau. Le coton, le lin, l’acétate, le polyamide peuvent être portésdirectement sur la peau, donc sont des fibres douces. (2)5- EsthétiqueC’est une caractéristique qui favorise la sensation visuelle du consommateur tels que l’aspect,la couleur, la nuance, et la brillance la saturation, la luminosité …6- Résistance à la tractionUn textile doit résister aux étirages.7- RégularitéOn dit que la matière est régulière lorsque le CV est proche de 0%. La régularité est un facteurtrès important pour donner une épaisseur uniforme. (2)IV-Relation entre propriétés de fibres, fils et étoffesLes propriétés citées précédemment découlent des propriétés des fibres, fils et étoffes.1-Relation entre des propriétés fibres et celles des filsPour cela on va étudier les relations existent entre ces structures.Les propriétés induites par les fibres sont essentiellement dues à la nature et à la présentationdes fibres. Ces propriétés qui dépendent de la nature chimique de la fibre sont les suivantes :Projet de fin d’études Page 13
  • 25. a-Propriétés de renfort telles que :*la résistance à la traction*la résistance à l’abrasion*la résistance au cisaillement*la résistance à la flammeb-Propriétés du surface telles que:L’absorption du colorant, l’hydrophile, la conductibilité électrique. Les propriétés quidépendent de la présentation des fibres sont la souplesse du fil obtenue par la dimension dudiamètre de la fibre ou bien par la structuration de la fibre dans le fils telles que la texturationou la frisure et la pilosité.2-Relation entre les propriétés du fils et celles des étoffesLes fils apportent aux étoffes les propriétés des fibres et ajoutent des propriétéscomplémentaires telles que la souplesse d’étoffe avec les modes de structuration (tissu,tricot, non tissé), Parmi les propriétés apportées par le fil, on trouve :- Le volume et la résilience : telles que la couverture de l’étoffe qui dépend de la densitédu fil et de sa finesse.-La qualité esthétique avec l’aspect visuel de la surface : cette qualité dépend dumode d’entrecroisement du fils ainsi que l’utilisation les fils à effet tels que les fils fantaisies.- Sensation tactile : Qui dépend du profil de la surface du fil et de sa douceur-La conduction thermique et la rétention de l’humidité : qui dépend de lastructure du fils et plus particulièrement et sa structure capillaire.V-Les caractéristiques des tricotsLes performances de ces étoffes tricotées dépendent de certaines caractéristiques, mesurables,de ces tricots. Ces caractéristiques affectent la qualité du tricot exigée par le consommateur.Projet de fin d’études Page 14
  • 26. Parmi ces caractéristiques on trouve :la masse surfacique, la stabilité dimensionnelle, latendance au vrillage,……..1-La masse surfaciqueC’est la masse en gramme d’un mètre carré de tricot.Un seuil d’acceptation de la masse surfacique est de ±6% selon la norme (NF EN 12127) maispour certains tricots, type bouclette, velours, molleton gratté, notamment, une tolérance plusimportante définie par le vendeur pourra être admise. (3)2 Stabilité dimensionnelleCette propriété représente les variations dimensionnelles dans le sens des colonnes et dans lesens des rangées de mailles subies par un tricot au cours de l’entretien ménager : lavage etséchage domestique.Les tolérances feront l’objet de concertations préétablies entre client et fournisseur ; à défaut,les valeurs suivantes seront à prendre en considération, en fonction de la nature du tricot et desa composition. (3)Tableau n°1 : Seuils d’acceptation de la stabilité dimensionnelle de quelques articles (3) Structure Matière colonne (%) rangée (%)Tricot 1 fonture (sauf piqué ou molleton) fibres naturelles -6/+3 -5/+5 Tricot 1 fonture type piqué Fibres naturelles -7/+3 -5/+5 Tricot 1 fonture type molleton Fibres naturelles -8/+3 -5/+5 Tricot 1 fonture ou 2 tontures Synthétique>30% -5/+3 -5/+5 Tricot 2 fontures type côte fibres naturelles -6/+3 -5/+5 Tricot 2 fontures autres fibres naturelles -7/+3 -5/+53-VrillageLe vrillage, dénommé également écart angulaire entre les colonnes et les rangées de mailledépend de plusieurs critères tels que le mode de fabrication des tricots d’une part et de lastructure des fils ainsi que du liage d’autre part. (3)Projet de fin d’études Page 15
  • 27. 4-La tendance au boulochageLe boulochage est la présence accidentelle de petites boules ou bouloches constituées defibres emmêlés. Le boulochage est un phénomène inesthétique qui peut provoquer la fin de lavie d’un vêtement. (4)5- L’auto defroissabilitéL’auto défroissabilité est une qualité d’une étoffe telle que les plies marquées par lefroissement, disparaissent d’eux même assez rapidement après suppression de la contrainte.(4)6-Le drapéLe drapé est une caractéristique prise en considération dans le choix de l’étoffe en vue de sonutilisation et pour évaluer la rigidité. (4)VI-ConclusionDans ce chapitre, nous avons présenté et défini les propriétés et les caractéristiques de lamatière textile ainsi que les relations entres les différentes structures qui définissent laqualité du tricot.Dans le chapitre suivant nous allons étudier la qualité de ces tricots en s’intéressant auxdéfauts présents dans ces tricots.Projet de fin d’études Page 16
  • 28. PARTIEPRATIQUE
  • 29. Chapitre 3 Les défauts des tricotsI-butAu début de cette partie, nous allons définir les défauts trouvés au sein d’esprit maille. Le butde ce chapitre est de déterminer ces différents défauts liés à la filature et les défauts liés autricotage, d’analyser leurs causes et de remédier à ces problèmes.II-Les défauts liés à la filature 1 Défaut de finesseIl s’agit d’un défaut local correspondant à une portion de fil où la masse linéique estnettement inférieure à celle des fils composants le tricot .Un exemple de ce défaut est présentédans la figure suivante : (5) Figure1 : défaut de finesse2- Défaut de grosseurIl s’agit d’un défaut local correspondant à une portion de fil où la masse linéique estnettement supérieure à celle des autres fils composant le tricot. (5) Figure 2 : défaut de grosseurProjet de fin d’études Page 17
  • 30. 3- Défaut de contaminationsCe sont des taches rouges qui apparaissent après finissage sur le tricot de nuance claire et quisont indétectables à l’état écru. (5) Figure 3 : défaut de contamination4- Défaut de l’enlevageIl s’agit d’un défaut qui présente beaucoup d’impuretés qui présentent des débris végétaux etdes poussières. (5) Figure 4 : défaut de l’enlevageIII-Les défauts liés au tricotage1- Défaut de la maille coulée Une maille coulée se présente sous la forme d’une succession de mailles tombées le longd’une colonne. (5) Figure 5 : maille couléeProjet de fin d’études Page 18
  • 31. 2- Défaut de trouC’est une ouverture accidentelle dans le tricot. (5) Figure 6: Trou3- Défaut de trace d’aiguilleC’est une colonne constituée de mailles qui diffèrent des autres par leurs formes et leuraspect. (5) Figure 7 : Trace d’aiguille4- Défaut de tache d’huileC’est une trace plus ou moins apparente due aux huiles destinées à la lubrification desmachines. (5) Figure 8: tache d’huileProjet de fin d’études Page 19
  • 32. 5- Défaut de nœudLe nœud est un entrecroisement qui réunit étroitement deux fils. Lorsqu’ils sont apparents, lesnœuds constituent un défaut dans le tricot. (5) Figure 9 : nœud6- Défaut de vanisage élastomèreIl se manifeste par l’apparition du fil vanisé sur la face d’endroit du tricot au lieu d’être cachéà l’envers. (5) Figure 10 : défaut de vanisage7-Défaut de vrillageCe défaut est caractérisé par l’inclinaison des colonnes de mailles par rapport à laperpendiculaire aux rangées. (5) Figure 11 : vrillageProjet de fin d’études Page 20
  • 33. 8- Défaut de barbe C’est un démaillage d’un certain nombre d’aiguilles. Le tricot se trouve alors coupé. (5) Figure12 : défaut de barbe IV-Analyse des défauts Dans cette partie, nous avons utilisé la méthode de Pareto et la méthode D’ISHIKAWA pour analyser les défauts de tricots détectés à l’Esprit maille. 1-Méthode de Pareto a-Définition C’est un histogramme représentant des données classées par ordre décroissant dimportance. Il permet de se concentrer sur les actions qui auront le plus grand effet. b-étude des cas Le but de cette partie est de calculer le nombre de défauts se trouvent dans une quantité de 50 rouleaux de 70 mètre deux articles tricotés (POSY 47 et PAM MV) dont les caractéristiques se trouvent dans le tableau suivant : Tableaux n° 1 : les caractéristiques des défauts à contrôler Longueur Nombre Torsion Vitesse Nbre Article Liage Nm Machine produite/ Matière Jauge Diamètre de TYPE tr/m tr/mn d’aiguille rouleau chutesPAM MV Jersey 70 834 20 2638 35 70 100%viscose+lycra 28 30 96 VIGNIONIPOSY 47 Jersey 47 722 18 1884 10 80 100% coton 28 30 72 MAYER Projet de fin d’études Page 21
  • 34. c-Analyse des résultats * - Cas de l’article vanisé L’analyse des défauts de l’article vanisés PAM MV, nous a permis de trouver les défauts caractérisés dans le tableau suivant : Tableau n°2: détermination de pourcentage (%) de défauts dun article vaniséType de défauts Nbre de défauts/100m % des défauts % cumulé Enlevage 5,85 58,68% 58,68% fil gros 1,45 14,54% 73,22% Tache d’huile 0,91 9,13% 82,35% Vanisage 0,68 6,82% 89,17% fil etranger 0,4 4,01% 93,18% Trou 0,31 3,11% 96,29% Vrillage 0,18 1,81% 98,09% Trace d’aiguilles 0,12 1,20% 99,30% maille coulée 0,05 0,50% 99,80% Barbe 0,02 0,20% 100,00% Total 9,97 100,00% A B C Graphique n° 1 : Digramme Pareto pour l’article PAM MV Projet de fin d’études Page 22
  • 35. D’après ce diagramme nous avons constaté que :- la zone A est la zone qui comporte les defaults majeurs tels que et l’enlevage et le fils grosde pourcentages respectifs 54,98% et 15,27% qui représentent 73.32% des défauts.- la zone B est la zone qui représente 15 % des problèmes qui constituent les défauts tels quela tache d’huile, le vanisage et le trou.- la zone C c’est le reste des pourcentages des problèmes qui constitue les défauts mineurstels que : la barbe, la maille coulée…*-Cas d’un article non vaniséL’analyse des défauts de l’article non vanisé (POSY 47) nous a permis de trouver les défautscaractérisés dans le tableau suivant. Tableau n°3:détermination du pourcentage ( % ) de défauts dun article non vanisé type défaut Nbre de défauts/100m % des défauts % cumulé Enlevage 5,85 57,75% 57,75% fil gros 1,22 12,04% 69,79% Tache 1,11 10,96% 80,75% Trou 0,75 7,40% 88,15% fil étranger 0,51 5,03% 93,19% Vrillage 0,5 4,94% 98,12% Trace 0,12 1,18% 99,31% maille coulée 0,05 0,49% 99,80% Barbe 0,02 0,20% 100,00% 10,13 100,00%Projet de fin d’études Page 23
  • 36. A B C Graphique n°2 : Diagramme de Pareto pour l’article non vaniséD’après ce diagramme nous avons constaté que :- la zone A est une zone qui comporte les defaults majeurs tels que le fil gros et l’enlevage quireprésentent 69.82% des problèmes.-la zone B est la zone qui représente 23.57 % des problèmes qui constitue les défauts tels quela tache d’huile, le fil étranger et le trou.-la zone C est le reste qui constitue les défauts tels que la maille coulée, trace d’aiguilles,vrillage et barbe. Après cette étude, le diagramme de Pareto nous a permis de détecter lesdéfauts les plus importants. Nous allons étudier dans la partie suivante les causes de cesdéfauts par la méthode d’Ishikawa.2-Méthode d’Ishikawa (vanisé et non vanisé)Le diagramme dIshikawa est un outil graphique qui sert à comprendre les causes dun défautde qualité ; il sert à analyser le rapport existant entre un problème et toutes les causespossibles. Nous avons appliqué cette méthode sur les défauts de la zone A et B pour lesarticles vanisés et non vanisés.Projet de fin d’études Page 24
  • 37. a- défaut de l’enlevage Matière Main d’œuvre Inattention de l’ouvrierDébris végétaux Enlevage Mauvais réglage usure des machines de filage mauvais nettoyage humidité élevée des cylindres Poussières Matériel Méthode Milieu Figure n° 13 : les causes de l’enlevageParmi les solutions que nous avons proposé: - Contrôle de fil à la réception - Nécessité d’un cahier de spécification de fil - Ajout d’un dispositif de dépoussiérage sur les métiers circulaires. - Nettoyage bien régulier des machinesb-Défaut de grosseur Matière Main D’œuvre Fil gros inattention de l’ouvrier Fibre morte Défaut de grosseurfil irrégulier Mauvais nettoyage des machines Poussières Mauvais réglage Lubrification non efficace humidité forteMatériel Méthode Milieu Figure n° 14 : causes de grosseursProjet de fin d’études Page 25
  • 38. Parmi les solutions que nous avons proposées :-contrôle de fil à la réception- nettoyage bien régulier des machines de tricotage- exigence d’un cahier de charges bien détaillé sur la qualité du filc-Défaut de trou Matière Main D’œuvre Fil gros inattention de l’ouvrier Fil mince mauvais entretien Fil pileu Défaut de trouGuide-fil mal placé Mauvais réglage de tension du fil poussièreFournisseur usé Mauvais nettoyage de machine duvet de fibresPlatine usée Mauvais nouage du fil HumiditéMatériel Méthode Milieu Figure n° 15 : les causes des trousParmi les solutions que nous avons proposées :-Faire des nœuds plats et mise en place d’un dispositif épurateur pour empêcher le passagedes nœuds non plats.- Nettoyer correctement les différents organes du métier, ainsi que les bobines sur le cantre.- Contrôler les différents paramètres de réglage et contrôler la matière à la réceptionProjet de fin d’études Page 26
  • 39. d-Tache d’huile Matière Main D’œuvre Huile mal dosé Inattention de l’operateur Responsable non qualifiée Tache d’huileSystème de lubrification Mauvais réglage du huileur humidité élevéeDéfectueux Mauvais nettoyage du métier poussière Température élevéeMatérielMatériel Méthode Milieu Figure n° 16 : les causes de la tache d’huileParmi les solutions que l’on propose- Contrôler périodiquement le système de lubrification par chaque équipe.-Nettoyer régulièrement les zones éventuelles de fuite d’huile.-Eviter la sur lubrification du métier.e-Défaut de vanisage élastomère Matière Main D’œuvreElasthanne non régulière Fil gros Inattention de l’ouvrier Défaut vanisage Platine défectueuse éloignement de fil élasthanne humiditéGuide fil défectueux mauvaise tension de vanisage poussièreFournisseur usé Mauvais nettoyage du métier Matériel Méthode Milieu Figure n° 17 : les causes de défauts de vanisageLes solutions que nous avons proposées sont :Projet de fin d’études Page 27
  • 40. -Nettoyer le métier avec beaucoup de soin.-Changer la palatineV .ConclusionDans ce chapitre, nous avons défini les défauts qui existent chez ESPRIT MAILLE. Ensuite,nous les avons analysés avec le diagramme de Pareto, pour en déterminer les défauts les plusimportants. Puis nous avons analysé les défauts les plus graves par la méthode cause effet, etnous avons proposé des solutions à chacun de ces défauts.Certains de ces défauts exigent l’établissement d’un cahier de charge des fils utilisés par lasociété ‘’Esprit maille’’, Cette étude sera réalisée dans la partie suivante.Projet de fin d’études Page 28
  • 41. Chapitre 4 Elaboration d’un cahier des charges des fils I-Introduction Nous avons vu dans le chapitre précédant qu’il y a certains défauts liés au tricotage et des défauts liés à la filature qui nécessitent un cahier de charge pour remédier à ces défauts. Donc, le but de cette partie est d’étudier plusieurs paramètres liés au fil tels que le Nm, la torsion, les propriétés dynamométriques, la pilosité et les imperfections tels que les points gros, les points minces et les neps. Ce cahier des charges des fils proposé à la société ‘Esprit maille’’ est un document qui permet de transmettre aux fournisseurs de cette société certaines exigences de ces clients aux quelles viennent s’ajouter les exigences propres de l’entreprise. II-Désignation d’un cahier des charges Le cahier des charges proposé est caractérisé par l’entête suivant :Société : ESPRIT MAILLE CAHIER DES CHARGES FILS Z I 5015 Bouhjar Page : INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie Date : / INTITULE/PHASE Type de fil /2011 Projet de fin d’études Page 29
  • 42. III-Rédaction des procédures /processusLa méthode performante pour rédiger la procédure /processus est formé d’un grouperéunissant l’ensemble des acteurs du processus considéré et décrire la procédure.Le contenu d’une procédure est : Objet : c’est dans cette partie que nous décrivons en quelques lignes les objectifs de la procédure. Domaine d’application : on répond, à la question où et quand utilise t-on cette procédure. Document de référence : les normes utilisées dans la réalisation de la procédure. L’abréviation : les symboles que nous avons utilisés dans cette procédure pouvant aider à l’interprétation et éviter les confusions. Logigramme : c’est un dessin qui présente la procédure sous forme de symbole, pour une meilleur efficacité de représentation et qui permet de formaliser les relations clients fournisseurs externes et internes. Déroulement des actions : la procédure étant découpée en étapes successives, on peut expliquer chaque case du logigramme en précisant : - processus de contrôle - documents de contrôle (document matière première, fiche technique defournisseur).La rédaction effectué selon cette méthode se trouve dans l’annexe n° :1IV-exemple d’un cahier des chargesUn exemple de cahier de charge de fils proposé à ‘Esprit maille’’ se trouvent dans cette partie.Projet de fin d’études Page 30
  • 43. Société : ESPRIT MAILLE CAHIER DES CHARGES FILS Z I 5015 Bouhjar Page : INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie INTITULE/PHASE Fil 100% coton peigné Ne=30 Date : Objectif contrôle contrôle des propriétés du fil à la réception Description Des NO Unité résultat Tolérance Norme exigences 1 Ne 30 +/-4% NF G 07-316 2 CV titre % 2.8 +/-3% 3 Torsion Tr/m 742 +/-5% NF G 07-319 4 Sens de torsion S 5 Distance de vrillage Cm 34 NF G 07-314 6 Force de rupture N 2.75 +/-5% 7 CV force % 8.4 8 All à la rupture % 4.4 +/-4.3% 9 CV all à la rupture % 6.8 NF G 07-003 10 RKM cn/tex 13.5 +/-4.4% 11 CV RKM % 8.4 12 U% % 9,78 13 Cvm% % 12,7 Nombre de point 14 Point gros(+50%) 3 gros /1000m Nombre de points USTER 15 Point minces (-50%) 0 minces/1000m TESTER 4 Nombre de 16 Neps (+200%) 10 neps/1000m Total des imperfections 13 Nombre de USTER 17 Pilosité 6.32 <6,4 pilosité/1000m TESTER 3 Autres Exigences Emballage Etiquetage ConditionnementTempérature °C 20 +/- 2°C Humidité % 65 +/- 4 %Projet de fin d’études Page 31
  • 44. Cet établissement de cahiers de charge pour fils a été effectué pour les fils les utilisés par‘Esprit maille’’. Les caractéristiques des fils ont été mesurées au laboratoire de la société‘Esprit maille’, à celui ITS et à l’ISET de Ksar Hellal, L’ensemble de ces cahiers de chargesse trouve à l’annexe n°2.L’établissement de ces cahiers de charge constituent un moyen de contrôle de conformité dela matière textile reçue par ‘’Esprit maille’’ et lancer des appels d’offres. Dans la partiesuivante de différents fournisseurs de fils de plus, nous avons évalué l’effet de la matièretextile, et le processus de filature utilisé.Projet de fin d’études Page 32
  • 45. Chapitre 5 Etudes comparatives des propriétés des filsNous avons divisé cette étude comparative des fils utilisées par la société « Esprit Maille » en2 parties, une comparaison du fournisseur et une comparaison de la matière et du processus defilature utilisé.I-Etude comparative de différents fournisseursNous avons travaillé dans cette partie sur quatre lots de fils de coton peigné de Nm=50 et defournisseurs différents. Pour chaque lot, nous avons mesurés plusieurs paramètres tels quel’irrégularité (U %), la torsion, la force et l’allongement à la rupture.1-Mesure de la Régularité par l’USTER a- Mesure l’irrégularité U (%)Ce test a été effectué à l’aide d’USTER TESTER 4 au sein du laboratoire deCETTEX ‘(centre technique de textile) pour déterminer la régularité du fil, provenant desfournisseurs suivant : filateur Mahdia, Bannari, PT embet et Sudhan. Graphique n° 1 : Irrégularité de la masse moyenne des filsD’après ce graphique, on peut remarquer qu’il y a une variation de l’irrégularité de la masse U(%) entre les bobines de différents fournisseurs. Plus U% diminue plus la qualité est bonne depoint de vue régularité de la masse linéique. Nous avons constaté que le fournisseurProjet de fin d’études Page 33
  • 46. BANNARI a une meilleurs régularité que les autres fournisseurs étudiés, la valeur de U(%)est proche de 10%. D’après USTER STATISTICS, il est parmi les 5% meilleurs fournisseursdans le monde.b- Mesure du coefficient de variation de la masse linéique entre les bobinesCe test a été effectué en utilisant l’USTER TESTER 4. Graphique n°2 : Variation du coefficient de variation de masse linéique du filD’après ce graphique, nous avons remarqué que le CV(%) du fil de coton du fournisseurBANNARI est le plus petit qui donne une meilleure régularité de la masse linéique de ce fil.Et d’après Uster Statistique, ce fil est parmi 5 (%) les meilleurs dans le monde, et il est classéle meilleur des 4 fournisseurs par ‘Esprit Maille’ de point de vue régularité.2-Mesure de la torsion du filNous avons réalisé ce test au laboratoire de métrologie de l’ISET de Ksar Hellal, qui consisteà travailler avec des fils glissants de coton et en appliquant la méthode de détorsion rétorsionsuivant la norme NF G 07-319.(6) a-Comparaison par les valeurs moyennes de la torsion du fil Graphique n°3 : Mesure de la valeur moyenne de la torsion du fil selon les fournisseursProjet de fin d’études Page 34
  • 47. Cette figure montre qu’il y a une différence de torsion entre les différents fournisseurs de filsde coton peigné de Nm 50. Cette différence est liée à la valeur du coefficient de torsion (αm)qui est différent suivant les filateurs. Dans ce cadre plus la valeur de la torsion est faible, pluselle est choisie par le bonnetier, car la forte torsion donne une augmentation de la tendance auvrillage dans le tricot, mais de l’autre coté, la résistance du fil diminue. D`après ces mesures,on constate que le fournisseur BANNARI a la torsion la plus faible. Plus la torsion augmente,plus les imperfections sont amplifiées, la régularité diminue, la rigidité augmente. b-Comparaison par le coefficient de variation de la torsion Graphique n°4 : Le coefficient de variation de la torsion du fil en fonction des fournisseursD’après ce graphique, nous avons remarqué que le coefficient de variation de la torsion du filde F, MAHDIA est faible. D’onc, nous pouvons dire que la torsion de ce fil est plusrégulière. Par contre, BANNARI et SUDHAN donne une torsion irrégulière, ceci peut êtreexpliqué par un traitement de fixation de la torsion (par humidification, ou vaporisage) quin’est pas efficace, ce qui peut augmenter la tendance au vrillage de ces fils.3-Mesure des propriétés dynamométriquesNous avons réalisé ce test au laboratoire de métrologie de l’ISET de Ksar Hellal pourdéterminer la force et l’allongement à la rupture à l’aide d’un dynamomètre à gradientd’allongement constant.Projet de fin d’études Page 35
  • 48. Cet essai consiste à régler la distance entre les deux pinces du dynamomètre à 500mm. Le fildoit subir une prétention de 0.5cN/tex et puis régler la vitesse jusqu’à atteindre un temps derupture moyen de 20s +/-3s suivant la norme NF G07-003. .(6)3-1 Mesure de la force à la ruptureLa comparaison de la force de rupture entre les différents fournisseurs a été établie encomparant la valeur moyenne de la force à a rupture, ainsi que son coefficient de variationa-Comparaison par la valeur moyenne de la force à la rupture Graphique n°5 : la force à la rupture en fonction des fournisseursD’après cette figure nous avons remarqué que le fil de SUDHAN est le plus résistant à latraction. Pour les autres fournisseurs BANNARI et PT EMBET, ils ont des fils de résistancesà la traction moyennes respectives de 3.07 N et 3.13 N.b-Comparaison par le coefficient de variation de la force à la rupture Graphique n° :6 Variation du coefficient de variation de la force à la ruptureProjet de fin d’études Page 36
  • 49. Nous avons remarqué que malgré la résistance du fil de SUDHAN, ce fil a un coefficient devariation le plus élevé. Alors que le coefficient de variation de BANNARI est les plus faible,donc, il est le plus régulier de point de vue force à la rupture.3-2 Mesure de l’allongement à la rupture a-Comparaison par les valeurs moyennes Graphique n° :7 Mesure des valeurs moyennes de l’allongement à la ruptureNous avons remarqué que le fil PT EMBET a le plus grand allongement à la rupture, parmiles autres fournisseurs. Par contre, pour le fil en provenance du BANNARI a le plus faibleallongement.b-Comparaison par le coefficient de variation de l’allongement à larupture Graphique n° 8 : Variation de coefficient de variation de l’allongement à la ruptureProjet de fin d’études Page 37
  • 50. Nous avons constaté qu’il y a une variation de la régularité de l’allongement entre lesdifférents fournisseurs, d’après le graphique ci-dessus, le fil de BANNARI a un allongementle plus régulier.3-3 Mesure de l’indice de travail à la ruptureNous avons aussi comparé les fils de ces 4 fournisseurs en utilisant l’indice de travail à larupture .Cet indice de travail est calculé par la formule suivante : IT (J)=ALL(m)*Force (N) (1) 2 Graphique n° 9 : mesure de l’indice de travail à la ruptureD’après ce graphique, nous avons remarqué que le fil du SUDHAN a l’indice de travail leplus élevé donc, une durée de vie la plus élevée. Par contre, le fil De BANNARI a une duréede vie la plus faible.4-Mesure de la pilosité de filLa valeur de la pilosité est mesurée d’après USTER TESTER 3 qui donne la pilositémoyenne. Nous avons effectué cette comparaison en comparant la valeur moyenne de lapilosité ainsi que son coefficient de variation.Projet de fin d’études Page 38
  • 51. a-Comparaison par la valeur moyenne de la pilosité Graphique n° 10 : Mesure de la pilosité moyenneNous avons constaté que la valeur de la pilosité est variable d’un fournisseur à l’autre.Généralement les tricoteurs choisissent le fil le moins pileux, pour réduire la tendance auboulochage du tricot .Donc, le fil de Sudhan donne la meilleure qualité de point de vuepilosité parmi les autres fournisseurs. b-Comparaison par le coefficient de variation de la pilositéGraphique n°11 : Détermination du coefficient de variation de la pilosité en fonction des fournisseurs.D’après ce graphique, nous avons constaté qu’il y a une variation du CV % de la pilosité entreles différents fournisseurs. On remarque que le fournisseur BANNARI propose le fil le plusrégulier de point de vue pilosité. D’après Uster statistic, ce fil est parmi les 5(%) meilleursfilateurs dans le monde.Après cette étude comparative entre les différents fournisseurs de point de vue régularité de lamasse linéique, propriétés dynamométriques, pilosité, des différents lot de coton peigné deProjet de fin d’études Page 39
  • 52. Nm=50,nous avons proposé une échelle de qualité de du fil. Cette échelle permet de classer les différents fournisseurs et de les évaluer avec des indices de 1 jusqu’à 4 comme suit : -1 : représente la plus mauvaise qualité. - 2 : représente une moyenne qualité - 3 : représente une bonne qualité - 4 : représente la meilleure qualité Pour chaque fournisseur, on affecte l’indice de qualité à chaque propriété. Puis, on calcule l’indice de qualité moyen suivant la formule suivante : n ∑ IQ i IQ moyen = 1 (2) n Avec : IQ moyen : indice de qualité moyen de chaque fournisseur. IQ i : indice de qualité de i ème propriété du fil. n : nombre de propriétés considérées Tableau n°1 :Tableau récapitulatif des échelles de qualité pour les 4 fournisseurs des fils de Nm=50 U% CV m% Torsion CV torsion Force R ALL R CV force CV all IT H CV H IQ moyenSUDHAN 1 3 3 2 4 2 1 1 4 4 4 2,636F MAHDIA 2 1 2 4 3 3 2 2 2 3 2 2,363BANNARI 4 2 4 1 2 1 4 4 1 2 3 2,545PT EMBET 3 4 1 3 1 4 3 3 3 1 1 2,45 D’après ce tableau, nous avons remarqué que le fil du fournisseur SUDHAN a la meilleure valeur de l’indice de qualité, donc, ce fournisseur propose le fil ayant la qualité parmi les autres fournisseurs, suivie du fil de BANNARI. Projet de fin d’études Page 40
  • 53. On peut aussi proposer un indice de qualité moyen pondéré en affectant des coefficientsd’importances à chaque propriété du fil. Cet indice pondéré sera calculée pour chaquefournisseur par la moyenne pondérée des différents indices de qualité de chaque propriété dufil. II-Comparaison entre les différentes matières et processusAprès cette comparaison des fournisseurs, nous avons réalisé une étude comparative de lapilosité du fil en fonction de la matière textile utilisée et le processus de filature. Cette étudepermettrait à ‘Esprit maille’’ de choisir les matières et les processus les plus adaptés pour lesbesoins de ses clients.Nous avons réalisé cette étude pour les fils en 100% coton et coton mélange .ainsi que des filsen viscose.Pour ces différentes matières de même finesse, nous avons utilisé différents processus defilature .Les résultats de cette comparaison de l’effet de la matière textile et processus sontrésumés dans les deux graphiques suivants : Figure n° 12 : Variation de la pilosité selon le processus de filatureD’après les deux graphiques, nous avons remarqué qu’il y a une variation de la pilosité entreles processus de filature. La pilosité de coton est supérieure à celle de la viscose. La pilositédu fil affecte l’aspect, le touché et la tendance au boulochage du tricot.Nous pouvons dire par exemple que les tricots en coton ont une tendance au boulochagesupérieure que celles des articles en viscose.Projet de fin d’études Page 41
  • 54. De plus le coton peigné a une pilosité supérieure que le fil en coton compact. Ce qui permetde dire qu’on peut avoir des tricots ayant de meilleures propriétés esthétiques en utilisant lecoton compactConcernant les fils en viscose le processus de filature’ MVS’ permet de réduire la pilosité dufil.les fils en viscose open end ont une pilosité plus élevée que les fils viscose MVS etinferieure à celle des fil viscose flammée.De plus le processus de filature ‘flammé’ augmente la pilosité du fil viscose et par conséquentil amplifie le phénomène de boulochage et dégrade par suite l’aspect du tricot à long terme.III-ConclusionDans cette partie, nous avons analysé quelques lots de fil de différents fournisseurs de pointde vue régularité, torsion et pilosité et nous avons établi une échelle de qualité pour comparerces fournisseurs. Enfin, nous avons comparé l’effet des différentes matières (coton, viscose)sur la pilosité, et l’effet du processus (peigné / compact) et (MVS, OE, Flamme) sur lapilosité. Ces propriétés étudiées dans cette partie influent les propriétés des tricots que nousallons étudier dans le chapitre suivant.Projet de fin d’études Page 42
  • 55. Chapitre 6 Etude de différentes propriétés de tricots Le but de cette partie est d’étudier les différentes propriétés de tricots telles que ,la masse surfacique, la tendance de vrillage, la stabilité dimensionnelle après relaxation et après lavage et séchage domestique, la tendance au boulochage, le drapé et l’auto défroissabilité . Nous avons étudié ces propriétés pour les tricots vanisés et les tricots non vanisés. I .Etude des articles vanisés 1 .Les caractéristiques techniques Les tricots vanisés étudiés ont les caractéristiques représentées dans le tableau suivant Tableau n° :1 Les caractéristiques techniques des tricots Article Composition Liage N Marque Type Jaug Diamètr V N machine e e tr/min m PoucePOMMIER Viscose+lycra jersey 35 VIGNIONI Simple 28 30 20 50 fonture PAM MV Viscose+lycra jersey 25 IGNIONI Simple 28 30 20 50 fonturePOMMIER 70 Viscose+lycra jersey 30 VIGNIONI Simple 28 30 20 70 fonture 2-Mesure de la masse surfacique Nous avons fait ce test à l’aide d’un découpoir et une balance de précision pour les étapes suivantes à la tombé de métier, après 24 heures de la fabrication, après relaxation et après lavage. Le résumé de ces mesures se trouve dans le graphique suivant : Projet de fin d’études Page 43
  • 56. Graphique 1: variation de la masse surfacique entre les articles vanisésD’après le graphique précédent, nous avons remarqué que la masse surfacique augmente aucours du temps et après les opérations d’entretien. La masse surfacique après lavage est trèsélevée par rapport à la masse surfacique après la relaxation. Ceci peut être expliqué par descontraintes de relaxation lors du lavage supérieure à celles appliquées par le Relax lab.3-Mesure de la stabilité dimensionnelle après la relaxation du RELAX LABNous avons réalisé ce test au laboratoire de métrologie de l’ISET de Ksar Hellal. Pour réaliserce test nous avons prélevé 5 échantillons carrés de coté 180 mm. Nous avons comparé lesvariations des dimensions dans les deux sens rangée et colonnes après la relaxation enappliquant la norme NFG07-102. Cette comparaison est effectuée pour les articles tricotésécrus et les articles tricotés finis dans les deux sens (colonnes et rangées).Le pourcentage de retrait est calculé d’après la formule suivante : Lor − Lrelax 100 × R (%) = Lor (3)Avec: - R: le retrait du tricot - Lorg: longueur originale en cm - L relax: longueur après relaxationProjet de fin d’études Page 44
  • 57. Le résumé de ces mesures de stabilité dimensionnelle est récapitulé pour les deux sens dansles deux figures suivantes. Graphique 2 : Variation de la stabilité dimensionnelle dans le sens rangée Graphique 3 : Variation de la stabilité dimensionnelle dans le sens colonneD’après les deux graphiques précédents, nous avons constaté que les articles vanisés ont unretrait plus élevé à l’état écru par rapport à l’état fini. Cette variation de ce retrait diffère dansles deux sens de tricot : à l’état écru, le tricot a un taux d’absorption élevé par contre l’articlefini a déjà absorbé une certaine quantité de colorant lors de la teinture, et a été thermo fixé.4-Mesure de l’auto défroissabilitéNous avons réalisé ce test au laboratoire de métrologie de l’ISET de Ksar Hellal et nous avonsétudié l’auto défroissabilité après 1 minute 15 minutes, 30 minutes et 45 minutes. Ensuite, ona comparé l’auto défroissabilité de l’étoffe avec des étalons suivant la norme NF G 07-125.Projet de fin d’études Page 45
  • 58. Le but de ce test est de comparer l’auto défroissabilité des articles vanisés à l’état écru et àl’état fini, ainsi que l’effet de la finesse du fil et le processus de filateur.Le tableau suivant résumé l’auto defroissabilité de trois articles tricotés à différents états derelaxation. Les caractéristiques de ces articles se trouvent dans le tableau n°2. Tableau n ° 2 : Détermination d’auto défroissabilité Etat Après 1minute 15 minutes 30minutes 45 minutes Ecru 2 2 3 3 POMMIER Fini 4 4 4 5 Ecru 2 2 2 3 PAM MV Fini 3 3 4 4 Ecru 2 3 3 3POMMIER 70 Fini 3 3 3 4Dans ce tableau, on remarque qu’il y a une variation d’auto defroissabilité de trois articles àdifférents états. Cette variation est due probablement à la finesse du fil utilisé dans letricotage, processus de filature et opération de finissage. Nous avons constaté que l’autodefroissabilité augmente après la teinture et le finissage du tricot. Cette augmentation est liéeà la présence des apprêts et des traitements anti froissement.D’après ce tableau, si on compare l’article Pommier avec le PAM MV, on remarque unelégère amélioration de l’auto defroissabilité pour le pommier comparé au PAM MV. Cesarticles différents selon le processus de filateur. Par contre en comparant l’article Pommieravec Pommier 70, on remarque que presqu’il n’y a pas de variation d’auto defroissabilité, dueà la faible influence de la finesse du fil utilisé.5-Tendance au boulochageNous avons effectué ce test au laboratoire de métrologie de l’ISET de Ksar Hellal et on aétudié la tendance aux de bouloches après 1000 cycles de frottement en utilisant l’abrasimètreMartindale.Les résultats de cette tendance aux boulochages sont résumés dans le tableau suivant :Projet de fin d’études Page 46
  • 59. Tableau n° 3 : Détermination de la tendance au boulochage Nombre de cycles (1000 cycles) Article Ecru Fini POMMIER 4-5 3-4 PAM MV 4-5 4-5 POMMIER 70 3-4 4-5D’après ce tableau, nous avons constaté que le nombre de bouloches à l’état écru est supérieurà celui de l’état fini. Ceci est expliqué par le rôle de finissage des tricots qui améliorer le cotéesthétique telle que la tendance au boulochage.6-Mesure de drapéNous avons réalisé ce test au laboratoire de métrologie de l’ISET de Ksar Hellal et on adéterminé le coefficient de drapé suivant la norme NF G 07-109. Le résumé de cescoefficients pour les trois articles à l’état écru et l’état fini se trouve dans le graphiquesuivant : Graphique 4: Evaluation du coefficient du drapé pour l’état écru et finiDans ce graphique nous avons constaté que l’article PAM MV est mois souple que lePOMMIER et POMMIER 70, car il y a le coefficient de drapé le plus faible, le POMMIER70, est le plus souple car il est constitue des fils les plus fins. La rigidité de l’article PAM MVest peut être expliqué par le processus de filature MVS utilisé pour cet article.Projet de fin d’études Page 47
  • 60. 7-Mesure de la stabilité au lavage et au séchage domestiquesNous avons effectué ce test en utilisant la machine à laver du laboratoire de l’ITS (teinture etimpression du sahel). Ce test consiste à prélever des échantillons carré de coté 350 mm avecun temps de lavage 45 minutes à une température de 40°C .ensuite, on mesure les dimensionsaprès lavage et séchage dans les deux sens de tricot suivant la nome NF EN 26330.Le résumé de ces résultats se trouve dans les deux figures suivantes. Graphique 5 : Evaluation de la stabilité dimensionnelle au lavage et au séchage domestique dans le sens rangée Graphique n°6 : Evaluation de la stabilité dimensionnelle au lavage et au séchage domestique dans le sens colonneD’après ce graphique, nous pouvons dire que le retrait dans le sens rangée est supérieur auretrait dans le sens colonne du tricot. Ce rétrécissement dépend de plusieurs paramètres telsque la matière textile, le procédé de lavage et la vitesse de la machine à laver. On remarqueque l’état fini a un retrait très inférieur pour les différents articles étudié car ces articles ontdéjà subi l’absorption du colorant et la thermofixation.Projet de fin d’études Page 48
  • 61. On remarque aussi que l’article POMMIER 70 a le retrait le plus élevé dans les deux sens.Ceci peut être expliqué par la forte densité de la maille de cet article par rapport aux autres.8-Mesure de la tendance de vrillageAprès lavage et séchage, le tricot se déforme, nous avons mis ces éprouvettes à plat et nousavons évalué le vrillage en mesurant les paramètres d’ d’’, H et H’ tels que représentés dans lafigure suivante. avant lavage après lavage Figure n °10 :Mesure de la tendance de vrillageLa tendance de vrillage a été calculé par la formule suivante : V% =((d’+d’’) /2) / ((H+H’) /2*100 (4)Le resumé de ce test de tendance de vrillage du tricot est représenté dans la figure suivante. Graphique n°7 : Evaluation de la tendance de vrillageD’après ce graphique, il y a une variation de vrillage entre les trois articles étudiés. Cettevariation dépend de plusieurs facteurs tels que la finesse de fil, le type de filature, la variationde la torsion. La tendance au vrillage la plus élevée a l’état écru est observée pour l’articlePOMMIER, mais cette tendance devient la plus faible à l’état fini . Cette étude permettraitProjet de fin d’études Page 49
  • 62. aussi dans une étape ultérieure de prévoir le comportement des différents tricots vanisés fabriqués à partir des caractéristiques de chaque article. II-Cas des articles non vanisés Nous avons appliqué la même méthode utilisée pour les articles vanisés aux articles non vanisés dont les caractéristiques techniques sont représentées dans le tableau suivant. 1-Les caractéristiques techniques Tableau 4 : Les caractéristiques techniques des tricots étudiés Article Composition Liage N marque Type Jauge Diamètre V Nm Machine tr/min PRINT 100%polyester Jersey 48 ORIZIO SF 24 30 20 120 POSY 47 100%coton Jersey 10 MAYER SF 28 30 20 47 NAVIRE 100%coton Cote 30 TERROT DF 22 30 20 68Talassa 180 100%coton Interlock 21 VIGNIONI DF 20 30 20 68 Elis 60 100% coton Piqué 7 VIGNIONI SF 20 30 20 60 2-Mesure de la masse surfacique Nous avons évalué la masse surfacique à l’aide d’un découpoir et une balance de précision suivant la norme NF G 07-150. Nous avons étudié cette variation de la masse surfacique à la tombé du métier (TM), après 24 heures de la fabrication (A24) , après relaxation (AR) , après lavage (AL) et après finissage (AF). Projet de fin d’études Page 50
  • 63. Graphique 8 : variation de la masse surfaciqueNous avons constaté que la masse surfacique a une variation très élevée entre elles aprèsrelaxation et après lavage et après finissage pour les articles non vanisés. Les facteurs liés àcette variation sont : la régularité du fil, la matière textile utilisée, le type de machine, la jaugeet le liage.3-Mesure de la stabilité dimensionnelle après relaxationNous avons étudié la stabilité dimensionnelle après relaxation pour les tricots non vanisésdans les deux sens. Ces résultats sont récapitulés dans les deux graphiques suivants. Graphique 9 : Variation de la stabilité dimensionnelle à la relaxation dans le sens rangéeProjet de fin d’études Page 51
  • 64. Graphique 10 : Variation de la stabilité dimensionnelle à la relaxation dans le sens colonneD’après les deux graphiques précédents, nous pouvons dire que dans le cas des articles nonvanisés, le retrait dans le sens rangée est largement supérieur au retrait dans le sens colonne.Cette variation du retrait dépend de la grosseur du fil, de la densité de la maille, et de lavariation de la torsion du fil qui est causée par un mauvais traitement de fixation de la torsionde fil après la filature.4-Mesure de l’auto défroissabilité des étoffesNous avons étudié l’auto defroissabilité des articles non vanisés après différentes durées derelaxation (1 minutes, 15 minutes, 30 minutes, 45 minutes).Les résultats de ces mesures de ces mesures sont récapitulés dans le tableau suivant :Projet de fin d’études Page 52
  • 65. Tableau n°5 : Mesure de l’auto défroissabilité Etat Après Après 15 Après Après 45 1minute minutes 30minutes minutes PRINT Ecru 2 2 2 3 Fini 3 3 3 3 POSY 47 Ecru 1 1 2 2 Fini 2 2 3 3 NAVIRE Ecru 2 2 3 3 Fini 2 3 3 4 TALASSA Ecru 3 3 2 2 Fini 3 3 3 3 ELIS 60 Ecru 2 2 2 3 Fini 2 3 3 3Le tableau ci-dessus montre qu’il a une variation d’auto défroissabilité entre les différentsarticles non vanisés. En comparant l’état écru et fini, nous pouvons dire que les articles finissont plus résistants au froissement que les articles finis. Ceci peut être dû au finissage quiaméliore l’auto défroissabilité par des traitements anti froissables.5-Détermination de la tendance aux boulochagesNous avons étudié la tendance aux boulochages des articles non vanisés en utilisant 1000cycles de frottements. Tableau n°6 : Mesure de la tendance aux boulochages Article Nombre de cycles (1000 cycles) Ecru Fini PRINT 4-5 4-5 POSY 47 4-5 4-5 NAVIRE 4-5 2-3 TALASSA 3-4 3-4 ELIS 60 4-5 4-5Projet de fin d’études Page 53
  • 66. D’après ce tableau, nous avons remarqué que la tendance aux boulochages reste pratiquementla même en comparant l’article écru et fini. Sauf, l’article ‘NAVIRE ‘où on observe uneaugmentation de la tendance au boulochage à l’état fini (l’indice de boulochage passe de l’étatécru à l’état fini respectivement de 4-5 à 2-3)6-Mesure de drapéNous avons étudié, le coefficient de drapé des articles non vanisés. Le résumé de ces mesuresest présent dans la figure suivante. Graphique 11 : Mesure du coefficient de drapéD’après ce graphique, nous avons remarqué que l’article PRINT a un coefficient de drapésupérieur à celui des autres articles. Le PRINT est composé de 100% polyester contrairementaux autres articles.de plus, nous avons constaté que le coefficient de drapé a augmenté aprèsfinissage à cause des adoucissants et agents mouillants utilisés. Nous pouvons dire que lefinissage des tricots améliore la souplesse des tricots étudies.7-Mesure de la stabilité dimensionnelle au lavageNous avons évalué la stabilité dimensionnelle au lavage pour les articles non vanisés dans lesdeux sens. Les résultats de ces mesures se trouvent dans les deux graphiques suivantes.Projet de fin d’études Page 54
  • 67. Graphique n 12 : Variation de la stabilité dimensionnelle après lavage dans le sens rangée Graphique n 13 : Variation de la stabilité dimensionnelle après lavage dans le sens colonnePour les articles non vanisés nous avons remarqué que la variation de la stabilitédimensionnelle entre les articles écrus et les articles finis est élevée dans les deux sens detricot. L’état écru possède la variation la plus élevée. Ceci est expliqué par une absorption ducolorant et la thermo fixation des articles finis.Projet de fin d’études Page 55
  • 68. 8-Mesure de la tendance de vrillage du tricotNous avons étudié la tendance au vrillage des articles non vanisés. Le résumé de ces résultatsse trouve dans la figure suivante. Graphique 14 : Variation de la tendance de vrillage du tricotD’après ce graphique, nous avons constaté qu’il y a une grande variation de la tendance devrillage des les articles non vanisés entre l’état écru et l’état fini. Cette variation estprincipalement due à la matière textile et la torsion du fil utilisé.Cette étude pour les articles non vanisé permettrait à l’esprit maille’ de prévoir les propriétésdes articles fabriqués et dans une étape ultérieure de prévoir ces propriétés à partir descaractéristiques techniques de chaque article.III-ConclusionNous avons étudié dans ce chapitre différentes propriétés des tricots telles que la massesurfacique, la stabilité dimensionnelle après lavage et après la relaxation, le drapé , latendance du vrillage, la résistance au boulochage, l’auto défroissabilité ... .Ces propriétés sontliées aux propriétés des fils telles que la matière, la finesse de fil, le processus de filature, …ainsi que la régularité , la torsion ,le processus de filature .Des plus ,ces propriétés sont aussiProjet de fin d’études Page 56
  • 69. liés aux paramètres de tricotage (liage, jauge, vanisage…) et finissage (teinture, après 24h defabrications…..) et des caractéristiques techniques de chaque article. Cette étude permettent aEsprit maille d’évaluer certaines propriétés de ces articles vanisés ou non vanisés, de lescomparer et éventuellement de les estimer.Cette étape peut être approfondie, en ajoutant d’autres paramètres liés aux fibres, fils,tricotage et finissage.Projet de fin d’études Page 57
  • 70. Conclusion généraleDans les articles fabriqués à Esprit Maille identifié les défauts les plus importants rencontrés.Ensuite, nous les avons analysés pour trouver les causes et au cours de notre projet de find’études, nous avons remarqué que le contrôle de qualité de fil est une cause importante quipermet de réduire une bonne quantité de défauts des tricots. Nous avons remarqué quecertains défauts exigent un cahier de charge que nous avons élaboré dans le deuxièmechapitre. Dans ces cahiers de charge élaborés, on a étudié différents paramètres de fils telsque le Nm, la torsion, la pilosité, les propriétés mécaniques. Ces cahiers des chargesconstitueraient un moyen de contrôle de conformité du fil à sa réception. De plus ces cahierspermettraient d’évaluer la qualité des fils proposés par les différents fournisseurs de fils.Dans le troisième chapitre, nous avons comparé les fils de cotons achetés de 4 fournisseursdifférents en étudiant les propriétés des tricots fabriqués à partir de ces fils, cette étudespermettent à ’esprit maille’ de comparer les fournisseurs de fil et de choisir le fil quipermettrait d’avoir les propriétés du tricot recherchées par ses clients.Dans la dernière partie de ce projet, nous avons étudié différentes propriétés affectant laqualité des tricots vanisés et non vanisés en évaluant les performances de différents articlestricotés et en comparant l’effet de certains paramètres, liés aux fibres (matière utilisées) et liésaux fils (finesse du fil, processus de filature).Enfin, d’autres paramètres peuvent être rajoutés à ces paramètres pour approfondir encorecette étude reliée à l’amélioration de la qualité des tricots fabriquée à ‘ Esprit maille’.Projet de fin d’études Page 58
  • 71. REFERENCES REFERENCES REBIBLIOGRAPHIQUES
  • 72. Références bibliographiques( 1) M, CHEIKHROUHOU : tricotage sur les métiers circulairespage 4-15(2) Royaume du Maroc : office de la formation professionnelle etde promotion du travail OFPPT : identification des matièrespremières textiles (3) Royaume du Maroc : office de la formation professionnelleet de promotion du travail OFPPT :contrôle du tricot (4) F –SAKLI : travaux pratiques de métrologie textiles (5) Institut textile de France des mailles (6) association française de normalisation AFNORProjet de fin d’études Page 59
  • 73. ANNEXES
  • 74. -2-Projet de fin d’études Page - 2 -
  • 75. -3- Société :Esprit Maille Date : ZI Bouhjar 5015 Tél : CAHIER DES CHARGES FILS Réf : FAX Contrôle du fil à la réception Page :1 OBJET Formaliser la relation entre client et fournisseur du fil Etudier les besoins et les exigences sur la qualité du fil textile Comparer les caractéristiques mentionnées par le fournisseur et les caractéristiques exigées par le client lors du contrôle du fil à la réception. Contrôler le fil à la réception et juste avant le tricotageProjet de fin d’études Page - 3 -
  • 76. -4- Société :Esprit Maille Date : ZI Bouhjar 5015 Tél : CAHIER DES CHARGES FILS Réf : FAX Contrôle du fil à la réception Page :2 TABLE DES MATIERES 1-Généralité……………………………………………………………3 Généralité……………………………………………………………3 2-bases réglementaires……………………………………………..3 réglementaires……………………………………………..3 3-Phase de la fabrication des fils…………………………………4 fils…………………………………4 4-Les codifiions d’étiquetage…………….……………………….4 d’étiquetage…………….……………………….4 5-Les conditions et le processus d’emballage………………..5 d’emballage………………..5 6-Processus de contrôle qualité fil………………………………6 7-Fiche d’identification des fils textiles…………………………8 fils textiles…………………………8Projet de fin d’études Page - 4 -
  • 77. Société :Esprit Maille -5- Date : ZI Bouhjar 5015 Tél : CAHIER DES CHARGES FILS Réf : FAX Contrôle du fil à la réception Page :3 1-GénéralitéLa filature est l’ensemble d’ opérations et de machines successives pourproduire un fil. Ce dernier est destiné à fabriquer des étoffes tels que lestricots.pour mieux formaliser les relations entre filateur et tricoteur, un cahier decharges est exigé pour étudier les besoins du client afin de comparer lescaractéristiques demandées par le client et les paramètres déterminés par lefournisseur. 2-les bases règlementaires d’un cahier des chargesLe cahier des charges des fils exige les normes suivantes - NF G 07-316 : détermination de la masse linéique des fils discontinus. 07- - NF G 07 300 : détermination de la masse linéique des fils texturés. - NF G 07 079 : détermination de la torsion par double contre épreuve. - NF G 07 319 : détermination de la torsion par la méthode de détorsion rétorsion. - NF G 07 003 : détermination des propriétés dynamométriques des fils - NF G 07 302 Détermination des propriétés dynamométriques des fils texturés - NF G 07 314 : détermination de la distance de vrillage des fils discontins. - NF G07 303 :détermination de la distance de vrillage des fils texturésProjet de fin d’études Page - 5 -
  • 78. -6-Société :Esprit Maille Date : ZI Bouhjar 5015 Tél : CAHIER DES CHARGES FILS Réf : FAX Contrôle du fil à la réception Page :4 3-Fabrication du filPour la fabrication de fils destinés au tricotage, ESPRIT maille exige lesprocessus de filature suivants : • Cas de coton -processus peigné -processus compacte • Cas de polyester/ coton -processus peigné * Cas de la viscose -processus open end -processus flammé • Cas de polyester -Processus de texturationProjet de fin d’études Page - 6 -
  • 79. -7- Société :Esprit Maille Date : ZI Bouhjar 5015 Tél : CAHIER DES CHARGES FILS Réf : FAX Contrôle du fil à la réception Page :5 4-LES CONDITIONS D’ETIQUETAGEPour chaque lot de bobines, il existe une étiquette mentionnant ; - Nom du fournisseur - Le numéro de lot - La composition du fil - Le nombre de colies - La quantité du fil reçue en Kg 5-LES CONDITIONS D’EMBALLAGEL’opération d’emballage permet d’emballer les bobines par des sachetsplastiques ou par des cartons qui contiennent le code à barre et la référencede l’article .Cette étape se fait dans des conditions normales pour éviter beaucoup deproblèmes telles que l’apparition de moisissure sur la matière,l’augmentation de la pilosité ,…Projet de fin d’études Page - 7 -
  • 80. -8- Société :Esprit Maille Date : ZI Bouhjar 5015 Tél : CAHIER DES CHARGES FILS Réf : FAX Contrôle du fil à la réception Page :6 6-PROCESSUS DE CONTROLE Le contrôle du fil chez ESPRIT MAILLE est réalisé en plusieurs étapes : Contrôle quantitatif et identification de la matière primaire Conforme non Réclamation oui Contrôle qualitatif de la commande reçue … Non Conforme Oui Contrôle de l’étiquetage Conforme Non réclamation Oui Contrôle de l’emballage Non Non Réclamation Conforme correction s’il est possible oui Contrôle de lot de fil reçu dans l’atelier du tricotage et comparer avec celui noté dans le bon sortie Conforme Non Réclamation Oui Réglage des machines Conforme Non Oui Lacement de production Visite Conforme déclassement de produit tricoté Non en correction si possible Contrôle de produit fini Conforme déclassement de produit en oui Non Correction si possible Finissage Expédition au clientProjet de fin d’études Page - 8 -
  • 81. -9- Société :Esprit Maille Date : ZI Bouhjar 5015 Tél : CAHIER DES CHARGES FILS Réf : FAX Contrôle du fil à la réception Page :76,1-Contrôle quantitatif et identification de la matière première :Cette étape consiste à contrôler le poids et le nombre des bobines à chaqueréception du fil et le comparer avec la quantité demandée et à la quantitéindiquée sur la palette.de même, lors de contrôle ,on Identifie le titrage, leprocède de filature et la matière du fil reçu.6.2-Contrôle qualitatif de la commande reçue : .2--Cette étape consiste à contrôler l’état de la matière : le conditionnement etl’emballage effectué par le fournisseur à la réception (mouillage de lamatière, mauvais conditionnement, attaque de moisissures………..)6.3-Contrôle de la qualité du fil acheté .3-ContrôleA chaque réception de fil, ESPRIT MAILLE demande une fiche technique du filacheté. Ensuite, elle lance au laboratoire de CETTEX des essais de contrôlequalité tel que (le titre, la torsion, l’irrégularité et les imperfections, lapilosité et la force de rupture …) dans le cas d’un nouveau fournisseur.6.4-Contrôle de lot de fil reçu dans l’atelier du tricotage .4- lotA la réception de fil, le chef d’équipe doit contrôler tout les paramètresindiqués dans le bon de commande et qui répond aux exigences légales,réglementaire, les cartons des bobines doit être bien identifié par la quantité,la matière, le titre de fil et le numéro de lot.Projet de fin d’études Page - 9 -
  • 82. - 10 - Société :Esprit Maille Date : ZI Bouhjar 5015 Tél : CAHIER DES CHARGES FILS Réf : FAX Contrôle du fil à la réception Page :8 7- Fiche D’identificationProjet de fin d’études Page - 10 -
  • 83. Société : ESPRIT MAILLE Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS N tel : Page :9 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie INTITULE/PHASE Fil 100% coton peigné Ne=30 Date : Objectif contrôle des propriétés du fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité résultat Tolérance Norme1 Ne 30 +/-4% NF G 07-3162 CV titre % 2.8 +/-3%3 Torsion Tr/m 742 +/-5% NF G 07-3194 Sens de torsion S5 Distance de vrillage cm 34 NF G 07-3146 Force de rupture N 2.75 +/-5%7 CV force % 8.48 All à la rupture % 4.4 +/-4.3%9 CV all à la rupture % 6.8 NF G 07-00310 RKM RKM 13.5 +/-4.4%11 CV RKM % 8.412 U% % 9,78 <=1013 Cvm% % 12,7 <1314 Point gros(+50%) Thick/1000m 3 <1815 Point minces (-50%) Thin/1000m 0 <10 USTER TESTER 416 Neps (+200%) neps/1000m 10 <27 Total imperfections 1317 pilosité H/1000m 6.32 <6,4 USTER TESTER 3 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C Humidité % 65 +/- 4 % Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 84. Société : ESPRIT MAILLE 12 Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS N tel : Page :10 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie INTITULE/PHASE Fil 100% viscose MVS Ne=30 Date : Objectif contrôle de fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité résultat Tolérance Norme 1 Ne 30 +/-4% NF G 07-316 2 CV titre % 2.8 +/-2% 3 Torsion Tr/m 356 +/-10% NF G 07-319 4 Sens de torsion S 5 Distance de vrillage Cm 25,4 NF G 07-314 6 Force de rupture N 2.56 +/-5% 7 CV force % 14,2 NF G 07-003 8 All à la rupture % 10,8 +/-4.3% 9 CV all à la rupture % 13,7 10 RKM CN/tex 13.5 +/-4.4% 11 CV RKM % 14,2 12 U% % 10,2 13 Cvm% % 13,2 USTER TESTER 4 14 Point gros(+50%) Thick/1000m 7 15 Point minces (-50%) Thin/1000m 9 16 Neps (+200%) neps/1000m 2 Total d’impuretés 18 17 pilosité H/1000m 3.32 <3,6 USTER TESTER 3 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C humidité % 65 +/- 4 % Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 85. 13 Société : ESPRIT MAILLE Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS N tel : Page :11 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterieINTITULE/PHASE Fil 100% coton compact Ne=30 Date : Objectif contrôle de fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité résultat Tolérance Norme1 Ne 30 NF G 07-3162 CV titre % 1.8 +/-5%3 Torsion Tr/m 696 +/-5% NF G 07-3194 Sens de torsion S5 Distance de vrillage cm 13,1 NF G 07-3146 Force de rupture N 3.52 +/-6%7 CV force % 5,38 All à la rupture % 5,5 +/-4.3%9 CV all à la rupture % 7,5 NF G 07-00310 RKM CN/tex 18.2 +/-4.4%11 CV RKM % 5.412 U% % 9,77 <10%13 Cvm% % 12,38 >=12,514 Point gros(+50%) Thick/1000m 2 <3015 Point minces (-50%) Thin/1000m 0 USTER TESTER 416 Neps (+200%) neps/1000m 2 <50 Total d’impERFECTIONS 417 pilosité H/1000m 3,9 <4 USTER TESTER 3 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C humidité % 65 +/- 4 % Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 86. 14 Société : ESPRIT MAILLE Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS N tel : Page :12 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie INTITULE/PHASE Fil POLYESTER COTON 50/50 Ne=30 Date : Objectif contrôle de fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité résultat Tolérance Norme 1 Ne 30 NF G 07-316 2 CV titre % 2.8 3 Torsion Tr/m 742 +/-9 % NF G 07-319 4 Sens de torsion S 5 Distance de vrillage Cm 22 ,6 NF G 07-314 6 Force de rupture N 2.81 +/-5% 7 CV force % 8.6 NF G 07-003 8 All à la rupture % 4.7 +/-4.3% 9 CV all à la rupture % 9.810 RKM CN/tex 14.4 +/-4.4%11 CV RKM % 8.512 U% % 9,91 =10%13 Cvm% % 12,64 USTER TESTER 414 Point gros(+50%) Thick/1000m 1515 Point minces (-50%) Thin/1000m 116 Neps (+200%) neps/1000m 44 <50 Total des impuretés 6017 pilosité H/1000m 5,66 <6 USTER TESTER 3 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C Humidité % 65 +/- 4 % Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 87. Société : ESPRIT MAILLE 15 Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS N tel : Page :13 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie INTITULE/PHASE Fil 100% Coton peigné Ne=28 Date : Objectif contrôle de fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité résultat Tolérance Norme 1 Ne 28 +/-4% NF G 07-316 2 CV titre % 1,03 +/-(5% 3 Torsion Tr/m 684 +/-5% NF G 07-319 4 Sens de torsion S 5 Distance de vrillage cm 31 NF G 07-314 6 Force de rupture N 3,49 +/-5% 7 CV force % 7 8 All à la rupture % 4.8 +/-4.3% NF G 07-003 9 CV all à la rupture % 5,410 RKM CN/tex 16.5 +/-4.4%11 CV RKM % 712 U% % 9,22 <=1013 Cvm% % 11,7 >=11 USTER TESTER 414 Point gros(+50%) Thick/1000m 315 Point minces (-50%) Thin/1000m 0 <1016 Neps (+200%) neps/1000m 3 Total 617 Pilosité H/1000m 6,9 <7 USTER TESTER 3 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C Humidité % 65 +/- 4 % Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 88. Société : ESPRIT MAILLE 16 Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS N tel : Page :14 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie INTITULE/PHASE Fil 100% viscose open end Ne=30 Date : Objectif contrôle de fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité résultat Tolérance Norme1 Ne 30 +/-4% NF G 07-3162 CV titre % 1.3 +/-4 ,5%3 Torsion Tr/m 742 +/-5% NF G 07-3194 Sens de torsion S5 Distance de vrillage cm 10 NF G 07-3146 Force de rupture N 2.11 +/-5%7 CV force % 8.78 All à la rupture % 10 +/-4.3%9 CV all à la rupture % 11,4 NF G 07-00310 RKM CN/tex 10.5 +/-4.4%11 CV RKM % 8.712 U% % 10,7513 Cvm% % 13,53 >=1314 Point gros(+50%) Thick/1000m 5 >4015 Point minces (-50%) Thin/1000m 5 >10 USTER TESTER 416 Neps (+200%) neps/1000m 7 <40 Total nimperfections 1717 Pilosité H/1000m 3,76 <6 USTER TESTER 3 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C Humidité % 65 +/- 4 % Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 89. Société : ESPRIT MAILLE 17 Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS N tel : Page :15 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie INTITULE/PHASE Fil 100% Viscose flammé Ne=30 Date : Objectif contrôle de fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité résultat Tolérance Norme1 Ne 30 +/-4% NF G 07-3162 CV titre % 2.8 +/-(5%3 Torsion Tr/m 918,2 +/-10% NF G 07-3194 Sens de torsion S5 Distance de vrillage cm 14 NF G 07-314 Longueu de la flammer cm 5 Longueur entre les flammes cm 116 Force de rupture N 1,3 +/-5%7 CV force % 9%8 All à la rupture % 7,86 +/-4.3%9 CV all à la rupture % 10 NF G 07-00310 RKM RKM 8 +/-4.4%11 CV RKM % 8.112 U% % 10,9813 Cvm% % 12,7 USTER TESTER 417 pilosité H/1000m 8.32 USTER TESTER 3 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C Humidité % 65 +/- 4 % Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 90. 18 Société : ESPRIT MAILLE Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS N tel : Page :16 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie INTITULE/PHASE Fil 100% viscose open end Ne=30 Date : Objectif contrôle de fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité résultat Tolérance Norme1 Ne 30 +/-4% NF G 07-3162 CV titre % 2.8 +/-(5%3 Torsion Tr/m 742 +/-5% NF G 07-3194 Sens de torsion S5 Distance de vrillage cm 11 NF G 07-3146 Force de rupture N 2.75 +/-5%7 CV force % 8.48 All à la rupture % 4.4 +/-4.3%9 CV all à la rupture % 6.8 NF G 07-00310 RKM CN/tex 13.5 +/-4.4%11 CV RKM % 8.412 U% % 9,7813 Cvm% % 12,714 Point gros(+50%) Thick/1000m 315 Point minces (-50%) Thin/1000m 0 USTER TESTER 416 Neps (-200%) neps/1000m 10 Total 1317 pilosité H/1000m 6.32 USTER TESTER 3 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C humidité % 65 +/- 4 % Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 91. Société : ESPRIT MAILLE 19 Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS N tel : Page :17 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie INTITULE/PHASE Fil 100% polyester texturé 75dtex Date : Objectif contrôle de fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité résultat Tolérance Norme1 Ne 75 +/-4% NF G 07-3002 CV titre % 2,333 Nombre de brins 3645 Distance de vrillage cm 15,42 NF G 07-3036 Force de rupture N 2.86 +/-5%7 CV force % 8.68 All à la rupture % 17,9 +/-4.3%9 CV all à la rupture % 6.8 NF G 07-302 RKM CN/tex 22.9 +/-4.4%10 ténacité CN/tex 23,511 CV RKM % 8.6 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C Humidité % 65 +/- 4 % Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 92. Société : ESPRIT MAILLE 20 Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS N tel : Page :18 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie Fil 100% polyester à haute ténacité INTITULE/PHASE 150dtex Date : Objectif contrôle de fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité résultat Tolérance Norme1 titre 150 150 +/-3% NF G 07-3002 CV titre % 0,93 Nombre de brins 14445 Distance de vrillage Cm 17,3 NF G 07-3036 Force de rupture N 10,13 +/-5%7 CV force % 4,18 All à la rupture % 13,71 +/-4.3%9 CV all à la rupture % 3,58 NF G 07-302 RKM CN/tex 67.9 +/-4.4%10 ténacité CN/tex 69,511 CV RKM % 3,77 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C Humidité % 65 +/- 4 % Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 93. Société : ESPRIT MAILLE 21 Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS N tel : Page :19 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie INTITULE/PHASE Fil 100% coton peigné Ne=17 Date : Objectif contrôle des propriétés du fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité résultat Tolérance Norme1 Ne 17 +/-4% NF G 07-3162 CV titre % 0,95 +/-3%3 Torsion Tr/m 589 +/-5% NF G 07-3194 Sens de torsion S5 Distance de vrillage cm 15,7 NF G 07-3146 Force de rupture N 2.12 +/-5%7 CV force % 10,898 All à la rupture % 3,66 +/-4.3%9 CV all à la rupture % 7,75 NF G 07-00310 RKM CN/tex 6 +/-4.4%11 CV RKM % 10,8912 U% % 10,0313 Cvm% % 12,614 Point gros(+50%) Thick/1000m 315 Point minces (-50%) Thin/1000m 0 USTER TESTER 416 Neps (-200%) neps/1000m 1 Total 417 Pilosité H/1000m 5,6 <6,4 USTER TESTER 3 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C Humidité % 65 +/- 4 % Exigences Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 94. Société : ESPRIT MAILLE 22 Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS N tel : Page :20 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie INTITULE/PHASE Coton peigné Ne=36 Date : Objectif contrôle de fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité résultat Tolérance Norme1 Ne 36 +/-4% NF G 07-3162 CV titre % 1 +/-2%3 Torsion Tr/m 809 +/-5% NF G 07-3194 Sens de torsion S5 Distance de vrillage cm 21,3 NF G 07-3146 Force de rupture N 1,82 +/-5%7 CV force % 11,28 All à la rupture % 3,8 +/-4.3%9 CV all à la rupture % 10 NF G 07-00310 RKM CN/tex 19 +/-4.4%11 CV RKM % 912 U% % 9,93 <=1013 Cvm% % 12,54 >=12.5%14 Point gros(+50%) Thick/1000m 24 >2015 Point minces (-50%) Thin/1000m 0 <20 USTER TESTER 416 Neps (-200%) neps/1000m 20 >30 Total imperfections 4417 Pilosité H/1000m 5,8 USTER TESTER 3 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C Humidité % 65 +/- 4 % Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 95. Société : ESPRIT MAILLE 23 Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS N tel : Page :21 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie INTITULE/PHASE Fil 100% coton Peigné Ne=40 Date : Objectif contrôle de fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité Résultat Tolérance Norme 1 Ne 40 NF G 07-316 2 CV titre % 1 +/-5% 3 Torsion Tr/m 821 +/-5% NF G 07-319 4 Sens de torsion S 5 Distance de vrillage cm 21 NF G 07-314 6 Force de rupture N 2,24 +/-6%7 CV force % 7,1 NF G 07-0038 All à la rupture % 4,07 +/-4.3%9 CV all à la rupture % 710 RKM rkm 15,5 +/-4.4%11 CV RKM % 712 U% % 10,7713 Cvm% % 13,38 >=12% USTER TESTER 414 Point gros(+50%) Thick/1000m 40 <4015 Point minces (-50%) Thin/1000m 10 >3816 Neps (+200%) neps/1000m 25 >40 Total 7517 Pilosité H/1000m 5,1 <6 USTER TESTER 3 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C Humidité % 65 +/- 4 % Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 96. 24 Société : ESPRIT MAILLE Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS CHARGES N tel : Page :22 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie INTITULE/PHASE Coton chiné Ne30 Date : Objectif contrôle de fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité Résultat Tolérance Norme1 Ne 30 NF G 07-3162 CV titre % 1,33 Torsion Tr/m 789 +/-9 % NF G 07-3194 Sens de torsion S5 Distance de vrillage cm 29 ,6 NF G 07-3146 Force de rupture N 2.74 +/-5%7 CV force % 108 All à la rupture % 4.91 +/-4.3%9 CV all à la rupture % 11,66 NF G 07-00310 RKM CN/tex 25,75 +/-4.4%11 CV RKM % 10,9912 U% % 9,9113 Cvm% % 12,6414 Point gros(+50%) Thick/1000m15 Point minces (-50%) Thin/1000m USTER TESTER 416 Neps (+200%) neps/1000m Total17 Pilosité H/1000m 5,66 USTER TESTER 3 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C Humidité % 65 +/- 4 % Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 97. 25 Société : ESPRIT MAILLE Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS N tel : Page :23 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie INTITULE/PHASE Polyester /viscose 65/35 Ne30 Date : Objectif contrôle de fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité résultat Tolérance Norme1 Ne 30 +/-4% NF G 07-3162 CV titre % 1,77 +/-(5%3 Torsion Tr/m 684 +/-5% NF G 07-3194 Sens de torsion S5 Distance de vrillage Cm 13 NF G 07-3146 Force de rupture N 4,36 +/-5%7 CV force % 7,478 All à la rupture % 10,21 +/-4.3%9 CV all à la rupture % 5,19 NF G 07-00310 RKM CN/tex 22,68 +/-4.4%11 CV RKM % 7,8812 U% % 9,2213 Cvm% % 11,714 Point gros(+50%) Thick/1000m15 Point minces (-50%) Thin/1000m USTER TESTER 416 Neps (+200%) neps/1000m Total17 Pilosité H/1000m 4,8 USTER TESTER 3 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C Humidité % 65 +/- 4 % Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 98. Société : ESPRIT MAILLE 26 Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS N tel : Page :24 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie INTITULE/PHASE Fil 100% viscose open end Ne=30 Date : Objectif contrôle de fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité résultat Tolérance Norme 1 Ne 30 +/-4% NF G 07-316 2 CV titre % 1.3 +/-4 ,5% 3 Torsion Tr/m 742 +/-5% NF G 07-319 4 Sens de torsion S 5 Distance de vrillage cm 10 NF G 07-314 6 Force de rupture N 2.11 +/-5% 7 CV force % 8.7 NF G 07-003 8 All à la rupture % 10 +/-4.3% 9 CV all à la rupture % 11,410 RKM CN/tex 10.5 +/-4.4%11 CV RKM % 8.712 U% % 10,7513 Cvm% % 13,53 USTER TESTER 414 Point gros(+50%) Thick/1000m 515 Point minces (-50%) Thin/1000m 516 Neps (+200%) neps/1000m 7 Total 1717 Pilosité H/1000m 3,76 <4 USTER TESTER 3 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C Humidité % 65 +/- 4 % Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 99. Société : ESPRIT MAILLE 27 Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS N tel : Page :25 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie INTITULE/PHASE Fil 100% coton peigné Ne=30 Date : Objectif contrôle de fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité résultat Tolérance Norme1 Ne 30 +/-4% NF G 07-3162 CV titre % 2.8 +/-(5%3 Torsion Tr/m 742 +/-10% NF G 07-3194 Sens de torsion S5 Distance de vrillage cm 11 NF G 07-3146 Force de rupture N 2.75 +/-5%7 CV force % 8.48 All à la rupture % 4.4 +/-4.3%9 CV all à la rupture % 6.8 NF G 07-00310 RKM CN/tex 13.5 +/-4.4%11 CV RKM % 8.412 U% % 9,7813 Cvm% % 12,714 Point gros(+50%) Thick/1000m 315 Point minces (-50%) Thin/1000m 0 USTER TESTER 416 Neps (+200%) neps/1000m 10 Total 1317 Pilosité H/1000m 6.32 <6,3 USTER TESTER 3 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C Humidité % 65 +/- 4 % Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 100. 28 Nbre Nbre N° metier Nom Modèle Jauge Diam de Type aiguilles chutes 1+2 VIGNONI S3P+BMX96 20 30" 1872 90 Simple fonture 3 ORIZIO JOHN 20 30" 1860 96 Simple fonture 4+28+29+23 MAYER FHGII+FLF 18 30" 1800 32 5 MAYER MV4 II 28 30" 2520 96 Simple fonture 7 MAYER MV4 II 24 30" 2268 96 Simple fonture 6 MONARCH XI 3F4 28 30" 2520 90 Simple fonture MAYER INTERIB 1.6 20 30" 3744 48 Double fonture 8 9+5 MAYER MV4 II 28 30" 2640 96 Simple fonture10+15+20+25+30 VIGNIONI PENTA OPEN 28 30" 2592 90 Simple fonture +35+61+62 11+63 PILOTELLI JVCE 28 30" 1856 90 Simple fonture 12 PILOTELLI JVC 20 30" 1856 90 Simple fonture Simple 13 TERROT S3P172 28 30" 2628 72 fonture 14 MAYER FLG II 14 30" 2640 44 Double fonture 16+17+18 VIGNIONI DF8S 18 30" 3360 72 Double fonture 19 ORIZIO j05 24 30" 21+22 TERROT S1108 18 30" 3360 44 Double fonture 24 MAYER FV 2,0 18 30" 3360 62 Double fonture SIMPLE 25+30 VIGNIONI PENTA OPEN 28 30" 2580 96 FONTURE 26+27 TERROT RH 116 18 30" 3360 54 Double fonture 31+34 PILOTELLI JVC 28 30" 2592 90 Simple fonture 32+33 TERROT UP 148 22 30" 4128 48 Double fonture 36 TERROT UP 372 20 30" 3744 72 Double fonture 37+39 MAYER INOVIT II 28 30" 5280 48 Double fonture 38 TERROT UP 372 20 30" 40+50 MAYER IHLG 28 30" 5280 83 Double fonture
  • 101. 29 41 TERROT I3P 284 20 30" 3744 84 Double fonture42+49+58+57 TERROT S3P 172 28 30" 2628 72 Simple fonture 44+50 TERROT UP 148 28 30" 46+48 TERROT I3P 154 20 30" 3744 84 Double fo,ture 47 TERROT I3P 155 20 30" 3744 84 Double fo,ture 51 TERROT I3P 154 28 30" 5280 54 Double fonture 53 ALBI IF202GT 20 30" 54 TERROT 20 30" 55 TERROT I3P 284 28 30" 56 MAYER OV 64 22 30" 4128 64 Double fonture 59 ALBI RAM-GT 20 30" 3744 60 Double fonture 60 TERROT 20 30" 64+43 PILOTELLI DJ48 18 30" MAYER INOVIT 24 30" 65 68 Marchisio 24 30"
Please download to view
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
...

Rapport de projet de fin d'etudes

by wassim-jaidane

on

Report

Category:

Technology

Download: 0

Comment: 0

101,210

views

Comments

Description

ce rapport est intitulé sur la contribution à l'amélioration de la qualité des tricots dans l'entreprise ESPRIT MAILLE ,réalisé par M,Wassim JAIDANE et Mlle Rimeh MHATLI ,encadré par M,Amine HADJ TAIEB et M,Raif HADJ AMMAR
Download Rapport de projet de fin d'etudes

Transcript

  • 1. République Tunisienne Ministère De L’enseignement Supérieur et De La Recherche Scientifique Institut Supérieur Des Etudes Technologiques De Ksar Hellal Département : Génie Textile Contribution à l’amélioration de la qualité des tricots dans l’entreprise Esprit MailleRéalisé Par : MHETLI Rimeh Encadré Par : HADJ TAIEB Amine JAIDANE Wassim HADJ AMMAR Raif Année Universitaire : 2010-2011 2010-
  • 2. DEDICACE Je dédie ce travailÀ la mémoire de mon cher père ABDALLAH À ma chère mère HABIBA À ma chère unique sœur HELA A toute la famille A tous mes amis Wassim
  • 3. DEDICACEJe dédie ce projet de fin d’études : A mes parents Ames frère A mes amis A mes proches Rimeh
  • 4. REMERCIEMENTS Au terme de ce travail, nous tenons à exprimer notre gratitude et nos remerciements pour toutes les personnes qui ont contribué à sa réalisation. Nous tenons tout d’abord à remercier Dr HADJ TAIEB Amine, notre encadreur à l’ISET de Ksar Hellal, pour son aide, ses conseils, son encouragement et sa disponibilité dans ce projet. Nous remercions également M. HADJ AMMAR Raif responsable de management qualité dans la société ESPRIT MAILLE pour nous aider à se familiariser avec le matériel et les différentes techniques utilisées dans cette entreprise.Nous présentons nos sincères remerciements à tous nos enseignants de l’ISET de Ksar Hellal, ainsi qu’aux personnels des sociétés Esprit Maille et ITS.Nos profonds remerciements pour les membres de jury qui ont accepté d’évaluer ce travail.
  • 5. LISTE DES ABREVIATIONSNm : numéro métrique du filCV : coefficient de variationH: pilosité du filIT : indice de travailALL % : allongement à la ruptureRKM : résistance kilométriqueU% : irrégularité du fil.CVm : coefficient de variation de la masse entre les bobinesTM : tombé métierA24H : après 24heures de la fabrication.AR : après relaxationAL : après lavageAF : après finissage
  • 6. Résuméau cours de la période de notre projet de fin d’études, on a identifié les défauts les plusimportants rencontrés chez Esprit Maille. Ensuite, nous les avons analysés pour trouver lescauses et, nous avons remarqué que le contrôle de qualité de fil est une cause importante quipermet de réduire une bonne quantité de défauts des tricots. Nous avons remarqué quecertains défauts exigent un cahier de charge que nous avons élaboré dans le deuxièmechapitre. Dans lequel, on a étudié différents paramètres de fils tels que le Nm, la torsion, lapilosité, les propriétés mécaniques. Ces cahiers des charges constitueraient un moyen decontrôle de conformité du fil à sa réception et d’évaluation de la qualité des fils proposés parles différents fournisseursPuis, nous avons comparé les fils de cotons achetés de 4 fournisseurs différents en étudiant lespropriétés des tricots fabriqués à partir de ces fils, cette études permettent à ’esprit maille’ decomparer les fournisseurs de fil et de choisir le fil qui permettrait d’avoir les propriétés dutricot recherchées par ses clients.Dans la dernière partie de ce projet, nous avons étudié différentes propriétés affectant laqualité des tricots vanisés et non vanisés en évaluant les performances de différents articlestricotés et en comparant l’effet de certains paramètres, liés aux fibres (matière utilisées) et liésaux fils (finesse du fil, processus de filature).Enfin, d’autres paramètres peuvent être rajoutés à ces paramètres pour approfondir davantagecette étude relié à l’amélioration de la qualité des tricots fabriquée à ‘ Esprit maille’.Mots clé : qualité, fil, cahier des charges, tricot
  • 7. SommaireIntroduction…………………………………………………………..1I-Présentation de la société ‘Esprit Maille’ ........................................... 2 1-Objet et domaine dapplication ..................................................... 2 2-Activité de l’Esprit Maille ............................................................ 2 3-Organigramme de l’esprit maille .................................................. 3 4-Description des différents services ............................................... 4 5-fonctionnement de la société’’ Esprit maille’’ ............................. 6PARTIE THEORIQUEChapitre 1: Principe de tricotage ........................................................... 7 I-Définition.......................................................................................... 7 II-Principe de tricotage des tricots à mailles cueillies ........................ 7 III-Les différents dispositifs d’un métier circulaire............................ 8 1-Les cônes ....................................................................................... 8 2-Dispositif anti – vrilles.................................................................. 8 3-Les casses- fils .............................................................................. 9 4-Les tendeurs .................................................................................. 9 5-Les fournisseurs ............................................................................ 9 6-Les guides- fils .............................................................................. 9 7-Les cames .................................................................................... 10 8-Attracteur .................................................................................... 10 9-Enrouloir ..................................................................................... 10 IV-Conclusion ................................................................................... 10chapitre 2 :Les propriétés de la matière textile ................................... 11 I-Définition........................................................................................ 11 II-Les Propriétés des matières textiles à tricoter .............................. 11 1- Le coton ..................................................................................... 11 2- La viscose................................................................................... 11 3- Elasthanne .................................................................................. 12 4- Le polyester ................................................................................ 12 III-les caractéristiques des produits textiles ..................................... 12 1 -Souplesse.................................................................................... 12
  • 8. 2- Elasticité ..................................................................................... 12 3- Isolation thermique .................................................................... 13 4- Toucher ...................................................................................... 13 5- Esthétique ................................................................................... 13 6- Résistance à la traction .............................................................. 13 7- Régularité ................................................................................... 13 IV-Relation entre propriétés de fibres, fils et étoffes ....................... 13 1-Relation entre des propriétés fibres et celles des fils ................. 13 a-Propriétés de renfort telles que : ................................................. 14 b-Propriétés du surface telles que: ................................................. 14 2-Relation entre les propriétés du fils et celles des étoffes............ 14 V-Les caractéristiques des tricots ..................................................... 14 1-La masse surfacique .................................................................... 15 2 Stabilité dimensionnelle .............................................................. 15 3-Vrillage ....................................................................................... 15 4-La tendance au boulochage......................................................... 16 5- L’auto defroissabilité ................................................................. 16 6-Le drapé ...................................................................................... 16 VI-Conclusion ................................................................................... 16PARTIE PRATIQUEChapitre 3: Les défauts des tricots....................................................... 17 I-but ................................................................................................... 17 II-Les défauts liés à la filature .......................................................... 17 1 Défaut de finesse ......................................................................... 17 2- Défaut de grosseur ..................................................................... 17 3- Défaut de contaminations .......................................................... 18 4- Défaut de l’enlevage .................................................................. 18 III-Les défauts liés au tricotage ........................................................ 18 1- Défaut de la maille coulée ......................................................... 18 2- Défaut de trou ............................................................................ 19 3- Défaut de trace d’aiguille........................................................... 19 4- Défaut de tache d’huile .............................................................. 19 5- Défaut de nœud .......................................................................... 20 6- Défaut de vanisage élastomère .................................................. 20 7-Défaut de vrillage........................................................................ 20 8- Défaut de barbe .......................................................................... 21 IV-Analyse des défauts ..................................................................... 21
  • 9. 1-Méthode de Pareto ...................................................................... 21 a-Définition ................................................................................. 21 b-étude des cas ............................................................................ 21 c-Analyse des résultats ................................................................ 22 2-Méthode d’Ishikawa (vanisé et non vanisé) ............................... 24 a-défaut de l’enlevage ................................................................. 25 b-Défaut de grosseur ................................................................... 25 c-Défaut de trou........................................................................... 26 d-Tache d’huile ........................................................................... 27 e-Défaut de vanisage élastomère ................................................ 27 V .Conclusion.................................................................................... 28Chapitre 4 :Elaboration d’un cahier des charges des fils .................... 29 I-Introduction .................................................................................... 29 II-Désignation d’un cahier des charges ............................................ 29 III-Rédaction des procédures /processus .......................................... 30 IV-exemple d’un cahier des charges................................................. 30Chapitre 5 : Etudes comparatives des propriétés des fils .................... 33 I-Etude comparative de différents fournisseurs ................................ 33 1-Mesure de la Régularité par l’USTER........................................ 33 2-Mesure de la torsion du fil .......................................................... 34 3-Mesure des propriétés dynamométriques ................................... 35 4-Mesure de la pilosité de fil.......................................................... 38 II-Comparaison entre les différentes matières et processus ............. 41 III-Conclusion ................................................................................... 42Chapitre 6 :Etude de différentes propriétés de tricots ......................... 43 I .Etude des articles vanisés .............................................................. 43 1 .Les caractéristiques techniques ............................................. 43 2-Mesure de la masse surfacique .............................................. 43 3-Mesure de la stabilité dimensionnelle après la relaxation du RELAX LAB ................................................................................. 44 4-Mesure de l’auto défroissabilité .............................................. 45 5-Tendance au boulochage .......................................................... 46 6-Mesure de drapé........................................................................ 47 7-Mesure de la stabilité au lavage et au séchage domestiques 48 8-Mesure de la tendance de vrillage ........................................... 49 II-Cas des articles non vanisés .......................................................... 50 1-Les caractéristiques techniques ............................................... 50
  • 10. 2-Mesure de la masse surfacique ................................................ 50 3-Mesure de la stabilité dimensionnelle après relaxation ....... 51 4-Mesure de l’auto défroissabilité des étoffes ........................... 52 5-Détermination de la tendance aux boulochages ................... 53 6-Mesure de drapé........................................................................ 54 7-Mesure de la stabilité dimensionnelle au lavage .................... 54 8-Mesure de la tendance de vrillage du tricot .............................. 56 III-Conclusion ................................................................................... 56Conclusion générale............................................................................. 58Références bibliographiques................................................................ 59Annexe
  • 11. Introduction généraleLa concurrence dans le domaine textile devient, ces dernières années, de plus en plus, rudesurtout avec un consommateur de plus en plus conscient de la qualité, de plus en plus informéet exigeant.En effet, la qualité est actuellement au centre des préoccupations des organismes industriels,commerciaux et gouvernementaux qui fournissent des produits textiles destinés à satisfaireles besoins des clients en terme de confort, fonctionnalité et esthétique : c’est le cas dudomaine de tricotage.Dans ce contexte, ‘ Esprit Maille’, une société spécialisée en tricotage, vise à déployer laculture qualité en tant que composante principale de léthique dentreprise.Pour cette raison, nous avons réalisé notre projet de fin d’études visant à améliorer laqualité des tricots que cette société fabrique.Notre travail est partagé en cinq chapitres : un premier chapitre consacré à revoir le principede tricotage à mailles cueillies, utilisé à’ Esprit Maille’.Le deuxième chapitre sera consacré à expliquer les propriétés de la matière textile et lesrelations entres elles.Dans le troisième chapitre, nous allons étudier les défauts les plus fréquents à ‘esprit maille’et leurs causes et en essayant de remédier à ces problèmes en proposant des solutions.Puis, on va étudier l’importance de la qualité du fil sur la qualité de tricot en étudiant lesdifférents paramètres de contrôles affectant la qualité du tricot.Dans le quatrième chapitre nous allons préparer un cahier de charge des fils dans lequel, nousallons étudier les besoins de cette entreprise pour contrôler le fil lors de sa réception.Enfin, on va étudier l’importance de la qualité du fil sur la qualité de tricot en étudiantdifférents paramètres liés aux fibres, fils et tricots.Projet de fin d’études Page 1
  • 12. I-Présentation de la société ‘Esprit Maille’1-Objet et domaine dapplication‘Esprit Maille’ est une société à Responsabilité Limitée (SARL) résidente de nationalitétunisienne, partiellement exportatrice.•Raison Sociale: Esprit Maille•Gérant: Mr Monaem Gaaliche•Date de création: Mars 2005•Entrée en production: Novembre 2005•Code TVA: 895802B•Adresse: Zone Industrielle de Bouhjar, 5015•Superficie du site: 5500 m2 dont 2500 m2 atelier de productionCadres supérieurs : 7Agents de maîtrise : 4Agents d’exécution : 45•Capacité de production: 150 tonnes / mois (en moyenne)La société Esprit Maille est spécialisée dans la conception, le développement, le tricotage et lacommercialisation de produit maille écru ou fini.2-Activité de l’Esprit MailleL’activité de’ Esprit maille’ est basée sur le tricotage circulaire d’une gamme très variée deliages tels que : la côte 1 et 1, le jersey, l’interlock, le nid d’abeille, le molleton, le piquée, lacôte 2 et 2, les doubles faces etc. Ces liages demandent l’utilisation des fils de différentesmatières et finesses tels que : 100 % coton peigné ou cardé (de Nm 28, 34, 50, 68 ), 100%viscose classique et open-end (Nm 50, 10, …), 100% polyester (de 70 dtex à 150 dtex ),100% élasthanne (de titre 22, 33, 44 dtex), 50% acrylique/ 50% coton (Nm12, 28…), 100%polyamide 6.6 ( de titre 68, 110 dtex), des mélanges de 50% coton/ 50% polyester(de Nm 80,50, 28,…) .Projet de fin d’études Page 2
  • 13. ESPRIT MAILLE dispose d’un parc machines très diversifié en simple et double fonturesavec différentes jauges (14, 18, 19, 20, 22, 24 et 28) et un nombre varié de chutes (32, 43, 44,48, 54, 60, 72, 84, 90 etc.). Il est à mentionner qu’ESPRIT MAILLE dispose de 5 machinesjersey travaillant des tricots au large.3-Organigramme de l’esprit maille Direction générale Direction de Secrétariat management qualité Direction administrative Direction technique Service financière Service contrôle qualité Service personnel Service de production Service Service lancement commercial Approvisionnement Service maintenance Livraison Ressources humainesProjet de fin d’études Page 3
  • 14. 4-Description des différents services a- Service commercialGénéralement, le client choisit, à l’aide d’un catalogue d’article, les différents tricotsrecherchés et fixe certains détails tels que la quantité à produire, le grammage, la laize detricots,… De plus, les délais de livraison de la quantité produite que le client désire acheterseront fixés. De plus un autre catalogue de couleurs oud’ échantillons peut aussi être proposépar le client lui-même.Si le client et l’entreprise sont d’accord sur le prix, le client passe sa commande résumant lesdivers détails au service commercial, l’offre de prix prend en considération : le prix de fil, lesfrais de tricotage, les frais de travail à façon et la marge bénéficiaire.Ensuite, le service commercial et le service production planifient la production de cettecommande et sa livraison. Il s’agit de fixer la matière première, la durée de travail, lesmachines convenables et le groupe d’ouvriers.Enfin, il est nécessaire qu’avant le lancement de toute la commande, de vérifier le stock destricots et le stock de la matière première, puisque le fil est souvent importé de l’étranger. Ilarrive que la durée entre sa commande et sa réception puisse dépasser les six mois ce qui renddifficile l’estimation des délais de livraisonb- Magasin de la matière premièreLa matière première est principalement le fil qui est de différentes compositions (coton,polyester, viscose, mélange polyester / coton,…..). Esprit maille a plusieurs fournisseurs pourun même type de fil par exemple pour l’élasthanne, on trouve Creora, Elaspanet. Toutes lesmatières reçues sont enregistrées et stockées. Pour faciliter la gestion de stock, l’entreprise estéquipée d’un programme qui permet la gestion des entrées et sorties et de la production.Projet de fin d’études Page 4
  • 15. c- Service maintenanceCe service est composé de trois régleurs et un électricien. L’électricien se charge de tous lesproblèmes liés à l’électricité, il contrôle le bon fonctionnement des composantes électroniqueset des installations électriques. Il est responsable de tous les achats concernant lescomposantes électroniques. Il est responsable de tous les achats concernant les composantsélectroniques des machines. Le rôle de ce service est de suivre les réglages des machines pourobtenir des tricots suivant les exigences des clients.d- Service production et qualitéLors du lancement d’une nouvelle commande, le service production qualité va définir tous lesparamètres qui servent à la bonne fabrication du tricot. Tout d’abord, il contrôle le stock de lamatière en fonction de la disponibilité du fil de la quantité demandée et l’urgence de lacommande et par suite, il détermine les délais de livraison de cette commande.Projet de fin d’études Page 5
  • 16. 5-fonctionnement de la société’’ Esprit maille’’ _Fiche identificationService commercial Recherche de devis matière première du fournisseur Analyse de devis Refus d’achat Non conforme Fiche technique fil de oui fournisseur Magasinier Réception de fil -Rapport CETTEX -état de stocks Chef d’equipe Analyse quantitative et qualitative Lancement de la commande Document constructeurChef de maintenance Réglage des machines Conforme Non OuiResponsable production Lancement de production et mise de fabrication Visiteur Visite de tricot Fiche de Contrôle qualitéProjet de fin d’études Page 6
  • 17. PARTIETHEORIQUE
  • 18. Chapitre 1 Principe de tricotageI-DéfinitionLa bonneterie regroupe toutes les industries textiles dont la fabrication est basée sur lastructure « MAILLE ». Les étoffes tricotées sont produites à laide dun ou plusieurs fils quiforment des séries de mailles reliées entre elles. Les mailles sont des boucles de fil. Ellesconstituent les éléments unitaires qui forment le tricot. Chaque nouvelle maille est accrochéeà la série de mailles précédentes.Les tricots sont caractérisés par un nombre de rangées et un nombre de colonnes. Ils peuventêtre classés en deux catégories : les tricots à « mailles cueillies » et les tricots à « maillesjetées ».II-Principe de tricotage des tricots à mailles cueilliesVu qu’Esprit Maille produit des tricots à mailles cueillies, nous allons présenter dans cettepartie le principe de ce type de tricotage.Ce type de tricot peut être produit soit sur des métiers rectilignes soit sur des métierscirculaires. Cette société produit des tricots sur les métiers circulaires. Dans les deux cas, cesmétiers peuvent être simple ou double fonture. Les tricots "trame" sont obtenus par un seul filqui sentrelace sur lui-même.Les mailles sont obtenues par le mouvement alternatif des aiguilles qui forment une boucle enfaisant passer le fil au travers de la maille précédente. Le fil est alimenté au fur et à mesure dela formation successive des mailles.Parmi les liages les plus courants on trouve le jersey, et les tricots cotes et leurs dérivées.Parmi les exemples des tricots trames on trouve les tees shirt, les polos, les sweat-shirts ,…Projet de fin d’études Page 7
  • 19. III-Les différents dispositifs d’un métier circulaire1-Les cônesQuelle que soit la forme des cônes, on peut les tricoter. On cherche à avoir des cônes les plusgrands possibles. On met 2 cônes pour chaque chute pour qu’il n’y ait pas d’arrêt.En général, les fils des cônes sont soit ensimés ou paraffinés.Les cônes peuvent être disposés sur la machine en haut tout au tour, ou bien sur des cantresspéciaux disposés tout au tour de la machine. (1)La figure suivante illustre un exemple de disposition de cône sur des cantres. Figure 1 : les cônes2-Dispositif anti – vrillesLorsque le métier s’arrête, il se peut qu’une certaine longueur de fil continue à se dévider.La quantité de fil supplémentaire ainsi déroulée se trouve à l’air libre et vrille. Lorsque lemétier est remis en marche, la tension du fil est insuffisante pour faire disparaître ces vrilles,on risque de les tricoter et de former ainsi une surépaisseur dans le tricot, ce qui constitue undéfaut inacceptable. Pour éviter cet inconvénient, les dispositifs anti- vrilles sont constituéspar un point de friction qui se trouve le plus près possible du cône. (1)Projet de fin d’études Page 8
  • 20. Figure 2: Dispositif anti vrille3-Les casses- filsCes systèmes permettent l’arrêt du métier lorsque le fil casse ou lorsqu’il est soumis à unetrop faible tension. Ils sont placés généralement à une assez grande distance des chutes, leplus haut possible sur le métier. Grâce à cette disposition quand le casse fil déclenche l’arrêtdu métier, celui-ci compte tenu de son inertie, s’arrête avant qu’un défaut ne se produise dansle tricot par manque de fil. (1)4-Les tendeursLeur but est d’appliquer au fil une tension optimale pour le tricotage. La plupart sontsimplement basés sur le frottement plus ou moins grand du fil sur une surface adéquate. Parmices tendeurs, on trouve les freins à coupelles, ou à rondelles. (1)5-Les fournisseursUn fournisseur positif est un organe tournant lié mécaniquement à la vitesse du métier etdélivrant sans glissement le fil aux aiguilles. (1)6-Les guides- filsOn trouve sur les métiers circulaires un guide fil par chute. Ces guides fils ont deuxfonctions :- Alimenter en fils les aiguilles.- Maintenir ouverts les clapets des aiguilles en ascension. (1)Projet de fin d’études Page 9
  • 21. Figure 3 : guide fils7-Les camesLes cames maintenues dans des portes cames ont pour but de guider les talons des aiguillesqui émergent des fontures et de leur appliquer les mouvements nécessaires à la formation dela maille. (1)8-AttracteurLe but de lattracteur est de tirer le tricot. (1)9-EnrouloirCe dispositif permet demmagasiner le tricot fabriqué venant de l’attracteur. (1) Figure 4 : enrouloirIV-ConclusionDans ce chapitre nous avons présenté le principe de tricotage des tricots à mailles cueillies, lesdifférents dispositifs d’un métier circulaire qui affectent la qualité du tricot. Nous nousintéresserons dans le chapitre suivant à étudier les propriétés de la matière textile demandéespar le consommateur et les relations qui existent entre les propriétés des fibres, fils et étoffes.Projet de fin d’études Page 10
  • 22. Chapitre 2 Les propriétés de la matière textileI-Définition On appelle ‘’ matière textile’’ toute matière qui peut être : -filable -divisible -résistante -flexibleII-Les Propriétés des matières textiles à tricoterEsprit Maille utilise essentiellement des fils en coton, polyester, viscose et élasthanne, pourcela, nous allons donner les principales caractéristiques de ces matières.1- Le cotonLe coton est d’origine végétale. Il a une grande souplesse, bonne élasticité qui est toutefoismoins grande que celle de la soie ou de la laine, une bonne résistance mécanique, bonnerésistance à l’eau bouillante, un grand pouvoir absorbant et un toucher agréable.Par contre le coton, jaunit à la lumière et se froisse facilement. (2)2- La viscoseLa viscose est obtenue à la base de cellulose. La viscose peut aussi être désignée par lestermesRayonne pour les fils continus, et Fibranne pour les fibres discontinues.La viscose est lisse et brillante mais un apprêt spécial peut la rendre mate, régulière puisque sagrosseur est déterminée par la filière. La viscose a une grande facilité de teinture et uneProjet de fin d’études Page 11
  • 23. bonne résistance à l’usure. Ces fibres sont faciles à l’entretien. Par contre, ces fibres ont unefaible résistance à la traction et une forte tendance au retrait. (2)3- ElasthanneTerme composé à partir des mots " élastique et polyuréthane ", terme générique désignant lesfils à haute élasticité. Cette matière sallonge sous une force de traction jusquà 3 fois salongueur, il reprend rapidement sa forme initiale lorsque la traction cesse dêtre appliquée. (2)4- Le polyesterLe polyester est une matière synthétique, qui a une bonne résistance, lavabilité, élasticité etune bonne tenue à la lumière. Par contre, il est difficile à teindre, se charge en électricitéstatique. (2)III-les caractéristiques des produits textilesParmi les caractéristiques de produits textiles qui sont reliées à l’exigence du consommateuron trouve :1 -SouplesseUn textile doit se plier facilement. Les fibres les plus fines sont les plus souples. (2) 2- ElasticitéUn textile doit s’allonger et revenir à sa forme initiale. Les fibres de coton sont peu élastiques,alors que les tissus de coton se froissent fortement. Les fibres de laine sont très élastiques,alors que les vêtements de laine se remettent en forme spontanément. (2)Projet de fin d’études Page 12
  • 24. 3- Isolation thermiqueUn textile a un bon pouvoir thermique lorsqu’il est capable de conserver la chaleur de notrecorps. Cette propriété dépend essentiellement de la quantité d’air emprisonnée dans la matièretextile. (2)4- ToucherUn textile ne doit pas irriter la peau. Le coton, le lin, l’acétate, le polyamide peuvent être portésdirectement sur la peau, donc sont des fibres douces. (2)5- EsthétiqueC’est une caractéristique qui favorise la sensation visuelle du consommateur tels que l’aspect,la couleur, la nuance, et la brillance la saturation, la luminosité …6- Résistance à la tractionUn textile doit résister aux étirages.7- RégularitéOn dit que la matière est régulière lorsque le CV est proche de 0%. La régularité est un facteurtrès important pour donner une épaisseur uniforme. (2)IV-Relation entre propriétés de fibres, fils et étoffesLes propriétés citées précédemment découlent des propriétés des fibres, fils et étoffes.1-Relation entre des propriétés fibres et celles des filsPour cela on va étudier les relations existent entre ces structures.Les propriétés induites par les fibres sont essentiellement dues à la nature et à la présentationdes fibres. Ces propriétés qui dépendent de la nature chimique de la fibre sont les suivantes :Projet de fin d’études Page 13
  • 25. a-Propriétés de renfort telles que :*la résistance à la traction*la résistance à l’abrasion*la résistance au cisaillement*la résistance à la flammeb-Propriétés du surface telles que:L’absorption du colorant, l’hydrophile, la conductibilité électrique. Les propriétés quidépendent de la présentation des fibres sont la souplesse du fil obtenue par la dimension dudiamètre de la fibre ou bien par la structuration de la fibre dans le fils telles que la texturationou la frisure et la pilosité.2-Relation entre les propriétés du fils et celles des étoffesLes fils apportent aux étoffes les propriétés des fibres et ajoutent des propriétéscomplémentaires telles que la souplesse d’étoffe avec les modes de structuration (tissu,tricot, non tissé), Parmi les propriétés apportées par le fil, on trouve :- Le volume et la résilience : telles que la couverture de l’étoffe qui dépend de la densitédu fil et de sa finesse.-La qualité esthétique avec l’aspect visuel de la surface : cette qualité dépend dumode d’entrecroisement du fils ainsi que l’utilisation les fils à effet tels que les fils fantaisies.- Sensation tactile : Qui dépend du profil de la surface du fil et de sa douceur-La conduction thermique et la rétention de l’humidité : qui dépend de lastructure du fils et plus particulièrement et sa structure capillaire.V-Les caractéristiques des tricotsLes performances de ces étoffes tricotées dépendent de certaines caractéristiques, mesurables,de ces tricots. Ces caractéristiques affectent la qualité du tricot exigée par le consommateur.Projet de fin d’études Page 14
  • 26. Parmi ces caractéristiques on trouve :la masse surfacique, la stabilité dimensionnelle, latendance au vrillage,……..1-La masse surfaciqueC’est la masse en gramme d’un mètre carré de tricot.Un seuil d’acceptation de la masse surfacique est de ±6% selon la norme (NF EN 12127) maispour certains tricots, type bouclette, velours, molleton gratté, notamment, une tolérance plusimportante définie par le vendeur pourra être admise. (3)2 Stabilité dimensionnelleCette propriété représente les variations dimensionnelles dans le sens des colonnes et dans lesens des rangées de mailles subies par un tricot au cours de l’entretien ménager : lavage etséchage domestique.Les tolérances feront l’objet de concertations préétablies entre client et fournisseur ; à défaut,les valeurs suivantes seront à prendre en considération, en fonction de la nature du tricot et desa composition. (3)Tableau n°1 : Seuils d’acceptation de la stabilité dimensionnelle de quelques articles (3) Structure Matière colonne (%) rangée (%)Tricot 1 fonture (sauf piqué ou molleton) fibres naturelles -6/+3 -5/+5 Tricot 1 fonture type piqué Fibres naturelles -7/+3 -5/+5 Tricot 1 fonture type molleton Fibres naturelles -8/+3 -5/+5 Tricot 1 fonture ou 2 tontures Synthétique>30% -5/+3 -5/+5 Tricot 2 fontures type côte fibres naturelles -6/+3 -5/+5 Tricot 2 fontures autres fibres naturelles -7/+3 -5/+53-VrillageLe vrillage, dénommé également écart angulaire entre les colonnes et les rangées de mailledépend de plusieurs critères tels que le mode de fabrication des tricots d’une part et de lastructure des fils ainsi que du liage d’autre part. (3)Projet de fin d’études Page 15
  • 27. 4-La tendance au boulochageLe boulochage est la présence accidentelle de petites boules ou bouloches constituées defibres emmêlés. Le boulochage est un phénomène inesthétique qui peut provoquer la fin de lavie d’un vêtement. (4)5- L’auto defroissabilitéL’auto défroissabilité est une qualité d’une étoffe telle que les plies marquées par lefroissement, disparaissent d’eux même assez rapidement après suppression de la contrainte.(4)6-Le drapéLe drapé est une caractéristique prise en considération dans le choix de l’étoffe en vue de sonutilisation et pour évaluer la rigidité. (4)VI-ConclusionDans ce chapitre, nous avons présenté et défini les propriétés et les caractéristiques de lamatière textile ainsi que les relations entres les différentes structures qui définissent laqualité du tricot.Dans le chapitre suivant nous allons étudier la qualité de ces tricots en s’intéressant auxdéfauts présents dans ces tricots.Projet de fin d’études Page 16
  • 28. PARTIEPRATIQUE
  • 29. Chapitre 3 Les défauts des tricotsI-butAu début de cette partie, nous allons définir les défauts trouvés au sein d’esprit maille. Le butde ce chapitre est de déterminer ces différents défauts liés à la filature et les défauts liés autricotage, d’analyser leurs causes et de remédier à ces problèmes.II-Les défauts liés à la filature 1 Défaut de finesseIl s’agit d’un défaut local correspondant à une portion de fil où la masse linéique estnettement inférieure à celle des fils composants le tricot .Un exemple de ce défaut est présentédans la figure suivante : (5) Figure1 : défaut de finesse2- Défaut de grosseurIl s’agit d’un défaut local correspondant à une portion de fil où la masse linéique estnettement supérieure à celle des autres fils composant le tricot. (5) Figure 2 : défaut de grosseurProjet de fin d’études Page 17
  • 30. 3- Défaut de contaminationsCe sont des taches rouges qui apparaissent après finissage sur le tricot de nuance claire et quisont indétectables à l’état écru. (5) Figure 3 : défaut de contamination4- Défaut de l’enlevageIl s’agit d’un défaut qui présente beaucoup d’impuretés qui présentent des débris végétaux etdes poussières. (5) Figure 4 : défaut de l’enlevageIII-Les défauts liés au tricotage1- Défaut de la maille coulée Une maille coulée se présente sous la forme d’une succession de mailles tombées le longd’une colonne. (5) Figure 5 : maille couléeProjet de fin d’études Page 18
  • 31. 2- Défaut de trouC’est une ouverture accidentelle dans le tricot. (5) Figure 6: Trou3- Défaut de trace d’aiguilleC’est une colonne constituée de mailles qui diffèrent des autres par leurs formes et leuraspect. (5) Figure 7 : Trace d’aiguille4- Défaut de tache d’huileC’est une trace plus ou moins apparente due aux huiles destinées à la lubrification desmachines. (5) Figure 8: tache d’huileProjet de fin d’études Page 19
  • 32. 5- Défaut de nœudLe nœud est un entrecroisement qui réunit étroitement deux fils. Lorsqu’ils sont apparents, lesnœuds constituent un défaut dans le tricot. (5) Figure 9 : nœud6- Défaut de vanisage élastomèreIl se manifeste par l’apparition du fil vanisé sur la face d’endroit du tricot au lieu d’être cachéà l’envers. (5) Figure 10 : défaut de vanisage7-Défaut de vrillageCe défaut est caractérisé par l’inclinaison des colonnes de mailles par rapport à laperpendiculaire aux rangées. (5) Figure 11 : vrillageProjet de fin d’études Page 20
  • 33. 8- Défaut de barbe C’est un démaillage d’un certain nombre d’aiguilles. Le tricot se trouve alors coupé. (5) Figure12 : défaut de barbe IV-Analyse des défauts Dans cette partie, nous avons utilisé la méthode de Pareto et la méthode D’ISHIKAWA pour analyser les défauts de tricots détectés à l’Esprit maille. 1-Méthode de Pareto a-Définition C’est un histogramme représentant des données classées par ordre décroissant dimportance. Il permet de se concentrer sur les actions qui auront le plus grand effet. b-étude des cas Le but de cette partie est de calculer le nombre de défauts se trouvent dans une quantité de 50 rouleaux de 70 mètre deux articles tricotés (POSY 47 et PAM MV) dont les caractéristiques se trouvent dans le tableau suivant : Tableaux n° 1 : les caractéristiques des défauts à contrôler Longueur Nombre Torsion Vitesse Nbre Article Liage Nm Machine produite/ Matière Jauge Diamètre de TYPE tr/m tr/mn d’aiguille rouleau chutesPAM MV Jersey 70 834 20 2638 35 70 100%viscose+lycra 28 30 96 VIGNIONIPOSY 47 Jersey 47 722 18 1884 10 80 100% coton 28 30 72 MAYER Projet de fin d’études Page 21
  • 34. c-Analyse des résultats * - Cas de l’article vanisé L’analyse des défauts de l’article vanisés PAM MV, nous a permis de trouver les défauts caractérisés dans le tableau suivant : Tableau n°2: détermination de pourcentage (%) de défauts dun article vaniséType de défauts Nbre de défauts/100m % des défauts % cumulé Enlevage 5,85 58,68% 58,68% fil gros 1,45 14,54% 73,22% Tache d’huile 0,91 9,13% 82,35% Vanisage 0,68 6,82% 89,17% fil etranger 0,4 4,01% 93,18% Trou 0,31 3,11% 96,29% Vrillage 0,18 1,81% 98,09% Trace d’aiguilles 0,12 1,20% 99,30% maille coulée 0,05 0,50% 99,80% Barbe 0,02 0,20% 100,00% Total 9,97 100,00% A B C Graphique n° 1 : Digramme Pareto pour l’article PAM MV Projet de fin d’études Page 22
  • 35. D’après ce diagramme nous avons constaté que :- la zone A est la zone qui comporte les defaults majeurs tels que et l’enlevage et le fils grosde pourcentages respectifs 54,98% et 15,27% qui représentent 73.32% des défauts.- la zone B est la zone qui représente 15 % des problèmes qui constituent les défauts tels quela tache d’huile, le vanisage et le trou.- la zone C c’est le reste des pourcentages des problèmes qui constitue les défauts mineurstels que : la barbe, la maille coulée…*-Cas d’un article non vaniséL’analyse des défauts de l’article non vanisé (POSY 47) nous a permis de trouver les défautscaractérisés dans le tableau suivant. Tableau n°3:détermination du pourcentage ( % ) de défauts dun article non vanisé type défaut Nbre de défauts/100m % des défauts % cumulé Enlevage 5,85 57,75% 57,75% fil gros 1,22 12,04% 69,79% Tache 1,11 10,96% 80,75% Trou 0,75 7,40% 88,15% fil étranger 0,51 5,03% 93,19% Vrillage 0,5 4,94% 98,12% Trace 0,12 1,18% 99,31% maille coulée 0,05 0,49% 99,80% Barbe 0,02 0,20% 100,00% 10,13 100,00%Projet de fin d’études Page 23
  • 36. A B C Graphique n°2 : Diagramme de Pareto pour l’article non vaniséD’après ce diagramme nous avons constaté que :- la zone A est une zone qui comporte les defaults majeurs tels que le fil gros et l’enlevage quireprésentent 69.82% des problèmes.-la zone B est la zone qui représente 23.57 % des problèmes qui constitue les défauts tels quela tache d’huile, le fil étranger et le trou.-la zone C est le reste qui constitue les défauts tels que la maille coulée, trace d’aiguilles,vrillage et barbe. Après cette étude, le diagramme de Pareto nous a permis de détecter lesdéfauts les plus importants. Nous allons étudier dans la partie suivante les causes de cesdéfauts par la méthode d’Ishikawa.2-Méthode d’Ishikawa (vanisé et non vanisé)Le diagramme dIshikawa est un outil graphique qui sert à comprendre les causes dun défautde qualité ; il sert à analyser le rapport existant entre un problème et toutes les causespossibles. Nous avons appliqué cette méthode sur les défauts de la zone A et B pour lesarticles vanisés et non vanisés.Projet de fin d’études Page 24
  • 37. a- défaut de l’enlevage Matière Main d’œuvre Inattention de l’ouvrierDébris végétaux Enlevage Mauvais réglage usure des machines de filage mauvais nettoyage humidité élevée des cylindres Poussières Matériel Méthode Milieu Figure n° 13 : les causes de l’enlevageParmi les solutions que nous avons proposé: - Contrôle de fil à la réception - Nécessité d’un cahier de spécification de fil - Ajout d’un dispositif de dépoussiérage sur les métiers circulaires. - Nettoyage bien régulier des machinesb-Défaut de grosseur Matière Main D’œuvre Fil gros inattention de l’ouvrier Fibre morte Défaut de grosseurfil irrégulier Mauvais nettoyage des machines Poussières Mauvais réglage Lubrification non efficace humidité forteMatériel Méthode Milieu Figure n° 14 : causes de grosseursProjet de fin d’études Page 25
  • 38. Parmi les solutions que nous avons proposées :-contrôle de fil à la réception- nettoyage bien régulier des machines de tricotage- exigence d’un cahier de charges bien détaillé sur la qualité du filc-Défaut de trou Matière Main D’œuvre Fil gros inattention de l’ouvrier Fil mince mauvais entretien Fil pileu Défaut de trouGuide-fil mal placé Mauvais réglage de tension du fil poussièreFournisseur usé Mauvais nettoyage de machine duvet de fibresPlatine usée Mauvais nouage du fil HumiditéMatériel Méthode Milieu Figure n° 15 : les causes des trousParmi les solutions que nous avons proposées :-Faire des nœuds plats et mise en place d’un dispositif épurateur pour empêcher le passagedes nœuds non plats.- Nettoyer correctement les différents organes du métier, ainsi que les bobines sur le cantre.- Contrôler les différents paramètres de réglage et contrôler la matière à la réceptionProjet de fin d’études Page 26
  • 39. d-Tache d’huile Matière Main D’œuvre Huile mal dosé Inattention de l’operateur Responsable non qualifiée Tache d’huileSystème de lubrification Mauvais réglage du huileur humidité élevéeDéfectueux Mauvais nettoyage du métier poussière Température élevéeMatérielMatériel Méthode Milieu Figure n° 16 : les causes de la tache d’huileParmi les solutions que l’on propose- Contrôler périodiquement le système de lubrification par chaque équipe.-Nettoyer régulièrement les zones éventuelles de fuite d’huile.-Eviter la sur lubrification du métier.e-Défaut de vanisage élastomère Matière Main D’œuvreElasthanne non régulière Fil gros Inattention de l’ouvrier Défaut vanisage Platine défectueuse éloignement de fil élasthanne humiditéGuide fil défectueux mauvaise tension de vanisage poussièreFournisseur usé Mauvais nettoyage du métier Matériel Méthode Milieu Figure n° 17 : les causes de défauts de vanisageLes solutions que nous avons proposées sont :Projet de fin d’études Page 27
  • 40. -Nettoyer le métier avec beaucoup de soin.-Changer la palatineV .ConclusionDans ce chapitre, nous avons défini les défauts qui existent chez ESPRIT MAILLE. Ensuite,nous les avons analysés avec le diagramme de Pareto, pour en déterminer les défauts les plusimportants. Puis nous avons analysé les défauts les plus graves par la méthode cause effet, etnous avons proposé des solutions à chacun de ces défauts.Certains de ces défauts exigent l’établissement d’un cahier de charge des fils utilisés par lasociété ‘’Esprit maille’’, Cette étude sera réalisée dans la partie suivante.Projet de fin d’études Page 28
  • 41. Chapitre 4 Elaboration d’un cahier des charges des fils I-Introduction Nous avons vu dans le chapitre précédant qu’il y a certains défauts liés au tricotage et des défauts liés à la filature qui nécessitent un cahier de charge pour remédier à ces défauts. Donc, le but de cette partie est d’étudier plusieurs paramètres liés au fil tels que le Nm, la torsion, les propriétés dynamométriques, la pilosité et les imperfections tels que les points gros, les points minces et les neps. Ce cahier des charges des fils proposé à la société ‘Esprit maille’’ est un document qui permet de transmettre aux fournisseurs de cette société certaines exigences de ces clients aux quelles viennent s’ajouter les exigences propres de l’entreprise. II-Désignation d’un cahier des charges Le cahier des charges proposé est caractérisé par l’entête suivant :Société : ESPRIT MAILLE CAHIER DES CHARGES FILS Z I 5015 Bouhjar Page : INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie Date : / INTITULE/PHASE Type de fil /2011 Projet de fin d’études Page 29
  • 42. III-Rédaction des procédures /processusLa méthode performante pour rédiger la procédure /processus est formé d’un grouperéunissant l’ensemble des acteurs du processus considéré et décrire la procédure.Le contenu d’une procédure est : Objet : c’est dans cette partie que nous décrivons en quelques lignes les objectifs de la procédure. Domaine d’application : on répond, à la question où et quand utilise t-on cette procédure. Document de référence : les normes utilisées dans la réalisation de la procédure. L’abréviation : les symboles que nous avons utilisés dans cette procédure pouvant aider à l’interprétation et éviter les confusions. Logigramme : c’est un dessin qui présente la procédure sous forme de symbole, pour une meilleur efficacité de représentation et qui permet de formaliser les relations clients fournisseurs externes et internes. Déroulement des actions : la procédure étant découpée en étapes successives, on peut expliquer chaque case du logigramme en précisant : - processus de contrôle - documents de contrôle (document matière première, fiche technique defournisseur).La rédaction effectué selon cette méthode se trouve dans l’annexe n° :1IV-exemple d’un cahier des chargesUn exemple de cahier de charge de fils proposé à ‘Esprit maille’’ se trouvent dans cette partie.Projet de fin d’études Page 30
  • 43. Société : ESPRIT MAILLE CAHIER DES CHARGES FILS Z I 5015 Bouhjar Page : INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie INTITULE/PHASE Fil 100% coton peigné Ne=30 Date : Objectif contrôle contrôle des propriétés du fil à la réception Description Des NO Unité résultat Tolérance Norme exigences 1 Ne 30 +/-4% NF G 07-316 2 CV titre % 2.8 +/-3% 3 Torsion Tr/m 742 +/-5% NF G 07-319 4 Sens de torsion S 5 Distance de vrillage Cm 34 NF G 07-314 6 Force de rupture N 2.75 +/-5% 7 CV force % 8.4 8 All à la rupture % 4.4 +/-4.3% 9 CV all à la rupture % 6.8 NF G 07-003 10 RKM cn/tex 13.5 +/-4.4% 11 CV RKM % 8.4 12 U% % 9,78 13 Cvm% % 12,7 Nombre de point 14 Point gros(+50%) 3 gros /1000m Nombre de points USTER 15 Point minces (-50%) 0 minces/1000m TESTER 4 Nombre de 16 Neps (+200%) 10 neps/1000m Total des imperfections 13 Nombre de USTER 17 Pilosité 6.32 <6,4 pilosité/1000m TESTER 3 Autres Exigences Emballage Etiquetage ConditionnementTempérature °C 20 +/- 2°C Humidité % 65 +/- 4 %Projet de fin d’études Page 31
  • 44. Cet établissement de cahiers de charge pour fils a été effectué pour les fils les utilisés par‘Esprit maille’’. Les caractéristiques des fils ont été mesurées au laboratoire de la société‘Esprit maille’, à celui ITS et à l’ISET de Ksar Hellal, L’ensemble de ces cahiers de chargesse trouve à l’annexe n°2.L’établissement de ces cahiers de charge constituent un moyen de contrôle de conformité dela matière textile reçue par ‘’Esprit maille’’ et lancer des appels d’offres. Dans la partiesuivante de différents fournisseurs de fils de plus, nous avons évalué l’effet de la matièretextile, et le processus de filature utilisé.Projet de fin d’études Page 32
  • 45. Chapitre 5 Etudes comparatives des propriétés des filsNous avons divisé cette étude comparative des fils utilisées par la société « Esprit Maille » en2 parties, une comparaison du fournisseur et une comparaison de la matière et du processus defilature utilisé.I-Etude comparative de différents fournisseursNous avons travaillé dans cette partie sur quatre lots de fils de coton peigné de Nm=50 et defournisseurs différents. Pour chaque lot, nous avons mesurés plusieurs paramètres tels quel’irrégularité (U %), la torsion, la force et l’allongement à la rupture.1-Mesure de la Régularité par l’USTER a- Mesure l’irrégularité U (%)Ce test a été effectué à l’aide d’USTER TESTER 4 au sein du laboratoire deCETTEX ‘(centre technique de textile) pour déterminer la régularité du fil, provenant desfournisseurs suivant : filateur Mahdia, Bannari, PT embet et Sudhan. Graphique n° 1 : Irrégularité de la masse moyenne des filsD’après ce graphique, on peut remarquer qu’il y a une variation de l’irrégularité de la masse U(%) entre les bobines de différents fournisseurs. Plus U% diminue plus la qualité est bonne depoint de vue régularité de la masse linéique. Nous avons constaté que le fournisseurProjet de fin d’études Page 33
  • 46. BANNARI a une meilleurs régularité que les autres fournisseurs étudiés, la valeur de U(%)est proche de 10%. D’après USTER STATISTICS, il est parmi les 5% meilleurs fournisseursdans le monde.b- Mesure du coefficient de variation de la masse linéique entre les bobinesCe test a été effectué en utilisant l’USTER TESTER 4. Graphique n°2 : Variation du coefficient de variation de masse linéique du filD’après ce graphique, nous avons remarqué que le CV(%) du fil de coton du fournisseurBANNARI est le plus petit qui donne une meilleure régularité de la masse linéique de ce fil.Et d’après Uster Statistique, ce fil est parmi 5 (%) les meilleurs dans le monde, et il est classéle meilleur des 4 fournisseurs par ‘Esprit Maille’ de point de vue régularité.2-Mesure de la torsion du filNous avons réalisé ce test au laboratoire de métrologie de l’ISET de Ksar Hellal, qui consisteà travailler avec des fils glissants de coton et en appliquant la méthode de détorsion rétorsionsuivant la norme NF G 07-319.(6) a-Comparaison par les valeurs moyennes de la torsion du fil Graphique n°3 : Mesure de la valeur moyenne de la torsion du fil selon les fournisseursProjet de fin d’études Page 34
  • 47. Cette figure montre qu’il y a une différence de torsion entre les différents fournisseurs de filsde coton peigné de Nm 50. Cette différence est liée à la valeur du coefficient de torsion (αm)qui est différent suivant les filateurs. Dans ce cadre plus la valeur de la torsion est faible, pluselle est choisie par le bonnetier, car la forte torsion donne une augmentation de la tendance auvrillage dans le tricot, mais de l’autre coté, la résistance du fil diminue. D`après ces mesures,on constate que le fournisseur BANNARI a la torsion la plus faible. Plus la torsion augmente,plus les imperfections sont amplifiées, la régularité diminue, la rigidité augmente. b-Comparaison par le coefficient de variation de la torsion Graphique n°4 : Le coefficient de variation de la torsion du fil en fonction des fournisseursD’après ce graphique, nous avons remarqué que le coefficient de variation de la torsion du filde F, MAHDIA est faible. D’onc, nous pouvons dire que la torsion de ce fil est plusrégulière. Par contre, BANNARI et SUDHAN donne une torsion irrégulière, ceci peut êtreexpliqué par un traitement de fixation de la torsion (par humidification, ou vaporisage) quin’est pas efficace, ce qui peut augmenter la tendance au vrillage de ces fils.3-Mesure des propriétés dynamométriquesNous avons réalisé ce test au laboratoire de métrologie de l’ISET de Ksar Hellal pourdéterminer la force et l’allongement à la rupture à l’aide d’un dynamomètre à gradientd’allongement constant.Projet de fin d’études Page 35
  • 48. Cet essai consiste à régler la distance entre les deux pinces du dynamomètre à 500mm. Le fildoit subir une prétention de 0.5cN/tex et puis régler la vitesse jusqu’à atteindre un temps derupture moyen de 20s +/-3s suivant la norme NF G07-003. .(6)3-1 Mesure de la force à la ruptureLa comparaison de la force de rupture entre les différents fournisseurs a été établie encomparant la valeur moyenne de la force à a rupture, ainsi que son coefficient de variationa-Comparaison par la valeur moyenne de la force à la rupture Graphique n°5 : la force à la rupture en fonction des fournisseursD’après cette figure nous avons remarqué que le fil de SUDHAN est le plus résistant à latraction. Pour les autres fournisseurs BANNARI et PT EMBET, ils ont des fils de résistancesà la traction moyennes respectives de 3.07 N et 3.13 N.b-Comparaison par le coefficient de variation de la force à la rupture Graphique n° :6 Variation du coefficient de variation de la force à la ruptureProjet de fin d’études Page 36
  • 49. Nous avons remarqué que malgré la résistance du fil de SUDHAN, ce fil a un coefficient devariation le plus élevé. Alors que le coefficient de variation de BANNARI est les plus faible,donc, il est le plus régulier de point de vue force à la rupture.3-2 Mesure de l’allongement à la rupture a-Comparaison par les valeurs moyennes Graphique n° :7 Mesure des valeurs moyennes de l’allongement à la ruptureNous avons remarqué que le fil PT EMBET a le plus grand allongement à la rupture, parmiles autres fournisseurs. Par contre, pour le fil en provenance du BANNARI a le plus faibleallongement.b-Comparaison par le coefficient de variation de l’allongement à larupture Graphique n° 8 : Variation de coefficient de variation de l’allongement à la ruptureProjet de fin d’études Page 37
  • 50. Nous avons constaté qu’il y a une variation de la régularité de l’allongement entre lesdifférents fournisseurs, d’après le graphique ci-dessus, le fil de BANNARI a un allongementle plus régulier.3-3 Mesure de l’indice de travail à la ruptureNous avons aussi comparé les fils de ces 4 fournisseurs en utilisant l’indice de travail à larupture .Cet indice de travail est calculé par la formule suivante : IT (J)=ALL(m)*Force (N) (1) 2 Graphique n° 9 : mesure de l’indice de travail à la ruptureD’après ce graphique, nous avons remarqué que le fil du SUDHAN a l’indice de travail leplus élevé donc, une durée de vie la plus élevée. Par contre, le fil De BANNARI a une duréede vie la plus faible.4-Mesure de la pilosité de filLa valeur de la pilosité est mesurée d’après USTER TESTER 3 qui donne la pilositémoyenne. Nous avons effectué cette comparaison en comparant la valeur moyenne de lapilosité ainsi que son coefficient de variation.Projet de fin d’études Page 38
  • 51. a-Comparaison par la valeur moyenne de la pilosité Graphique n° 10 : Mesure de la pilosité moyenneNous avons constaté que la valeur de la pilosité est variable d’un fournisseur à l’autre.Généralement les tricoteurs choisissent le fil le moins pileux, pour réduire la tendance auboulochage du tricot .Donc, le fil de Sudhan donne la meilleure qualité de point de vuepilosité parmi les autres fournisseurs. b-Comparaison par le coefficient de variation de la pilositéGraphique n°11 : Détermination du coefficient de variation de la pilosité en fonction des fournisseurs.D’après ce graphique, nous avons constaté qu’il y a une variation du CV % de la pilosité entreles différents fournisseurs. On remarque que le fournisseur BANNARI propose le fil le plusrégulier de point de vue pilosité. D’après Uster statistic, ce fil est parmi les 5(%) meilleursfilateurs dans le monde.Après cette étude comparative entre les différents fournisseurs de point de vue régularité de lamasse linéique, propriétés dynamométriques, pilosité, des différents lot de coton peigné deProjet de fin d’études Page 39
  • 52. Nm=50,nous avons proposé une échelle de qualité de du fil. Cette échelle permet de classer les différents fournisseurs et de les évaluer avec des indices de 1 jusqu’à 4 comme suit : -1 : représente la plus mauvaise qualité. - 2 : représente une moyenne qualité - 3 : représente une bonne qualité - 4 : représente la meilleure qualité Pour chaque fournisseur, on affecte l’indice de qualité à chaque propriété. Puis, on calcule l’indice de qualité moyen suivant la formule suivante : n ∑ IQ i IQ moyen = 1 (2) n Avec : IQ moyen : indice de qualité moyen de chaque fournisseur. IQ i : indice de qualité de i ème propriété du fil. n : nombre de propriétés considérées Tableau n°1 :Tableau récapitulatif des échelles de qualité pour les 4 fournisseurs des fils de Nm=50 U% CV m% Torsion CV torsion Force R ALL R CV force CV all IT H CV H IQ moyenSUDHAN 1 3 3 2 4 2 1 1 4 4 4 2,636F MAHDIA 2 1 2 4 3 3 2 2 2 3 2 2,363BANNARI 4 2 4 1 2 1 4 4 1 2 3 2,545PT EMBET 3 4 1 3 1 4 3 3 3 1 1 2,45 D’après ce tableau, nous avons remarqué que le fil du fournisseur SUDHAN a la meilleure valeur de l’indice de qualité, donc, ce fournisseur propose le fil ayant la qualité parmi les autres fournisseurs, suivie du fil de BANNARI. Projet de fin d’études Page 40
  • 53. On peut aussi proposer un indice de qualité moyen pondéré en affectant des coefficientsd’importances à chaque propriété du fil. Cet indice pondéré sera calculée pour chaquefournisseur par la moyenne pondérée des différents indices de qualité de chaque propriété dufil. II-Comparaison entre les différentes matières et processusAprès cette comparaison des fournisseurs, nous avons réalisé une étude comparative de lapilosité du fil en fonction de la matière textile utilisée et le processus de filature. Cette étudepermettrait à ‘Esprit maille’’ de choisir les matières et les processus les plus adaptés pour lesbesoins de ses clients.Nous avons réalisé cette étude pour les fils en 100% coton et coton mélange .ainsi que des filsen viscose.Pour ces différentes matières de même finesse, nous avons utilisé différents processus defilature .Les résultats de cette comparaison de l’effet de la matière textile et processus sontrésumés dans les deux graphiques suivants : Figure n° 12 : Variation de la pilosité selon le processus de filatureD’après les deux graphiques, nous avons remarqué qu’il y a une variation de la pilosité entreles processus de filature. La pilosité de coton est supérieure à celle de la viscose. La pilositédu fil affecte l’aspect, le touché et la tendance au boulochage du tricot.Nous pouvons dire par exemple que les tricots en coton ont une tendance au boulochagesupérieure que celles des articles en viscose.Projet de fin d’études Page 41
  • 54. De plus le coton peigné a une pilosité supérieure que le fil en coton compact. Ce qui permetde dire qu’on peut avoir des tricots ayant de meilleures propriétés esthétiques en utilisant lecoton compactConcernant les fils en viscose le processus de filature’ MVS’ permet de réduire la pilosité dufil.les fils en viscose open end ont une pilosité plus élevée que les fils viscose MVS etinferieure à celle des fil viscose flammée.De plus le processus de filature ‘flammé’ augmente la pilosité du fil viscose et par conséquentil amplifie le phénomène de boulochage et dégrade par suite l’aspect du tricot à long terme.III-ConclusionDans cette partie, nous avons analysé quelques lots de fil de différents fournisseurs de pointde vue régularité, torsion et pilosité et nous avons établi une échelle de qualité pour comparerces fournisseurs. Enfin, nous avons comparé l’effet des différentes matières (coton, viscose)sur la pilosité, et l’effet du processus (peigné / compact) et (MVS, OE, Flamme) sur lapilosité. Ces propriétés étudiées dans cette partie influent les propriétés des tricots que nousallons étudier dans le chapitre suivant.Projet de fin d’études Page 42
  • 55. Chapitre 6 Etude de différentes propriétés de tricots Le but de cette partie est d’étudier les différentes propriétés de tricots telles que ,la masse surfacique, la tendance de vrillage, la stabilité dimensionnelle après relaxation et après lavage et séchage domestique, la tendance au boulochage, le drapé et l’auto défroissabilité . Nous avons étudié ces propriétés pour les tricots vanisés et les tricots non vanisés. I .Etude des articles vanisés 1 .Les caractéristiques techniques Les tricots vanisés étudiés ont les caractéristiques représentées dans le tableau suivant Tableau n° :1 Les caractéristiques techniques des tricots Article Composition Liage N Marque Type Jaug Diamètr V N machine e e tr/min m PoucePOMMIER Viscose+lycra jersey 35 VIGNIONI Simple 28 30 20 50 fonture PAM MV Viscose+lycra jersey 25 IGNIONI Simple 28 30 20 50 fonturePOMMIER 70 Viscose+lycra jersey 30 VIGNIONI Simple 28 30 20 70 fonture 2-Mesure de la masse surfacique Nous avons fait ce test à l’aide d’un découpoir et une balance de précision pour les étapes suivantes à la tombé de métier, après 24 heures de la fabrication, après relaxation et après lavage. Le résumé de ces mesures se trouve dans le graphique suivant : Projet de fin d’études Page 43
  • 56. Graphique 1: variation de la masse surfacique entre les articles vanisésD’après le graphique précédent, nous avons remarqué que la masse surfacique augmente aucours du temps et après les opérations d’entretien. La masse surfacique après lavage est trèsélevée par rapport à la masse surfacique après la relaxation. Ceci peut être expliqué par descontraintes de relaxation lors du lavage supérieure à celles appliquées par le Relax lab.3-Mesure de la stabilité dimensionnelle après la relaxation du RELAX LABNous avons réalisé ce test au laboratoire de métrologie de l’ISET de Ksar Hellal. Pour réaliserce test nous avons prélevé 5 échantillons carrés de coté 180 mm. Nous avons comparé lesvariations des dimensions dans les deux sens rangée et colonnes après la relaxation enappliquant la norme NFG07-102. Cette comparaison est effectuée pour les articles tricotésécrus et les articles tricotés finis dans les deux sens (colonnes et rangées).Le pourcentage de retrait est calculé d’après la formule suivante : Lor − Lrelax 100 × R (%) = Lor (3)Avec: - R: le retrait du tricot - Lorg: longueur originale en cm - L relax: longueur après relaxationProjet de fin d’études Page 44
  • 57. Le résumé de ces mesures de stabilité dimensionnelle est récapitulé pour les deux sens dansles deux figures suivantes. Graphique 2 : Variation de la stabilité dimensionnelle dans le sens rangée Graphique 3 : Variation de la stabilité dimensionnelle dans le sens colonneD’après les deux graphiques précédents, nous avons constaté que les articles vanisés ont unretrait plus élevé à l’état écru par rapport à l’état fini. Cette variation de ce retrait diffère dansles deux sens de tricot : à l’état écru, le tricot a un taux d’absorption élevé par contre l’articlefini a déjà absorbé une certaine quantité de colorant lors de la teinture, et a été thermo fixé.4-Mesure de l’auto défroissabilitéNous avons réalisé ce test au laboratoire de métrologie de l’ISET de Ksar Hellal et nous avonsétudié l’auto défroissabilité après 1 minute 15 minutes, 30 minutes et 45 minutes. Ensuite, ona comparé l’auto défroissabilité de l’étoffe avec des étalons suivant la norme NF G 07-125.Projet de fin d’études Page 45
  • 58. Le but de ce test est de comparer l’auto défroissabilité des articles vanisés à l’état écru et àl’état fini, ainsi que l’effet de la finesse du fil et le processus de filateur.Le tableau suivant résumé l’auto defroissabilité de trois articles tricotés à différents états derelaxation. Les caractéristiques de ces articles se trouvent dans le tableau n°2. Tableau n ° 2 : Détermination d’auto défroissabilité Etat Après 1minute 15 minutes 30minutes 45 minutes Ecru 2 2 3 3 POMMIER Fini 4 4 4 5 Ecru 2 2 2 3 PAM MV Fini 3 3 4 4 Ecru 2 3 3 3POMMIER 70 Fini 3 3 3 4Dans ce tableau, on remarque qu’il y a une variation d’auto defroissabilité de trois articles àdifférents états. Cette variation est due probablement à la finesse du fil utilisé dans letricotage, processus de filature et opération de finissage. Nous avons constaté que l’autodefroissabilité augmente après la teinture et le finissage du tricot. Cette augmentation est liéeà la présence des apprêts et des traitements anti froissement.D’après ce tableau, si on compare l’article Pommier avec le PAM MV, on remarque unelégère amélioration de l’auto defroissabilité pour le pommier comparé au PAM MV. Cesarticles différents selon le processus de filateur. Par contre en comparant l’article Pommieravec Pommier 70, on remarque que presqu’il n’y a pas de variation d’auto defroissabilité, dueà la faible influence de la finesse du fil utilisé.5-Tendance au boulochageNous avons effectué ce test au laboratoire de métrologie de l’ISET de Ksar Hellal et on aétudié la tendance aux de bouloches après 1000 cycles de frottement en utilisant l’abrasimètreMartindale.Les résultats de cette tendance aux boulochages sont résumés dans le tableau suivant :Projet de fin d’études Page 46
  • 59. Tableau n° 3 : Détermination de la tendance au boulochage Nombre de cycles (1000 cycles) Article Ecru Fini POMMIER 4-5 3-4 PAM MV 4-5 4-5 POMMIER 70 3-4 4-5D’après ce tableau, nous avons constaté que le nombre de bouloches à l’état écru est supérieurà celui de l’état fini. Ceci est expliqué par le rôle de finissage des tricots qui améliorer le cotéesthétique telle que la tendance au boulochage.6-Mesure de drapéNous avons réalisé ce test au laboratoire de métrologie de l’ISET de Ksar Hellal et on adéterminé le coefficient de drapé suivant la norme NF G 07-109. Le résumé de cescoefficients pour les trois articles à l’état écru et l’état fini se trouve dans le graphiquesuivant : Graphique 4: Evaluation du coefficient du drapé pour l’état écru et finiDans ce graphique nous avons constaté que l’article PAM MV est mois souple que lePOMMIER et POMMIER 70, car il y a le coefficient de drapé le plus faible, le POMMIER70, est le plus souple car il est constitue des fils les plus fins. La rigidité de l’article PAM MVest peut être expliqué par le processus de filature MVS utilisé pour cet article.Projet de fin d’études Page 47
  • 60. 7-Mesure de la stabilité au lavage et au séchage domestiquesNous avons effectué ce test en utilisant la machine à laver du laboratoire de l’ITS (teinture etimpression du sahel). Ce test consiste à prélever des échantillons carré de coté 350 mm avecun temps de lavage 45 minutes à une température de 40°C .ensuite, on mesure les dimensionsaprès lavage et séchage dans les deux sens de tricot suivant la nome NF EN 26330.Le résumé de ces résultats se trouve dans les deux figures suivantes. Graphique 5 : Evaluation de la stabilité dimensionnelle au lavage et au séchage domestique dans le sens rangée Graphique n°6 : Evaluation de la stabilité dimensionnelle au lavage et au séchage domestique dans le sens colonneD’après ce graphique, nous pouvons dire que le retrait dans le sens rangée est supérieur auretrait dans le sens colonne du tricot. Ce rétrécissement dépend de plusieurs paramètres telsque la matière textile, le procédé de lavage et la vitesse de la machine à laver. On remarqueque l’état fini a un retrait très inférieur pour les différents articles étudié car ces articles ontdéjà subi l’absorption du colorant et la thermofixation.Projet de fin d’études Page 48
  • 61. On remarque aussi que l’article POMMIER 70 a le retrait le plus élevé dans les deux sens.Ceci peut être expliqué par la forte densité de la maille de cet article par rapport aux autres.8-Mesure de la tendance de vrillageAprès lavage et séchage, le tricot se déforme, nous avons mis ces éprouvettes à plat et nousavons évalué le vrillage en mesurant les paramètres d’ d’’, H et H’ tels que représentés dans lafigure suivante. avant lavage après lavage Figure n °10 :Mesure de la tendance de vrillageLa tendance de vrillage a été calculé par la formule suivante : V% =((d’+d’’) /2) / ((H+H’) /2*100 (4)Le resumé de ce test de tendance de vrillage du tricot est représenté dans la figure suivante. Graphique n°7 : Evaluation de la tendance de vrillageD’après ce graphique, il y a une variation de vrillage entre les trois articles étudiés. Cettevariation dépend de plusieurs facteurs tels que la finesse de fil, le type de filature, la variationde la torsion. La tendance au vrillage la plus élevée a l’état écru est observée pour l’articlePOMMIER, mais cette tendance devient la plus faible à l’état fini . Cette étude permettraitProjet de fin d’études Page 49
  • 62. aussi dans une étape ultérieure de prévoir le comportement des différents tricots vanisés fabriqués à partir des caractéristiques de chaque article. II-Cas des articles non vanisés Nous avons appliqué la même méthode utilisée pour les articles vanisés aux articles non vanisés dont les caractéristiques techniques sont représentées dans le tableau suivant. 1-Les caractéristiques techniques Tableau 4 : Les caractéristiques techniques des tricots étudiés Article Composition Liage N marque Type Jauge Diamètre V Nm Machine tr/min PRINT 100%polyester Jersey 48 ORIZIO SF 24 30 20 120 POSY 47 100%coton Jersey 10 MAYER SF 28 30 20 47 NAVIRE 100%coton Cote 30 TERROT DF 22 30 20 68Talassa 180 100%coton Interlock 21 VIGNIONI DF 20 30 20 68 Elis 60 100% coton Piqué 7 VIGNIONI SF 20 30 20 60 2-Mesure de la masse surfacique Nous avons évalué la masse surfacique à l’aide d’un découpoir et une balance de précision suivant la norme NF G 07-150. Nous avons étudié cette variation de la masse surfacique à la tombé du métier (TM), après 24 heures de la fabrication (A24) , après relaxation (AR) , après lavage (AL) et après finissage (AF). Projet de fin d’études Page 50
  • 63. Graphique 8 : variation de la masse surfaciqueNous avons constaté que la masse surfacique a une variation très élevée entre elles aprèsrelaxation et après lavage et après finissage pour les articles non vanisés. Les facteurs liés àcette variation sont : la régularité du fil, la matière textile utilisée, le type de machine, la jaugeet le liage.3-Mesure de la stabilité dimensionnelle après relaxationNous avons étudié la stabilité dimensionnelle après relaxation pour les tricots non vanisésdans les deux sens. Ces résultats sont récapitulés dans les deux graphiques suivants. Graphique 9 : Variation de la stabilité dimensionnelle à la relaxation dans le sens rangéeProjet de fin d’études Page 51
  • 64. Graphique 10 : Variation de la stabilité dimensionnelle à la relaxation dans le sens colonneD’après les deux graphiques précédents, nous pouvons dire que dans le cas des articles nonvanisés, le retrait dans le sens rangée est largement supérieur au retrait dans le sens colonne.Cette variation du retrait dépend de la grosseur du fil, de la densité de la maille, et de lavariation de la torsion du fil qui est causée par un mauvais traitement de fixation de la torsionde fil après la filature.4-Mesure de l’auto défroissabilité des étoffesNous avons étudié l’auto defroissabilité des articles non vanisés après différentes durées derelaxation (1 minutes, 15 minutes, 30 minutes, 45 minutes).Les résultats de ces mesures de ces mesures sont récapitulés dans le tableau suivant :Projet de fin d’études Page 52
  • 65. Tableau n°5 : Mesure de l’auto défroissabilité Etat Après Après 15 Après Après 45 1minute minutes 30minutes minutes PRINT Ecru 2 2 2 3 Fini 3 3 3 3 POSY 47 Ecru 1 1 2 2 Fini 2 2 3 3 NAVIRE Ecru 2 2 3 3 Fini 2 3 3 4 TALASSA Ecru 3 3 2 2 Fini 3 3 3 3 ELIS 60 Ecru 2 2 2 3 Fini 2 3 3 3Le tableau ci-dessus montre qu’il a une variation d’auto défroissabilité entre les différentsarticles non vanisés. En comparant l’état écru et fini, nous pouvons dire que les articles finissont plus résistants au froissement que les articles finis. Ceci peut être dû au finissage quiaméliore l’auto défroissabilité par des traitements anti froissables.5-Détermination de la tendance aux boulochagesNous avons étudié la tendance aux boulochages des articles non vanisés en utilisant 1000cycles de frottements. Tableau n°6 : Mesure de la tendance aux boulochages Article Nombre de cycles (1000 cycles) Ecru Fini PRINT 4-5 4-5 POSY 47 4-5 4-5 NAVIRE 4-5 2-3 TALASSA 3-4 3-4 ELIS 60 4-5 4-5Projet de fin d’études Page 53
  • 66. D’après ce tableau, nous avons remarqué que la tendance aux boulochages reste pratiquementla même en comparant l’article écru et fini. Sauf, l’article ‘NAVIRE ‘où on observe uneaugmentation de la tendance au boulochage à l’état fini (l’indice de boulochage passe de l’étatécru à l’état fini respectivement de 4-5 à 2-3)6-Mesure de drapéNous avons étudié, le coefficient de drapé des articles non vanisés. Le résumé de ces mesuresest présent dans la figure suivante. Graphique 11 : Mesure du coefficient de drapéD’après ce graphique, nous avons remarqué que l’article PRINT a un coefficient de drapésupérieur à celui des autres articles. Le PRINT est composé de 100% polyester contrairementaux autres articles.de plus, nous avons constaté que le coefficient de drapé a augmenté aprèsfinissage à cause des adoucissants et agents mouillants utilisés. Nous pouvons dire que lefinissage des tricots améliore la souplesse des tricots étudies.7-Mesure de la stabilité dimensionnelle au lavageNous avons évalué la stabilité dimensionnelle au lavage pour les articles non vanisés dans lesdeux sens. Les résultats de ces mesures se trouvent dans les deux graphiques suivantes.Projet de fin d’études Page 54
  • 67. Graphique n 12 : Variation de la stabilité dimensionnelle après lavage dans le sens rangée Graphique n 13 : Variation de la stabilité dimensionnelle après lavage dans le sens colonnePour les articles non vanisés nous avons remarqué que la variation de la stabilitédimensionnelle entre les articles écrus et les articles finis est élevée dans les deux sens detricot. L’état écru possède la variation la plus élevée. Ceci est expliqué par une absorption ducolorant et la thermo fixation des articles finis.Projet de fin d’études Page 55
  • 68. 8-Mesure de la tendance de vrillage du tricotNous avons étudié la tendance au vrillage des articles non vanisés. Le résumé de ces résultatsse trouve dans la figure suivante. Graphique 14 : Variation de la tendance de vrillage du tricotD’après ce graphique, nous avons constaté qu’il y a une grande variation de la tendance devrillage des les articles non vanisés entre l’état écru et l’état fini. Cette variation estprincipalement due à la matière textile et la torsion du fil utilisé.Cette étude pour les articles non vanisé permettrait à l’esprit maille’ de prévoir les propriétésdes articles fabriqués et dans une étape ultérieure de prévoir ces propriétés à partir descaractéristiques techniques de chaque article.III-ConclusionNous avons étudié dans ce chapitre différentes propriétés des tricots telles que la massesurfacique, la stabilité dimensionnelle après lavage et après la relaxation, le drapé , latendance du vrillage, la résistance au boulochage, l’auto défroissabilité ... .Ces propriétés sontliées aux propriétés des fils telles que la matière, la finesse de fil, le processus de filature, …ainsi que la régularité , la torsion ,le processus de filature .Des plus ,ces propriétés sont aussiProjet de fin d’études Page 56
  • 69. liés aux paramètres de tricotage (liage, jauge, vanisage…) et finissage (teinture, après 24h defabrications…..) et des caractéristiques techniques de chaque article. Cette étude permettent aEsprit maille d’évaluer certaines propriétés de ces articles vanisés ou non vanisés, de lescomparer et éventuellement de les estimer.Cette étape peut être approfondie, en ajoutant d’autres paramètres liés aux fibres, fils,tricotage et finissage.Projet de fin d’études Page 57
  • 70. Conclusion généraleDans les articles fabriqués à Esprit Maille identifié les défauts les plus importants rencontrés.Ensuite, nous les avons analysés pour trouver les causes et au cours de notre projet de find’études, nous avons remarqué que le contrôle de qualité de fil est une cause importante quipermet de réduire une bonne quantité de défauts des tricots. Nous avons remarqué quecertains défauts exigent un cahier de charge que nous avons élaboré dans le deuxièmechapitre. Dans ces cahiers de charge élaborés, on a étudié différents paramètres de fils telsque le Nm, la torsion, la pilosité, les propriétés mécaniques. Ces cahiers des chargesconstitueraient un moyen de contrôle de conformité du fil à sa réception. De plus ces cahierspermettraient d’évaluer la qualité des fils proposés par les différents fournisseurs de fils.Dans le troisième chapitre, nous avons comparé les fils de cotons achetés de 4 fournisseursdifférents en étudiant les propriétés des tricots fabriqués à partir de ces fils, cette étudespermettent à ’esprit maille’ de comparer les fournisseurs de fil et de choisir le fil quipermettrait d’avoir les propriétés du tricot recherchées par ses clients.Dans la dernière partie de ce projet, nous avons étudié différentes propriétés affectant laqualité des tricots vanisés et non vanisés en évaluant les performances de différents articlestricotés et en comparant l’effet de certains paramètres, liés aux fibres (matière utilisées) et liésaux fils (finesse du fil, processus de filature).Enfin, d’autres paramètres peuvent être rajoutés à ces paramètres pour approfondir encorecette étude reliée à l’amélioration de la qualité des tricots fabriquée à ‘ Esprit maille’.Projet de fin d’études Page 58
  • 71. REFERENCES REFERENCES REBIBLIOGRAPHIQUES
  • 72. Références bibliographiques( 1) M, CHEIKHROUHOU : tricotage sur les métiers circulairespage 4-15(2) Royaume du Maroc : office de la formation professionnelle etde promotion du travail OFPPT : identification des matièrespremières textiles (3) Royaume du Maroc : office de la formation professionnelleet de promotion du travail OFPPT :contrôle du tricot (4) F –SAKLI : travaux pratiques de métrologie textiles (5) Institut textile de France des mailles (6) association française de normalisation AFNORProjet de fin d’études Page 59
  • 73. ANNEXES
  • 74. -2-Projet de fin d’études Page - 2 -
  • 75. -3- Société :Esprit Maille Date : ZI Bouhjar 5015 Tél : CAHIER DES CHARGES FILS Réf : FAX Contrôle du fil à la réception Page :1 OBJET Formaliser la relation entre client et fournisseur du fil Etudier les besoins et les exigences sur la qualité du fil textile Comparer les caractéristiques mentionnées par le fournisseur et les caractéristiques exigées par le client lors du contrôle du fil à la réception. Contrôler le fil à la réception et juste avant le tricotageProjet de fin d’études Page - 3 -
  • 76. -4- Société :Esprit Maille Date : ZI Bouhjar 5015 Tél : CAHIER DES CHARGES FILS Réf : FAX Contrôle du fil à la réception Page :2 TABLE DES MATIERES 1-Généralité……………………………………………………………3 Généralité……………………………………………………………3 2-bases réglementaires……………………………………………..3 réglementaires……………………………………………..3 3-Phase de la fabrication des fils…………………………………4 fils…………………………………4 4-Les codifiions d’étiquetage…………….……………………….4 d’étiquetage…………….……………………….4 5-Les conditions et le processus d’emballage………………..5 d’emballage………………..5 6-Processus de contrôle qualité fil………………………………6 7-Fiche d’identification des fils textiles…………………………8 fils textiles…………………………8Projet de fin d’études Page - 4 -
  • 77. Société :Esprit Maille -5- Date : ZI Bouhjar 5015 Tél : CAHIER DES CHARGES FILS Réf : FAX Contrôle du fil à la réception Page :3 1-GénéralitéLa filature est l’ensemble d’ opérations et de machines successives pourproduire un fil. Ce dernier est destiné à fabriquer des étoffes tels que lestricots.pour mieux formaliser les relations entre filateur et tricoteur, un cahier decharges est exigé pour étudier les besoins du client afin de comparer lescaractéristiques demandées par le client et les paramètres déterminés par lefournisseur. 2-les bases règlementaires d’un cahier des chargesLe cahier des charges des fils exige les normes suivantes - NF G 07-316 : détermination de la masse linéique des fils discontinus. 07- - NF G 07 300 : détermination de la masse linéique des fils texturés. - NF G 07 079 : détermination de la torsion par double contre épreuve. - NF G 07 319 : détermination de la torsion par la méthode de détorsion rétorsion. - NF G 07 003 : détermination des propriétés dynamométriques des fils - NF G 07 302 Détermination des propriétés dynamométriques des fils texturés - NF G 07 314 : détermination de la distance de vrillage des fils discontins. - NF G07 303 :détermination de la distance de vrillage des fils texturésProjet de fin d’études Page - 5 -
  • 78. -6-Société :Esprit Maille Date : ZI Bouhjar 5015 Tél : CAHIER DES CHARGES FILS Réf : FAX Contrôle du fil à la réception Page :4 3-Fabrication du filPour la fabrication de fils destinés au tricotage, ESPRIT maille exige lesprocessus de filature suivants : • Cas de coton -processus peigné -processus compacte • Cas de polyester/ coton -processus peigné * Cas de la viscose -processus open end -processus flammé • Cas de polyester -Processus de texturationProjet de fin d’études Page - 6 -
  • 79. -7- Société :Esprit Maille Date : ZI Bouhjar 5015 Tél : CAHIER DES CHARGES FILS Réf : FAX Contrôle du fil à la réception Page :5 4-LES CONDITIONS D’ETIQUETAGEPour chaque lot de bobines, il existe une étiquette mentionnant ; - Nom du fournisseur - Le numéro de lot - La composition du fil - Le nombre de colies - La quantité du fil reçue en Kg 5-LES CONDITIONS D’EMBALLAGEL’opération d’emballage permet d’emballer les bobines par des sachetsplastiques ou par des cartons qui contiennent le code à barre et la référencede l’article .Cette étape se fait dans des conditions normales pour éviter beaucoup deproblèmes telles que l’apparition de moisissure sur la matière,l’augmentation de la pilosité ,…Projet de fin d’études Page - 7 -
  • 80. -8- Société :Esprit Maille Date : ZI Bouhjar 5015 Tél : CAHIER DES CHARGES FILS Réf : FAX Contrôle du fil à la réception Page :6 6-PROCESSUS DE CONTROLE Le contrôle du fil chez ESPRIT MAILLE est réalisé en plusieurs étapes : Contrôle quantitatif et identification de la matière primaire Conforme non Réclamation oui Contrôle qualitatif de la commande reçue … Non Conforme Oui Contrôle de l’étiquetage Conforme Non réclamation Oui Contrôle de l’emballage Non Non Réclamation Conforme correction s’il est possible oui Contrôle de lot de fil reçu dans l’atelier du tricotage et comparer avec celui noté dans le bon sortie Conforme Non Réclamation Oui Réglage des machines Conforme Non Oui Lacement de production Visite Conforme déclassement de produit tricoté Non en correction si possible Contrôle de produit fini Conforme déclassement de produit en oui Non Correction si possible Finissage Expédition au clientProjet de fin d’études Page - 8 -
  • 81. -9- Société :Esprit Maille Date : ZI Bouhjar 5015 Tél : CAHIER DES CHARGES FILS Réf : FAX Contrôle du fil à la réception Page :76,1-Contrôle quantitatif et identification de la matière première :Cette étape consiste à contrôler le poids et le nombre des bobines à chaqueréception du fil et le comparer avec la quantité demandée et à la quantitéindiquée sur la palette.de même, lors de contrôle ,on Identifie le titrage, leprocède de filature et la matière du fil reçu.6.2-Contrôle qualitatif de la commande reçue : .2--Cette étape consiste à contrôler l’état de la matière : le conditionnement etl’emballage effectué par le fournisseur à la réception (mouillage de lamatière, mauvais conditionnement, attaque de moisissures………..)6.3-Contrôle de la qualité du fil acheté .3-ContrôleA chaque réception de fil, ESPRIT MAILLE demande une fiche technique du filacheté. Ensuite, elle lance au laboratoire de CETTEX des essais de contrôlequalité tel que (le titre, la torsion, l’irrégularité et les imperfections, lapilosité et la force de rupture …) dans le cas d’un nouveau fournisseur.6.4-Contrôle de lot de fil reçu dans l’atelier du tricotage .4- lotA la réception de fil, le chef d’équipe doit contrôler tout les paramètresindiqués dans le bon de commande et qui répond aux exigences légales,réglementaire, les cartons des bobines doit être bien identifié par la quantité,la matière, le titre de fil et le numéro de lot.Projet de fin d’études Page - 9 -
  • 82. - 10 - Société :Esprit Maille Date : ZI Bouhjar 5015 Tél : CAHIER DES CHARGES FILS Réf : FAX Contrôle du fil à la réception Page :8 7- Fiche D’identificationProjet de fin d’études Page - 10 -
  • 83. Société : ESPRIT MAILLE Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS N tel : Page :9 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie INTITULE/PHASE Fil 100% coton peigné Ne=30 Date : Objectif contrôle des propriétés du fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité résultat Tolérance Norme1 Ne 30 +/-4% NF G 07-3162 CV titre % 2.8 +/-3%3 Torsion Tr/m 742 +/-5% NF G 07-3194 Sens de torsion S5 Distance de vrillage cm 34 NF G 07-3146 Force de rupture N 2.75 +/-5%7 CV force % 8.48 All à la rupture % 4.4 +/-4.3%9 CV all à la rupture % 6.8 NF G 07-00310 RKM RKM 13.5 +/-4.4%11 CV RKM % 8.412 U% % 9,78 <=1013 Cvm% % 12,7 <1314 Point gros(+50%) Thick/1000m 3 <1815 Point minces (-50%) Thin/1000m 0 <10 USTER TESTER 416 Neps (+200%) neps/1000m 10 <27 Total imperfections 1317 pilosité H/1000m 6.32 <6,4 USTER TESTER 3 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C Humidité % 65 +/- 4 % Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 84. Société : ESPRIT MAILLE 12 Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS N tel : Page :10 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie INTITULE/PHASE Fil 100% viscose MVS Ne=30 Date : Objectif contrôle de fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité résultat Tolérance Norme 1 Ne 30 +/-4% NF G 07-316 2 CV titre % 2.8 +/-2% 3 Torsion Tr/m 356 +/-10% NF G 07-319 4 Sens de torsion S 5 Distance de vrillage Cm 25,4 NF G 07-314 6 Force de rupture N 2.56 +/-5% 7 CV force % 14,2 NF G 07-003 8 All à la rupture % 10,8 +/-4.3% 9 CV all à la rupture % 13,7 10 RKM CN/tex 13.5 +/-4.4% 11 CV RKM % 14,2 12 U% % 10,2 13 Cvm% % 13,2 USTER TESTER 4 14 Point gros(+50%) Thick/1000m 7 15 Point minces (-50%) Thin/1000m 9 16 Neps (+200%) neps/1000m 2 Total d’impuretés 18 17 pilosité H/1000m 3.32 <3,6 USTER TESTER 3 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C humidité % 65 +/- 4 % Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 85. 13 Société : ESPRIT MAILLE Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS N tel : Page :11 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterieINTITULE/PHASE Fil 100% coton compact Ne=30 Date : Objectif contrôle de fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité résultat Tolérance Norme1 Ne 30 NF G 07-3162 CV titre % 1.8 +/-5%3 Torsion Tr/m 696 +/-5% NF G 07-3194 Sens de torsion S5 Distance de vrillage cm 13,1 NF G 07-3146 Force de rupture N 3.52 +/-6%7 CV force % 5,38 All à la rupture % 5,5 +/-4.3%9 CV all à la rupture % 7,5 NF G 07-00310 RKM CN/tex 18.2 +/-4.4%11 CV RKM % 5.412 U% % 9,77 <10%13 Cvm% % 12,38 >=12,514 Point gros(+50%) Thick/1000m 2 <3015 Point minces (-50%) Thin/1000m 0 USTER TESTER 416 Neps (+200%) neps/1000m 2 <50 Total d’impERFECTIONS 417 pilosité H/1000m 3,9 <4 USTER TESTER 3 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C humidité % 65 +/- 4 % Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 86. 14 Société : ESPRIT MAILLE Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS N tel : Page :12 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie INTITULE/PHASE Fil POLYESTER COTON 50/50 Ne=30 Date : Objectif contrôle de fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité résultat Tolérance Norme 1 Ne 30 NF G 07-316 2 CV titre % 2.8 3 Torsion Tr/m 742 +/-9 % NF G 07-319 4 Sens de torsion S 5 Distance de vrillage Cm 22 ,6 NF G 07-314 6 Force de rupture N 2.81 +/-5% 7 CV force % 8.6 NF G 07-003 8 All à la rupture % 4.7 +/-4.3% 9 CV all à la rupture % 9.810 RKM CN/tex 14.4 +/-4.4%11 CV RKM % 8.512 U% % 9,91 =10%13 Cvm% % 12,64 USTER TESTER 414 Point gros(+50%) Thick/1000m 1515 Point minces (-50%) Thin/1000m 116 Neps (+200%) neps/1000m 44 <50 Total des impuretés 6017 pilosité H/1000m 5,66 <6 USTER TESTER 3 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C Humidité % 65 +/- 4 % Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 87. Société : ESPRIT MAILLE 15 Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS N tel : Page :13 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie INTITULE/PHASE Fil 100% Coton peigné Ne=28 Date : Objectif contrôle de fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité résultat Tolérance Norme 1 Ne 28 +/-4% NF G 07-316 2 CV titre % 1,03 +/-(5% 3 Torsion Tr/m 684 +/-5% NF G 07-319 4 Sens de torsion S 5 Distance de vrillage cm 31 NF G 07-314 6 Force de rupture N 3,49 +/-5% 7 CV force % 7 8 All à la rupture % 4.8 +/-4.3% NF G 07-003 9 CV all à la rupture % 5,410 RKM CN/tex 16.5 +/-4.4%11 CV RKM % 712 U% % 9,22 <=1013 Cvm% % 11,7 >=11 USTER TESTER 414 Point gros(+50%) Thick/1000m 315 Point minces (-50%) Thin/1000m 0 <1016 Neps (+200%) neps/1000m 3 Total 617 Pilosité H/1000m 6,9 <7 USTER TESTER 3 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C Humidité % 65 +/- 4 % Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 88. Société : ESPRIT MAILLE 16 Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS N tel : Page :14 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie INTITULE/PHASE Fil 100% viscose open end Ne=30 Date : Objectif contrôle de fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité résultat Tolérance Norme1 Ne 30 +/-4% NF G 07-3162 CV titre % 1.3 +/-4 ,5%3 Torsion Tr/m 742 +/-5% NF G 07-3194 Sens de torsion S5 Distance de vrillage cm 10 NF G 07-3146 Force de rupture N 2.11 +/-5%7 CV force % 8.78 All à la rupture % 10 +/-4.3%9 CV all à la rupture % 11,4 NF G 07-00310 RKM CN/tex 10.5 +/-4.4%11 CV RKM % 8.712 U% % 10,7513 Cvm% % 13,53 >=1314 Point gros(+50%) Thick/1000m 5 >4015 Point minces (-50%) Thin/1000m 5 >10 USTER TESTER 416 Neps (+200%) neps/1000m 7 <40 Total nimperfections 1717 Pilosité H/1000m 3,76 <6 USTER TESTER 3 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C Humidité % 65 +/- 4 % Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 89. Société : ESPRIT MAILLE 17 Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS N tel : Page :15 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie INTITULE/PHASE Fil 100% Viscose flammé Ne=30 Date : Objectif contrôle de fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité résultat Tolérance Norme1 Ne 30 +/-4% NF G 07-3162 CV titre % 2.8 +/-(5%3 Torsion Tr/m 918,2 +/-10% NF G 07-3194 Sens de torsion S5 Distance de vrillage cm 14 NF G 07-314 Longueu de la flammer cm 5 Longueur entre les flammes cm 116 Force de rupture N 1,3 +/-5%7 CV force % 9%8 All à la rupture % 7,86 +/-4.3%9 CV all à la rupture % 10 NF G 07-00310 RKM RKM 8 +/-4.4%11 CV RKM % 8.112 U% % 10,9813 Cvm% % 12,7 USTER TESTER 417 pilosité H/1000m 8.32 USTER TESTER 3 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C Humidité % 65 +/- 4 % Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 90. 18 Société : ESPRIT MAILLE Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS N tel : Page :16 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie INTITULE/PHASE Fil 100% viscose open end Ne=30 Date : Objectif contrôle de fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité résultat Tolérance Norme1 Ne 30 +/-4% NF G 07-3162 CV titre % 2.8 +/-(5%3 Torsion Tr/m 742 +/-5% NF G 07-3194 Sens de torsion S5 Distance de vrillage cm 11 NF G 07-3146 Force de rupture N 2.75 +/-5%7 CV force % 8.48 All à la rupture % 4.4 +/-4.3%9 CV all à la rupture % 6.8 NF G 07-00310 RKM CN/tex 13.5 +/-4.4%11 CV RKM % 8.412 U% % 9,7813 Cvm% % 12,714 Point gros(+50%) Thick/1000m 315 Point minces (-50%) Thin/1000m 0 USTER TESTER 416 Neps (-200%) neps/1000m 10 Total 1317 pilosité H/1000m 6.32 USTER TESTER 3 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C humidité % 65 +/- 4 % Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 91. Société : ESPRIT MAILLE 19 Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS N tel : Page :17 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie INTITULE/PHASE Fil 100% polyester texturé 75dtex Date : Objectif contrôle de fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité résultat Tolérance Norme1 Ne 75 +/-4% NF G 07-3002 CV titre % 2,333 Nombre de brins 3645 Distance de vrillage cm 15,42 NF G 07-3036 Force de rupture N 2.86 +/-5%7 CV force % 8.68 All à la rupture % 17,9 +/-4.3%9 CV all à la rupture % 6.8 NF G 07-302 RKM CN/tex 22.9 +/-4.4%10 ténacité CN/tex 23,511 CV RKM % 8.6 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C Humidité % 65 +/- 4 % Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 92. Société : ESPRIT MAILLE 20 Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS N tel : Page :18 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie Fil 100% polyester à haute ténacité INTITULE/PHASE 150dtex Date : Objectif contrôle de fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité résultat Tolérance Norme1 titre 150 150 +/-3% NF G 07-3002 CV titre % 0,93 Nombre de brins 14445 Distance de vrillage Cm 17,3 NF G 07-3036 Force de rupture N 10,13 +/-5%7 CV force % 4,18 All à la rupture % 13,71 +/-4.3%9 CV all à la rupture % 3,58 NF G 07-302 RKM CN/tex 67.9 +/-4.4%10 ténacité CN/tex 69,511 CV RKM % 3,77 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C Humidité % 65 +/- 4 % Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 93. Société : ESPRIT MAILLE 21 Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS N tel : Page :19 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie INTITULE/PHASE Fil 100% coton peigné Ne=17 Date : Objectif contrôle des propriétés du fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité résultat Tolérance Norme1 Ne 17 +/-4% NF G 07-3162 CV titre % 0,95 +/-3%3 Torsion Tr/m 589 +/-5% NF G 07-3194 Sens de torsion S5 Distance de vrillage cm 15,7 NF G 07-3146 Force de rupture N 2.12 +/-5%7 CV force % 10,898 All à la rupture % 3,66 +/-4.3%9 CV all à la rupture % 7,75 NF G 07-00310 RKM CN/tex 6 +/-4.4%11 CV RKM % 10,8912 U% % 10,0313 Cvm% % 12,614 Point gros(+50%) Thick/1000m 315 Point minces (-50%) Thin/1000m 0 USTER TESTER 416 Neps (-200%) neps/1000m 1 Total 417 Pilosité H/1000m 5,6 <6,4 USTER TESTER 3 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C Humidité % 65 +/- 4 % Exigences Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 94. Société : ESPRIT MAILLE 22 Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS N tel : Page :20 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie INTITULE/PHASE Coton peigné Ne=36 Date : Objectif contrôle de fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité résultat Tolérance Norme1 Ne 36 +/-4% NF G 07-3162 CV titre % 1 +/-2%3 Torsion Tr/m 809 +/-5% NF G 07-3194 Sens de torsion S5 Distance de vrillage cm 21,3 NF G 07-3146 Force de rupture N 1,82 +/-5%7 CV force % 11,28 All à la rupture % 3,8 +/-4.3%9 CV all à la rupture % 10 NF G 07-00310 RKM CN/tex 19 +/-4.4%11 CV RKM % 912 U% % 9,93 <=1013 Cvm% % 12,54 >=12.5%14 Point gros(+50%) Thick/1000m 24 >2015 Point minces (-50%) Thin/1000m 0 <20 USTER TESTER 416 Neps (-200%) neps/1000m 20 >30 Total imperfections 4417 Pilosité H/1000m 5,8 USTER TESTER 3 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C Humidité % 65 +/- 4 % Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 95. Société : ESPRIT MAILLE 23 Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS N tel : Page :21 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie INTITULE/PHASE Fil 100% coton Peigné Ne=40 Date : Objectif contrôle de fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité Résultat Tolérance Norme 1 Ne 40 NF G 07-316 2 CV titre % 1 +/-5% 3 Torsion Tr/m 821 +/-5% NF G 07-319 4 Sens de torsion S 5 Distance de vrillage cm 21 NF G 07-314 6 Force de rupture N 2,24 +/-6%7 CV force % 7,1 NF G 07-0038 All à la rupture % 4,07 +/-4.3%9 CV all à la rupture % 710 RKM rkm 15,5 +/-4.4%11 CV RKM % 712 U% % 10,7713 Cvm% % 13,38 >=12% USTER TESTER 414 Point gros(+50%) Thick/1000m 40 <4015 Point minces (-50%) Thin/1000m 10 >3816 Neps (+200%) neps/1000m 25 >40 Total 7517 Pilosité H/1000m 5,1 <6 USTER TESTER 3 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C Humidité % 65 +/- 4 % Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 96. 24 Société : ESPRIT MAILLE Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS CHARGES N tel : Page :22 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie INTITULE/PHASE Coton chiné Ne30 Date : Objectif contrôle de fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité Résultat Tolérance Norme1 Ne 30 NF G 07-3162 CV titre % 1,33 Torsion Tr/m 789 +/-9 % NF G 07-3194 Sens de torsion S5 Distance de vrillage cm 29 ,6 NF G 07-3146 Force de rupture N 2.74 +/-5%7 CV force % 108 All à la rupture % 4.91 +/-4.3%9 CV all à la rupture % 11,66 NF G 07-00310 RKM CN/tex 25,75 +/-4.4%11 CV RKM % 10,9912 U% % 9,9113 Cvm% % 12,6414 Point gros(+50%) Thick/1000m15 Point minces (-50%) Thin/1000m USTER TESTER 416 Neps (+200%) neps/1000m Total17 Pilosité H/1000m 5,66 USTER TESTER 3 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C Humidité % 65 +/- 4 % Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 97. 25 Société : ESPRIT MAILLE Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS N tel : Page :23 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie INTITULE/PHASE Polyester /viscose 65/35 Ne30 Date : Objectif contrôle de fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité résultat Tolérance Norme1 Ne 30 +/-4% NF G 07-3162 CV titre % 1,77 +/-(5%3 Torsion Tr/m 684 +/-5% NF G 07-3194 Sens de torsion S5 Distance de vrillage Cm 13 NF G 07-3146 Force de rupture N 4,36 +/-5%7 CV force % 7,478 All à la rupture % 10,21 +/-4.3%9 CV all à la rupture % 5,19 NF G 07-00310 RKM CN/tex 22,68 +/-4.4%11 CV RKM % 7,8812 U% % 9,2213 Cvm% % 11,714 Point gros(+50%) Thick/1000m15 Point minces (-50%) Thin/1000m USTER TESTER 416 Neps (+200%) neps/1000m Total17 Pilosité H/1000m 4,8 USTER TESTER 3 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C Humidité % 65 +/- 4 % Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 98. Société : ESPRIT MAILLE 26 Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS N tel : Page :24 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie INTITULE/PHASE Fil 100% viscose open end Ne=30 Date : Objectif contrôle de fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité résultat Tolérance Norme 1 Ne 30 +/-4% NF G 07-316 2 CV titre % 1.3 +/-4 ,5% 3 Torsion Tr/m 742 +/-5% NF G 07-319 4 Sens de torsion S 5 Distance de vrillage cm 10 NF G 07-314 6 Force de rupture N 2.11 +/-5% 7 CV force % 8.7 NF G 07-003 8 All à la rupture % 10 +/-4.3% 9 CV all à la rupture % 11,410 RKM CN/tex 10.5 +/-4.4%11 CV RKM % 8.712 U% % 10,7513 Cvm% % 13,53 USTER TESTER 414 Point gros(+50%) Thick/1000m 515 Point minces (-50%) Thin/1000m 516 Neps (+200%) neps/1000m 7 Total 1717 Pilosité H/1000m 3,76 <4 USTER TESTER 3 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C Humidité % 65 +/- 4 % Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 99. Société : ESPRIT MAILLE 27 Z I 5015 Bouhjar CAHIER DES CHARGES FILS N tel : Page :25 N FAX INTITULE/PROJET Fil pour bonneterie INTITULE/PHASE Fil 100% coton peigné Ne=30 Date : Objectif contrôle de fil à la réceptionNO Description Des exigences Unité résultat Tolérance Norme1 Ne 30 +/-4% NF G 07-3162 CV titre % 2.8 +/-(5%3 Torsion Tr/m 742 +/-10% NF G 07-3194 Sens de torsion S5 Distance de vrillage cm 11 NF G 07-3146 Force de rupture N 2.75 +/-5%7 CV force % 8.48 All à la rupture % 4.4 +/-4.3%9 CV all à la rupture % 6.8 NF G 07-00310 RKM CN/tex 13.5 +/-4.4%11 CV RKM % 8.412 U% % 9,7813 Cvm% % 12,714 Point gros(+50%) Thick/1000m 315 Point minces (-50%) Thin/1000m 0 USTER TESTER 416 Neps (+200%) neps/1000m 10 Total 1317 Pilosité H/1000m 6.32 <6,3 USTER TESTER 3 Conditionnement Température °C 20 +/- 2°C Humidité % 65 +/- 4 % Autres Exigences Emballage Etiquetage
  • 100. 28 Nbre Nbre N° metier Nom Modèle Jauge Diam de Type aiguilles chutes 1+2 VIGNONI S3P+BMX96 20 30" 1872 90 Simple fonture 3 ORIZIO JOHN 20 30" 1860 96 Simple fonture 4+28+29+23 MAYER FHGII+FLF 18 30" 1800 32 5 MAYER MV4 II 28 30" 2520 96 Simple fonture 7 MAYER MV4 II 24 30" 2268 96 Simple fonture 6 MONARCH XI 3F4 28 30" 2520 90 Simple fonture MAYER INTERIB 1.6 20 30" 3744 48 Double fonture 8 9+5 MAYER MV4 II 28 30" 2640 96 Simple fonture10+15+20+25+30 VIGNIONI PENTA OPEN 28 30" 2592 90 Simple fonture +35+61+62 11+63 PILOTELLI JVCE 28 30" 1856 90 Simple fonture 12 PILOTELLI JVC 20 30" 1856 90 Simple fonture Simple 13 TERROT S3P172 28 30" 2628 72 fonture 14 MAYER FLG II 14 30" 2640 44 Double fonture 16+17+18 VIGNIONI DF8S 18 30" 3360 72 Double fonture 19 ORIZIO j05 24 30" 21+22 TERROT S1108 18 30" 3360 44 Double fonture 24 MAYER FV 2,0 18 30" 3360 62 Double fonture SIMPLE 25+30 VIGNIONI PENTA OPEN 28 30" 2580 96 FONTURE 26+27 TERROT RH 116 18 30" 3360 54 Double fonture 31+34 PILOTELLI JVC 28 30" 2592 90 Simple fonture 32+33 TERROT UP 148 22 30" 4128 48 Double fonture 36 TERROT UP 372 20 30" 3744 72 Double fonture 37+39 MAYER INOVIT II 28 30" 5280 48 Double fonture 38 TERROT UP 372 20 30" 40+50 MAYER IHLG 28 30" 5280 83 Double fonture
  • 101. 29 41 TERROT I3P 284 20 30" 3744 84 Double fonture42+49+58+57 TERROT S3P 172 28 30" 2628 72 Simple fonture 44+50 TERROT UP 148 28 30" 46+48 TERROT I3P 154 20 30" 3744 84 Double fo,ture 47 TERROT I3P 155 20 30" 3744 84 Double fo,ture 51 TERROT I3P 154 28 30" 5280 54 Double fonture 53 ALBI IF202GT 20 30" 54 TERROT 20 30" 55 TERROT I3P 284 28 30" 56 MAYER OV 64 22 30" 4128 64 Double fonture 59 ALBI RAM-GT 20 30" 3744 60 Double fonture 60 TERROT 20 30" 64+43 PILOTELLI DJ48 18 30" MAYER INOVIT 24 30" 65 68 Marchisio 24 30"
Fly UP