Dossier presse pesca

  • Published on
    10-May-2015

  • View
    966

  • Download
    0

Transcript

1.Projet Pescatourisme 83 I Avril 2009 I 1 Le Pescatourisme sur le littoral varois : une diversification des activits de la pche traditionnelle par le biais de lactivit touristique DOSSIER DE PRESSE Anne-Ccile Baril anne-cecile@marcopolo.asso.fr + 06 68 97 20 19 2. Projet Pescatourisme 83 I Avril 2009 I 2 EDITO La pche professionnelle du Var, cest plusieurs sicles dhistoire. Des tous premiers habitants de la cte qui vivaient de la pche, aux professionnels daujourdhui, ces mtiers lis la mer se sont faonns au fil des sicles. Rien na t acquis par avance, tout a t le fruit de passion, dun dur labeur quotidien, dobservation et dapprentissage de la mer, et de gestion dun territoire restreint ou ils allaient travailler toute leur vie. Les pcheurs ont toujours t conscients et responsables vis vis de ce que constitue leur mtier et leur principale richesse la mer. Depuis, le 15me sicle, ils se sont organiss en Prudhomie la forme la plus labore de gestion collective des pches en mditerrane* afin de grer au mieux leurs activits. Ainsi, plusieurs pratiques de pche se sont dessines, certaines ont disparues dautres ont t inventes selon les espces de poissons recherches. Palangres, filets, casiers, ganguis constituent les principaux mtiers que pratiquent quotidiennement les quelques 200 pcheurs du Var. Mais ces techniques sont toutes issues de secrets et de savoirs faire que seuls les pcheurs connaissent. Cest maintenant toute cette culture, cette communion avec la mer et ses richesses que nous, pcheurs du Var, vous proposons de partager en vous embarquant bord de nos navires pour vous faire participer un moment authentique. Christian Decugies Patron pcheur, Prsident du Comit Local des Pches Maritimes et dElevage Marin (CLPMEM) 3. Projet Pescatourisme 83 I Avril 2009 I 3Le Pescatourisme : une nouvelle forme de dveloppement local durable Une activit nouvelle diversifie Le pescatourisme est une nouvelle forme dactivit touristique permettant la valorisa- tion et la prservation de lespace maritime local. Il reprsente une activit, intgre la pche artisanale, qui donne la possibilit des pcheurs professionnels daccueillir bord de leur embarcation un certain nombre de personnes diffrentes de lquipage, pour participer une activit de tourisme-rcration et de dcouverte du monde de la mer et de la pche. Leffort de pche sen trouve rduit, du fait de la place prise par les passagers au dtri- ment des filets de pche et du fait dune pratique moins intensive, le pcheur devant consacrer du temps lexplication du mtier. Cela permet au pcheur daccrotre ses revenus par la diversification de son activit de base, comme cela sest produit depuis 40 ans avec lagro-tourisme, en se diversifiant vers laccueil touristique. Il permet galement au pcheur de faire connatre au public, son mtier traditionnel, de lui en faire percevoir toutes les difficults et alas, notam- ment vis--vis de la gestion de la ressource halieutique.La valeur ajoute du Pescatourisme est multiple : - conomique, en apportant un complment de revenu au pcheur, ce qui laide faire face aux contraintes des quotas de pche, avec une pnibilit de travail moindre que celle dune journe classique de pche ; - sociale, en montrant les difficults du pcheur qui doit pouvoir vivre de ce mtier, le caractre alatoire de la quantit de poisson quil peut capturer, dans un espace qui se rduit face la concurrence de la pche industrielle et lomniprsence de la naviga- tion de plaisance ; - culturelle, en valorisant toute la culture ancestrale de la pche artisanale autour de ses traditions, son histoire, ses lieux, ses techniques, ses diffrents mtiers et pra- tiques multiples ; - environnementale, en plaant le pcheur directement au coeur des enjeux de la pr- servation de la ressource halieutique, comme acteur incontournable.Enfin, en attirant un public nouveau, ce mtier est valoris et permet de susciter de nouvelles vocations, notamment auprs des jeunes, permettant dassurer la relve des anciens. Une exprience italienneCette activit touristique innovante est ne en Italie il y a plus de 10 ans, en 1998, linitiative de la Legapesca, branche des coopratives de pche, affilie la Fdration italienne des coopratives, la LEGACOOP travers le consortium PEI Progetto economia, ittica-turismo con i pescatori qui a dvelopp deux activits complmentaires: le Pescaturismo et lIttiturismo . La premire propose une journe de balade en mer, pour dcouvrir le relevage des filets o seul le poisson ncessaire la confection dun repas, prpar par les marins pour les touristes, est pch. La seconde est une activit dhbergement dans lhabitat typique et traditionnel des pcheurs. Cette pratique a t rendue possible grce un dcret de loi de 1999, adapt aux caractristiques de la pche artisanale italienne, qui autorise lembarquement de 12 personnes au maximum, bord dun navire arm pour la pche professionnelle. En 10 ans, se sont plus de 100 000 touristes qui ont t accueillis dans le cadre de ce projet. 4. Projet Pescatourisme 83 I Avril 2009 I 4 Pescatourisme 83 : un projet dexprimentation sur un territoire pilote Lassociation Marco Polo Echanger Autrement (MPEA) sest fix pour objectif de transfrer en Provence lexprience italienne de diversification de la pche artisanale par le biais de lactivit touristique. Lintention a t de raliser un projet exprimental partir dun territoire pilote, le littoral marin varois, avant de ltendre lensemble des ctes m- diterranennes franaises, voire au-del. Lactivit de pescatourisme dveloppe dans le Var est diffrente de celle d- veloppe en Italie. Etablie partir de diagnostics partags avec les patrons p- cheusr et les professionnels du tourisme, lactivit de pescatourisme consiste en une matine de dcouverte de la pche artisanale dune dure de 3 4 heures. Le dpart se fait aux heures habituelles du dpart en mer du pcheur, cest--dire une heure avant le lev du soleil, pour aller relever les filets de pche poss la veille, avec les premiers rayons de soleil qui clairent les ctes, et dcouvrir le poisson pch, ainsi que les techniques de dmaillage. Le re- tour quai se fait aux alentours de 10 h du matin pour visiter les marchs aux poissons locaux. Ce contenu a t labor partir des caractristiques de la pche artisanale varoise, compose de petites embarcations, principalement des pointus, de 7 10 mtres, avec un seul membre dquipage. Nanmoins, la lgislation franaise du transport de passagers bord de navires arms la pche, complte par une circulaire du 11 janvier 2007, ne corres- pond pas cette nouvelle pratique. 5. Projet Pescatourisme 83 I Avril 2009 I 5 Cest pour cette raison que le projet Pescatourisme 83 se veut exprimen- tal partir dun territoire pilote, avec pour objectif de dterminer les condi- tions de la mise en uvre du pesca- tourisme, diversification des activits traditionnelles de la pche par lactivi- t touristique et de le mettre concr- tement en uvre dans le cadre dun projet pilote partir dun partenariat transversal.Un large partenariatLe projet pilote Pescatourisme 83 repose sur un partenariat trs complet. Il associe : Les administrations et collectivits locales La Direction Dpartementale des Affaire Maritimes du Var Le service mer du Conseil Rgional PACA La Direction Dpartementale de lAmnagement Rural du Conseil Gnral du Var LAgence de Developpement Touristique du Var Le service du dveloppement conomique de Toulon Provence Mditrrane Les professionnels de la pche artisanale Le Comit Local de Pche Marine et dElevage Marin (CLPMEM) du Var Le Comit Rgional de Pche Marine et dElevage Marin (CRPMEM) PACA La Prudhomie de St Raphal 24 pcheurs volontaires (soit plus de 10% de la flotte de pche varoise) Les professionnels du tourisme La maison du tourisme la Provence dAzur La maison du tourisme Esterel Cote dazur Loffice de tourisme de Toulon La maison du tourisme de St Tropez-Pays des Maures Institut de recherche du monde marin IFREMER Les structures environnemetalistes WWF Les partenaires nationaux et internationaux associs LAssociation du Grand Littoral Atlantique (AGLIA) Le CRPMEM Corse Le CRPMEM Languedoc La Legapesca Campania La Legapesca Liguria 6. Projet Pescatourisme 83 I Avril 2009 I 6 Le bilan 2009En 2009, durant lt, partir de 5 navires autoriss dans le Var, pour la premire fois en France, des passagers ont pu tre embarqus sur des navires arms la pche. Le Pescatourisme est avant tout une activit de diversification. Elle est complmentaire la pche. Aussi, les touristes ont t embarqus que 2 fois par semaine afin que les pcheurs puissent se consacrer pleinement, le reste de la semaine, leur vritable mtier. Du premier juillet au 15 septembre 2009, environ, 150 touristes ont pu pratiquer le pescatourisme. Ces passagers ont t lobjet dune attention toute particulire. Un tiers dentre eux ont rpondu un questionnaire de satisfaction et un autre questionnaire dvaluation a galement t soumis aux pcheurs. Plusieurs points sont retenir de la part des pcheurs : Le revenu issu du pescatourisme permet de couvrir le montant des charges dune journe de pche (charges salariales et patronales, gasoil, assurance et amortissement du matriel), voir de les dpasser de faon modeste. Mais, le produit de la pche dgage une marge nette puisque les couts dexploitation ont t absorbs par le revenu du pescatourisme. Toutefois, ces rsultats sont issus de navires de plus de 10 mtres qui disposent dun second membre dquipage. Pour des navires de patrons pcheurs individuels de plus petite taille (entre 7 et 10 mtres) ce revenu, sur la base de 2 passagers 60 par personne, pourrait correspondre entre 20 et 50% du chiffre daffaire journalier moyen. Lensemble des pcheurs ont t trs satisfaits par la pratique du pescatourisme et davoir pu tmoigner auprs des touristes de leur mtier et connaissances sur le milieu marin. Du point de vue conomique, ils ont traduit les journes de pescatourisme comme quivalentes plusieurs bonnes journes de pche . On peut en dduire que cest autant de journe en moins quils auront aller chercher au cours de lanne. Plusieurs points sont retenir de la part des touristes : Le pescatourisme a t vcu comme une activit touristique authentique . A lissue des sorties en mer, tous les passagers ont dclar avoir dcouvert la ralit dune profession quils ne connaissaient pas et en comprendre mieux les problmatiques. Quelques citations en sont significatives : a change les clichs que lon a de ce mtier - port du Brusc; on peroit vritablement ce mtier, difficile imaginer quai - port de St Raphal; on a la version des pcheurs, on comprend mieux leur problmatique - port de St Mandrier ; La russite des cette exprimentation en 2009 prouver que lactivit est un excellent model de dveloppement local pour une profession ancestrale mconnue du grand public. Cette activit permet la dcouverte dun patrimoine mconnu et la ralit des difficults dune profession. De plus elle permet aux professionnels de la pche de reprendre confiance et espoir quand la situation prcaire de leur mtier. 7. Projet Pescatourisme 83 I Avril 2009 I 7 Pescatourisme 83 : les nouveauts du projet 2010 Le projet continue en 2010 Lactivit de Pescatourisme se poursuit en 2010 dans le dpartement du Var avec de nouvelles perspectives. Ce projet novateur au service de la pche et voulu par les patrons pcheurs, consiste faire dcouvrir le mtier de pche artisanale de la Mditerrane aux touristes.Les circonstances lgislatives La rglementation du transport de passagers bord des navires arms la pche nest pas adapte. Cette disposition est rgie par la loi du 23 novembre 1987 relative la scurit des navires et complete par larrt du 24 novembre 2008 (division 266 et 227 du reglement annex). Deux notes reglementaire, en date du 11 juillet 2007 et 20 juillet 2008, ont par la suite complt les conditions dembarquement des passagers. Principalement, deux membres dquipages sont obligatoires bord des navires. Or la pche professionnelle du Var, mais galement de PACA, est compose plus de 90% de patrons pcheurs individuels.La mise en place dun groupe de travail Afin de rgler les divers obstacles rglementaires, un collectif national de Pescatourisme a t mis en place auprs du Ministre des Affaires Maritimes en janvier 2010. Ce groupe de travail a pour objectif de favoriser et de contribuer lessor de lactivit de Pescatourisme en France et que ce projet pilote permette une vritable diversification de leur mtier par le biais du tourisme.De nouvelles activits pour cet t Les patrons pcheurs des ports de Saint-Raphal, Saint-Mandrier, Six-Four-les- Plages et Sanary-sur-Mer, continueront non seulement demmener des passagers bord de leur navire pour une matine ou une journe entire, mais ils pourront aussi proposer ces derniers de cuisiner le poisson pch pendant la sortie ou de leur donner un cours de cuisine.De nouveaux partenaires Conduit par Marco Polo, Echanger Autrement et en partenariat troit avec le Comit Local de la Pche Maritime et de lElevage Marin du Var (CLPMEM), le projet est accompagn de nombreux partenaires : Fonds Europens pour la Pche (axe 4), du service mer de la Rgion PACA, du dpartement du Var, de la Direction Dpartementale des Territoires et de la Mer du Var et des OIT Varois (Offices intercommunaux de tourisme). Cette anne, deux nouveaux partenaires se sont rattachs lexprience Pescatourisme : LAgence Dpartementale du Tourisme (ADT) et Toulon Provence Mditerrane (TPM). 8. Projet Pescatourisme 83 I Avril 2009 I 8 La carte Pescatourisme 83 : Les ports et les navires Le Sonia IVLa CabroleLe Guillaume 3Le DragonLe Princes desMers 9. Projet Pescatourisme 83 I Avril 2009 I 9 AnnexesLes articles 2009Article du jeudi 23 Avril 2009 Article du Lundi 20 juillet 2009 Article du dimanche 9 Aot 2009 10. Projet Pescatourisme 83 I Avril 2009 I 10 11. Projet Pescatourisme 83 I Avril 2009 I 11 12. Projet Pescatourisme 83 I Avril 2009 I 12